Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 09:57

Chers amis, Aloho m’barekh (Dieu vous bénisse) !

Heureuses préparations à recevoir, à Noël le Verbe de Vie, le Christ, Soleil de Justice et Prince de la Paix !

Que le Prochain Jeûne de la Nativité nous purifie pour que nous soyons brûlants d’Amour de Dieu et du prochain !

Votre fidèlement en Christ.

+Mor Philipose.

Nos prochains Rendez-Vous Liturgiques au

 

Monastère et en dehors:

 

¤Dimanches 15, 22, 29 NOVEMBRE
(Mor Philipose et se et ses confrères) ,
Programme habituel*
 

 

*Dimanche 6 Décembre , Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de Miséricorde

et aux Saints du Kerala.(A G E DE L'ASSOCIATION

 

CULTUELLE DE LA METROPOLIE (Pendant le

 

déjeuner)

 

Programme habituel*

"NOEL, NOEL, CHANTONS-TOUS NOEL !"

 

Ne restez pas seul pour les Fêtes

 

de la Nativité ! 

Si vous avez peu de moyens pour fêter décemment Noël en

 

famille, grâce au partage c'est possible !

 

Venez fêter la Nativité au Monastère en famille !

Si vous êtes pas en famille et au loin, retrouvez-vous, du moins, ,en communion avec

les Chrétiens d'Orient, avec vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes francophones de St

Thomas (Mar Thoma) en France pour fêter Noël!

 

 


(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes le 20 Décembre)

 

Programme:

 

 

*Jeudi 24 Décembre. Nativité de Notre-Seigneur

 18h, réveillon avec les fidèles familiers. Veillée de Noël, Bénédiction du Feu nouveau et Procession de l’Enfant-Jésus à l’Eglise selon l'usage Syriaque, suivis de la Messe de minuit selon l'usage local.

 

 

*Vendredi 25, Nativité de Notre-Seigneur

Messe du jour à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

*Samedi 26 Décembre, Fête des « Félicitations à la Mère de Dieu »

Messe en l’honneur de « la Toute Pure et Immaculée Mère du Verbe-Dieu » à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30

 

VEILLÉE POUR LA VIE dans la nuit du 26 au 27

 

*Dimanche 27 Décembre, Fête des « Saints Innocents »

Messe en l’honneur pour les enfants à naître et les victimes de l’avortement à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30


Inscriptions:


Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

Permanence pastorale en région Parisienne:
Après avoir été plusieurs fois reculée en raison d'une indisponibilité des locaux des Pères qui nous hébergent ,
nous apprenons qu'ils suspendent l'accueil pendant un an
suite au Covid 19 et pour effectuer des travaux.
Ma prochaine visite aux malades et pour bénir les appartements sera le MERCREDI 21 OCTOBRE (INSCRIPTIONS closes pour ce mois-ci/ Pensez au mois prochain en vous préinscrivant au 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)
NOUS DEVONS NOUS REORGANISER ET, PLUS QUE JAMAIS, RECHERCHONS UN LOCAL STABLE (Au loyer modéré) pour abriter le "Relais paroissial de St Thomas et Ste Geneviève .
En attendant, le Monastère n'est pas si loin! (Liturgie tous les dimanches) ...

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191012/ob_2edb42_genevieve-ste.jpg#width=238&height=300

En ces lieux ci-dessous, suspension des célébrations publiques.

Possibilité de visiter les personnes. En faire la demande ici: asstradsyrfr@laposte.net

¤ANGOULÊME (Jauldes):

 

¤LA CHAPELLE FAUCHER (Périgueux):

¤LOURDES (65):

« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. »
A VOTRE ATTENTION:
Tous les Offices et Messes sont célébrés normalement au Monastère. Les Messes sont toujours à 10h30.
Participent à ces Services Liturgiques les habitants du Monastère et AUCUN FIDELE DE L'EXTERIEUR N'EN SERA EXCLUS pourvu qu'il respecte les consignes sanitaires.
¤ Tous les jours et dimanches, Messe à 10h30
Après les Messes (Quadisha Qubana ) possibilité de partager un repas fraternel. Ensuite, réception des fidèles par le clergé pour confessions, accompagnements spirituels, prières de délivrances ou d'exorcismes, prières de guérisons intérieures, etc...
ASRESSE::
Monastère Syro-Orthodoxe de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,
Brévilly,4
61300 CHANDAI (France)
Tel: 02.33.24.79.58
Courriel: asstradsyrfr@laposte.net
+++
En Occident Chrétien, nous prions, pendant le Mois de Novembre, pour nos chers défunts.
 
# Prions pour eux, demandons au Monastère de prier pour eux ...
 
# Si nous ne pouvons pas nous déplacer, faisons-nous représenter au Monastère en faisant brûler une veilleuse et en demandant à un frère de prier pour tel ou tel défunt.
 
# Faisons célébrer des Messes pour le repos de leurs âmes. ..
Une adresse: pour ce faire
Monastère Syro-Orthodoxe de la Bienheureuse Vierge Marie
Brevilly 4
61300 CHANDAI
(Tel: 0233247958 / Courriel :asstradsyrfr@laposte.net)
***

 

*Programme habituel et disponibilité d'un ou de plusieurs prêtres  pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PRIÈRE POUR L’ENTRÉE DANS L’AVENT ET LA BÉNÉDICTION DES COURONNES / ORAÇÃO POR ENTRAR NO ADVENTO E BÊNÇÃO DAS COROAS PRAYER FOR ENTERING THE ADVENT AND BLESSING OF CROWNS ORACIÓN POR INGRESAR AL ADVIENTO Y BENDICION DE LAS CORONAS

Seigneur Jésus-Christ notre Dieu, dans le principe, uni au Père et à l’Esprit, Tu créas du néant l’espace et le temps, et tous les êtres visibles et invisibles. 
Quand les temps furent accomplis, Tu devins homme par la puissance du Saint-Esprit et le consentement de Marie, la Vierge d’Israël, devenue ainsi la Mère de son Seigneur et son Dieu. 
Tu es au principe et au milieu du temps. 
Tu es encore à la fin des temps, comme terme de toute chose, Toi l’Alpha et l’Oméga. 
Dans la crèche, à Bethléem, en ta naissance selon la chair, Tu as commencé à te manifester comme un homme parmi les hommes, Toi, Dieu créateur de tout. 
Au cœur de la nuit des temps, Tu t’es montré comme la lumière du monde. 
Du lever du soleil à son coucher, du Nord au Midi, tous les peuples se prosternent devant ta majesté et ta douceur, et ils te louent avec les anges.

Nous te prions donc et te supplions dans l’Esprit-Saint qui donne à notre foi ferveur et certitude. 
Par les prières de ton saint prophète Isaïe, de ton saint prophète et précurseur le Baptiste Jean, de ta Mère très Pure, de saint Martin de Tours et du saint apôtre Philippe : 
-bénis, Toi-même, de ta bénédiction céleste, par nous tes ministres indignes, la couronne de ce temps de l’Avent. 
Fortifie tes serviteurs dans la vraie Foi, dans la veille et dans la prière. Donne-leur de se préparer dans la sobriété de l’âme et du corps, et dans la pureté du cœur, à glorifier ta naissance, humble et glorieuse, selon la chair. 
Que la voix des enfants se joigne à celle des anciens pour te glorifier, Fils Unique de Dieu et Messie tant attendu, avec ton Père et l’Esprit coéternel, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles ! Amen !

Senhor Jesus Cristo, nosso Deus, em princípio, unido ao Pai e ao Espírito, você criou do espaço nada e tempo, e todos os seres visíveis e invisíveis.
Quando os tempos foram cumpridos, você se tornou homem pelo poder do Espírito Santo e pelo consentimento de Maria, a Virgem de Israel, tornando-se assim a Mãe de seu Senhor e Deus.
Você está em princípio e no meio do tempo.
Você ainda está no fim dos tempos, como o fim de todas as coisas, Você Alfa e Ômega.
No berçário, em Belém, em seu nascimento segundo a carne, você começou a se manifestar como homem entre os homens, você, o Deus criador de tudo.
No coração da noite do tempo, você se mostrou como a luz do mundo.
Do nascer ao pôr do sol, de norte a sul, todos os povos se curvam à sua majestade e doçura, e eles o louvam com os anjos.

Por isso, oramos a você e suplicamos no Espírito Santo, que dá fervor e certeza à nossa fé.
Através das orações de seu santo profeta Isaías, de seu santo profeta e precursor, João Batista, de sua mãe mais pura, de São Martinho de Tours e do santo Apóstolo Filipe:
-Benis, Tu da tua bênção celestial, por nós, vossos indignos ministros, a coroa deste tempo do Advento.
Fortaleça seus servos na verdadeira fé, na vigília e na oração. Dê-lhes que se preparem na sobriedade da alma e do corpo, e na pureza do coração, para glorificar seu nascimento, humilde e glorioso, segundo a carne.
Que as vozes das crianças se juntem aos anciãos para glorificá-lo, o Filho unigênito de Deus e o tão esperado Messias, com seu Pai e o Espírito co-eterno, agora e sempre, sempre e sempre! Amém!

Lord Jesus Christ our God, in principle, united to the Father and the Spirit, You created from space nothingness and time, and all visible and invisible beings.
When the times were fulfilled, You became man by the power of the Holy Spirit and the consent of Mary, the Virgin of Israel, thus becoming the Mother of her Lord and God.
You are in principle and in the middle of time.
You are still at the end of time, as the end of all things, You Alpha and Omega.
In the nursery, in Bethlehem, in your birth according to the flesh, You began to manifest yourself as a man among men, You, the God creator of everything.
At the heart of the night of time, You have shown yourself as the light of the world.
From sunrise to sunset, from north to south, all peoples bow down to your majesty and sweetness, and they praise you with the angels.

We therefore pray to you and supplicate you in the Holy Spirit who gives our faith fervor and certainty.
Through the prayers of your holy prophet Isaiah, of your holy prophet and precursor the Baptist John, of your most pure Mother, of St. Martin of Tours and of the holy Apostle Philip:
-Benis, Thou from thy heavenly blessing, by us your unworthy ministers, the crown of this time of Advent.
Strengthen your servants in true Faith, in vigil and in prayer. Give them to prepare in the sobriety of soul and body, and in purity of heart, to glorify your birth, humble and glorious, according to the flesh.
May the children's voices join with the elders to glorify you, the only-begotten Son of God and the long-awaited Messiah, with your Father and the co-eternal Spirit, now and forever and forever and ever! Amen!

Señor Jesucristo, nuestro Dios, en principio, unido al Padre y al Espíritu, Tú creaste desde el espacio la nada y el tiempo, y todos los seres visibles e invisibles.
Cuando se cumplieron los tiempos, te hiciste hombre por el poder del Espíritu Santo y el consentimiento de María, la Virgen de Israel, convirtiéndote así en la Madre de su Señor y Dios.
Estás en principio y en el medio del tiempo.
Todavía estás al final de los tiempos, como el final de todas las cosas, You Alpha y Omega.
En la guardería, en Belén, en tu nacimiento según la carne, comenzaste a manifestarte como un hombre entre los hombres, Tú, el Dios creador de todo.
En el corazón de la noche del tiempo, te has mostrado como la luz del mundo.
Desde el amanecer hasta el atardecer, de norte a sur, todos los pueblos se inclinan ante su majestad y dulzura, y lo alaban con los ángeles.

Por lo tanto, te rezamos y te suplicamos en el Espíritu Santo que da fervor y certeza a nuestra fe.
A través de las oraciones de su santo profeta Isaías, de su santo profeta y precursor del Bautista Juan, de su Madre más pura, de San Martín de Tours y del santo Apóstol Felipe:
-Benis, Tú de tu bendición celestial, por nosotros tus ministros indignos, la corona de este tiempo de Adviento.
Fortalece a tus siervos en la verdadera fe, en la vigilia y en la oración. Dales que se preparen en la sobriedad del alma y el cuerpo, y en la pureza de corazón, para glorificar tu nacimiento, humilde y glorioso, según la carne.
¡Que las voces de los niños se unan con los ancianos para glorificarte, el Hijo unigénito de Dios y el Mesías tan esperado, con tu Padre y el Espíritu co-eterno, ahora y por siempre y para siempre! Amén!

Ce 21.XI.2020 , quelques souvenirs photographiques de la Quadisha Qurbana célébrée au Monastère Syro-Orthodoxe de la Bienheureuse Vierge Marie Mère de Miséricorde Mère de Miséricorde en la Fête de l'Entrée de la Très Sainte Vierge Marie au Temple de Jérusalem.
J'étais assisté à l'Autel par le Père Georges et le Frère Antoine (Lecteur ) ainsi que Monsieur Mickaël Abdellaoui (Lecteur ).
Merci à Sœur Marie-André pour ces clichés qui vous permettent de vous unir à la prière.
Encore une fois, en ce radieux samedi de Novembre, je vous souhaite une
HEUREUSE FETE DE L'ENTRÉE DE LA SAINTE VIERGE MARIE AU TEMPLE DE JÉRUSALEM !
Souvenons-nous que , depuis notre Baptême dans l'eau et l'Esprit Saint, nous sommes consacrés à Dieu.
Avec Marie, renouvelons notre consécration baptismale pour être Chrétiens non seulement de nom, mais en actes.
"Ne te contente pas d’une lecture infructueuse de l’Evangile :
efforce-toi d’en accomplir les commandements,
lis-le par des actes.
C’est le livre de la Vie et il faut le lire par la vie."
(Saint Ignace Briantchaninov)
------------------
Neste dia 21.XI.2020, algumas memórias fotográficas de Quadisha Qurbana celebrada no Mosteiro Siro-Ortodoxo da Bem-Aventurada Virgem Maria Mãe da Misericórdia Mãe da Misericórdia na Festa da Entrada da Santíssima Virgem Maria no Templo de Jerusalém.
Fui auxiliado no Altar pelo Padre Georges e pelo irmão Antoine (leitor), assim como pelo Sr. Mickaël Abdellaoui (leitor).
Agradeço a Irmã Marie-André por estas fotos que permitem que vocês se unam em oração.
Mais uma vez, neste brilhante sábado de novembro, desejo-lhe um
FELIZ FESTA DA ENTRADA DA BESTA VIRGEM MARIA AO TEMPLO DE JERUSALÉM!
Lembremo-nos que desde o nosso Baptismo na água e no Espírito Santo fomos consagrados a Deus.
Com Maria, renovemos nossa consagração batismal para sermos cristãos não só no nome, mas também na ação.
“Não se contentem com uma leitura malsucedida do Evangelho:
esforce-se para cumprir os mandamentos,
leia por atos.
É o livro da Vida e você deve lê-lo ao longo da vida. "
(Santo Inácio Briantchaninov)
------------------
This 21.XI.2020, some photographic memories of the Quadisha Qurbana celebrated at the Syro-Orthodox Monastery of the Blessed Virgin Mary Mother of Mercy Mother of Mercy on the Feast of the Entry of the Most Holy Virgin Mary into the Temple of Jerusalem.
I was assisted at the Altar by Father Georges and Brother Antoine (Reader) as well as Mr. Mickaël Abdellaoui (Reader).
Thank you to Sister Marie-André for these pictures which allow you to unite in prayer.
Once again, on this bright Saturday in November, I wish you a
HAPPY FESTIVAL OF THE ENTRY OF THE HOLY VIRGIN MARY TO THE TEMPLE OF JERUSALEM!
Let us remember that since our Baptism in water and the Holy Spirit we have been consecrated to God.
With Mary, let us renew our baptismal consecration to be Christians not only in name, but in deed.
"Do not be satisfied with an unsuccessful reading of the Gospel:
strive to fulfill the commandments,
read it by deeds.
It is the book of Life and you have to read it through life. "
(Saint Ignatius Briantchaninov)
------------------
Este 21.XI.2020, algunos recuerdos fotográficos de la Quadisha Qurbana celebrada en el Monasterio Siro-Ortodoxo de la Santísima Virgen María Madre de la Misericordia Madre de la Misericordia en la Fiesta de la Entrada de la Santísima Virgen María al Templo de Jerusalén.
Fui asistido en el Altar por el Padre Georges y el Hermano Antoine (Lector), así como por el Sr. Mickaël Abdellaoui (Lector).
Gracias Hermana Marie-André por estas imágenes que les permiten unirse en oración.
Una vez más, en este brillante sábado de noviembre, les deseo un
¡FELIZ FESTIVAL DE LA ENTRADA DE LA SANTA VIRGEN MARÍA AL TEMPLO DE JERUSALÉN!
Recordemos que desde nuestro bautismo en agua y el Espíritu Santo, hemos sido consagrados a Dios.
Con María, renovemos nuestra consagración bautismal para ser cristianos no solo de nombre, sino de hecho.
"No se conforme con una lectura fallida del Evangelio:
esfuérzate por cumplir los mandamientos,
léalo con hechos.
Es el libro de la vida y tienes que leerlo durante toda la vida ".
(San Ignacio Briantchaninov)
------------------
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

LES ANIMEAUX ET LA BIBLE

L'Entrée de la Theotokos (Mère de Dieu*) au Temple

(saint Grégoire Palamas)

 

SERMON SUR LA FÊTE DE L'ENTRÉE DE NOTRE DAME LA TRES PURE THEOTOKOS DANS LE SAINT DES SAINTS
par Saint Grégoire Palamas, archevêque de Thessalonique


 
Si un arbre est reconnu à son fruit, et qu'un bon arbre porte un bon fruit (Mt. 7:17 ; Luc 6:44), alors la Mère de la Bonté n'est-elle pas elle-même, celle qui a porté la Beauté éternelle, incomparablement plus excellente que tout bien, que ce soit dans ce monde ou dans le monde d'en haut? C'est pourquoi l'Image coéternelle et identique de la bonté, Prééternelle, transcendant tout être, Lui qui est la Parole préexistante et bonne du Père, mû par Son amour indicible pour l'humanité et Sa compassion pour nous, a revêtu notre image, afin de reconquérir pour Lui-même notre nature qui avait été entraînée jusqu'aux confins de l'Hadès, pour renouveler cette nature corrompue et l'élever aux hauteurs du Ciel. Pour cela, Il a dû assumer une chair à la fois nouvelle et nôtre, afin de nous refaçonner à partir de nous-mêmes. Il trouve maintenant une servante parfaitement adaptée à ces besoins, la pourvoyeuse de Sa propre nature immaculée, la Vierge éternelle que nous chantons maintenant, et dont nous célébrons maintenant l'entrée miraculeuse dans le Temple, dans le Saint des Saints. Dieu l'a prédestinée avant les âges pour le Salut et la reconquête de notre espèce. Elle a été choisie, non seulement parmi la foule, mais aussi dans les rangs des élus de tous les âges, réputés pour leur piété et leur compréhension, et pour leurs paroles et leurs actes qui plaisent à Dieu.
 
Au commencement, il y en a eu un qui s'est élevé contre nous : l'auteur du mal, le serpent, qui nous a entraînés dans l'abîme. De nombreuses raisons l'ont poussé à se soulever contre nous, et il y a de nombreuses façons dont il a asservi notre nature : l'envie, la rivalité, la haine, l'injustice, la trahison, la sournoiserie, etc. En plus de tout cela, il a aussi en lui le pouvoir d'apporter la mort, qu'il a lui-même engendrée, en étant le premier à s'éloigner de la vraie vie.
 
L'auteur du mal était jaloux d'Adam, lorsqu'il le vit être conduit de la terre au Ciel, d'où il avait lui justement été précipité. Plein de jalousie, il se jeta sur Adam avec une terrible férocité, et voulut même le revêtir de l'habit de la mort. L'envie n'engendre pas seulement la haine, mais aussi le meurtre, que ce serpent qui déteste vraiment l'homme a provoqué en nous. Car il voulait être le maître du terrestre, pour la ruine de celui qui a été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu. Comme il n'avait pas l'audace de faire un face-à-face, il a eu recours à la ruse et à la tromperie. Ce conspirateur vraiment terrible et malveillant a prétendu être un ami et un conseiller utile en prenant la forme physique d'un serpent, et a furtivement pris leur position. Par ses conseils contraires à Dieu, il instille à l'homme son propre pouvoir de mort, comme un poison venimeux.
 
Si Adam avait été suffisamment fort pour respecter le Commandement divin, il se serait montré le vainqueur de son ennemi et aurait résisté à son attaque mortelle. Mais comme il a volontairement cédé au péché, il a été vaincu et est devenu pécheur. Puisqu'il est la racine de notre race, il nous a produits comme des pousses porteuses de mort. Il était donc nécessaire pour nous, s'il devait se battre contre sa défaite et revendiquer la victoire, de nous débarrasser du poison venimeux mortel dans son âme et son corps, et d'absorber la vie, la vie éternelle et indestructible.
 
Il était nécessaire pour nous d'avoir une nouvelle racine pour notre race, un nouvel Adam, pas seulement un qui serait sans péché et invincible, mais un qui serait aussi capable de pardonner les péchés et de libérer de la punition ceux qui y sont soumis. Et non seulement Il aurait la vie en Lui, mais aussi la capacité de redonner la vie, afin qu'Il puisse accorder à ceux qui s'attachent à Lui et sont liés à Lui par la race à la fois la vie et le pardon de leurs péchés, redonnant la vie non seulement à ceux qui sont venus après Lui, mais aussi à ceux qui sont déjà morts avant Lui. C'est pourquoi saint Paul, ce grand héraut de l'Esprit Saint, s'exclame : "Le premier Adam est devenu une âme vivante, le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant" (1 Cor. 15, 45).
 
À l'exception de Dieu, personne n'est sans péché, ni créateur de vie, ni capable d'absoudre d'un péché. Par conséquent, le nouvel Adam doit être non seulement Homme, mais aussi Dieu. Il est à la fois vie, sagesse, vérité, amour et miséricorde, et toute autre bonne chose, afin qu'Il puisse renouveler le vieil Adam et le ramener à la vie par la miséricorde, la sagesse et la justice. Ce sont les contraires des choses que l'auteur du mal a utilisées pour provoquer notre vieillissement et notre mort.
 
Tout comme le tueur de l'humanité s'est élevé contre nous avec envie et haine, la Source de la vie a été élevée [sur la Croix] en raison de Sa bonté et de Son amour incommensurables pour l'humanité. Il désirait intensément le Salut de Sa créature, c'est-à-dire que Sa créature soit restaurée par Lui-même. En revanche, l'auteur du mal voulait amener la créature de Dieu à la ruine, et ainsi mettre l'humanité sous son propre pouvoir, et nous affliger tyraniquement. Et tout comme il a réussi à conquérir et à faire tomber l'humanité par l'injustice et la ruse, par la tromperie et la ruse, le Libérateur a provoqué la défaite de l'auteur du mal, et la restauration de Sa propre créature avec la vérité, la justice et la sagesse.
 
C'était un acte de justice parfaite que notre nature, qui a été volontairement asservie et abattue, entre à nouveau dans la lutte pour la victoire et se débarrasse de son asservissement volontaire. C'est pourquoi Dieu a daigné recevoir de nous notre nature, S'unissant hypostatiquement à elle de façon merveilleuse. Mais il était impossible d'unir cette Nature Supérieure, dont la pureté est incompréhensible pour la raison humaine, à une nature pécheresse avant qu'elle n'ait été purifiée. Par conséquent, pour la conception et la naissance du Dispensateur de la pureté, une Vierge parfaitement immaculée et très pure était nécessaire.
 
Aujourd'hui, nous célébrons la mémoire de ces événeemnts qui ont contribué, ne serait-ce qu'une fois, à l'Incarnation. Celui qui est Dieu par nature, le Verbe co-originaire et coéternel et le Fils du Père transcendant, devient le Fils de l'Homme, le Fils de la Vierge éternelle. "Jésus-Christ, le même hier, aujourd'hui et éternellement" (Héb. 13,8), immuable dans Sa divinité et irréprochable dans Son humanité, Lui seul, comme le prophète Isaïe l'a prophétisé, "ne pratiquait ni l'iniquité, ni la tromperie des lèvres" (Is. 53,9). Lui seul n'a pas été engendré dans l'iniquité, ni conçu dans le péché, contrairement à ce que dit le prophète David à propos de lui-même et de tout autre homme (Ps. 50/51,5). Même dans ce qu'Il assume, Il est parfaitement pur et n'a pas besoin d'être purifié Lui-même. Mais pour notre bien, Il a accepté la purification, la souffrance, la mort et la Résurrection, afin de nous les transmettre.
 
Dieu est né de la Vierge immaculée et sainte, ou mieux, de la Vierge la plus pure et la plus sainte. Elle est au-dessus de toute souillure charnelle, et même au-dessus de toute pensée impure. Sa conception n'est pas le résultat d'une convoitise charnelle, mais de l'ombre du Très Saint Esprit. Un tel désir lui étant totalement étranger, c'est par la prière et la disponibilité spirituelle qu'elle a déclaré à l'Ange : "Voici la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole" (Luc 1,38), et qu'elle a conçu et enfanté. Ainsi, afin de rendre la Vierge digne de ce sublime dessein, Dieu a marqué cette fille toujours vierge que nous louons maintenant, depuis avant les âges, et depuis l'éternité, en la choisissant parmi Ses élus.
 
Alors, tournez votre attention vers le point de départ de ce choix. Parmi les fils d'Adam, Dieu a choisi le merveilleux Seth, qui s'est montré un ciel vivant par son comportement de devenir et par la beauté de ses vertus. C'est pourquoi il a été choisi, et de qui la Vierge allait fleurir comme le char divinement approprié de Dieu. Elle était nécessaire pour donner naissance et pour appeler les natifs de la terre à la filiation céleste. C'est pour cette raison que toute la lignée de Seth fut également appelée "fils de Dieu", car de cette lignée naîtrait un fils de l'homme, le Fils de Dieu. Le nom de Seth signifie une résurrection ou un réveil, ou plus précisément, il signifie le Seigneur, qui promet et donne la vie immortelle à tous ceux qui croient en Lui.
 
Et quel est le degré d'exactitude de ce parallèle! Seth est né d'Eve, comme elle l'a dit elle-même, à la place d'Abel, que Caïn a tué par jalousie (Gen. 4,25); et le Christ, le Fils de la Vierge, est né pour nous à la place d'Adam, que l'auteur du mal a aussi tué par jalousie. Mais Seth n'a pas ressuscité Abel, car il n'était qu'un prototype de résurrection. Mais notre Seigneur Jésus-Christ a ressuscité Adam, puisqu'Il est la vie et la résurrection même des êtres nés sur Terre, pour lesquels les descendants de Seth se voient accorder l'adoption divine par l'espérance, et sont appelés enfants de Dieu. C'est à cause de cette espérance qu'ils ont été appelés fils de Dieu, comme le montre celui qui a été appelé ainsi le premier, le successeur dans le choix. Il s'agit d'Énos, le fils de Seth, qui, comme l'a écrit Moïse, a d'abord espéré invoquer le Nom du Seigneur (Gen. 4,26).
 
De cette manière, le choix de la future Mère de Dieu, en commençant par les fils d'Adam et en passant par toutes les générations du temps, par la Providence de Dieu, passe au prophète-roi David et aux successeurs de son royaume et de sa lignée. Lorsque le temps choisi est venu, alors de la maison et de la postérité de David, Joachim et Anne sont choisis par Dieu. Bien qu'ils soient sans enfants, ils sont, par leur vie vertueuse et leur bonne disposition, les meilleurs de tous ceux qui descendent de la lignée de David. Et lorsqu'ils ont prié Dieu de les délivrer de leur absence d'enfant, ils ont promis de consacrer leur enfant à Dieu dès son enfance. C'est Dieu lui-même qui a proclamé la Mère de Dieu et qui leur a donné l'enfant, afin que de tels parents vertueux élèvent l'enfant toute-vertueuse. Ainsi, de cette manière, la chasteté jointe à la prière s'est concrétisée en produisant la Mère de la virginité, donnant naissance dans la chair à Celui qui est né de Dieu le Père avant les âges.
 
Or, lorsque les justes Joachim et Anna ont vu que leur souhait avait été exaucé et que la promesse divine qui leur avait été faite s'était effectivement réalisée, ils se sont alors empressés, en véritables amoureux de Dieu, d'accomplir le vœu qu'ils avaient fait à Dieu dès que l'enfant a été sevrée du lait. Ils ont alors conduit cette enfant de Dieu vraiment sanctifiée, qui est à présent la Mère de Dieu, cette Vierge, dans le Temple de Dieu. Et elle, étant remplie de dons divins même à un si jeune âge, ... c'est elle, plutôt que d'autres, qui a déterminé ce qui se faisait avec elle. À sa manière, elle a montré qu'elle n'était pas tant présentée dans le Temple, mais qu'elle était elle-même entrée au service de Dieu de son plein gré, comme si elle avait des ailes, s'efforçant de parvenir à cet amour sacré et divin. Elle a estimé qu'il était souhaitable et approprié qu'elle entre dans le Temple et qu'elle réside dans le Saint des Saints.
 
Par conséquent, le Grand Prêtre, voyant que cette enfant, plus que toute autre, avait la grâce divine en elle, a souhaité la placer dans le Saint des Saints. Il a convaincu toutes les personnes présentes de l'accueillir, puisque Dieu l'avait avancée et l'avait approuvée. Par l'intermédiaire de Son ange, Dieu a assisté la Vierge et lui a envoyé une nourriture mystique, avec laquelle elle a été fortifiée dans la nature, tandis que dans son corps, elle a été amenée à maturité et a été rendue plus pure et plus exaltée que les anges, ayant les esprits célestes comme serviteurs. Elle a été conduite dans le Saint des Saints non pas une seule fois, mais elle a été acceptée par Dieu pour y habiter avec Lui pendant sa jeunesse, afin que, par elle, les Demeures Célestes soient ouvertes et données pour une habitation éternelle à ceux qui croient en sa miraculeuse maternité.
 
Il en est ainsi, et c'est pourquoi, depuis le début des temps, elle a été choisie parmi les élus. Celle qui se manifeste comme le Saint des Saints, qui a un corps encore plus pur que les esprits purifiés par la vertu, est capable de recevoir .. le Verbe Hypostatique du Père Sans Origine. Aujourd'hui, la Vierge Marie, comme un trésor de Dieu, est préservée dans le Saint des Saints, afin qu'en temps voulu (comme cela s'est produit plus tard), elle serve à l'enrichissement et à l'ornement du monde entier. Par conséquent, le Christ Dieu glorifie également Sa Mère, avant et après Sa Nativité.
 
Nous qui comprenons le Salut commencé pour nous par la Très Sainte Vierge, nous lui rendons grâce et la louons selon nos capacités. Et en vérité, si la femme reconnaissante (dont l'Évangile nous parle), après avoir entendu les paroles salvatrices du Seigneur, a béni et remercié sa Mère, en élevant la voix au-dessus du vacarme de la foule et en disant au Christ : "Heureux le sein qui t'a porté, et les mamelles que Tu as sucées" (Luc 11,27), alors nous qui avons les paroles de la vie éternelle écrites pour nous, et non seulement les paroles, mais aussi les miracles et la Passion, et la Résurrection de notre nature de la mort, et Son Ascension de la terre au Ciel, et la promesse de la vie éternelle et du Salut infaillible, comment ne pas chanter sans cesse et bénir la Mère de l'Auteur de notre Salut et du Donateur de vie, en célébrant sa conception et sa naissance, et maintenant son entrée dans le Saint des Saints ?
 
Maintenant, frères, passons des choses terrestres aux choses célestes. Changeons notre chemin de la chair à l'esprit. Changeons notre désir des choses temporelles pour les éternelles. Méprisons les plaisirs charnels qui servent d'attraits à l'âme et qui ne tardent pas à disparaître. Désirons les dons spirituels, qui restent intacts. Détournons notre raison et notre attention des préoccupations terrestres et élevons-les vers les lieux inaccessibles du Ciel, vers le Saint des Saints, où réside désormais la Mère de Dieu.
 
C'est pourquoi, de cette manière, nos chants et nos prières à son égard seront entendus et, par sa médiation, nous serons les héritiers des bénédictions éternelles à venir, par la grâce et l'amour pour l'humanité de Celui qui est né d'elle pour nous, notre Seigneur Jésus-Christ, à qui appartiennent la gloire, l'honneur et l'adoration, ainsi que Son Père sans commencement et Son Esprit coéternel et Créateur de vie, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles.
Amen.
*Mère de Dieu le Verbe Incarné.
.
 
 
If a tree is known by its fruit, and a good tree bears good fruit (Mt. 7:17; Luke 6:44), then is not the Mother of Goodness Itself, She who bore the Eternal Beauty, incomparably more excellent than every good, whether in this world or the world above? Therefore, the coeternal and identical Image of goodness, Preeternal, transcending all being, He Who is the preexisting and good Word of the Father, moved by His unutterable love for mankind and compassion for us, put on our image, that He might reclaim for Himself our nature which had been dragged down to uttermost Hades, so as to renew this corrupted nature and raise it to the heights of Heaven. For this purpose, He had to assume a flesh that was both new and ours, that He might refashion us from out of ourselves. Now He finds a Handmaiden perfectly suited to these needs, the supplier of Her own unsullied nature, the Ever-Virgin now hymned by us, and Whose miraculous Entrance into the Temple, into the Holy of Holies, we now celebrate. God predestined Her before the ages for the salvation and reclaiming of our kind. She was chosen, not just from the crowd, but from the ranks of the chosen of all ages, renowned for piety and understanding, and for their God-pleasing words and deeds.

In the beginning, there was one who rose up against us: the author of evil, the serpent, who dragged us into the abyss. Many reasons impelled him to rise up against us, and there are many ways by which he enslaved our nature: envy, rivalry, hatred, injustice, treachery, slyness, etc. In addition to all this, he also has within him the power of bringing death, which he himself engendered, being the first to fall away from true life.

The author of evil was jealous of Adam, when he saw him being led from earth to Heaven, from which he was justly cast down. Filled with envy, he pounced upon Adam with a terrible ferocity, and even wished to clothe him with the garb of death. Envy is not only the begetter of hatred, but also of murder, which this truly man-hating serpent brought about in us. For he wanted to be master over the earth-born for the ruin of that which was created in the image and likeness of God. Since he was not bold enough to make a face to face attack, he resorted to cunning and deceit. This truly terrible and malicious plotter pretended to be a friend and useful adviser by assuming the physical form of a serpent, and stealthily took their position. By his God-opposing advice, he instills in man his own death-bearing power, like a venomous poison.

If Adam had been sufficiently strong to keep the divine commandment, then he would have shown himself the vanquisher of his enemy, and withstood his deathly attack. But since he voluntarily gave in to sin, he was defeated and was made a sinner. Since he is the root of our race, he has produced us as death-bearing shoots. So, it was necessary for us, if he were to fight back against his defeat and to claim victory, to rid himself of the death-bearing venomous poison in his soul and body, and to absorb life, eternal and indestructible life.

It was necessary for us to have a new root for our race, a new Adam, not just one Who would be sinless and invincible, but one Who also would be able to forgive sins and set free from punishment those subject to it. And not only would He have life in Himself, but also the capacity to restore to life, so that He could grant to those who cleave to Him and are related to Him by race both life and the forgiveness of their sins, restoring to life not only those who came after Him, but also those who already had died before Him. Therefore, St Paul, that great trumpet of the Holy Spirit, exclaims, "the first man Adam was made a living soul, the last Adam was made a quickening spirit" (1 Cor. 15:45).

Except for God, there is no one who is without sin, or life-creating, or able to remit sin. Therefore, the new Adam must be not only Man, but also God. He is at the same time life, wisdom, truth, love, and mercy, and every other good thing, so that He might renew the old Adam and restore him to life through mercy, wisdom and righteousness. These are the opposites of the things which the author of evil used to bring about our aging and death.

As the slayer of mankind raised himself against us with envy and hatred, so the Source of life was lifted up [on the Cross] because of His immeasurable goodness and love for mankind. He intensely desired the salvation of His creature, i.e., that His creature would be restored by Himself. In contrast to this, the author of evil wanted to bring God's creature to ruin, and thereby put mankind under his own power, and tyrannically to afflict us. And just as he achieved the conquest and the fall of mankind by means of injustice and cunning, by deceit and his trickery, so has the Liberator brought about the defeat of the author of evil, and the restoration of His own creature with truth, justice and wisdom.

It was a deed of perfect justice that our nature, which was voluntarily enslaved and struck down, should again enter the struggle for victory and cast off its voluntary enslavement. Therefore, God deigned to receive our nature from us, hypostatically uniting with it in a marvelous way. But it was impossible to unite that Most High Nature, Whose purity is incomprehensible for human reason, to a sinful nature before it had been purified. Therefore, for the conception and birth of the Bestower of purity, a perfectly spotless and Most Pure Virgin was required.

Today we celebrate the memory of those things that contributed, if only once, to the Incarnation. He Who is God by nature, the Co-unoriginate and Coeternal Word and Son of the Transcendent Father, becomes the Son of Man, the Son of the Ever-Virgin. "Jesus Christ the same yesterday and today, and forever" (Heb. 13:8), immutable in His divinity and blameless in His humanity, He alone, as the Prophet Isaiah prophesied, "practiced no iniquity, nor deceit with His lips" (Is. 53: 9). He alone was not brought forth in iniquity, nor was He conceived in sin, in contrast to what the Prophet David says concerning himself and every other man (Ps. 50/51: 5). Even in what He assumes, He is perfectly pure and has no need to be cleansed Himself. But for our sake, He accepted purification, suffering, death and resurrection, that He might transmit them to us.

God is born of the spotless and Holy Virgin, or better to say, of the Most Pure and All-Holy Virgin. She is above every fleshly defilement, and even above every impure thought. Her conceiving resulted not from fleshly lust, but by the overshadowing of the Most Holy Spirit. Such desire being utterly alien to Her, it is through prayer and spiritual readiness that She declared to the angel: "Behold the handmaiden of the Lord; be it unto Me according to thy word" (Luke 1:38), and that She conceived and gave birth. So, in order to render the Virgin worthy of this sublime purpose, God marked this ever-virgin Daughter now praised by us, from before the ages, and from eternity, choosing Her from out of His elect.

Turn your attention then, to where this choice began. From the sons of Adam God chose the wondrous Seth, who showed himself a living heaven through his becoming behavior, and through the beauty of his virtues. That is why he was chosen, and from whom the Virgin would blossom as the divinely fitting chariot of God. She was needed to give birth and to summon the earth-born to heavenly sonship. For this reason also all the lineage of Seth were called "sons of God," because from this lineage a son of man would be born the Son of God. The name Seth signifies a rising or resurrection, or more specifically, it signifies the Lord, Who promises and gives immortal life to all who believe in Him.

And how precisely exact is this parallel! Seth was born of Eve, as she herself said, in place of Abel, whom Cain killed through jealousy (Gen. 4:25); and Christ, the Son of the Virgin, was born for us in place of Adam, whom the author of evil also killed through jealousy. But Seth did not resurrect Abel, since he was only a type of the resurrection. But our Lord Jesus Christ resurrected Adam, since He is the very Life and the Resurrection of the earth-born, for whose sake the descendents of Seth are granted divine adoption through hope, and are called the children of God. It was because of this hope that they were called sons of God, as is evident from the one who was first called so, the successor in the choice. This was Enos, the son of Seth, who as Moses wrote, first hoped to call on the Name of the Lord (Gen. 4:26).

In this manner, the choice of the future Mother of God, beginning with the very sons of Adam and proceeding through all the generations of time, through the Providence of God, passes to the Prophet-king David and the successors of his kingdom and lineage. When the chosen time had come, then from the house and posterity of David, Joachim and Anna are chosen by God. Though they were childless, they were by their virtuous life and good disposition the finest of all those descended from the line of David. And when in prayer they besought God to deliver them from their childlessness, and promised to dedicate their child to God from its infancy. By God Himself, the Mother of God was proclaimed and given to them as a child, so that from such virtuous parents the all-virtuous child would be raised. So in this manner, chastity joined with prayer came to fruition by producing the Mother of virginity, giving birth in the flesh to Him Who was born of God the Father before the ages.

Now, when Righteous Joachim and Anna saw that they had been granted their wish, and that the divine promise to them was realized in fact, then they on their part, as true lovers of God, hastened to fulfill their vow given to God as soon as the child had been weaned from milk. They have now led this truly sanctified child of God, now the Mother of God, this Virgin into the Temple of God. And She, being filled with Divine gifts even at such a tender age, ... She, rather than others, determined what was being done over Her. In Her manner She showed that She was not so much presented into the Temple, but that She Herself entered into the service of God of her own accord, as if she had wings, striving towards this sacred and divine love. She considered it desirable and fitting that she should enter into the Temple and dwell in the Holy of Holies.

Therefore, the High Priest, seeing that this child, more than anyone else, had divine grace within Her, wished to set Her within the Holy of Holies. He convinced everyone present to welcome this, since God had advanced it and approved it. Through His angel, God assisted the Virgin and sent Her mystical food, with which She was strengthened in nature, while in body She was brought to maturity and was made purer and more exalted than the angels, having the Heavenly spirits as servants. She was led into the Holy of Holies not just once, but was accepted by God to dwell there with Him during Her youth, so that through Her, the Heavenly Abodes might be opened and given for an eternal habitation to those who believe in Her miraculous birthgiving.

So it is, and this is why She, from the beginning of time, was chosen from among the chosen. She Who is manifest as the Holy of Holies, Who has a body even purer than the spirits purified by virtue, is capable of receiving ... the Hypostatic Word of the Unoriginate Father. Today the Ever-Virgin Mary, like a Treasure of God, is stored in the Holy of Holies, so that in due time, (as it later came to pass) She would serve for the enrichment of, and an ornament for, all the world. Therefore, Christ God also glorifies His Mother, both before, and also after His birth.

We who understand the salvation begun for our sake through the Most Holy Virgin, give Her thanks and praise according to our ability. And truly, if the grateful woman (of whom the Gospel tells us), after hearing the saving words of the Lord, blessed and thanked His Mother, raising her voice above the din of the crowd and saying to Christ, "Blessed is the womb that bore Thee, and the paps Thou hast sucked" (Luke 11:27), then we who have the words of eternal life written out for us, and not only the words, but also the miracles and the Passion, and the raising of our nature from death, and its ascent from earth to Heaven, and the promise of immortal life and unfailing salvation, then how shall we not unceasingly hymn and bless the Mother of the Author of our Salvation and the Giver of Life, celebrating Her conception and birth, and now Her Entry into the Holy of Holies?

Now, brethren, let us remove ourselves from earthly to celestial things. Let us change our path from the flesh to the spirit. Let us change our desire from temporal things to those that endure. Let us scorn fleshly delights, which serve as allurements for the soul and soon pass away. Let us desire spiritual gifts, which remain undiminished. Let us turn our reason and our attention from earthly concerns and raise them to the inaccessible places of Heaven, to the Holy of Holies, where the Mother of God now resides.

Therefore, in such manner our songs and prayers to Her will gain entry, and thus through her mediation, we shall be heirs of the everlasting blessings to come, through the grace and love for mankind of Him Who was born of Her for our sake, our Lord Jesus Christ, to Whom be glory, honor and worship, together with His Unoriginate Father and His Coeternal and Life-Creating Spirit, now and ever and unto ages of ages. Amen.
+ Gregory, archbishop of Thessaloniki
Lectionnaire pour l'Entrée de Marie au Temple

Lecture du livre de Zacharie 2, 14-17

« Réjouis-toi, fille de Sion, voici que je viens ».

Chante et réjouis-toi, fille de Sion ; voici que je viens, j’habiterai au milieu de toi, déclare le Seigneur. En ce jour-là, des nations nombreuses s’attacheront au Seigneur, elles seront pour moi un peuple, et j’habiterai au milieu de toi.

Tu sauras que le Seigneur de l’univers m’a envoyé vers toi. Le Seigneur prendra possession de Juda, son domaine sur la terre sainte ; il choisira de nouveau Jérusalem. Que toute créature fasse silence devant le Seigneur, car il se réveille et sort de sa Demeure sainte.

 

  • Alleluia, alleluia, aleluia ! Fille de roi, elle est là, dans sa gloire, vêtue d’étoffes d’or ; on la conduit, toute parée, vers le roi. 
  • Alleluia, alleluia, aleluia ! Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ; on les conduit parmi les chants de fête : elles entrent au palais du roi. Alleluia, alleluia, aleluia !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 12,46-50

« Étendant la main vers ses disciples, il dit : “Voici ma mère et mes frères” ».

En ce temps-là, comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler ». Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère ».

Du jeûne (Saint Aphraate) / Saint Aphraate, qui êtes-vous? /Le Christ Roc de notre Foi.

Quand on jeûne, c'est toujours l'abstinence de méchanceté qui est la meilleure.

Elle est meilleure que l'abstinence de pain et d'eau, meilleure que...« courber le cou comme un crochet et se couvrir de sacs et de cendres » comme le dit Isaïe (58,5).

En effet, quand l'homme s'abstient de pain, d'eau ou de quelque nourriture que ce soit, qu'il se couvre d'un sac et de cendres et qu'il s'afflige, il est aimé, beau et agréé.

Mais ce qui agrée le plus c'est qu'il s'humilie lui-même, qu'il « délie les chaînes » de l'impiété et qu'il « coupe les liens » de la tromperie.

Alors « sa lumière brille comme le soleil et sa justice marche devant lui.

Il est comme un verger surabondant, comme une source dont l'eau ne cesse pas » (Is 58,6s).

(Saint Aphraate (?-v. 345), moine et évêque près de Mossoul )

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 

Saint Aphraate, qui êtes-vous?
[le Sage persan, anachorète]

Fils de persans convertis, il affermit beaucoup de chrétiens dans la foi en la divinité du Verbe.

Il avait établi son ermitage d'abord près d'Edesse en Mésopotamie, puis sur les bords de l'Oronte à Antioche.

Son austérité et ses dons prophétiques imposèrent le respect aux représentants de l'empereur. C'est pourquoi il ne fut jamais persécuté.

Etranger aux controverses christologiques qui tenaillaient l’Occident, Aphraate vécut en disciple des Écritures, selon sa propre définition, et eut soin de transmettre par écrit ses enseignements sur la vie spirituelle et sur le rapport entre christianisme et judaïsme dans ses Démonstrations, l’unique oeuvre qui nous soit parvenue de lui.

De ces pages d’Aphraate, écrites selon un style sapientiel, on sent poindre le goût pour la beauté et la douceur spirituelles, qui sera la caractéristique du christianisme syriaque.

Ci dessous un autre texte de Saint Aphraate tiré des Exposés, n° 1 (trad. SC 349, p. 210 rev.)

« Les fondations, personne ne peut en poser d’autres que celles qui existent déjà :

-ces fondations, c’est Jésus Christ » (1Co 3,11)

Un roi ne demeure pas dans une maison qui est vide de tous biens ; il n’y habite pas.

Mais toute une ornementation de maison est demandée par le roi, en sorte qu’il ne manque rien…

Ainsi en est-il de l’homme qui est devenu une maison d’habitation pour le Christ-Messie :

-il pourvoit à ce qui convient au service du Messie qui habite en lui, aux choses qui lui plaisent.

En effet, il construit d’abord son édifice sur la pierre, c’est-à-dire le Messie lui-même.

Sur cette pierre est posée la foi, et sur la foi s’élève tout l’édifice. Pour que la maison devienne sa demeure, on lui demande le jeûne pur, établi sur la foi.

On lui demande la prière pure, reçue dans la foi. Il lui faut l’amour, monté sur la foi.

Il lui faut aussi les aumônes, données avec foi. Qu’il demande l’humilité, aimée avec foi.

Qu’il choisisse pour lui la virginité, chérie dans la foi. Qu’il amène chez lui la sainteté, plantée sur la foi.

Qu’il médite aussi la sagesse, trouvée dans la foi. Qu’il demande aussi pour lui la condition d’étranger, profitable dans la foi.

Il lui faudra la simplicité, mêlée à la foi.

Qu’il demande encore la patience, qui est accomplie par la foi.

Qu’il se rende perspicace par la douceur, qui est acquise par la foi. Qu’il aime la pénitence, qui apparaît à la foi.

Qu’il demande aussi la pureté, gardée par la foi…

Voilà les oeuvres demandées par le roi Messie, qui habite dans les hommes qui se construisent par de telles oeuvres.

La foi en effet est composée de maintes choses et se pare de maintes couleurs, car elle est semblable à un édifice construit de matériaux multiples et son édifice s’élève jusqu’en haut…

Ainsi en est-il de notre foi :

-sa fondation est la vraie pierre, notre Seigneur Jésus le Messie… Cette fondation, c’est la base de tout l’édifice.

Si quelqu’un accède à la foi, il est posé sur le roc, c’est-à-dire notre Seigneur Jésus le Messie.

Et son édifice ne sera pas ébranlé par les flots, ni endommagé par les vents, il ne tombera pas dans les tempêtes, car cet édifice s’élève sur le roc, le vrai fondement.
---------------------------


---------------------------

Jejum (Saint Aphrata) / Saint Aphraate, quem é você? / O Cristo Roc da nossa fé.

Quando jejuamos, é sempre a abstinência da maldade que é a melhor.

Ela é melhor do que a abstinência de pão e água, melhor do que ... "curvar o pescoço como um gancho e cobrir-se de sacos e cinzas", como diz Isaías (58,5).

De fato, quando um homem se abstém de pão, água ou qualquer outro alimento, se se cobrir com um saco de carvão e cinzas e tristezas, é amado, bonito e autorizado.

Mas o mais agradável é que ele se humilha, que "afrouxa as correntes" da impiedade e que "corta os laços" do engano.

Então "sua luz brilha como o sol e sua justiça vai adiante dele.

Ele é como um pomar superabundante, como uma fonte cuja água não para "(Is 58,6s).

(Santo Afraate (? -V. 345), monge e bispo perto de Mosul)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Santo Afraate, quem é você?
[o sábio persa, anacoreta]

Filho de persas convertidos, ele fortaleceu muitos cristãos na fé na divindade da Palavra.

Estabeleceu seu eremitério primeiro perto de Edessa, na Mesopotâmia, depois nas margens dos Orontes, em Antioquia.

Sua austeridade e seus dons proféticos impunham respeito aos representantes do imperador. Por isso ele nunca foi perseguido.

Estranho às controvérsias cristológicas que dominavam o Ocidente, Afraatha viveu como discípulo das Escrituras, de acordo com sua própria definição, e teve o cuidado de transmitir por escrito seus ensinamentos sobre a vida espiritual e sobre a relação entre o cristianismo e o judaísmo em suas manifestações, o único trabalho que nos chegou dele.

Nestas páginas de Aphraat, escritas em estilo sapiencial, sente-se o alvorecer do gosto pela beleza e doçura espirituais, que serão características do cristianismo siríaco.

Abaixo está outro texto de Saint Aphraate de Exposés, No. 1 (SC 349, 210 rev.)

"Fundações, ninguém pode perguntar a outras pessoas além daquelas que já existem:

esses fundamentos, é Jesus Cristo "(1Co 3,11)

Um rei não mora em uma casa vazia de todas as coisas boas; ele não mora lá.

Mas uma ornamentação de toda a casa é exigida pelo rei, para que nada falte ...

O mesmo acontece com o homem que se tornou uma morada para Cristo-Messias:

Ele fornece o que é conveniente para o serviço do Messias que nele habita, para coisas que o agradam.

De fato, ele primeiro constrói seu edifício na pedra, ou seja, o próprio Messias.

Sobre esta pedra é colocada a fé, e sobre a fé se ergue todo o edifício. Para que a casa se torne sua casa, ele é solicitado pelo jejum puro, estabelecido na fé.

Ele é convidado a receber oração pura, recebida com fé. Ele precisa de amor, construído na fé.

Ele também precisa de esmolas, dadas com fé. Que ele peça humildade, amada com fé.

Que ele escolha para ele a virgindade, querida em fé. Que ele lhe traga santidade, plantada na fé.

Que ele possa meditar na sabedoria, encontrada na fé. Que ele também peça a condição de um estranho, lucrativo na fé.

Ele precisará de simplicidade, misturada com fé.

Que ele ainda peça paciência, o que é realizado pela fé.

Que ele se faz perceptivo pela doçura que é adquirida pela fé. Que ele ama a penitência, que parece ter fé.

Que ele também peça pureza, guardada pela fé ...

Estas são as obras solicitadas pelo rei Messias, que vive em homens que são construídos por essas obras.

De fato, a fé é composta de muitas coisas e adornada com muitas cores, porque é semelhante a um edifício construído com vários materiais e seu edifício se eleva ao topo ...

Assim é a nossa fé:

Seu fundamento é a pedra verdadeira, nosso Senhor Jesus, o Messias ... Este fundamento é o fundamento de todo o edifício.

Se alguém alcança a fé, ele é colocado sobre a rocha, ou seja, nosso Senhor Jesus, o Messias.

E seu edifício não será abalado pelas ondas, nem danificado pelos ventos, não cairá em tempestades, porque este edifício se ergue sobre a rocha, o verdadeiro fundamento.
---------------------------


---------------------------

Fasting (Saint Aphrata) / Saint Aphraate, who are you? / The Christ Roc of our Faith.

we fast, it is always the abstinence of wickedness that is the best.

She is better than abstinence from bread and water, better than ... "bowing the neck like a hook and covering herself with sacks and ashes" as Isaiah says (58,5).

In fact, when a man abstains from bread, water, or any food whatsoever, if he covers himself with a sackcloth and ashes and grieves, he is loved, beautiful, and authorized.

But what is most agreeable is that he humiliates himself, that he "loosens the chains" of impiety and that he "cuts the bonds" of deception.

Then "his light shines like the sun and his righteousness goes before him.

He is like an orchard superabundant, like a spring whose water does not stop "(Is 58,6s).

(Saint Aphraate (? -V. 345), monk and bishop near Mosul)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Saint Aphraate, who are you?
[the Persian Sage, anchorite]

Son of converted Persians, he strengthened many Christians in faith in the divinity of the Word.

He had established his hermitage first near Edessa in Mesopotamia, then on the banks of the Orontes at Antioch.

His austerity and his prophetic gifts imposed respect on the emperor's representatives. That's why he was never persecuted.

Stranger to the Christological controversies that gripped the West, Aphraatha lived as a disciple of the Scriptures, according to his own definition, and took care to transmit in writing his teachings on the spiritual life and on the relationship between Christianity and Judaism in his Demonstrations, the only work that has come to us from him.

From these pages of Aphraat, written in a sapiential style, one feels the dawn of the taste for spiritual beauty and sweetness, which will be characteristic of Syriac Christianity.

Below is another text by Saint Aphraate from Exposés, No. 1 (SC 349, 210 rev.)

"Foundations, no one can ask others than those that already exist:

these foundations, it is Jesus Christ "(1Co 3,11)

A king does not live in a house that is empty of all good things; he does not live there.

But a whole house ornamentation is required by the king, so that nothing is missing ...

So is it with the man who became a dwelling place for Christ-Messiah:

He provides what is convenient for the service of the Messiah who dwells in him, for things that please him.

In fact, he first builds his building on the stone, that is to say the Messiah himself.

On this stone is laid the faith, and on faith rises the whole edifice. For the house to become his home, he is asked for the pure fast, established on faith.

He is asked for pure prayer, received in faith. He needs love, built on faith.

He also needs alms, given with faith. May he ask for humility, loved with faith.

May he choose for him virginity, darling in faith. Let him bring holiness to him, planted on faith.

May he meditate on wisdom, found in faith. Let him also ask for the condition of a stranger, profitable in faith.

He will need simplicity, mingled with faith.

May he still ask for patience, which is accomplished by faith.

That he makes himself perceptive by the sweetness, which is acquired by faith. That he loves penance, which appears to faith.

May he also ask for purity, guarded by faith ...

These are the works requested by King Messiah, who lives in men who are built by such works.

Faith indeed is composed of many things and is adorned with many colors, because it is similar to a building constructed of multiple materials and its edifice rises to the top ...

So is our faith:

His foundation is the true stone, our Lord Jesus the Messiah ... This foundation is the foundation of the whole building.

If anyone reaches the faith, he is placed on the rock, that is, our Lord Jesus the Messiah.

And its building will not be shaken by the waves, nor damaged by the winds, it will not fall in storms, because this building rises on the rock, the true foundation.
---------------------------

---------------------------

Ayuno (Saint Aphrata) / Saint Aphraate, ¿quién eres? / El cristo de nuestra fe.

Cuando ayunamos, lo mejor es siempre la abstinencia de la maldad.

Es mejor que la abstinencia de pan y agua, mejor que ... "inclinando el cuello como un gancho y cubriéndose con sacos y cenizas", como dice Isaías (58,5).

De hecho, cuando un hombre se abstiene del pan, el agua o cualquier alimento, si se cubre con una tela de saco, cenizas y dolor, es amado, hermoso y autorizada.

Pero lo más agradable es que se humilla a sí mismo, que "afloja las cadenas" de la impiedad y que "corta los lazos" del engaño.

Entonces "su luz brilla como el sol y su justicia va delante de él.

Es como un huerto sobreabundante, como un manantial cuyo agua no se detiene "(Is 58,6s).

(San Afraato (? -V. 345), monje y obispo cerca de Mosul)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


San Afraato, ¿quién eres?
[el sabio persa, anacoreta]

Hijo de persas convertidos, fortaleció a muchos cristianos en la fe en la divinidad de la Palabra.

Había establecido su ermita primero cerca de Edesa en Mesopotamia, luego en las orillas del Orontes en Antioquía.

Su austeridad y sus dones proféticos impusieron respeto a los representantes del emperador. Por eso nunca fue perseguido.

Extraño a las controversias cristológicas que se apoderaron de Occidente, Afraatha vivió como discípulo de las Escrituras, según su propia definición, y se encargó de transmitir por escrito sus enseñanzas sobre la vida espiritual y sobre la relación entre el cristianismo y el judaísmo en sus Demostraciones, el único trabajo que nos ha llegado de él.

De estas páginas de Aphraat, escritas en un estilo sapiencial, uno siente el amanecer del gusto por la belleza espiritual y la dulzura, que serán características del cristianismo siríaco.

A continuación hay otro texto de Saint Aphraate de Exposés, No. 1 (SC 349, 210 rev.)

"Fundamentos, nadie puede preguntar a otros que los que ya existen:

estos fundamentos, es Jesucristo "(1 Cor 3,11)

Un rey no vive en una casa que está vacía de todas las cosas buenas; Él no vive allí.

Pero el rey requiere una ornamentación de toda la casa, para que no falte nada ...

Así es con el hombre que se convirtió en un lugar de residencia para Cristo-Mesías:

Él proporciona lo que es conveniente para el servicio del Mesías que habita en él, para las cosas que le agradan.

De hecho, primero construye su edificio en la piedra, es decir, el mismo Mesías.

Sobre esta piedra se coloca la fe, y sobre la fe se levanta todo el edificio. Para que la casa se convierta en su hogar, se le pide el ayuno puro, establecido en la fe.

Se le pide oración pura, recibida en la fe. Necesita amor, construido sobre la fe.

También necesita limosna, dada con fe. Que pida humildad, amado con fe.

Que él elija para él la virginidad, querida en la fe. Deja que le traiga santidad, plantada en la fe.

Que medite en la sabiduría, que se encuentra en la fe. Permítale también pedir la condición de un extraño, rentable en la fe.

Necesitará simplicidad, mezclado con fe.

Que aún pida paciencia, lo cual se logra por fe.

Que se hace perceptivo por la dulzura que adquiere la fe. Que le encanta la penitencia, que parece fe.

Que él también pida pureza, custodiado por la fe ...

Estas son las obras solicitadas por el Rey Mesías, que vive en hombres construidos por tales obras.

La fe está compuesta de muchas cosas y está adornada con muchos colores, porque es similar a un edificio construido con múltiples materiales y su edificio se eleva a la cima ...

Así es nuestra fe:

Su fundamento es la piedra verdadera, nuestro Señor Jesús el Mesías ... Este fundamento es el fundamento de todo el edificio.

Si alguien alcanza la fe, es puesto en la roca, es decir, nuestro Señor Jesús el Mesías.

Y su edificio no será sacudido por las olas, ni dañado por los vientos, no caerá en las tormentas, porque este edificio se eleva sobre la roca, la verdadera base.
---------------------------

 

 

 

Manger juste.

 

Manger sain.

 

Manger saint. 

La nourriture est-elle une autre forme de louange ? 

Une autre forme d’émerveillement devant la splendeur du simple ? 

Une autre forme de sainteté ?

Quelle relation avons-nous avec la nourriture d’ici-bas ?

Le culinaire peut-il être un chemin d’ascèse, d’altérité, de don de soi pour les autres ?

Le goût du café, l’esprit du vin, le potager du monastère et le temps des jardins... autant de sources d’émerveillement, de reflets de pèlerinages intérieures pour louer le Bon et le Beau.

"Nourritures terrestres, Nourritures spirituelles" est le thème de la prochaine émission de l’orthodoxie ici et maintenant. Carol Saba reçoit le Père Gérassime, connu aussi sous le nom du Frère Jean, supérieure du monastère orthodoxe « le Skite sainte Foy », dans les Cévennes, un lieu formidable qui fut un ancien prieuré bénédictin du XVIe siècle, et ce, à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage "Les recettes du monastères" aux Editions Art Sacré.

Lectionnaire pour le Dimanche de l’Annonciation à Sainte-Marie,

Mère de Dieu.

Saint Qurbana

    • 1ère de St Jean 3: 2-17 :
  • 02 Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous le savons : quand cela sera manifesté, nous lui serons semblables car nous le verrons tel qu’il est.
  • 03 Et quiconque met en lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur.
  • 04 Qui commet le péché transgresse la loi ; car le péché, c’est la transgression.
  • 05 Or, vous savez que lui, Jésus, s’est manifesté pour enlever les péchés, et qu’il n’y a pas de péché en lui.
  • 06 Quiconque demeure en lui ne pèche pas ; quiconque pèche ne l’a pas vu et ne le connaît pas.
  • 07 Petits enfants, que nul ne vous égare : celui qui pratique la justice est juste comme lui, Jésus, est juste ;
  • 08 celui qui commet le péché est du diable, car, depuis le commencement, le diable est pécheur. C’est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de Dieu s’est manifesté.
  • 09 Quiconque est né de Dieu ne commet pas de péché, car ce qui a été semé par Dieu demeure en lui : il ne peut donc pas pécher, puisqu’il est né de Dieu.
  • 10 Voici comment se manifestent les enfants de Dieu et les enfants du diable : quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, et pas davantage celui qui n’aime pas son frère.
  • 11 Tel est le message que vous avez entendu depuis le commencement : aimons-nous les uns les autres.
  • 12 Ne soyons pas comme Caïn : il appartenait au Mauvais et il égorgea son frère. Et pourquoi l’a-t-il égorgé ? Parce que ses œuvres étaient mauvaises : au contraire, celles de son frère étaient justes.
  • 13 Ne soyez pas étonnés, frères, si le monde a de la haine contre vous.
  • 14 Nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort.
  • 15 Quiconque a de la haine contre son frère est un meurtrier, et vous savez que pas un meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui.
  • 16 Voici comment nous avons reconnu l’amour : lui, Jésus, a donné sa vie pour nous. Nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères.
  • 17 Celui qui a de quoi vivre en ce monde, s’il voit son frère dans le besoin sans faire preuve de compassion, comment l’amour de Dieu pourrait-il demeurer en lui ?
    •  
    • Galates: 4: 1-7 :
  • 01  Tant que l’héritier est un petit enfant, il ne diffère en rien d’un esclave, alors qu’il est le maître de toute la maison ;
  • 02 mais il est soumis aux gérants et aux intendants jusqu’à la date fixée par le père.
  • 03 De même nous aussi, quand nous étions des petits enfants, nous étions en situation d’esclaves, soumis aux forces qui régissent le monde.
  • 04 Mais lorsqu’est venue la plénitude des temps, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme et soumis à la loi de Moïse,
  • 05 afin de racheter ceux qui étaient soumis à la Loi et pour que nous soyons adoptés comme fils.
  • 06 Et voici la preuve que vous êtes des fils : Dieu a envoyé l’Esprit de son Fils dans nos cœurs, et cet Esprit crie « Abba ! », c’est-à-dire : Père !
  • 07 Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils, et puisque tu es fils, tu es aussi héritier : c’est l’œuvre de Dieu.
    •  
    • Hébreux 2 :14-18 :
  • 14 Puisque les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair, Jésus a partagé, lui aussi, pareille condition : ainsi, par sa mort, il a pu réduire à l’impuissance celui qui possédait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable,
  • 15 et il a rendu libres tous ceux qui, par crainte de la mort, passaient toute leur vie dans une situation d’esclaves.
  • 16 Car ceux qu’il prend en charge, ce ne sont pas les anges, c’est la descendance d’Abraham.
  • 17 Il lui fallait donc se rendre en tout semblable à ses frères, pour devenir un grand prêtre miséricordieux et digne de foi pour les relations avec Dieu, afin d’enlever les péchés du peuple.
  • 18 Et parce qu’il a souffert jusqu’au bout l’épreuve de sa Passion, il est capable de porter secours à ceux qui subissent une épreuve.
    •  
    • Saint Luc 1:26-38 :
  • 26 Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
  • 27 à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.
  • 28 L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »
  • 29 À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
  • 30 L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
  • 31 Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.
  • 32 Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;
  • 33 il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »
  • 34 Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? »
  • 35 L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu.
  • 36 Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile.
  • 37 Car rien n’est impossible à Dieu. »
  • 38 Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.
    •  

Prière à Notre Dame de l'Avent

 

Notre Dame de l'Avent, Mère de toutes nos attentes, vous qui avez senti prendre

chair en votre sein l'Espérance de votre Peuple, le Salut de Dieu, soutenez nos

maternités et nos paternités, charnelles et spirituelles.

 

Mère de toutes nos espérances, Vous qui avez accueilli la Puissance de l'Esprit pour

donner chair aux promesses de Dieu, accordez-nous d'incarner l'Amour, signe du

Royaume de Dieu, dans tous les gestes de notre vie.

 

Notre Dame de l'Avent, Mère de toutes nos vigilances, Vous qui avez donné un

visage à notre avenir, fortifiez ceux qui enfantent dans la douleur un monde

nouveau de Justice et de Paix.

 

Vous qui avez contemplé l'Enfant de Bethléem, rendez-nous attentifs aux signes

imprévisibles de la tendresse de Dieu.

 

Notre Dame de l'Avent, Mère du Crucifié, tendez la main à tous ceux qui meurent et

accompagnez leur nouvelle naissance dans les bras du Père.

 

Notre Dame de l'Avent, icône pascale, accordez-nous cette joyeuse vigilance qui

discerne, dans la trame du quotidien, les passages et la venue du Christ Seigneur.

Amen.

 

(D'après une prière de Michel Hubaut, O.F.M., extraite du Magnificat n°241 de décembre 2012)

Oração a Nossa Senhora do Advento

Nossa Senhora do Advento, Mãe de todas as nossas expectativas, você que sentiu a carne em seu seio, a Esperança do seu Povo, a Salvação de Deus, apóia nossas maternidades e nossa paternidade, carnal e espiritual.

Mãe de todas as nossas esperanças, Tu que recebeste o poder do Espírito para dar carne às promessas de Deus, concede-nos encarnar o Amor, sinal do Reino de Deus, em todas as gentes da nossa vida.

Nossa Senhora do Advento, Mãe de toda a nossa vigilância, Tu que dás rosto ao nosso futuro, fortalece os que sofrem com dor um novo mundo de Justiça e Paz.

Você que contemplou o Filho de Belém, preste atenção aos sinais imprevisíveis da ternura de Deus.

Nossa Senhora do Advento, Mãe do Crucificado, estende a mão a todos os que morrem e acompanha seu novo nascimento nos braços do Pai.

Nossa Senhora do Advento, ícone da Páscoa, concede-nos essa alegre vigilância que discerne, no tecido da vida cotidiana, as passagens e a vinda de Cristo, o Senhor. Amém.

(De acordo com uma oração de Michel Hubaut, O.F.M., extraída do Magnificat n ° 241 de dezembro de 2012)
 
-----------------------------------------

Prayer to Our Lady of Advent

Our Lady of Advent, Mother of all our expectations, you who felt to take flesh in your bosom the Hope of your People, the Salvation of God, support our maternities and our fatherhood, carnal and spiritual.

Mother of all our hopes, You who have received the power of the Spirit to give flesh to the promises of God, grant us to embody Love, sign of the Kingdom of God, in all the gentes of our life.

Our Lady of Advent, Mother of all our vigilance, You who have given a face to our future, strengthen those who bear in pain a new world of Justice and Peace.

You who have contemplated the Child of Bethlehem, pay attention to the unpredictable signs of the tenderness of God.

Our Lady of Advent, Mother of the Crucified One, reach out to all who die and accompany their new birth into the Father's arms.

Our Lady of Advent, Easter icon, grant us this joyous vigilance which discerns, in the fabric of everyday life, the passages and the coming of Christ the Lord. Amen.

(According to a prayer by Michel Hubaut, O.F.M., extracted from the Magnificat n ° 241 of December 2012)
 
-----------------------------------------

 

Oración a Nuestra Señora del Adviento

Nuestra Señora del Adviento, Madre de todas nuestras expectativas, tú que has sentido carne dentro de ti la esperanza de tu pueblo, la salvación de Dios, apoya nuestras maternidades y nuestra paternidad, carnal y espiritual.

Madre de todas nuestras esperanzas, Tú que has recibido el poder del Espíritu para dar carne a las promesas de Dios, concédenos encarnar el Amor, signo del Reino de Dios, en todos los gentes de nuestra vida.

Nuestra Señora del Adviento, Madre de toda nuestra vigilancia, Tú que has dado una cara a nuestro futuro, fortalece a los que sufren en un nuevo mundo de Justicia y Paz.

Ustedes que han contemplado al Niño de Belén, presten atención a los signos impredecibles de la ternura de Dios.

Nuestra Señora del Adviento, Madre del Crucificado, se acerca a todos los que mueren y acompaña su nuevo nacimiento a los brazos del Padre.

Nuestra Señora del Adviento, icono de Pascua, nos otorga esta alegre vigilancia que discierne, en el tejido de la vida cotidiana, los pasajes y la venida de Cristo Señor. Amén.

(Según una oración de Michel Hubaut, O.F.M., extraída del Magnificat n ° 241 de diciembre de 2012)

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

Une Prière de protection à l'Ange

 

Gardien par  Saint Macaire

 

d'Égypte:

 

« Ange saint qui veilles sur ma pauvre âme ne me quitte pas »

 

 

On invoque Saint Macaire pour la sauvegarde du corps et de l'âme, contre les influences malveillantes

 

« Ange saint, qui veilles sur ma pauvre âme et sur ma misérable vie, ne me quitte pas je suis pécheur, et ne m'abandonne pas à cause de mes souillures. 
Ne laisse pas approcher les esprits mauvais, dirige-moi en exerçant ton pouvoir sur mon corps périssable. 
Prends ma main blessée et impuissante, conduis-moi sur le chemin du salut. 
Oui, saint ange de Dieu, qui veilles sur mon âme et sur mon corps, pardonne-moi tout ce qui a pu t'offenser (Ce corps) au cours de ma vie et toutes mes fautes d'aujourd'hui. 
Protège-moi dans la nuit qui s'approche et garde-moi des embûches et des attaques de l'Ennemi, pour que je n'offense point Dieu par un péché.
Intercède pour moi, auprès du Seigneur, afin qu'il m'affermisse dans sa crainte, et qu'il fasse de moi un serviteur digne de sa sainteté. 
Amîn. »

 

DESTRUCTION D'églises, ou DESTRUCTION DE L'EGLISE ?...

De toute évidence, dans nos régions, les églises – en tant que bâtiments – ont tendance à disparaître…

Au Québec, il se produisit une « fière de construction d'églises » à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, et maintenant on se demande qu'est-ce que l'on pourra faire de tous ces bâtiments…

Il y a vraiment une rupture de génération : pratiquement aucun jeune ne vient prendre le relais de la génération aux cheveux blancs.

Ces grandes églises, magnifiques, avec leurs trésors de vitraux, de mobilier sculpté, avec une architecture et une décoration qui possèdent leur génie propre, tout cela risque de disparaître sous le pic des démolisseurs, ou dans la vitrine des antiquaires. Il est vrai que ces bâtiments ont été construits pour servir d'écrin à une pratique liturgique qui a totalement disparu, suite à Vatican II.

Derrière ces bâtiments, se profilait une théologie et une vision du monde qui, elles aussi, ce sont évaporées.

Dans notre région d'Abitibi, pas moins de 7 églises appartenant au diocèse catholique-romain d'Amos, ont été vendues, au cours des des 10 années écoulées.

Deux autres églises avaient été vendues il y a plus de 10 ans. En général, c'est l'ensemble des églises de village qui sont menacées d'extinction ; la ville de Val-d'Or comptait 5 églises catholiques-romaines ; il n'en reste plus qu'une en service. C'est sans compter les églises d'autres confessions chrétiennes  - dont une église orthodoxe russe - toutes étant fermées ou disparues aujourd'hui.

L'ensemble des confessions chrétiennes situées dans les pays industrialisés, font face à ce même problème, qui est celui de la sécularisation accélérée de la société.

Apparemment, on semble ne plus avoir besoin de structures ecclésiastiques et de bâtiments servant au culte, pour trouver le sens de sa vie – si on le trouve un jour ?

Que faire ou que penser face à cet état de choses - étant entendu que se lamenter n'est pas une option…

Dans une revue, j'ai trouvé cette idée qui me paraît intéressante.

Quatre hypothèses peuvent être envisagées :

Tout d'abord, la possibilité que le christianisme disparaisse complètement, à l'exception de petits groupes fervents qui n'auront plus aucune incidence sur la société.

La deuxième hypothèse serait que le christianisme se dissoudrait dans les valeurs de la société.

À mon avis, ce processus est largement en cours à la fois dans plusieurs sections du protestantisme, et massivement dans l'Église catholique-romaine.

On se détourne de la théologie ; on renonce à enseigner quoi que ce soit qui ait l'air d'un dogme, de près ou de loin, et l'on s'applique à ce que l'Église n'ait aucun contenu doctrinal - pour ne plus investir que dans des mouvements sociaux, politiques ou des œuvres de bienfaisance.

Dans ce cas, il s'agit d'Églises totalement horizontales, qui ne veulent plus entendre parler d'une « verticalité », de cette transcendance divine dont toutes les pages de la Bible sont néanmoins remplies.

La troisième hypothèse serait que le christianisme continue, vaille que vaille, en s'efforçant de sauver ses bâtiments, le tout dans une indifférence de plus en plus généralisée. C'est une perspective qui n'est pas particulièrement enthousiasmante !

Enfin, la quatrième hypothèse, qui me paraît à la fois la plus intéressante et la plus vérifiable : il s'agit de prendre conscience qu'un monde est en train de se terminer, et que les éléments qui le composaient sont en train de mourir. Non seulement d'en prendre conscience, mais de l'accepter.

Au sein même de ce processus de disparition, commence à naître quelque chose que nous ne pouvons pas encore identifier.

Nous sommes complètement incapables de savoir ce que ce sera…

Assurément, ce ne sera sans doute pas une catastrophe, ni pour autant le paradis, mais un monde très différent de celui que nous avons connu - un mélange de « bon » et de « moins bon », comme ce fut le cas dans chacune des périodes qu'a traversée l'humanité.

Cependant, passer d'un monde à l'autre n'est jamais chose facile, et fait généralement beaucoup de dégâts… d'où l'importance d'avoir soi-même une très robuste structure intérieure, d'avoir une réelle vision métaphysique basée sur la confiance en Dieu, confiance monolithique et inébranlable. Avec cela, nous traverserons tout !

Yves Leroy

Source : Blog de Seraphim

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Image of the Saviour Not Made by Hand: a traditional Orthodox iconography in the interpretation of Simon Ushakov (1658).:

Où nous trouver ?

Grande Paroisse NORD-OUEST et NORD-EST (Paroisse Cathédrale N-D de Miséricorde):

 NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

 * Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Messe journalières en semaine à 10h30 (Teléphoner en cas d'absence)

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

PARIS ET REGION PARISIENNE:

* Relais Paroissial Sainte Geneviève Mar Thoma

Permanence pastorale tous les Vendredis et Samedi précédents les 1ers Dimanches de chaque mois.(Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

ALSACE-LORRAINE (Grand Est):

* Relais Paroissial Sainte Sainte Clotilde Permanence pastorale épisodique à organiser  sur asstradsyrfr@laposte.net ou  par SMS au 06 48 89 94 89 ,Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . Sainte 

Grande Paroisse "NOUVELLE AQUITAINE" , OCCITANIE

(N-D de la Très Sainte Trinité) : 

NANTES:

 *"relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

NOUS RECHERCHONS UN LOCAL SUR NANTES POUR DONNER AUX FIDÈLES AU MOINS UN DIMANCHE PAR MOIS LA SAINTE MESSE AINSI QU'UN MEILLEUR SERVICE PASTORAL

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces et St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. 

Tel: 05.45.37.35.13
Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*Relais paroissial St Gregorios de Parumala

 Messes épisodiques ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

Rte de Pau

 

-+-

AFRIQUE ET AMÉRIQUE LATINE :

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDÉ,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé,  Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain. De même pour les Paroisses du Brésil et d'Amérique Latine: 

 Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Note:
Eglise Métropolitaine fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare) pour l'Europe et ses missions, notre Eglise Syro-Orthodoxe de Mar Thoma, située en francophonie et ses missions d'Afrique, du Brésil, du Pakistan et en Amérique latine* est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l’Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Métropolite et Sœur Marie-André M'Bezele, moniale (06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:
A Igreja Metropolitana fundada graças ao ímpeto missionário da Igreja Ortodoxa Síria das Índias (Malankare) para a Europa e suas missões, nossa Igreja Siro-Ortodoxa de Mar Thoma, localizada em Francofonia e suas missões da África, Brasil, do Paquistão e da América Latina * é uma Igreja Ortodoxa Oriental.

O mosteiro siríaco é um centro de oração pela unidade das igrejas apostólicas, a unanimidade do testemunho cristão e a paz do mundo.

¤ Pastoral em várias regiões da França para: acompanhamento espiritual, sacramentos, sacramentais (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações para cura) ...

Para os serviços pastorais prestados ao mosteiro como a recepção dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não exigimos nenhum pagamento fixo.

As ofertas são gratuitas e não são obrigatórias, no entanto, qualquer oferta é deduzida da sua renda tributável em 66% da sua renda.
Rotule todos os C B com a seguinte ordem "Metropolitan E S O F"

Para a capelania francófona siro-ortodoxa de africanos que vivem na França, entre em contato com os chefes: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-André M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:
Metropolitan Church founded thanks to the missionary impetus of the Syrian Orthodox Church of the Indies (Malankare) for Europe and its missions, our Syro-Orthodox Church of Mar Thoma, located in Francophonie and its missions from Africa, Brazil, of Pakistan and Latin America * is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Prayer Center for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral office in various regions of France for: spiritual accompaniment, sacraments, sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers for healing) ...

For the pastoral services rendered to the monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

Offerings are free and not obligatory. However, any offer is deducted from your taxable income at 66% of your income.
Label all C B with the following order "Metropolitan E S O F"

For the Francophone Syro-Orthodox Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-André M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

----------------------------------------------------------------

Nota:
La Iglesia Metropolitana, fundada gracias al ímpetu misionero de la Iglesia Ortodoxa Siria de las Indias (Malankare) para Europa y sus misiones, nuestra Iglesia Siro-Ortodoxa de Mar Thoma, ubicada en la Francofonía y sus misiones desde África, Brasil, de Pakistán y América Latina * es una iglesia ortodoxa oriental.

El monasterio siríaco es un centro de oración por la unidad de las iglesias apostólicas, la unanimidad del testimonio cristiano y la paz del mundo.

¤ Presencia pastoral en varias regiones de Francia para: acompañamiento espiritual, sacramentos, sacramentales (bendiciones, oraciones de liberación o exorcismo, oraciones para sanar) ...

Para los servicios pastorales prestados al monasterio como la recepción de los fieles para estancias cortas o retiros espirituales, no requerimos ninguna reparación.

Las ofertas son gratuitas y no obligatorias, sin embargo, cualquier oferta se deduce de su ingreso imponible al 66% de su ingreso.
Etiquete todos los C B con el siguiente orden "Metropolitan E S O F"

Para la Capellanía franco-ortodoxa francófona de africanos que viven en Francia, comuníquese con los Jefes: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitana y la Hermana Marie-André M'Bezele, monja (06.17.51.25.73).

* Pour aller plus loin, cliquez ci-dessous:

L'Église Syrienne Orthodoxe de Mar Thomas en France, au ...

 

 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU

 

MONASTÈRE, C'EST SIMPLE...

Le Moine ne rompt pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux

les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ

Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son

amour pour tous les hommes…

 

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et

intercède pour l’humanité.

 

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence,

participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le

monde…

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de

prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

 

 

Monastère Syro-Orthodoxe de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly, 4

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

 

 

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 20:58

INTRODUCTION ET EXCUSES:

Tout d'abord je tiens à vous demander pardon de vous envoyer si tard et un peu de bric et de broc ce "Lettre de nouvelles "

La fatigue en es la cause.

La maladie qu'on découvrit à la suite des examens qui suivirent mes deux derniers AVC de Janvier dernier était déjà là, rampante, hypocrite. . .Aujourd'hui, elle continue son labeur.

Plusieurs d'entre vous me demandent de leur donner des nouvelles. Il m'a semblé le faire régulièrement. Merci pour votre sollicitude,  pour tout vous dire, il me pèse d'avoir toujours à redonner des nouvelles.

Ne vous faites pas plus de soucis que moi, simplement, priez avec moi avec une confiance inébranlable  le Christ , Divin Médecin de nos âmes et de nos corps; en Notre-Dame pour qu'elle étende sur chacun de nous sa protection maternelle.

Plusieurs analyses sanguines ont été effectuées qui révèlent entre autres anomalies, une descente de plaquettes (Ceci suggère que "le crabe" se nourrit ici ou là, ici et là.

Les derniers examens ont révélé qui rie n'avait évolué, le médecin qui effectuait ces examen notait toutefois une taille anormalement petite de la vésicule biliaire en même temps que son peu de remplissage; il notait un problème à la veine cave (Anormalement grosse, mais le plus inquiétant, c'est que la Rate (A laquelle j'eux jadis de précédentes évolution cancéreuses qui ici comme ailleurs s'étaient calcifiées), ma rate normale en Juillet avait triplé de volume le 31 Octobre.

Le 1er Novembre d'autres examens firent l'objet de biopsies portées à l'analyses.


Le 27 Octobre dernier, lors de ma visite chez le spécialiste, je m'attendais à une lecture autorisée des divers examens accomplis récemment et dont je vous faisais le compte-rendu .  


En vain, après des propos lénifiants me laissant dans un floue "Hamiltonien", j'apprenais qu'il allait convoquer un collège de médecins pour envisager la suite ...

J'aurai l'avis du collège médical le 8 Décembre le jour de la Conception de la Toute Pure et Immaculée Vierge Marie dans le sein de Sainte Anne

Si le collège de médecins doit  envisager la suite, de mon côté aussi, il faut "envisager la suite", ma suite en raison de ces problèmes de santé et la suite, la pérennité de notre Métropolie en raison de ses problème de santé (Viabilité matérielle et santé spirituelle).


Dans ce sens des démarches ont déjà commencé depuis plusieurs mois avec pour interlocuteurs tel ou tel Prélat de notre Eglise-mère ainsi que d'autres Eglises Orthodoxes Orientales. 

L'Œuvre de Dieu et le Service des frères ne peut s'arrêter.

Les forces que j'y ai dépensé et le patrimoine que j'y ai englouti ne l'auront pas été en vain. L'Œuvre de Dieu et le Service des frère sera pérenne grâce aux soins attentif qu'un clergé pieux et fidèle assurera.


PSAUME 40:
"Heureux qui pense au pauvre et au faible :
le Seigneur le sauve au jour du malheur !
Il le protège et le garde en vie, heureux sur la terre.
Seigneur, ne le livre pas à la merci de l'ennemi !
Le Seigneur le soutient sur son lit de souffrance :
si malade qu'il soit, tu le relèves.
J'avais dit : 
" Pitié pour moi, Seigneur, guéris-moi, car j'ai péché contre toi ! "
Mes ennemis me condamnent déjà :
" Quand sera-t-il mort ? son nom, effacé ? "
Si quelqu'un vient me voir, ses propos sont vides ; il emplit son cœur de pensées méchantes, il sort, et dans la rue il parle.
Unis contre moi, mes ennemis murmurent,
à mon sujet, ils présagent le pire :
" C'est un mal pernicieux qui le ronge ;
le voilà couché, il ne pourra plus se lever. "
Même l'ami, qui avait ma confiance
et partageait mon pain, m'a frappé du talon.
Mais toi, Seigneur, prends pitié de moi ;
relève-moi, je leur rendrai ce qu'ils méritent.
Oui, je saurai que tu m'aimes si mes ennemis ne chantent pas victoire.
Dans mon innocence tu m'as soutenu
et rétabli pour toujours devant ta face.
Béni soit le Seigneur, Dieu d'Israël, 
depuis toujours et pour toujours !
Amen ! Amen !"

"Ô que de bien Dieu m'a fait, que Lui seul connaît, et que de maux mon ingratitude a suscités ! 
Par mes œuvres, mes paroles et mes pensées, j'irrite toujours le Bienfaiteur."
(Saint Pierre Damascène)
Comme le disait en commentaire de ces paroles de Saint Pierre de Damas la Moniale Elisabeth, c'est une invitation :" Restons éveillés" !

Oui, tout est là, restons éveillés dans la prière et l'assiduité aux Sacrements du Christ Divin Médecin de nos âmes et de nos corps! Nous sommes encore dans le début de l'Année Liturgique Syro-Orthodoxe et commençons le cycle des Annonciations.

Merci de bien prier pour nous et surtout, n'oubliez-pas que cette communauté, journellement vous porte dans la prière et l'amour fraternel.

+Métropolite Mor Philipose.

 

Nos prochains Rendez-Vous Liturgiques au

 

Monastère et en dehors:

 

¤Dimanches 15, 22, 29 NOVEMBRE
(Mor Philipose et se et ses confrères) ,
Programme habituel*
 

 

*Dimanche 6 Décembre , Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de Miséricorde

et aux Saints du Kerala.(AG E DE L'ASSOCIATION CULTUELLE DE LA METROPOLIE (Pendant le déjeuner)

Programme habituel*

 

"NOEL, NOEL, CHANTONS-TOUS NOEL !"

 

Ne restez pas seul pour les Fêtes

 

de la Nativité ! 

Si vous avez peu de moyens pour fêter décemment Noël en

 

famille, grâce au partage c'est possible !

 

Venez fêter la Nativité au Monastère en famille !

Si vous êtes pas en famille et au loin, retrouvez-vous, du moins, ,en communion avec

les Chrétiens d'Orient, avec vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes francophones de St

Thomas (Mar Thoma) en France pour fêter Noël!

 

 


(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes le 20 Décembre)

 

Programme:

 

 

*Jeudi 24 Décembre. Nativité de Notre-Seigneur

 18h, réveillon avec les fidèles familiers. Veillée de Noël, Bénédiction du Feu nouveau et Procession de l’Enfant-Jésus à l’Eglise selon l'usage Syriaque, suivis de la Messe de minuit selon l'usage local.

 

 

*Vendredi 25, Nativité de Notre-Seigneur

Messe du jour à