Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 11:01

SOMMAIRE:

-Nos prochains Rendez-Vous Liturgiques au Monastère et en dehors

-Lectionnaire du 6ème dimanche après la Ste Croix

-LE COVID, CE QU'ON SAIT, CE

QU'ON IGNORE

-𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐀 𝐒𝐀𝐈𝐍𝐓 𝐑𝐀𝐏𝐇𝐀𝐄𝐋 𝐏𝐎𝐔𝐑 𝐃𝐄𝐌𝐀𝐍𝐃𝐄𝐑 𝐒𝐀 𝐏𝐑𝐎𝐓𝐄𝐂𝐓𝐈𝐎𝐍, et 𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐀 𝐒𝐀𝐈𝐍𝐓 𝐑𝐀𝐏𝐇𝐀𝐄𝐋 𝐀𝐑𝐂𝐇𝐀𝐍𝐆𝐄 𝐏𝐎𝐔𝐑 𝐋𝐀 𝐒𝐀𝐍𝐓𝐄 𝐃𝐄 𝐍𝐎𝐒 𝐂𝐎𝐑𝐏𝐒 𝐄𝐓 𝐍𝐎𝐒 𝐀𝐌𝐄𝐒   

-LE RESPECT DE L'AUTRE

-LES BONNES OEUVRES DE LIONEL

MESSI

-DE LA PRIERE A MARIE  suivie de la prière pour les vocations

-EN GRECE, L'ICÔNE DE LA VIERGE

CONSOLATRICE VERSE DES LARMES

-LE CHANT CHRETIEN: « Ô prends mon âme »,version Kendji Girac

-Paroles du même chant : Ô Prends mon âme

-Chorale Exultemus : Ô prends mon âme

-POURQUOI DIEU N’ABRÈGE-T-IL PAS L’ÉPREUVE ?

-Oh! Prends mon âme - Mission Timothée [avec paroles]

-UN PRÊTRE MENACE DE LA PRISON

EN TURQUIE POUR AVOIR NOURRIT UN FRERE

-Dieu nous parle

-Je n'arrive pas à prier.

-Corruption des mœurs massive dans la jeunesse et Parousie (St Seraphim)

-VIE MONASTIQUE ET RESURRECTION(Vidéo)

-LE SIGNE DE LA CROIX

-Michaël Lonsdale, un récit de conversion

-Priez votre chapelet (Mère Macrine)

-UN ECRIVAIN CATHOLIQUE A

L'ACADEMIE FRANCAISE

-PRIERE DE THOMAS D'ACQUIN AVANT L'ETUDE

-𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐂𝐎𝐍𝐓𝐑𝐄 𝐋' 𝐄𝐒𝐏𝐑𝐈𝐓 𝐃𝐄 𝐌𝐄𝐔𝐑𝐓𝐑𝐄 𝐏𝐀𝐑 𝐀𝐕𝐎𝐑𝐓𝐄𝐌𝐄𝐍𝐓

-SAINT LUCIEN D'ANTIOCHE,QUI ÊTES-VOUS ?

-Vois la beauté qui nous attend au Ciel! 
(Staretz Ephraim)

-«Mourons, et précipitons-nous au milieu des combats ! »

 

Nos prochains Rendez-Vous Liturgiques au

 

Monastère et en dehors:

 

¤Dimanches 18 (Mor Philipose et se et ses confrères) et 25 (Père Mickaël et Père Georges) Octobre ,
Programme habituel*
 

*Jeudi 29, Mémoire  mensuelle à St Michel et aux Saints Anges.*

 

*Samedi 31 OCTOBRE: Journée mariale réservée aux confessions et Onctions des malades (Prières de délivrances et de guérison, etc...) Messe à 10h30 .

*DIMANCHE 1er Novembre,

Pèlerinage mensuel à la Mère de Miséricorde, Solennité  des Festivités de Saint Grégorios de Parumala, Messe du jour à 10h30 , après-midi, réception des fidèles

*Lundi 2 Novembre: Fête de Saint Grégorios de Parumala au Monastère Syriaque (Messe à 10h30 suivie de la prière pour les défunts), l'après-midi, visite du Sanctuaire N-D de Montligeon.

RETRAITE DE LIBÉRATION ET DE GUÉRISON INTÉRIEURE DES FESTIVITÉS DE ST GREGORIOS AU WE DE LA "TOUSSAINT"

DES ENSEIGNEMENTS SONT ASSURES LORS DES MESSES OFFICES LITURGIQUES 

 

POUR LA RETRAITE, INSCRIVEZ-VOUS !

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

 

*N'OUBLIEZ-PAS! Dimanche 6 Décembre ,

Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de Miséricorde

et aux Saints du Kerala.(AG E DE L'ASSOCIATION CULTUELLE DE LA METROPOLIE (Pendant le déjeuner)

Programme habituel*

Permanence pastorale en région Parisienne:
Après avoir été plusieurs fois reculée en raison d'une indisponibilité des locaux des Pères qui nous hébergent ,
nous apprenons qu'ils suspendent l'accueil pendant un an
suite au Covid 19 et pour effectuer des travaux.
Ma prochaine visite aux malades et pour bénir les appartements sera le MERCREDI 21 OCTOBRE (INSCRIPTIONS closes pour ce mois-ci/ Pensez au mois prochain en vous préinscrivant au 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)
NOUS DEVONS NOUS REORGANISER ET, PLUS QUE JAMAIS, RECHERCHONS UN LOCAL STABLE (Au loyer modéré) pour abriter le "Relais paroissial de St Thomas et Ste Geneviève .
En attendant, le Monastère n'est pas si loin! (Liturgie tous les dimanches) ...

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191012/ob_2edb42_genevieve-ste.jpg#width=238&height=300

¤ANGOULÊME (Jauldes):

- Messe  les  11 , 25 Octobre et 8 Novembre*

¤LA CHAPELLE FAUCHER (Périgueux):

- Messe le 24 Octobre *

¤LOURDES (65):

-Messe le 15 Novembre si suffisamment d'inscriptions*

(Pour toutes nécessités dans la Région Midi-Pyrénées, s'inscrire au 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées) Courriel:asstradsyrfr@laposte.net)

 

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191129/ob_24091a_44045983-10209809158904059-61217510016.jpg#width=620&height=800

 

*Programme habituel et disponibilité d'un ou de plusieurs prêtres  pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

6eme Dimanche après la Fête de la Sainte Croix

  • Soirée :
    • Saint Mathieu 19: 13-26
  • Matin :
    • Saint-Marc10: 17-27
  • Avant Quadisha Qurbana :
    • Genèse 42: 29-36
    • Psaume 84
    • Isaïe 43: 16-25
  • Saint Qurbana :
  • Actes 21: 27 -40
  • 27 Les sept jours de la purification allaient s’achever, quand les Juifs venus de la province d’Asie, voyant Paul dans le Temple, semèrent la confusion dans toute la foule et mirent la main sur lui,
  • 28 en s’écriant : « Israélites, au secours ! Voilà l’homme qui, auprès de tous et partout, répand son enseignement contre le peuple, contre la Loi et contre ce Lieu ! Bien plus, il a aussi fait entrer des Grecs dans le Temple, il a souillé ce Lieu saint ! »
  • 29 En effet, ils avaient vu auparavant Trophime d’Éphèse avec Paul dans la ville, et ils pensaient que celui-ci l’avait introduit dans le Temple.
  • 30 La ville tout entière s’agita, le peuple accourut de toutes parts, on se saisit de Paul et on l’entraîna hors du Temple, dont on ferma aussitôt les portes.
  • 31 Tandis qu’on cherchait à le tuer, l’officier romain commandant la cohorte fut informé que tout Jérusalem était en pleine confusion.
  • 32 Il prit immédiatement avec lui des soldats et des centurions, et descendit en courant vers la foule. À la vue du commandant et des soldats, on cessa de frapper Paul.
  • 33 Alors le commandant s’approcha, se saisit de lui et ordonna de l’attacher avec deux chaînes ; puis il demanda qui il était et ce qu’il avait fait.
  • 34 Dans la foule, les uns hurlaient une chose, les autres une autre. Ne réussissant pas à savoir quelque chose de précis à cause du tumulte, il donna l’ordre de conduire Paul à la forteresse.
  • 35 En arrivant aux marches de l’escalier, on dut le faire porter par les soldats à cause de la violence de la foule,
  • 36 car la multitude du peuple suivait en criant : « Mort à cet homme ! »
  • 37 Comme on allait le faire entrer dans la forteresse, Paul dit au commandant : « M’est-il permis de te dire quelque chose ? » Il répondit : « Tu sais le grec ?
  • 38 Tu n’es donc pas l’Égyptien qui, voici quelques jours, a soulevé et entraîné au désert les quatre mille bandits ? »
  • 39 Paul dit : « Moi, je suis un Juif, de Tarse en Cilicie, citoyen d’une ville qui n’est pas insignifiante ! Je t’en prie, permets-moi de parler au peuple. »
  • 40 Avec sa permission, Paul, debout sur les marches, fit signe de la main au peuple. Un grand silence s’établit, et il prit la parole en araméen
    • 1ère aux Corinthiens 5: 6-13
  • 06 Vraiment, vous n’avez pas de quoi être fiers : ne savez-vous pas qu’un peu de levain suffit pour que fermente toute la pâte ?
  • 07 Purifiez-vous donc des vieux ferments, et vous serez une pâte nouvelle, vous qui êtes le pain de la Pâque, celui qui n’a pas fermenté. Car notre agneau pascal a été immolé : c’est le Christ.
  • 08 Ainsi, célébrons la Fête, non pas avec de vieux ferments, non pas avec ceux de la perversité et du vice, mais avec du pain non fermenté, celui de la droiture et de la vérité.
  • 09 Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas fréquenter les débauchés.
  • 10 Cela ne concernait pas de façon générale les débauchés qui sont dans ce monde, ni les profiteurs, les escrocs ou les idolâtres – autrement, vous seriez obligés de sortir du monde !
  • 11 En réalité, ce que je vous écrivais, c’est de ne pas fréquenter celui qui porte le nom de frère, mais qui est débauché, ou profiteur, idolâtre, ou diffamateur, ivrogne, ou escroc : il ne faut même pas prendre un repas avec un homme comme celui-là.
  • 12 Est-ce à moi de juger ceux du dehors ? Et ceux du dedans, n’est-ce pas à vous de les juger ?
  • 13 Quant à ceux du dehors, c’est Dieu qui les jugera. Ôtez donc du milieu de vous l’homme mauvais.
    • Saint-Luc18: 18-27
  • 18 Un notable lui demanda : « Bon maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? »
  • 19 Jésus lui dit : « Pourquoi dire que je suis bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul.
  • 20 Tu connais les commandements : Ne commets pas d’adultère, ne commets pas de meurtre, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, honore ton père et ta mère. »
  • 21 L’homme répondit : « Tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse. »
  • 22 À ces mots Jésus lui dit : « Une seule chose te fait encore défaut : vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »
  • 23 Mais entendant ces paroles, l’homme devint profondément triste, car il était très riche.
  • 24 Le voyant devenu si triste, Jésus dit : « Comme il est difficile à ceux qui possèdent des richesses de pénétrer dans le royaume de Dieu !
  • 25 Car il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »
  • 26 Ceux qui l’entendaient lui demandèrent : « Mais alors, qui peut être sauvé ? »
  • 27  Jésus répondit : « Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu. »

 

LE COVID, CE QU'ON SAIT, CE

 

QU'ON IGNORE

Origine du SARS-CoV-2, survie dans l’environnement, molécules virales ciblées par les traitements en cours de développement, comparaison avec les autres coronavirus pathogènes…

Alors que la seconde vague semble bel et bien là, qu’ont appris les chercheurs au cours des derniers mois ?

D’où provient le coronavirus SARS-CoV-2 ?

Depuis le printemps dernier, plusieurs équipes de recherches tentent d’identifier l’origine du SARS-CoV-2. Tous les scientifiques s’accordent pour dire que la Covid-19 est une maladie zoonotique, autrement dit qu’elle est due à un microbe qui serait passé de l’animal à l’être humain. En l’occurrence, le microbe incriminé est un virus, et plus précisément un coronavirus qui dériverait d’un coronavirus de chauve-souris.

Reste à déterminer précisément comment on est passé d’un virus de chauve-souris à un virus capable d’infecter l’être humain. Il semblerait qu’un autre animal ait pu jouer le rôle d’intermédiaire entre la chauve-souris et notre espèce. La comparaison du matériel génétique du SARS-CoV-2 révèle en effet qu’il pourrait être apparenté à un coronavirus infectant le pangolin.

En compilant l’ensemble des études, trois scénarios possibles se dessinent :

  • Le coronavirus initial de la chauve-souris serait passé au pangolin où il aurait pu acquérir la capacité d’infecter l’être humain puis du pangolin à notre espèce humaine ;
  • Le passage au pangolin et à l’être humain depuis la chauve-souris aurait été concomitant, et des infections entre pangolin et humain auraient aussi pu se produire ;
  • Le passage aurait pu être direct entre la chauve-souris et l’humain.

Reste encore à déterminer précisément où, quand et comment ce virus est passé de son hôte animal à l’humain. Le marché de Wuhan, où les premiers cas ont été détectés, aurait pu jouer un rôle amplificateur alors que le coronavirus circulait déjà. La présence sur un même lieu d’animaux sauvages et domestiques vivants, dans des conditions de promiscuité difficiles à imaginer en Europe, a certainement joué un rôle qui reste à préciser. Les choses sont loin d’être claires pour le moment.

Une autre émergence est-elle possible ?

Depuis l’émergence, au début des années 2000, du SARS-CoV-1 responsable de l’épidémie de SARS (severe acute respiratory syndrome, syndrome respiratoire aigu sévère ou SRAS en français) de 2002-2003, on décrit chaque année de nouveaux coronavirus de chauve-souris. Quelles que soient leur origine géographique et leur espèce, ces animaux sont colonisés par des coronavirus (on parle de colonisation, et non d’infection, car lesdits coronavirus ne rendent pas les chauves-souris malades).

Une équipe a réalisé récemment des prélèvements chez des chauves-souris en Asie. Leurs analyses ont révélé la présence de coronavirus inconnus. Elles révèlent aussi que le génome de ces coronavirus a une grande « malléabilité » : il a tendance à se réarranger au fil des multiplications du virus (on parle de « plasticité » du génome). Ces événements pourraient être à l’origine de nouvelles émergences chez l’être humain.

Le meilleur moyen de s’en prémunir : stopper la chasse et le commerce des animaux sauvages, interdire les marchés où ces derniers côtoient des animaux domestiques…

En quoi le SARS-CoV-2 diffère-t-il des autres coronavirus pathogènes ?

On ne connaissait jusqu’ici que deux coronavirus hautement pathogènes, le SARS-CoV-1 et le MERS-CoV (Middle East respiratory syndrome coronavirus, coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient).

Sur le plan épidémique, le SARS-CoV-1 avait été responsable d’une petite épidémie : entre novembre 2002 et juillet 2003, il a contaminé environ 8 000 personnes et entraîné près de 800 décès. Il est donc caractérisé par un fort taux de létalité (nombre de décès par rapport au nombre de personnes infectées), puisqu’il a tué à peu près 10 % des personnes infectées. Ce virus semble avoir aujourd’hui disparu grâce aux mesures sanitaires mises en place après l’alerte de l’OMS : arrêt de la consommation de civette, l’animal qui semble avoir contaminé l’être humain (même si le virus provient très probablement initialement de la chauve-souris), identification précoce et isolement des personnes infectées. Cependant ce virus circule peut-être encore chez des animaux sauvages.

Contrairement à la pandémie de SARS-CoV-2 qui sévit actuellement, dont on pense que l’évolution dépend notamment de la propagation du virus par des malades atteints de formes d’infection asymptomatiques, au cours de l’épidémie de SARS-CoV-1 aucune infection asymptomatique n’avait été constatée.

Micrographie électronique colorisée de cellules Vero E6 infectées par le MERS-CoV.National Institute of Allergy and Infectious Diseases, NIH

Le MERS-CoV circule quant à lui depuis juin 2012 dans la Péninsule arabique. Plus de 2 200 cas avaient été recensés au 5 mai 2018, dont la majorité sur le territoire de l’Arabie saoudite. Environ 36 % des cas confirmés par des analyses de laboratoires se sont traduits par le décès du malade. Ce virus n’a pour l’instant pas diffusé ailleurs, à l’exception de la Corée du Sud, touchée en 2015, suite à l’importation du virus par un voyageur. On ne comprend pas pourquoi il ne se propage pas mieux dans la population humaine.

Le SARS-CoV-2 est-il plus dangereux que le SARS-CoV ou le MERS-CoV ?

Le taux de létalité du SARS-CoV-2 semble moins important que celui des deux autres coronavirus pathogènes. Il est cependant difficile à estimer, notamment parce que de nombreux malades n’ont pas été testés. Selon la Haute Autorité de Santé, en France le taux de létalité global est estimé entre 0,3 et 0,6 % (celui de la grippe saisonnière est estimé à 0,1 %). Cependant ce taux varie fortement en fonction des tranches d’âge considérées, du sexe, des comorbidités… Il augmente fortement après 60 ans : les chiffres espagnols indiquent qu’il passe à 11,6 % pour les hommes de plus de 80 ans (contre 4,6 % pour les femmes de cette tranche d’âge). Des chiffres cohérents avec ceux relevés en Angleterre.

Mais un point est important à souligner : le virus SARS-CoV-2 est responsable de pathologies plus sévères que les deux autres coronavirus hautement pathogènes. Dans leur cas, la formation de caillots n’avait jamais été observée lors des infections, par exemple. En outre, si la « tempête cytokinique » qui se déclenche chez les patients victimes de formes sévères de Covid-19 ressemble à celle qu’on voit au cours de la grippe, elle survient plus tardivement, dure longtemps, et semble difficile à contrôler par l’organisme.

Enfin, on soupçonne le SARS-CoV-2 d’être à l’origine de séquelles chez les malades qui ont été infectés et se sont rétablis, même en cas de formes bénignes : des études ont par exemple révélé chez des patients rétablis le développement d’inflammations du cœur (myocardites) et d’autres anomalies.

Que sait-on de la survie du virus dans l’environnement ?

Des études ont montré que le SARS-CoV-2 était capable de persister sur différentes surfaces. Il peut survivre une journée sur le bois ou le carton d’emballage, de un à deux jours sur le tissu ou le verre, et de trois à quatre jours sur le plastique et l’acier inoxydable. Sur le cuivre, en revanche, il ne tient pas plus de quatre à huit heures.

Des chercheurs de l’Université de médecine de Kyoto ont évalué la stabilité du SARS-CoV-2 sur la peau humaine, en le comparant avec celui de la grippe A. Leurs travaux révèlent que le SARS-CoV-2 survit plus longtemps que le virus de la grippe (9 heures en moyenne contre 1,8 heure). Les deux virus sont plus rapidement inactivés lorsqu’ils sont présents sur la peau que sur d’autres surfaces (acier inoxydable, verre ou plastique) : un traitement par l’éthanol à 80 % pendant 15 secondes est suffisant.

Conclusion des chercheurs : une bonne hygiène des mains est importante pour prévenir la propagation des infections par le SARS-CoV-2…

Antiviraux, vaccins : à quelles parties du virus s’attaquent-ils ?

Les recherches se sont concentrées sur certaines des molécules du SARS-CoV-2, en raison de leur rôle dans l’infection.

La glycoprotéine Spike, située à sa surface, a été particulièrement étudiée. Il s’agit en effet non seulement de la « clé » qui permet à ce coronavirus de pénétrer dans nos cellules, mais aussi de la principale cible des anticorps produits par notre organisme lors de l’infection. C’est sur elle que les vaccins en cours de développement sont focalisés. De ce fait, il est nécessaire de bien la caractériser pour s’assurer d’avoir des vaccins efficaces.

Impression 3D d’une protéine Spike du SARS-CoV-2 (au premier plan). En arrière-plan se trouve un modèle 3D du coronavirus sur lequel on peut apercevoir la multitude de protéines Spike (en rouge) qui ornent sa surface.3dprint.nih.gov

Deux enzymes virales font aussi l’objet de toutes les attentions des scientifiques. Il s’agit de la polymérase RdRp, que le virus utilise pour recopier son matériel génétique, et de la protéase virale, qui lui sert à découper les éléments qui constitueront l’enveloppe protectrice dans laquelle sera emballé ledit matériel. Sans ces enzymes, le virus ne peut plus se reproduire, il ne peut donc infecter l’être humain. Les chercheurs espèrent parvenir à les bloquer en utilisant d’autres molécules. Le problème est que pour y parvenir, il faut connaître parfaitement la structure de ces enzymes, qui sont propres à ce virus. Il faut donc d’abord caractériser, ce qui prend du temps, avant de trouver un moyen de les bloquer.

Une autre approche peut être d’intervenir sur l’entrée du virus dans la cellule humaine. Pour cibler cette étape, il faut bien comprendre les interactions entre la glycoprotéine Spike et le récepteur ACE2, la « serrure » dans laquelle elle s’insère. Une fois accrochée à ACE2, Spike change de forme. Comprendre les tenants et les aboutissants de ces modifications, comment elles permettent l’entrée du virus dans la cellule, comment il est possible de les bloquer sont autant de questions auxquelles devront répondre des travaux de virologie fondamentale !

Au-delà de ces quelques points, il reste encore de nombreuses interrogations sans réponses : quels sont les mécanismes de la réaction inflammatoire observée chez les patients qui développent des maladies sévères ? Quelles sont les molécules virales impliquées ? Pourquoi certains sujets sont asymptomatiques et pas d’autres ? Pourquoi la protection liée à la réaction immunitaire développée après l’infection semble-t-elle de courte durée (on estime actuellement que l’immunité acquise après une infection protège pendant 6 mois à 1 an) ?

On le voit, les scientifiques ne manqueront pas d’occupation dans les mois à venir…

Anne Goffard, Médecin, Professeure des Universités – Praticienne Hospitalière, Université de Lille

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

SOURCE:Info Chrétienne

UNE RECETTE PARMI TANT D'AUTRE ?
Elle ne vous nuira pas:
◉ En raison de l'effondrement du système de santé, les professionnels de la santé, ont préparé ce message pour la population, au cas où vous ne voudriez pas risquer d'aller immédiatement à l'hôpital;
________
◉ Les symptômes apparaissent à partir du troisième jour après l'infection (symptômes viraux).
➙ 1ère phase;
◉ Douleur corporelle
◉ Douleur oculaire
◉ Maux de tête
◉ vomissements
◉ Diarrhée
Nez qui coule ou congestion nasale
◉ Décomposition
◉ Yeux brûlants
◉ Brûlure en urinant
◉ Se sentir fiévreux
◉ Gorge éraflée (mal de gorge)
➙ Il est très important de compter les jours de symptômes: 1er, 2ème, 3ème.
◉ Il faut agir avant l'apparition de la fièvre.
◉ Attention, il est très important de boire beaucoup de liquides, en particulier de l'eau purifiée.  Buvez beaucoup d'eau pour garder votre gorge sèche et pour aider à dégager vos poumons.
________
➙ 2ème phase;  (du 4e au 8e jour) inflammatoire.
◉ Perte de goût et / ou d'odeur
◉ Fatigue avec un minimum d'efforts
◉ Douleur thoracique (cage thoracique)
◉ Resserrement de la poitrine
◉ Douleur dans le bas du dos (dans la région des reins)
________
➙ Le virus attaque les terminaisons nerveuses;
◉ La différence entre la fatigue et l'essoufflement:
• _Le manque d'air, c'est lorsque la personne est assise - sans faire aucun effort - et est essoufflée;
• La fatigue, c'est quand la personne bouge pour faire quelque chose de simple et se sent fatiguée.
________
➙ Il faut beaucoup d'hydratation et de vitamine C.
________
Cov Covid-19 lie l'oxygène, donc la qualité du sang est mauvaise, avec moins d'oxygène.
________
➙ 3e phase - guérison;
◉ Le jour 9, la phase de guérison entre, qui peut durer jusqu'au jour 14 (convalescence).
◉ Ne retardez pas le traitement, le plus tôt sera le mieux!
________
➙ Bonne chance à tous!
Il vaut mieux garder ces recommandations, la prévention n'est jamais de trop!
• Asseyez-vous au soleil pendant 15 à 20 minutes
• Reposez-vous et dormez pendant au moins 7 à 8 heures.
• Boire 1 litre et demi d’eau par jour
• Tous les aliments doivent être chauds (pas froids).
➙ Gardez à l'esprit que le pH du coronavirus varie de 5,5 à 8,5.
Donc, tout ce que nous avons à faire pour éliminer le virus est de consommer plus d'aliments alcalins, au-dessus du niveau d'acide du virus.
Comme;
◉ Bananes, Citron Vert → 9,9 pH
◉ Citron jaune → 8,2 pH
◉ Avocat - pH 15,6
◉ Ail - pH 13,2
◉ Mangue - pH 8,7
◉ Mandarine - pH 8,5
◉ Ananas - 12,7 pH
◉ Cresson - 22,7 pH
◉ Oranges - 9,2 pH
________
➙ Comment savez-vous que vous avez Covid-19?!
◉ démangeaisons de la gorge
◉ Gorge sèche
◉ Toux sèche
◉ Haute température
◉ Difficulté à respirerc
◉ Perte d'odeur et de goût
________
NE gardez PAS ces informations uniquement pour vous, donnez-les à toute votre famille et vos amis.

 
𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐀 𝐒𝐀𝐈𝐍𝐓 𝐑𝐀𝐏𝐇𝐀𝐄𝐋
 
𝐀𝐑𝐂𝐇𝐀𝐍𝐆𝐄 𝐅𝐄𝐓𝐄 𝐋𝐄 𝟐𝟒 𝐎𝐂𝐓𝐎𝐁𝐑𝐄
 

 

Glorieux archange saint Raphaël,
grand prince de la cour céleste,
illustre par les dons de la sagesse et de la grâce, guide des voyageurs sur terre et sur mer, consolation des malheureux et refuge des pécheurs,
je vous supplie de m'assister dans toutes mes nécessités et les peines de cette vie, comme vous avez soutenu le jeune Tobie dans ses pérégrinations.
Puisque vous êtes le remède de Dieu, je vous supplie humblement de guérir mon âme de ses nombreuses infirmités, et mon corps des maux qui l'affligent si cette grâce me convient.
Je vous demande en particulier une angélique pureté afin de mériter ainsi d'être le temple vivant du Saint-Esprit.
Amen.

𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐀 𝐒𝐀𝐈𝐍𝐓 𝐑𝐀𝐏𝐇𝐀𝐄𝐋 𝐏𝐎𝐔𝐑

𝐃𝐄𝐌𝐀𝐍𝐃𝐄𝐑 𝐒𝐀 𝐏𝐑𝐎𝐓𝐄𝐂𝐓𝐈𝐎𝐍 


O saint ange Raphaël, fidèle ministre du Seigneur, guide sûr et zélé des pauvres pèlerins du temps à l'éternité, nous recourons à vous et nous vous demandons humblement votre céleste protection.
La vie pour nous, vous le savez, est un voyage rempli de périls et de dangers. 
Le démon, comme un monstre toujours acharné à notre perte, s'efforce de nous dévorer ; il sème sous nos pas les pièges, les embûches ; il fait à notre âme de profondes et trop souvent de mortelles blessures ; il jette sur ses yeux le voile du péché, qui obscurcit en elle la lumière de la foi et la prive des doux et bienfaisants rayons du Soleil de justice.
Venez donc à notre aide,
ô bienheureux archange !
Voyez notre faiblesse, les dangers qui nous menacent, et daignez être notre guide. Dirigez nos pas incertains dans les voies de Dieu ; faites briller à nos yeux la douce lumière du ciel ; enseignez-nous les remèdes propres à guérir nos âmes si faibles, si languissantes ; éloignez d'elles le démon ; apprenez-nous à le vaincre, à déjouer les ruses de sa malice, à le combattre par la prière et la mortification.
Ne nous quittez pas, nous vous en supplions, pendant tout le cours de notre périlleux voyage ; soutenez-nous si nous faiblissons, si notre courage chancelle par les fatigues et les longueurs de la route. Vous le savez, notre Père du ciel, qui est aussi le vôtre, nous attend avec une inquiète sollicitude ; il craint pour notre faiblesse les dangers du voyage. Redoublez donc de zèle, ô charitable esprit, et ne nous quittez qu'en nous remettant entre ses bras, afin que nous puissions le louer et le bénir éternellement avec vous.
Amîn.

𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐀 𝐒𝐀𝐈𝐍𝐓 𝐑𝐀𝐏𝐇𝐀𝐄𝐋 𝐀𝐑𝐂𝐇𝐀𝐍𝐆𝐄 𝐏𝐎𝐔𝐑 𝐋𝐀 𝐒𝐀𝐍𝐓𝐄 𝐃𝐄 𝐍𝐎𝐒 𝐂𝐎𝐑𝐏𝐒 𝐄𝐓 𝐍𝐎𝐒 𝐀𝐌𝐄𝐒
Voici une excellente prière à réciter pour la guérison de nos corps et de nos âmes
Céleste médecin, protecteur généreux de tous ceux qui ont recours à vous, saint Archange qui avez guidé le jeune Tobie à travers les dangers d'un si long et si pénible voyage, pour le ramener sain et sauf à son vieux père et rendre à celui-ci la vue du ciel qu'il avait perdue depuis longtemps, permettez que je vous demande humblement de guérir les maux de mon corps et de mon âme, d'éloigner toute ignorance et de ne m'abandonner dans aucun moment de mon pèlerinage sur la terre ; car je veux être, à votre exemple, fidèle à mon Dieu jusqu'à mon dernier soupir.
Amîn.
St Raphaël, intercédez pour nous !

𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄  𝐃𝐄 𝐏𝐑𝐎𝐓𝐄𝐂𝐓𝐈𝐎𝐍 𝐃𝐔

𝐌𝐀𝐑𝐈𝐀𝐆𝐄 𝐂𝐇𝐑𝐄𝐓𝐈𝐄𝐍 𝐀 𝐒𝐀𝐈𝐍𝐓

𝐑𝐀𝐏𝐇𝐀𝐄𝐋 𝐀𝐑𝐂𝐇𝐀𝐍𝐆𝐄  


Divin guide, Saint Raphaël,
vous qui avez trouvé
une compagne de vie au jeune Tobie, conduisez-moi dans mes désirs et mes incertitudes.
De nombreux dangers sont sur ma route, soyez ma lumière.
Et que, par votre puissante intercession, je trouve celui (ou celle) que Dieu me destine,
pour fonder avec lui (ou elle)
un vrai foyer chrétien qui rende gloire à Dieu et assure mon bonheur ici-bas et dans l'éternité.
Amîn.
Saint Raphaël, priez pour moi !

 

LE RESPECT DE L'AUTRE

L’être respectueux ne cherche pas à prendre possession de ce qu’il admire ; au contraire, il s’en écarte avec une sorte de timidité.

Il rend à l’être humain et à la création le tribut d’étonnement et d’honneurs qui leur est dû.

Il se refuse à pénétrer en importun dans le secret des êtres ; il respecte leur mystère.  

Je n’emprisonne pas l’autre dans ses fautes et ses faiblesses ; je porte sur lui un regard plus profond. 

Le respect implique la considération.

Je ne respecte pas un être humain en raison de ce qu’il sait faire, mais parce que c’est un Homme. 

Le respect s’abstient de franchir les limites que l’autre souhaite voir sauvegardées, celles de son intimité.

Anselm Grün
« Petit traité de spiritualité au quotidien » (extrait)

---------------------------------

RESPEITO PELOS OUTROS

O ser respeitoso não busca apoderar-se do que admira; ao contrário, ele se esquiva disso com uma espécie de timidez.

Ele devolve aos seres humanos e à criação o tributo de espanto e honra que lhes é devido.

Ele se recusa a entrar intrusivamente no segredo dos seres humanos; ele respeita seu mistério.

Não aprisiono o outro em suas faltas e fraquezas; Eu dou uma olhada mais profunda nele.

Respeito implica consideração.

Eu não respeito o ser humano pelo que ele pode fazer, mas porque ele é um Homem.

O respeito se abstém de ultrapassar os limites que o outro deseja ver salvaguardados, os da sua privacidade.

Anselm Grün
"Pequeno tratado sobre espiritualidade diária" (excerto)

-----------------------

RESPECT FOR OTHERS

The respectful being does not seek to take possession of what he admires; on the contrary, he shies away from it with a sort of timidity.

He returns to human beings and to creation the tribute of astonishment and honor that is their due.

He refuses to enter intrusively into the secret of human beings; he respects their mystery.

I do not imprison the other in his faults and weaknesses; I take a deeper look at him.

Respect implies consideration.

I do not respect a human being because of what he can do, but because he is a Man.

Respect refrains from crossing the limits that the other wishes to see safeguarded, those of his privacy.

Anselm Grün
"Small treatise on daily spirituality" (excerpt)
-------------------------------

RESPETO A LOS DEMAS

El ser respetuoso no busca apoderarse de lo que admira; al contrario, lo rehuye con una especie de timidez.

Devuelve a los seres humanos ya la creación el tributo de asombro y honor que les corresponde.

Se niega a entrar intrusivamente en el secreto de los seres humanos; respeta su misterio.

No aprisiono al otro en sus faltas y debilidades; Lo miro más profundamente.

El respeto implica consideración.

No respeto a un ser humano por lo que puede hacer, sino porque es un Hombre.

El respeto se abstiene de traspasar los límites que el otro desea ver salvaguardados, los de su intimidad.

Anselm Grün
"Pequeño tratado de espiritualidad diaria" (extracto)
-------------------------------

 

LES BONNES OEUVRES DE LIONEL

MESSI

Le célèbre joueur de football argentin, Lionel Messi, est plus connu pour son agilité sur le terrain que pour ses bonnes oeuvres… Et pourtant, près de 15 000 enfants au Mozambique ont accès à un petit déjeuner chaque jour, grâce à sa fondation. 

Le journal catholique Crux rapporte que la fondation Leo Messi, dirigée par le père du footballer, aide un prêtre missionnaire argentin Juan Gabriel Arias à lutter contre la malnutrition dans quarante écoles de la province de Gaza au Mozambique.

Le projet est basé dans la ville rurale de Mangundze et permet au prêtre argentin de distribuer chaque matin un petit déjeuner riche en calorie et en valeur nutritionnelle à près de 15 000 enfants.

Vendredi dernier, la fondation a publié une vidéo sur son compte Twitter pour présenter le projet qui en plus de nourrir de nombreux enfants, les incitent à aller à l’école.

« Soutenir l’éducation et la santé des plus jeunes membres de notre société a toujours été l’un des principaux objectifs poursuivis par le @fundacionmessi »

 

Le prêtre missionnaire Juan Gabriel Arias, qui poursuit sa mission au Mozambique depuis plus de six ans, s’est exprimé sur son compte Twitter dimanche 18 octobre pour remercier le joueur de foot et souligner son engagement.

« Avec Léo, nous jouons dans la même équipe. Celle qui travaille pour le bonheur des enfants ».

 

C.P

Crédit photo : Ververidis Vasilis / Shutterstock.com

Source: Info Chrétienne 

DE LA PRIERE A MARIE

Que son nom ne quitte pas tes lèvres, qu'il ne quitte pas ton coeur
et pour obtenir la faveur de ses prières,n'oublie pas les exemples de sa vie. 

En suivant Marie, on ne dévie pas, en la priant, on ne désespère pas, en pensant à elle, on ne se trompe pas.

Si elle te tient par la main, tu ne tomberas pas.

Si elle te protège, tu ne craindras pas.

Si elle te guide, tu ne connaîtras pas la fatigue. 

Si elle est avec toi, tu es sûr d'arriver au but.
(Saint Bernard (1090-1153))
-------------------------------

DE ORAÇÃO A MARIA

Que o nome dele não saia de seus lábios, que ele não deixe seu coração
e para obter o favor de suas orações, não se esqueça dos exemplos de sua vida.

Seguindo Maria, não nos desviamos, rezando para ela, não nos desesperamos, pensando nela, não nos enganamos.

Se ela segurar sua mão, você não vai cair.

Se ela o proteger, você não terá medo.

Se ela o orientar, você não sentirá fadiga.

Se ela estiver com você, você certamente chegará lá.
(São Bernardo (1090-1153))
-------------------------------

OF PRAYER TO MARY

May his name not leave your lips, may he not leave your heart
and to obtain the favor of his prayers, do not forget the examples of his life.

By following Mary, we do not deviate, by praying to her, we do not despair, by thinking of her, we are not mistaken.

If she holds your hand, you won't fall.

If she protects you, you will not fear.

If she guides you, you won't experience fatigue.

If she's with you, you're sure to get there.
(Saint Bernard (1090-1153))
-------------------------------

DE ORACIÓN A MARÍA

Que su nombre no salga de tus labios, que no salga de tu corazón
y para obtener el favor de sus oraciones, no olvide los ejemplos de su vida.

Al seguir a María, no nos desviamos, al rezarle, no nos desesperamos, al pensar en ella, no nos equivocamos.

Si ella toma tu mano, no te caerás.

Si ella te protege, no temerás.

Si ella te guía, no experimentarás fatiga.

Si ella está contigo, seguro que llegarás.
(San Bernardo (1090-1153))
-------------------------------

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

 

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

EN GRECE, L'ICÔNE DE LA VIERGE

 

CONSOLATRICE VERSE DES LARMES

L’icône de la Mère de Dieu dite «consolatrice», dans l’église Saint-Dimitri à Vyronas, dans la banlieue sud-est d’Athènes, a commencé à verser des larmes depuis le 8 septembre 2020, annonce le diocèse métropolitain de Kaisariani, Vyronas et Hymette.

Selon la tradition de l’Eglise orthodoxe, de tels «signes» du Seigneur concernent les fidèles et non les infidèles.

«Ce sont des signes de Dieu pour les fidèles», selon ce diocèse de l’Eglise orthodoxe de Grèce.

Lors de la liturgie de la fête de la Nativité de la Mère de Dieu, fêtée traditionnellement par les chrétiens orthodoxes le 8 septembre, l’icône de la Panagia Parigoritissa, la «Vierge consolatrice», a commencé à pleurer lors de la lecture de l’Evangile, communique le diocèse.

Le phénomène s’est reproduit les jours suivants, ce qui a suscité l’arrivée de nombreux fidèles venus  vénérer l’icône de la Panagia.

Le diocèse précise que l’événement avait lieu au moment de la célébration de la Divine Liturgie «lorsque l’Esprit Saint observe le lieu et bénit l’assemblée par sa présence».

«Nous prions que notre Seigneur nous protège dans la situation actuelle», relève-t-il.  

Le fait que ce «signe» se manifeste sur l’icône particulière de la «Vierge consolatrice» signifie que la Theotokos, la Mère de Dieu, soutient et réconforte les fidèles, «comme elle a réconforté et soutenu les Apôtres et les autres fidèles des premières communautés chrétiennes lorsque les chrétiens étaient persécutés et emprisonnés».

(cath.ch/orthodoxtimes/be) 
-------------------------------

NA GRÉCIA, O ÍCONE DO CONSOLADOR VIRGEM VERSUS LÁGRIMAS

O ícone da Mãe de Deus conhecida como “consoladora”, na Igreja de São Dimitri em Vyronas, no subúrbio sudeste de Atenas, começou a chorar desde 8 de setembro de 2020, anuncia a Diocese Metropolitana de Kaisariani, Vyronas e Hymette.

Segundo a tradição da Igreja Ortodoxa, esses "sinais" do Senhor dizem respeito aos fiéis e não aos infiéis.

«São sinais de Deus para os fiéis», afirma esta diocese da Igreja Ortodoxa da Grécia.

Durante a liturgia da festa da Natividade da Mãe de Deus, tradicionalmente celebrada pelos cristãos ortodoxos no dia 8 de setembro, o ícone de Panagia Parigoritissa, a “Virgem Consoladora”, começou a chorar ao ler o livro. 'Evangelho, comunica a diocese.

O fenômeno se repetiu nos dias seguintes, levando à chegada de muitos devotos que vieram adorar o ícone de Panagia.

A diocese especifica que o acontecimento aconteceu no momento da celebração da Divina Liturgia "quando o Espírito Santo observa o lugar e abençoa a assembleia com a sua presença".

“Oramos para que nosso Senhor nos proteja na situação atual”, observa ele.

O facto de este “sinal” se manifestar no ícone particular da “Virgem consoladora” significa que Theotokos, a Mãe de Deus, sustenta e conforta os fiéis, “como confortou e apoiou os Apóstolos e os outros fiéis do primeiras comunidades cristãs quando os cristãos foram perseguidos e presos ”.

(cath.ch/orthodoxtimes/be)
-------------------------------

IN GREECE, THE ICON OF THE VIRGIN CONSOLATOR VERSUS TEARS

The icon of the Mother of God known as the “consoler”, in the Church of Saint Dimitri in Vyronas, in the south-eastern suburb of Athens, began to shed tears since September 8, 2020, announces the Metropolitan Diocese of Kaisariani, Vyronas and Hymette.

According to the tradition of the Orthodox Church, such "signs" from the Lord concern the faithful and not the infidels.

"They are signs of God for the faithful", according to this diocese of the Orthodox Church of Greece.

During the liturgy for the feast of the Nativity of the Mother of God, traditionally celebrated by Orthodox Christians on September 8, the icon of Panagia Parigoritissa, the “Virgin Comforter”, began to cry when reading the book. 'Gospel, communicates the diocese.

The phenomenon recurred in the following days, prompting the arrival of many devotees who came to worship the icon of Panagia.

The diocese specifies that the event took place at the time of the celebration of the Divine Liturgy "when the Holy Spirit observes the place and blesses the assembly with his presence".

“We pray that our Lord will protect us in the current situation,” he notes.

The fact that this "sign" is manifested on the particular icon of the "Virgin consoler" means that the Theotokos, the Mother of God, sustains and comforts the faithful, "as she comforted and sustained the Apostles and the other faithful of the first Christian communities when Christians were persecuted and imprisoned ”.

(cath.ch/orthodoxtimes/be)
-------------------------------

EN GRECIA, EL ICONO DEL CONSOLADOR VIRGEN VERSUS LÁGRIMAS

El icono de la Madre de Dios conocida como la “consoladora”, en la Iglesia de San Dimitri en Vyronas, en el suburbio sureste de Atenas, comenzó a llorar desde el 8 de septiembre de 2020, anuncia la Diócesis Metropolitana de Kaisariani, Vyronas e Hymette.

Según la tradición de la Iglesia ortodoxa, estos "signos" del Señor conciernen a los fieles y no a los infieles.

"Son signos de Dios para los fieles", según esta diócesis de la Iglesia Ortodoxa de Grecia.

Durante la liturgia de la fiesta de la Natividad de la Madre de Dios, tradicionalmente celebrada por los cristianos ortodoxos el 8 de septiembre, el icono de Panagia Parigoritissa, la “Virgen Consoladora”, comenzó a llorar al leer el libro. 'Evangelio, comunica la diócesis.

El fenómeno se repitió en los días siguientes, lo que provocó la llegada de muchos devotos que acudieron a rendir culto al icono de Panagia.

La diócesis precisa que el evento tuvo lugar en el momento de la celebración de la Divina Liturgia "cuando el Espíritu Santo observa el lugar y bendice a la asamblea con su presencia".

“Oramos para que nuestro Señor nos proteja en la situación actual”, señala.

El hecho de que este "signo" se manifieste en el icono particular de la "Virgen consoladora" significa que la Theotokos, la Madre de Dios, sostiene y consuela a los fieles ", como consoló y sostuvo a los Apóstoles y a los demás fieles del primeras comunidades cristianas cuando los cristianos fueron perseguidos y encarcelados ”.

(cath.ch/orthodoxtimes/be)
-------------------------------

LE CHANT CHRETIEN:

« Ô prends mon âme »

Le nouvel album de Kendji Girac, Mi Vida, est disponible depuis vendredi 9 octobre 2020. Parmi les 11 titres de ce nouvel opus figure le célèbre hymne chrétien, « Ô prends mon âme ».

Dans son nouvel album intitulé « Mi Vida »(ma vie), le chanteur Kendji Girac reprend le titre bien connu du monde chrétien « Ô prends mon âme ». Un cantique qui a été composé sur l’air de Hatikva, l’hymne national d’Israël et dont les paroles originelles ont été écrites par le protestant Hector Arnera.

Kendji Girac n’hésite pas à démontrer régulièrement son attachement à la foi chrétienne.

Il évoquait déjà sa relation avec Dieu dans son album « Amigo » sorti en 2018 avec le titre « Que Dieu me pardonne » interprété en duo avec le chanteur Claudio Capéo.

 

Le jeune homme de 24 ans avait également interprété un chant évangélique espagnol lors de son dernier passage sur le plateau de The Voice en 2016. A la fin de la chanson, il avait rendu gloire à Dieu dans un murmure avant de s’exclamer « Viva El Senor ! » (Vive le Seigneur en français).

C.P

Crédit image : Licence Creative Commons / Flickr

SOURCE:Info Chrétienne 

 

Ô prends mon âme


Ô prends mon âme, prends-la, Seigneur,


Et que ta flamme brûle en mon cœur.


Que tout mon être vibre pour toi,


Sois seul mon maître, ô divin Roi.

 


Refrain:


Source de vie, de paix, d’amour.


Vers toi je crie la nuit, le jour.


Guide mon âme, sois mon soutien.


Remplis ma vie, toi mon seul bien.

 


Du mal perfide, ô garde-moi,


Sois seul mon guide, chef de ma foi,


Quand la nuit voile tout à mes yeux,


Sois mon étoile, brille des cieux.

 


Voici l’aurore d’un jour nouveau,


Le ciel se dore de feux plus beaux,


Jésus s’apprête, pourquoi gémir,


Levons nos têtes, il va venir.

 

POURQUOI DIEU N’ABRÈGE-T-IL

 

PAS L’ÉPREUVE ?

La supplication –

C’est un fait que, plus d’une fois, les prières que nous adressons à Dieu ne sont pas ou ne semblent pas être exaucées.

Au sein de l’épreuve, nous supplions le Seigneur et, par une épreuve supplémentaire, nous restons dans l’attente d’être écoutés !

Pour beaucoup d’hommes, c’est l’épreuve de la foi, de la fidélité, de la confiance : comment continuer à croire en quelqu’un qui semble faire la sourde oreille ?

Il y a ici beaucoup de tentations : l’impatience, le doute, la révolte, l’incroyance.

Notre relation à Dieu dépend souvent de ce que nous obtenons de lui…

La louange

Une très belle attitude consiste à louer le Seigneur en toute circonstance.

L’Esprit saint, par le message de l’apôtre Paul nous le dit ; et Il le suggère à notre cœur : glorifie ton Dieu en tout, pour tous et pour tout ! Cela peut paraître insensé, bien sûr…

Il s’agit de glorifier le Seigneur, non tellement pour l’épreuve, que dans l’épreuve.

Nous affirmons ainsi notre amour et notre confiance indéfectibles en lui, parce que nous l’aimons pour lui-même, plus que pour ce qu’Il nous accorde.

Si l’Esprit nous en donne la force intérieure, nous glorifierons le Seigneur pour l’épreuve elle-même, convaincus que ce que Dieu permet est pour notre instruction, comme le montre plus d’un épisode de la sainte Écriture.

Combien de temps encore ?

Mais, nous continuons à nous interroger : depuis des mois, des croyants, sur toute la surface de la terre, supplient le Créateur de mettre fin au fléau qui frappe les hommes.

Nous ne nous permettons pas de dire que ce soit injuste, car nous sommes bien conscients des erreurs qui ont été commises depuis un temps indéterminé.

Mais nous nous permettons d’appeler le Seigneur pour lui dire ce qu’Il sait parfaitement : que cette pandémie dure beaucoup ; que nous sommes fatigués ; que nos enfants sont ébranlés ; que certains de nos proches sont au désespoir. Seigneur, écoute-nous !

Écoute le cri de ton peuple ! Vois la souffrance des hommes !

Ne nous laisse pas plus longtemps !

La réponse d’un ancien

Un ancien que nous avons interrogé nous a fait la réponse suivante. Rien n’arrive dans ce monde qui ne soit voulu ou permis par Dieu. C’est le message biblique.

Il ajoutait ceci : le Seigneur attend, pour mettre un terme à l’épreuve, que les hommes en aient appris tout ce qu’ils peuvent en apprendre. C’est le cas de nos épreuves intérieures ; c’est le cas pour celles que reçoivent les peuples.

Les épreuves, en effet, ne sont ni des accidents nés du hasard, ni seulement la conséquence de causes connues.

Elles sont des situations dans lesquelles nous sommes placés pour y apprendre quelle est la volonté de Dieu pour nous, quel est son plan pour chaque personne et pour chaque communauté.

Nous interroger

En cette prolongation de la pandémie, et même sa recrudescence, nous pouvons nous interroger : nos sociétés, nos communautés de foi, nos personnes ont-elles compris un quelconque message de la part du Seigneur ?

Avons-nous des oreilles seulement pour y attacher des masques ? Depuis le mois de mars, il nous est dit : écoute !

Écoute ce que dit le Seigneur par cette situation…

Cherche un peu ce qui pourrait changer dans ta vie, dans la société, dans la relation avec la Création… certaines épreuves, comme l’injustice sociale ou la destruction des ressources naturelles, sont infligées directement par les hommes à d’autres hommes (ou femmes !) et à d’autres créatures : et on se demande également combien de temps est-ce que cela va encore durer…

Posons-nous ces questions ; posons-les à nos élus qui, avec la permission divine, exercent des responsabilités en ce monde. De grands changements sont possibles…

 

UN PRÊTRE MENACE DE LA PRISON

EN TURQUIE

POUR AVOIR NOURRIT UN FRERE

APPARTENANT 

A UN PARTI INTERDIT PAR L'ETAT

TURQUE

Le père Sefer Bileçen , gardien du

monastère syriaque orthodoxe Saint-

Jacob de Mardin, est accusé de

« terrorisme » pour avoir donné du

pain à un membre du PKK.

Il a été arrêté par la police Turque

pour avoir partagé du pain et de

l’eau avec un membre du parti des

travailleurs du Kurdistan considéré

comme terroriste. Il sera jugé le 3

novembre prochain,

PRIONS POUR

LUI ! 

L’arrestation du prêtre orthodoxe, Sefer Bileçen, surnommé le père Aho, survenue le 9 janvier dernier avait été relaté par AsiaNews.

Sefer Bileçen, gardien du monastère syriaque orthodoxe Saint-Jacob de Mardin, a été arrête le 9 janvier pour avoir donné de la nourriture et de l’eau à un militant du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan qui est considéré comme terroriste par les turcs.

Asia News rapporte qu’après quatre jours de détention, le prêtre a été libéré sans inculpation officielle. Cependant, il a été mis en examen le 16 janvier.

Dans le procès-verbal d’accusation il est notamment reproché au prêtre assyrien de ne pas avoir signalé les militants aux forces de l’ordre alors qu’il connaissait leur identité. Le père Aho n’a pas nié avoir offert de la nourriture et de l’eau, déclarant qu’il avait agi conformément à sa foi, et non par considérations politiques ou idéologiques.

Hier, l’association Sos Chrétiens d’Orient a annoncé sur Twitter que le père Aho risquait la prison à vie. Jugé pour terrorisme, il comparaitra devant les tribunaux turcs le 3 novembre prochain.

 

Le président de l’Assyrian Policy Institute, Jon Koriel, avait déclaré au moment de l’arrestation du père Aho « être profondément préoccupé par les accusations injustifiées portées contre le père Aho » et il avait appelé les autorités turques  » à abandonner toutes les charges retenues contre lui sans condition préalable ». Il n’a visiblement pas été entendu.

C.P

© Info Chrétienne 

 

Dieu nous parle

11 Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ?

12 ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ?

13 Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

14 Jésus expulsait un démon qui rendait un homme muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet se mit à parler, et les foules furent dans l’admiration.

15 Mais certains d’entre eux dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. »

16 D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel.

En écoutant l’évangile de St Luc VII 11-16, que nous avons entendu si souvent, nous l’entendons dans le contexte actuel, celui de la pandémie, celui de la légalisation d’avortements en fin de grossesse, celui de la violence qui sévit dans le monde et dans notre propre pays. Presque chaque semaine, on entend parler de meurtre, d’attentats, de destruction de telle ou telle zone de la planète.

Sans faire beaucoup d’efforts, nous pouvons nous reconnaître dans cette veuve dont le seul espoir de dignité sociale et même de survie matérielle est mort.

Le Sauveur Jésus Christ déambule sur les chemins de ce monde et Il rencontre la condition humaine telle qu’elle est.

La victoire de la mort

Celle-ci est veuve, car elle n’a pas le soutien de l’époux : quel époux ? Pensons bien sûr, au premier degré, à une société dans laquelle la structure naturelle du couple, forme paradisiaque donnée au Paradis à la première humanité, est fréquemment menacée ou détruite.

Nous savons quelle séparation hommes et femmes vivent en notre temps.

Mais l’état de veuvage de la société n’est pas seulement lié à la défaillance des hommes, à la crise de la paternité dans notre société, ou à la confusion des sexes : il est celui que produit la mort de l’Époux par excellence, le Seigneur donateur de vie.

L’Époux de cette humanité est mort parce que, comme le dit le philosophe Nietzsche, « Dieu est mort et nous l’avons tué ». L’humanité est veuve de son Seigneur.

Le Seigneur nous enseigne

Il n’est pas exagéré de dire, selon les informations de chaque jour, que notre société non seulement est veuve de son Seigneur, mais enterre encore ses propres œuvres.

Elle tombe dans le trou qu’elle a creusé, comme dit David en son psaume.

La veuve de Naïm est une figure de notre temps et le récit historique auquel nous avons à faire prend la forme de la parabole, un conte dans lequel il nous est raconté notre propre histoire.

Le Seigneur ne nous enseigne pas avec des idées ; Il nous instruit par des récits ; le saint Évangile dépeint notre actualité, une société privée de celui qui pourrait la rendre féconde et porteuse de mort. On dirait que la mort a gagné.

Chaque jour, on tue et on extermine sur la planète.

Une peinture de notre temps

Notre monde porte un « cadavre », comme le dit l’original réaliste de notre évangile.

Société morbide, moribonde ; civilisation mortifère ; les grands génocides ne sont pas si loin et d’autres génocides s’apprêtent sous des formes quelquefois sophistiquées, celles qu’inspirent le confort, la mort de l’âme, et l’égoïsme qui consent à l’eugénisme.

L’Évangile peint notre temps !

Et il le dépeint avec un optimisme inattendu.

Quand tout semble perdu, la vie triomphe ; quand la mort a gagné une première manche, l’amour en Personne gagne la deuxième ; quand les larmes de la veuve détrempent le sol de notre planète, le Verbe consolateur éprouve en son humanité réelle le saisissement des entrailles féminines.

La féminité de Dieu

Devant la femme veuve et orpheline de son fils, le Seigneur ressent la féminité d’un sein maternel compatissant.

Notre Dieu est si féminin ! Notre Père céleste est si maternel !

Si l’on déchiffre notre temps à la loupe de l’évangile de ce jour, tous les espoirs sont permis. « Ne pleure pas ! », dit le Sauveur à notre humanité orpheline et veuve.

Et ce n’est pas si facile à dire – « ne pleure pas ! » :

-Celui qui parle ici à notre temps, est celui qui ressuscitera, et Il parle d’espoir aux désespérés de nos jours.

Dieu ose dire « ne pleure pas » aux inconsolables de notre planète éprouvée par le fléau, frustrée par une distance impersonnelle entre nous, défigurée par le masque qui bâillonne, aveugle et rend étranger.

« Ne pleure pas ! », maman, épouse, époux, enfant, amant, amoureuse, croyant, incroyant encore, « ne pleure pas, car Je suis la résurrection ! » ;

Je suis venu à ta rencontre pour sécher tes larmes, te proposer l’entrée dans la vraie vie, et pour dire au cadavre que tu conduis : lève-toi !

Debout ! Marche !

Cours sur les sentiers de l’humanité véritable, dont Moi le Verbe, Je suis porteur :

« Dieu prend son peuple en considération ! »

(Radio Notre-Dame, « Lumière de l’Orthodoxie », dimanche 18 octobre 2020)

Un jour une question a été posée à un Chrétien. 
Voici la question:
 
*Qu'as-tu gagné en priant Dieu régulièrement ?* 
*Et il a répondu : en priant Dieu régulièrement, je ne gagne quelques choses mais plutôt je perds les choses
*Et il cite tout ce qu'il a perdu en priant Dieu régulièrement 
*1- J'ai perdu la colère en priant Dieu régulièrement
*2- J'ai perdu l'orgueil en priant Dieu régulièrement
*3- J'ai perdu le moi en priant Dieu régulièrement
*4- J'ai perdu la cupidité en priant Dieu régulièrement
*5- J'ai perdu l'envie, la jolousie en priant Dieu régulièrement
*6- J'ai perdu la convoitise en priant Dieu régulièrement
*7- J'ai perdu l'égoïsme en priant Dieu régulièrement
*8- J'ai perdu le mensonge en priant Dieu régulièrement
*9- J'ai perdu le goût du péché en priant Dieu régulièrement
*10- J'ai perdu les désirs de la chair en priant Dieu régulièrement
*11- J'ai perdu l'impatience, le désespoir et le découragement en priant Dieu régulièrement
*12- J'ai perdu la peur des démons en priant Dieu régulièrement
*Parfois nous prions non pas pour gagner quelques choses mais plutôt pour perdre des choses qui ne permettent pas à croitre spirituellement
Mais en priant et en aimant Dieu et notre Sainte Mère bénie...
Nous gardons notre vie en Dieu. 
Et en faisant la Volonté de Dieu 
Nous gagnons le ciel...
En Esprit et Vérité, nous le sommes, avec la grâce de Dieu 
Et notre volonté qui est celle de Dieu. 
Amen!

 

JE N’ARRIVE PAS À PRIER

Une montagne –

Bien souvent, nous nous heurtons à un mur au moment de la prière : l’ennui, la lassitude, la distraction, quelquefois le doute, en tout cas un obstacle intérieur qui semble insurmontable, une montagne.

Nous sommes alors devant Dieu comme une bûche ou un caillou sans âme et sans vie.

La sécheresse et l’insensibilité de notre cœur nous fait même nous demander ce que nous faisons devant Dieu – sans parler des tentations, le Diable d’en mêlant, qui nous feraient penser que, après tout, peut-être n’y a-t-il pas de dieu ; peut-être tout cela n’est-il qu’une invention des hommes, la névrose des croyants – je n’ai pas envie de prier, parce qu’il n’y a rien ; la vie est néant ; la mort est néant ; aucun dieu n’existe et moi-même, en y réfléchissant, je n’existe peut-être pas ! Bref : un grand vide et un grand ennui…

L’activité naturelle

Nous ne sommes pas les premiers !

Nos saints ascètes parlent de l’acédie, ce dégoût de la prière ; cet à-quoi-bon de l’homme intérieur…

Le néant n’en est pas la cause !

Comment le serait-il ?

Trop facile, d’expliquer le vide par le vide…

Non : cherchons plutôt comment nous en sommes arrivés là, alors que s’adresser à Dieu est, pour la créature humaine, totalement normal, originel et constitutif.

Nous avons été façonnés selon les éléments de la Création et le Seigneur a mis en nous les arrhes de son Esprit ;

Il nous a, dès l’origine, gratifiés d’une merveilleuse affinité avec lui ; Il a mis en nous le sceau de sa propre image.

La prière est ainsi l’activité la plus naturelle du monde.

Comment en suis-je arrivé là ?

Pour que cette faculté me manque, à moins qu’elle ne me soit retirée, ai-je accepté une pensée de jugement d’autrui ? – de doute ? – de vanité ?

Ma gourmandise est-elle frustrée ?

Ai-je du ressentiment à l’égard de quelqu’un ?

Ai-je négligé ces précieux rendez-vous quotidiens avec le Seigneur ?

Ai-je cessé d’entretenir la flamme de mon amour pour lui ?

Peut-être que je dis les prières avec négligence, avec désinvolture, en pensant à autre chose, en faisant ma liste de courses…

Il arrive dans un couple que l’amour se raréfie ou s’amenuise, se retire, même… – banalisation, habitude, usure du quotidien ?

L’amour ne s’use pas, c’est nous qui nous usons !

Comment retrouver la ferveur des amoureux ?

Retrouver notre premier amour

Un saint ascète nous disait que, de même que les époux, les amis et les frères ont besoin de retrouver le lieu de leur première rencontre, celui ou celle qui aime le Seigneur est appelé à se souvenir de son premier amour.

C’est le titre d’un livre de l’archimandrite Zacharie.

Retournons sur les lieux où nous avons senti notre cœur battre pour le Seigneur Jésus.

Reprenons les prières où nous nous exprimions d’un cœur sincère, les psaumes que nous aimons.

Participons aux grands moments liturgiques ou aux pèlerinages où Il nous attend, ce Fiancé et cet Époux de notre âme.

La vie avec Dieu, comme le montre toute la Bible, est une histoire d’amour.

Prie à ma place !

En dernière instance, ou simultanément, sollicitons la prière d’autrui ! « Prie pour moi » ne veut pas forcément dire « intercède pour moi ».

Cela peut vouloir dire, tout simplement, « prie à ma place » !

Fais pour moi ce que je suis incapable de faire !

Nous demandons bien à nos amis de faire pour nous une course quand nous sommes incapables de nous déplacer : prie pour moi, conduis à ma place, lis à ma place…

Nous pouvons déléguer notre prière !

Nous ne demandons pas seulement à autrui d’adresser à Dieu les supplications dont notre cœur desséché est incapable :

nous lui demandons de rendre grâce à Dieu, de le remercier à notre place ; nous faisons d’autrui le messager de notre amour attiédi.

À la limite, nous demandons à nos frères, et surtout aux saints de chaque jour, d’aimer à notre place quand notre cœur est morbide.

Nous serons surpris :

l’ami à qui nous avons fait confiance reviendra, les bras chargés, du marché où nous l’avons envoyé !

Ainsi nous aident les saints de Dieu…

 

Corruption des mœurs 

massive dans la jeunesse et Parousie 
(St Seraphim)


 Viendra un temps où la corruption [des moeurs] et l'obscénité atteindront leur paroxysme parmi les jeunes. 
Il n'y aura pratiquement plus de jeunes qui seront vierges. Ils verront leur absence de punition et penseront que tout leur est permis pour satisfaire leurs désirs. 
Mais Dieu les appellera et ils réaliseront qu'il ne leur sera pas possible de continuer une telle vie. 
Alors, de différentes manières, ils seront conduits vers Dieu... 
Ce temps sera magnifique. 
Qu'aujourd'hui, ils pèchent beaucoup, les conduira à une repentance plus profonde. 
Tout comme la bougie avant qu'elle ne s'éteigne, elle brille fortement et projette des étincelles; avec sa lumière, elle éclaire les ténèbres environnantes; ainsi sera la vie de l'Église dans le dernier temps. 
Et ce temps est proche.”

(Saint Seraphim de Vyritsa)

-----------------------

Corrupção massiva na juventude e na parusia
(São Serafim)
  Chegará um tempo em que a corrupção [da moral] e a obscenidade atingirão seu auge entre os jovens.
Dificilmente haverá jovens virgens. Eles verão sua ausência de punição e pensarão que tudo lhes é permitido para satisfazer seus desejos.
Mas Deus os chamará e eles perceberão que não será possível para eles continuarem assim.
Então, de maneiras diferentes, eles serão conduzidos a Deus ...
Este tempo vai ser magnífico.
O fato de hoje eles pecarem muito os levará a um arrependimento mais profundo.
Assim como a vela antes de se apagar, ela brilha intensamente e projeta faíscas; com sua luz, ilumina a escuridão circundante; esta será a vida da Igreja nos últimos dias.
E esse tempo está próximo. ”

(São Serafim de Vyritsa)
----------------------

Massive corruption in youth and Parousia
(St Seraphim)
  A time will come when corruption [of morals] and obscenity will reach their height among the young.
There will hardly be any young people who will be virgins. They will see their absence of punishment and will think that anything is allowed to them to satisfy their desires.
But God will call them and they will realize that it will not be possible for them to continue such a life.
So in different ways they will be led to God ...
This weather will be magnificent.
That today they sin a lot will lead them to deeper repentance.
Just like the candle before it goes out, it shines brightly and projects sparks; with its light, it illuminates the surrounding darkness; this will be the life of the Church in the last days.
And that time is near. ”

(Saint Seraphim of Vyritsa)
----------------------

Corrupción masiva en la juventud y la parusía
(San serafín)
  Llegará un momento en que la corrupción [de la moral] y la obscenidad alcanzarán su apogeo entre los jóvenes.
Difícilmente habrá jóvenes que sean vírgenes. Verán su ausencia de castigo y pensarán que se les permite cualquier cosa para satisfacer sus deseos.
Pero Dios los llamará y se darán cuenta de que no les será posible continuar con esa vida.
Entonces de diferentes maneras serán conducidos a Dios ...
Este clima será magnífico.
El hecho de que hoy pecan mucho los llevará a un arrepentimiento más profundo.
Al igual que la vela antes de apagarse, brilla intensamente y proyecta chispas; con su luz, ilumina la oscuridad circundante; esta será la vida de la Iglesia en los últimos días.
Y ese momento está cerca ".

(San Serafín de Vyritsa)

 

VIE MONASTIQUE ET

RESURRECTION

Cette vidéo est beaucoup plus orientée sur la vie monastique que sur la Fête de Pâques.

Un bel abord de la vie monastique ...

On découvre vers la fin que le Père spirituel du monastère de Valaam est un strasbourgeois.

LE SIGNE DE LA CROIX
Кирилл Иерусалимский
 
N'ayons donc pas honte 
de confesser le Christ crucifié!
 
Que la Croix soit notre sceau 
fait avec audace de nos doigts 
sur notre front, et sur tout; 
sur le pain que nous mangeons, 
et les coupes que nous buvons,
 dans nos allées et venues,
 avant le sommeil, 
quand nous sommes couchés 
et quand nous nous levons,
 quand nous sommes en chemin,
 et quand nous sommes immobiles. 
 
+
 
Grande est cette protection,
 elle est sans prix, 
pour l'amour des pauvres;
 sans peine, 
pour les malades, 
puisque aussi sa grâce vient de Dieu. 
 
C'est le signe de la fidélité, 
et la crainte des démons: 
car il triomphe d'eux, 
après les avoir ridiculisés ouvertement; 
car quand ils voient la Croix, 
elle leur rappelle le Crucifié: 
ils ont peur de Lui, 
Qui a meurtri la tête du Dragon.
 
Ne méprisez pas ce sceau [du signe de Croix],
 en raison de la gratuité de ce don; 
honorez plutôt votre bienfaiteur pour cela.
---------------------

O SINAL DA CRUZ


Então não vamos ter vergonha
para confessar o Cristo crucificado!

Que a cruz seja nosso selo
feito com ousadia com nossos dedos
na nossa testa e em tudo;
no pão que comemos,
e os copos que bebemos,
em nossas idas e vindas,
Antes de dormir,
quando estamos na cama
e quando nos levantarmos,
quando estamos no caminho,
e quando estamos parados.

+

Ótima é essa proteção,
não tem preço,
pelo amor dos pobres;
facilmente,
para os enfermos,
visto que também sua graça vem de Deus.

É o sinal de fidelidade,
e o medo de demônios:
pois ele triunfa sobre eles,
depois de tê-los ridicularizado abertamente;
porque quando eles veem a cruz,
ela os lembra do Crucificado:
eles estão com medo dele,
Quem machucou a cabeça do Dragão.

Não despreze este selo [do sinal da Cruz],
pela gratuidade dessa doação;
em vez disso, honre seu benfeitor por isso.

---------------------

THE SIGN OF THE CROSS


So let's not be ashamed
to confess the crucified Christ!

May the Cross be our seal
boldly made with our fingers
on our forehead, and on everything;
on the bread we eat,
and the cups we drink,
in our comings and goings,
before sleep,
when we are in bed
and when we get up,
when we are on the way,
and when we are still.

+

Great is this protection,
it is priceless,
for the love of the poor;
easily,
for the sick,
since also his grace comes from God.

It is the sign of fidelity,
and the fear of demons:
for he triumphs over them,
after having openly ridiculed them;
because when they see the Cross,
she reminds them of the Crucified:
they are afraid of Him,
Who bruised the head of the Dragon.

Do not despise this seal [of the sign of the Cross],
because of the gratuity of this donation;
instead, honor your benefactor for it.

-----------------------

LA SEÑAL DE LA CRUZ


Entonces no nos avergoncemos
confesar al Cristo crucificado!

Que la Cruz sea nuestro sello
hecho audazmente con nuestros dedos
en nuestra frente y en todo;
en el pan que comemos,
y las copas que bebemos,
en nuestras idas y venidas,
antes de dormir,
cuando estemos en la cama
y cuando nos levantemos
cuando estemos en camino,
y cuando estemos quietos.

+

Grande es esta protección,
no tiene precio
por amor a los pobres;
fácilmente,
para los enfermos
ya que también su gracia viene de Dios.

Es el signo de la fidelidad,
y el miedo a los demonios:
porque triunfa sobre ellos,
después de haberlos ridiculizado abiertamente;
porque cuando ven la Cruz,
les recuerda al Crucificado:
le tienen miedo,
Quien golpeó la cabeza del Dragón.

No desprecies este sello [de la señal de la cruz],
por la gratuidad de esta donación;
en cambio, honre a su benefactor por ello.

 
Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

 

Michaël Lonsdale, un récit de

 

conversion

 

Priez votre chapelet (Mère Macrine)


 "Aimez le Christ-Époux, la toute sainte Mère de Dieu [Panagia] et les saints. 
Priez pour vos frères et sœurs en Christ avec vos chapelets. 
Ne négligez pas de prier votre chapelet pour les malades, ceux qui souffrent dans les hôpitaux, une autre pour les malades mentaux, pour les jeunes et pour tous ceux qui sont dans le besoin".
(Gerondissa Makrina Vassopoulou de Volos)

---------------

Reze o seu rosário (Madre Macrine)
  “Amem Cristo Esposo, Santíssima Mãe de Deus [Panagia] e os santos.
Ore por seus irmãos e irmãs em Cristo com seus rosários.
Não deixes de rezar o teu terço pelos enfermos, pelos que sofrem nos hospitais, outro pelos doentes mentais, pelos jovens e por todos os necessitados ”.
(Gerondissa Makrina Vassopoulou de Volos)

---------------

Pray your rosary (Mother Macrine)
  “Love Christ the Bridegroom, the Most Holy Mother of God [Panagia] and the saints.
Pray for your brothers and sisters in Christ with your rosaries.
Do not neglect to pray your rosary for the sick, those who suffer in hospitals, another for the mentally ill, for the young and for all those who are in need ".
(Gerondissa Makrina Vassopoulou from Volos)

---------------

Reza tu rosario (Madre Macrina)
  “Ama a Cristo Esposo, a la Santísima Madre de Dios [Panagia] ya los santos.
Ore por sus hermanos y hermanas en Cristo con sus rosarios.
No dejéis de rezar vuestro rosario por los enfermos, los que sufren en los hospitales, otro por los enfermos mentales, por los jóvenes y por todos los necesitados ”.
(Gerondissa Makrina Vassopoulou de Volos)


 

UN ECRIVAIN CATHOLIQUE A

 

L'ACADEMIE FRANCAISE

François Sureau le haut-fonctionnaire devenu avocat et écrivain a été élu au premier tour au fauteuil de Max Gallo à l’Académie française.

Ce jeudi 15 octobre, l’écrivain et avocat, François Sureau, rejoint les immortels de l’Académie française.

Célèbre pour son attachement à la liberté et pour avoir publié une vingtaine de romans, il avait obtenu le grand prix du roman de l’Académie française en 1991 pour L’Infortune, publié chez Gallimard.

François Sureau est également connu pour être un fervent catholique, en mai 2020, il n’avait pas hésité à affirmer son attachement à la religion dans un entretien publié dans Le Monde :

« Je suis extrêmement attaché à la religion catholique. Elle nous donne comme maître quelqu’un qui a échoué sur la Terre, qui n’a pas voulu exercer le pouvoir, qui s’est trouvé environné de filles perdues, de soldats paumés, de percepteurs, et qui a choisi pour lui succéder un imbécile qui ne brillait pas par le courage, saint Pierre. Il n’y a rien au monde de plus encourageant. »

L’homme de lettres français a été élu au premier tour au fauteuil de Max Gallo, le numéro 24, vacant depuis le 20 février 2020.

 

La nouvelle annoncée aujourd’hui est déjà célébrée sur les réseaux sociaux.

La directrice de Franceinter, Laurence Bloch, s’est notamment exprimée sur Twitter à propos de cette élection « tellement juste et réjouissante ».

 

C’est également le cas de la librairie chrétienne, La Procure, qui a félicité François Sureau, »un écrivain très apprécié », sur le compte Twitter de la chaine de magasins.

 

C.P

© Info Chrétienne 

PRIERE DE THOMAS D'ACQUIN

AVANT L'ETUDE

santotomas.jpg

 

Accorde-moi,

 

Seigneur mon Dieu,

 

une intelligence qui te connaisse,

 

un empressement qui te cherche,

 

une sagesse qui te trouve,

 

une vie qui te plaise,

 

une persévérance qui t’attende avec confiance,

 

et une confiance qui te possède à la fin.

 

 

Saint Thomas d'Aquin

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐂𝐎𝐍𝐓𝐑𝐄 𝐋' 𝐄𝐒𝐏𝐑𝐈𝐓 𝐃𝐄
 
𝐌𝐄𝐔𝐑𝐓𝐑𝐄 𝐏𝐀𝐑 𝐀𝐕𝐎𝐑𝐓𝐄𝐌𝐄𝐍𝐓

 

 
Mon PÈRE CÉLESTE, je TE loue car TU ES BON et Ta Miséricorde pour moi - (tu cites ton nom ) - dure à toujours !
PÈRE je TE remercie pour le Don de Ton FILS UNIQUE JÉSUS que j'accepte comme Mon CHRIST, Mon SEIGNEUR et Mon SAUVEUR.
Je renonce au péché sous toutes ses formes : débauche, fornication, impudicité, adultère, avortement...
Mon DIEU VIVANT je TE remercie pour Ton Pardon de tous mes péchés, Ta Délivrance de tout mon être esprit, âme, corps et pensées qui sont à présent sanctifiés par LE SANG DE Mon SEIGNEUR JÉSUS qui m'a rachetée.
LE SAINT-ESPRIT me remplit maintenant et me donne la Puissance chasser dans les lieux arides tous les esprits méchants qui veulent la mort, la destruction et le malheur de moi -
(tu cites ton nom) - et ma famille.
Que dans ma vie, afin d'exposer les faux amis, les mauvais conseillers, et agents de l'avortement, la VÉRITABLE LUMIÈRE soit !
Au NOM DE JÉSUS que toutes les puissances des ténèbres qui s'opposent à la maternité soit anéantie.
Que la Grêle et les Charbons du FEU DÉVORANT tombent sur tous les agents de la mort et de la destruction ou de ma vigueur et les anéantissent au PUISSANT NOM DE JÉSUS Mon SAUVEUR.
Je déracine tous les esprits de morts et j'annule toutes leurs opérations diaboliques au NOM DE JÉSUS.
Toute semence malsaine est détruite par le Souffle de Mon DIEU VIVANT qui me vivifie ainsi que ma progéniture.
Et je me couvre moi ( tu cites ton nom ) du SANG DE L'AGNEAU qui me donne la Victoire sur la mort par avortement et je proclame par la Parole de mon Témoignage l'engloutissement de tous les ennemis de mon enfantement au NOM DE JÉSUS.
Je mets sur ma tête le Casque du Salut qui me protège de mauvaises pensées d'avortements et de regards en arrière vers les vomissures et la boue.
ÉTERNEL, Mon PÈRE, je TE rends Grâces de m'avoir gravé sur Tes Mains et d'avoir mis Ton Sceau sur mon front et Ta Marque de distinction sur ma vie et ma postérité.
SAINT, SAINT, SAINT EST L'ÉTERNEL Mon PÈRE, Mon SEIGNEUR et Mon DIEU qui m'a rendu la VIE ainsi qu'à ma postérité que je TE consacre par l'exaucement de cette prière faite au NOM DE JÉSUS.

 

SAINT LUCIEN D'ANTIOCHE,

 

QUI ÊTES-VOUS ?

 

Saint Lucien vécut sous le règne de l'empereur Dioclétien (284-304). Originaire d'Antioche, il quitta sa patrie à la mort de ses parents en abandonnant tous ses biens aux pauvres.

Il se rendit alors à Edesse pour recevoir l'enseignement spirituel d'un maître réputé nommé Macaire.

Après avoir reçu le Saint Baptême, il passa là plusieurs années dans une ascèse très stricte.

Il n'avait pour compagnons que le jeûne, les veilles et les larmes.

Son maître lui donna un grand amour pour la méditation des Saintes Ecritures, de sorte qu'il passait toutes ses nuits sans presque dormir, tant la lecture et la prière le mettaient en présence des réalités célestes et éternelles.

Son admirable vertu lui valut d'être rappelé à Antioche, pour y devenir Prêtre.

Il y fonda la fameuse «Ecole des Exégètes», où, sous sa conduite, ses disciples apprenaient à interpréter la Sainte Ecriture selon son sens littéral, et où, grâce à sa connaissance de l'hébreux, il corrigea les livres qui avaient été altérés par les hérétiques.

Apprenant l'étendue de la science que possédait Lucien et combien grande était son influence, le coempereur Maximien le fit capturer et transférer à Nicomédie, où il séjournait.

En arrivant dans la ville, Lucien employa tout son zèle à encourager les Chrétiens qui, par peur des supplices, apostasiaient en grand nombre.

Il leur montra par des citations de l'Ecriture Sainte que les châtiments éternels qui attendent les apostats sont bien plus terribles que les brèves tortures inventées par les païens.

Sa parole était si convaincante que tous se repentirent de leur lâcheté et se tinrent prêts avec impatience pour le combat du Martyre.

Le Saint Prêtre avait un tel rayonnement qu'il suffisait souvent à ses interlocuteurs de regarder son visage où brillait la grâce du Saint-Esprit, pour être convaincus de la vérité de sa parole.

De peur d'être lui aussi victime de ce charme, l'empereur le fit comparaître à son tribunal en ayant pris soin auparavant de placer un voile entre lui-même et le Saint.

Comme aucun argument ne parvenait à ébranler le Saint, l'empereur le fit soumettre à la torture et ordonna qu'on le laisse mourir de faim et de soif dans son cachot.

Comme on approchait alors de la fête de la Théophanie, un grand nombre des disciples de Lucien vinrent d'Antioche et d'autres villes pour le voir une dernière fois et recevoir sa bénédiction.

Arrivé le jour de la fête, les disciples qui avaient réussi à parvenir jusqu'à son cachot avec le pain et le vin nécessaires à la célébration des saints Mystères le conjurèrent d'offrir encore une fois pour eux le Saint Sacrifice.

Comme il n'y avait pas là d'Autel consacré selon les lois de l'Eglise, Lucien célébra la Divine Liturgie sur sa propre poitrine:

l'Autel le plus digne de Dieu, puisque c'est à Son image que l'homme a été créé. Les jours passaient et le Saint semblait rester insensible à la faim et à la soif.

Pour rendre son supplice encore plus insupportable, les païens installèrent devant lui une table pleine de viandes et de mets qui avaient été offerts aux idoles.

Mais il les rejeta avec mépris et chaque fois qu'on lui proposait de céder il répondait: «Je suis chrétien!». La troisième fois, il rendit doucement son âme à Dieu après cette réponse.


L'empereur donna l'ordre de jeter son corps à la mer, mais un dauphin le recueillit sur son dos et le ramena sur le rivage, permettant ainsi aux fidèles de l'ensevelir dignement et de communier à la grâce qui se dégageait de ses Saintes Reliques.

Vois la beauté qui nous attend au Ciel! 
(Staretz Ephraim)

 "N'oublie pas ton objectif, mon enfant. 
Regarde dans le Ciel et vois la beauté qui nous attend. 
Que sont les choses présentes, terrestres ? 
Ne sont-elles pas que cendres, poussière et rêve ? 
Ne voyons-nous pas que tout ici est sujet à la décomposition ? 

Alors que les choses d'en haut sont éternelles, le Royaume de Dieu est sans fin, et heureux celui qui y habitera, car il contemplera la gloire de Son divin visage !

Mon enfant, n'oublie pas que nous ne sommes que temporairement dans ce monde et que notre vie ne tient qu'à un fil et que toutes les choses désirables dans le monde sont vaines.

Ainsi, celui qui méprise les choses vaines du monde - autrement dit, qui ne les désire pas passionnément - participera aux bonnes choses éternelles.

Ainsi, lorsque nous aurons cette connaissance de la vérité, nous tournerons naturellement les yeux de notre âme à chaque instant vers la vie éternelle, vers la Jérusalem céleste, où les chœurs d'anges chantent des cantiques pieux d'une douceur et d'une sagesse ineffables. 

Oh, mes enfants, quelle gloire auront vos âmes quand, après la mort, elles monteront au Ciel et seront comptées avec les anges dans le Ciel!"

(Staretz Ephraim d'Arizona, du livre "Counsels from the Holy Mountain: Selected from the Letters and Homilies of Elder Ephraim")
---------------

Veja a beleza que nos espera no Céu!
(Staretz Ephraim)

 "Lembre-se do seu objetivo, meu filho.
Olhe no céu e veja a beleza que nos espera.
O que são as coisas presentes, terrenas?
Não são apenas cinzas, poeira e sonhos?
Não vemos que tudo aqui está sujeito à degradação?

Enquanto as coisas do alto são eternas, o Reino de Deus é infinito, e feliz é aquele que nele habita, pois ele verá a glória de Seu rosto divino!

Meu filho, não se esqueça que estamos apenas temporariamente neste mundo e nossa vida está por um fio e todas as coisas desejáveis ​​no mundo são em vão.

Assim, aquele que despreza as coisas vãs do mundo - isto é, quem não as deseja apaixonadamente - participará das coisas boas eternas.

Assim, quando tivermos esse conhecimento da verdade, naturalmente voltaremos os olhos de nossa alma a cada momento para a vida eterna, para a Jerusalém celestial, onde coros de anjos cantam hinos piedosos de doçura e sabedoria inefável.

Oh, meus filhos, que glória terão suas almas quando, após a morte, elas ascenderem ao Céu e serão contadas com os anjos no Céu! "

(Staretz Ephraim do Arizona, do livro "Conselhos da Montanha Sagrada: Selecionados das Cartas e Homilias do Ancião Ephraim")
---------------

See the beauty that awaits us in Heaven!
(Staretz Ephraim)

 "Remember your goal, my child.
Look in the Sky and see the beauty that awaits us.
What are things present, earthly?
Are they not only ashes, dust and dreams?
Don't we see that everything here is subject to decay?

While things above are eternal, the Kingdom of God is endless, and happy is he who dwells therein, for he will behold the glory of His divine face!

My child, remember that we are only temporarily in this world and our life is hanging by a thread and all desirable things in the world are in vain.

Thus, he who despises the vain things of the world - that is, who does not desire them passionately - will participate in the eternal good things.

Thus, when we have this knowledge of the truth, we will naturally turn the eyes of our soul at every moment to eternal life, to heavenly Jerusalem, where choirs of angels sing pious hymns of sweetness and ineffable wisdom.

Oh, my children, what glory will your souls have when, after death, they ascend to Heaven and will be numbered with the angels in Heaven! "

(Staretz Ephraim of Arizona, from the book "Counsels from the Holy Mountain: Selected from the Letters and Homilies of Elder Ephraim")
---------------

¡Mira la belleza que nos espera en el cielo!
(Staretz Ephraim)

 "Recuerda tu objetivo, hijo mío.
Mire en el cielo y vea la belleza que nos espera.
¿Qué son las cosas presentes, terrenales?
¿No son solo cenizas, polvo y sueños?
¿No vemos que todo aquí está sujeto a decadencia?

Mientras que las cosas de arriba son eternas, el Reino de Dios es infinito, y feliz el que habita en él, porque contemplará la gloria de Su divino rostro.

Hija Mía, no olvides que solo estamos temporalmente en este mundo y nuestra vida pende de un hilo y todas las cosas deseables en el mundo son en vano.

Así, el que desprecia las vanidades del mundo, es decir, el que no las desea apasionadamente, participará de los bienes eternos.

Así, cuando tengamos este conocimiento de la verdad, naturalmente volveremos los ojos de nuestra alma en todo momento a la vida eterna, a la Jerusalén celestial, donde coros de ángeles cantan himnos piadosos de dulzura y sabiduría inefable.

¡Oh, hijos míos, qué gloria tendrán sus almas cuando, después de la muerte, asciendan al cielo y sean contados con los ángeles en el cielo! "

(Staretz Ephraim de Arizona, del libro "Consejos de la montaña sagrada: seleccionados de las cartas y homilías del élder Ephraim")
---------------

 

«Mourons, et précipitons-nous au

 

milieu des combats ! »

 

Peut-être vais-je avoir l’honneur de vous apprendre un nouveau mot.

Non pas le mot « mort », qui est l’objet de cette chronique et que, à défaut de ce qu’il désigne, tout le monde connaît.

Mais le nom de la figure rhétorique du vers des Énéides de Virgile que je viens de citer.

En quoi consiste-t-elle ? En ceci que le poète prend les choses à l’envers : mourir vient en premier, le combat arrive ensuite.

C’est aussi étrange que cet autre vers, couché à la hâte dans un cahier tandis que son auteur, René Char, dirigeait une faction armée d’une dizaine d’hommes : « Agir en primitif et prévoir en stratège. »

« Hystéron-protéron ». C’est ainsi que se nomme la chose.

Littéralement : dernier-en-premier. Impossible à placer dans des mots croisés, difficile à glisser dans une conversation, ce mot semble toutefois utile pour exprimer ce qu’est l’engagement.

Si René Char avait, pour être sûr de son choix, pris non le maquis, mais tout son temps, 1945 serait arrivé sans son secours – et ne serait peut-être pas arrivé si vite.

De même concernant les ordres qu’il donnait à ses hommes : dans le feu de l’action, il ne s’agit pas tant de prendre la bonne décision, mais déjà d’en prendre une – de sortir d’une indécision mortifère… puis de travailler à faire que la première décision se révèle comme bonne.

Il faut donc bien « agir en primitif » et, dans un second temps seulement, « prévoir en stratège ».

La prudence n’a de sens qu’à l’intérieur de l’action qu’on ose, une fois qu’on l’a osée. Sinon, au nom de la prudence, on ne ferait plus rien.

Les soldats de Virgile font de même, qui commencent par renoncer à leur vie (« Mourons… ») afin de mettre dans le combat l’ardeur qui permettra la victoire et, finalement, la survie de beaucoup.

Qui craindrait de s’y lancer deviendrait une cible facile. Comme un marin coulera avec le navire si, par peur de se noyer, il refuse de se jeter à l’eau.

Toute vie pleinement vécue, c’est-à-dire vraiment osée, tentée, suppose un premier consentement à la mort.

Il meurt à un certain confort, l’enfant qui donne dans le secret de la chair maternelle l’impulsion de sa mise au monde.

Qui d’entre nous n’a jamais fait ce saut à cause de quoi il perdra tout, peut-être, mais sans lequel toute croissance lui serait interdite ?

« La bourse ou la vie ? » Ce n’est pas le bandit, au détour d’un chemin, c’est le Christ, à la croisée de tous les chemins, qui nous demande cette bourse où nous pensions pouvoir enfermer nos trésors en les y étouffant, et s’il nous la réclame, c’est pour nous donner la Vie.

Quand on est chrétien, on oublie parfois ceci : morts, nous le sommes déjà.

Les eaux du baptême ne sont pas de purification, comme celles du Gange. Mais de mortification.

Plus exactement, pour entendre ce terme lavé de nos faux-sens, ces eaux racontent notre libération d’une vie captive d’elle-même – préoccupée seulement par sa conservation.

Nous sommes morts, afin de pouvoir mieux la donner, cette vie, afin d’en être libres.

Nul besoin, même, d’être tentés par le martyre puisque, vivant d’une vie déjà donnée, qui ne peut donc plus devenir l’objet d’un chantage, nous sommes prêts, non pas tant à préférer héroïquement la vérité à la vie (est-ce cela être martyr ?), mais à témoigner, dans tous les actes de notre vie, de ce que la vérité est Vie.

Faisons donc mémoire que, un jour qui fut une grande fête, nous sommes morts – et jetons-nous joyeusement au milieu des grands et des petits combats de la vie.

Martin Steffens, philosophe

 

 

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Image of the Saviour Not Made by Hand: a traditional Orthodox iconography in the interpretation of Simon Ushakov (1658).:

Où nous trouver ?

Grande Paroisse NORD-OUEST et NORD-EST (Paroisse Cathédrale N-D de Miséricorde):

 NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

 * Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Messe journalières en semaine à 10h30 (Teléphoner en cas d'absence)

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

PARIS ET REGION PARISIENNE:

* Relais Paroissial Sainte Geneviève Mar Thoma

Permanence pastorale tous les Vendredis et Samedi précédents les 1ers Dimanches de chaque mois.(Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

ALSACE-LORRAINE (Grand Est):

* Relais Paroissial Sainte Sainte Clotilde Permanence pastorale épisodique à organiser  sur asstradsyrfr@laposte.net ou  par SMS au 06 48 89 94 89 ,Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . Sainte 

Grande Paroisse "NOUVELLE AQUITAINE" , OCCITANIE

(N-D de la Très Sainte Trinité) : 

NANTES:

 *"relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

NOUS RECHERCHONS UN LOCAL SUR NANTES POUR DONNER AUX FIDÈLES AU MOINS UN DIMANCHE PAR MOIS LA SAINTE MESSE AINSI QU'UN MEILLEUR SERVICE PASTORAL

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces et St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. 

Tel: 05.45.37.35.13
Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*Relais paroissial St Gregorios de Parumala

 Messes épisodiques ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

Rte de Pau

 

-+-

AFRIQUE ET AMÉRIQUE LATINE :

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDÉ,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé,  Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain. De même pour les Paroisses du Brésil et d'Amérique Latine: 

 Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Note:
Eglise Métropolitaine fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare) pour l'Europe et ses missions, notre Eglise Syro-Orthodoxe de Mar Thoma, située en francophonie et ses missions d'Afrique, du Brésil, du Pakistan et en Amérique latine* est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l’Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Métropolite et Sœur Marie-André M'Bezele, moniale (06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:
A Igreja Metropolitana fundada graças ao ímpeto missionário da Igreja Ortodoxa Síria das Índias (Malankare) para a Europa e suas missões, nossa Igreja Siro-Ortodoxa de Mar Thoma, localizada em Francofonia e suas missões da África, Brasil, do Paquistão e da América Latina * é uma Igreja Ortodoxa Oriental.

O mosteiro siríaco é um centro de oração pela unidade das igrejas apostólicas, a unanimidade do testemunho cristão e a paz do mundo.

¤ Pastoral em várias regiões da França para: acompanhamento espiritual, sacramentos, sacramentais (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações para cura) ...

Para os serviços pastorais prestados ao mosteiro como a recepção dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não exigimos nenhum pagamento fixo.

As ofertas são gratuitas e não são obrigatórias, no entanto, qualquer oferta é deduzida da sua renda tributável em 66% da sua renda.
Rotule todos os C B com a seguinte ordem "Metropolitan E S O F"

Para a capelania francófona siro-ortodoxa de africanos que vivem na França, entre em contato com os chefes: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-André M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:
Metropolitan Church founded thanks to the missionary impetus of the Syrian Orthodox Church of the Indies (Malankare) for Europe and its missions, our Syro-Orthodox Church of Mar Thoma, located in Francophonie and its missions from Africa, Brazil, of Pakistan and Latin America * is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Prayer Center for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral office in various regions of France for: spiritual accompaniment, sacraments, sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers for healing) ...

For the pastoral services rendered to the monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

Offerings are free and not obligatory. However, any offer is deducted from your taxable income at 66% of your income.
Label all C B with the following order "Metropolitan E S O F"

For the Francophone Syro-Orthodox Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-André M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

----------------------------------------------------------------

Nota:
La Iglesia Metropolitana, fundada gracias al ímpetu misionero de la Iglesia Ortodoxa Siria de las Indias (Malankare) para Europa y sus misiones, nuestra Iglesia Siro-Ortodoxa de Mar Thoma, ubicada en la Francofonía y sus misiones desde África, Brasil, de Pakistán y América Latina * es una iglesia ortodoxa oriental.

El monasterio siríaco es un centro de oración por la unidad de las iglesias apostólicas, la unanimidad del testimonio cristiano y la paz del mundo.

¤ Presencia pastoral en varias regiones de Francia para: acompañamiento espiritual, sacramentos, sacramentales (bendiciones, oraciones de liberación o exorcismo, oraciones para sanar) ...

Para los servicios pastorales prestados al monasterio como la recepción de los fieles para estancias cortas o retiros espirituales, no requerimos ninguna reparación.

Las ofertas son gratuitas y no obligatorias, sin embargo, cualquier oferta se deduce de su ingreso imponible al 66% de su ingreso.
Etiquete todos los C B con el siguiente orden "Metropolitan E S O F"

Para la Capellanía franco-ortodoxa francófona de africanos que viven en Francia, comuníquese con los Jefes: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitana y la Hermana Marie-André M'Bezele, monja (06.17.51.25.73).

* Pour aller plus loin, cliquez ci-dessous:

L'Église Syrienne Orthodoxe de Mar Thomas en France, au ...

 

 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU

 

MONASTÈRE, C'EST SIMPLE...

Le Moine ne rompt pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux

les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ

Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son

amour pour tous les hommes…

 

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et

intercède pour l’humanité.

 

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence,

participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le

monde…

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de

prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

 

 

Monastère Syro-Orthodoxe de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly, 4

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

 

 

Partager cet article

Repost0
8 août 2020 6 08 /08 /août /2020 13:11

SOMMAIRE:

-Calendrier des R-D-V Liturgiques

-Le jeûne de la Mère de Dieu

-Lectionnaire pour le 1er Dimanche après la Transfiguration

-Prières à Sainte Philomène

-Le véritable Médiateur (St Augustin /Confessions)

-« On ne surmonte le vice qu’en le fuyant. »(Audio de Mgr Samuel)

-Avortement pour « détresse psychosociale », le cavalier législatif du projet de loi bioéthique ?

-Prière pour ceux qui sont asservis par la drogue et l'alcool:

-La démonstration suffisante des mœurs d’une cité, c’est le témoignage des religieux.

-LE PUR ET L’IMPUR

-DE SAINT CÉSAIRE D'ARLES SUR LA MISÉRICORDE

-« Le baptême est la mort du péché. » (Audio de Mgr Samuel)

-Les Racines orthodoxes de la chrétienté celtique

-INVITATION ordinations au Lectorat et au Sous-diaconat.

-L’homme doit combattre contre lui-même comme doit combattre l’ennemi contre son ennemi.(Audio de Mgr Samuel)

-Être à Dieu, être à Dieu tout entier, être à Dieu sans partage !...(Du St Curé d'Ars , suivi d'un texte de Saint Jean Maximovitch et de la prière pour les vocations)

-LE DISCERNEMENT DES ESPRITS

-Nantes  et  le patrimoine français négligé (Michel Onfray)

-Tout ce qui libère notre esprit, sans donner la domination sur nous-mêmes, est pernicieux. (Audio de Mgr Samuel)

-Que se passe-t-il lorsqu'on est confronté au silence ?

-DE SAINT AUGUSTIN SUR L'ÉVANGILE DE LUC: Contemplation et action.

-Ô mon Dieu Fin du poème de Charles Péguy, Sainte Jeanne d’Arc, chanté par Christophe.(Texte et audio de la chanson)

-Agnès Thill interpelle le Gouvernement à propos de la protection des lieux de culte chrétiens ?

-Les reliques, trésors sacrés des églises

-Prière orthodoxe pour la Création

-PAUL CLAUDEL, UN HOMME, UN CHEMIN...

-« Le doute est un blasphème. »

-Indispensable recueillement.(Suivit de Choeurs Orthodoxes Russes).

-S’il n’est pas permis de tuer le prochain, il l’est encore moins de se tuer soi-même.

-Les vestiges d’une église vieille de 1300 ans ont été découverts près du Mont Thabor en Galilée.

-Dès que j’engraisse mon corps, je nourris un esclave acharné contre moi.(Audio de Mgr Samuel)

-Comme le Père m'a aimé...

-« L’enfer, c’est les autres. »

-Qui étaient Saints Friard et Secondel, ermites en Bretagne ? (Suivie d'une Audio sur les Sts Orthodoxes français)

-EN IRAK, L'AVENIR DES CHRÉTIENS EST MENACE

-L’homme est un animal sociable qui déteste ses semblables.(Audio de Mgr Samuel)

-Le retrait de Dieu dans la Bible.

-Ne pas tomber dans le désespoir.(Mgr Samuel)

-Vous avez dit Orthodoxie ? (Vidéo des Russes Hors Frontière : Moscou ou Constantinople ?)

-Indications  habituelles et utiles.

 

Maintenues en confinement au Monastère en Normandie, toutes les célébrations Liturgiques avaient été annulées  en Charente (16), Dordogne (24), Lourdes (65) et l'Est (90,68,67) jusqu'à la fin de la Pandémie.

Nous  pouvons désormais  les reprendre progressivement.

Suivez bien ce Blog pour connaitre les prochains Rendez-Vous Liturgiques pastoraux et fraternels près de chez vous.

Nos prochains Rendez-Vous Liturgiques au

 

Monastère et en dehors:

SOYEZ TOUS PRESENTS, Réservez la date du 15 Août sur vos agendas !