Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2019 4 14 /11 /novembre /2019 15:42

Mariage, célibat et vie monastique

La Rencontre de Saint Joachim
et Sainte Anne (détail)

 

 

 

Par le Père Jean Meyendorff

 

Un des paradoxes de la morale chrétienne est que le mariage et le célibat, s’ils supposent des comportements pratiques différents, prennent appui sur la même théologie du Royaume de Dieu, et de ce fait sur la même spiritualité.

La particularité du mariage chrétien consiste à transformer et à transfigurer l’affection humaine et naturelle qui existe entre un homme et une femme en un lien éternel d’amour, lien qui ne peut pas être rompu, pas même par la mort.

Le mariage est un sacrement, car par lui le futur Royaume de Dieu, les noces de l’Agneau (Apocalypse 19, 7-9), la pleine union du Christ et de l’Église (Éphésiens 5, 32), sont anticipés et représentés.

Un mariage chrétien trouve sa signification ultime non pas dans la satisfaction charnelle, la stabilité sociale, ou un moyen d’assurer sa postérité, mais dans l' " eschaton ", les " choses dernières ", que le Seigneur prépare pour ses élus.

Or, le célibat — et en particulier la vie monastique — est justifié dans les Saintes Écritures et la Tradition par la même référence au Royaume futur.

Le Seigneur lui-même a dit : 

Car, lorsqu’on ressuscite d’entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans les cieux (Marc 12, 25).

Ce passage n’entend pas nier le mariage chrétien comme une réalité continuée dans le Royaume futur, mais que le Seigneur y affirme le caractère temporel de la " chair ".

Ainsi le Nouveau Testament, à plusieurs reprises, fait l’éloge du célibat en tant qu’anticipation de la " vie angélique " : 

Il y a, en effet des eunuques qui sont nés ainsi du sein de leur mère, il y a des eunuques qui le sont devenus par l’action des hommes, et il y a des eunuques qui se sont eux-mêmes rendus tels à cause du Royaume des Cieux.

Qui peut comprendre, qu’il comprenne (Matthieu 19, 12).

 

La grande figure de saint Jean le Baptiste, celles de saint Paul et des cent quarante quatre milliers de l’Apocalypse (Apocalypse 14, 3-4) ont servi de modèles aux innombrables saints chrétiens qui ont gardé la virginité pour la gloire de Dieu.

 

C’est pour réagir contre le relâchement sexuel qui prévalait dans le monde païen et également pour exprimer le sens chrétien primitif du détachement à l’égard du monde, que les appels à la virginité sont très nombreux dans les écrits des Pères de l’Église.

Le monachisme est apparu à beaucoup comme la solution la plus sûre et la plus élevée des problèmes moraux.

En dépit de cette prédominance de l’esprit monastique, qui s’exprime également dans l’instauration d’un épiscopat non marié, l’Église a aussi maintenu de façon intransigeante la valeur positive du mariage.

Elle a reconnu universellement dans le mariage un sacrement, tandis que seuls quelques écrivains ecclésiastiques attribuaient également un caractère sacramentel à la cérémonie de la tonsure monastique.

Cette valeur positive du mariage est magnifiquement exprimée dans des textes de saint Clément d’Alexandrie, un des fondateurs de la théologie chrétienne (IIIe siècle) et du grand saint Jean Chrysostome (+ 403).

Ainsi, mariage et célibat sont deux manières de vivre l’Évangile en anticipant le Royaume, Royaume qui a déjà été révélé dans le Christ, et qui doit apparaître dans sa force au dernier jour.

Évidemment seul un mariage " en Christ ", scellé par l’Eucharistie et un célibat " au nom de Jésus Christ ", portent cette signification chrétienne " eschatologique ".

Ni un mariage conclu au hasard, comme un contrat temporaire, ni la pratique sexuelle dite " libre ", ni d’ailleurs un célibat accepté par inertie, ou pire, par égoïsme et irresponsabilité auto-protectrice, n’ont la valeur spirituelle décrite plus haut.

 

Un mariage chrétien présuppose des sacrifices, la responsabilité familiale, dévouement et maturité.

De même le célibat chrétien est inimaginable sans la prière, le jeûne, l’obéissance, l’humilité, la charité et une ascèse constante.

La psychologie moderne n’a pas " découvert " le fait que l’absence de vie sexuelle créait des problèmes ; les Pères de l’Église le savaient très bien, et ont élaboré un système remarquable de préceptes ascétiques — base de toute règle monastique — préceptes qui rendent la chasteté possible et heureuse.

 

Ils savaient, parfois beaucoup mieux que les psychologues modernes, que l’instinct naturel d’amour et de procréation ne peut pas être isolé du reste de l’existence humaine, mais en est son véritable centre.

Il ne peut pas être supprimé, mais seulement transformé, transfiguré et canalisé, en tant qu’amour de Dieu et du prochain, par la prière, le jeûne et l’obéissance au nom de Jésus Christ.

Ces vertus sont codifiées et systématisées dans les règles monastiques, mais d’une autre façon elles conditionnent aussi la vie chrétienne de ceux qui choisissent une vie célibataire au service du monde.

L’une des causes les plus importantes du problème actuel concernant le célibat des prêtres dans l’Église catholique romaine est que l’exigence du célibat est encore obligatoire, alors que la spiritualité, qui sert habituellement de cadre naturel et sans laquelle le célibat apparaît insupportable et sans nécessité, ne l’est plus.

Le bréviaire, la messe quotidienne, un mode de vie sacerdotal particulier, l’isolement du monde, la pauvreté, le jeûne, tout cela a maintenant été abandonné.

Le prêtre n’est plus spécialement limité dans la satisfaction naturelle de ses désirs de nourriture, de boisson, de confort et d’argent et il ne suit plus de réelle discipline de prières.

Son célibat est ainsi privé de sa signification spirituelle — dirigée vers le Royaume — qui seule peut être eschatologique.

À quelle distance du Royaume se trouvent les habituels presbytères confortables et combien contradictoires saut les appels de la théologie moderne à un engagement dans le monde et à une responsabilité sociale, seules formes par lesquelles le Royaume sera révélé : Pourquoi alors le célibat ?

La tradition de l’Église dans son ensemble est absolument unanime pour maintenir l’idée qu’une pureté authentique et la vie monastique ne peuvent être pratiquées que dans des communautés monastiques.

Seules des personnalités isolées et particulièrement fortes peuvent vivre un célibat véritable tout en vivant dans le monde.

L’humilité est probablement la seule vertu qui peut réellement les aider à surmonter les difficultés de cette vie mais, comme nous le savons tous, c’est de loin la vertu la plus difficile et par conséquent la plus rare.

La tradition monastique a toujours été reconnue dans l’Orthodoxie comme le témoignage le plus authentique de l’Évangile du Christ.

Comme les prophètes de l’Ancien Testament, comme les martyrs (témoins) du christianisme des premiers siècles, les moines rendent le christianisme crédible.

En montrant que l’on peut mener une vie de prière et de culte lumineuse, joyeuse, pleine de sens, sans être dépendant des " conditions normales " de ce monde, ils donnaient une preuve vivante que le Royaume de Dieu était vraiment au milieu de nous.

Le retour à une telle tradition serait particulièrement significatif au milieu de notre monde sécularisé et militant.

Une humanité qui prétend aujourd’hui qu’elle a " atteint sa majorité " ne demande pas l’aide du christianisme dans sa quête pour un " monde meilleur ".

Elle peut cependant être de nouveau intéressée par l’Église, si l’Église est capable de montrer un monde non seulement meilleur mais vraiment nouveau et différent. 

C’est ce que tant de jeunes recherchent, mais ils découvrent malheureusement au mieux le bouddhisme Zen, et le plus souvent des moyens psychédéliques ou autres de s’échapper vers… la mort.

Les moines sont les témoins de ce nouveau monde.

S’il y avait plus de communautés monastiques authentiques parmi nous, notre témoignage serait plus fort.

Cependant, la nouvelle création du Christ est accessible à tous, dans toute sa beauté, à travers l’amour dans le mariage, à condition qu’avec saint Paul, nous l’acceptions et le comprenions par rapport au Christ et à l’Église.

 

(Extrait de Le mariage dans la perspective orthodoxe,
YMCA Press/ŒIL, Paris, 1986.
http://www.pagesorthodoxes.net)

 

Casamento, celibato e vida monástica

O encontro de São Joaquim
e Santa Ana (detalhe)

 

Padre Jean Meyendorff

Um dos paradoxos da moralidade cristã é que o casamento e o celibato, se implicam comportamentos práticos diferentes, baseiam-se na mesma teologia do Reino de Deus e, portanto, na mesma espiritualidade.

A peculiaridade do casamento cristão é transformar e transfigurar o afeto humano e natural que existe entre um homem e uma mulher em um vínculo eterno de amor, um vínculo que não pode ser rompido, nem mesmo pela morte.

O casamento é um sacramento, porque através dele o futuro Reino de Deus, o casamento do Cordeiro (Apocalipse 19, 7-9), a plena união de Cristo e a Igreja (Efésios 5, 32), são antecipados e representados.

Um casamento cristão encontra seu significado final não na satisfação carnal, na estabilidade social ou em um meio de garantir sua posteridade, mas no "eschaton", as "últimas coisas" que o Senhor prepara para seus eleitos.

Agora, o celibato - e em particular a vida monástica - é justificado nas Escrituras e Tradição pela mesma referência ao futuro Reino.

O próprio Senhor disse:

Pois quando alguém ressuscita dentre os mortos, não toma esposa nem marido, mas é como anjos no céu (Marcos 12:25).

Esta passagem não significa negar o casamento cristão como uma realidade continuada no futuro Reino, mas que o Senhor afirma o caráter temporal da "carne".

Assim, o Novo Testamento, em várias ocasiões, elogia o celibato como uma antecipação da "vida angélica":

De fato, existem eunucos que nascem assim do seio de sua mãe, existem eunucos que se tornaram eunucos pela ação dos homens, e existem eunucos que se tornaram assim por causa de do reino dos céus.

Quem pode entender, entender (Mateus 19:12).

A grande figura de São João Batista, as de São Paulo e os cento e quarenta e quatro mil do Apocalipse (Apocalipse 14: 3-4) serviram de modelo para os inúmeros santos cristãos que mantiveram a virgindade para a glória de Deus.

É para reagir contra a negligência sexual que prevaleceu no mundo pagão e também para expressar o primitivo senso cristão de distanciamento do mundo, que os apelos à virgindade são muito numerosos nos escritos dos Padres da Igreja. .

O monasticismo tem aparecido para muitos como a solução mais segura e mais alta dos problemas morais.

Apesar dessa predominância do espírito monástico, que também se expressa no estabelecimento de um episcopado solteiro, a Igreja também manteve intransigentemente o valor positivo do casamento.

Ela reconheceu universalmente no casamento um sacramento, enquanto apenas alguns escritores eclesiásticos também atribuíram um caráter sacramental à cerimônia da tonsura monástica.

Esse valor positivo do casamento é magnificamente expresso nos textos de São Clemente de Alexandria, um dos fundadores da teologia cristã (século III) e o grande São João Crisóstomo (+ 403).

Assim, casamento e celibato são duas maneiras de viver o Evangelho em antecipação ao Reino, um Reino que já foi revelado em Cristo e que deve aparecer em sua força no último dia.

Obviamente, apenas um casamento "em Cristo", selado pela Eucaristia e um celibato "em nome de Jesus Cristo", carregam esse significado "escatológico" cristão.

Nem um casamento concluído aleatoriamente, como um contrato temporário, nem a chamada prática sexual "livre", nem, além disso, um celibato aceito pela inércia, ou pior, pelo egoísmo e irresponsabilidade autoprotetora, têm o valor espiritual descrito acima. acima.

Um casamento cristão pressupõe sacrifícios, responsabilidade familiar, dedicação e maturidade.

Do mesmo modo, o celibato cristão é inimaginável sem oração, jejum, obediência, humildade, caridade e ascetismo constante.

A psicologia moderna não "descobriu" o fato de que a ausência de vida sexual cria problemas; os Padres da Igreja o conheciam muito bem e desenvolveram um notável sistema de preceitos ascéticos - a base de todo domínio monástico - preceitos que tornam a castidade possível e feliz.

Eles sabiam, às vezes muito melhor que os psicólogos modernos, que o instinto natural de amor e procriação não pode ser isolado do resto da existência humana, mas é seu verdadeiro centro.

Não pode ser suprimida, mas apenas transformada, transfigurada e canalizada, como amor a Deus e ao próximo, pela oração, jejum e obediência em nome de Jesus Cristo.

Essas virtudes são codificadas e sistematizadas nas regras monásticas, mas de outra maneira também condicionam a vida cristã daqueles que escolhem uma vida única a serviço do mundo.

Uma das causas

 

Marriage, celibacy and monastic life

The meeting of Saint Joachim
and Saint Anne (detail)

 

By Father Jean Meyendorff

One of the paradoxes of Christian morality is that marriage and celibacy, if they imply different practical behaviors, are based on the same theology of the Kingdom of God, and thus on the same spirituality.

The peculiarity of Christian marriage is to transform and transfigure the human and natural affection that exists between a man and a woman into an eternal bond of love, a bond that can not be broken, not even by death.

Marriage is a sacrament, because through it the future Kingdom of God, the wedding of the Lamb (Revelation 19, 7-9), the full union of Christ and the Church (Ephesians 5, 32), are anticipated and represented.

A Christian marriage finds its ultimate meaning not in carnal satisfaction, social stability, or a means of securing its posterity, but in the "eschaton", the "last things," which the Lord prepares for his elect.

Now, celibacy - and in particular monastic life - is justified in Scripture and Tradition by the same reference to the future Kingdom.

The Lord Himself said:

For when one raises from the dead one takes neither wife nor husband, but one is like angels in heaven (Mark 12:25).

This passage does not mean to deny the Christian marriage as a continued reality in the future Kingdom, but that the Lord affirms the temporal character of the "flesh".

Thus the New Testament, on several occasions, praises celibacy as an anticipation of "angelic life":

There are, in fact, eunuchs who are born thus from the bosom of their mother, there are eunuchs who have become eunuchs by the action of men, and there are eunuchs who have made themselves such because of from the Kingdom of Heaven.

Who can understand, understand (Matthew 19:12).

The great figure of St. John the Baptist, those of St. Paul and the one hundred and forty-four thousand of the Apocalypse (Revelation 14: 3-4) have served as models for the innumerable Christian saints who have kept virginity for the glory of God.

It is to react against the sexual laxity that prevailed in the pagan world and also to express the primitive Christian sense of detachment from the world, that the calls for virginity are very numerous in the writings of the Fathers of the Church. .

Monasticism has appeared to many as the surest and highest solution of moral problems.

Despite this predominance of the monastic spirit, which is also expressed in the establishment of an unmarried episcopate, the Church has also uncompromisingly maintained the positive value of marriage.

She recognized universally in marriage a sacrament, while only a few ecclesiastical writers also attributed a sacramental character to the ceremony of monastic tonsure.

This positive value of marriage is magnificently expressed in texts of St. Clement of Alexandria, one of the founders of Christian theology (third century) and the great St. John Chrysostom (+ 403).

Thus, marriage and celibacy are two ways of living the Gospel in anticipation of the Kingdom, a Kingdom that has already been revealed in Christ, and which must appear in its strength at the last day.

Obviously only a marriage "in Christ", sealed by the Eucharist and a celibacy "in the name of Jesus Christ", carry this Christian "eschatological" meaning.

Neither a marriage concluded at random, as a temporary contract, nor the so-called "free" sexual practice, nor, moreover, a celibacy accepted by inertia, or worse, by egotism and self-protective irresponsibility, have the spiritual value described above. high.

A Christian marriage presupposes sacrifices, family responsibility, dedication and maturity.

In the same way, Christian celibacy is unimaginable without prayer, fasting, obedience, humility, charity and constant asceticism.

Modern psychology has not "discovered" the fact that the absence of sexual life creates problems; the Fathers of the Church knew it very well, and developed a remarkable system of ascetic precepts - the basis of all monastic rule - precepts which make chastity possible and happy.

They knew, sometimes much better than modern psychologists, that the natural instinct of love and procreation can not be isolated from the rest of human existence, but is its true center.

It can not be suppressed, but only transformed, transfigured and channeled, as love for God and neighbor, by prayer, fasting and obedience in the name of Jesus Christ.

These virtues are codified and systematized in the monastic rules, but in another way they also condition the Christian life of those who choose a single life in the service of the world.

One of the causes

 

Matrimonio, celibato y vida monástica.

El encuentro de san Joaquín
y Santa Ana (detalle)

 

 

Por el padre Jean Meyendorff

Una de las paradojas de la moral cristiana es que el matrimonio y el celibato, si implican comportamientos prácticos diferentes, se basan en la misma teología del Reino de Dios y, por lo tanto, en la misma espiritualidad.

La peculiaridad del matrimonio cristiano es transformar y transfigurar el afecto humano y natural que existe entre un hombre y una mujer en un vínculo eterno de amor, un vínculo que no puede romperse, ni siquiera por la muerte.

El matrimonio es un sacramento, porque a través de él se anticipa el futuro Reino de Dios, la boda del Cordero (Apocalipsis 19, 7-9), la unión plena de Cristo y la Iglesia (Efesios 5, 32) y representado.

Un matrimonio cristiano encuentra su significado último no en la satisfacción carnal, la estabilidad social o un medio para asegurar su posteridad, sino en el "escatón", las "últimas cosas", que el Señor prepara para sus elegidos.

Ahora, el celibato, y en particular la vida monástica, está justificado en las Escrituras y la Tradición por la misma referencia al Reino futuro.

El mismo Señor dijo:

Porque cuando uno resucita de entre los muertos, no se toma esposa ni esposo, pero uno es como los ángeles en el cielo (Marcos 12:25).

Este pasaje no significa negar el matrimonio cristiano como una realidad continua en el futuro Reino, sino que el Señor afirma el carácter temporal de la "carne".

Así, el Nuevo Testamento, en varias ocasiones, alaba el celibato como una anticipación de la "vida angelical":

De hecho, hay eunucos que nacen así del seno de su madre, hay eunucos que se han convertido en eunucos por la acción de los hombres, y hay eunucos que se han hecho así a causa de del reino de los cielos.

Quién puede entender, entender (Mateo 19:12).

La gran figura de San Juan Bautista, los de San Pablo y los ciento cuarenta y cuatro mil del Apocalipsis (Apocalipsis 14: 3-4) han servido de modelo para los innumerables santos cristianos que han guardado la virginidad para la gloria de Dios.

Es para reaccionar contra la laxitud sexual que prevaleció en el mundo pagano y también para expresar el sentido cristiano primitivo de desapego del mundo, que los llamados a la virginidad son muy numerosos en los escritos de los Padres de la Iglesia. .

El monasticismo ha aparecido para muchos como la solución más segura y máxima de los problemas morales.

A pesar de este predominio del espíritu monástico, que también se expresa en el establecimiento de un episcopado soltero, la Iglesia también ha mantenido sin concesiones el valor positivo del matrimonio.

Reconoció universalmente en el matrimonio un sacramento, mientras que solo unos pocos escritores eclesiásticos también atribuyeron un carácter sacramental a la ceremonia de la tonsura monástica.

Este valor positivo del matrimonio se expresa magníficamente en los textos de San Clemente de Alejandría, uno de los fundadores de la teología cristiana (siglo III) y el gran San Juan Crisóstomo (+ 403).

Así, el matrimonio y el celibato son dos formas de vivir el Evangelio en anticipación del Reino, un Reino que ya ha sido revelado en Cristo, y que debe aparecer en su fortaleza en el último día.

Obviamente, solo un matrimonio "en Cristo", sellado por la Eucaristía y un celibato "en el nombre de Jesucristo", llevan este significado cristiano "escatológico".

Ni un matrimonio concluido al azar, como un contrato temporal, ni la llamada práctica sexual "libre", ni, además, un celibato aceptado por la inercia, o peor, por el egoísmo y la irresponsabilidad autoprotectora, tienen el valor espiritual descrito anteriormente. anteriormente.

Un matrimonio cristiano presupone sacrificios, responsabilidad familiar, dedicación y madurez.

Del mismo modo, el celibato cristiano es inimaginable sin oración, ayuno, obediencia, humildad, caridad y ascetismo constante.

La psicología moderna no ha "descubierto" el hecho de que la ausencia de vida sexual crea problemas; los Padres de la Iglesia lo sabían muy bien y desarrollaron un notable sistema de preceptos ascéticos, la base de todos los preceptos monásticos, preceptos que hacen posible y feliz la castidad.

Sabían, a veces mucho mejor que los psicólogos modernos, que el instinto natural de amor y procreación no puede aislarse del resto de la existencia humana, sino que es su verdadero centro.

No se puede suprimir, sino solo transformar, transfigurar y canalizar, como amor a Dios y al prójimo, mediante la oración, el ayuno y la obediencia en el nombre de Jesucristo.

Estas virtudes están codificadas y sistematizadas en las reglas monásticas, pero de otra manera también condicionan la vida cristiana de quienes eligen una vida única al servicio del mundo.

Una de las causas

 Nos prochains Rendez-vous Liturgiques au Monastère

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20190913/ob_1ed58f_324352-p.jpg

 

et en dehors pour Octobre,Novembre et début Décembre:

  

 

¤ RÉGION PARISIENNE, Relais paroissial Mar Thoma Ste Geneviève:

 

Permanence pastorale début DECEMBRE (Au Monastère habituel ):

*Vendredi 6 DECEMBRE toute la journée jusqu'à 18h

*Samedi 7 en matinée pour accompagnements spirituels, Sacrements (Confessions, Onction des malades...), Prières de délivrances ou d'exorcismes, prières de guérison... .(Inscriptions:06 48 89 94 89)

Samedi 7 à 15h , départ des fidèles de Région Parisienne qui veulent participer au Pèlerinage du 8 Décembre.(Inscriptions:06 48 89 94 89)

ANNONCE: Nous recherchons toujours un local pour y installer Chapelle et permanence pastorale continue sur Paris...L'année 2020 Célébrera le 1600 ans de Sainte Geneviève, lui aurons-nous trouvé son Sanctuaire des Chrétiens Syro-Orthodoxes de Mar Thoma sur Paris ?

 Merci de rechercher pour nous et de nous avertir de toute opportunité. 

 

¤Au Monastère:

 ¤ Dimanche 8 DECEMBRE,

Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de

Miséricorde

et aux Saints du Kerala.

Programme habituel*

"NOEL, NOEL, CHANTONS-TOUS NOEL !"

Le Dimanche 22 Décembre à JAULDES (Angoulême), après la Messe dominicale:

Ramassage des fidèles de Région Aquitaines qui voudraient passer Noël au Monastère

 

Ne restez pas seul pour les Fêtes

 

de la Nativité ! 

Si vous avez peu de moyens pour fêter décemment Noël en

 

famille, grâce au partage c'est possible !

 

Venez fêter la Nativité au Monastère en famille !

If you have few resources to decently celebrate Christmas with family,
through shared it's possible! Come celebrate the Nativity
Monastery family!

 

Si vous n'êtes pas en famille, retrouvez-vous, du moins, ,en communion avec

les Chrétiens d'Orient, avec vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes francophones de St

Thomas (Mar Thoma) en France pour fêter Noël!

If you are not a family, you find yourself in communion with
Eastern Christians,
with your brothers of the French speaking Syrian Orthodox Church of St
Thomas (Mar Thoma) * in France to celebrate Christmas!

 



(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes le 20 Décembre)

(For those who need housing, Registration closed on 20 December)

Programme:

 

 

*Mardi  24 Décembre. Nativité de Notre-Seigneur

 18h, réveillon avec les fidèles familiers. Veillée de Noël, Bénédiction du Feu nouveau et Procession de l’Enfant-Jésus à l’Eglise.Messe de minuit.

 

 

*Mercredi 25, Nativité de Notre-Seigneur

Messe du jour à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

*Jeudi 26 Décembre, Fête des « Félicitations à la Mère de Dieu »

Messe en l’honneur de « la Toute Pure et Immaculée Mère du Verbe-Dieu » à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30

 

VEILLÉE POUR LA VIE dans la nuit du 26 au 27

 

*Jeudi 27 Décembre, Fête des « Saints Innocents »

Messe en l’honneur pour les enfants à naître et les victimes de l’avortement à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30


Inscriptions:


Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

¤ANGOULÊME (Jauldes):

-Dimanche 22 DÉCEMBRE*

(Après la Messe dominicale:

Ramassage des fidèles de Région Aquitaines qui voudraient passer Noël au Monastère )

et Vendredi 27 Décembre(Pas de Messe fin Novembre en raison du déplacement pastoral de Mor Philipose en Afrique)*

 

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20190904/ob_a7e436_19373366.jpg

Du 27 Décembre au 29, seriez-vous intéressé par un Pèlerinage à Lourdes dans la quiétude hivernale ?

Si oui, inscriptions sur asstradsyrfr@laposte.net

 

 

¤LOURDES (65):

- Samedi 29 DÉCEMBRE *

¤LA CHAPELLE FAUCHER (Périgueux):

(Pas de Messe fin Novembre en raison du déplacement pastoral de Mor Philipose en Afrique)

- Samedi 21 DÉCEMBRE* 

* Messe à 10h30 suivie d'un repas fraternelle et de la réception des fidèles pour accompagnements spirituels, Sacrements (Confessions, Onction des malades...), Prières de délivrances ou d'exorcismes, prières de guérison... .

 

Où nous trouver ?

Grande Paroisse NORD-OUEST et NORD-EST (Paroisse Cathédrale N-D de Miséricorde):

 NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

 * Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Messe journalières en semaine à 10h30 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

PARIS ET REGION PARISIENNE:

* Relais Paroissial Sainte Geneviève Mar Thoma

Permanence pastorale tous les Vendredis et Samedi précédents les 1ers Dimanches de chaque mois.(Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

ALSACE-LORAINE (Grand Est):

* Relais Paroissial Sainte Sainte Clotilde Permanence pastorale épisodique à organiser  sur asstradsyrfr@laposte.net ou  par SMS au 06 48 89 94 89 ,Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . Sainte 

-+-

Grande Paroisse "NOUVELLE AQUITAINE" , OCCITANIE

(N-D de la Très Sainte Trinité) : 

NANTES:

 *"relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

NOUS RECHERCHONS UN LOCAL SUR NANTES POUR DONNER AUX FIDÈLES AU MOINS UN DIMANCHE PAR MOIS LA SAINTE MESSE AINSI QU'UN MEILLEUR SERVICE PASTORAL

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces et St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. 

Tel: 05.45.37.35.13
Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*Relais paroissial St Gregorios de Parumala

 Messes épisodiques ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

Rte de Pau

 

-+-

CAMEROUN, PAKISTAN ET BRÉSIL et PEROU :

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDÉ,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain. De même pour les Paroisses du Brésil et du Pakistan: 

 Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"

 

(SS Ignatius Aprem II)


Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone* est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l’Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Métropolite et Sœur Marie-André M'Bezele, moniale (06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone* é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church* is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B

 

* Pour aller plus loin, cliquez ci-dessous:

 

 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU

 

MONASTÈRE, C'EST SIMPLE...

Le Moine ne rompt pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux

les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ

Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son

amour pour tous les hommes…

 

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et

intercède pour l’humanité.

 

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence,

participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le

monde…

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de

prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

 

--------------------

Entregando intenções de oração no mosteiro, é simples ...

 

O monge não rompe a profunda solidariedade que deve unir os irmãos humanos ... Eles se conformam aos sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito de uma multidão de irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através de orações monásticas, toda a Igreja reza e intercede pela humanidade.

Voce sabe Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa desta imensa corrente de oração clandestina que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode nos confiar uma intenção de oração enviando-a para o seguinte endereço:

---------------------

CONFERING INTENTIONS OF PRAYER AT THE MONASTERY, IT'S SIMPLE ...

 

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the human brothers ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the "firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for humanity.

Do you know ? Each one of you, in the secret of its existence, participates in this immense current of underground prayer which irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with a prayer intention by sending it to the following address:

 

Monastère Syro-Orthodoxe de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly, 4

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans CATECHISME et CATECHESE orthodoxie Spiritualité Chrétienne
14 novembre 2019 4 14 /11 /novembre /2019 13:13

Sommaire:

 

*Que faire pour nos défunts?

*Lectionnaire du Dimanche de l'annonciation à Zacharie

*Mariage, célibat et vie monastique

*Laisse là ton offrande suivie des prières pour les vocations.

*Le livre du Pasteur d'Hermas.

*Pourquoi est-il nécéssaire de prier régulièrement?

*La Prière de Jésus.

*La spiritualité académique, un chemin de perdition?

*Saint Martin de Tours.

*L'écologie, une échelle vers Dieu? (Vidéo d'une conférence du Père DAUTAY)

*Retraite de l'Avent en ligne avec les Carmes.

*Coin du Catéchisme et de la transmission familiale.

* Génétique vous informe.                     

       

 Nos prochains Rendez-vous Liturgiques au Monastère

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20190913/ob_1ed58f_324352-p.jpg

 

et en dehors pour Octobre,Novembre et début Décembre:

 

 ¤ RÉGION PARISIENNE, Relais paroissial Mar Thoma Ste Geneviève:

Permanence pastorale début DECEMBRE (Au Monastère habituel ):

*Vendredi 6 DECEMBRE toute la journée jusqu'à 18h

 

*Samedi 7 en matinée pour accompagnements spirituels, Sacrements (Confessions, Onction des malades...), Prières de délivrances ou d'exorcismes, prières de guérison... .(Inscriptions:06 48 89 94 89)

Samedi 7 à 15h , départ des fidèles de Région Parisienne qui veulent participer au Pèlerinage du 8 Décembre.(Inscriptions:06 48 89 94 89)

ANNONCE: Nous recherchons toujours un local pour y installer Chapelle et permanence pastorale continue sur Paris...L'année 2020 Célébrera le 1600 ans de Sainte Geneviève, lui aurons-nous trouvé son Sanctuaire des Chrétiens Syro-Orthodoxes de Mar Thoma sur Paris ?

 Merci de rechercher pour nous et de nous avertir de toute opportunité. 

¤Au Monastère:

 ¤ Dimanche 8 DECEMBRE,

Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de

Miséricorde

et aux Saints du Kerala.

Programme habituel*

"NOEL, NOEL, CHANTONS-TOUS NOEL !"

Le Dimanche 22 Décembre à JAULDES (Angoulême), après la Messe dominicale:

Ramassage des fidèles de Région Aquitaines qui voudraient passer Noël au Monastère

 

Ne restez pas seul pour les Fêtes

 

de la Nativité ! 

Si vous avez peu de moyens pour fêter décemment Noël en

 

famille, grâce au partage c'est possible !

 

Venez fêter la Nativité au Monastère en famille !

Si vous êtes pas en famille et au loin, retrouvez-vous, du moins, ,en communion avec

les Chrétiens d'Orient, avec vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes francophones de St

Thomas (Mar Thoma) en France pour fêter Noël!

 

 



(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes le 20 Décembre)

 

 

Programme:

 

 

*Mardi  24 Décembre. Nativité de Notre-Seigneur

 18h, réveillon avec les fidèles familiers. Veillée de Noël, Bénédiction du Feu nouveau et Procession de l’Enfant-Jésus à l’Eglise.Messe de minuit.

 

 

*Mercredi 25, Nativité de Notre-Seigneur

Messe du jour à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

*Jeudi 26 Décembre, Fête des « Félicitations à la Mère de Dieu »

Messe en l’honneur de « la Toute Pure et Immaculée Mère du Verbe-Dieu » à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30

 

VEILLÉE POUR LA VIE dans la nuit du 26 au 27

 

*Jeudi 27 Décembre, Fête des « Saints Innocents »

Messe en l’honneur pour les enfants à naître et les victimes de l’avortement à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30


Inscriptions:


Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

¤ANGOULÊME (Jauldes):

-Dimanche 22 DÉCEMBRE*

(Après la Messe dominicale:

Ramassage des fidèles de Région Aquitaines qui voudraient passer Noël au Monastère )

et Vendredi 27 Décembre(Pas de Messe fin Novembre en raison du déplacement pastoral de Mor Philipose en Afrique)*

 

Du 27 Décembre au 29, seriez-vous intéressé par un Pèlerinage à Lourdes dans la quiétude hivernale ?

Si oui, inscriptions sur asstradsyrfr@laposte.net