Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 13:13

par Clémence Maret et Flavien Edenne

La grande exposition « Chrétiens d’Orient. Deux mille ans d’histoire » se tient à l’Institut du monde arabe du 25 septembre au 14 janvier. Pour la découvrir, laissez-vous guider par la commissaire Élodie Bouffard, qui raconte l’histoire de quatre objets emblématiques du patrimoine des Chrétiens d’Orient.

Les chrétiens d'Orient à l'honneur à l'Institut du monde arabe - France 24

À partir du 26 septembre et jusqu'au 14 janvier 2018, l'IMA propose "Chrétiens d'Orient, deux mille ans d'histoire", une exposition mettant à l'honneur un riche patrimoine menacé par les crises...

http://www.france24.com/fr/20170925-chretiens-orient-exposition-ima-histoire-institut-monde-ara

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

  

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Résultat de recherche d'images pour "cierge allumé"

Não nos esqueçamos de orar pelos bispos, sacerdotes e

Cristãos fiéis detidos pelos "islamitas"

Ou terroristas de todos os tipos!

Deixe-nos rezar implacavelmente pelo

Senhor, apoie-os. Ore por sua libertação ...

INVITATION(S):

 

-----------------------------------------------------------------

Ne manquez pas ce magnifique dessin animé qui retrace d’une manière drôle et décalée, la naissance de Jésus.

Dimanche dernier a eu lieu l’avant-première au cinéma Gaumont des Champs-Elysées. La projection a réjoui les petits et les grands. L’aventure de ces animaux sympathiques qui partent à la découverte de Jésus a conquis les coeurs et les enfants ne tarissent pas de commentaires. Découvrez leurs premières impressions dans la vidéo partagée par SAJE distribution.

 
La rédaction

Et pour voir et revoir la bande annonce :

___________________________

-+-

Avec la Sainte Famille, un pèlerinage à Nazareth !

Il est temps de jeûner et de prier sérieusement pour la France !

Chers amis, 

Une Minute avec marie est heureux de vous proposer un pèlerinage-retraite organisé par l’Association Marie de Nazareth du 17 au 25 mars 2018.

Vous irez à la découverte de la vie quotidienne de la Sainte Famille de Nazareth durant sa vie en Terre Sainte. Vous mettrez physiquement vos pas dans ceux de la Sainte Famille, à Nazareth et dans ses alentours, autour du lac de Tibériade, le long de la vallée du Jourdain, à Bethléem et à Jérusalem.

Mais il s’agit aussi d’entrer dans l’intimité même de cette famille qui a tant à enseigner... le don mutuel des 3 personnes de la Sainte Trinité à chacune des 3 personnes de la Sainte Famille.

Découvrez la Terre Sainte en participant à ce pèlerinage. Saint Joseph a été le gardien de la Sainte Famille ; il veillera sur vous et votre famille. Certains de vos amis pourraient également être intéressés ? Proposez leur de s’inscrire avec vous. Il convient simplement de retourner (sous une dizaine de jours) la page 4 du bulletin d’inscription avec une photocopie de votre passeport et le règlement par chèque(s) à l’ordre de « ACN Ephata –Voyage ».

Quelle joie ce serait de vivre avec vous ces moments d'heureuse croissance dans la connaissance et l'amour de la Sainte Famille !

Jacques de La Bastide, 06 83 88 65 07.

Je m'inscris !
 

Pèlerinage à Nazareth
17-25 MARS 2018
« A la découverte du quotidien de la Sainte Famille de Nazareth »

Inscrivez-vous à la retraite/pèlerinage en Terre Sainte du 17 au 25 mars 2018 organisée par l'association Marie de Nazareth. 
Informations et bulletin d'inscription
 
 Pour tout renseignement complémentaire, contactez : 
Jacques de La Bastide
 jdelabastide@mariedenazareth.com 
06 83 88 65 07

_________________________________________________________________________________

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

__________________________________________________________________________

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2017 6 18 /11 /novembre /2017 14:58

 

 

Saint Romain d' Antioche (+303)  et Sainte Aube (VI siècle/Lectures ci-dessous)

Saint Roman of Antioch (+303) and Saint Aube (VI century / Readings below)

São Romano de Antioquia (+303) e São Aube (século VI / Leituras abaixo)

Datesamedi, 18 nov. 2017

Livre de l'Apocalypse 21,2-5.

En ces jours-là, je vis la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, qui descendait du ciel, d'auprès de Dieu, toute prête, comme une fiancée parée pour son époux.
Et j'entendis une voix forte qui disait : " Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes : il habitera avec eux, et ils seront son peuple ; et lui-même il sera le Dieu avec eux, il sera leur Dieu.
Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. "
Et Celui qui était assis sur le trône, dit :"Voici que je fais toutes choses nouvelles. " Et il ajouta : " Ecris, car ces paroles sont sûres et véritables. "

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 19,1-10.

En ce temps-là, Jésus, entré dans Jéricho, traversait la ville.
Et voici qu'un homme appelé du nom de Zachée, qui était un publicain-chef et qui était riche,
cherchait à voir Jésus, qui il était ; et il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était petit de taille.
Courant en avant, il monta sur un sycomore pour le voir, car il devait passer par là.
Quand il arriva à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : " Zachée, hâte-toi de descendre, car aujourd'hui il faut que je demeure dans ta maison. "
Il se hâta de descendre et le reçut avec joie.
Ce que voyant, ils murmuraient tous, disant : " Il est entré pour loger chez un pécheur. "
Or Zachée, s'étant arrêté, dit au Seigneur : " Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens ; et si j'ai fait du tort à quelqu'un, je rends le quadruple. "
Jésus lui dit : " Le salut est arrivé aujourd'hui pour cette maison, parce que lui aussi est fils d'Abraham.
Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. "

 

Sainte AUDE 
(VIe s.)

       Elle fut disciple de sainte Geneviève et vécut dans le sillage de la patronne de Paris et partagea sa sainteté. Une localité rappelle sa mémoire en Île de France : Sainte-Aulde (77250)
Sainte Aulde et son logo Selon la tradition locale, sainte Aulde serait née dans ce village, au Ve siècle, au temps de Clovis, roi des Francs.

Ayant entendu parler de sainte Geneviève, venue à Meaux, elle décida de la rejoindre à Paris pour vivre dans sa communauté religieuse... La ltradition raconte que sainte Aulde, souhaitant écouter la messe, se rendit dans un village proche en marchant sur la Marne et fit pousser miraculeusement sur son passage de grosses pierres qui servirent de bornes aux champs dont les propriétaires se disputaient les limites... Histoire de la commune de Sainte-Aulde.
L'illustration c-dessus est  le logo de la commune.

Comme le raconte la la tradition, vous y voyez sainte Aulde marchant sur la Marne d'un pas leste.

Elle porte une brassée de fleurs symbolisant la tradition maraîchère et rurale de la commune.

Le ciel étoilé qui l'entoure, outre son caractère poétique, représente l'Europe et, tout comme le mouvement de son corps, sa marche vers l'avenir.


"Peut-être originaire de Meaux, en Seine-et-Marne, Aude sera l'une des compagnes de sainte Geneviève, à Paris, au Ve siècle.

On trouve sa dévotion bien attestée en notre capitale au XIIIe siècle.

C'est ainsi que le roi Saint Louis, en 1239, conduit une procession en l'honneur de reliques de la Passion qu'il a rapportées de Terre Sainte.

Le récit rapporte que les chanoines de l'église Sainte-Geneviève sont présents avec la châsse qui contient le corps de Sainte Aude." 

Sainte Aude
(VI s.)

She was a disciple of Saint Genevieve and lived in the wake of the patron saint of Paris and shared her holiness. A locality recalls his memory in Île de France: Sainte-Aulde (77250)
According to local tradition, Saint Aulde was born in this village, in the 5th century, in the time of Clovis, king of the Franks.

Having heard about Saint Genevieve, who came to Meaux, she decided to join her in Paris to live in her religious community ... The ltradition tells that Saint Aulde, wishing to listen to the mass, went to a nearby village while walking on the Marne and miraculously grew in its path large stones which served as a boundary to the fields whose owners were disputing the limits ... History of the commune of Sainte-Aulde.
The illustration above is the logo of the municipality.

As the tradition says, you see Saint Aulde walking on the Marne with a quick step.

She carries an armful of flowers symbolizing the gardening and rural tradition of the town.

The starry sky that surrounds it, besides its poetic character, represents Europe and, like the movement of its body, its march towards the future.


"Perhaps from Meaux, Seine-et-Marne, Aude will be one of the companions of St. Genevieve, in Paris, in the fifth century.

We find his devotion well attested in our capital in the thirteenth century.

Thus, in 1239, King St. Louis conducted a procession in honor of the relics of the Passion that he brought from the Holy Land.

The story recounts that the canons of the Sainte-Geneviève church are present with the shrine containing the body of Saint Aude. "

Sainte Aude
(VI s).

Ela era discípula de São Geneviève e viveu na sequência do santo padroeiro de Paris e compartilhou sua santidade. Uma localidade lembra sua memória na Ilha de França: Sainte-Aulde (77250)
De acordo com a tradição local, Saint Aulde nasceu nesta vila, no século V, na época de Clovis, rei dos francos.

Tendo ouvido falar de Saint Genevieve, que veio a Meaux, ela decidiu se juntar a ela em Paris para viver em sua comunidade religiosa ... A tradição diz que Saint Aulde, desejando ouvir a missa, foi a uma vila próxima ao caminhar pela Marne e milagrosamente cresceu em seu caminho grandes pedras que serviram como um limite para os campos cujos proprietários estavam disputando os limites ... História da comuna de Sainte-Aulde.
A ilustração acima é o logotipo do município.

Como a tradição diz, você vê Saint Aulde andando na Marne com um rápido passo.

Ela carrega um monte de flores que simbolizam a jardinagem e a tradição rural da cidade.

O céu estrelado que a rodeia, além de seu caráter poético, representa a Europa e, como o movimento de seu corpo, é a marcha para o futuro.

 

Dieu, seul maître de prière

(Par Saint Jean Climaque (v. 575-v. 650), moine au Mont Sinaï 
L'Échelle sainte (trad. Bellefontaine 1993, coll. Spiritualité orientale n°24, pp. 290.299-300 rev.) )

 

 

La prière est, quant à sa nature, la conversation et l'union de l'homme avec Dieu, et quant à son efficacité, la conservation du monde et sa réconciliation avec Dieu, un pont élevé par-dessus les tentations, un rempart contre les tribulations, l'extinction des guerres, la joie future, l'activité qui ne cesse jamais, la source des grâces, le pourvoyeur des charismes, un progrès invisible, l'aliment de l'âme, l'illumination de l'esprit, la hache qui retranche le désespoir, le bannissement de la tristesse, la réduction de la colère, le miroir du progrès, la manifestation de notre mesure, le test de l'état de notre âme, la révélation des choses futures, la sûre annonce de la gloire. 

Aie un grand courage, et tu auras Dieu lui-même pour maître de prière. Il est impossible d'apprendre à voir au moyen de paroles, parce que voir est un effet de la nature.

Il est tout aussi impossible d'apprendre la beauté de la prière par l'enseignement d'autrui. La prière ne s'apprend que dans la prière et elle a Dieu pour maître, lui qui enseigne à l'homme la science..., qui accorde le don de la prière à celui qui prie, et qui bénit les années des justes.

God, only teacher of prayer

(By Saint John Climacus (v. 575-v. 650), monk at Mount Sinai
The Holy Scale (Bellefontaine translation 1993, Eastern Spirituality series 24, pp. 290.299-300 rev.)

Prayer is, in its nature, the conversation and the union of man with God, and as to its effectiveness, the preservation of the world and its reconciliation with God, a bridge raised above temptations, a bulwark against the tribulations, the extinction of wars, the future joy, the activity that never ceases, the source of graces, the provider of charisms, an invisible progress, the food of the soul, the illumination of the spirit , the ax that cuts off despair, the banishment of sadness, the reduction of anger, the mirror of progress, the manifestation of our measure, the test of the state of our soul, the revelation of future things, the sure announcement of glory.

Have great courage, and you will have God Himself as Master of Prayer. It is impossible to learn to see through words, because seeing is an effect of nature.

It is equally impossible to learn the beauty of prayer through the teaching of others. Prayer can be learned only in prayer and it has God as master, who teaches man science ..., who gives the gift of prayer to the one who prays, and who blesses the years of the righteous.

Deus, apenas professor de oração

(Por São João Climacus (v. 575-v. 650), monge no Monte Sinai
The Holy Scale (tradução de Bellefontaine 1993, Eastern Spirituality series 24, pp. 290.299-300 rev.)

A oração é, em sua natureza, a conversa e a união do homem com Deus, quanto à sua eficácia, a preservação do mundo e a reconciliação com Deus, uma ponte levantada acima das tentações, um baluarte contra as tribulações, a extinção das guerras, a futura alegria, a atividade que nunca cessa, a fonte das graças, o prestador dos carismas, um progresso invisível, a comida do alma, a iluminação do espírito , o machado que corta o desespero, o banimento da tristeza, a redução da raiva, o espelho do progresso, a manifestação de nossa medida, a prova do estado da nossa alma, a revelação das coisas futuras, o anúncio seguro de glória.

Tenha grande coragem, e você terá o próprio Deus como Mestre da Oração. É impossível aprender a ver através das palavras, porque ver é um efeito da natureza.

É igualmente impossível aprender a beleza da oração através do ensino dos outros. A oração só pode ser aprendida na oração e tem Deus como mestre, que ensina a ciência do homem ..., que dá o dom da oração ao que ora e que abençoa os anos dos justos.

INVITATION ET CONVOCATION:

Soyez tous présent le 3 décembre au PÈLERINAGE MENSUEL A NOTRE-DAME DE MISÉRICORDE ET AUX SAINTS DU KERALA,

Soyez tous présent le 3 décembre a mon ANNIVERSAIRE detrente ans d’Épiscopat .

Soyez tous présent le 3 décembre a l'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE DE L'ASSOCIATION DIOCÉSAINE LORS DU REPAS.

 

Oui, SOYEZ TOUS PRÉSENTS, cette réunion sera décisive pour l'avenir de la Métropolie !

POUR AIDER LA MISSION EN

FRANCE ET AILLEURS, C'EST

SIMPLE...

Il faut impérativement:

*PENSER A VOUS ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

*CONFIER AU MONASTÈRE LA CÉLÉBRATION DE

VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

VOS FAMILLES,...

Tout don est déductible de votre revenu imposable

à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

  l'ordre de : Métropolie E S O F)

MERCI,

SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

Syro-Orthodoxe  Francophone Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

Adresse: 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________________________________________________

NOTRE-SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST… 

            

Nous sommes si habitués au texte de nos prières que nous finissons par en oublier le sens. A plus forte raison nous nous soucions fort peu de leur origine. Ne serait-ce pas le cas pour cette expression «le Seigneur », si souvent employée dans les psaumes, en référence à Dieu, Créateur de toutes choses, et qui, de nos jours, est devenue le terme le plus habituel pour désigner le Fils de Dieu incarné, Jésus-Christ ? Nous disons tout naturellement « Notre-Seigneur », en parlant de lui; mais il n'est pas sans intérêt de rechercher dans le passé l'histoire de cette appellation.

Les Juifs de l'Ancien Testament, vous le savez, donnaient à Dieu un nom spécial : Jéhovah, ou plus exactement Yahvé. Peu à peu, la révérence due à ce nom trois fois saint avait fait naître en eux un tel sentiment de leur indignité qu'ils en étaient venus à ne plus oser le prononcer. Le trouvant trop sacré pour être articulé à haute voix, ils y substituèrent le mot « Adonaï » ou « Sei­gneur ». D'un usage moins strictement réservé, c'était tout de même un terme de respect que l'on employait à l'égard du souverain et dans les occa­sions solennelles de la vie; les femmes appelaient leur époux « Seigneur »; on disait « Seigneur » aux prophètes ou aux autres personnalités de marque, les serviteurs le disaient aussi à leur maître, et souvent les fils à leur père.

Quelque chose de cette signification révérencielle est parvenue jusqu'à nous, avec ceci de particulier que le mot est presque exclusivement réservé, de nos jours, à la Personne de Nôtre-Seigneur Jésus-Christ. En parlant de Dieu Créateur ou Provi­dence, nous disons : le bon Dieu; mais nous appe­lons Jésus « Nôtre-Seigneur », et si spontanément que le nom propre de Jésus semble plutôt réservé à la prière; on l'emploie assez peu dans le lan­gage courant. Nous trouvons en quelque sorte « Nôtre-Seigneur » plus respectueux que « Jésus » tout court, mais nous n'avons peut-être jamais réfléchi à la signification vraiment profonde de ces deux petits mots.

Nous le disions que pour les anciens Juifs, le mot de « Seigneur » impliquait toujours le respect; il était de mise partout où l'autorité était, ou tout au moins le rang et la dignité, en cause. L'Évangile en fourmille d'exemples. C'est le jeune homme prié par son père d'aller travail­ler à la vigne et qui répond : « Oui, Seigneur. » (Entre parenthèses, il ne s'y rendit pas.) C'est Marie-Madeleine interpellant celui qu'elle prend pour le jardinier : « Seigneur, si c'est vous qui l'avez enlevé, dites-moi où vous l'avez mis et je l'emporterai. » (JN, XX, 15.) Elle veut s'insinuer dans ses bonnes grâces en l'appelant Seigneur.

Pour le juif religieux de l'époque et pour le chrétien des premiers temps, commencer sa prière par « Seigneur », c'était donc tout simplement transposer dans le domaine spirituel une formule habituelle de respect. On trouvait normal de s'adresser au Maître de toutes choses par un titre en usage auprès des grands de la terre; à l'Époux des âmes, par un titre qui convenait aux époux; au Père Éternel, par le titre que les fils donnaient à leur père; au bienfaiteur universel, par le titre usité envers un homme de marque dont on espé­rait une faveur. Ce mot « Seigneur » était donc autre chose qu'une simple formule de politesse; il était riche de sens.

Avouons que nous-mêmes nous ne savons pas trop ce que nous disons lorsque nous parlons du « Seigneur ». A peine voyons-nous là un rappel à l'humilité de notre condition, devant un grand personnage, quand nous sommes en prière. Le mot n'évoque rien qui soit en rapport avec la vie con­crète du XXe siècle. Notre mentalité d'Occiden­taux, passablement démocrates, est pour beaucoup dans ce quasi impossibilité d'admettre au-dessus de nous un Seigneur qui le soit véritablement et en toute rigueur de terme. On prétend qu'en Angleterre, au temps de la première Élisabeth, un grand de la cour étendit son vêtement flambant neuf sous les pieds de la reine, pour lui évi­ter de ternir ses fines chaussures. Elle était la reine, lui le sujet; le geste paraissait naturel à l'un et à l'autre. De nos jours un respect peut-être égal n'inspirerait plus les mêmes gestes... Autres temps, autres mœurs. L'Inde, sans doute, nous fournirait encore des exemples de ce genre, parce que l'Inde, précisément, a gardé quelque chose des mœurs antiques. La poésie indienne célèbre une femme qui, pour rehausser l'honneur de son époux, se déclare « plus vile que la pous­sière soulevée par son char ». Est-il une femme en Occident qui irait jusque-là dans la louange de son Seigneur et Maître ?

Tout cela pour en arriver à définir le sens du mot « Seigneur », adressé à Jésus. Nous venons de voir qu'il implique une relation de roi à sujet, d'époux à épouse, mais il y a plus fort encore. Le mot latin « Dominus », que nous traduisons par « Seigneur », désignait littéralement le pro­priétaire d'esclaves. L'idée que se formaient de Jésus les premiers adeptes du christianisme c'était, avant tout, celle du maître auquel ils apparte­naient, qui les possédait en propre et aussi réel­lement, sinon plus, qu'un propriétaire ne possède son troupeau. Il ne nous est pas facile de reconsti­tuer, après coup, cette atmosphère d'un ancien monde où le maître avait droit de vie et de mort sur son esclave, il pouvait le tuer pour un dîner mal apprêté !  C'est pourtant ce que signifiait le mot Dominus, Seigneur, quand on com­mença à l'appliquer à Jésus-Christ.

Dans l'oraison « Fidelium », de l'Office des morts, l'Église (Latine) nous fait demander à Dieu sa pitié pour l'âme de ses serviteurs et de ses servantes; mais le sens obvie est que la grâce soit obtenue du Maître pour ses esclaves. On sait quels étaient les châtiments réservés à ceux-ci : les fouets, les fers rouges, la crucifixion; le maître était en droit d'user de tout cela à l'époque où la Bible fut écrite. Il faut nous le rappeler si nous voulons réaliser un peu ce que comporte cette simple affirmation : « Je crois en Jésus-Christ Nôtre-Seigneur. »

Un fait est certain : Il nous possède comme son bien propre. Sa bonté nous ferait facilement oublier ses droits de maître et de possesseur, mais la réalité est là. Il nous a rachetés, c'est-à-dire payés, et nous lui appartenons.

Ni vous ni moi, nous n'avons probablement jamais vu d'es­claves. Mais la chose était encore courante il y a une centaine d'années. Aujourd'hui, grâce à Dieu, on ne trouverait plus qu'exceptionnellement des êtres livrés totalement à d'autres êtres humains pour la vie et pour la mort. Et cela nous rend mal­aisé de comprendre ce qu'est une appartenance totale. Nôtre-Seigneur a sûrement tenu compte, d'avance, de cette difficulté de notre époque, et pour nous rendre plus familière une notion aussi éloignée de notre conception du XXe siècle, il a inspiré à la liturgie maints passages où nous som­mes comparés à des troupeaux dont Dieu gérait le Maître. « Nous sommes son peuple et les bre­bis de son pâturage », dit le Psaume 92. C'est d'ailleurs un écho de cette même allégorie que nous retrouvons dans la bouche même de Nôtre-Seigneur : « Je suis le Bon Pasteur » (JN, X, 11), dit-il dans la plus touchante de ses paraboles. Il s'y peint lui-même sous les traits du berger, mais du berger propriétaire des brebis. Il est notre possesseur, comme un fermier l'est de son trou­peau, et c'est pourquoi nous devons porter sa marque. Si vous avez tant soit peu habité la cam­pagne, vous aurez remarqué avec quelle facilité les moutons se faufilent au travers des haies pour le plaisir d'aller se mêler aux troupeaux voisins. C'est pourquoi le propriétaire leur fait une marque sur le dos, bien visible, rouge ou bleue, afin de, les retrouver aisément. Aussi le mal ne sera pas grand, s'il y a un peu de mélange. Chaque berger aura vite fait de retrouver son bien, Le baptême, c'est un peu cela : la marque du Christ sur notre âme. Nous ne la voyons pas, parce qu'elle est surnaturelle, mais elle est visible aux esprits angéliques. Un ange peut voir immédiatement si vous êtes baptisé ou non. Et ce signe est indélébile : rien au monde ne peut l'effacer. Ce n'est pas, vous le pensez bien, que Nôtre-Seigneur ait besoin de ce signe pour reconnaître ceux qui sont à lui, lui qui nous connaît individuellement et par notre nom,notre nom de baptême ! Lui qui connaît très exactement notre histoire. Un berger qui saurait utiliser ses longues heures de loisir arriverait assez vite à distinguer les uns des autres ses moutons; il est probable qu'il ne leur donnerait tout de même pas un nom à tous indi­viduellement. Pour Jésus, chacun, parmi les millions de chrétiens qui composent son troupeau, est une unité, ayant son nom propre. C'est le mouton ce un tel « ou ce une telle » et il n'y a pas à craindre qu'il y ait jamais confusion.

L'ennui, avec les moutons qui franchissent la barrière ou la haie, c'est qu'ils risquent de brou­ter une herbe qui ne leur convient pas du tout. S'ils entrent dans un champ de trèfle, par exemple, il y a des chances qu'ils en broutent à se rendre malades. Vous les voyez alors enfler, puis s'étendre à terre sans bouger, cela peut mal finir !... Ne riez pas ! C'est un peu notre histoire à tous. Soyez sûrs quece n'est pas pour rien que Nôtre-Seigneur dit vouloir mener lui-même ses brebis aux pâturages; c'est lui qui leur donnera ce qu'il leur faut ; il sait distinguer ce qui est bon pour elles et ce qui ne l'est pas.

Ceci mous amène à dire un mot de ceux qui aident le pasteur, le Bon Pasteur, à garder son troupeau. Vous pensez bien qu'il ne court pas lui-même après les brebis ou les moutons auxquels il prend fantaisie de s'échapper. Que fait-il ? Il siffle son chien et aussitôt celui-ci part en cou­rant en aboyant aussi, et sur quel ton ! Et il con­tinuera son manège jusqu'à ce qu'il ait ramené le  fugitif ou la fugitive à l'alignement du trou­peau. La prochaine fois que vous verrez une scène de ce genre, rappelez-vous ce que je vous dis aujourd'hui. Pensez que Dieu a établi au-des­sus de vous, dans l'Eglise, des prêtres pour vous avertir : « Il faudrait faire ceci, ne pas faire cela... » Ce sont les messagers de Jésus-Christ, le vrai Berger. Ceux-ci ne parlent pas en leur pro­pre nom, mais en son nom à lui; ils n'inventent pas de nouvelles règles, de nouveaux commande­ments, mais ils vous transmettent ce que le Ber­ger veut de vous, ce qu'il interdit ou commande, et à ce Berger-là vous devez obéissance parce que vous êtes à lui.

Autre chose : un troupeau ne vit pas dans les champs à longueur d'année, ni même de journée. C'est au berger à pourvoir à sa nourriture, qu'il soit dehors ou dedans. Et voyez avec quelle solli­citude notre divin Pasteur y a pourvu ! Il sait bien que la vie surnaturelle, que nous tenons de lui, ne peut s'entretenir que par un aliment sur­naturel. Alors il nous donne sa Chair et son Sang dans la Sainte Eucharistie.

Revenons, avant de terminer, sur l'image que Jésus a voulu nous laisser de lui-même dans la parabole de la brebis égarée. (JN, X, 11.) Le bon Pasteur ne peut supporter qu'elle soit perdue sans retour, et nous savons la peine qu'il se donne pour la ramener au bercail. Mais il est un aspect de la parabole auquel on ne pense guère : je veux par­ler de la résistance de la brebis à son propre sau­vetage. Elle s'est laissé prendre aux ronces d'un buisson; le berger accourt et se met en devoir de la dégager, patiemment, doucement. Croyez-vous qu'elle va se laisser faire. Bien au contraire. Elle se débat, se démène comme une petite folle ! A peine commence-t-elle à se sentir libre qu'elle tente de fuir de nouveau. Elle voudrait échapper à son sauveteur... Il faudra que celui-ci la sauve malgré elle !

Eh bien ! C'est tout simplement notre histoire, l'histoire de l'âme humaine tombée dans le péché grave. La grâce qui la délivrerait est quelque chose dont elle se méfie, qu'elle ne veut pas accepter, qu'elle essaie même de refuser positivement. Quel artiste a jamais pensé à peindre cela : le bon Pas­teur venant délivrer sa brebis qui s'efforce de lui échapper ? Ce serait un beau et triste sujet... trop vrai hélas !

Extrait de : LE CREDO  Mgr Ronald KNOX. (1959)

Source: Marie de Nazareth/Une minute avec Marie/Aleteia
 
 
Père Laurent Bacho
Recteur des sanctuaires de Bétharram
1. REDÉCOUVRONS NOTRE PASSÉ
 XVIe s. 

À Bétharram, Marie est honorée
depuis 500 ans 

Bétharram est un quartier du village de Lestelle-Bétharram, dans les Pyrénées-Atlantiques, situé à 14 kilomètres, en aval de Lourdes. Le monastère et les sanctuaires s’adossent à une colline, celle du Calvaire, dans une verdure impressionnante. Le gave de Pau s’apaise ici pour s’ouvrir dans la plaine béarnaise... Tel est le lieu que Notre Dame a choisi il y a plus de 500 ans pour répandre les faveurs et les grâces de son Fils Jésus.

À l’origine. Bétharram a une longue histoire… Au début du XVIe siècle, des bergers faisant paître leurs troupeaux sur les collines voient une lumière éclatante qui se situe sur la pointe des rochers où est maintenant bâtie la chapelle. « Ces jeunes enfants approchent de la lumière et y découvrent une image de la Vierge. Des foules accourent et décident d’aménager ce creux de rocher pour venir prier », dit la chronique. On choisit un endroit favorable, au-delà du gave, et on place la statue dans une niche, mais elle revient miraculeusement sur le rocher où elle avait été trouvée. On la porte alors à l’église de Lestelle, mais là aussi miracle, « les portes étant fermées, la statue revient encore sur le rocher de Bétharram, où l’ont fut contraint de bâtir une petite chapelle ».
 
Bétharram et les guerres de religion. Très vite, 50 ans plus tard, Bétharram présente un spectacle de désolation. La statue de la Vierge a disparu. De la petite chapelle, il ne reste que des murs calcinés.  Comme tout le Béarn, l’endroit demeure pendant 30 ans sous dominations politique et religieuse des protestants. Les lieux marials sont les premiers à être détruits. En effet, depuis le Moyen Âge (et jusqu’à l’annexion de 1620 par Louis XIII), le Béarn est un territoire indépendant, qui a été rattaché à toute la Navarre. Or, à partir de 1545, les reines de Navarre Marguerite d’Angoulême puis sa fille Jeanne d’Albert font tout pour convertir leurs possessions à la Réforme. Le fils de Jeanne, Henri de Navarre, devient roi de France en 1589 sous le nom d’Henri IV, quatre ans avant de se convertir au catholicisme. Après l’édit de Nantes du 13 avril 1598 qui donne la liberté aux protestants de France, Henri IV compense par l’édit de Fontainebleau du 15 avril 1599 qui accorde la liberté religieuse aux catholiques du Béarn. Il autorise bien sûr le culte public dans le Béarn. Depuis la destruction de la chapelle, les catholiques n’avaient pas cessé de venir prier à Bétharram sur les ruines. Et bientôt l’autorisation de reconstruire la chapelle est donnée.  [...]

Lire la suite du récit

_______________

Le gouvernement va créer un « Loto du patrimoine »

 

L’idée était dans les cartons depuis plusieurs décennies. Les recettes de ce tirage spécial seront affectées à un nouveau fonds baptisé "Patrimoine en péril".

Jouer au loto pour financer l’entretien et la restauration des monuments en péril, c’est pour bientôt. La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a annoncé vendredi que le gouvernement allait prochainement créer un « Loto du patrimoine ». Concrètement, la Française des jeux organiserait, vraisemblablement la veille des Journées européennes du patrimoine qui ont lieu le troisième week-end de septembre chaque année, un tirage spécial dont les recettes seraient versées dans un fonds spécifique baptisé « Patrimoine en péril ». Ce fonds serait dans le giron de la Fondation du patrimoine, organisme para-public qui œuvre déjà à la sauvegarde du patrimoine non protégé en France et dont les revenus, issus des successions en déshérence, sont gravement menacés depuis plusieurs années.

Le gouvernement envisage également de mettre en place un nouveau jeu de grattage pour abonder ce fonds. Les recettes pourraient au total atteindre les vingt millions d’euros. Ce Loto du patrimoine, réclamé de longue date par les associations de défense ou de promotion du patrimoine, devrait voir le jour à la faveur du projet de loi de finances rectificative pour 2017. Ce nouveau fonds est appelé à financer des restaurations concernant des édifices aussi bien protégés que non protégés. Un fonds spécifique de 15 millions d’euros sera également créé dès 2018 pour les petites communes, pour les aider à restaurer le patrimoine fragilisé qu’elles abritent.

2 000 édifices sont en état de péril

Cette annonce de loto du patrimoine intervient plusieurs semaines après que Stéphane Bern s’est vu confier une mission sur le recensement du patrimoine en péril. Le ministère de la Culture estime qu’un quart des monuments protégés sont jugés en mauvais état et que 5% d’entre eux, soit environ 2 000 édifices sont en état de péril. Un dispositif semblable de cagnotte reversée afin d’entretenir le patrimoine existe dans de nombreux pays européens à l’instar de l’Allemagne de l’Italie et du Royaume-Uni. Ainsi en Grande-Bretagne, l’Heritage Lottery Fund permet de collecter 427 millions d’euros par an.

La mesure a semble-t-il été bien accueillie par les élus, souvent en première ligne pour imaginer des solutions de financement afin d’entretenir le patrimoine des collectivités.

(Source ALETEIA)

_________________________________________________


Saint NYLUS s'était retiré dans la solitude pour prier pour le monde qu'il estimait si perverti qu'il en arrivait à penser que les temps de la terre étaient accomplis... C'était il y a plus de 1 500 ans ! !

Or, voici que Dieu eut pitié de lui, et lui révéla qu'il n'était pas encore de la génération de la fin... Saint NILUS, avant de s'endormir pour veiller du Ciel sur notre terre nous laissa la prophétie suivante :


« Après l'année 1900 et le milieu du XXème siècle, les gens de ce temps-là deviendront méconnaissables… »

« Quand le temps de la venue de l'Antichrist approchera, l'intelligence des hommes sera obscurcie par les passions charnelles : l'avilissement et la licence s'accentueront.
Le monde deviendra alors méconnaissable : les gens changeront d'apparence tellement qu'il sera impossible de distinguer les hommes des femmes à cause de l'effronterie dans leur manière de s'habiller et dans la mode de leurs cheveux. Ces gens-là seront cruels et comme des animaux sauvages à cause des tentations de l'Antichrist. »

« On ne respectera pas les parents et les aînés, l'amour disparaîtra, et bien des pasteurs chrétiens deviendront des hommes vains complètement incapables de distinguer le chemin à droite du chemin à gauche : en ce temps-là en effet les lois morales et les traditions des chrétiens et de l'Eglise changeront, les gens ne pratiqueront plus la modestie, et la dissipation règnera ! Le mensonge et la cupidité atteindront de grandes proportions, et malheur à ceux qui empileront des trésors. La luxure, l'adultère, l'homosexualité, les actions secrètes et le meurtre seront la règle de la société… »

« En ce temps futur, à cause du pouvoir de si grands crimes et d'une telle débauche, les gens seront privés de la grâce du Saint-Esprit reçue à leur Baptême, et, de même, ils n'auront pas de remords. Les Eglises seront privées de pasteurs pieux et craignant Dieu, et malheur aux chrétiens qui resteront sur la terre à ce moment-là : ils perdront complètement leur Foi, car il n'y aura plus personne pour leur montrer la Lumière de la Vérité. Ils s'éloigneront du monde en allant dans de saints refuges dans le but d'alléger leurs souffrances spirituelles ; mais partout, ils ne rencontreront qu'obstacles et contraintes.

Tout cela résultera du fait que l'Antichrist voudra être le Seigneur de toutes choses et devenir le maître de tout l'univers. Il accomplira des miracles et des signes invraisemblables. Il donnera aussi au pauvre homme une sagesse dépravée pour découvrir une manière par laquelle un homme puisse mener une conversation avec un autre d'un bout à l'autre de la terre. En ce temps-là aussi, les hommes voleront dans les airs comme des oiseaux, et descendront au sein de l'océan comme des poissons. »

« Et lorsqu'ils en seront là, ces gens malheureux passeront leur vie dans le confort sans savoir, pauvres âmes, que c'est une supercherie de Satan. Et lui, l'impie, remplira à tel point la science de vanité qu'elle s'écartera de la voie droite et conduira les gens jusqu'à la perte de la Foi dans l'existence de Dieu, d'un Dieu en trois Personnes… »

« Alors, le Dieu infiniment bon verra la déchéance de la race humaine et Il raccourcira les jours pour l'amour du petit nombre de ceux qui doivent être sauvés, car l'Ennemi voudrait amener même les élus dans la tentation si c'était possible. Alors, l'épée du châtiment apparaîtra soudain et elle abattra le corrupteur et ses serviteurs. »

source

_________________________________________________________________________

 

SE CONFESSER | PRIÈRE DU PÊCHEUR REPENTANT A MARIE :

Si tu as du mal à te confesser… la personne du prêtre importe peu,vas-y, lance toi,le Christ Médecin t'attend !...

1. Si tu as du mal à te confesser, confesse-toi régulièrement. Jésus, vrai Dieu, est spécialement venu pour les pécheurs. Si tu as du mal à savoir quoi dire, confesse-toi une fois par mois, si tu as perdu la joie, la prière et le goût de Dieu… n’attend pas, il y a urgence.

2. Décide-toi de revenir vers le Père : Lui, Il court déjà vers toi. Sans chercher à en ressentir l’envie ou le besoin, décide d’aller te confesser, comme tu te déciderais d’aller à un rendez-vous, même pénible mais d’extrême importance.

3. Arrive un peu à l’avance et prie. Pense à la joie de Dieu. Ne prépare pas une déclaration pour la douane, mais commence par remercier d’être là, vivant, croyant, attendant d’être de nouveau embrassé, câliné par Dieu. Reconnais ce que tu as fait, dit, pensé… et pas fait… Ne cherche pas tant du côté des faiblesses, que des vrais manques d’amour : le péché est une cruauté.

4. La personne du prêtre importe peu. Mets-toi à genoux si c'est possible. Ferme les yeux. Pense à la tendresse sans limite du Père. Et essaie de commencer par ce qui t’humilie le plus, comme pour faire sauter le bouchon de ton cœur. Le plus grave est souvent ce que tu ne vois pas, bien caché. En avouant ce dont tu as honte, tu permets que la lumière de l'amour pénètre et te montre mieux l'orgueil endurci qui t'empêche d'aimer et te laisser aimer.

5. Ne plaide pas non coupable ou les circonstances atténuantes. Dieu est ton avocat, et il connaît ton dossier. Ce qui est grave, terrible dans l’amour, c’est de dire : « ça suffit ! Terminé ! » et de se fermer. Avoue-les fois où tu l’as fait dans les domaines de l’affection, la vérité, la générosité, la pureté…

6. Ne cache rien volontairement. Le mal que tu as fait te fait mal. Tu n’apprends rien à Dieu, mais tu lui présentes ton mal et ta douleur pour qu’Il te libère, te pardonne et te guérisse.

7. Tu dis toujours la même chose, et tu recommences… Eh oui, il n’y aucune créativité dans le domaine du refus et du péché. À chaque fois que tu retombes, Dieu veut te relever. Il ne se lassera pas. Et toi, ne te lasse pas de te confesser. Dans l’invisible, tu accumules victoire sur victoire.

8. Au moment où tu entends l’absolution, crois que l’amour de Jésus, sa vérité, son courage, sa pureté… sont, sans mesure ni condition comme déversés sur toi. C’est justement pour cela que tu es venu te confesser, pour te laisser aimer à ce point extrême, et permettre à Dieu de réveiller en toi tous les dons de l’Esprit Saint.

9. Le plus petit péché pollue le cosmos comme la goutte de mercure dans le ruisseau pollue l’océan. Mais, l’absolution purifie ton âme plus formidablement encore. Ainsi, par le pardon que tu reçois, tu contribues mystérieusement à l’évangélisation, au point que si tu en voyais l’effet, tu te confesserais tous les jours !

10. Prends le temps de célébrer le pardon reçu par une petite fête pour la gloire de Dieu mais aussi ton plaisir, comme la fête de l’Enfant Prodigue. Prends enfin comme première résolution de témoigner de ce que la confession régulière t’apporte. C’est souvent au moment où tu en témoigneras, que tu expérimenteras la fantastique joie de mieux sentir que tu es sauvé et à quel point tu es aimé.

(Extrait de la revue "Feu et Lumière")
÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷

Belle prière Orthodoxe à Marie notre mère :

Ô toute pure, sans tache, sans souillure, immaculée, Vierge souveraine, épouse de Dieu, par ton enfantement merveilleux, tu as uni le Dieu-Verbe aux hommes et ramené dans les cieux notre nature bannie.

Ô toi, seul espoir des désespérés, secours des opprimés, protection vigilante de ceux qui ont recours à toi, et refuge de tous les chrétiens, ne prends pas en dégoût le pécheur que je suis, maudit, corrompu tout entier, en pensées, en paroles, en actions honteuses, et devenu, par légèreté d’esprit, esclave des plaisirs de la vie.

Mais toi, Mère du Dieu ami des hommes,
dans ton amour bienveillant, prends pitié de moi pécheur et prodigue ; reçois ma supplique, bien qu’elle soit proférée par des lèvres souillées.

Usant de ton autorité maternelle,
supplie ton Fils, notre maître et Seigneur,
qu’Il m’ouvre à moi aussi les entrailles de Son amour et de Sa bonté, sans s’arrêter à mes fautes sans nombre ; qu’Il me ramène à la repentance et me considère comme un fidèle artisan de Ses volontés.

Assiste-moi toujours de ta miséricorde,
de ta compassion, de ton amour bienveillant.
En cette vie, sois l’aide et le secours chaleureux, le rempart contre les assauts de l’ennemi, le guide vers le salut.

À l’heure de la mort, sois celle qui entoure l’agonie de mon âme, celle qui chasse au loin les visions ténébreuses des esprits malfaisants.

Au jour redoutable du jugement, sois celle qui me délivre de la peine éternelle, et me désigne comme héritier de la gloire indicible de ton Fils notre Dieu ; que je l’obtienne, ô ma souveraine, très-sainte Mère de Dieu, par ta médiation et ta protection, par la grâce et l’amour pour les hommes de ton Fils unique, notre Seigneur,
notre Dieu et Sauveur Jésus Christ.

À Lui reviennent toute gloire, tout honneur et toute adoration, ainsi qu’à son Père et à son Esprit très-saint, bon et vivifiant,maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.
Amin.

( Prière à la Mère de Dieu le Verbe incarné de Paul l'Evergète)


÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷


"Nous ne sommes pas le produit accidentel et dépourvu de sens de l’évolution. Chacun de nous est le fruit d’une pensée de Dieu. Chacun de nous est voulu, chacun est aimé, chacun est nécessaire." ( Benoît XVI, Pape de Rome )

 

 

 
   
 
GÈNÉTHIQUE VOUS INFORME
 
 
 La santé sexuelle et le diagnostic prénatal au programme de la stratégie nationale de santé
 17 Novembre 2017
Jusqu’au 25 novembre, le ministère de la santé propose aux français de « s’exprimer sur le projet de stratégie nationale de santé », via un site internet dédié. Un...
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Pape François : « L’euthanasie est toujours mauvaise »
A l’occasion d’une rencontre de l’Association médiale mondiale (AMM) au Vatican, le Pape a réaffirmé que l’euthanasie « est toujours mauvaise, en ce sens que l’euthanasie termine la vie et cause la mort...
 
 
Fin de vie : une enquête qui rappelle l’importance des « petits bonheurs »
La Fondation d’entreprise Adréa, engagée dans le domaine de la fin de vie, publie une enquête réalisée avec l’IFOP qui « souligne le rôle des petits bonheur dans la prise en charge ». Les professionnels de santé en soins palliatifs et...
 
 
Une clinique de fertilité attaquée pour ne pas avoir testé génétiquement des ovocytes
Deux couples poursuivent en justice un médecin et sa clinique de fertilité new yorkaise : ils ont eu recours à une PMA avec don d’ovocytes, mais ces gamètes ont transmis à leurs enfants le syndrome de l’X fragile...
 
 
Une entreprise russe veut cryogéniser des vivants : utopie ?
Cryogéniser une personne vivante constitue un meurtre, mais une entreprise russe, KrioRus[1], lève des fonds...
 
 
La GPA « engage l’humanité car s’il n’y avait pas d’offre, il n’y aurait pas de demande »
Marie-Anne Frison-Roche, spécialiste du droit de la régulation explique dans une interview au journal La Vie comment et pourquoi elle a été amenée à travailler sur ce sujet. Si le droit économique semble à prime abord éloigné de la GPA,...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Un cri secret d'enfant d'Anne Schaub
Un cri secret d’enfant. Anne Schaub dénonce les risques de graves conséquences de la GPA sur la construction identitaire et comportementale de la personne dans un livre poignant.

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

  

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Résultat de recherche d'images pour "cierge allumé"

Não nos esqueçamos de orar pelos bispos, sacerdotes e

Cristãos fiéis detidos pelos "islamitas"

Ou terroristas de todos os tipos!

Deixe-nos rezar implacavelmente pelo

Senhor, apoie-os. Ore por sua libertação ...

INVITATION(S):

 

-----------------------------------------------------------------

Ne manquez pas ce magnifique dessin animé qui retrace d’une manière drôle et décalée, la naissance de Jésus.

Dimanche dernier a eu lieu l’avant-première au cinéma Gaumont des Champs-Elysées. La projection a réjoui les petits et les grands. L’aventure de ces animaux sympathiques qui partent à la découverte de Jésus a conquis les coeurs et les enfants ne tarissent pas de commentaires. Découvrez leurs premières impressions dans la vidéo partagée par SAJE distribution.

 
La rédaction

Et pour voir et revoir la bande annonce :

___________________________

-+-

Avec la Sainte Famille, un pèlerinage à Nazareth !

Il est temps de jeûner et de prier sérieusement pour la France !

Chers amis, 

Une Minute avec marie est heureux de vous proposer un pèlerinage-retraite organisé par l’Association Marie de Nazareth du 17 au 25 mars 2018.

Vous irez à la découverte de la vie quotidienne de la Sainte Famille de Nazareth durant sa vie en Terre Sainte. Vous mettrez physiquement vos pas dans ceux de la Sainte Famille, à Nazareth et dans ses alentours, autour du lac de Tibériade, le long de la vallée du Jourdain, à Bethléem et à Jérusalem.

Mais il s’agit aussi d’entrer dans l’intimité même de cette famille qui a tant à enseigner... le don mutuel des 3 personnes de la Sainte Trinité à chacune des 3 personnes de la Sainte Famille.

Découvrez la Terre Sainte en participant à ce pèlerinage. Saint Joseph a été le gardien de la Sainte Famille ; il veillera sur vous et votre famille. Certains de vos amis pourraient également être intéressés ? Proposez leur de s’inscrire avec vous. Il convient simplement de retourner (sous une dizaine de jours) la page 4 du bulletin d’inscription avec une photocopie de votre passeport et le règlement par chèque(s) à l’ordre de « ACN Ephata –Voyage ».

Quelle joie ce serait de vivre avec vous ces moments d'heureuse croissance dans la connaissance et l'amour de la Sainte Famille !

Jacques de La Bastide, 06 83 88 65 07.

Je m'inscris !
 

Pèlerinage à Nazareth
17-25 MARS 2018
« A la découverte du quotidien de la Sainte Famille de Nazareth »

Inscrivez-vous à la retraite/pèlerinage en Terre Sainte du 17 au 25 mars 2018 organisée par l'association Marie de Nazareth. 
Informations et bulletin d'inscription
 
 Pour tout renseignement complémentaire, contactez : 
Jacques de La Bastide
 jdelabastide@mariedenazareth.com 
06 83 88 65 07

____________________________________________________________________________________

Pour Noël, offrez le dernier DVD de Théobule !

Chers amis,

Nous sommes heureux de vous présenter le nouveau DVD de Théobule :

Un sauveur nous est né !

Une compilation de 33 vidéos pour vivre l'Avent, Noël et les premières années de Jésus avec les enfants.

En vente 16 euros seulement (frais de port inclus) voici un cadeau éducatif et ludique qui réjouira les plus jeunes à Noël.

Nous vous souhaitons un bel Avent et de joyeuses fêtes de Noël !

Frère Benoît

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour OCTOBRE - NOVEMBRE :

 

-PARIS :
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 1er DÉCEMBRE de 13 h à 18h30 au Samedi 2 de 8h à 12h .


*Le Samedi 2 DÉCEMBRE,RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le  WE de Pèlerinage à N-D de Miséricorde ou (et)  la "Retraite Spirituelle" de délivrance et de guérison du 3 Décembre au 8 qui sera conduite par le Père Isaac pendant que je commencerai la desserte de Nantes, Angoulême, Moissac et Lourdes.

 
NORMANDIE:

 -CAEN:

Une permanence pastorale du Lundi 30 Octobre de 10h à 18h30 au Mardi 31 de 9h à 12h, Messe à 10h le mardi. (Prenez Rdv 07 87 11 06 03 ou au 06 48 89 94 89 par sms).

-LISIEUX (Coquainvillier) :

Vendredi 10 Novembre  à 18h (Abouna Isaac au 07 87 11 06 03 par sms), dernière Messe et relèvement de la réserve eucharistique.

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

*DIMANCHE 3 DÉCEMBRE:

-PÈLERINAGE MENSUEL A NOTRE-DAME DE MISÉRICORDE ET AUX SAINTS DU KERALA,

-ANNIVERSAIRE des trente ans d’Épiscopat du MétropolitE.

-ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE DE L'ASSOCIATION DIOCESAINE LORS DU REPAS.

SOYEZ TOUS PRÉSENTS !

Le Père nous envoie le Verbe de Vie qui nous vient par Marie et le St Esprit, s'incarne en elle pour devenir notre frère et, par Son Sacrifice, renouveler les fils et filles d'Adam...

Le Père nous envoie le Verbe de Vie qui nous vient par Marie et le St Esprit, s'incarne en elle pour devenir notre frère et, par Son Sacrifice, renouveler les fils et filles d'Adam...

Ne restez pas seul pour

 

 

les Fêtes de la Nativité ! 

 

 

Si vous n'êtes pas en famille, 

 

retrouvez-vous , en

 

communion avec les Chrétiens d'Orient,

 

avec  vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes

 

francophone de St Thomas (Mar Thoma)* en

 

France pour fêter Noël !

 

 

Si vous avez peu de moyens pour fêter

 

décemment Noël en famille, grâce au partage

 

c'est possible ! Venez fêter la Nativité au

 

Monastère en famille !

 

Nativity Icon2[1]-copie-1

 

(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes

le 20 Décembre)

 

 

Programme:

 

*Dimanche 24 Décembre. Nativité de Notre-Seigneur

 18h, réveillon avec les fidèles familiers. Veillée de Noël (Plusieurs Baptêmes et Chrismations), Bénédiction du Feu nouveau et Procession de l’Enfant-Jésus à l’Eglise.Messe de minuit.

 

 

*Lundi 25, Nativité de Notre-Seigneur

Messe du jour à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

 

*Mardi 26 Décembre, Fête des « Félicitations à la Mère de Dieu »

Messe en l’honneur de « la Toute Pure et Immaculée Mère du Verbe-Dieu » à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30

 

VEILLEE POUR LA VIE dans la nuit du 26 au 27

 

*Mercredi 27 Décembre, Fête des « Saints Innocents »

Messe en l’honneur pour les enfants à naître et les victimes de l’avortement à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:

#NANTES
-Jeudi 7 Décembre , réception des fidèles de 9h à 17h. Messe à 18h .
-Vendredi 8 Décembre, visites aux famill
es et aux malades.

----------------------------
CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE, PYRENEES :

#ANGOULÊME (Jauldes):
- Dimanches  26 Novembre, Dimanche 10 Décembre Messe *,repas et réception des fidèles.

#MOISSAC (N-D d'Espis):
-Mercredi 13 Décembre et Samedi 13 Janvier. 11h, Chapelet,dévotions et réception des fidèles . Messe à 15h.

(Je rentrerai au Monastère entre le 14 et le 16 Novembre pour avoir le temps, sur mon trajet, de visiter nos fidèles et amis dans le Christ et pourvoir à leurs besoins spirituels, la  Messe du 19 Novembre à Lourdes étant annulée en raison de la santé chancelante de ma mère qui nécessite de moi une plus grande présence)

#PÉRIGUEUX (La Chapelle Faucher ):
-Samedi 25 Novembre, Messe*

 Résultat de recherche d'images pour "Icône de Notre-Dame de Lourdes"

-LOURDES :
¤
la  Messe du 19 Novembre à Lourdes est annulée en raison de la santé chancelante de ma mère qui nécessite de moi une plus grande présence. Messe le Dimanche 17 Décembre.

-----------

*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------

Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

POUR AIDER LA MISSION EN

FRANCE ET AILLEURS, C'EST

SIMPLE...

Il faut impérativement:

*PENSER A VOUS ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

*CONFIER AU MONASTÈRE LA CÉLÉBRATION DE

VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

VOS FAMILLES,...

Tout don est déductible de votre revenu imposable

à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

  l'ordre de : Métropolie E S O F)

MERCI,

SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

Syro-Orthodoxe  Francophone Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

Adresse: 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

Lectionnaire pour le Dimanche 19 Novembre 2017:

Dimanche de l’Annonciation à Zacharie (jour des parents).

En ce dimanche est commémorée l'annonce de la naissance de Jean le Baptiste par l'Archange Gabriel à Zacharie.

Saint Qurbana

    • II Pierre 1: 1-15 :
  • 01 SYMEON PIERRE, serviteur et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont reçu en partage une foi d’aussi grand prix que la nôtre, par la justice de notre Dieu et Sauveur Jésus Christ.
  • 02 Que la grâce et la paix vous soient accordées en abondance par la vraie connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur.
  • 03 Sa puissance divine nous a fait don de tout ce qui permet de vivre avec piété, grâce à la vraie connaissance de celui qui nous a appelés par la gloire et la force qui lui appartiennent.
  • 04 De la sorte nous sont accordés les dons promis, si précieux et si grands, pour que, par eux, vous deveniez participants de la nature divine, et que vous échappiez à la dégradation produite dans le monde par la convoitise.
  • 05 Et pour ces motifs, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la connaissance de Dieu,
  • 06 à la connaissance de Dieu la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété,
  • 07 à la piété la fraternité, à la fraternité l’amour.
  • 08 Si vous avez tout cela en abondance, vous n’êtes pas inactifs ni stériles pour la vraie connaissance de notre Seigneur Jésus Christ.
  • 09 Mais celui qui en est dépourvu est myope au point d’être aveugle : il oublie qu’il a été purifié de ses péchés d’autrefois.
  • 10 C’est pourquoi, frères, redoublez d’efforts pour confirmer l’appel et le choix dont vous avez bénéficié ; en agissant de la sorte, vous ne risquez pas de tomber.
  • 11 C’est ainsi que vous sera généreusement accordée l’entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ.
  • 12 Voilà pourquoi je tiendrai toujours à vous remettre cela en mémoire, bien que vous le sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité qui est déjà là.
  • 13 Et il me paraît juste, tant que je suis ici-bas, de vous tenir éveillés par ces rappels,
  • 14 car je sais que bientôt je partirai d’ici-bas, comme notre Seigneur Jésus Christ me l’a fait savoir.
  • 15 Mais je redoublerai d’efforts pour qu’après mon départ vous puissiez en toute occasion faire mémoire de cela.
    •  
    • Ephésiens 5: 21 :
    • 21 Par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres ;
    • 6: 4 :
    • 04 Et vous, les parents, ne poussez pas vos enfants à la colère, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements inspirés par le Seigneur.
    • Saint Luc 1: 5 – 25 :
  • 05 Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie. Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth.
  • 06 Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur de façon irréprochable.
  • 07 Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.
  • 08 Or, tandis que Zacharie, durant la période attribuée aux prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu,
  • 09 il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres, pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur.
  • 10 Toute la multitude du peuple était en prière au dehors, à l’heure de l’offrande de l’encens.
  • 11 L’ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l’autel de l’encens.
  • 12 À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit.
  • 13 L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée : ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean.
  • 14 Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance,
  • 15 car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ;
  • 16 il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu ;
  • 17 il marchera devant, en présence du Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, ramener les rebelles à la sagesse des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. »
  • 18 Alors Zacharie dit à l’ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, en effet, je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge. »
  • 19 L’ange lui répondit : « Je suis Gabriel et je me tiens en présence de Dieu. J’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle.
  • 20 Mais voici que tu seras réduit au silence et, jusqu’au jour où cela se réalisera, tu ne pourras plus parler, parce que tu n’as pas cru à mes paroles ; celles-ci s’accompliront en leur temps. »
  • 21 Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire.
  • 22 Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent que, dans le sanctuaire, il avait eu une vision. Il leur faisait des signes et restait muet.
  • 23 Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique, il repartit chez lui.
  • 24 Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait :
  • 25 « Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »
    •  

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2017 4 16 /11 /novembre /2017 20:37

Chers amis. Aloho m'barekh.

C'est Vendredi. Jour de pénitence. Nous célébrons en France Syro-Orthodoxe deux belles figures, deux Grégoire: Saint Grégoire de Tours et Saint Grégoire le Thaumaturge.

Qu'ils intercèdent pour nous devant le Trône de la Grâce de Dieu !

ll y a des périodes de la vie où la présence de Dieu est moins tangible dans nos vies.

Mais pourtant, Dieu est fidèle, même dans ces moments là.

Priez malgré tout et attendez avec foi Son secours, avec une foi confiante, "espérant parfois contre toute espérance", une foi éperdue...
Père éternel, je sais que Vous êtes bon. Même quand mon cœur vacille et que je ne ressens plus Votre présence, je sais que Vous êtes bon.

Merci d’être plus grand, au delà que mes vues humaines et mes affectes. Merci de me faire connaître ces moments où croire est dur, ces moments où la foi exige de croire sans voir. "Thomas, heureux ceux qui auront cru sans avoir vu", dit le Christ Ressuscité à l'Apôtre qui doutait.

Jamais Seigneur Vous n'échouez, alors que j’échoue si souvent souvent, simplement Vos vues ne sont pas les miennes et Votre manière de m'exaucer est au delà de mes vues pour concourir à ma réalisation en Vous, ma sanctification.

Vous ne Vous êtes jamais montré indigne de confiance, bien que je sois inconstant et oublieux.

Aujourd’hui, je veux ne pas faire confiance à mes émotions, mais seulement à ce que Vous m'avez  révélé au travers de Votre  Parole comme Marie la Vierge de la Révélation et les Saints Pères qui m'ont précédés sur la route de Votre Eglise en accueillant et en vivant selon le Christ, le Verbe Incarné.

Je ne veux faire confiance qu'en Votre Parole, ce qui est bon et vrai en tout temps. Je veux suivre Jésus, notre Seigneur. Amîn.

Bonne journée à vous, bonne journée à tous. Père Isaac et Sœur Marie André sont aujourd'hui à Paris pour participer au Colloque du Cercle d'études Syriaque pendant que je vais au kinésithérapeute, que j’essaie de rattraper divers travaux en retard et trouver un peu de temps pour me recueillir en silence.

Votre fidèlement dans le Christ, notre Seigneur. Que la Vierge fidèle vous ait en sa protection! Aloho m'barekh (Dieu vous bénisse)!

+Mor Philipose, Métropolite

Soyez tous présent le 3 décembre au PÈLERINAGE MENSUEL A NOTRE-DAME DE MISÉRICORDE ET AUX SAINTS DU KERALA,

Soyez tous présent le 3 décembre a mon ANNIVERSAIRE detrente ans d’Épiscopat .

Soyez tous présent le 3 décembre a l'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE DE L'ASSOCIATION DIOCÉSAINE LORS DU REPAS.

 

Oui, SOYEZ TOUS PRÉSENTS, cette réunion sera décisive pour l'avenir de la Métropolie !

Livre de l'Ecclésiastique 44,16-23.45,3-15.

Voici le grand pontife, qui pendant sa vie, fut agréable à Dieu,
et, au temps de la colère est devenu la réconciliation des hommes : il ne s'en est pas trouvé de semblable à lui dans l'observance de la loi du Très-Haut.
C'est pourquoi il a juré de le faire croître dans son peuple.  
Le Seigneur a béni en lui toutes le nations, et a confirmé en lui son Alliance.
Il eut égard à lui dans ses bénédictions, il lui a continué sa miséricorde, et il trouva grâce devant le Seigneur.
Par sa parole, il a fait cesser des prodiges. Il l'a glorifié devant les rois, il lui a donné un commandement devant son peuple et il lui a montré sa gloire.
A cause de sa foi et de sa douceur, il l'a sanctifié et l'a choisi entre tous les hommes.
Il lui a fait entendre sa voix et l'a introduit dans la nuée.
Il lui a donné face à face ses commandements, la loi de la vie et de la science.
Il a établi avec lui une alliance éternelle, et lui a donné le sacerdoce suprême.
Il l'a rendu heureux dans la gloire, pour exercer le sacerdoce, louer son nom et lui offrir un encens d'agréable odeur.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 11,22-24.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Ayez foi en Dieu.
Je vous le dis, en vérité, celui qui dira à cette montagne : " Ote-toi de là, et jette-toi dans la mer ! " et n'hésitera point dans son cœur, mais croira que tout ce qu'il aura dit doit se faire, il lui sera réellement fait.

C'est pourquoi, je vous le dis, tout ce que vous demandez dans la prière, croyez que vous l'obtiendrez, et vous le verrez s'accomplir.


Il vaut mieux prier avec ferveur pour votre prochain plutôt que de lui reprocher chaque péché commis.
(Saint Marc l'Ascète)

É melhor orar fervorosamente pelo seu próximo do que culpar cada pecado cometido.
(São Marcos, o Asceta)

 

17 Novembre:

Saint Grégoire, évêque de Tours (+459)

Tropaire ton 4

Neveu de saint Gall, élève de saint Avit,*
Tu allas à Tours au tombeau de saint Martin,*
Tu restas dans la ville et devins son évêque.*
Tu écrivis l'histoire des saints de la Gaule,*
Gardant pour la postérité leur témoignage.*
Saint Grégoire supplie Dieu pour notre salut!

Stichères, ton 8

Contemporain de Grégoire le Grand, fut son homonyme de Tours et le premier, recevant à Rome le second, fut surpris de constater que sa taille physique n’était pas à la hauteur de ses vertus et de la grande renommée que lui valaient au loin ses œuvres et sa vie.

Tu défendis l’orthodoxie de la foi contre les juifs et les ariens qui niaient la divinité du Christ Jésus, et tu soutins par tes paroles et tes écrits la doctrine de Nicée sur l’unique personne et les deux natures du Sauveur, Grégoire, Père universel, docteur œcuménique.

Les méchants essayèrent par tous les moyens, par leurs embûches et leurs calomnies, de mettre un frein à ton zèle et à ton apostolat, mais toi qui avais mis ta confiance dans le Seigneur, c’est une œuvre immense que tu parvins à nous léguer, célébrant par l’histoire des Francs la gloire de Dieu.

São Gregório, bispo de Tours (+459)

O contemporâneo de Gregory the Great, era o seu nome de Tours e o primeiro, recebendo em Roma no segundo, ficou surpreso ao notar que seu tamanho físico não estava no auge de suas virtudes e o grande renome que valia para ele longe obras e sua vida.
Você defendeu a ortodoxia da fé contra os judeus e os arianos que negaram a divindade de Cristo Jesus, e você apoia pelas suas palavras e seus escritos a doutrina de Nicéia sobre a única pessoa e as duas naturezas do Salvador, Gregório, Pai Médico ecumênico universal.
Os ímpios tentaram por todos os meios, por meio de suas armadilhas e calúnias, destrancar seu zelo e seu apostolado, mas você que confiou no Senhor, é um trabalho imenso que você conseguiu legar celebrando pela história dos francos a glória de Deus.

Saint Gregory, bishop of Tours (+459)

Gregory the Great's contemporary, was his namesake of Tours and the first, receiving in Rome the second, was surprised to note that his physical size was not at the height of his virtues and the great renown which it was worth to him far works and his life.
You defended the orthodoxy of the faith against the Jews and the Arians who denied the divinity of Christ Jesus, and you support by your words and your writings the doctrine of Nicaea on the only person and the two natures of the Savior, Gregory, Father universal, ecumenical doctor.
The wicked tried by all means, by their pitfalls and calumnies, to put a brake on your zeal and your apostolate, but you who had put your trust in the Lord, it is an immense work that you managed to bequeath celebrating by the history of the Franks the glory of God.

http://orthodoxievco.net/…/…/synaxair/novembre/gregoire2.pdf
http://stmaterne.blogspot.fr/…/saint-grgoire-de-tours-pre-d…

 

OFFICE DE SAINT GRÉGOIRE DE TOURS

(COMPOSE PAR LE HIEROMOINE DENIS (GUILLAUME) DE BIENHEUREUSE MÉMOIRE.)

Stichères, t. 8

Contemporain de Grégoire le Grand, fut son homonyme de Tours et le premier, recevant à Rome le second, fut surpris de constater que sa taille physique n’était pas à la hauteur de ses vertus et de la grande renommée que lui valaient au loin ses œuvres et sa vie.

Tu défendis l’orthodoxie de la foi contre les juifs et les ariens qui niaient la divinité du Christ Jésus, et tu soutins par tes paroles et tes écrits la doctrine de Nicée sur l’unique personne et les deux natures du Sauveur, Grégoire, Père universel, docteur œcuménique.

Les méchants essayèrent par tous les moyens, par leurs embûches et leurs calomnies, de mettre un frein à ton zèle et à ton apostolat, mais toi qui avais mis ta confiance dans le Seigneur, c’est une œuvre immense que tu parvins à nous léguer, célébrant par l’histoire des Francs la gloire de Dieu.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Notre Dame, reçois la prière de tes serviteurs délivre-nous de tout danger et de toute affliction.

(Le canon du Saint a pour acrostiche : Saint Grégoire de Tours garde en éveil Denis !)

Ode 1, t. 3

« Submergeant dans l’abîme les chars de Pharaon, Seigneur, tu fendis la mer et sauvas le peuple d’Israël te célébrant par ses chants.

Aide-moi, Grégoire, de ta riche inspiration pour que l’hymne que je vais chanter en ton honneur soit en accord avec l’éminence de tes vertus.

Illustre fut ton origine, ta parenté ta famille, descendant d’un des Martyrs de Lyon, était d’une piété héréditaire.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Natif de l’Auvergne, tu avais pour bisaïeul un saint évêque champenois, Grégoire de Langres, en l’honneur duquel on t’appela ainsi.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Tout être fléchit le genou, ô Vierge, devant le fruit de ton sein, car il s’est couvert de gloire.

Ode 3

« Grâce à ton Verbe tout-puissant tu as tiré toute chose du néant ; rends-moi ferme sur le roc de ta foi, Sauveur, pour que je puisse chanter : Nul n’est saint, nul n’est juste si ce n’est le Seigneur.

Récemment, un de tes oncles, saint Gal, était monté sur le trône épiscopal de Clermont ; c’est grâce à lui que tu fus initié, Grégoire, à ton savoir sublime et de ses mains tu reçus la tonsure et le diaconat.

Échappant à une grave maladie par intercession de l’évêque de Tours, saint Martin, en action de grâces tu allas en pèlerin sur sa tombe et dans sa ville, où fut connue ton admirable piété.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Gilles, l’évêque de Reims, à la demande des pieux Tourangeaux avec l’accord de Sigebert, roi d’Austrasie, te conféra l’épiscopat pour succéder à l’évêque Euphrone, qui venait de mourir.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Ô Christ, exauce les prières, la compassion de ta Mère glorieuse et souviens-toi du troupeau que tu as acquis par ta passion et, dans son épreuve le visitant, sauve-le, 
Seigneur, toi qui es saint.

Ode 4

« Il a perçu la nouvelle de ta venue, ô Verbe, et, frappé d’étonnement, dans la crainte, Habacuc s’est écrié : Gloire à l’ineffable vouloir qui te fait t’anéantir et descendre jusqu’à nous.

Réellement ce fut un choix judicieux que celui du peuple tourangeau, qui avait pu admirer ton savoir prodigieux autant que ta piété et ta profonde humilité ; et ton zèle fit fleurir la religion en la cité de Tours.

En refusant de livrer au roi Chilpéric le duc Gontran, qui avait mis sur le trône des Francs Childebert à la place de son défunt père Sigebert et qui, craignant la vengeance de l’usurpateur, s’était réfugié dans la cathédrale de Saint-Martin, Grégoire sut défendre les franchises et les privilèges de l’Eglise.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Défendant contre Frédégonde le saint évêque Prétextat de Rouen, qui était faussement accusé de crimes dont il le montra innocent, Grégoire reprocha aux Pères du synode de Paris leur complaisance coupable envers le pouvoir établi.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

En Dieu nous avons trouvé le salut, Vierge pure, par ton saint enfantement et, t’adressant le salut de Gabriel, nous te prions d’obtenir pour nous tous le pardon de nos fautes par ton intercession.

Ode 5

« Toi la lumière sans couchant, illumine, ô Christ notre Dieu, ma pauvre âme et vers ta crainte guide-la, car tes préceptes sont lumière pour mes pas.

On découvrit également l’innocence de l’évêque tourangeau lorsque, pour assouvir la vengeance de Frédégonde, Chilpéric cita Grégoire en jugement devant l’assemblée des évêques en Picardie ses calomniateurs reçurent du ciel même le châtiment de leur forfait.

Une dispute éclata avec l’évêque de Nantes, Félix, qui prétendait faire consacrer évêque pour lui succéder son neveu, un jeune homme non encore tonsuré Grégoire refusa d’enfreindre les canons.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Refuser la pénitence et l’absolution des péchés à ceux qui pour leurs crimes étaient condamnés à mourir était un usage hérité des barbares dans la justice des Francs ; Grégoire y contrevenait en envoyant un prêtre assister les condamnés.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Souveraine Génitrice du Seigneur, prie celui que tu as enfanté comme notre Roi et notre Dieu pour qu’il nous fasse miséricorde au jour du jugement.

Ode 6

« Gouffre sans clarté fut le ventre du poisson, mais de même que Jonas en est sorti après trois jours, le Christ, ayant illuminé les antres de l’Hadès, en a dissipé les ténèbres et fait sortir, par sa résurrection, la multitude des sauvés.

A l’encontre des ariens et des juifs, Grégoire, comme évêque et saint prédicateur, défendit selon la doctrine orthodoxe de Nicée la foi en la divinité du Christ Jésus, qui sans perdre sa nature divine assuma l’humanité.

Résistant aux prétentions théologiques du roi, Grégoire eut le courage de lui montrer les erreurs qu’il commettait contre la vraie foi dans un écrit qu’il se proposait de publier en excédant les limites de ses royales attributions.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

De même, plus tard, sans se décourager, Chilpéric sans la vigilance de Grégoire eût publié un édit dans lequel il aurait imposé à ses sujets une foi directement inspirée de Sabellius, niant la distinction des personnes dans la sainte Trinité.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Entre Dieu et les hommes, tu t’es mise au milieu ; la créature bannie par le Créateur tu l’as surnaturellement réconciliée ; aussi nous te chantons réjouis-toi, qui pour tes serviteurs as fait briller le salut.

Ode 7

« Elle applaudit, la triade des Jeunes Gens, lorsqu’elle vit le joyeux aspect de l’Ange dans le feu et, rendant grâces, chanta de tout cœur : Béni sois-tu, ô Christ notre Sauveur.

Ne faisant acception de personnes, le saint prélat savait allier la douceur à son zèle pour la foi à tous s’étendait sa charité et même ses ennemis en éprouvaient les effets.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Estimé des rois Childebert et Gontran, ainsi que de Radegonde, la reine des Francs, retirée comme moniale au monastère Sainte-Croix de Poitiers, Grégoire agit avec sagesse pour le bien de l’Eglise et de l’Etat.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Vierge tu demeures en enfantant celui que le Père engendre hors du temps : merveille qui dépasse notre esprit et pour laquelle nous te bénissons.

Ode 8

« Eteignant les flammes du feu matériel par la flamme immatérielle de leur piété, les sages jeunes gens se mirent à chanter : Toutes ses œuvres, bénissez le Seigneur.

Ingeborge, veuve du roi franc de Paris, une princesse pleine de vertu et de charité, confia son âme à Grégoire utilement et grâce à lui parvînt à une sainte dormition.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Le pape de Rome, Grégoire le Grand, reçut avec beaucoup d’honneurs son homonyme tourangeau et plaisanta sur sa taille, qui n’était pas à la hauteur de ses admirables vertus.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

De ta splendeur illumine mon cœur enténébré afin que je puisse chanter : Toutes ses œuvres, bénissez le Seigneur, exaltez-le dans tous les siècles.

Ode 9

« En toi nous exultons, Génitrice de Dieu, méditant le vénérable mystère de ta pure virginité, et le Fils né de toi, Vierge Mère, nous le magnifions.

Nous sommes tels que le Seigneur nous a faits, répondit le saint évêque de Tours : il est le seul auteur du bien qui est en nous !

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Il nous faut donc à la Cause de tout bien rapporter la gloire et l’honneur qui lui sont dûs, lui rendre grâces pour saint Grégoire et dignement le magnifier.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Sois pour moi, ô Vierge, la lumière du salut, par tes prières fais que je devienne fils du jour et que sans cesse je te chante et magnifie. 
http://media.wix.com/…/9a1e1b_62eff0c37492a36f33c19e5016aed…

______________________________________________________________________

 

 

 

SAINT GRÉGOIRE LE THAUMATURGE


Évêque et confesseur
(† 270)

 

        Saint Grégoire opéra tant de prodiges, que, de son vivant, il fut appelé le Thaumaturge, c'est-à-dire faiseur de miracles. Né de parents nobles et riches, mais païens, dès son enfance il eut le sentiment de la vérité du christianisme. L'enseignement du grand Origène le confirma dans cette pensée ; il reçut le baptême : « Servez-vous, lui écrivit son Maître, des talents que Dieu vous a donnés pour la défense de la religion du Christ, et pour cela, ayez surtout soin de joindre la prière à l'étude. » 

        Grégoire eût pu occuper les plus hautes places ; il préféra vendre tous ses biens, en donner le prix aux pauvres et se retirer dans la solitude pour y converser seul à seul avec Dieu. Il dut bientôt accepter le fardeau de l'épiscopat ; sa science et ses miracles lui donnèrent une influence étonnante sur les peuples. Grégoire était un homme doué de l'esprit des apôtres et des prophètes. 

        Toute sa conduite, dit saint Basile, portait l'empreinte de la perfection évangélique. Jamais il ne priait que la tête découverte ; il parlait avec simplicité et modestie ; il avait en horreur le mensonge, l'habileté et tous les détours qui ne s'accordent point avec l'exacte vérité. Il ne pouvait supporter ce qui blesse la douceur et la charité. Il mourut ne laissant que dix-sept idolâtres là où il n'avait trouvé que dix-sept chrétiens.

Saint Gregory the Thaumaturgist,

Bishop and Confessor († 270)

St. Gregory performed so many wonders that, during his lifetime, he was called the Thaumaturgist, that is to say, a maker of miracles.

Born of noble and rich parents, but pagans, from his childhood he had the feeling of the truth of Christianity.

 The teaching of the great Origen confirmed him in this thought; he received baptism:
"Help yourself," wrote his Master, "with the talents that God has given you for the defense of the religion of Christ, and for that, be especially careful to join the prayer to study. "

Gregory could have occupied the highest places; he preferred to sell all his goods, to give the poor the price, and to retire in solitude to converse alone with God.
He soon had to accept the burden of the episcopate; his science and his miracles gave him an astonishing influence on the peoples. Gregory was a man endowed with the spirit of the apostles and prophets.

All his conduct, says Saint Basil, bore the mark of evangelical perfection.
He never prayed except his head uncovered; he spoke with simplicity and modesty; he hated lies, skill, and all the detours which do not accord with the exact truth.

He could not bear that which hurt sweetness and charity. He died leaving only seventeen idolaters where he had found only seventeen Christians.

São Gregório, o Taumaturgista,

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Grégoire le Thaumaturge"

Bispo e Confessor († 270)

St. Gregory realizou tantas maravilhas que, durante sua vida, ele foi chamado de Thumaturgista, isto é, um criador de milagres.

Nascido de pais nobres e ricos, mas pagãos, desde sua infância teve o sentimento da verdade do cristianismo.

 O ensinamento do grande Origen o confirmou neste pensamento; ele recebeu o batismo:
"Ajude-se", escreveu seu Mestre, "com os talentos que Deus lhe deu para a defesa da religião de Cristo, e para isso, tenha especialmente cuidado em se juntar à oração para estudar. "

Gregory poderia ter ocupado os lugares mais altos; ele preferiu vender todos os seus bens, dar aos pobres o preço e se aposentar na solidão para conversar sozinho com Deus.
Ele logo teve que aceitar o peso do episcopado; Sua ciência e seus milagres lhe deram uma influência surpreendente sobre os povos. Gregório era um homem dotado do espírito dos apóstolos e profetas.

Toda a sua conduta, diz São Basílio, tem a marca da perfeição evangélica.
Ele nunca orou, exceto a cabeça dele descoberta; falou com simplicidade e modéstia; ele odiava mentiras, habilidade e todos os desvios que não concordam com a verdade exata.

Ele não podia suportar o que prejudicava a doçura e a caridade. Ele morreu deixando apenas dezessete idólatras, onde ele encontrou apenas dezessete cristãos.
 

 

56 apparitions de Marie pour demander d’une manière nouvelle l’Esprit Saint (I) 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de la Dame de Tous les Peuples"

Le 25 mars 1945, Marie apparaît à Ida Peerdeman (1905-1996), une Hollandaise d’Amsterdam (Pays-Bas) et se présente comme la « Dame de tous les Peuples ou Mère de tous les Peuples ». Jusqu’en 1959, 56 apparitions ont lieu pour demander d’une manière nouvelle l’Esprit Saint et recevoir le don de la Paix. Dans ce temps de « déclin de la foi » (28 mars 1951) et dans ce « monde enfoncé dans la corruption » (7 mai 1949), la Dame est venue dévoiler un plan de Salut pour l’Humanité.

La Dame se montre debout sur le globe terrestre, entourée de la lumière divine, devant la Croix de son Fils. Tout autour, se pressent des brebis symbolisant tous les peuples de la terre. La voyante distingue un grand nombre de brebis noires et entend ces paroles : « Les peuples du monde entier ne trouveront pas le repos tant qu’ils… ne lèveront pas les yeux paisiblement sur la Croix, centre du monde » (31 mai 1951).

À cette image est jointe une prière dictée par la Dame, le 11 février 1951,  jour de Notre Dame de Lourdes : « Prie devant la Croix : “Seigneur Jésus-Christ, Fils du Père, envoie à présent Ton Esprit sur la terre. Fais habiter l’Esprit-Saint dans les cœurs de tous les peuples afin qu’ils soient préservés de la corruption, des calamités et de la guerre. Que la Dame de tous les Peuples, qui fut un jour Marie, soit notre avocate, Amen ». La Dame demande que l’on prie cette prière au moins une fois par jour : « Je vous donne l’assurance que le monde changera » (29 avril 1951).

Le 31 mai 2002, Mgr Punt (évêque de Haarlem, Hollande) attesta de l’authenticité surnaturelle des apparitions d’Amsterdam (1).

(1) Cette reconnaissance ne couvre pas l'authenticité de tous les messages. En effet, la demande pressante de définir la « Dame Corédemptrice, Médiatrice et Avocate » est très discutée. 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de la Dame de Tous les Peuples"  

56 appearances of Mary to ask in a new way the Holy Spirit (I)
On March 25, 1945, Mary appeared to Ida Peerdeman (1905-1996), a Dutch girl from Amsterdam (Netherlands) and introduced herself as the "Lady of All Nations or Mother of All Peoples". Until 1959, 56 apparitions take place to ask in a new way the Holy Spirit and receive the gift of Peace. In this time of "decline of faith" (March 28, 1951) and in this "world sunk in corruption" (May 7, 1949), the Lady came to unveil a plan of Salvation for Humanity.

The Lady stands on the earth, surrounded by the divine light, before the Cross of her Son. All around, ewes symbolize all the peoples of the earth. The visionary distinguishes a large number of black sheep and hears these words: "The peoples of the whole world will not find rest until they ... do not look up peacefully on the Cross, center of the world" (May 31, 1951).

To this picture is attached a prayer dictated by the Lady, February 11, 1951, day of Our Lady of Lourdes: "Pray before the Cross:" Lord Jesus Christ, Son of the Father, send your Spirit to the earth now. Make the Holy Spirit live in the hearts of all peoples so that they may be protected from corruption, calamity and war. May the Lady of All Nations, who was Mary one day, be our advocate, Amen. The Lady asks that we pray this prayer at least once a day: "I give you the assurance that the world will change" (April 29, 1951).

On May 31, 2002, Bishop Punt (bishop of Haarlem, Holland) attested to the supernatural authenticity of the apparitions of Amsterdam (1).

(1) This recognition does not cover the authenticity of all messages. Indeed, the pressing demand to define the "Lady Co-Redeemer, Mediator and Advocate" is very much discussed.

Image associée

56 aparições de Maria para perguntar de forma nova o Espírito Santo (I)

Em 25 de março de 1945, Maria apareceu a Ida Peerdeman (1905-1996), uma holandesa de Amsterdã (Holanda) e se apresentou como a "Senhora de Todas as Nações ou Mãe de todas as Nações". Até 1959, são realizadas 56 aparições para perguntar de forma nova o Espírito Santo e receber o dom da Paz. Neste tempo de "declínio da fé" (28 de março de 1951) e neste "mundo afundado na corrupção" (7 de maio de 1949), a Senhora veio revelar um plano de Salvação para a Humanidade.

A Senhora está na Terra, cercada pela luz divina, diante da Cruz de seu Filho. Ao redor, as ovelhas simbolizam todos os povos da terra. O visionário distingue uma grande quantidade de ovelhas negras e ouve estas palavras: "Os povos de todo o mundo não encontrarão descanso até que ... não olhem pacificamente na Cruz, centro do mundo" (31 de maio de 1951).

A esta imagem está anexada uma oração ditada pela Senhora, 11 de fevereiro de 1951, dia de Nossa Senhora de Lourdes: "Ore antes da cruz:" Senhor Jesus Cristo, Filho do Pai, envie seu Espírito à terra agora. Faça o Espírito Santo viver nos corações de todos os povos, para que possam ser protegidos da corrupção, da calamidade e da guerra. Que a Senhora de Todas as Nações, que era Mary um dia, seja nossa advogada, Amém. A Senhora pede que rezemos esta oração pelo menos uma vez por dia: "Eu lhe dou a certeza de que o mundo mudará" (29 de abril de 1951).

Em 31 de maio de 2002, o bispo Punt (bispo de Haarlem, Holanda) atestou a autenticidade sobrenatural das aparições de Amsterdã (1).

(1) Este reconhecimento não cobre a autenticidade de todas as mensagens. Na verdade, a demanda urgente para definir a "Lady Co-Redentor, Mediador e Advogado" é muito discutida.

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

LA FAMILLE EST UNE UNITÉ STRUCTURELLE POUR UNE SOCIÉTÉ STABLE ET SAINE

La famille est une unité structurelle d'une société stable et saine, l'élément principal d'une société solidaire. Préservation du peuple, de la culture, de la langue, de l'État - tout cela se fait à travers la famille, puisque c'est avec la famille que le mécanisme de transfert de l'expérience dans la chaîne des générations est connecté. Si vous regardez ce processus de l'extérieur, vous pouvez lui donner un nom exact: la tradition. Pas un peu de béton, mais une tradition comme méthode de communication des générations dans le mode de faire commun.

Famille - le mécanisme de la transmission de la tradition. 

Comment cela se passe-t-il? 

Les parents sont investis dans les enfants: financer leurs études, a adopté la tradition familiale, des photographies, des reliques, des codes de conduite et de bonnes manières, les compétences métier bien-aimée. 

Ensuite, il y a des dynasties d'enseignants, de militaires, de médecins, d'athlètes, de bâtisseurs, de prêtres. Mais le même pour tout le peuple, à toute la Russie: nous avons préservé et transmis aux générations futures de l'histoire, la langue, la culture, la religion, l'expérience professionnelle et de la vie.

 Envoyer - savoir, le sentiment que la « famille » - ce n'est pas plus que nous et nos enfants, mais aussi pour les générations futures, que nous ne verrons pas, mais sachez certainement sur nous.

La famille est importante d'un point de vue spirituel et religieux. 

 

La famille est la première expérience de l'amour dans la vie d'une personne. 

C'est pourquoi Jean Chrysostome a parlé de la famille, qu'elle est une petite église. Dans une famille, une personne apprend l'amour, et à travers l'amour, qui est Dieu, une personne est sauvée. 

La famille est une école d'amour, ce qui signifie une école de salut. 

Sans chercher l'amour comme valeur suprême, ni la famille ni la société ne peuvent exister dans l'histoire. Si la tradition est la façon dont la société marche, alors l'amour est le but ultime de cette voie. 

Il donne de la force et un désir de vivre, remplit la vie de sens à chaque moment de l'histoire.

C'est pourquoi, en parlant de société, on peut dire que la société est aussi une grande famille, une «famille de familles».

 Par conséquent, la société menace la même chose qui menace la famille: les extrêmes de la justice pour mineurs, le mariage homosexuel, la déclaration de transhumanisme, toute tentative de donner une définition trompeuse de « personne ». 

Une personne a besoin de soins, de développement personnel, de développement spirituel, mais pas de changement de nature. Étant donné que la nature de cette créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, de le changer dans une autre direction, cela signifie changer Dieu lui-même.

Un défi sérieux est le développement rapide des technologies médicales et génétiques. 

Les futurologues prédisent déjà la stratification rapide de l'humanité en deux races. L'un prédit la grandeur des surhumains, l'autre le sort des subordonnés. 

Les représentants des élites mondiales rêvent d'utiliser des technologies coûteuses pour transformer leurs corps de telle sorte que la mort pour eux sera reportée de plusieurs décennies. Et pour la majorité absolue des gens, ce sera impossible. 

Une perspective si terrible contredit la vision chrétienne de l'homme. 

Pour éviter l'incarnation de l'anti-utopie dans la vie, vous devez abandonner l'égoïsme et l'indifférence envers les problèmes de quelqu'un d'autre. Il est nécessaire que les biotechnologies avancées ne servent surtout pas ceux qui sont plus disposés à payer, mais ceux qui risquent de quitter le monde trop tôt. 

Sa Sainteté le Patriarche Kirill de Moscou et de toute la Russie

_____________________________________________________________________

LE DANGER DU "WEB" POUR LES JEUNES

Une classe de seconde. Les pupitres sont disposés en cercle. Les élèves, légèrement hébétés, évoquent la situation suivante : une amie aurait été filmée à son insu lors d’un acte sexuel, et sa vidéo circule sur le web.

– Adrien : Déjà, je lui dis : « Ne te suicide même pas ». Parce que les jeunes, ils peuvent trop se suicider.
– Margot : Si moi ça m’arrive, je vais être traumatisée donc je me suicide.
– Romane : Moi je me suicide, c’est clair. Parce qu’après, tous les gens vont parler de moi. (Les prénoms ont été changés)

L’anecdote ne rassurera aucun parent ou adulte. Il reste que dans une enquête récente menée auprès de collégien·ne·s et de lycéen.ne.s de la région Île-de-France, le suicide était sur toutes les lèvres, même s’il n’était abordé, de près ou de loin, par aucun.e des chercheur·e·s menant les entretiens. Les élèves évoquaient spontanément le désespoir susceptible d’être engendré chez leurs pairs, surtout chez les filles, aux prises avec des situations délicates sur Internet, principalement à caractère sexuel, où leur réputation viendrait à être entachée de façon grave.

Quels dangers d’Internet ?

Malgré cette omniprésence du suicide dans les discours des jeunes, celui-ci ne fait pas partie des « grands risques » associés à leurs cyberpratiques. Dans la mouture 2014 de l’enquête European Union Kids Online, menée auprès de 10 000 jeunes de 33 pays, 17 % des jeunes de 9 à 16 ans rapportent avoir été dérangés ou perturbés par quelque chose sur le web au cours de la dernière année.

Quels sont alors ces grands risques associés au cyberespace pour les jeunes ? À en croire les médias et les institutions publiques, ces dangers seraient d’au moins quatre ordres : exposition à du contenu non désiré (pornographie, violences), contact par une personne inconnue (stranger danger), addiction aux outils numériques et cyber-harcèlement. Ainsi, l’exposition des jeunes à la pornographie est perçue comme problématique, qu’elle soit non désirée ou consommée volontairement. Dans une enquête récente auprès d’un échantillon représentatif d’adolescent·e·s français.es, 55 % des garçons et 44 % des filles ayant déjà eu un rapport sexuel considèrent que la pornographie a influencé leur apprentissage de la sexualité, plusieurs affirmant avoir déjà « essayé de reproduire des scènes ou des pratiques » vues dans des vidéos pornos.

Ceci dit, en dépit de ce que soulignent les médias de masse, la prise de risque principale pour les jeunes n’est ni l’exposition à des contenus sexuels non désirés, ni d’être approché par un prédateur sexuel inconnu, ni de développer des comportements addictifs aux outils numériques.

Il s’agirait, selon la sociologue Jessica Ringrose, de la pression sexuelle exercée de la part des pairs et arbitrée sur le web. « Le harcèlement sexuel a toujours existé, mais les doubles standards sexuels se manifestent sous de nouveaux jours avec les outils numériques », explique la chercheuse qui s’intéresse à la régulation sexuelle des filles et à l’émergence d’un cyberactivisme féministe. « Il ne sert à rien d’interdire les portables ou de limiter l’accès au web. Ce qu’il faut, c’est une meilleure éducation à la sexualité, une éducation centrée sur l’égalité des sexes ».

Pourquoi naviguer malgré les risques ?

À force d’ancrer les usages numériques dans le champ des risques à la santé publique, on en viendrait à oublier que les réseaux sociaux et les outils numériques présentent également leur lot d’opportunités. En effet, pour peu que l’on s’intéresse aux pratiques quotidiennes des adolescent·e·s, force est de constater qu’elles sont beaucoup plus nuancées que le laissent entendre ces discours publics sur la prise de risque. Dans les faits, toutefois, le cyberespace présente une plus-value non contestable pour des adolescent·e·s qui cherchent à se constituer leur propre identité, à être reconnu·e·s par leurs pairs et à prendre leurs distances par rapport à leur famille.

Hormis l’aspect divertissement (vidéos, jeux) et le soutien au travail scolaire, les pratiques numériques contribuent en effet à l’alimentation d’une sociabilité juvénile numérique. La participation au monde virtuel nécessite de mettre en scène sa propre personne, c’est-à-dire de se présenter à son avantage en fonction de critères souvent fortement genrés. La production de photos ou de vidéos permet ainsi à un individu de prouver qu’elle ou il possède bien le dernier gadget technologique, a bien fréquenté telle personne ou réussi telle prouesse valorisée par ses pairs. L’enjeu est donc d’attirer l’attention sur soi, d’obtenir des retours de la part d’un public, souvent sous la forme de likes.

L’analyse microsociologique des échanges entre adolescent·e·s sur les réseaux sociaux suggère qu’elles et ils accordent une valeur sociale aux liens intimes entretenus avec certains pairs privilégiés. Les travaux de la sociologue de la communication Claire Balleys, notamment, suggèrent que la mise en scène de ces liens sociaux se fait souvent autour d’un partage réciproque d’intimité. Ici, la prise de risque (par exemple, en confiant un secret) n’est pas seulement un mal nécessaire, mais la preuve patente de la confiance qu’on accorde à certaines personnes. Dans ce contexte, la sociabilité numérique est à comprendre non seulement comme le prolongement d’une sociabilité en présentiel, mais bien comme une manière de la renforcer. Cela se produit par le partage d’expériences similaires (#balancetonporc), la diffusion d’informations privilégiées (secrets, rumeurs), le maintien du lien à distance ou encore la facilitation des rassemblements en présentiel. On comprend dès lors aisément à quel point le jeu semble en valoir la chandelle, et à quel point les avantages constatés quotidiennement justifient la prise de risques occasionnels et potentiels comme le ternissement de la réputation, l’exposition à des images choquantes ou la sollicitation occasionnelle par un quidam.

Quelles stratégies pour contourner les risques ?

Dans la plupart des enquêtes, les jeunes sont nombreux à rapporter avoir mis en place une stratégie pour minimiser les risques auxquels ils se retrouvent exposés. Leurs stratégies diffèrent en fonction des situations problématiques vécues ou appréhendées. Des mesures d’ordre technique peuvent être prises, soit de manière préventive, soit après avoir vécu un évènement désagréable. On choisit de modifier les paramètres de sécurité, d’installer des filtres ou de rapporter les utilisateurs problématiques aux instances décisionnelles du réseau social où ils sévissent. On décide de trier les demandes d’amitié ou de bloquer certains contacts. On préconise certaines plateformes au détriment d’autres en fonction de la possibilité d’y être anonyme, on falsifie les informations personnelles données ou on efface les tags nous identifiant dans des photos peu flatteuses. On opte pour des choix de photos de profil neutres et non-intimes.

Au-delà de ces ajustements, les jeunes rapportent préconiser d’autres stratégies pour éviter des situations dangereuses sans toutefois mettre en péril leur position sociale, puisque c’est là tout l’enjeu. Les adolescentes interrogées dans une étude britannique font preuve d’une grande créativité pour gérer leur réputation tout en ménageant les sensibilités des garçons à qui elles refusent d’envoyer une photo intime. Certaines évitent de dire non pour ne pas avoir l’air prudes, mais répondent que c’est une meilleure amie qui détient la photo désirée. D’autres déplorent ne pas avoir assez de crédits pour envoyer la photo par SMS, ou envoient celle d’un chat (au lieu de la photo de « chatte » réclamée…). D’autres encore choisissent de mettre elles-mêmes en ligne les photos demandées, pour être les actrices de leur production comme de leur diffusion.

Les efforts de prévention des risques dépendent évidemment de la manière dont on se représente ceux-ci. Il paraît vain, par exemple, de répéter aux filles d’arrêter d’envoyer des photos de leur corps, comme le suggèrent certaines campagnes sur la sécurité numérique. C’est ne pas comprendre que ce sont les dynamiques de pouvoir entre pairs qui permettent que les parties du corps des filles (comme les photos de poitrines) soient perçues comme des commodités à forte valeur. Il est inefficace de conseiller aux jeunes de faire preuve de la plus grande vigilance face aux personnes qui prennent contact avec eux si le « danger » principal, dans les faits, provient de leurs proches.

Et si on acceptait qu’en matière de prise de risque en ligne, les intuitions des adolescent·e·s et leur connaissance des réseaux sociaux valent mieux que les injonctions des adultes ?