Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 21:03

Jeûne ou "Carême" de Ninive:

Aujourd'hui 22 JANVIER 2017 commençait le "Carême de Ninive" (Tren-Bshabo d'sawmo d-Ninwoyé) conformément au calendrier liturgique de l'église Malankare Orthodoxe.
Ce jeûne de trois jours des Ninivites commémore les trois jours que le prophète Jonas passa dans le ventre du poisson et le repentir de la ville pénitente de Ninive, préfiguration des trois jours passés par le Christ Sauveur pour embrasser de l'oeuvre de Sa Rédemption les âmes justes avant de les entraîner dans Sa Résurrection Glorieuse.

Après que Jonas se fut éloigné de Dieu et de la mission qu'Il lui confia, il fut jeté à la mer et demeura dans le ventre d'une baleine, c'est alors qu'éprouvé, Jonas tourne son cœur vers Dieu et crie vers Lui.

Libéré,Jonas obéit enfin à l'injonction divine et proclame son message : " dans 40 jours, Ninive sera renversée." si les gens ne jeûnent et ne prient .

Le Roi lui-même écoute le divin oracle et se met à prier et jeûner avec l'ensemble de la ville qui se tourne vers Dieu et Le supplient dans l' espoir que Dieu relâchera sa colère et fera miséricorde.

C'est ainsi que Dieu manifesta Sa Miséricorde en "révisant" Son jugement en raison de leur sincère repentir et de leurs ferventes prières .

Ces trois jours de jeûne sont une façon de nous préparer à l'entrainement du Grand et Saint Carême.

Saint . Jérôme écrit :

-" Le jeûne n'est pas seulement parfaitement vertueux : C'est la fondation de toutes les autres vertus ; il conduit à la sanctification, à la pureté et la prudence, ces vertus sans lesquelles personne ne peut voir Dieu."

Extrait de l'hymne "qolo" des prières du lundi matin :

-" Le tout-Puissant a appelé Jonas et l' envoya à Ninive
pour prêcher, que la colère et la destruction menaçait d'arriver.
Les Ninivites ont entendirent sa voix, ils se réfugièrent dans le repentir,et Dieu eut pitié de ceux qui l'appelaient"

 

 

Abba Benjamin dit à ses fils au moment de mourir :

 

Faites ces trois choses

et vous pourrez être sauvés :

 

Soyez toujours joyeux,

priez sans cesse,

en tout rendez grâces.

Nous revivons liturgiquement, par ce petit "Carême" de trois jours, le repentir du peuple de Ninive suite à la prédication du prophète Jonas. Ce carême débute trois semaines avant le début du Grand Carême.

Lundi du Jeûne de Ninive:

Soirée

    • Saint Matthieu 12: 31-41 :
  • 31 C’est pourquoi, je vous le dis : Tout péché, tout blasphème, sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas pardonné.
  • 32 Et si quelqu’un dit une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné ; mais si quelqu’un parle contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné, ni en ce monde-ci, ni dans le monde à venir.
  • 33 Prenez un bel arbre, son fruit sera beau ; prenez un arbre qui pourrit, son fruit sera pourri, car c’est à son fruit qu’on reconnaît l’arbre.
  • 34 Engeance de vipères ! comment pouvez-vous dire des paroles bonnes, vous qui êtes mauvais ? Car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur.
  • 35 L’homme bon, de son trésor qui est bon, tire de bonnes choses ; l’homme mauvais, de son trésor qui est mauvais, tire de mauvaises choses.
  • 36 Je vous le dis : toute parole creuse que prononceront les hommes, ils devront en rendre compte au jour du Jugement.
  • 37 D’après tes paroles, en effet, tu seras reconnu juste ; d’après tes paroles tu seras condamné. »
  • 38 Quelques-uns des scribes et des pharisiens lui adressèrent la parole : « Maître, nous voudrions voir un signe venant de toi. »
  • 39 Il leur répondit : « Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas.
  • 40 En effet, comme Jonas est resté dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, le Fils de l’homme restera de même au cœur de la terre trois jours et trois nuits.
  • 41 Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.
    •  

Matin

    • Nombres 5: 5-10 :
  • 05 Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :
  • 06 « Parle aux fils d’Israël : Lorsque un homme ou une femme commet l’un ou l’autre péché envers autrui, se rendant ainsi infidèle au Seigneur, ces gens-là sont coupables.
  • 07 Ils confesseront le péché qu’ils ont fait. Le coupable restituera entièrement l’objet du délit, il ajoutera un cinquième de sa valeur, et donnera le tout à celui envers qui il est coupable.
  • 08 Si ce dernier a disparu sans avoir de parent proche à qui restituer l’objet du délit, l’objet du délit restitué au Seigneur ira au prêtre ; il y aura en outre le bélier d’expiation pour le rite d’expiation sur le coupable.
  • 09 Toute part prélevée concernant les choses saintes que les fils d’Israël consacreront et apporteront au prêtre, lui reviendra.
  • 10 À chacun les choses saintes qu’il a consacrées. Mais ce qu’il donne au prêtre est au prêtre. »
    •  
    • Jonas 1:1 – 17 :
  • 01 LA PAROLE DU SEIGNEUR fut adressée à Jonas, fils d’Amittaï :
  • 02 « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, et proclame que sa méchanceté est montée jusqu’à moi. »
  • 03 Jonas se leva, mais pour s’enfuir à Tarsis, loin de la face du Seigneur. Descendu à Jaffa, il trouva un navire en partance pour Tarsis. Il paya son passage et s’embarqua pour s’y rendre, loin de la face du Seigneur.
  • 04 Mais le Seigneur lança sur la mer un vent violent, et il s’éleva une grande tempête, au point que le navire menaçait de se briser.
  • 05 Les matelots prirent peur ; ils crièrent chacun vers son dieu et, pour s’alléger, lancèrent la cargaison à la mer. Or, Jonas était descendu dans la cale du navire, il s’était couché et dormait d’un sommeil mystérieux.
  • 06 Le capitaine alla le trouver et lui dit : « Qu’est-ce que tu fais ? Tu dors ? Lève-toi ! Invoque ton dieu. Peut-être que ce dieu s’occupera de nous pour nous empêcher de périr. »
  • 07 Et les matelots se disaient entre eux : « Tirons au sort pour savoir à qui nous devons ce malheur. » Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Jonas.
  • 08 Ils lui demandèrent : « Dis-nous donc d’où nous vient ce malheur. Quel est ton métier ? D’où viens-tu ? Quel est ton pays ? De quel peuple es-tu ? »
  • 09 Jonas leur répondit : « Je suis Hébreu, moi ; je crains le Seigneur, le Dieu du ciel, qui a fait la mer et la terre ferme. »
  • 10 Les matelots furent saisis d’une grande peur et lui dirent : « Qu’est-ce que tu as fait là ? » Car ces hommes savaient, d’après ce qu’il leur avait dit, qu’il fuyait la face du Seigneur.
  • 11 Ils lui demandèrent : « Qu’est-ce que nous devons faire de toi, pour que la mer se calme autour de nous ? » Car la mer était de plus en plus furieuse.
  • 12 Il leur répondit : « Prenez-moi, jetez-moi à la mer, pour que la mer se calme autour de vous. Car, je le reconnais, c’est à cause de moi que cette grande tempête vous assaille. »
  • 13 Les matelots ramèrent pour regagner la terre, mais sans y parvenir, car la mer était de plus en plus furieuse autour d’eux.
  • 14 Ils invoquèrent alors le Seigneur : « Ah ! Seigneur, ne nous fais pas mourir à cause de cet homme, et ne nous rends pas responsables de la mort d’un innocent, car toi, tu es le Seigneur : ce que tu as voulu, tu l’as fait. »
  • 15 Puis ils prirent Jonas et le jetèrent à la mer. Alors la fureur de la mer tomba.
  • 16 Les hommes furent saisis par la crainte du Seigneur ; ils lui offrirent un sacrifice accompagné de vœux.
    •  
    • Isaïe 19: 17-22 :
  • 17 Le pays de Juda sera objet d’effroi pour l’Égypte : chaque fois qu’on l’évoquera, elle sera terrifiée à cause du projet que le Seigneur de l’univers a lui-même formé contre elle.
  • 18 Ce jour-là, il y aura au pays d’Égypte cinq villes pour parler la langue de Canaan et prêter serment au Seigneur de l’univers ; l’une d’elles se nomme « Ville-du-Soleil ».
  • 19 Ce jour-là, il y aura un autel pour le Seigneur au centre du pays d’Égypte, et près de sa frontière une stèle pour le Seigneur.
  • 20 Ce sera un signe, un témoin, pour le Seigneur de l’univers dans le pays d’Égypte : quand ils crieront vers le Seigneur devant ceux qui les oppriment, il leur enverra un sauveur, un défenseur qui les délivrera.
  • 21 Le Seigneur se fera connaître de l’Égypte et l’Égypte connaîtra le Seigneur, ce jour-là ; elle le servira par des sacrifices et des offrandes, elle fera des vœux au Seigneur et les accomplira.
  • 22 Le Seigneur frappera l’Égypte, il frappera et guérira. Elle reviendra au Seigneur qui l’écoutera et la guérira.
    • Actes 13: 6 à 12 :
  • 06 Ayant traversé toute l’île jusqu’à Paphos, ils rencontrèrent un mage, un faux prophète ; c’était un juif du nom de Barjésus,
  • 07 qui vivait auprès du proconsul Sergius Paulus, un homme avisé. Celui-ci fit venir Barnabé et Saul car il avait le désir d’entendre la parole de Dieu.
  • 08 Alors, en face d’eux se dressa Élymas « le mage » – car ainsi se traduit son nom –, qui cherchait à détourner le proconsul de la foi.
  • 09 Mais Saul, appelé aussi Paul, rempli d’Esprit Saint, le fixa du regard et dit :
  • 10 « Toi qui es plein de toute sorte de fausseté et de méchanceté, fils du diable, ennemi de tout ce qui est juste, n’en finiras-tu pas de faire dévier les chemins du Seigneur, qui sont droits ?
  • 11 Maintenant, voici que la main du Seigneur est sur toi : tu vas être aveugle, tu ne verras plus le soleil jusqu’au moment fixé. » Et aussitôt tombèrent sur lui brouillard et ténèbres ; il tournait en rond, cherchant une main pour le guider.
  • 12 Alors le proconsul, ayant vu ce qui s’était passé, devint croyant, car il était frappé par l’enseignement du Seigneur.
    •  
    • Colossiens 1: 3-13 :
  • 03 Nous rendons grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, en priant pour vous à tout moment.
  • 04 Nous avons entendu parler de votre foi dans le Christ Jésus et de l’amour que vous avez pour tous les fidèles
  • 05 dans l’espérance de ce qui vous est réservé au ciel ; vous en avez déjà reçu l’annonce par la parole de vérité, l’Évangile
  • 06 qui est parvenu jusqu’à vous. Lui qui porte du fruit et progresse dans le monde entier, il fait de même chez vous, depuis le jour où vous avez reçu l’annonce et la pleine connaissance de la grâce de Dieu dans la vérité.
  • 07 Cet enseignement vous a été donné par Épaphras, notre cher compagnon de service, qui est pour vous un ministre du Christ digne de foi ;
  • 08 il nous a fait savoir de quel amour l’Esprit vous anime.
  • 09 Depuis le jour où nous en avons entendu parler, nous ne cessons pas de prier pour vous. Nous demandons à Dieu de vous combler de la pleine connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle.
  • 10 Ainsi votre conduite sera digne du Seigneur, et capable de lui plaire en toutes choses ; par tout le bien que vous ferez, vous porterez du fruit et vous progresserez dans la vraie connaissance de Dieu.
  • 11 Vous serez fortifiés en tout par la puissance de sa gloire, qui vous donnera toute persévérance et patience. Dans la joie,
  • 12 vous rendrez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints, dans la lumière.
  • 13 Nous arrachant au pouvoir des ténèbres, il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé 
    •  
    • Saint Matthieu 7: 1-12 :
  • 01 « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ;
  • 02 de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera.
  • 03 Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ; et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ?
  • 04 Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère : “Laisse-moi enlever la paille de ton œil”, alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ?
  • 05 Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère.
  • 06 « Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ; ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les piétinent, puis se retournent pour vous déchirer.
  • 07 « Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.
  • 08 En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira.
  • 09 Ou encore : lequel d’entre vous donnera une pierre à son fils quand il lui demande du pain ?
  • 10 ou bien lui donnera un serpent, quand il lui demande un poisson ?
  • 11 Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent !
  • 12 « Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.

 

Mardi du Jeûne de Ninive

Soirée

    • Saint Luc 4:24-32 :
  • 24  « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.
  • 25 En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ;
  • 26 pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère.
  • 27 Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. »
  • 28 À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux.
  • 29 Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas.
  • 30 Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.
  • 31 Jésus descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il y enseignait, le jour du sabbat.
  • 32 On était frappé par son enseignement car sa parole était pleine d’autorité.
    •  

Matin

    • Exode 22: 28 – 30 :
  • 28 Tu ne tarderas pas à offrir le fruit de tes champs et de ton pressoir. Le premier-né de tes fils, tu me le donneras.
  • 29 Tu feras de même pour ton bœuf et ton petit bétail : le premier-né restera sept jours avec sa mère ; le huitième jour, tu me le donneras.
  • 30 Vous serez pour moi des hommes de sainteté. Vous ne mangerez pas la viande d’une bête déchirée par un fauve dans la campagne ; vous la jetterez aux chiens.
    •  
    • Michée 1:1-16 :
  • 01 PAROLE DU SEIGNEUR qui fut adressée à Michée de Moréshèth, au temps de Yotam, d’Acaz et d’Ézékias, rois de Juda – ce qu’il a vu au sujet de Samarie et de Jérusalem.
  • 02 Vous, tous les peuples, écoutez ! Sois attentive, terre et toute ta richesse ! Dieu, le Seigneur, va témoigner contre vous, le Seigneur, du haut de son temple saint.
  • 03 Voici que le Seigneur sort du lieu où il demeure ; il descend, il foule les sommets de la terre.
  • 04 Les montagnes fondent sous ses pas, les vallées se fendent, comme la cire en présence du feu, comme l’eau qui coule sur une pente.
  • 05 Tout cela, à cause de la révolte de Jacob, à cause des péchés de la maison d’Israël. Qui donc est la révolte de Jacob ? N’est-ce pas Samarie ? Qui donc est le lieu sacré de Juda ? N’est-ce pas Jérusalem ?
  • 06 « Je ferai de Samarie un champ de décombres, une terre où planter des vignes. Je ferai rouler ses pierres au fond du ravin ; ses fondations, je les mettrai à nu.
  • 07 Toutes ses statues seront brisées, tous les cadeaux qu’elle a reçus seront brûlés. Toutes ses idoles, je les réduirai à rien : elles avaient été amassées avec les gains de prostituée, gains de prostituée elles redeviendront. »
  • 08 C’est pourquoi je vais me lamenter, moi, Michée, et hurler, je vais marcher déchaussé et nu. Je ferai une lamentation, comme les chacals, je pousserai des cris de deuil, comme les autruches.
  • 09 Car le coup porté par le Seigneur est sans remède, il atteint jusqu’à Juda, il frappe jusqu’à la porte de mon peuple, jusqu’à Jérusalem !
  • 10 Dans Gath, ne le publiez pas, ne faites pas entendre vos pleurs ! Mais à Beth-Léafra, roulez-vous dans la poussière !
  • 11 Va-t’en, honteuse et nue, habitante de Shafir ! Elle ne sortira plus, l’habitante de Saanane ! Lamente-toi, Beth-ha-Ésel : tout appui t’est retiré.
  • 12 L’habitante de Maroth est privée de bonheur. Car le Seigneur fait descendre le malheur jusqu’aux portes de Jérusalem.
  • 13 Attelle au char le coursier, habitante de Lakish, – ce fut bien là l’origine du péché pour la fille de Sion, comme ce fut l’occasion des révoltes d’Israël.
  • 14 On donnera donc des cadeaux d’adieu pour Morésheth-Gath, et les ateliers de Beth-Akzib ne seront que déception pour les rois d’Israël.
  • 15 Je ferai de nouveau venir contre toi le conquérant, habitante de Maréshah ! Jusqu’à Adoullam s’en ira la gloire d’Israël.
  • 16 Arrache tes cheveux, rase-toi le crâne, fille de Sion, à cause des fils qui faisaient ta joie ! Que ta tête devienne chauve comme celle du vautour, car ils sont exilés loin de toi !
    •  
    • Jonas 2:1-10 :
  • 01 Le Seigneur donna l’ordre à un grand poisson d’engloutir Jonas. Jonas demeura dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits.
  • 02 Depuis les entrailles du poisson, il pria le Seigneur son Dieu.
  • 03 Il disait : Dans ma détresse, je crie vers le Seigneur, et lui me répond ; du ventre des enfers j’appelle : tu écoutes ma voix.
  • 04 Tu m’as jeté au plus profond du cœur des mers, et le flot m’a cerné ; tes ondes et tes vagues ensemble ont passé sur moi.
  • 05 Et je dis : me voici rejeté de devant tes yeux ; pourrai-je revoir encore ton temple saint ?
  • 06 Les eaux m’ont assailli jusqu’à l’âme, l’abîme m’a cerné ; les algues m’enveloppent la tête,
  • 07 à la racine des montagnes. Je descendis aux pays dont les verrous m’enfermaient pour toujours ; mais tu retires ma vie de la fosse, Seigneur mon Dieu.
  • 08 Quand mon âme en moi défaillait, je me souvins du Seigneur ; et ma prière parvint jusqu’à toi dans ton temple saint.
  • 09 Les servants de vaines idoles perdront leur faveur.
  • 10 Mais moi, au son de l’action de grâce, je t’offrirai des sacrifices ; j’accomplirai les vœux que j’ai faits : au Seigneur appartient le salut.
    •  
    • Nahum 1:1-14 :
  • 01 PROCLAMATION sur Ninive. Livre de la vision de Nahoum, du village d’Elqosh.
  • 02 Un Dieu jaloux et vengeur, tel est le Seigneur ! Il se venge, le Seigneur, il est empli de fureur ! Le Seigneur se venge de ses adversaires, lui, il garde rancune à ses ennemis.
  • 03 Le Seigneur est lent à la colère, et sa puissance est grande, mais il ne laisse absolument rien d’impuni, lui, le Seigneur. Dans l’ouragan et la tempête, son chemin ! La nuée est la poussière que soulèvent ses pas.
  • 04 Il menace la mer et la dessèche, il fait tarir tous les fleuves. Le Bashane et le Carmel sont flétris, flétrie, la fleur du Liban !
  • 05 Les montagnes tremblent devant lui, les collines chancellent, la terre se soulève devant sa face, le monde et tous ses habitants.
  • 06 Devant son indignation, qui peut tenir ? Qui peut se dresser devant l’ardeur de sa colère ? Sa fureur se répand comme le feu, et les rochers se brisent devant lui.
  • 07 Le Seigneur est bon, c’est une forteresse au jour de la détresse. Il protège ceux qui se réfugient en lui,
  • 08 quand déborde le flot impétueux. Il réduit à néant ceux qui se dressent contre lui, il poursuit ses ennemis jusqu’aux ténèbres.
  • 09 Quelle idée vous faites-vous du Seigneur ? C’est lui qui réduit à néant Ninive ; vous ne connaîtrez pas une nouvelle détresse.
  • 10 Tels des fourrés d’épines enchevêtrées, tels des liserons entrelacés, tes ennemis seront dévorés comme de la paille bien sèche.
  • 11 Le voici loin de toi celui qui trame le mal contre le Seigneur, l’homme aux projets de vaurien.
  • 12 Ainsi parle le Seigneur : Si nombreux et si prospères soient-ils, ils seront fauchés et ils disparaîtront. Si je t’ai humiliée, désormais je ne t’humilierai plus.
  • 13 Et maintenant, je vais briser le joug qui pèse sur toi, et rompre tes chaînes.
  • 14 Voici ce que le Seigneur a décrété contre le roi de Ninive : Nulle descendance ne perpétuera ton nom. De la maison de tes dieux je supprimerai les idoles, qu’elles soient sculptées ou en métal fondu. Je te prépare un tombeau car tu es méprisable.
    • Isaïe 57: 13-19 :
  • 13 Qu’elles te délivrent, lorsque tu crieras, tes collections d’idoles ! Le vent les emportera toutes, un souffle les enlèvera. Mais qui s’abrite en moi héritera le pays et possédera ma sainte montagne !
  • 14 Et l’on dira : « Frayez, frayez la route, préparez le chemin ! Enlevez tout obstacle du chemin de mon peuple !
  • 15 Car ainsi parle Celui qui est plus haut que tout, lui dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint : J’habite une haute et sainte demeure, mais je suis avec qui est broyé, humilié dans son esprit, pour ranimer l’esprit des humiliés, pour ranimer le cœur de ceux qu’on a broyés.
  • 16 Car je ne serai pas, pour toujours, en procès, ni sans cesse irrité ; sinon devant moi l’esprit défaillirait ainsi que les êtres à qui j’ai donné le souffle.
  • 17 À cause de ses profits coupables, je me suis irrité contre mon peuple ; je l’ai frappé en me détournant, j’étais irrité : il suivait, en renégat, le chemin de son cœur.
  • 18 Ses chemins, je les ai vus, mais je le guérirai, je le conduirai, je le comblerai de consolations, lui et les siens qui sont en deuil ;
  • 19 et, sur leurs lèvres, je vais créer la louange. Paix ! La paix à celui qui est loin, et à celui qui est proche ! – dit le Seigneur. Oui, ce peuple, je le guérirai.
    •  
    • Actes 8: 9-25 :
  • 09 Il y avait déjà dans la ville un homme du nom de Simon ; il pratiquait la magie et frappait de stupéfaction la population de Samarie, prétendant être un grand personnage.
  • 10 Et tous, du plus petit jusqu’au plus grand, s’attachaient à lui en disant : « Cet homme est la Puissance de Dieu, celle qu’on appelle la Grande. »
  • 11 Ils s’attachaient à lui du fait que depuis un certain temps il les stupéfiait par ses pratiques magiques.
  • 12 Mais quand ils crurent Philippe qui annonçait la Bonne Nouvelle concernant le règne de Dieu et le nom de Jésus Christ, hommes et femmes se firent baptiser.
  • 13 Simon lui-même devint croyant et, après avoir reçu le baptême, il ne quittait plus Philippe ; voyant les signes et les actes de grande puissance qui se produisaient, il était stupéfait.
  • 14 Les Apôtres, restés à Jérusalem, apprirent que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu. Alors ils y envoyèrent Pierre et Jean.
  • 15 À leur arrivée, ceux-ci prièrent pour ces Samaritains afin qu’ils reçoivent l’Esprit Saint ;
  • 16 en effet, l’Esprit n’était encore descendu sur aucun d’entre eux : ils étaient seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus.
  • 17 Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent l’Esprit Saint.
  • 18 Simon, voyant que l’Esprit était donné par l’imposition des mains des Apôtres, leur offrit de l’argent
  • 19 en disant : « Donnez-moi ce pouvoir, à moi aussi, pour que tous ceux à qui j’imposerai les mains reçoivent l’Esprit Saint. »
  • 20 Pierre lui dit : « Périsse ton argent, et toi avec, puisque tu as estimé pouvoir acheter le don de Dieu à prix d’argent !
  • 21 Tu n’as aucune part, aucun droit, en ce domaine, car devant Dieu ton cœur manque de droiture.
  • 22 Détourne-toi donc de ce mal que tu veux faire, et prie le Seigneur : il te pardonnera peut-être cette pensée que tu as dans le cœur.
  • 23 Car je le vois bien : tu es plein d’aigreur amère, tu es enchaîné dans l’injustice. »
  • 24 Simon répondit : « Priez vous-mêmes pour moi le Seigneur, afin que rien ne m’arrive de ce que vous avez dit. »
  • 25 Quant à Pierre et Jean, ayant rendu témoignage et proclamé la parole du Seigneur, ils retournèrent à Jérusalem en annonçant l’Évangile à un grand nombre de villages samaritains.
    •  
    • Romans 1: 18 – 32 :
  • 18 La colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et contre toute injustice des hommes qui, par leur injustice, font obstacle à la vérité.
  • 19 En effet, ce que l’on peut connaître de Dieu est clair pour eux, car Dieu le leur a montré clairement.
  • 20 Depuis la création du monde, on peut voir avec l’intelligence, à travers les œuvres de Dieu, ce qui de lui est invisible : sa puissance éternelle et sa divinité. Ils n’ont donc pas d’excuse,
  • 21 puisque, malgré leur connaissance de Dieu, ils ne lui ont pas rendu la gloire et l’action de grâce que l’on doit à Dieu. Ils se sont laissé aller à des raisonnements sans valeur, et les ténèbres ont rempli leurs cœurs privés d’intelligence.
  • 22 Ces soi-disant sages sont devenus fous ;
  • 23 ils ont échangé la gloire du Dieu impérissable contre des idoles représentant l’être humain périssable ou bien des volatiles, des quadrupèdes et des reptiles.
  • 24 Voilà pourquoi, à cause des convoitises de leurs cœurs, Dieu les a livrés à l’impureté, de sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leur corps.
  • 25 Ils ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge ; ils ont vénéré la création et lui ont rendu un culte plutôt qu’à son Créateur, lui qui est béni éternellement. Amen.
  • 26 C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Chez eux, les femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature.
  • 27 De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne le salaire dû à leur égarement.
  • 28 Et comme ils n’ont pas jugé bon de garder la vraie connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à une façon de penser dépourvue de jugement. Ils font ce qui est inconvenant ;
  • 29 ils sont remplis de toutes sortes d’injustice, de perversité, de soif de posséder, de méchanceté, ne respirant que jalousie, meurtre, rivalité, ruse, dépravation ; ils sont détracteurs,
  • 30 médisants, ennemis de Dieu, insolents, orgueilleux, fanfarons, ingénieux à faire le mal, révoltés contre leurs parents ;
  • 31 ils sont sans intelligence, sans loyauté, sans affection, sans pitié.
  • 32 Ils savent bien que, d’après le juste décret de Dieu, ceux qui font de telles choses méritent la mort ; et eux, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font.
    •  
    • Saint Matthieu 24: 36-46 :
  • 36 Ce jour et  cette heure-là, nul ne les connaît, pas même les anges des cieux, pas même le Fils, mais seulement le Père, et lui seul.
  • 37 Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme.
  • 38 En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ;
  • 39 les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l’homme.
  • 40 Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé.
  • 41 Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée.
  • 42 Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.
  • 43 Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
  • 44 Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.
  • 45 Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu ?
  • 46 Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !

___________________________________________________________________

QUELQUES TEXTES:

La Prière de Saint Isaac le Syrien de Ninive:

« Seigneur Jésus-Christ, mon Dieu, donne-moi le repentir » : « Seigneur Jésus-Christ, mon Dieu, donne-moi le repentir, mon cœur est en peine, pour que de toute mon âme j'aille à Ta recherche, car sans Toi je suis privé de tout bien.

Ô Dieu bon, donne-moi Ta grâce.

Que le Père, qui dans l'éternité hors du temps T'a engendré dans son sein, renouvelle en moi les formes de Ton image.

Je T'ai abandonné, ne m'abandonne pas ; je me suis éloigné de Toi, sors à ma recherche.

Conduis-moi dans Ton pâturage, parmi les brebis de Ton troupeau élu.

Avec elles, nourris-moi de l'herbe fraîche de Tes mystères dont ton Cœur pur est la demeure, ce Cœur qui porte en Lui la splendeur de Tes révélations, la consolation et la douceur de ceux qui se sont donné de la peine pour Toi dans les tourments et les outrages.

Puissions-nous être dignes d'une telle splendeur, par Ta grâce et Ton amour de l'homme, ô Jésus-Christ, notre Sauveur, dans les siècles des siècles. Amen. »

Saint Isaac le Syrien de Ninive (vers 630-700)

A Oração de São Isaque, o sírio de Nínive:

"Senhor Jesus Cristo, meu Deus, dê-me arrependimento": "Senhor Jesus Cristo, meu Deus, dê-me arrependimento, meu coração está com dor, de modo que com toda a minha alma eu vou à sua busca, pois sem você estou privado de tudo bem.

Ó Deus bom, dê-me sua graça.

Que o Pai, que na eternidade fora do tempo, engendrou você no seu ventre, renome em mim as formas de sua imagem.

Eu abandonei você, não me abandone; Eu me afastei de você e saí procurando por mim.

Ligue-me no seu pasto, entre as ovelhas do seu rebanho escolhido.

Com eles, alimente-me com a erva fresca de Seus mistérios, dos quais seu coração puro é a morada, aquele Coração que traz nele o esplendor de suas revelações, o consolo e a doçura daqueles que se entregaram tristeza por você em tormentos e ultrajes.

Que possamos ser dignos de tal esplendor, pela Sua graça e amor ao homem, Jesus Cristo, nosso Salvador, pelos séculos dos séculos. Amém. "

São Isaque, sírio de Nínive (c. 630-700)

The Prayer of Saint Isaac the Syrian of Nineveh:

"Lord Jesus Christ, my God, give me repentance": "Lord Jesus Christ, my God, give me repentance, my heart is in pain, so that with all my soul I go to Your search, for without you I am deprived of all good.

O good God, give me Your grace.

May the Father, who in eternity out of time has engendered you in his womb, renew in me the forms of your image.

I have abandoned you, do not abandon me; I went away from you, go out looking for me.

Lead me in Your pasture, among the sheep of Your chosen flock.

With them, feed me with the fresh grass of Your mysteries of which your pure Heart is the dwelling place, that Heart which bears in Him the splendor of your revelations, the consolation and the sweetness of those who have given themselves sorrow for you in torments and outrages.

May we be worthy of such splendor, by Your grace and love of man, O Jesus Christ, our Savior, for ever and ever. Amen. "

Saint Isaac the Syrian of Nineveh (c. 630-700)


-------------------------
Par Saint Romanos le Mélode (?-v. 560,

compositeur d'hymnes . Hymne « Ninive » § 4-17; SC 99 (trad. SC p. 415 rev.) 
 

« Ils se sont convertis »

Méditons sur les Ninivites, écoutons ce qu'ils ont fait. Après la proclamation effrayante que Jonas a faite devant ce peuple glouton et ivrogne, comme des ouvriers habiles, ils se sont empressés de consolider la cité, que leurs mauvaises actions avaient ébranlée, en prenant pour fondation un rocher sûr :

*le repentir.


Ayant lavé sa souillure dans des flots de larmes, ils ont orné leur ville de leur prière, et Ninive convertie a plu au Miséricordieux.

Car elle a présenté aussitôt la beauté de son cœur à « celui qui sonde les cœurs » (Ps 7,10); frottée de l'huile des bonnes œuvres, parfumée de jeûne, elle est retournée à Celui qui l'aime, et il a embrassé son repentir.

Son roi, un homme sage, a préparé les bêtes et les troupeaux comme pour les apporter en dot, disant :

-« Je vous offre tout, mon Dieu, mon Sauveur : réconciliez seulement, faites rentrer en grâce celle qui s'est prostituée, qui a trahi votre pureté : car voici que, dans son amour, elle vous offre comme un présent son repentir. 


« Si moi, le roi souverain, j'ai péché, frappez-moi seul et prenez en pitié tous les autres. Mais si nous avons tous failli, écoutez la voix de tous.

Que votre secours vienne sur nous, et toute crainte sera dissipée. Rien ne nous effrayera, si vous recevez ce que nous vous offrons : notre repentir. 


« Ninive, la rebelle, se jette à vos pieds, et moi, roi misérable et votre misérable serviteur, puisque je suis indigne du trône, je m'assieds sur de la cendre (Jon 3,6).

Puisque j'ai insulté la couronne, je répands la poussière sur ma tête. Puisque je ne mérite pas la pourpre, j'ai revêtu un sac et j'ai éclaté en lamentations.

Ne me méprisez donc pas, jetez un regard sur nous, mon Sauveur, et accueillez notre repentir ».

Fils de l'Unique, ô Dieu unique, vous qui faites la volonté de ceux qui vous aiment, protégez-les dans votre miséricorde.

Comme jadis vous avez eu pitié des Ninivites, aujourd'hui affranchis du jugement ceux qui vous chantent ; et accordez-moi le pardon en récompense de ma confession.

Puisque je n'ai pas d'œuvres dignes de votre gloire, mon Sauveur, sauvez-moi au moins pour mes paroles de contrition, vous qui aimez le repentir.

Por Saint Romanus o Melode (? -v.

compositor de hinos. Hino "Nínive" § 4-17; SC 99 (versão SC 415 rev.)


"Eles se converteram"

Deixe-nos meditar sobre os ninivitas, ouçam o que fizeram. Após a proclamação assustadora que Jonas fez diante deste povo voraz e bêbado, como trabalhadores qualificados, eles se apressaram a consolidar a cidade, que suas más ações haviam abalado, tomando como base uma pedra segura:

* arrependimento.


Tendo lavado sua mancha em córregos de lágrimas, eles adornaram sua cidade com sua oração, e Nineveh converteu agradou ao Misericordioso.

Pois ela imediatamente apresentou a beleza de seu coração ao "aquele que busca os corações" (Sl 7,10); esfregou com o óleo de boas obras, perfumado de jejum, voltou para aquele que o ama, e abraçou seu arrependimento.

Seu rei, sábio, preparou os animais e os rebanhos para trazê-los em dote, dizendo:

- "Eu te ofereço tudo, meu Deus, meu Salvador: concilie-se apenas, faça voltar à graça aquele que se prostituiu, que traiu sua pureza: por enquanto, em seu amor, ela oferece você como presente seu arrependimento.


"Se eu, o rei soberano, pecou, ​​me acertar e ter piedade de todos os outros. Mas se todos nós falhamos, ouça a voz de todos.

Que sua ajuda venha sobre nós, e todo o medo será dissipado. Nada nos assustará se você receber o que oferecemos: nosso arrependimento.


"Nínive, o rebelde, joga-se aos seus pés, e eu, miserável rei e miserável servo, desde que eu não sou digno do trono, eu me sento em cinzas (Jon 3,6).

Como insultasse a coroa, espalhei a poeira na minha cabeça. Como eu não mereço roxo, peguei um saco e explodi em lamentação.

Não me despreze, olhe para nós, meu Salvador, e seja bem vindo ao nosso arrependimento ".

Filho do Um, Ó somente Deus, você que faz a vontade daqueles que o amam, proteja-os em sua misericórdia.

Como você já teve piedade dos ninivitas, hoje libertou do julgamento aqueles que cantam para você; e conceda-me o perdão como recompensa pela minha confissão.

Como não tenho obras dignas da sua glória, meu Salvador, salve-me pelo menos por minhas palavras de contrição, vocês que amam o arrependimento.

By Saint Romanus the Melode (? -v.

composer of hymns. Hymn "Nineveh" § 4-17; SC 99 (SC version 415 rev.)


"They converted"

Let us meditate on the Ninevites, listen to what they have done. After the frightening proclamation that Jonah made before this greedy and drunken people, as skilled workers, they hastened to consolidate the city, which their bad deeds had shaken, taking as foundation a sure rock:

*Repentance.


Having washed his taint in streams of tears, they adorned their city with their prayer, and Nineveh converted pleased the Merciful.

For she immediately presented the beauty of her heart to "he who searches the hearts" (Ps 7,10); rubbed with the oil of good works, perfumed with fasting, she returned to him who loves him, and he embraced his repentance.

His king, a wise man, prepared the beasts and the flocks as to bring them in dowry, saying:

- "I offer you everything, my God, my Savior: reconcile only, make return to grace the one who prostituted herself, who betrayed your purity: for now, in her love, she offers you as a gift her repentance.


"If I, the sovereign king, have sinned, strike me alone and take pity on all the others. But if we've all failed, listen to everyone's voice.

May your help come upon us, and all fear will be dispelled. Nothing will frighten us if you receive what we offer you: our repentance.


"Nineveh, the rebel, throws himself at your feet, and I, miserable king and your wretched servant, since I am unworthy of the throne, I sit on ashes (Jon 3,6).

Since I insulted the crown, I spread dust on my head. Since I do not deserve purple, I put on a bag and burst into lamentation.

Do not despise me, look on us, my Savior, and welcome our repentance. "

Son of the One, O only God, you who do the will of those who love you, protect them in your mercy.

As you once had pity on the Ninevites, today freed from judgment those who sing to you; and grant me forgiveness as a reward for my confession.

Since I have no works worthy of your glory, my Savior, save me at least for my words of contrition, you who love repentance.

------------------------


DE SAINT GRÉGOIRE DE NAREK.

« Descends vite »

Je ne me suis pas élevé de cette terre misérable,comme Zachée le publicain,

Sur l'arbre élevé de la sagesse pour te contempler dans ta divinité.

La courte taille de l'homme spirituel en moi n'a pas grandi par de bonnes œuvres :Tout au contraire, elle a diminué sans cesse jusqu'à me faire retourner à boire du lait comme les enfants (cf 1Co 3,2).

En prenant la parabole à l'envers, je suis monté sur l'arbre de la sensualité par l'amour des choses de ce monde au goût agréable, comme un autre Zachée sur un autre figuier.

De là, grâce à ta parole puissante, fais-moi descendre en hâte comme lui ; viens loger dans la maison de mon âme,et, avec toi, le Père et le Saint Esprit.

Fais que ce corps qui a causé du tort à mon âme Lui rende le quadruple en service et donne la moitié de ses biens à mon libre arbitre appauvri,

Afin que selon ta parole de salut adressée à Zachée, je sois digne d'entendre ta voix moi aussi, en étant moi aussi fils d'Abraham, suivant la foi de notre patriarche.

POR SAINT GRÉGOIRE DE NAREK.

"Desça rapidamente"

Não me levantei desta terra miserável, como Zaqueu, o publicano,

Na árvore alta da sabedoria para contemplá-lo na sua divindade.

O tamanho curto do homem espiritual em mim não cresceu por boas obras: ao contrário, diminuiu constantemente até voltar a beber leite como crianças (cf. 1Co 3,2).

Ao tirar a parábola de cabeça para baixo, subi na árvore da sensualidade através do amor das coisas deste mundo de sabor agradável, como outro Zaqueu em outra figueira.

De lá, graças à sua palavra poderosa, faça-me descer com pressa como ele; Venha e hospede-se na casa da minha alma, e com você, o Pai e o Espírito Santo.

Faça esse corpo que prejudicou minha alma Faça-o quadruplicar em serviço e dar metade de sua propriedade ao meu livre arbítrio empobrecido,

De modo que, de acordo com a sua palavra de salvação dirigida a Zaqueu, sou digno de ouvir sua voz também, sendo eu mesmo filho de Abraão, seguindo a fé do nosso patriarca.

BY SAINT GRÉGOIRE DE NAREK.

"Get down quickly"

I did not rise from this miserable land, like Zacchaeus the publican,

On the high tree of wisdom to contemplate you in your divinity.

The short size of the spiritual man in me did not grow by good works: On the contrary, it decreased constantly until I returned to drink milk as children (cf 1Co 3,2).

By taking the parable upside down, I climbed on the tree of sensuality by the love of things of this world of pleasant taste, like another Zacchaeus on another fig tree.

From there, thanks to your powerful word, make me come down in haste like him; come and lodge in the house of my soul, and with you, the Father and the Holy Spirit.

Make this body that has wronged my soul Make him quadruple in service and give half of his property to my impoverished free will,

So that according to your word of salvation addressed to Zacchaeus, I am worthy to hear your voice also, being myself also son of Abraham, following the faith of our patriarch.

 

Fasting or "Lent" of Nineveh:

Today 22 JANUARY 2017 began the "Lent of Nineveh" (Tren-Bshabo of Sawmo d-Ninwoye) according to the liturgical calendar of the Malankara Orthodox Church.
This three-day fast of the Ninevivites commemorates the three days that the prophet Jonah passed through the belly of the fish and the repentance of the penitent city of Nineveh, foreshadowing the three days spent by Christ the Savior to embrace the work of His Redemption the righteous souls before leading them into His Glorious Resurrection.

After Jonah had departed from God and the mission that He entrusted to him, he was thrown into the sea and remained in the belly of a whale, it is then that, proven, Jonah turns his heart towards God and shouts towards him.

Freed, Jonah finally obeys the divine injunction and proclaims his message: "In forty days, Nineveh will be overthrown." if people do not fast and pray.

The King himself listens to the divine oracle and begins to pray and fast with the whole of the city that turns to God and begs him in the hope that God will release his anger and have mercy.

This is how God manifested His Mercy by "reviewing" His judgment because of their sincere repentance and fervent prayers.

These three days of fasting are a way of preparing us for the training of the Great and Holy Lenten.

Saint. Jerome writes:

- "Fasting is not only perfectly virtuous: It is the foundation of all other virtues, it leads to sanctification, purity and prudence, those virtues without which no one can see God."

From the hymn "qolo" prayers on Monday morning:

- "The Almighty called Jonah and sent him to Nineveh
to preach, that anger and destruction was threatening to happen.
The Ninevites heard his voice, they took refuge in repentance, and God had mercy on those who called him "

-----------------------------------------------
O jejum ou "Quaresma" de Nínive:

Hoje, 22 de janeiro de 2017 começou a "Quaresma de Nínive" (Tren-Bshabo de Sawmo d-Ninwoye) de acordo com o calendário litúrgico da Igreja Ortodoxa de Malankara.
Este jejum de três dias dos Ninevivites comemora os três dias que o profeta Jonas passou pela barriga do peixe e o arrependimento da cidade penitente de Nínive, prefigurando os três dias que passou por Cristo Salvador para abraçar a obra de Sua Redenção o Almas justas antes de levá-las à Sua Gloriosa Ressurreição.

Depois que Jonas se afastou de Deus e da missão que Ele confiou a ele, ele foi jogado no mar e permaneceu na barriga de uma baleia, é então que, comprovado, Jonah volta seu coração para Deus e grita para ele.

Liberado, Jonas finalmente obedece à injunção divina e proclama sua mensagem: "Em quarenta dias, Nínive será derrubada". se as pessoas não acelerarem e rezarem.

O próprio rei escuta o oráculo divino e começa a orar e a agilizar com toda a cidade que se volta para Deus e implora-o com a esperança de que Deus libere sua ira e tenha misericórdia.

Foi assim que Deus manifestou a Sua Misericórdia ao "rever" o seu julgamento por causa de seu sincero arrependimento e orações fervorosas.

Estes três dias de jejum são uma maneira de nos preparar para o treinamento da Grande e Santa Cento.

Santo. Jerome escreve:

- "O jejum não é apenas perfeitamente virtuoso: é o fundamento de todas as outras virtudes, leva a santificação, pureza e prudência, aquelas virtudes sem as quais ninguém pode ver Deus".

Do oração "qolo" na segunda-feira de manhã:

- "O Todo-Poderoso chamou Jonas e enviou-o a Níniveh
para pregar, que raiva e destruição ameaçavam acontecer.
Os ninivitas escutaram a sua voz, refugiaram-se no arrependimento, e Deus tinha piedade daqueles que o chamavam "

 

 

ETRE BON

Extrait du remarquable petit livre Paix et joie dans le Saint-Esprit du Père Thaddée, publié récemment aux Éditions L'Âge d'Homme dans la coll. «Grands spirituels orthodoxes du XXe siècle», dirigée par J.-C. Larchet.

« Vous dites habituellement qu’il est facile d’être bon dans un monastère ; je voudrais savoir s’il en est réellement ainsi ou si la recherche de la pureté n’est pas rendue plus difficile dans le monastère dans la mesure où toutes les faiblesses humaines s’y expriment ?
Tadej 05— C’est quand même plus facile dans un monastère. Nombre de gens y sont libérés des scandales séculiers, les contacts avec le monde extérieur sont réduits, et cela facilite les choses. Mais cela dépend beaucoup de l’homme lui-même et des sentiments qui l’animent en arrivant au monastère. Ce qui est demandé aux moines et aux moniales est en fait ce qui est demandé aux chrétiens. Les Saints Pères disent d’ailleurs qu’entre le moine et le laïc, il n’y a pas de différence en dehors du célibat. En fait, la position du moine est facilitée par le fait qu’il n’a pas de charge de famille : il n’a pas besoin de prendre soin de son épouse et des enfants, il n’a pas à les élever et à les aider à fonder une famille. Le moine n’a qu’à prendre soin de lui-même mais il doit prier pour le monde entier, et cette tâche lui est rendue facile. Le laïc peut accéder à un degré de spiritualité beaucoup plus élevé devant Dieu au point de vue de l’humilité et de la douceur que celui qui a été moine tout au long de sa vie sans essayer d’atteindre le degré de perfection qui lui est demandé. Car pour celui qui ne prie pas, ni le saint lieu où il se trouve ni les reliques qui y reposent ne sauraient être un secours. »

(Starets ThaddéePaix et joie dans le Saint-Esprit.  Chap.  XIII)

A propos des Icônes et des fresques :
quelle différence? 

 

Unité du message évangélique –

La foi de l’Église est confessée par l’image, autant que par la parole et par les actes. L’un et l’autre de ces modes d’expression a sa cohérence, sa justesse, sa beauté et sa vérité. Le Christ, invisiblement présent par le saint Esprit, irradie, par l’image, la parole et les actes de son Corps, la grâce qui l’habite. C’est Lui qui fait sentir sa présence dans l’image vraie; c’est Lui qui parle par sa propre parole et par celle de ses messagers; c’est Lui encore qui agit dans ceux qui oeuvrent avec amour. Il n’y a pas de différence substantielle entre les modes d’expression que le Verbe incarné utilise pour se manifester aux hommes et à sa Création tout entière. L’unité de sa personne divine et de son message de Salut assure la cohérence de toutes les formes du langage ecclésial.

L’image

La fresque, comme toute autre forme d’iconographie murale, par exemple la mosaïque, exprime la vérité de la Foi à travers l’Histoire, depuis la création jusqu’à l’accomplissement du monde. Elle montre des personnes, des lieux, des paysages par lesquels le Seigneur a manifesté, d’une façon ou d’une autre, sa miséricorde. Elle traduit des récits, oraux ou écrits, accessible dans la Bible, dans la vie des saints ou dans les textes liturgiques. Elle montre de façon éloquente la sainte Face du Verbe incarné, ses yeux plein d’amour pour les hommes qui se laissent regarder par lui. Elle rapporte des évènements inoubliables qui structurent l’histoire universelle des hommes et de la Création.

Les supports

La fresque et l’icône ne diffèrent pas dans cette mission d’enseignement de l’oeuvre salvifique du Seigneur, et dans l’actualisation même des grands moments du Salut. Elles ne diffèrent pas non plus dans la présentation des visages et des corps déifiés des saints. Le style, les formes, les couleurs ne les séparent pas non plus. Quelle différence, alors? – la fresque, la peinture murale, sont liées à l’architecture: celle-ci est elle-même un langage, exprimant l’union du ciel et de la terre et présentant comme l’icône architectonique de l’Église. La peinture s’intègre alors dans cette composition symbolique, et les différentes images du programme iconographique trouvent leur place dans les éléments spécifiques du bâtiment – à l’intérieur, bien sûr, mais également à l’extérieur. Le même rôle est d’ailleurs assuré par la sculpture en bas relief.

L’icône

L’icône n’est associée à l’architecture que par sa présence sur l’iconostase qui unit la nef – la terre – et le sanctuaire – le ciel. À cette place, sa position est rigoureuse: le Verbe et la Mère de Dieu de part et d’autre de l’entrée, qui est le symbole fondamental de ce chancel. En dehors de cela, l’icône est associée, non à l’architecture, mais au culte, à la liturgie, qui est elle-même une architecture en mouvement, et, à bien des égards, une chorégraphie. À la fresque la stabilité du bâtiment; à l’icône, le mouvement rituel. À la fresque, la sanctification du temps par l’espace consacré – parois et colonnes; à l’icône, la sanctification de l’espace par le temps consacré – gestes et évolutions. Car le mouvement liturgique transfigure l’espace par le temps dans lequel se déploie l’hommage rendu à la Parole et qui est ainsi consacré, comme les formes architecturales transfigurent l’Histoire, donc le temps, sur l’espace mural consacré à exprimer la vérité divine.

La cohérence

La mission apostolique de la Liturgie se réalise par la cohérence du temps et de l’espace consacrés et transfigurés où résonne, comme dans le Principe, le Verbe rempli de l’Esprit du Père. Le mouvement historique s’intégre dans l’immobilité de la fresque et des murs consacrés; et l’icône, portée en procession, placée au centre de la mobilité liturgique, atteste l’immuabilité de la Révélation et de la sanctification de l’homme dans le Christ. La fresque immobile entoure le Peuple par le réseau béni de l’histoire sainte; l’icône portative est au milieu du Peuple qui l’entoure en en vénérant la vérité. La bonté, la vérité et la beauté du message évangélique rayonnent à la fois des parois de l’église et du milieu d’elle.

Le Milieu

Fréquemment,chez les byzantins, le saint Évangile et l’icône du jour sont exposés ensemble au centre de l’espace consacré, c’est-à-dire au milieu du monde, chaque édifice cultuel étant au centre de tout, au “nombril de la terre” (Ez 38, 12), le Christ Lui-même étant présent dans ce centre, Lui qui „est au milieu de nous”. Nous entourons l’icône, et les fresques nous entourent. Et, lorsque nous pénétrons dans l’église dont les parois chantent les grands mystères de la miséricorde divine, nous sommes accueillis dans la Présence, inclus, embrassés par la Vérité, la Vie et la Voie divines, étreints par le Verbe: nous sommes, alors, “au milieu de lui”, au coeur de son amour lumineux.

Cinq paroles des Pères du désert pour passer une bonne semaine
Lundi

L’abbé Hyperéchios a dit : « Aie toujours à l’esprit le royaume des cieux, et tu le recevras en héritage ».

Mardi

L’abbé Or a dit : « La couronne d’un moine est l’humilité ».

Mercredi

Un frère demanda à l’abbé Sisoès (mort en 429) : « Quelle est la voie qui mène à l’humilité ? ». Le vieillard lui dit : « La voie de l’humilité, c’est la tempérance, prier, et considérer que l’on est en-dessous de tout autre créature. »

Jeudi

L’abbé Sarmate a dit : « Je préfère un homme qui a commis un péché mais qui le reconnaît et en fait pénitence, à celui qui, n’ayant pas péché comme l’autre, se croit juste et innocent. »

Vendredi

Un frère demanda à l’abbé Sisoès : « Que dois-je faire, Abba, car je suis tombé ? ». Le vieillard lui dit : « Relève-toi. » Le frère dit : « Je me suis relevé et je suis tombé de nouveau. » Le vieillard dit : « Relève-toi encore et encore. » Alors le frère demanda : « Jusqu’à quand ? » Le vieillard répondit : « Jusqu’à ce que tu sois emporté ou dans le bien ou dans la chute ; car dans l’état où se trouve l’homme, ainsi s’en va-t-il au jugement. »

 

 
Flash info :
 
Les rendez-vous des Etats généraux de la bioéthique sont dans l'agenda Gènéthique !
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Après le rejet de sa première greffe, un homme reçoit un second visage
Le patient avait reçu une greffe de visage il y a quelques années. En novembre, « la gravité du rejet » chronique oblige les médecins à la lui retirer. Depuis, l’homme était « hospitalisé en réanimation » et « inscrit sur...
 
 
Des Etats-Unis à la France : les "Marches pour la vie" mobilisent
« Vous êtes tous venus pour une cause magnifique pour construire une société où la vie est célébrée, protégée et chérie ». La 24e « Marche pour la vie » organisée à Washington a rassemblée vendredi 19 janvier plusieurs...
 
 
Des infirmières belges quittent les unités de soins palliatifs, « maisons de l’euthanasie »
Des infirmières belges et des assistantes sociale spécialisées dans les soins aux personnes en fin de vie quittent les unités de soins palliatifs  parce qu’elles se transforment en « maisons en l’euthanasie ». Parmi les équipes hospitalières, un...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Procréation Médicalement Assistée - Manuel pour les jeunes
Le manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune consacré à la Procréation Médicalement Assistée veut apporter des réponses scientifique, juridique et éthique claires et précises.
 
 Faites un don à Gènéthique

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale oecuménisme
20 janvier 2018 6 20 /01 /janvier /2018 07:57

Lettre aux Hébreux 11,33-39.

Frères, c'est grâce à leur foi que les saints ont conquis des royaumes, exercé la justice, obtenu l'accomplissement des promesses ; ils ont fermé la gueule des lions,
éteint la violence du feu, échappé au tranchant de l'épée, triomphé de la maladie, déployé leur vaillance à la guerre, mis en fuite des armées ennemies ;
par eux des femmes ont recouvré leurs morts ressuscités. Les uns ont péri dans les tortures, refusant la délivrance afin d'obtenir une meilleure résurrection ;
d'autres ont souffert les moqueries et les verges ; de plus, les chaînes et les cachots ;
ils ont été lapidés, sciés, éprouvés ; ils sont morts par le tranchant de l'épée ; ils ont erré çà et là, couverts de peaux de brebis et de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités,
- eux dont le monde n'était pas digne ; ils ont été errants dans les déserts et les montagnes, dans les cavernes et dans les antres de la terre.
Cependant eux tous que leur foi a rendus recommandables, n'ont pas obtenu l'objet de la promesse

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 6,17-23.

En ce temps-là, Jésus descendit de la montagne et s'arrêta sur un plateau. Un grand nombre de ses disciples étaient là, ainsi qu'une foule de gens de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon,
qui étaient venus pour l'entendre et pour être guéris de leurs maladies ; et ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris.
Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu'une vertu sortait de lui et les guérissait tous.
Et lui, levant les yeux sur ses disciples, disait : " Heureux, vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous !
Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés ! Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez !
Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu'ils vous excommunieront et insulteront, et proscriront votre nom comme mauvais à cause du Fils de l'homme.

Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez de joie, car voici que votre récompense est grande dans le ciel : c'est ainsi en effet que leurs pères traitaient les prophètes.


 

Livré aux hommes et à son Père, le Christ nous nourrit de la Parole et du Pain de vie.
 

Tu m'es témoin, mon Dieu, que rien ne peut me satisfaire, que personne ne peut m'apaiser ; c'est toi seul, mon Dieu, que je désire contempler éternellement. Mais cela n'est pas possible tant que je serai dans ce corps mortel...

En attendant, les livres saints seront mes guides, le miroir de ma vie ; et par-dessus tout, ton corps sacré sera mon remède et mon refuge. 

Je sais que deux choses me sont ici-bas absolument nécessaires, sans lesquelles cette misérable vie me deviendrait insupportable. Lié aux servitudes de mon corps, j'ai besoin d'aliments et de lumière.

C'est pourquoi tu m'as donné ton corps sacré pour soutenir mon corps et mon âme malades, et « Ta parole comme une lampe pour éclairer mes pas » (Ps 118,105).

Sans cela, je ne pourrais pas vivre dignement, car la parole de Dieu est la lumière de l'âme, et ton sacrement le pain de vie. 

On peut dire aussi que ce sont deux tables dressées parmi les trésors de la sainte Église. L'une est la table de l'autel, qui porte le pain sacré, c'est-à-dire le corps précieux de Jésus Christ ; l'autre est la table de la loi divine, contenant la doctrine éternelle, celle qui enseigne la vraie foi et conduit avec sûreté vers le repos de Dieu. 

Je te remercie, ô Créateur et Rédempteur des hommes, qui, pour manifester ton amour au monde entier, nous as préparé ce grand banquet au cours duquel tu donnes en nourriture, non pas le symbole de l'agneau, mais la réalité de ton corps et de ton sang. Banquet sacré où tous les fidèles boivent avec allégresse au calice du salut qui renferme toutes les joies du paradis.

(De L'Imitation de Jésus Christ, traité spirituel Occidental du 15e siècle 
Livre IV, ch. 11 (trad. Ravinaud/Driot, Médiaspaul 1984, p. 237) )

SAINTS FABIEN ET SEBASTIEN:
Sts_Fabien_Sebastien_1b.jpg
SAINT FABIEN
Martyr
(
† 250)


Saint Fabien monta sur la chaire de saint Pierre à Rome en 236 (N'oublions jamais que la lumière de l'évangélisation vint à Rome par l'Orient. N'oublions dès lors pas la Chaire de Pierre à Antioche qui précéda celle de Rome et préside au Patriarcat d'Antioche et de Tout l'Orient) .

Dieu manifesta le choix qu'Il avait fait de lui par une colombe descendue d'En-Haut, qui alla se poser sur sa tête.

Une telle entrée dans le gouvernement de l'Église suppose de hautes vertus et promet des événements remarquables, mais l'histoire en a peu conservé le souvenir.

Saint Cyprien résume l'éloge de saint Fabien en lui donnant le titre d'homme incomparable.

Le martyre couronna sa vie l'an 250.

Saint Sébastien

  Résultat de recherche d'images pour "Icônes de Saint Sébastien"

(Martyr romain du IIIème s).

 

Saint Sébastien, né à Narbonne, a reçu le glorieux titre de Défenseur de l'Église romaine. On pense que, renonçant à une brillante carrière dans sa patrie, il entra dans l'armée afin de pouvoir plus facilement servir ses frères dans la foi. 

Ses grandes qualités le firent bientôt connaître à la cour; il s'y distingua et devint en peu de temps un des favoris de Dioclétien qui le nomma capitaine de la première compagnie de ses gardes. Cette position favorisa ses desseins. Bon nombre de chrétiens lui durent de ne pas faiblir devant les supplices. Il fut pour les païens l'occasion d'une foule de conversions : la grâce de Dieu était en lui, et le Ciel confirmait son zèle par les miracles.

Un apostat le trahit enfin, et il fut traduit comme chrétien devant l'empereur. Sébastien parut sans frayeur en face du tyran, et se proclama disciple de Jésus-Christ : "Quoi! lui dit Dioclétien, je t'ai comblé de mes faveurs, tu habites mon palais, et tu es l'ennemi de l'empereur et des dieux? - J'ai toujours invoqué Jésus-Christ pour votre salut et la conservation de l'empire, reprit Sébastien, et j'ai toujours adoré le Dieu du Ciel."

L'empereur, écumant de rage, le livra à une troupe d'archers pour être percé de flèches. Tout couvert de blessures, on le laissa pour mort, baigné dans son sang. Mais, recueilli par une dame chrétienne, il fut bientôt providentiellement guéri. Il alla lui-même se présenter devant Dioclétien, qui, stupéfait de le voir, lui dit : "Quoi! Tu es Sébastien, que j'avais ordonné de faire mourir à coups de flèches? - Le Seigneur, dit Sébastien, m'a guéri, afin de protester, en présence de tout le peuple, contre l'injuste persécution dont vous accablez les chrétiens, qui sont les meilleurs et les plus fidèles citoyens de l'empire."

L'empereur le fit traîner dans le cirque, pour y être assommé à coups de bâton. Ce fut le 20 janvier 288 qu'il acheva son sacrifice. - On l'invoque avec succès contre la peste et les maladies contagieuses.

 

BONNE FETE AUX SEBASTIEN, SEBASTIENNE, BASTIEN, BASTIENNE... 

SAINT FABIEN

 
mártir
(† 250)

São Fabian subiu o púlpito de São Pedro em Roma em 236 (Nunca esqueçamos que a luz da evangelização veio a Roma do Oriente, não nos esqueçamos da cadeira de Pedro em Antioquia, que precedeu a de Roma. e preside o Patriarcado de Antioquia e todo o Oriente).

Deus manifestou a escolha que Ele havia feito dele por uma pomba descendente de cima, que foi descansar na cabeça dele.

Essa entrada no governo da Igreja pressupõe altas virtudes e promete eventos notáveis, mas a história tem pouca memória deles.

Saint Cyprien resume o louvor de Saint Fabien, dando-lhe o título de homem incomparável.

O martírio coroou sua vida no ano 250.

San Sebastian

Résultat de recherche d'images pour "Icônes de Saint Sébastien"

(Mártir romano do século III).

São Sebastião, nascido em Narbonne, recebeu o glorioso título de Defensor da Igreja Romana. Pensa-se que, renunciando a uma carreira brilhante em sua terra natal, ele entrou no exército para poder servir mais facilmente seus irmãos na fé.

Suas grandes qualidades logo o tornaram familiar com a corte; Ele se distinguiu e logo se tornou um dos favoritos de Diocleciano, que o nomeou capitão da primeira companhia de seus guardas. Esta posição favoreceu seus projetos. Muitos cristãos são obrigados a ele a não enfraquecer antes das torturas. Era uma ocasião para os pagãos fazerem muitas conversões: a graça de Deus estava nele, e o céu confirmou seu zelo por milagres.

Um apóstata o traiu finalmente, e ele foi traduzido como um cristão diante do imperador. Sebastian apareceu sem medo diante do tirano e se proclamou discípulo de Jesus Cristo: "O que", disse Diocleciano, "eu te enchei de meus favores, você mora no meu palácio e você é o inimigo do imperador e Deuses? "" Sempre invoquei Jesus Cristo para a sua salvação e a preservação do império ", disse Sebastien," e sempre adorei o Deus dos céus ".

O Imperador, espumoso de raiva, entregou-o a uma tropa de arqueiros para ser perfurado com flechas. Tudo coberto de feridas, ele foi deixado morto, banhado em seu sangue. Mas, recolhido por uma senhora cristã, ele logo foi providencialmente curado. Ele foi apresentar-se diante de Diocleciano, que, estupefato ao vê-lo, disse-lhe: "O que, você é Sebastian, a quem ordenei matar com flechas?" "O ​​Senhor", disse Sebastian, "tem curado, para protestar, na presença de todo o povo, contra a perseguição injusta da qual dominam os cristãos, que são os melhores e mais fiéis cidadãos do império ".

O Imperador o arrastou para o circo, para ser atordoado com palitos. Era 20 de janeiro de 288 que ele completou seu sacrifício. - É invocado com sucesso contra a peste e doenças contagiosas.
 

Le Seigneur veut  la patience, Il veut que vous exprimiez votre foi.

"Vous pensez que votre voix n'est pas immédiatement parvenue aux saints, à notre Panagia (La Très Sainte Vierge Mère de Dieu) et au Christ. 

Au contraire, avant même que vous n'ayez crié, les saints se sont empressés à votre secours, sachant que vous alliez les invoquer et chercher leur protection donnée par Dieu. 

Cependant, puisque vous ne voyez pas au-delà de ce qui est apparent et que vous ne savez pas comment Dieu gouverne le monde, vous voulez que votre demande soit accomplie comme la foudre.

Mais ce n'est pas comme ça que les choses se passent.

Le Seigneur veut de la patience. 

Il veut que vous montriez votre foi."

(Ancien Joseph l'Hésychaste)

Prends-moi, Seigneur,

dans la richesse divine de Ton silence,

plénitude capable de tout combler en mon âme.

Fais taire en moi ce qui n’est pas Toi,

ce qui n’est pas Ta présence toute pure,

toute solitaire, toute paisible.

Impose le silence à mes désirs,

à mes caprices, à mes rêves d’évasion, à la violence de mes passions.

Couvre par Ton silence,

la voix de mes revendications, de mes plaintes.

Imprègne de Ton silence ma nature trop impatiente de parler,

trop portée à l’action extérieure et bruyante.

Impose même silence à ma prière, pour qu’elle soit élan vers Toi.

Fais descendre Ton silence jusqu’au fond de mon être

et fais remonter ce silence vers Toi en hommage d’amour !

 (Jean de la Croix)

O Senhor quer paciência, Ele quer que você expresse sua fé.

"Você acha que sua voz não alcançou imediatamente os santos, nossa Panagia (A Santíssima Virgem Mãe de Deus) e Cristo.

Pelo contrário, mesmo antes de você gritar, os santos se apressaram em seu socorro, sabendo que você iria invocá-los e buscar sua proteção dada por Deus.

No entanto, uma vez que você não vê além do que é aparente e não sabe como Deus governa o mundo, você quer que seu pedido seja cumprido como um raio.

Mas não é assim que as coisas funcionam.

O Senhor quer paciência.

Ele quer que você mostre sua fé. "

(Velho Joseph the Hesychaste)

Leve-me, Senhor,

na riqueza divina do seu silêncio,

plenitude capaz de preencher tudo na minha alma.

Silêncio em mim, o que você não é,

que não é sua presença pura,

Todos solitários, todos pacíficos.

Impete o silêncio em meus desejos,

aos meus caprichos, aos meus sonhos de fuga, à violência das minhas paixões.

Abrange seu silêncio,

a voz das minhas exigências, das minhas queixas.

Impregna com o seu silêncio minha natureza muito impaciente para falar,

muito desgastado para a ação externa e ruidoso.

Imponha o silêncio até a minha oração, para que seja apressado para você.

Faça o seu silêncio para as profundezas do meu ser

e traga este silêncio de volta para você em homenagem ao amor!

  (João da Cruz)

The Lord wants patience, He wants you to express your faith.

"You think that your voice did not immediately reach the saints, our Panagia (The Most Holy Virgin Mother of God) and Christ.

On the contrary, even before you shouted, the saints hastened to your rescue, knowing that you were going to invoke them and seek their protection given by God.

However, since you do not see beyond what is apparent and do not know how God rules the world, you want your request to be fulfilled like lightning.

But that's not the way things work.

The Lord wants patience.

He wants you to show your faith. "

(Old Joseph the Hesychaste)

Take me, Lord,

in the divine wealth of Your silence,

fullness able to fill everything in my soul.

Silence in me what is not You,

which is not Your pure presence,

all solitary, all peaceful.

Impose silence on my desires,

to my caprices, to my dreams of escape, to the violence of my passions.

Covers by Your silence,

the voice of my demands, of my complaints.

Impregnates with your silence my nature too impatient to speak,

too worn to outside action and noisy.

Impose silence even to my prayer, so that it may be rushed towards you.

Bring down your silence to the depths of my being

and bring this silence back to you in homage of love!

  (John of the Cross)

________

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

10 versets que vous devriez mémoriser pour votre édification

Dans le judaïsme comme dans les communautés Chrétiennes primitives, la mémorisation de la Parole est quelque chose d’important dans la vie de foi. Elle est malheureusement tombée en désuétude chez de nombreux chrétiens contemporains, elle n’en demeure pas moins enrichissante.(Souvenons-nous que c'est par le système des "colliers" que la connaissance de la Parole de Dieu fut transmise dans et par les Chrétientés Araméennes. 

Le Psaume 119:11 nous dit, « Je serre ta parole dans mon coeur, Afin de ne pas pécher contre toi ». Serrer la parole, la méditer, la mettre en pratique et la mémoriser, afin de grandir et de garder ses commandements et sa grâce dans nos vies. Nous vous proposons aujourd’hui 10 versets que vous auriez avantage à mémoriser.

1. Pour découvrir le chemin vers le Père

Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Jean 14:6

2. Pour grandir en sagesse

Le commencement de la sagesse, c’est la crainte de l’Éternel; Et la science des saints, c’est l’intelligence.
Proverbes 9:10

3. Pour apprendre à plier le genou

Confie-toi en l’Éternel de tout ton coeur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse;
Proverbes 3:5

4. Pour entrer dans l’oeuvre de Dieu

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.
Éphésiens 2:10

5. Pour combattre le péché

Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter.
1 Corinthiens 10:13

6. Pour vivre pleinement votre nouvelle identité

Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,
1 Pierre 2:9

7. Pour répondre avec courage à l’appel de Dieu

Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante.
Esaïe 41:10

8. Pour grandir dans la gratitude

Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ.
1 Thessaloniciens 5:18

9. Pour vous ajuster sur les objectifs de Dieu

Je médite tes ordonnances, J’ai tes sentiers sous les yeux.
Psaume 119:15

10. Pour ne jamais abandonner

Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne oeuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus Christ.
Philippiens 1:6

10 versículos que você deve memorizar para sua edificação

No judaísmo, memorizar a Palavra é algo importante na vida de fé. Infelizmente, é menos generalizada entre os cristãos, mas é, no entanto, gratificante.

O salmo 119: 11 nos diz: "Eu mantenho sua palavra no meu coração, para não pecar contra você". Fechando a palavra, meditando, praticando e memorizando, crescer e manter seus mandamentos e graça em nossas vidas. Nós oferecemos-lhe hoje 10 versículos que você deve memorizar.

1. Para descobrir o caminho para o Pai

Jesus disse-lhe: Eu sou o caminho, a verdade e a vida. Ninguém vem ao Pai exceto por mim.
João 14: 6

2. Crescer em sabedoria

O princípio da sabedoria é o medo do Senhor; E a ciência dos santos é a inteligência.
Provérbios 9:10

3. Para aprender a dobrar o joelho

Confie no SENHOR de todo o seu coração, e não se incline na sua sabedoria;
Provérbios 3: 5

4. Para entrar no trabalho de Deus

Pois somos o seu trabalho, tendo sido criado em Cristo Jesus por boas obras, que Deus preparou antecipadamente, para que possamos fazê-las.
Efésios 2:10

5. Para lutar contra o pecado

Nenhuma tentação veio a você que não foi humano, e Deus, que é fiel, não permitirá que você seja tentado além de sua força; mas com a tentação, ele também preparará a saída, para que você possa suportar isso.
1 Coríntios 10:13

6. Para viver plenamente sua nova identidade

Você, pelo contrário, é uma raça eleita, um sacerdócio real, uma nação santa, um povo adquirido, para que você possa anunciar as virtudes daquele que o chamou da escuridão para sua admirável luz,
1 Pedro 2: 9

7. Para responder com coragem ao chamado de Deus

Não tenha medo, porque estou com você; Não olhe ansiosamente, pois eu sou seu Deus; Eu fortalecê-lo, eu venho em sua ajuda, eu o apoio com minha mão direita triunfante.
Isaías 41:10

8. Crescer em gratidão

Dê graças em todas as coisas, pois é para você a vontade de Deus em Jesus Cristo.
1 Tessalonicenses 5:18

9. Ajustar os objetivos de Deus

Eu meditei suas ordenanças, eu tenho seus caminhos sob os olhos.
Salmo 119: 15

10. Nunca desista

Estou convencido de que quem iniciou este bom trabalho em você o tornará perfeito para o dia de Jesus Cristo.
Filipenses 1: 6

_______

10 verses you should memorize for your edification

In Judaism, memorizing the Word is something important in the life of faith. Unfortunately, it is less widespread among Christians, but it is nonetheless rewarding.

Psalm 119: 11 tells us, "I hold your word in my heart, so as not to sin against you." Closing the word, meditating, practicing and memorizing it, to grow and keep its commandments and grace in our lives. We offer you today 10 verses that you should memorize.

1. To discover the way to the Father

Jesus saith unto him, I am the way, the truth, and the life. No one comes to the Father except through me.
John 14: 6

2. To grow in wisdom

The beginning of wisdom is the fear of the Lord; And the science of the saints is intelligence.
Proverbs 9:10

3. To learn how to bend the knee

Trust in the LORD with all your heart, and lean not on your wisdom;
Proverbs 3: 5

4. To enter the work of God

For we are his work, having been created in Christ Jesus for good works, which God has prepared in advance, that we may do them.
Ephesians 2:10

5. To fight sin

No temptation has come to you that has not been human, and God, who is faithful, will not allow you to be tempted beyond your strength; but with temptation he will also prepare the way out, so that you can bear it.
1 Corinthians 10:13

6. To fully live your new identity

You, on the contrary, are an elected race, a royal priesthood, a holy nation, an acquired people, that you may announce the virtues of him who has called you from darkness to his admirable light,
1 Peter 2: 9

7. To respond with courage to the call of God

Do not be afraid, because I am with you; Do not look anxiously, for I am your God; I strengthen you, I come to your help, I support you with my triumphant right hand.
Isaiah 41:10

8. To grow in gratitude

Give thanks in all things, for it is to you the will of God in Jesus Christ.
1 Thessalonians 5:18

9. To adjust to God's goals

I meditate your ordinances, I have your paths under the eyes.
Psalm 119: 15

10. Never give up

I am convinced that whoever has begun this good work in you will make it perfect for the day of Jesus Christ.
Philippians 1: 6

___________________________________________________________________________
 

Ces expressions qui ont une origine biblique : « Un colosse aux pieds d’argile »

Découvrez ces expressions que nous utilisons depuis notre plus jeune âge. Certaines ont tellement imprégné notre culture qu’on ne soupçonne pas qu’elles puissent avoir une origine biblique.

Un colosse aux pieds d’argile

Savez-vous quel est le point commun entre les États-Unis, l’Europe, la Chine et le Japon ? Tous ces pays, considérés pourtant comme de grandes puissances, ont été qualifiés un jour ou l’autre de « colosse aux pieds d’argile ». Pas très rassurant… car cette expression imagée désigne quelqu’un ou quelque chose qui cache, sous une apparence forte et solide, une grande fragilité. L’apparence de force peut faire illusion un moment, mais si la base n’est pas solide, elle ne peut soutenir le reste dans la durée.

Pour retrouver l’origine de cette expression, il faut se replonger dans la Bible, et plus particulièrement dans le Livre de Daniel (chapitre 2), l’un des quatre grands prophètes de l’Ancien Testament. Le Livre de Daniel porte le nom de son personnage principal, un jeune membre de l’aristocratie judéenne. Lors de la prise de Jérusalem en 605 av. J.-C., Daniel est capturé et emmené à Babylone, au sud de l’Irak actuel, avec trois de ses compagnons. Puissant et prospère, l’empire babylonien est alors gouverné par le roi Nabuchodonosor II qui, selon la légende, serait à l’origine des jardins suspendus de Babylone, l’une des merveilles du monde antique.

Grâce à sa condition de notable, Daniel est introduit à la cour du roi où il est rapidement remarqué pour sa sagesse et ses dons d’interprétation de visions et de songes, qualités dont il va avoir bien besoin avec Nabuchodonosor !

Un rêve troublant

Une nuit, le roi fait un cauchemar qui le laisse très perturbé : une gigantesque statue d’aspect terrifiant lui apparaît, composée de plusieurs métaux précieux.

« Elle avait la tête en or fin ; la poitrine et les bras, en argent ; le ventre et les cuisses, en bronze ; ses jambes étaient en fer, et ses pieds, en partie de fer, en partie d’argile. »  (Daniel 2, 32-33)

Alors que le roi la contemple, une pierre se détache d’une montagne, vient frapper les pieds de la statue et le colosse tout entier s’effondre, malgré sa carrure impressionnante et sa force apparente, pulvérisé par la pierre qui a atteint son point faible. Quant à la pierre, elle devient un énorme rocher qui remplit toute la terre.

Troublé par le songe, taraudé par le désir de comprendre, le roi convoque ses mages et devins et leur demande de deviner son rêve puis de l’interpréter. Mission impossible pour le commun des mortels !

« Ce que le roi demande est si difficile que seuls les dieux, dont la demeure n’est pas parmi les hommes, pourraient le faire connaître au roi. » (Daniel 2, 11)

Mais Nabuchodonosor, connu pour son orgueil et sa cruauté, s’emporte et ordonne de faire exécuter tout le monde. Grâce à ses prières et à celles de ses compagnons, Daniel, guidé par Dieu, a la même vision que le roi et lui en fait l’interprétation, permettant à tous d’échapper à la mort.

Une vision prophétique

Le « réveil » de Nabuchodonosor est rude. C’est en effet la chute programmée de son royaume que lui prédit Daniel. La succession des différents métaux, de moins en moins précieux, jusqu’à l’argile, peu résistante, symbolise les différentes étapes de la dégradation progressive du royaume babylonien au fil du temps.

Si les empires humains sont finalement peu de choses malgré leur puissance apparente, la pierre tombée de la montagne, qui pulvérise le colosse et envahit toute la terre, représente quant à elle le royaume de Dieu qui lui, demeurera à jamais. Rêve prémonitoire, la vision du colosse aux pieds d’argile annonce l’effondrement du grand empire babylonien en 539 av. J.-C., balayé par les Perses.

(Source: ALETEIA)

Qui est Christoph Luxenberg ? Ses études sur le Coran...

Christoph Luxenberg est le pseudonyme d'un philologue allemand d'origine libanaise-chrétienne travaillant dans une université allemande1, analyste du Coran. Ce pseudonyme s'inspire peut-être de Georg Christoph Lichtenberg.

Christoph Luxenberg est l'auteur de l'ouvrage controversé Die Syro-Aramäische Lesart des Koran: : Ein Beitrag zur Entschlüsselung der Koransprache (en français : Lecture syro-araméenne du Coran : une contribution pour décoder la langue du Coran), publié en 2000 en allemand. Il s'agit d'une étude philologique dans laquelle un certain nombre d'hypothèses sont étudiées, dont il ressort que les sources du Coran proviendraient de l'adoption de lectionnaires syriaques destinés à évangéliser l'Arabie.

À l'aide de sa méthode, qui consiste à vérifier si les termes arabes n'ont pas un équivalent syriaque, Luxenberg indique que certains passages coraniques seraient mal interprétés : ainsi, le mot houri signifierait-il raisins blancs, et non pas vierges aux grands yeux, et l'expression sceau des prophètes signifierait « témoin », voulant dire que Mahomet est censé n'être qu'un simple témoin des prophètes venus avant lui. Des thèses similaires sur les bases araméennes du Coran ont été développées par Alphonse Mingana déjà en 1927 dans Syriac Influence on the Style of the Kur'an, 11e Bulletin of the John Rylands Library, 1927. Dès 1860, Theodor Nöldeke dans son Histoire du Coran étudiait la création de l’Islam sous l'angle linguistique. En 1874, Adolph von Harnack estimait qu'il s'agissait d'une dérivation judéo-chrétienne2.

En raison du caractère polémique de ses thèses, l'auteur a dû adopter un pseudonyme pour éviter les affrontements avec les factions islamiques intégristes, ouvertement en désaccord avec le fait que l'on puisse tenter ce genre d'étude académique sur le Coran.

La thèse de Luxenberg

La version originale trouvée dans les manuscrits de Uthman du Coran, appelée le rasm (i.e. l'orthographe canonique), ne contient aucun signe diacritique, ces points utilisés en arabe classique afin de désambigüer les consonnes et marquer les voyelles. Les points diacritiques ont commencé à apparaître en arabe au tournant du viiie siècle sur l'ordre de Al-Hajjaj ben Yousef, gouverneur de l'Irak (694-714).

Luxenberg remarque que le Coran présente souvent une langue très ambiguë et même parfois inexplicable. Il affirme que même des savants musulmans trouvent que certains passages sont difficiles à saisir et ont rédigé de nombreux commentaires dans le but d'expliquer ces passages difficiles. Néanmoins, le présupposé était de toujours maintenir l'idée que chaque passage difficile était à la fois vrai et plein de sens et qu'il pouvait être déchiffré avec les instruments traditionnels de la science islamique.

Luxenberg reproche au monde académique occidental travaillant sur le Coran, d'avoir une approche timide et servile du texte, trop souvent adossée à des travaux de musulmans plus exégètes qu'objectifs et de ce fait, souvent biaisée.

Luxenberg affirme que les savants devraient recommencer leurs études à nouveaux frais, en ignorant les vieux commentaires islamiques et en utilisant seulement des méthodes linguistiques et historiques récentes. Autrement dit, sa méthode consiste à expliquer les passages obscurs du Coran sans faire confiance aux commentateurs, grammairiens et lexicographes3. Son argument est que Mahomet prêchait des concepts qui étaient nouveaux pour ses auditeurs arabes ; ces concepts, Mahomet les aurait lui-même trouvés au cours de conversations avec des Arabes juifs et chrétiens, ou via les chrétiens de Syrie (si l'on admet qu'il a voyagé). Ainsi, si un mot (ou une phrase) du Coran semble inintelligible en arabe, ou ne saurait avoir de sens qu'après des conjectures tirées par les cheveux, ce mot (ou cette phrase) pourrait faire sens – dit Luxenberg – en regardant du côté de l’araméen et du syriaque.

Le commentaire islamique traditionnel se limite généralement à une lexicologie ; Luxenberg propose d'étendre cette recherche à d'autres langues, qui peuvent être consultées.

Il affirme aussi que le Coran est fondé sur des textes antérieurs, en particulier sur des lectionnaires utilisés dans les Églises chrétiennes de Syrie, et qu'adapter ces textes fut le travail de plusieurs générations pour donner le Coran que nous connaissons aujourd'hui. Quelques citations :

« Selon la tradition musulmane, le Coran daterait du viie siècle, alors que les premiers exemples de littérature en arabe dans le plein sens du terme ne se trouvent que deux siècles plus tard, au temps de la « Biographie du Prophète », c'est-à-dire de la vie de Mahomet telle qu'elle a été écrite par Ibn Hichâm, décédé en 828. On peut ainsi établir que la littérature post-coranique a été développée par degrés dans la période qui a suivi le travail de Khalil ibn Ahmad, mort en 786, fondateur de la lexicographie arabe (« kitab al-ayn ») et de Sibawayh, mort en 796, à qui l'on doit la grammaire de l'arabe classique. Maintenant, si nous considérons que la composition du Coran s'est achevée à la mort de Mahomet, en 632, nous avons devant nous un intervalle de 150 ans, durant lequel nous ne trouvons pas trace de littérature arabe. »

« À cette époque, il n'y a avait pas d'écoles arabes – excepté probablement, dans les centres urbains chrétiens de al-Anbar et al-Hira, dans le sud de la Mésopotamie, dans ce qui constitue aujourd'hui l'Irak. Les Arabes de cette région avaient été christianisés et instruits par des chrétiens de Syrie. Leur langue liturgique était syro-araméenne. Cette langue était le véhicule de leur culture et plus généralement la langue de la communication écrite. »

« Au commencement du iiie siècle, les chrétiens de Syrie ne se contentaient pas de porter leur mission évangélique aux pays limitrophes, comme l’Arménie ou la Perse. Ils allaient jusque dans des contrées éloignées, jusqu'aux confins de la Chine et la côte Ouest de l'Inde, en plus de la totalité de la Péninsule Arabique, jusqu'au Yémenet l'Éthiopie. Il est ainsi plus probable que, en vue de porter le message chrétien aux peuples arabes, ils aient utilisé, entre autres langues, la langue des Bédouins, c'est-à-dire l'arabe. Afin de répandre les Évangiles, il leur fut nécessaire d'utiliser un mélange de langues. Mais à une époque où l'arabe était un ensemble de dialectes qui n'avaient pas de forme écrite, les missionnaires n'avaient pas d'autre choix que de recourir à leur propre langue littéraire et à leur propre culture, c'est-à-dire au syro-araméen. Le résultat fut que la langue du Coran est née dans une langue arabe écrite, qui cependant était une langue dérivée de l'arabo-araméen. »

La méthode philologique de Luxenberg
  • Vérifier si une explication plausible peut être trouvée dans le commentaire de Tabari, l'un de ceux qui ont le plus influencé les traducteurs occidentaux ;
  • Vérifier si l'on trouve une explication plausible dans le Lisan4 le dictionnaire arabe le plus complet (ce dictionnaire n'avait pas encore été rédigé du temps de Tabari, aussi contient-il des éléments nouveaux) ;
  • Vérifier si une expression arabe possède une racine homonyme en syriaque ou en araméen avec des sens différents qui pourraient aller avec le contexte ;
  • Juger si oui ou non le sens en syriaque/araméen de la racine d'un mot donne un meilleur sens au passage incriminé.
  • Vérifier s'il existe un mot syriaque qui fait sens dans le passage en question ;
  • Expérimenter les différentes manières de placer les signes diacritiques (qui indiquent les voyelles, etc..) tardivement ajoutés au texte le plus ancien qui fixe le rasm. Peut-être existe-t-il une version du « rasm » qui donnerait un mot arabe faisant sens pour le passage ;
  • S'il n'y a pas de mot arabe qui convienne, répéter l'expérience et regarder du côté des mots syriaques ;
  • Traduire la phrase arabe en syriaque et vérifier dans la littérature syriaque une phrase qui aurait pu être littéralement traduite en arabe ; le sens originel en syriaque pourrait faire plus sens que la phrase résultante en arabe (ces phrases traduites sont appelées « calques morphologiques ») ;
  • Vérifier s'il existe une phrase correspondante dans la littérature syriaque ancienne, qui pourrait être un analogue d'une phrase en arabe, aujourd'hui perdue ;
  • Vérifier s'il existe une expression correcte en arabe, écrite sur un manuscrit arabe, mais dans une orthographe syriaque.

Luxenberg prétend que toutes ces lectures sont compatibles avec le rasm, les textes coraniques les plus anciens rédigés dans un script qui n'utilise pas les signes diacritiques.

Les conclusions de Luxenberg

Luxenberg conclut de ce travail sur le Coran, que celui-ci est dérivé d'un lectionnaire syro-araméen, contenant des hymnes et des extraits de la Bible, utilisés dans les services rituels chrétiens. Ce lectionnaire aurait été traduit en arabe, dans une intention missionnaire. Il ne s'agissait pas d'inaugurer une nouvelle religion, mais d’en répandre une plus ancienne. Il s’appuie ici sur un travail antérieur de Günter Lüling5.

Luxenberg n'a pas « corrigé » la totalité du Coran selon ces thèses. Il fonde ses conclusions sur ce qu'il présente comme un échantillon représentatif de passages difficiles.

Un passage qu'il a corrigé a attiré beaucoup l'attention des commentateurs, en premier lieu Tor Andræ qui voulait prouver cette description venait des chrétiens syriaques et notamment d'Éphrem le Syrien6. Il indique que le mot houri, fréquemment interprété par les commentateurs musulmans comme vierges aux grands yeux (qui serviront le croyant au Paradis ; Coran 44:54, 52:20 ,55:72, 56:22) signifie en réalité raisins blancs. Il indique que de nombreuses descriptions chrétiennes du Paradis le montrent contenant du raisin blanc en abondance.[réf. nécessaire]

Luxenberg affirme aussi que le passage de la sourate 24 du Coran ordonnant aux femmes de se couvrir, un des textes fondant la doctrine du hijab, leur ordonne en réalité de « serrer leur ceinture autour de leur taille ». Il dit que le passage de la sourate 33, qui est traduit habituellement par « sceau du prophète » signifie en réalité « témoin » . Par cette lecture, Mahomet n'est plus le plus grand des prophètes, celui qui en clôt la lignée, mais seulement un témoin de ces prophètes qui vinrent avant lui.

 

Critiques

L'écrivain Michel Orcel décrit Christoph Luxenburg comme étant un « curieux savant islamophobe » caché sous ce pseudonyme, tout en qualifiant de convaincante une de ses hypothèses7.

François de Blois, dans Journal of Qur'anic Studies, relève des fautes grammaticales dans le livre de Luxenberg8 : « Sa maîtrise du syriaque est limitée à la connaissance des dictionnaires, et dans son arabe, il fait des erreurs typiques des Arabes du Moyen-Orient8,9. » Il décrit son livre comme « pas un travail d'érudition, mais de dilettantisme »9.

Patricia Crone, spécialiste de l'histoire de l'Islam qui a travaillé à The Institute for Advanced Study, Princeton, définit les travaux de Luxenberg (et de Günter Lüling) comme « susceptibles de soulever de nombreuses objections scientifiques » et remarque un « amateurisme évident dans le cas de Luxenberg »10. Elle conclut que l'on ne saurait prétendre que ces travaux aient apporté grand-chose11. Pourtant elle a loué son travail en 200212,13 et en 201014.

Claude Gilliot, dont les propres travaux tendent à confirmer la thèse de Luxenberg, s'insurge contre la déformation des idées de Luxenberg par de Blois et pense que le livre de Luxenberg est une « étude révolutionnaire », avec « une méthode toute de rigueur »15.

Les thèses de Luxenberg ont en revanche reçu un soutien appuyé d'Anne-Marie Delcambre, docteur en civilisation islamique et professeur d'arabe au lycée Louis-le-Grand. Jean-Jacques Walter a utilisé des programmes de traitement automatique des textes pour analyser celui du coran et effectuer un clustering automatique suggérant que cet ouvrage aurait plusieurs auteurs distincts.

État de la question

Plusieurs savants ont accueilli avec enthousiasme la thèse de Luxenberg16,5. Néanmoins des chercheurs semblent avoir l'intuition que la « méthode » de Luxenberg est une recette qui répond le mieux aux besoins de son argumentation8,17.

En 2004, le Wissenschaftskolleg zu Berlin (Institut de recherches avancées de Berlin) a organisé une conférence autour de la thèse de Luxenberg18 et un groupe de travail international a été formé pour continuer la discussion. De nombreuses critiques envers Luxenberg ont été émises durant cette conférence. Néanmoins, certains participants ont indiqué que le travail de Luxenberg était valable, en ce sens qu'il faisait porter l'attention sur de nombreuses insuffisances dans les recherches contemporaines sur le Coran. Une de ces insuffisances est le manque d'une édition critique du Coran.

Une autre insuffisance est l'absence d'un dictionnaire étymologique des langues sémites qui présenterait les standards élevés de la lexicologie contemporaine. Un tel instrument permettrait de contribuer aux discussions sur les emprunts de l'arabe au syriaque, au latin et au moyen-persan.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1.  Sami Awad Aldeeb Abu-Sahlieh, "Religion et droit dans les pays arabes", p. 184, dans Google livres :[1] [archive]
  2.  [2] [archive] "le mahométisme n'est qu'une lointaine dérivation de la gnose judéo-chrétienne
  3.  Le Coran : Sortir du cercle, Rémi Brague [archive].
  4.  ibn Manzûr, Lisàn al-'arab. 15 volumes. Beyrouth, 1955-1956
  5.  a et b « Sur le Coran primitif - Éléments pour la reconstruction des hymnes préislamiques chrétiens dans le Coran » [archive], cité par Claude Gilliot « L'origine syro-araméenne du Coran », paru dans Le Nouvel Observateur hors-série avec France Culture, avril/mai 2004.
  6.  The Syro-Aramaic Reading of the Koran: A Contribution to the Decoding of the Language of the Koran, Christoph Luxenberg, 2007. [archive]
  7.  Michel Orcel, L'Invention de l'islam : Enquête historique sur les origines [archive], dans Google livres.
  8.  a, b et c (en) « Missionary, dilettante or visionary? » [archive]
  9.  a et b (en) Review by François de Blois (Department of Iranian Studies, University of Hamburg) [archive].
  10.  (en) Crone, Patricia, « What do we actually know about Mohammed? » [archive].
  11.  « This idea has been explored in two German works, by Günter Lüling and Christoph Luxenberg, and there is much to be said for it. At the same time, however, both books are open to so many scholarly objections (notably amateurism in Luxenberg's case) that they cannot be said to have done the field much good. » Id.
  12.  http://www.christoph-heger.de/Alexander_Stille_Scholars_Offering_New_Theories_of_the_Koran_NYT_2002-03-02.pdf [archive]
  13.  « It is serious and exciting work, Ms. CRONE said of Mr. LUXENBERG's work. »
  14.  http://www.newenglishreview.org/blog_direct_link.cfm/blog_id/29094/ [archive]
  15.  http://anglesdevue.canalblog.com/archives/2009/06/19/14133167.html [archive]
  16.  (en) Journal of Syriac Studies. [archive]
  17.  (en) Une critique du livre de Luxenberg. [archive]
  18.  (en) Koran Studies « What is the Koran? » [archive] ou (de) Koranforschung « Was ist eigentlich der Koran? » [archive]

 

___(SOURCE:https://fr.wikipedia.org/wiki/Christoph_Luxenberg)_________________________

AU FIL DU NET...INFORMATIONS

POUR RÉFLÉCHIR ET...PORTER

DANS LA PRIÈRE...:

On estime qu’en France, les femmes représentent 40% des sans-abri. 2 SDF sur 5.


Elles sont de plus en plus nombreuses, mais personne ne les voit, ou si peu. 
Elles se rendent parfois invisibles, à cause des risques d’agression, plus grands quand on est une femme. 
Elles s’appellent Myriam, Barbara, Katia, Martine, elles tracent leur route et essaient de s’en sortir. Elles sont plus vulnérables et constituent souvent des proies. 
Pour se protéger, elles se cachent jusqu’à se rendre invisibles. 
Elles se cachent dans les cages d’escaliers ou les parkings. 
Rupture, divorce, accidents de la vie? 
A Paris, elles seraient 7 000 à vivre dans la rue. 
Leur situation est souvent plus précaire et dangereuse que celle des hommes. 
Barbara, Martine et Myriam évoquent leur réalité. 
Une rupture familiale, un divorce qui tourne mal, un accident de vie, chacune à son histoire. 
Elles tentent de se reconstruire afin de renouer avec leurs proches, retrouver leurs enfants et leur dignité. 
Elles expliquent à quelle pression bien spécifique elles sont soumises et pourquoi elles sont forcées de se cacher pour passer inaperçues.

_______________

 

L'armée turque a lancé une opération militaire en Syrie pour reprendre la ville d'Afrin, contrôlée par les Kurdes. Cette offensive, qui s'annonce moins aisée que prévue, confronte les Etats-Unis aux ambiguïtés de leur politique kurde.

... Alors que les Etats-Unis ont, de leur côté, opté pour une modification de leur agenda en Syrie et le maintient de leurs soldats sur place afin de contrer l'influence iranienne et celle du gouvernement syrien, l'armée turque poursuit de son côté son opération Bouclier de l'Euphrate avec pour nouvel l'objectif la lutte contre les Kurdes....

Pour l'heure, peu d'informations permettent de deviner la stratégie exacte que souhaite mettre en place Ankara pour s'emparer d'Afrin, même si une offensive terrestre est la plus crédible des options. Le journal turc Habertürk évoque lui des frappes aériennes préalables sur plus d'une centaine de positions des Unités de protection du peuple kurde (YPG), à l'aide notamment de drones. ...

 

Une bataille qui s'annonce aussi rude que délicate

La bataille d'Afrin s'annonce d'ores et déjà comme une étape marquante du conflit syrien. La purge opérée par le président turc dans les hauts rangs de l'armée après la tentative ratée de coup d'Etat à son encontre en juillet 2016 a eu pour effet d'écarter de nombreux officiers aguerris. «L'opération Bouclier de l'Euphrate a bien montré que les dirigeants militaires turcs avaient peu d'expérience dans la conduite d'opérations lourdes impliquant à la fois des forces aériennes et au sol», explique à RT Grigori Lukyanov, professeur à l'Ecole des hautes études en sciences économiques de Moscou.

De leur côté, les Kurdes ont réussi à fédérer de nombreux combattants déterminés tout au long du conflit en Syrie. En outre, ils disposent d'armes et d'équipements modernes que leur a fourni Washington, en dépit des protestations d'Ankara. Les Etats-Unis ont par ailleurs formé plusieurs chefs militaires. L'expérience des combats contre l'Etat islamique n'a fait qu'accroître la préparation et l'efficacité des milices kurdes, qui se placeraient désormais «presque à armes égales» face aux effectifs mobilisés par Ankara, selon Grigori Lukyanov.

...

Le double-jeu kurde de Washington provoque la colère d'Ankara

L'ombre de Washington plane sur cette bataille, qui met en exergue les ambiguïtés de la politique kurde de Washington depuis le début de l'intervention américaine en Syrie en 2014. D'un côté, les Etats-Unis reconnaissent certes le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) comme une organisation terroriste, tout comme l'Union européenne et la Turquie. De l'autre, ils ont fait des milices des YPG l'un de leurs partenaires privilégiés... alors même qu'Ankara les considère comme terroristes. Jusqu'alors, cette stratégie n'avait causé que des tensions relativement secondaires entre Washington et Ankara, tous deux alliés notamment au sein de l'Otan.

Mais la récente décision du Pentagone de mettre en place un programme d'entraînement pour les garde-frontières arabes et kurdes en Syrie, afin d'éviter une renaissance de l'Etat islamique, semble avoir mis le feu aux poudres. L’administration américaine a en effet annoncé début janvier qu'elle souhaitait aider à la mise en place d'une force de 30 000 hommes sous la direction des YPG. «L’Amérique a avoué qu’elle était en train de constituer une armée de terroristes à notre frontière. Ce qui nous revient, à nous autres, c’est de tuer dans l’œuf cette armée terroriste», avait déclaré Recep Tayyip Erdogan le 15 janvier.

Du côté kurde, on attend une aide de Washington face à l'opération annoncée sur Afrin, sans toutefois trop d'illusion. «Ils ne veulent pas perdre leur allié de toujours, la Turquie, et veulent en même temps ménager leur nouvel allié, les Kurdes», résume Saleh Muslim, figure de proue du mouvement indépendantiste kurde, dans un entretien à L'Orient-Le Jour. Alors que l'administration américaine tente de calmer la colère d'Ankara en minimisant ses précédentes déclarations, l'offensive turque sur Afrin semble mettre Washington face à ces propres contradictions – et face à l'absence de stratégie claire dans sa politique au Moyen-Orient.

source

 
Flash info :
 
Les rendez-vous des Etats généraux de la bioéthique sont dans l'agenda Gènéthique !
 
   
 
GÈNÉTHIQUE VOUS INFORME
 
 
 Lancement des Etats généraux de la bioéthique : des thèmes nombreux pour aborder "le monde que nous voulons pour demain"
 19 Janvier 2018
« Quel monde voulons-nous pour demain ? ». C’est sur cette question que se sont ouverts hier les Etats généraux de la bioéthique. Les réponses à venir...
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Dans une tribune, 40 signataires dénoncent la GPA
Quarante personnalités, dont Sylviane Agacinski, ont pris position contre la Gestation pour autrui, une « technique » qui est en fait « une pratique sociale » où la vie d’une femme est louée « jour et nuit, pendant neuf mois...
 
 
Droit aux origines : née sous X, « je suis une île à la dérive au milieu d’un océan »
Née sous X, Sylvie Boulloud « témoigne de la détresse que vivent au quotidien les personnes privées de leurs origines dès leur conception ». Ne connaissant ni son père, ni sa mère biologique, Sylvie dit ne pas savoir « d’où elle...
 
 
Etats-Unis : le Président Trump s’engage pour la liberté de conscience
Le gouvernement fédéral des Etats-Unis a annoncé jeudi 18 janvier la création d’une nouvelle division ministérielle, au sein du ministère de la Santé et des Services sociaux, « consacrée aux libertés de conscience et religieuse ». Elle...
 
 
Irlande : vers un projet de loi sur la PMA autorisant l'insémination post mortem ?
Le comité de santé d’Oireachtas en Irlande a déclaré que le gouvernement se préparait à soumettre un projet de loi concernant l’assistance médicale à la procréation. Elle doit autoriser l’utilisation post-mortem du sperme, des ovocytes ou des...
 
 
Les enjeux financiers des données génétiques
Aujourd’hui, pour moins de 100 dollars, il est aisé de se procurer sur Internet un test génétique « avec la promesse de recevoir des indications sur ses origines géographiques, voire de trouver sa place dans un vaste arbre généalogique »...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Procréation Médicalement Assistée - Manuel pour les jeunes
Le manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune consacré à la Procréation Médicalement Assistée veut apporter des réponses scientifique, juridique et éthique claires et précises.
 
 Faites un don à Gènéthique

INVITATION:

 
 
 
 
 
Paris, jeudi 18 janvier 2018
 
OUVERTURE DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA BIOÉTHIQUE
 
DONNEZ À L'AVENIR POUR TOUS
LES MOYENS DE PRENDRE PART AU DÉBAT
 
 
 
Chers amis,
 
Comme vous le savez, à la demande du président de la République, les États Généraux de la Bioéthique se sont ouverts aujourd'hui. Ils aboutiront au vote de la révision de la loi de bioéthique au premier semestre 2019. Cette nouvelle loi de bioéthique intègrera l'ouverture de la PMA anonyme et marchande à toutes les femmes, voire une prise en compte "éthique" de la GPA.

Ces débats seront menés et encadrés par le Conseil Consultatif National d'Éthique. Ce dernier vient de voir renouvelée la moitié de ses membres dans la plus grande discrétion. Ajoutons à cette première manipulation, des sondages biaisés (La Croix 3 janvier, L'Express 3 janvier...), des thématiques (PMA/GPA, fin de vie, données de santé, médecine de l'embryon, génomique, arrivée des robots…) cloisonnées et réparties aléatoirement entre les Espaces de Réflexion Éthiques Régionaux (seulement 9 régions sur 21 traiteront des sujets de PMA ou de dons de gamètes). A noter aussi que la majorité des réunions seront organisées entre experts et fermées au grand public. Autant de preuves que le débat qui s'ouvre est faussé d'avance et que le résultat est déjà entendu : la PMA thérapeutique deviendra reproductive par son ouverture aux femmes célibataires ou en couples de femmes. Pour tenter de calmer les opposants, l'anonymat du don de gamètes sera levé dans le "dossier d'engendrement" accessible aux 18 ans de l'enfant. Ce qui ne restaurera en rien la filiation biologique, ni n'empêchera le marché des gamètes et des embryons anonymes sélectionnés physiquement et manipulés génétiquement.

Face à cela, L'Avenir pour Tous se bat pour stopper la légalisation de cette PMA reproductive par l'inscription des géniteurs Homme et Femme dans l'acte de naissance de chaque enfant, et ce quelle que soit la forme de famille dans laquelle il est élevé, homo ou monoparentale. Sans ces familles, la loi de filiation biologique ne sera jamais rétablie de façon universelle, la seule efficace pour bloquer la reproduction anonyme et marchande !

N'ayant accès à aucun media pour informer de cela et faire comprendre cette proposition "novatrice", L'Avenir pour Tous s'est engagée dans une large campagne d'information au niveau des citoyens. Cette campagne prend plusieurs formes, dont le but est celui du rassemblement des acteurs de 2013 :
  • Réunions multipartites entre toutes les sensibilités du mouvement de défense de l'humanité biologique homme et femme;
  • Réunions d'information sur la proposition de L'Avenir pour Tous;
  • Notes argumentaires thématiques;
  • Éditions de pétitions et sondages;
  • Rédaction de Cahiers de Doléances communs avec tous les intervenants bio-humains, qui seront remis au Conseil Consultatif National d'Ethique et au président de la République avant la rédaction de la loi.

Toutes ces opérations ont un coût. Si vous souhaitez participer à cette campagne d'information indispensable pour faire entendre votre voix et rassembler tous les réseaux, nous vous invitons à nous aider par votre soutien au financement de ces opérations.
 
 
 
120 € par an, soit 10 € par mois 
(40,80 € par an et 3,40 € par mois après déduction fiscale)
 
 
Montant libre
(Déduction fiscale de 66% du montant de votre versement,
dans la limite de 20% des revenus imposables)
 
 
Télécharger le formulaire en cliquant sur le bouton.
(Formulaire à remplir et à retourner à 
L'Avenir pour Tous - 9, rue du Docteur Finlay 75015 Paris)
 
 
Si vous ne pouvez nous aider financièrement, vous pouvez agir concrètement aux côtés de L'Avenir pour Tous en organisant vous aussi, chez vous, près de chez vous ou dans votre paroisse, une conférence pluraliste de LAVT avec les réseaux traditionnels. Ou une réunion d'information de LAVT sans les autres réseaux.
Pour cela, nous vous invitons à nous contacter par retour de ce mail ou au 06 09 62 00 31.
______________________________________________________________________
La Fondation Jérôme Lejeune sort son nouveau manuel sur la PMA

Le nouveau manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune est arrivé, consacré à la Procréation Médicalement Assistée. Ce manuel a pour vocation d’informer et de sensibiliser sur cette grande question de bioéthique en y apportant des réponses claires et précises sur les plans scientifique, juridique et éthique.

Le terme générique de PMA recouvre différentes méthodes cliniques de procréation qui visent à produire des enfants indépendamment de l’acte d’union sexuelle d’un couple. La fécondation in vitro et l’insémination artificielle en sont les deux méthodes les plus connues.

Dans leurs pratiques surgissent de nombreuses questions : que deviennent les embryons congelés ? Existe-t-il un « droit à l’enfant » ? Comment un nouvel eugénisme est-il en train de dessiner le visage des générations naissantes à travers la sélection embryonnaire et le dépistage préimplantatoire ?

Avec les quatre autres manuels de la collection (bioéthique, euthanasie, théorie du genre, Téléthon), ce document s’inscrit dans un calendrier de sensibilisation sur les questions bioéthiques. Ces manuels répondent naturellement à la troisième mission de la Fondation Jérôme Lejeune : la défense de la vie et de la dignité humaine. Depuis plus de 20 ans, la Fondation entend apporter des éléments d’expertise pour éveiller les consciences sur les enjeux bioéthiques.

« Certes, nous sommes aujourd’hui plus puissants qu’autrefois, mais pas mieux avisés : la technologie est cumulative, la sagesse ne l’est pas. » (Jérôme Lejeune)

Le nouveau manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune souhaite rappeler l’actualité de ces questions et l’urgence de leur apporter une réponse respectueuse de la vie et de la dignité humaine.

N’hésitez pas à le commander gratuitement ou à le télécharger en ligne !

Michel Janva
source

______________________________________________________________________
 

Au METROPOLITE DE L'EGLISE SYRO-ORTHODOXE-FRANCOPHONE MAR THOMAS,

Le Centre européen pour le droit et la justice souhaite partager avec vous un reportage choc sur l'infanticide néonatal. Cette vidéo est le fruit de plusieurs années d'enquête pour faire émerger une réalité taboue mais dramatique : l'infanticide eugénique de nouveau-nés.

Il faut révéler ces pratiques, les faire sortir du secret médical pour qu'elles cessent.
Pour cela, nous encourageons les sages-femmes, infirmiers et médecins à témoigner, afin que la vie de tous les enfants soit respectée quelles que soient les circonstances de leur naissance (Vous pouvez nous envoyer vos témoignages en répondant à ce courriel ou en écrivant à secretariat@eclj.org, nous assurons votre anonymat sur demande)

Grâce aux progrès de la médecine, la vie des enfants peut être sauvée de plus en plus tôt. De plus en plus de pays ont compris la nécessité de ne plus permettre l'avortement tardif eugénique au-delà du seuil de viabilité de l'enfant. C'est là un véritable progrès des droits de l'homme.

Alors que débutent en France les états généraux de la bioéthique, l'ECLJ recommande de rabaisser en toutes circonstances le délai légal maximum de l'avortement à 20 semaines de grossesse, seuil de viabilité défini par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Avec la Marche pour la vie ce dimanche à Paris, nous vous encourageons à partager cette vidéo pour faire connaître cette réalité et à signer notre pétition pour la condamnation de l'infanticide néonatal.

Merci !
Like https://www.facebook.com/ECLJOfficial/ on Facebook

 
 
Faire suivre ce courriel à des amis
Signer la pétition contre l'infanticide néonatal

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

  

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Résultat de recherche d'images pour "cierge allumé"

Não nos esqueçamos de orar pelos bispos, sacerdotes e

Cristãos fiéis detidos pelos "islamitas"

Ou terroristas de todos os tipos!

Deixe-nos rezar implacavelmente pelo

Senhor, apoie-os. Ore por sua libertação ...

_______________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Où nous trouver ? 

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):

NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

Une Prière de Saint Macaire d'Égypte:

« Ange saint qui veilles sur ma pauvre âme ne me quitte pas »

(On invoque Saint Macaire pour la sauvegarde du corps et de l'âme, contre les influences malveillantes)
« Ange saint, qui veilles sur ma pauvre âme et sur ma misérable vie, ne me quitte pas, moi qui suis pécheur, et ne m'abandonne pas à cause de mes souillures. 
Ne laisse pas approcher les esprits mauvais, dirige-moi en exerçant ton pouvoir sur mon corps périssable. 
Prends ma main blessée et impuissante, conduis-moi sur le chemin du salut. 
Oui, saint ange de Dieu, qui veilles sur mon âme et sur mon corps, pardonne-moi tout ce qui a pu t'offenser au cours de ma vie et toutes mes fautes d'aujourd'hui. 
Protège-moi dans la nuit qui s'approche et garde-moi des embûches et des attaques de l'Ennemi, pour que je n'offense point Dieu par un péché.
Intercède pour moi, auprès du Seigneur, afin qu'il m'affermisse dans sa crainte, et qu'il fasse de moi un serviteur digne de sa sainteté. 
Amîn. »

A Prayer of St. Macarius of Egypt:

"Holy angel who watches over my poor soul does not leave me"

(Saint Macaire is invoked for the safeguarding of the body and the soul, against malicious influences)
"Holy angel, who watch over my poor soul and my miserable life, do not leave me, I who am sinful, and do not abandon me because of my defilements.
Do not let evil spirits approach, direct me by exercising your power over my perishable body.
Take my injured and helpless hand, lead me to the path of salvation.
Yes, holy angel of God, who watch over my soul and my body, forgive me all that has offended you in my life and all my faults today.
Protect me in the approaching night and keep me from the pitfalls and attacks of the Enemy, so that I do not offend God with sin.
Intercede for me, before the Lord, that he may strengthen me in his fear, and make me a servant worthy of his holiness.
Amin. "

Uma Oração de São Macário do Egito:

"Santo anjo que vigia minha pobre alma não me deixa"

(São Macaire é invocado para a salvaguarda do corpo e da alma, contra influências maliciosas)
"Santo anjo, que cuida da minha pobre alma e da minha vida miserável, não me deixe, eu que sou pecador, e não me abandone por causa das minhas impurezas.
Não permita que espíritos malignos se aproximem, me dirigem exercitando seu poder sobre meu corpo perecível.
Pegue minha mão ferida e desamparada, leve-me ao caminho da salvação.
Sim, santo anjo de Deus, que cuida da minha alma e do meu corpo, me perdoe todos os que te ofenderam na minha vida e todas as minhas falhas hoje.
Proteja-me na noite que se aproxima e me impede das armadilhas e ataques do Inimigo, para que eu não ofenda Deus com o pecado.
Interceda por mim, diante do Senhor, para que ele me fortaleça no seu medo e faça-me um servo digno da sua santidade.
Amin. "

 

____________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

Troisième dimanche après le baptême de notre Seigneur

Saint Qurbana

    • Actes des Apôtres 17: 16 à 34 :
  • 16 Pendant que Paul les attendait à Athènes, il avait l’esprit exaspéré en observant la ville livrée aux idoles.
  • 17 Il discutait donc à la synagogue avec les Juifs et ceux qui adorent Dieu, ainsi qu’avec ceux qu’il rencontrait chaque jour sur l’Agora.
  • 18 Il y avait même des philosophes épicuriens et stoïciens qui venaient s’entretenir avec lui. Certains disaient : « Que peut-il bien vouloir dire, ce radoteur ? » Et d’autres : « On dirait un prêcheur de divinités étrangères. » Ils disaient cela parce que Paul se faisait le messager de « Jésus » et de « Résurrection ».
  • 19 Ils vinrent le prendre pour le conduire à l’Aréopage. Ils lui disaient : « Pouvons-nous savoir quel est cet enseignement nouveau que tu proposes ?
  • 20 Tu nous rebats les oreilles de choses étranges. Nous voulons donc savoir ce que cela signifie. »
  • 21 Tous les Athéniens, en effet, ainsi que les étrangers de passage, ne consacraient leur temps à rien d’autre que dire ou écouter la dernière nouveauté.
  • 22 Alors Paul, debout au milieu de l’Aréopage, fit ce discours : « Athéniens, je peux observer que vous êtes, en toutes choses, des hommes particulièrement religieux.
  • 23 En effet, en me promenant et en observant vos monuments sacrés, j’ai même trouvé un autel avec cette inscription : “Au dieu inconnu.” Or, ce que vous vénérez sans le connaître, voilà ce que, moi, je viens vous annoncer.
  • 24 Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qu’il contient, lui qui est Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas des sanctuaires faits de main d’homme ;
  • 25 il n’est pas non plus servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le nécessaire.
  • 26 À partir d’un seul homme, il a fait tous les peuples pour qu’ils habitent sur toute la surface de la terre, fixant les moments de leur histoire et les limites de leur habitat ;
  • 27 Dieu les a faits pour qu’ils le cherchent et, si possible, l’atteignent et le trouvent, lui qui, en fait, n’est pas loin de chacun de nous.
  • 28 Car c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être. Ainsi l’ont également dit certains de vos poètes : Nous sommes de sa descendance.
  • 29 Si donc nous sommes de la descendance de Dieu, nous ne devons pas penser que la divinité est pareille à une statue d’or, d’argent ou de pierre sculptée par l’art et l’imagination de l’homme.
  • 30 Et voici que Dieu, sans tenir compte des temps où les hommes l’ont ignoré, leur enjoint maintenant de se convertir, tous et partout.
  • 31 En effet, il a fixé le jour où il va juger la terre avec justice, par un homme qu’il a établi pour cela, quand il l’a accrédité auprès de tous en le ressuscitant d’entre les morts. »
  • 32 Quand ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquaient, et les autres déclarèrent : « Là-dessus nous t’écouterons une autre fois. »
  • 33 C’est ainsi que Paul, se retirant du milieu d’eux, s’en alla.
  • 34 Cependant quelques hommes s’attachèrent à lui et devinrent croyants. Parmi eux, il y avait Denys, membre de l’Aréopage, et une femme nommée Damaris, ainsi que d’autres avec eux.
    •  
    • 1ère épître de St Paul Apôtre aux Corinthiens
    • 3: 16 :
    • 16 Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ?
    • 4: 5 :
    • 05 Ainsi, ne portez pas de jugement prématuré, mais attendez la venue du Seigneur, car il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et il rendra manifestes les intentions des cœurs. Alors, la louange qui revient à chacun lui sera donnée par Dieu.
    •  
    • Evangile de Notre-Seigneur J-C selon Saint-Jean 3:1-12 :
  • 01 Il y avait un homme, un pharisien nommé Nicodème ; c’était un notable parmi les Juifs.
  • 02 Il vint trouver Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Rabbi, nous le savons, c’est de la part de Dieu que tu es venu comme un maître qui enseigne, car personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis, si Dieu n’est pas avec lui. »
  • 03 Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu. »
  • 04 Nicodème lui répliqua : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer une deuxième fois dans le sein de sa mère et renaître ? »
  • 05 Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
  • 06 Ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit.
  • 07 Ne sois pas étonné si je t’ai dit : il vous faut naître d’en haut.
  • 08 Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. »
  • 09 Nicodème reprit : « Comment cela peut-il se faire ? »
  • 10 Jésus lui répondit : « Tu es un maître qui enseigne Israël et tu ne connais pas ces choses-là ?
  • 11 Amen, amen, je te le dis : nous parlons de ce que nous savons, nous témoignons de ce que nous avons vu, et vous ne recevez pas notre témoignage.
  • 12 Si vous ne croyez pas lorsque je vous parle des choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses du ciel ?
    •  

 

Chers amis. Aloho m'barekh !

   

Chaque année, les chrétiens de Syrie, d’Irak mais aussi des Indes commémorent la prédication de Jonas lors du "jeûne de Ninive". En 2018, les trois jours de jeûne ont lieu du 22 au 24 janvier inclusivement. Le 25 marque la fin du jeûne. 

Ce jeûne de trois jours de Ninive (sawmo d’ninwé) est pratiqué par la plupart des Églises orientales. 

Dans nos Eglises de Tradition Syro-Orthodoxe, ce jeûne est total : ni nourriture ni liquide pendant trois jours pour les personnes en bonne santé. Pour de bonnes raisons un allègement peut être autorisé par l'évêque : à ce moment là,on a droit uniquement à l’eau… Chez les Syriaques, le Jeûne de Ninive commence le 22 février  

Le 21, nous participerons à la "Marche pour la Vie", le ledemain, le 22, je vous invite à tous et chacun observer sérieusement ce jeûne pour que notre humanité malade retrouve la guérison et choisisse la vie et la paix.

Je voudrais introduire cette année notre exercice du "Jeûne de Ninive" (Trois semaines avant le Grand Carême, par ce beau texte de Mar Aphraate (?-v. 345), qui fut moine et évêque près de Mossoul .


« Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive : il en sera de même avec le Fils de l'homme pour cette génération »

      Les fils de Ninive jeûnèrent d'un jeûne pur, lorsque Jonas leur prêcha la conversion. Ainsi est-il écrit en effet : 
-Lorsqu'ils entendirent la prédication de Jonas, ils décrétèrent un jeûne permanent et une supplication ininterrompue, en étant assis sur des sacs et de la cendre.

Ils ôtèrent leurs vêtements délicats et revêtirent des sacs à la place. Ils refusèrent aux nourrissons les seins de leurs mères, au petit et au gros bétail le pâturage (Jon 3)...

      Et voici ce qu'il est écrit : 
-« Dieu vit leurs œuvres, qu'ils se détournaient de leurs mauvais chemins. Alors il détourna d'eux la colère et il ne les anéantit pas. » 

Il ne dit pas : 
-« Il vit une abstinence de pain et d'eau, avec sac et cendre », mais « qu'ils revenaient de leurs mauvais chemins et de la méchanceté de leurs œuvres »... 

Ce fut là un jeûne pur, et il fut accepté, le jeûne que jeûnèrent les Ninivites, quand ils se détournèrent de leurs mauvais chemins et de la rapacité de leurs mains...

      Car mon ami, quand on jeûne, c'est toujours l'abstinence de méchanceté qui est la meilleure. 

Elle est meilleure que l'abstinence de pain et d'eau, meilleure que...« courber le cou comme un crochet et se couvrir de sacs et de cendres » comme le dit Isaïe (58,5). 

En effet, quand l'homme s'abstient de pain, d'eau ou de quelque nourriture que ce soit, qu'il se couvre d'un sac et de cendres et qu'il s'afflige, il est aimé, beau et agréé.

 Mais ce qui agrée le plus c'est qu'il s'humilie lui-même, qu'il « délie les chaînes » de l'impiété et qu'il « coupe les liens » de la tromperie. 

Alors « sa lumière brille comme le soleil et sa justice marche devant lui. Il est comme un verger surabondant, comme une source dont l'eau ne cesse pas » (Is 58,6s).

(Les Exposés, n°3 Du jeûne ; SC 349 (trad. SC, p.277))

Que le Seigneur agrée notre pénitence en solidarité avec tous ceux de nos frères Chrétiens qui donnent leur vie pour le Christ Chemin, Vérité et Vie !

Votre fidèlement en Notre Seigneur.

+Mor Philipose, Jauldes ce 16.1.18

Résultat de recherche d'images pour "Icônes de Jonas"

 

 

Dear friends. Aloho m'barekh!

  

Every year, Christians in Syria, Iraq and India commemorate the preaching of Jonah during the "Nineveh Fast". In 2018, the three days of fasting are from January 22 to 24 inclusively. The 25 marks the end of the fast.

This three-day fast of Nineveh (sawmo of ninwe) is practiced by most Eastern Churches.

In our churches of Syro-Orthodox tradition, this fast is total: no food or liquid for three days for people in good health. For good reasons, a relief can be authorized by the bishop: at that moment, one has right only to the water ... In the Syriacs, the Fast of Nineveh begins on February 22nd

On the 21st, we will participate in the "March for Life", the day after, on the 22nd, I invite you all to seriously observe this fast so that our sick humanity can find healing and choose life and peace.

I would like to introduce this year our exercise of the "Nineveh Fast" (Three weeks before the Great Lent, by this beautiful text of Mar Aphraate (? -vv 345), who was a monk and bishop near Mosul.


"Jonah was a sign to the inhabitants of Nineveh: so will the Son of Man for this generation"

The sons of Nineveh fasted with a pure fast, when Jonah preached to them conversion. So is it written indeed:
-When they heard the preaching of Jonah, they decreed a permanent fast and an uninterrupted supplication, sitting on sacks and ashes.

They took off their delicate clothes and put on bags instead. They refused the infants the breasts of their mothers, the small and the large cattle grazing (Jon 3) ...

And here is what it says:
"God saw their works, that they turned away from their evil ways. So he turned away anger from them and he did not annihilate them. "

He does not say:
- "He saw an abstinence of bread and water, with sackcloth and ashes", but "that they returned from their evil ways and the wickedness of their works" ...

This was a pure fast, and it was accepted, the fast that fasted the Ninevites, when they turned away from their evil ways and from the rapacity of their hands ...

For my friend, when we fast, it is always the abstinence of malice that is the best.

She is better than the abstinence of bread and water, better than ... "bowing the neck like a hook and covering herself with sacks and ashes" as Isaiah says (58,5).

In fact, when a man abstains from bread, water, or any food whatsoever, if he covers himself with a sackcloth and ashes, and grieves, he is loved, beautiful, and authorized.

But what is most agreeable is that he humiliates himself, that he "loosens the chains" of impiety and that he "cuts the links" of deception.

Then "his light shines like the sun and his righteousness goes before him. It is like an orchard superabundant, like a spring whose water does not stop "(Is 58,6s).

(The Presentations, No. 3 Fasting, SC 349 (SC, p.277))

May the Lord agree to our penance in solidarity with all those of our Christian brethren who give their lives for Christ's Way, Truth and Life!

Your faithfulness in Our Lord.

+ Mor Philipose, Jauldes this 16.1.18

Caros amigos. Aloho m'barekh!

  

Todos os anos, os cristãos na Síria, no Iraque e na Índia comemoram a pregação de Jonas durante o "Nineveh Fast". Em 2018, os três dias de jejum são de 22 a 24 de janeiro inclusivamente. O 25 marca o fim do jejum.

Este jejum de três dias de Nineveh (sawmo de ninwe) é praticado pela maioria das igrejas orientais.

Em nossas igrejas de tradição síro-ortodoxa, este jejum é total: não há comida ou líquido por três dias para pessoas com boa saúde. Por boas razões, um alívio pode ser autorizado pelo bispo: naquele momento, só tem direito à água ... Nos sírios, o jejum de Nínive começa no dia 22 de fevereiro

No dia 21, participaremos da "Marcha pela Vida", no dia seguinte, no dia 22, convido todos vocês a observarem seriamente este jejum para que nossa humanidade doente encontre cura e escolha a vida e a paz.

Gostaria de apresentar este ano o nosso exercício do "Nineveh Fast" (Três semanas antes da Grande Quaresma, por este belo texto de Mar Aphraate (? -vv 345), que era monge e bispo perto de Mosul.


"Jonas foi um sinal para os habitantes de Nínive: assim o Filho do Homem para esta geração"

Os filhos de Nínive jejuaram com um jejum puro, quando Jonas pregou a conversão deles. Então, ele está escrito:
- Quando ouviram a pregação de Jonas, decretaram um jejum permanente e uma súplica ininterrupta, sentada em sacos e cinzas.

Eles tiraram suas roupas delicadas e colocaram bolsas em vez disso. Eles recusaram os bebês os seios de suas mães, o pequeno e o grande pastoreio de gado (Jon 3) ...

E aqui está o que diz:
"Deus viu suas obras, que se afastaram de seus maus caminhos. Então ele desviou a raiva deles e ele não os aniquilou. "

Ele não diz:
- "Ele viu uma abstinência de pão e água, com sacos e cinzas", mas "que eles voltaram de seus maus caminhos e a maldade de suas obras" ...

Este foi um jejum puro, e foi aceito, o jejum que jejuou os ninivitas, quando eles se afastaram de seus maus caminhos e a rapacidade de suas mãos ...

Para o meu amigo, quando rápido, é sempre a abstinência da malícia que é a melhor.

É melhor que a abstinência de pão e água, melhor do que ... "dobrar o pescoço como um gancho e cobertura sacos e cinzas", como diz Isaías (58,5).

Na verdade, quando o homem deixa de pão, água ou qualquer alimento que seja, ele cobre-se de saco e cinza, e ele chora, ele é amado, bonito e autorizado.

Mas o que mais agrada é que ele se humilha, ele "solta as cadeias" de impiedade e que ele "cortar os laços" de engano.

Então "sua luz brilha como o sol e a sua justiça vai antes dele. É como um pomar superabundante, como uma primavera cuja água não pára "(Is 58,6s).

(The Presentations, No. 3 Fasting, SC 349 (SC, p.277))

Que o Senhor concorde com nossa penitência solidária com todos os nossos irmãos cristãos que dão suas vidas pelo Caminho, a Verdade e a Vida de Cristo!

Sua fidelidade em Nosso Senhor.

+ Mor Philipose, Jauldes este 16.1.18

___________________________________________________________________________________

POUR AIDER LA MISSION EN

FRANCE ET AILLEURS, C'EST

SIMPLE...

Il faut impérativement:

*PENSER A VOUS ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

*CONFIER AU MONASTÈRE LA CÉLÉBRATION DE

VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

VOS FAMILLES,...

Tout don est déductible de votre revenu imposable

à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

  l'ordre de : Métropolie E S O F)

MERCI,

SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

Syro-Orthodoxe  Francophone Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

Adresse: 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________________________________________________

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58