Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 08:54

 

"C'est le Mois de Marie,

 

c'est le mois le plus beau..."

 

SOMMAIRE:

-Nouvelles de ces derniers jours en forme d'introduction

-Le péché nous sépare du Christ, notre Frère et notre Chef.

-Audio: Anima Christi

-Lectionnaire du 3ème Dimanche après Pâque.

-Pais mes Brebis. L'interprétation de l'Eglise à travers ses Pères.

-Audio, chants orthodoxes : Il est Ressuscité

-La où manque la Liberté Religieuse, manque la Liberté la plus significative.

-Forme de la Croix chez les Russes.

-Audio pour la méditation: Chants Orthodoxes.

-Sts Philippe et Sts Jacques, oui mais lequel des Jacques?

-Bilan contrasté du respect de la Liberté Religieuse dans le monde.

-Prière: Dieu Tout Puissant suivie de la prière pour les vocations.

-Persécution des prêtres Chinois par le pouvoir Communiste.

-Audio souvenir de la Consécration de l'Eglise et du Monastère Syro-Orthodoxe de Mor Gabriel (Allemagne) par les Métropolites Severius et Philipose.

-Un ex Musulman raconte...

-Le Petit Coin Inter-religieux: Le Jeûne de Marie pendant le Ramadan? suivi de l'audio de Nayla Tabbara sur la place de la femme dans le Coran.

-Mon appel à prier pour la conversion des Musulman

-Ramadan: Le réseau Évangélique Suisse invite à prier 30 jours pour la conversion des Musulmans.

-Saint Joseph vous aidera à rentrer en vous-même (Révélation privée)

-Confinement: Découvre 3 priorités pour y résister.(Docteur Alberto Maalouf)

-Dieu parle tantôt d'une manière, tantôt d'une autre...Apprenons à discerner Sa Voix.

-Sentences des Pères du Désert: Pour ceux qui se sentent attirés par la piété.

-Ne les oublions-pas !

-Le Coin du Catéchisme (Lien avec le Petit Catéchisme Syro-Orthodoxe francophone)

-Annonces pour la période de confinement et dates de la reprise des Messes.

 

"C'est le Mois de Marie, c'est le Mois le plus beau", chantait un vieux cantique Français.


En effet, la nature reprend ses droits et, en cette saison se part de teintes pastelles et douces qui évoquent la Très Sainte Vierge Marie...


Heureux sont ceux qui, comme nous, en ces période de confinements, peuvent profiter des beautés de la nature!


Ce Mois est celui des promesses:

-Prières des rogations pour que la terre porte ses fruits et que le travail de l'homme soit bénit, le Christ ressuscité chemine encore parmi nous quelques temps pour nous expliquer le sens des écritures avant de monter vers Son Père et notre Père pour nous envoyer "un autre Consolateur , l'Esprit de Vérité" qui explicitera Son enseignement et mettra en oeuvre dans nos vies les grâce de la Rédemptions...


HEUREUX MOIS DE MAI A TOUS, AVEC MARIE, "LA PREMIÈRE EN CHEMIN",

AVEC LES ENFANTS, A LA MAISON ET A L'EGLISE,

FLEURISSONS SES IMAGES;

AVEC ELLE ET LES NÔTRES,

RÉUNISSONS-NOUS EN CÉNACLES DE PRIÈRE AVEC OU EN UNION AUX APÔTRES (Nos Évêques et nos prêtres)

POUR IMPLORER LA LUMIÈRE ET LA FORCE DU SAINT ESPRIT!...

Nouvelles de ces derniers jours en forme d'introduction:

Chers amis, voici quelques nouvelles de ces derniers jours:

 

¤ Le 29 au soir , à l'issue de l'Office Liturgique de Soutoro (Complies), nous consacrions nos Missions du Brésil au Divin Rédempteur par et à Celle qui nous le donna selon la chair : Marie, Mère du Rédempteur, Reine de France et Impératrice des Amériques.

Merci à ceux qui , répondant à mon invitation sur facebook et le Groupe des Rendez-Vous Liturgiques ESOF sur Whatsapp , se sont unis à la Quadisha Qurbana (Sainte Messe) que nous célébrions à 10h 30 le 30 au matin dans la même intention.

Au pied de la Croix de Jésus se tenait Sa Mère.
De la chaire de la Croix, le Seigneur, à travers Saint Jean, le prêtre pur, nous la donnait comme Mère.

Le Brésil comme tant d'autres Pays subit une crise grave, encore aggravée par les appétits de pouvoir des politiques et le Peuple souffre.

Merci de vous être unis à cette Messe pour le Brésil, non seulement nos Missions de la "Province ecclésiastique du Brésil", mais pour toute la Nation Brésilienne qui, du reste, eût une relation historique avec notre France à travers ses Monarques qui étaient issus de la Famille des Bourbons.

Nous avons prêché sur la justification théologique de ces consécrations de nos Pays à Jésus par Marie sans oublier de mentionner le dévouement de nos prêtres du Brésil au service des populations, ainsi le Père Elias Elias de notre paroisse Saint Joseph, confiait particulièrement à nos prières fraternelles l'une des familles de la paroisse dont le papa est infecté: Éder, qui est agent de sécurité (police), ainsi que sa famille, Abouna Elias Elias les accompagne.

¤ le 1.V.2020 au Monastère Syro-Orthodoxe de la Bienheureuse Vierge Marie Mère de Miséricorde, pour la Fête de Saint Jacques le Majeur et l'ouverture du " Mois de Marie " je partageais de nombreux clichés pris par notre cher Mickaël Abdelaoui lors de cette Messe célébrée une fois de plus sans servant, les derniers préparatifs avant la Quadisha Qurbana, une photo de l'autel marial de N-D de Miséricorde et des photos du reposoir.

 

Le 1er Mai, l'Occident célèbre Saint Joseph travailleur pendant que, dans notre Tradition Syro-Orthodoxe (Malankare), nous célébrerons Saint Jacques le Majeur (Fils de Zebedée).

 

Nous vous invitons à faire néanmoins la neuvaine  à Saint Joseph que je vous ai envoyé par ce Blog .

 

Plusieurs lecteurs de cette "Lettre de nouvelles" s'étaient plaints de ne pas pouvoir assez s'unir à nos célébration par temps de confinements. J'ai donc essayé une fois d'envoyer des photos souvenirs dont la quantité et la présentation désordonnée ont découragés plusieurs lecteurs qui se sont désabonnés parce que "Les articles étaient noyés dans un trop important flot de photos"

 

Décidément, difficile de satisfaire tout le monde !

Je renonce donc à vous en envoyer tant. Si vous en désirez plus, veuillez me demander en amitié sur Facebook (Vous y trouverez la vie du Monastère au jour le jour et des textes inédits ici) ou installer Whatsapp s

ur votre téléphone, je vous en enverrai. 

 

Je vous partage cependant ci-dessous quelques photos du 1er Mai .

 

Au reposoir, vous admirez, dans la statue qui a servit à cette cérémonie d'inauguration du "Mois de Marie", une statue qui fut propriété de ma famille depuis plusieurs générations ( XVII ème, XVIII ème siècle ).

 

En dessous, un reliquaire ancien lui aussi émanant de la même source familiale et contenant de nombreuses reliques : Saint Jacques, Saint Charbel, etc..., mais surtout une infime partie du "Voile de la Sainte Vierge " dont la plus grande partie est à Chartres.

 

Après cette Messe, comme tous les Vendredis jusqu'à extinction de la Pandémie, nous célébrions un petit Office Syriaque pour les défunts.

Le 1er au matin, je vous partageais sur Facebook ce qui, à mes yeux, est une belle initiative de Chrétiens dits "Évangéliques" dans l'espoir que, vous et moi, nous y unissions dans la prière.

 

Je voudrais que, sans nécessairement ajouter de prières supplémentaires, nous incluions cette intention importante dans ce mois qui , par Marie, nous conduit à Jésus qui Seul est "Le Chemin, La Vérité et La Vie"

 

Le Ramadan n'est-il pas une période de conversion pour nos frères et soeurs en humanité, croyants musulmans?

 

Peut-être me critiquera t-on de promouvoir l'initiative d'une communauté chrétienne à laquelle il manque, c'est vrai, l'essentielle apostolicité?

 

Mais, en dehors des canaux ordinaires (Les Sacrements conférés dans l'Eglise du Christ fondée sur la Tradition Apostolique), force est de constater que l'Esprit souffle où Il veut et je rends grâce à Dieu pour le zèle missionnaire de ces personnes qui, reconnaissant le Christ et s'en réclamant, sans fausse honte, alors que d'aucune de nos Eglises Apostoliques semblent repliées frileusement sur elles-mêmes et, en ce qui concerne l'Islam et surtout les convertis de l'Islam, adoptent un langage et une attitude embarrassés qui, souvent, est vexante pour ces personnes, lesquelles parfois rejetées de leur milieu originel se trouvent comme marginalisées dans une communauté qu'ils eussent espérée plus fraternelle.

 

 

Il faut bien comprendre que, par Son incarnation le Verbe de Vie s'est uni tout homme. Il a fait de tout homme, de toute femme, Son frère, Sa sœur... Mais ce n'est pas assez. Ce n'est qu'un commencement.

 

Il s'est fait l'Emmanuel, Dieu présent au milieu de Son Peuple : "Et voici que Je serai avec vous jusqu'à la fin des temps".

 

Comme Chef de l'Eglise, comme Bon Pasteur, Il brûle du Saint Désir de voir tous Ses frères et soeurs humains rentrer à la bergerie, rejoindre la Maison du Père, "Mon Père et votre Père"...

 

Il brûle du désir de les voir, par Lui, avec Lui et en Lui, retrouver la dignité première de l'homme créé à l'Image et à la Ressemblance de Dieu...

 

L’adhésion au Christ par le Saint Baptême parachèverait cette union. Dès lors ces frères et soeurs en humanité accéderaient au Père par et dans L'Esprit Saint. Ils recouvreraient cette dignité première.

 

Par et dans le Fils Unique notre Rédempteur, "premier né d'une multitude de frères", ils deviendraient fils et filles du Père.

 

Alors, chers fils et filles, chers amis de notre Eglise Syro-Orthodoxe de Mar Thoma , n'hésitons-pas: Unissons nous à cette initiative d'inspiration vraiment chrétienne.

 

Pendant ce "Mois de Marie" qui correspond à peu près à à la période du Ramadan, prions, par l'intercession de Marie, Mère du Rédempteur, pour que le Christ unique Chemin, Vérité et Vie se révèle à nos frères et soeurs Croyants musulmans!

Merci de vous être unis à nos prières.

 

Je vous rappelle que chaque jour vers 13h30, 14h, nous prieons pour l'extinction de la pandémie.
Merci d’être avec nous dans l'union de prières !

Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
Lettre de Nouvelles du 28 Avril au 3 Mai 2020/ Lectionnaire du Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche) / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:

Le péché nous sépare du Christ

notre Frère et notre Chef. 

(Isaïe 59:2).

Il n’y a pas différents niveaux de séparation.

Nous sommes soit réconcilié avec Dieu, soit étranger pour lui (Colossiens 1:21-22).

Ne vous y trompez pas, aucun péché n’est acceptable aux yeux de Dieu.

C’est pourquoi il est essentiel de confesser ses péchés et de s’en détourner en marchant dans l’humilité et la droiture. 

  1. L’égoïsme et le pharisaïsme

Si vous éprouvez le besoin de rendre publiques vos actions, vos pensées ou vos sentiments dans le but d’être valorisé, il faut vous ressaisir, vous n'accomplissez pas la requête du Christ qui requiert que nos actions soient faites avec gratuité, connues de Dieu seul "Qui voit dans le secret" !

Beaucoup aiment démontrer extérieurement qu’ils sont de bons chrétiens. Pourtant, sachez que Christ connaît vos cœurs et ce qui vous motive !

Votre, notre unique priorité devrait être de plaire à Dieu en toutes

choses !

  1. L’orgueil

« L’orgueil précède la chute. »
Livre des Proverbes 16:18

Cette parole nous montre à quel point l’orgueil est dangereux.

Ainsi comme conséquence de cet "orgueil qui précède la chute", soyons en sûr, si l’on refuse de pardonner, on agit poussé par l'orgueil.

Si l’on se dispute avec quelqu’un, mais que l’on refuse d’être le premier à s’excuser, c’est une évidente conséquence de l’orgueil en nous.

Lorsque vous êtes tenté de vous retourner sur votre petit "moi" en oubliant, à l’instar des mauvais anges, que le don de votre vie vient de Dieu et retourne à Lui, souvenez-vous de la grâce que vous acquit gratuitement le Christ, comment il s'est montré pour vous Miséricordieux tel le "Bon Samaritain" et faites de même envers les autres.

  1. La convoitise

« Tu ne convoiteras point… »
Livre de l'Exode 20:17

Jésus était un pauvre charpentier et ses disciples vivaient de la générosité des autres.

Ce n’est certes pas un péché de vouloir acquérir de belles choses… Mais cela peut le devenir si nous le faisons par convoitise ou si nous nous endettons lourdement pour le faire.

Si ces biens matériels devaient vous être enlevés, seriez-vous toujours satisfaits et trouveriez-vous toujours votre joie en Christ ?

Si ces biens viennent à vous manquer, les enviez-vous chez les autres au point de cultiver jalousie et ressentiment?

En un mot, êtes-vous, sommes-nous près à porter la croix à la suite du Christ notre Chef ?...

  1. Les rumeurs

« Ne parlez point mal les uns des autres… »
Epître de St Jacques 4:11

Dire du mal des autres ne nous rend pas meilleurs qu’eux ! Nous sommes bien peu de chose si nous avons besoin de faire des cadavres pour nous appuyer sur leurs dépouilles afin de nous rehausser!...

Nous ne connaissons pas forcément tout de la vie de nos frères humains et ne portons pas leur fardeau.

Pour quelle raison le mari infidèle ne vient-il pas à l’église, ou la femme qui a avorté ? Tous deux, par exemples, auraient pourtant besoin d'y recevoir l'onction du Pardon et de la Guérison...À cause de nos préjugés !

Rien ne nous autorise à porter des jugements sur les autres."De la manière dont vous aurez jugé vos frères, vous serez jugez. Soyez miséricordieux comme votre Père du Ciel est Miséricordieux" (Notre Seigneur).

"A Dieu Seul le Jugement" !

  1. La haine

« Que toute amertume, toute animosité, toute colère…disparaissent du milieu de vous. »
Epître aux Ephésiens 4:31

Comment pourrais-je aimer mon prochain comme moi-même si j’éprouve de la haine envers lui ? Je ne m'aime donc pas en Dieu, comme venant de Lui et allant vers Lui !...

Il nous arrive de haïr les personnes que nous ne comprenons pas, ou, par envie et jalousie, ceux qui rencontrent le succès, ou encore ceux qui nous blessent.

Mais cela doit pourtant absolument disparaître du milieu de nous.

C’est pourquoi nous devons sonder nos cœurs et surveiller nos pensées et nos émotions en lisant chaque jour les Saints Évangiles pour nous y regarder , nous y vérifier comme dans un miroir afin d’affiner nos "examens de conscience" et de pouvoir escompter les fruits de la prière.

  1. Le jugement

« Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. »
Evangile selon St Matthieu 7:1

Nous sommes tous pécheurs et c’est par Christ que nous avons pu éviter la condamnation, non par nos œuvres.

À chaque fois que nous nous permettons de juger quelqu’un d’autre, nous oublions que nous sommes pécheurs tout autant que lui ou elle.

À partir de ce jour, faites le bon choix, faisons le bon choix : admettez vos propres faiblesses, admettons nos propres faiblesses et embrassons l’humilité sans laquelle aucune vertu ne peut se développer en nos vies, sans laquelle l'amour surnaturel, la Charité Divine meurt étouffée par un égocentrisme coupé de sa source et de sa finalité.

 

Troisième dimanche après Pâque (2ème après le Nouveau Dimanche)

Saint Qurbana :

    • Actes 4: 8-21 :
  • 08 Pierre, rempli de l’Esprit Saint, leur déclara : « Chefs du peuple et anciens,
  • 09 nous sommes interrogés aujourd’hui pour avoir fait du bien à un infirme, et l’on nous demande comment cet homme a été sauvé.
  • 10 Sachez-le donc, vous tous, ainsi que tout le peuple d’Israël : c’est par le nom de Jésus le Nazaréen, lui que vous avez crucifié mais que Dieu a ressuscité d’entre les morts, c’est par lui que cet homme se trouve là, devant vous, bien portant.
  • 11 Ce Jésus est la pierre méprisée de vous, les bâtisseurs, mais devenue la pierre d’angle.
  • 12 En nul autre que lui, il n’y a de salut, car, sous le ciel, aucun autre nom n’est donné aux hommes, qui puisse nous sauver. »
  • 13 Constatant l’assurance de Pierre et de Jean, et se rendant compte que c’était des hommes sans culture et de simples particuliers, ils étaient surpris ; d’autre part, ils reconnaissaient en eux ceux qui étaient avec Jésus.
  • 14 Mais comme ils voyaient, debout avec eux, l’homme qui avait été guéri, ils ne trouvaient rien à redire.
  • 15 Après leur avoir ordonné de quitter la salle du Conseil suprême, ils se mirent à discuter entre eux.
  • 16 Ils disaient : « Qu’allons-nous faire de ces gens-là ? Il est notoire, en effet, qu’ils ont opéré un miracle ; cela fut manifeste pour tous les habitants de Jérusalem, et nous ne pouvons pas le nier.
  • 17 Mais pour en limiter la diffusion dans le peuple, nous allons les menacer afin qu’ils ne parlent plus à personne en ce nom-là. »
  • 18 Ayant rappelé Pierre et Jean, ils leur interdirent formellement de parler ou d’enseigner au nom de Jésus.
  • 19 Ceux-ci leur répliquèrent : « Est-il juste devant Dieu de vous écouter, plutôt que d’écouter Dieu ? À vous de juger.
  • 20 Quant à nous, il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu. »
  • 21 Après de nouvelles menaces, ils les relâchèrent, faute d’avoir trouvé le moyen de les punir : c’était à cause du peuple, car tout le monde rendait gloire à Dieu pour ce qui était arrivé.
    •  
    • Hébreux 3: 1-13 :
  • 01 Ainsi donc, frères saints, vous qui avez en partage une vocation céleste, considérez Jésus, l’apôtre et le grand prêtre de notre confession de foi :
  • 02 pour celui qui l’a institué, il est, comme Moïse, digne de foi dans toute sa maison.
  • 03 Lui, il a même été jugé digne d’une plus grande gloire que Moïse, dans la mesure où le constructeur de la maison reçoit plus d’honneur que la maison elle-même.
  • 04 Car toute maison est construite par quelqu’un, et celui qui a tout construit, le Christ, est Dieu.
  • 05 Moïse, lui, a été digne de foi dans toute la maison de Dieu en qualité d’intendant, pour attester ce qui allait être dit.
  • 06 Mais le Christ, lui, est digne de foi en qualité de Fils à la tête de sa maison ; et nous sommes sa maison, si du moins nous maintenons l’assurance et la fierté de l’espérance.
  • 07 C’est pourquoi, comme le dit l’Esprit Saint dans un psaume : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,
  • 08 n’endurcissez pas votre cœur comme au temps du défi, comme au jour de l’épreuve dans le désert,
  • 09 quand vos pères m’ont mis à l’épreuve et provoqué. Alors ils m’ont vu à l’œuvre
  • 10 pendant quarante ans ; oui, je me suis emporté contre cette génération, et j’ai dit : Toujours ils ont le cœur égaré, ils n’ont pas connu mes chemins.
  • 11 Dans ma colère, j’en ai fait le serment : On verra bien s’ils entreront dans mon repos !
  • 12 Frères, veillez à ce que personne d’entre vous n’ait un cœur mauvais que le manque de foi sépare du Dieu vivant.
  • 13 Au contraire, encouragez-vous les uns les autres jour après jour, aussi longtemps que retentit l’« aujourd’hui » de ce psaume, afin que personne parmi vous ne s’endurcisse en se laissant tromper par le péché.
    •  
    • Saint-Jean 21: 15 -19 :
  • 15 Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. »
  • 16 Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. »
  • 17 Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis.
  • 18 Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. »
  • 19 Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il lui dit : « Suis-moi. »
    •  

 

« Pais mes brebis » Jn. 21:15-17. L’interprétation de l’Eglise à travers ses Pères

Simon, Fils de Jean, m'aimes-tu ? - Oraweb.net

Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux. Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois: M’aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. Jn 21.15-17

En grec :

ὅτε οὖν ἠρίστησαν λέγει τῷ Σίμωνι Пέτρῳ ὁ Ἰησοῦς Σίμων Ἰωάννου ἀγαπᾷς με πλέον τούτων λέγει αὐτῷ ναί κύριε σὺ οἶδας ὅτι φιλῶ σε λέγει αὐτῷ βόσκε τὰ ἀρνία μου
λέγει αὐτῷ πάλιν δεύ­τερον Σίμων Ἰωάννου ἀγαπᾷς με λέγει αὐτῷ ναί κύριε σὺ οἶδας ὅτι φιλῶ σε λέγει αὐτῷ ποίμαινε τὰ προ­́βατά μου
λέγει αὐτῷ τὸ τρίτον Σίμων Ἰωάννου φιλεῖς με ἐλυπήθη ὁ Пέτρος ὅτι εἶπεν αὐτῷ τὸ τρίτον φιλεῖς με καὶ λέγει αὐτῷ κύριε πάν­τα σὺ οἶδας σὺ γινώσκεις ὅτι φιλῶ σε λέγει αὐτῷ ὁ Ἰησοῦς βόσκε τὰ προ­́βατά μου
 
En français, il est traduit avec le seul verbe « aimer ». Tandis qu’en grec, il y a plusieurs termes pour décrire les aspects de l’amour : ἐρᾶν, φιλεῖν, στέργεῖν, ἀγαπᾶν.
 
  1. Sterghen, l’amour comme affection ou attachement à quelqu’un, comme par exemple entre les membres d’une famille;
  2. Filen, l’amour pour les amis,
  3. Eran, l’amour passionnant, comme entre l’homme et la femme. Ce verbe n’est pas utilisé dans la Sainte Ecriture.
  4. Agapan, l’amour divin, le plus haut amour pour Dieu et pour les choses sacrées. Avec ce verbe, il est écrit Dieu est l’amour. ὁ θεὸς ἀγάπη ἐστίν.

Ainsi, le Seigneur demande à l’apôtre Pierre : ἀγαπᾷς με, m’aimes-tu par l’amour le plus haut dont je suis digne en tant que Dieu ? L’apôtre Pierre répond : je suis ton ami. Il n’ose plus à se venter comme autrefois en disant : « Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas.  » Mc. 14.31. L’apôtre Pierre répond maintenant plus humblement. Le Seigneur répond de même sa question : ἀγαπᾷς με, m’aimes-tu par l’amour le plus haut ? L’apôtre Pierre répond : [Non], je suis ton ami. Et la troisième fois, le Seigneur met un doute dans l’amour même amical de Pierre en lui demandant : Simon, Pierre, es-tu mon ami [au moins] ? Et l’apôtre Pierre s’est donc attristé car il était humilié par le Seigneur suite à son triple reniement et a reçu la leçon de ne pas se venter. Là, il répond timidement : Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je suis ton ami. Je n’ose plus à dire que je t’aime ἀγαπῶ, mais tu sais que je suis ton ami φιλῶ .

 

 

Comment le Saint Esprit qui a donné la Sainte Ecriture interprète Jn 21.15:17 à travers Ses saints ?
 
 

Saint Jean Chrysostome

« Ne voyons-nous pas aussi que Jésus-Christ dit à saint Pierre: « Si vous m’aimez, paissez mes brebis (Jean, XV) », et que par trois diverses fois, il lui dit que ce sera là la marque par laquelle il témoignera qu’il l’aime. On NE DOIT PAS regarder ces paroles comme étant dites SEULEMENT POUR LES PASTEURS DE L’EGLISE. Elles le sont pour chacun de nous, à qui Jésus-Christ n’a commis qu’un petit troupeau, mais qui pour être petit ne doit pas être négligé, puisque Jésus-Christ dit lui-même que son Père céleste y trouve son plaisir et ses délices. Chacun de vous dans sa famille a quelques-brebis. Qu’il ait soin de les conduire et de les nourrir. Aussitôt qu’un père est levé du lit, qu’il ne pense à autre chose jusqu’au soir qu’à faire et à dire ce qui peut contribuer au bien et à l’avancement de sa famille. Qu’une femme ait le même soin. Il est bon qu’elle pense à son ménage, mais qu’elle s’applique encore davantage au salut de toute sa maison, et qu’elle ait soin que chacun se sauve et travaille à gagner le ciel. »

HOMÉLIE LXXVII. SUR MATTHEIU

 

 

 

Saint Augustin d’Hippone

Pour la même raison aussi le Seigneur confia à Pierre, après sa résurrection, le soin de paître ses brebis. Il ne fut pas le seul des disciples pour mériter de paître le troupeau sacré, mais en s’adressant à lui seul, le Sauveur recommande l’unité, comme en lui parlant avant de parler aux autres, il rappelle que Pierre est le premier des Apôtres.

Ce qui a été recommandé et commandé à Pierre ne l’a pas été à Pierre seulement, mais encore aux autres Apôtres, qui ont entendu cela, qui s’y sont attachés et montrés fidèles, principalement celui qui a donné son sang et qui est aujourd’hui honoré avec lui, je veux dire l’apôtre saint Paul. Donc ils ont entendu tous cela et ont pris soin de nous le transmettre pour nous le faire entendre. Nous vous paissons, on nous paît aussi avec vous.

 

SERMON CCXCV. FETE DE SAINT PIERRE ET DE SAINT PAUL. I. UNITÉ DE L’ÉGLISE.

 

 

«  Quand le Christ demande à Pierre qu’Il voulait faire un bon pasteur : « Pierre m’aimes-tu ? Pais mes brebis », Il ne le dit pas seulement à Pierre, mais à Son Corps. Ainsi, les frères, le Christ était Pasteur, et Il l’a donné à Ses membres : Pierre est pasteur, et Paul et les autres apôtres, et les bons évêques le sont. »

 

«Ideo Petro quem facere volebat pastorem bonum, non in ipso Petro, sed in corpore suo ait: Petre, amas me? pasce oves meas 

Et quidem, fratrеs, quod pastor est, dedit et membris suis; 
nam et Petrus pastor, et Paulus pastor, et caeteri Apostoli pastores, et boni Episcopi pastores»

 

TRACTATUS 47

 

« C’est donc pour recommander cette unité aux bons pasteurs, que le Seigneur a évité de parler des pasteurs au pluriel. Sans aucun doute, je l’ai déjà remarqué, Pierre, Paul et les autres Apôtres étaient de bons pasteurs, ainsi que les saints évêques qui les ont remplacés, ainsi que le bienheureux Cyprien. Oui, ils étaient tous de bons pasteurs: et pourtant le Seigneur ne leur a point parlé de plusieurs bons pasteurs, mais d’un seul. «Je suis, dit-il, le bon pasteur.» »

« Pierre est donc et pasteur et bon pasteur. Il n’est rien sans doute, comparé à la puissance et à la bonté du Pasteur des pasteurs; il est pourtant pasteur aussi et même bon pasteur, et ceux qui lui ressemblent sont bons pasteurs également. »

 

SERMON CXXXVIII. L’UNITÉ DE L’ÉGLISE.

 

Saint Cyril d’Alexandrie

Therefore, by his thrice-repeated confession the thrice-repeated denial of the blessed Peter was done away, and by the saying of our Lord, « Feed my lambs, » we must understand a renewal as it were of the apostleship, already given unto him, washing away the disgrace of his fall that came betwixt, and obliterating his faint-heartedness, that arose from human infirmity.

 

And, by dwelling on this passage, instructors in religion may arrive at the knowledge that they cannot please the Chief Shepherd,that is Christ, unless they take thought for the health ofthe sheep of His fold, and their continuance in well-being.

 

Cyril of Alexandria, Commentary on John, LFC 43, 48 (1874/1885). Book 12. Vol. 2 pp. 589-708. 

 

Saint Cyril d’Alexandrie dit que :

  1. par la triple confession de l’apôtre Pierre, sont triple reniement est aboli;
  2. les paroles « Pais mes brebis » signifient le renouvellement de l’apostolat qui était déjà donné à l’apôtre Pierre;
  3. A travers la réflexion de ces paroles, les instructeurs reçoivent le savoir qu’ils ne peuvent pas satisfaire le Chef des pasteurs, le Christ s’ils ne prennent pas soin de Ses brebis.

 

Saint Basile le Grand

« Le Christ dit :  » Pierre, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci ?  » (Jn 21, 15-16). Il donne le pouvoir égal à tous les Pasteurs et Docteurs qui suivent. La preuve en est que tout le monde a le même droit, comme Pierre, de lier et de délier »

 

« Les règles ascétiques pour les ermites et ceux qui vivent aux monastères »

(source russe)

 

Saint Cyprien de Carthage

« Bien qu’il y ait beaucoup de pasteurs [des évêques], pourtant nous paissons le seul troupeau; nous devons réunir et garder tous les brebis que le Seigneur a acquis par Son Sang et Ses passions. »

For although we are many shepherds, yet we feed one flock, and ought to collect and cherish all the sheep which Christ by His blood and passion sought for;

Epistle 66

Ambrosiaster

«En ce moment-là, ces brebis et ce troupeau ont été remis non seulement à l’apôtre Pierre; mais Il les a reçus avec nous tous, et nous tous [les évêques] les avons reçus.»

Da Dig. Sacerd. cap. II

 

Saint Macaire le Grand

«Ainsi, les apôtres et les ouvriers des âmes intelligents ont été établis (1 Cor. 4.1), ceux qui ne font pas la gestion des maisons visibles, mais des cœurs humains. Car comme un constructeur entre dans la maison et y nettoie tout en la décorant pour satisfaire le hôte, de même la parole apostolique, étant entrée dans les cœurs des fidèles, construit l’âme en la décorant pour satisfaire et y faire entrer le Hôte céleste. Ils étaient nommés les pasteurs : « Pais mes brebis » (Jn. 21.15), – dit le Seigneur à Pierre.  De même, ils étaient les premiers qui ont reçu les clefs du Royaume. Car le Seigneur dit à Pierre: « Je te donnerai les clefs du Royaume » (Mat.16.19»

 

Parole 27. Sur ce que le visible est l’image de l’invisible divin (source russe)

 

 

Théodoret de Cyr

L’interprétation de Jér.3.14

« Revenez, enfants rebelles, dit l’Éternel; Car je suis votre maître. Je vous prendrai, un d’une ville, deux d’une famille, Et je vous ramènerai dans Sion. »

 

Le Seigneur a élu les saints apôtres « un d’une ville, deux d’une famille » et les a établis comme des pasteurs d’après Son cœur. C’est pourquoi Il a dit à divin Pierre : « Simon, le fils de Jonas, m’aimes-tu ? Pais mes brebis ».

 

L’interprétation du prophète Jérémie (source russe)

 

Saint Bède le Vénérable

« Ce qui est dit à Pierre : « Pais mes brebis », est dit à tout le monde. Car les autres apôtres étaient ce qu’était Pierre, bien qu’à Pierre la primauté soit remis pour établir l’unicité. Ainsi, tous sont les pasteurs, mais le seul est troupeau qui a été pu par le consensus unanime de tous les apôtres, et par la suite, par le soin unanime de leurs successeurs. »

 

«Quod enim Petro dictum est, Pasce oves meas, omnibus utique dictum est. Hoc namque erant caeteri apostoli quod fuit Petrus, sed primatus Petro datur, ut unitas Ecclesiae commendetur. Pastores sunt omnes, sed grex unus ostenditur, qui et ab apostolis omnibus tunc unanimi consensione pascebatur, et deinceps a successoribus eorum communi cura pascitur.»

 

Parole sur la mémoire des saints Pierre et Paul PL XCIV, 218-219

 

Aphraate le Sage persan

La parole aux pasteurs de l’Eglise :

«Vous, les pasteurs, soyez comme le Pasteur assidu [le Christ], le Maître de tout le troupeau, qui s’en préoccupait tellement… Il s’est donné pour les brebis. Il a choisi et instruit les glorieux pasteurs [les apôtres] en remettant dans leur mains les brebis et en leur donnant le pouvoir sur tout Son troupeau. Car il a dit à Simon : « Pais mes brebis » Ainsi,  Simon  passait les brebis, et ayant fini son terme,  il a remis le troupeau à vous [à tous les pasteurs] et il est parti. Vous aussi, passez-les et instruisez-les bien.»
Source: Demonsratio X, de pastoribus

 

Conclusions

 

  1. Saint Jean Chrysostome affrime que les paroles  »pais mes brebis » concernent tous les chrétiens à qui au moins même un tout petit brebis est confié.
  2. Saint Augustin d’Hippone dit aussi que ces paroles concernent tous les apôtres, car ils sont tous des pasteurs. A Pierre elles sont adressées pour le rétablir dans l’apostolat suite au triple reniement.
  3. Saint Cyril d’Alexandrie voit dans ces paroles triples le rétablissement de l’apôtre Pierre dans l’apostolat que d’autres apôtres avaient.
  4. Saint Basile le Grand affirme que tous les pasteurs ont le même droit de lier et délier les péchés.
  5. 10 Pères de l’Eglise interprètent unanimement que les paroles « Pais mes brebis » concerne de même manière tous les apôtres, et elles ne sont pas exclusives pour l’apôtre Pierre. Nous avons le consensus patrum pour cette question.

 

"Là où manque la liberté religieuse,

manque en définitive la liberté la plus

significative".

Avec cette réaction de Mgr Cattenoze , Archevêque de l'Eglise Romaine-catholique en Avignon, voici un large extrait de celle de Mgr Pierre-Antoine Bozo, Évêque de Limoges suivi d'une citation de Benoît XVI, à l'époque Pape de Rome :

"Ma réaction ne vise ni à défendre un intérêt catégoriel, ni à soupçonner une défiance vis-à-vis des religions et spécialement de la religion majoritaire dans notre pays.*

Mais comment ne pas s’étonner fortement en constatant la reprise d’activité accordée depuis un moment déjà à des commerces tels que les chocolatiers ou la réouverture prévue à partir du 11 mai des médiathèques – toutes activités extrêmement utiles au bien de l’homme ! – et les cultes confinés durant un mois supplémentaire ?

Plus que de la défiance, j’y lis une méconnaissance et probablement une mésestime de ce que représente la dimension religieuse de l’humanité.

N’est-ce pas au moment précis où cette crise nous fait douter profondément de la culture techno-scientifique, des recherches transhumanistes et du bien-fondé de la fuite en avant dans une croissance et une consommation exponentielles, qu’il faut permettre de réfléchir au sens de la vie ?

N’est-il pas urgent de reconsidérer notre rapport à la vulnérabilité, aux plus pauvres, à la nature et à la transcendance ?

N’est-ce pas au cœur de l’épreuve que nous avons besoin de la paix et de la confiance auxquelles permettent d’accéder la dimension spirituelle et religieuse de l’homme et de la femme ?

Nos églises sont vastes. Le plan de déconfinement précis et exigeant présenté aux services du Premier ministre – avec un accueil très favorable – par la Conférence des Évêques de France permettait de célébrer le culte catholique dans des conditions de sécurité sanitaire impossibles à assurer dans beaucoup d’autres activités autorisées à reprendre.

Les diocèses ruraux en particulier, souvent plus épargnés par la pandémie, auraient pu proposer à nouveau avec prudence les activités cultuelles.

Pourquoi ne pas permettre ici comme dans d’autres domaines une adaptation selon les départements ?

Douze semaines de privation du culte ne sont pas anecdotiques, c’est une blessure profonde qui s’ajoute à toutes les autres et que ressentent de nombreux catholiques.

Je ne comprends pas le choix retenu. J’interroge donc sur sa pertinence tout en réaffirmant ma loyauté vis-à-vis des autorités de notre pays.

Je prie pour que nos gouvernants ne participent pas à amputer l’humanité d’une partie essentielle de ce qui la constitue.

Je prie pour que la confiance absolue des chrétiens en l’amour de Dieu demeure inentamée.

Il ne nous abandonne pas et nous appelle à donner le meilleur de nous-mêmes pour être, plus que jamais fidèle à suivre Jésus-Christ en toute chose, en particulier dans le service des plus pauvres, qui crient vers Lui et vers nous."

* Personnellement, je ne soupçonne pas une défiance de l’appareil d'Etat vis à vis des Religions, surtout du Christianisme, je le constate. C'est un fait.

+++
Là où manque la liberté religieuse, manque en définitive la liberté la plus significative:

“Je veux … réaffirmer la solidarité de toute l’Église avec ceux qui souffrent de l’absence de liberté de culte.

Là où manque la liberté religieuse, nous le savons, manque en définitive la liberté la plus significative, puisque dans la foi l’homme exprime son intime décision quant au sens ultime de son existence.

Prions donc pour que s’élargissent les espaces de la liberté religieuse dans tous les États, afin que les chrétiens, de même que les membres des autres religions, puissent vivre librement leurs convictions, individuellement et en communauté.”

“Au commencement du quatrième siècle, le culte chrétien était encore interdit par les autorités impériales.

Certains chrétiens d’Afrique du Nord, qui se sentaient poussés à célébrer le Jour du Seigneur, défièrent l’interdiction.

Ils furent martyrisés alors qu’ils déclaraient qu’il ne leur était pas possible de vivre sans l’Eucharistie, nourriture du Seigneur: sine dominico non possumus. (252)

Que ces martyrs d’Abitène, unis à tant de saints et de bienheureux qui ont fait de l’Eucharistie le centre de leur vie, intercèdent pour nous et qu’ils nous enseignent à être fidèles dans notre rencontre avec le Christ ressuscité.

Nous non plus, nous ne pouvons pas vivre sans participer au Sacrement de notre salut et nous désirons être iuxta dominicam viventes, c’est-à-dire traduire dans notre vie ce que nous célébrons dans le Jour du Seigneur.

Ce jour, en effet, est le jour de notre libération définitive.

Faut-il s’étonner si nous désirons que chaque jour soit vécu selon la nouveauté introduite par le Christ dans le mystère de l’Eucharistie?”

Benoit XVI Sacramentum Caritatis 87 et 95

 

 

Forme de la Croix chez

 

les Russes Orthodoxes

 

crucifixion.jpg

Les orthodoxes russes privilégient d'ordinaire la croix à huit branches, aussi appelée crucifixion. 

 

Cross.png


L'axe vertical de la croix est coupé de trois branches horizontales. La branche intermédiaire, la plus longue est reservée aux bras étendus du Crucifié. La branche supérieure représente l'inscription en grec, latin et hébreu que Pilate avait ordonné de clouer à la croix, selon la coutume romaine qui rendait ainsi public le motif de la peine.

 

Contrairement à la tradition catholique qui représente les pieds du Christ cloué d'un seul clou, l'iconographie orthodoxe suit la tradition selon laquelle les pieds du Christ ont été cloués séparement, ce que sont venus confirmer les études réalisées sur le Suaire de Turin.

 

La branche horizontale inférieure de la croix sert ainsi d'appui aux pieds du Crucifié. L'une de ses extrémités est surélevée, montrant le ciel où est reçu le Bon Laron, l'autre extrémité indiquant l'enfer qui attend le mauvais laron, celui qui ne se repentit point.

 

Sous la croix est souvent figuré un crвne, la tête d'Adam, qui selon la tradition aurait été enterré à l'endroit même de la Crucifixion du Christ. Depuis la croix s'écoule le sang du Christ, rendant vie à Adam, à l'homme, à l'humanité. 

 

Auprès de la croix, se tiennent la Mère de Dieu et l'apôtre Jean, le disciple bien-aimé. Sont également souvent représentés les instruments de la Passion, la lance, transpersant le côté du Christ, l'éponge vinaigrée donnée au Seigneur par le soldat romain. 

 

On trouve parfois des représentations de la croix avec une demi-lune. Ce symbole, que l'on associe parfois à la victoire du Christianisme sur l'Islam était cependant connu bien avant les affrontements entre chrétiens et musulmans et signifie ici l'alliance de la croix et de l'ancre, symbole d'espérance. La demi-lune symbolise aussi la coupe de l'Eucharistie et le sang du Christ offert pour le rachat des péchés humains. On trouve aussi la croix et la demi-lune sur les coupoles des églises consacrées à la Mère de Dieu : la lune symbolise ici la Mère de Dieu, la Croix rappelle le Christ, soleil de vérité.

 

SAINTS PHILIPPE ET

SAINT JACQUES,

oui, mais lequel des Jacques? 

 

 

Saint Philippe, et St Jacques (le Mineur), Apôtres

Saint Philippe, et St Jacques (le Mineur), Apôtres

Saint Philippe

 

St Philippe était de Bethsaïde, en Galilée, patrie de saint Pierre et de saint André.

Le Sauveur, dès les premiers jours de sa vie publique, le rencontra et lui dit : "Suis-Moi !" 

Après la Pentecôte (fête de la descente du Saint-Esprit sur les Apôtres, cinquante jours après Pâques), il alla prêcher dans les immenses contrées de l'Asie supérieure ; il évangélisa longtemps les Scythes, puis les Galates, les Phrygiens, et c'est dans la ville d'Hiérapolis, en Phrygie, qu'il confirma sa prédication par le témoignage de son sang

 

Un jour que le peuple offrait de l'encens à un gros serpent qu'il regardait comme une de ses divinités principales, Philippe, saisi de compassion, se jette à terre et supplie Dieu de délivrer ces malheureux de la tyrannie du serpent infernal. L'affreuse bête expire aussitôt. Le peuple se montrait disposé à accepter la doctrine d'un homme qui opérait de telles merveilles ; mais les magistrats et les pontifes s'emparèrent de l'Apôtre, le battirent de verges, le clouèrent à une croix et l'accablèrent de pierres. À sa mort, la terre trembla et plusieurs édifices s'écroulèrent.

 

Saint Philippe mourut dans un âge fort avancé puisque saint Polycarpe eut quelque temps le bonheur de converser avec lui.

 

St Jacques le majeur ,

lui, était fils de Zébédée et frère de saint Jean. Ils étaient pêcheurs sur le lac de Tibériade, compagnons de Simon et d'André.
Ils étaient dans la barque de leur père et réparaient les filets quand Jésus, passant sur le rivage, leur dit :"Suivez-moi."
Ils le suivirent.
Avec Pierre, Jacques et Jean seront les plus proches des apôtres de Jésus. Ils sont à la Transfiguration, ils entrent auprès de la petite fille de Jaïre. Ils seront au jardin des Oliviers.
Jacques, comme Jean, désire la première place auprès du Maître (Marc 10. 37). Il y gagnera l'annonce de son martyre:
-"Ma coupe, vous la boirez."
De même quand il veut faire tomber le feu du ciel sur un village inhospitalier, ce fils du tonnerre s'attire une réprimande.
Jésus ne ménage pas ceux à qui il accorde sa confiance privilégiée.
Jacques but la coupe du Seigneur en l'an 43, lors de la persécution d'Hérode.
Etienne avait eu la place de premier martyr. Jacques le suivit de peu.
(A la fin du 7ème siècle, une tradition fit de Jacques l'évangélisateur de l'Espagne, avant sa mort ou par ses reliques.
Son corps aurait été découvert dans un champ grâce à une étoile : le campus stellae, devenu Compostelle.
Après Jérusalem et Rome, ce fut le lieu d'un des plus célèbres pèlerinages de la chrétienté au Moyen Age et de nos jours encore.)

 

Saint Jacques le Juste, appelé le Mineur pour le distinguer de Jacques le Majeur (frère de saint Jean), était né à Cana, en Galilée d'Alphée et de Marie, soeur, c'est-à-dire proche parente de la sainte Vierge. St jacques était de la tribu de Juda et "fère de Jésus", c'est-à-dire cousin de Notre-Seigneur selon la chair.

 

La tradition affirme qu'il ressemblait au Sauveur, et que les fidèles aimaient à regarder en lui une vivante image de leur Maître remonté dans le Ciel. Jacques eut un frère, Apôtre comme lui, nommé Jude, et ses deux autres frères, Joseph et Siméon, furent disciples de Jésus. 

 

Après la Pentecôte, quand les Apôtres se partagèrent l'évangélisation du monde, Jacques se fixa à Jérusalem, pour la conversion spéciale des Juifs. Son autorité était très grande dans l'Église primitive, et, au concile de Jérusalem, c'est lui qui, le premier après saint Pierre, prit la parole.

 

"Se référant à Eusèbe, qui écrit que PierreJacques le Majeur (frère de Jean) et Jean ne se réservèrent pas la direction de l'église locale de Jérusalem, mais choisirent Jacques le Juste (le frère du Seigneur) comme évêque (episcopos), le R.P. Daniélou dans son Histoire Ecclésiastique (II, 1, 4) suggère que Jacques le Juste ait été à la fois une sorte de président du collège local des presbytres et d'héritier des pouvoirs apostoliques (naturellement en ce qui concerne l'église locale de Jérusalem)." (4) 

 

Les conversions nombreuses et éclatantes opérées par son ministère lui suscitèrent des ennemis.

 

En 62, le grand prêtre Anne, fils de celui du pontificat duquel Jésus avait été crucifié, se crut assez fort pour briser la jeune Eglise. Il fit arrêter jacques, le déféra au Sanhédrin. Par Flavius Josèphe et le mémorialiste et historien chrétien Hégésippe, qui écrivait au milieu du IIe siècle, nous connaissons le détail du drame.

 

Les princes des Juifs le firent monter sur la terrasse du temple de Jérusalem et lui dirent : "Juste, nous avons confiance en toi ; parle et dis-nous la vérité sur Jésus !"

 

Le saint Apôtre s'écria : "Pourquoi m'interrogez-vous sur le Christ ? Il siège dans les Cieux à la droite de la Majesté divine, et un jour Il reviendra sur les nuées du Ciel." La foule approuvait ces paroles ; mais les chefs, jaloux, précipitèrent le vieillard du haut du haut du temple où le démon avait naguère tenté Jésus. Comme il n'était pas mort, on se mit à le lapider, puis en dépit de quelques protestations généreuses, un foulon l'acheva à grands coups de sa lourde masse. Exécution illégale, qui valut à Anne d'être déposé du souverain pontificat. (5)

 

Brisé dans sa chute, il mourut l'an 62 en priant pour ses bourreaux : "Seigneur, pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font."

 

Nous avons de St Jacques le Mineur une Epître qui a le titre de Catholique ou Universelle, parce qu'elle ne fut point adressée à une Eglise particulière, mais à tout le corps des Juifs convertis qui étaient dispersés dans les différentes parties de l'univers.

 

PRATIQUE. Pardonnez à vos ennemis, priez pour vos persécuteurs.

  

 

Sources:

 

(1) Vie des Saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour et des instructions sur les fêtes mobiles, Alfred Mame et Fils éditeurs, Tours 1867, p. 121 ; (2); (3); (4) DANIEL-ROPS, Histoire de l'Eglise du Christ, tome II Les Apôtres et les Martyrs, Librairie Arthème Fayard, Paris 1965, p. 22 ; (5) DANIEL-ROPS, Histoire de l'Eglise du Christ, ibid., p. 46.

BILAN ANNUEL CONTRASTÉ

DU RESPECT DE LA

LIBERTÉ RELIGIEUSE

DANS LE MONDE

Le rapport 2020 de l’USCIRF dresse la liste des pays où la liberté religieuse n’est pas respectée.

La Commission des États-Unis pour la liberté religieuse internationale (USCIRF) a publié son rapport annuel. Aux « progrès remarquables » de certains pays, comme le Soudan, s’oppose « un net ralentissement » de cette liberté, comme nous pouvons le voir actuellement en Inde.

Tony Perkins est le président de cette Commission. Il estime « la liberté religieuse internationale sur une trajectoire ascendante dans l’ensemble ».

« Nous sommes encouragés par les mesures positives que certains gouvernements ont prises en 2019 – en particulier deux qui ont collaboré étroitement avec l’USCIRF – pour établir un environnement plus sûr pour la liberté de religion ou de conviction. Le Soudan se démarque, démontrant que de nouveaux dirigeants avec la volonté de changer peuvent rapidement apporter des améliorations tangibles. L’Ouzbékistan a également fait d’importants progrès en 2019 dans le respect des engagements qu’il a pris d’accorder aux groupes religieux une plus grande liberté. Bien que d’autres pays se soient détériorés, en particulier l’Inde, nous voyons la liberté religieuse internationale sur une trajectoire ascendante dans l’ensemble. »

Cette année encore, l’USCIRF a dressé la liste des 14 « pays particulièrement préoccupants » à cause des « violations systématiques, continues et flagrantes » tolérées ou perpétrées par leurs gouvernements. Aux côtés de ceux anciennement nommés, à savoir la Birmanie, la Chine, l’Érythrée, l’Iran, la Corée du Nord, le Pakistan, l’Arabie saoudite, le Tadjikistan et le Turkménistan, cinq nouveaux pays font leur entrée dans le classement, l’Inde, le Nigéria, la Russie, la Syrie et le Vietnam.

Aux côtés de ces pays, 15 autres sont inscrits sur la « liste de surveillance spéciale », dans ce rapport, à cause des « violations graves » auxquelles on assiste : Cuba, le Nicaragua, le Soudan, l’Ouzbékistan, l’Afghanistan, l’Algérie, l’Azerbaïdjan, Bahreïn, la République centrafricaine (RCA), l’Égypte, l’Indonésie, l’Iraq , le Kazakhstan, la Malaisie et la Turquie.

En dehors de ces gouvernements, la Commission a désigné 6 organisations non étatiques comme étant des « entités particulièrement préoccupantes ». Cinq groupes avaient déjà été cités dans le rapport 2019, al-Shabaab, Boko-Haram, les Houthis, l’État Islamique et les Talibans. Un autre fait son entrée, Hay’at Tahrir al-Sham, en Syrie.

M.C.

Source: Info Chrétienne 

 

"L'amour ( attachement excessif ) du corps est un signe d'incrédulité".

La foi libère l'intellect des catégories des sens, comme la sobriété au moyen du jeûne, en méditant sur Dieu et par des vigiles ( veillée de prières).

St Justin Popovich

"The love (excessive attachment) of the body is a sign of incredulity".

Faith frees the intellect from the categories of the senses, such as sobriety by means of fasting, meditating on God and by vigils (vigil of prayers).

St Justin Popovich

"O amor (apego excessivo) do corpo é um sinal de incredulidade".

A fé liberta o intelecto das categorias dos sentidos, como a sobriedade por meio do jejum, a meditação em Deus e as vigílias (vigília das orações).

St Justin Popovich

 

« Dieu tout puissant,


écarte de moi toute préoccupation de vanité,
tout désir d'être loué,
tout sentiment d'envie, de gourmandise,
de paresse et de luxure,
tout mouvement de colère,
tout appétit de vengeance,
tout penchant à souhaiter du mal à autrui
ou à m'en réjouir,
tout plaisir à provoquer la colère,
toute satisfaction que je pourrais éprouver
à admonester qui que ce soit
dans son affliction et son malheur.

Rends-moi, Seigneur bon,
humble et effacé, calme et paisible,
charitable et bienveillant, tendre et compatissant.
Qu'il y ait dans toutes mes actions,
dans toutes mes paroles,
et dans toutes mes pensées,
un goût de ton Esprit Saint et béni.

Accorde-moi, Seigneur bon, une foi pleine,
une ferme espérance
et une charité fervente,
un amour pour Toi, Seigneur bon,
qui dépasse incomparablement
mon amour pour moi-même ;
aide-moi à n'aimer rien contre ton gré,
mais toute chose en fonction de Toi... »

St Thomas More (1478-1535)

 

Deus todo poderoso,


tira de mim toda a preocupação com a vaidade,
qualquer desejo de ser alugado,
qualquer sentimento de desejo, de ganância,
de preguiça e luxúria,
qualquer movimento de raiva,
qualquer apetite por vingança,
toda a inclinação para desejar que os outros prejudiquem
ou para se alegrar,
todo prazer em provocar raiva,
qualquer satisfação que eu poderia experimentar
para advertir alguém
em sua aflição e sua desgraça.

Devolve-me, bom Deus.
Humilde e apagada, calma e pacífica
caridoso e atencioso, terno e compassivo.
Que existe em todas as minhas ações
em todas as minhas palavras
e em todos os meus pensamentos,
um gosto do seu Espírito Santo e abençoado.

Conceda-me, bom Deus, uma fé plena
uma firme esperança
e uma fervorosa caridade
um amor por você, bom Deus
que excede incomparavelmente
meu amor por mim mesmo;
ajuda-me a não amar nada contra a tua vontade,
mas tudo de acordo com você ... "

St Thomas More (1478-1535)

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

PERSÉCUTION DES PRÊTRES CHINOIS

PAR LE POUVOIR COMMUNISTE

En Chine, des agents de la sécurité nationale ont recours à la torture contre les prêtres.

Bitter Winter, magazine sur la liberté religieuse en Chine, nous alerte sur la situation vécue par certains prêtres du diocèse de Mindong. Le gouvernement s’est donné jusqu’au mois de juin pour « transformer » l’église catholique souterraine. Pour cela, il a recours à la torture pour contraindre les prêtres à adhérer à l’Association Catholique Patriotique Chinoise (CPCA).

Le père Huang, qui était sous surveillance, a été enlevé le 2 avril par une douzaine d’agents de la sécurité nationale. Pendant 4 jours, il a été soumis à la torture appelée « épuisement de l’aigle ». Placé dans une salle d’interrogatoire, il a été privé de sommeil pendant plusieurs jours par une forte lumière pointée sur lui 24 heures sur 24.

Épuisé par cette torture, père Huang n’a plus pu résister et a signé cette adhésion à la CPCA. Il a obtenu qu’y soit ajoutée une déclaration selon laquelle « il restera fidèle à la doctrine catholique » et a refusé de persuader d’autres prêtres alors que les autorités lui promettaient près de 6500 € par nouvelle adhésion obtenue.

Un chrétien explique à Bitter Winter le regret de père Huang.

« Huang a ressenti du regret après avoir signé, pensant qu’il avait laissé tomber sa congrégation. Il a dit qu’il ne ‘se vautrerait pas dans le marais de la CPCA’, qu’il l’ait rejoint ou non. »

Une personne du gouvernement local aurait précisé au magazine, « mes supérieurs ont dit que tout moyen devait être utilisé pour le faire signer ; si nécessaire, il pourrait disparaître ».

Outre la torture, le gouvernement a également recours à la « culpabilité par association ». Un prêtre a été contraint de rejoindre la CPCA après que le gouvernement ait menacé de licencier son frère et sa belle-sœur qui travaillent tout deux dans la fonction publique. Un autre, qui avait refusé de signer, a vu son frère se faire confisquer son tricycle à moteur, indispensable à ses affaires, et fermer l’agence de voyage de son neveu.

Selon un membre du diocèse de Mindong, ces actions vont s’intensifier alors que le gouvernement s’est fixé le terme du mois de juin pour « transformer » l’église catholique non-enregistrée.

M.C.

Source: Info Chrétienne 

Audio souvenir de la Consécration de l'Eglise

et du Monastère Syro-Orthodoxe de Mor

Gabriel (Allemagne) par les Métropolites

Severius et Philipose

UN EX MUSULMAN RACONTE...

Depuis quelques temps, à chaque fois que Sam faisait ses prières matinales avant de se rendre au bureau, il ressentait au fond de lui le mot Jésus, Jésus, Jésus.

Confus, Sam demandait pardon à genoux à Allah pour cette pensée. “Je ne sais pas d’où vient le truc de Jésus, Allah, s’il-te-plait, pardonne-moi…”.  Mais le nom de Jésus revenait constamment, chaque matin. A ce moment de sa vie, tout allait mal, professionnellement, personnellement, il traversait un désert et était très abattu. Mais chaque jour, pendant ces dévotions, le nom de Jésus continuait à harceler le jeune homme.

“J’entendais Jésus, Jésus, Jésus… Et un jour le nom de Jésus est devenu plus fort et j’ai été comme secoué.”

Ce jour-là, déprimé, confus et plein de culpabilité, il se rendait au bureau à pieds, quand il croisa une amie, qui ne le trouvait pas très bien. Elle s’empressa de prendre de ses nouvelles. Au vue de la réponse, elle lui demanda :

“As-tu prié ?”

“Je prie chaque matin.”

Rosie lui proposa alors de l’accompagner à l’église. Il accepta pour ne pas la froisser, et le dimanche suivant mit une chemise et un beau pantalon pour se rendre dans son église. Il y découvrit des chrétiens heureux, en jeans, avec une “musique chrétienne folle”. Rosie l’aidait à décrypter ce qu’il voyait. En sortant, Sam était circonspect.

“J’ai trouvé une église près de chez moi, je vais réessayer une autre fois, mais honnêtement…”

Il n’était pas convaincu, mais retourna dans une autre église avec un ami de Rosie. Pendant le rassemblement, il fit cette prière :

“Jésus si tu es mon sauveur, tu dois me le montrer aujourd’hui, sinon je resterai musulman.”

Et alors que le groupe commençait à chanter, “un feu s’est allumé dans son âme”.

“Je ressentais de l’amour et des émotions intenses mélangées. Je ne savais pas ce qu’il se passait, j’étais confus je restais là… Mais j’aimais ça, et je ne voulais pas que ça s’arrête. Le Saint-Esprit me baptisait alors que j’ignorais tout de lui. J’ai rencontré Jésus et j’ai su qu’il était mon sauveur.”

De retour à la maison, la Bible devint une nourriture et il avait faim ! Il ne s’arrêtait plus de la lire, de l’analyser. Une prière revenait dans son coeur en permanence, une prière obsessionnelle au bureau, la nuit, en toutes circonstances….

“Tu dois me montrer…”

Un jour, alors qu’il se levait de son lit, il vit en face de lui une énorme lumière.

“C’était le magnifique visage aimant de Jésus… La révélation de Jésus lui-même… Il me disait qu’il existait.”

Sam déclare que sa rencontre avec Jésus a changé sa vie. La relation personnelle avec Dieu le Père, l’amour du Père qui est venu en lui, a marqué un tel contraste avec la peur éprouvée dans l’islam. Il est un témoin et un disciple de Jésus. Il souhaite vivre les “Actes” autour de lui, voir les vies changées et transformées par Jésus

Source: La rédaction de https://www.infochretienne.com/

Le petit coin Inter-religieux:

 

LE JEÛNE DE MARIE LORS DU RAMADAN MUSULMAN ?

Le jeûne du mois de Ramadan qui commence pour les musulmans représente une occasion d’entrer en soi.

Comme si le fait que le corps n’est pas, durant la journée, pris par le processus digestif, lui permettait d’être dans une sorte de calme intérieur.

Tout va plus lentement quand on est à jeun, du moins dans mon expérience.

Ce qui permet de vivre les choses avec plus de présence, bien que l’on se trouve parfois, à cause de la fatigue, dans des états qui ressemblent à une présence-absence, comme ce moment d’entre-deux avant de sombrer dans le sommeil.

Or l’expérience du confinement durant la pandémie actuelle fait que ce moment sera un temps de double jeûne, un jeûne par rapport au corps et ses facultés, et un autre par rapport à la vie sociale.

Il y a quelques jours, j’ai dû briser le confinement pour quelques heures et sortir finaliser des documents indispensables.

À mon retour, je me sentais comme assourdie par les sons du monde extérieur.

J’ai éprouvé le besoin de me murer dans un silence grave, dans un état de jeûne profond, de jeûne marial, comme il en est question dans le Coran.

Le Coran propose en effet une description assez imagée de l’histoire de Marie.

Elle apparaît seule dans le temple, où Gabriel va lui annoncer qu’elle aura un fils sans père humain, puis seule dans l’espace vide, sous un palmier, donnant naissance à Jésus.

À la suite de cette naissance, Dieu lui dit de se tranquilliser et lui enjoint un jeûne qui a pour but de la protéger : « Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis-lui : “J’ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain.” » (Coran 19, 26-27.)

Avant Marie, Zacharie lui aussi s’est abstenu de parole mais, dans son cas, ce n’était pas un jeûne mais un signe, le signe du miracle à venir : « Ô mon Seigneur, dit (Zacharie), accorde-moi un signe. – Ton signe, dit (Dieu), sera que tu ne pourras pas parler aux gens pendant trois nuits tout en étant bien portant. » (Coran 19, 10.)

Le temps du coronavirus est un temps d’intériorisation forcée. Avec un jeûne corporel ou non, il peut représenter une chance, pour beaucoup, d’entrer, à un certain degré, dans le jeûne de Marie.

Un jeûne de la parole qui permet de voir ce qui est nécessaire et ce qui ne l’est pas, dans nos vies et dans nos paroles.

Un moment d’intériorisation qui non seulement nous aide à remettre les choses à leur juste place et dans une hiérarchie adéquate, mais nous pousse aussi, tel le jeûne corporel, à briser les habitudes pour un renouvellement continu.

Peut-être serait-il aussi comme le jeûne de Zacharie, un signe préfigurant une nouvelle naissance, cette fois individuelle et collective ?

Par Nayla Tabbara, théologienne musulmane libanaise (1)

(1) Également vice-présidente de la Fondation Adyan pour la diversité, la solidarité et la dignité humaine, et auteure de L’Islam pensé par une femme, avec Marie Malzac, Bayard, 250 p., 16,90 €.

 

Chers amis. Aloho m'barekh (Dieu vous bénisse) !

Je vous partage ci-dessous cette belle initiative des Chrétiens dits "Évangéliques" dans l'espoir que vous et moi, nous y unissions dans la prière.

Le Ramadan n'est-il pas une période de conversion pour nos frères et soeurs en humanité, croyants musulmans?

Peut-être me critiquera t-on de promouvoir l'initiative d'une communauté chrétienne à laquelle il manque, c'est vrai, l'essentielle apostolicité?

Mais, en dehors des canaux ordinaires, force est de constater que l'Esprit souffle où Il veut et je rends grâce à Dieu pour le zèle missionnaire de ces personnes qui reconnaissent le Christ et s'en réclament sans fausse honte, alors que d'aucune de nos Eglises Apostoliques semblent repliées frileusement sur elles-mêmes et, en ce qui concerne l'Islam et surtout les convertis de l'Islam, adoptent un langage et une attitude embarrassés qui, souvent, est vexante pour ces personnes, lesquelles parfois rejetées de leur milieu originel se trouvent comme marginalisés dans une communauté qu'ils eussent espérée plus fraternelle.

Il faut bien comprendre que, par Son incarnation le Verbe de Vie s'est uni tout homme. Il a fait de tout homme, de toute femme, Son frère, Sa sœur... Mais ce n'est pas assez. Ce n'est qu'un commencement.

Il s'est fait l'Emmanuel, Dieu présent au milieu de Son Peuple : "Et voici que Je serai avec vous jusqu'à la fin des temps".

Comme Chef de l'Eglise, comme Bon Pasteur, Il brûle du Saint Désir de voir tous Ses frères et soeurs humains rentrer à la bergerie, rejoindre la Maison du Père, "Mon Père et votre Père"...

Il brûle du désir de les voir, par Lui, avec Lui et en Lui, retrouver la dignité première de l'homme créé à l'Image et à la Ressemblance de Dieu...

L’adhésion au Christ par le Saint Baptême parachèverait cette union. Dès lors ces frères et soeurs en humanité accéderaient au Père par et dans L'Esprit Saint. Ils recouvreraient cette dignité première.

Par et dans le Fils Unique notre Rédempteur, "premier né d'une multitude de frères", ils deviendraient fils et filles du Père.

Alors, chers fils et filles, chers amis de notre Eglise Syro-Orthodoxe de Mar Thoma , n'hésitons-pas: Unissons nous à cette initiative d'inspiration vraiment chrétienne.

Pendant ce "Mois de Marie" qui correspond à peu près à à la période du Ramadan, prions, par l'intercession de Marie, Mère du Rédempteur, pour que le Christ unique Chemin, Vérité et Vie se révèle à nos frères et soeurs Croyants musulmans!

Tant qu'il en est encore temps, je vous adresse la salutation pascale dans la langue du Christ (Le Syriaque / Araméen) :

-"Qom Moran men qabro" (Notre Seigneur est ressuscité)"shariroyith qom" (En vérité il est ressuscité), Alléluia !

Votre fraternellement dans le Christ, notre Seigneur. Shlomo Ikoulkoun (La Paix soit avec vous)!

+Métropolite Mor Philipose.Brévilly ce 1er Mai 2020.

Le ramadan devrait débuter le 24 avril - Image d'illustration © Pixabay
Ramadan : Le Réseau évangélique suisse invite à trente jours de prières pour les musulmans

À l'occasion du ramadan qui devrait démarrer le vendredi 24 avril, le réseau évangélique suisse (RES) propose, sur son site le livret «30 jours de prière pour le monde musulman» jusqu’au 23 mai. En version papier ou en format numérique, ce livret est un guide de prières quotidiennes qui est basé sur la thématique annuelle des mouvements historiques qui ont influencés l'islam.

Chaque année, les chrétiens sont invités à intercéder pour les fidèles d'Allah durant cette période. «Dans la prière, nous voulons (...) confier les musulmans au Dieu d’amour auquel nous croyons en lui demandant de se révéler à eux», explique le RES.

 

Cette année le ramadan risque d’être fortement perturbé par le confinement. Il consiste en 30 jours de jeûne, pendant lesquels les musulmans ayant l'âge requis s’abstiennent de manger, de boire, de fumer, d’entretenir de rapports sexuels de l'aube au coucher du soleil. Ce mois de jeûne – un des cinq piliers de l’islam - invite ainsi le musulman à se centrer sur la prière, la réflexion par rapport à sa foi et pratiquer l'aumône.

SOURCE:la rédaction d'Evangeliques.info 
 Saint Joseph vous aidera à entrer en vous-mêmes

(Extrait des "révélations privées" à une "ame privilégiée" surnomée "La Fille du Oui")

st joseph bébé jésus

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Ce que le Seigneur va nous accorder viendra du Ciel. Tout ce que nous pénétrerons viendra du Ciel. Laissons le Ciel nous prendre et nous faire goûter aux délices qui n’appartiennent qu’à Dieu le Père, qu’à Dieu le Fils, qu’à Dieu le Saint-Esprit et qui ont fait participer l’humble Marie à leurs délices. Alors, nous allons nous lever.

 

♪♪ Je vous salue, Saint Joseph

Protecteur du grand Mystère

Saint Joseph, protégez-nous, priez pour nous

Je vous salue Saint Joseph

Vrai gardien de la Lumière

Saint Joseph, protégez-nous, priez pour nous

 

Saint Joseph, dépositaire…♪♪

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Saint Joseph, notre gardien. Saint Joseph, notre protecteur. Il est le protecteur de la jeunesse et de la vieillesse. Il est avec nous et il nous apporte tant et tant d’amour.

Jésus: Ce que Saint Joseph a été pour vous, mes enfants, il l’est toujours pour vous. Prenant dans son cœur qui j’étais, moi, le Fils de Dieu le Père, il vous a tous pris. Il vous a tous amenés là où vous étiez pour être: en moi, le Fils de Dieu: vous êtes en la présence de Dieu et Saint Joseph est en votre présence.

  •  Qui était Saint Joseph? Un homme de bienveillance, un homme d’humilité, un homme qui partageait toutes ses nuits et toutes ses journées avec son Dieu. Il vous apportait ce qu’il était, car il avait reçu en son Cœur ‘une goutte’ de Dieu le Père et cette goutte, mes enfants, elle est sortie du Cœur même de mon Père. Aucun ici-bas n’a reçu du Cœur de mon Père ce que Saint Joseph a reçu. Voilà pourquoi il est le protecteur de la Lumière, il est le protecteur de toutes les petites lumières. Vous êtes à lui comme des tout petits enfants et il vous tient par la main tout comme l’Immaculée Conception vous tient par la main. Voici ce qui est voulu du Ciel pour vous, mes enfants. Telle est la Volonté de Dieu le Père.

Saint Joseph: Sur terre, ma joie a été d’avancer auprès de Dieu. J’ai marché sur cette terre comme vous avez marché sur cette terre, j’ai été présent auprès de tous nos frères et nos sœurs comme vous êtes présents à cet instant même avec moi.

  •  Je suis Joseph le charpentier, je suis celui qui apportait de lui-même à ceux qui voulaient bien de moi-même. Je vous apporte ma présence voulue par Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit, et l’humble Marie est auprès de moi. Je suis son époux, je suis toujours au service de mon humble épouse, tel Dieu me l’a confiée. Vous êtes tous confiés, petits enfants, à l’humble Marie. Elle vous amène vers votre libération. Votre libération est pour vous une lumière qui s’agite dans votre quotidien.

 

Vous êtes tous présents devant Dieu. Je suis devant votre Dieu, notre Dieu, et ce qu’il reflète sur moi, je vous le présente: recevez le reflet de Dieu le Père sur votre visage. Laissez-vous illuminer par sa beauté. Ce que Dieu reflète sur moi, je le laisse refléter sur vous-mêmes. Vous êtes les choisis de Dieu, vous êtes les bénis de Dieu. Tous les bénis de Dieu reçoivent à cet instant même, par votre présence ici dans ce refuge, le reflet de Dieu. Cette grâce vient du Ciel, elle vous est accordée afin que vous puissiez vivre les paroles de Dieu dans votre quotidien.

  •  Soyez dans vos journées comme moi j’ai été dans les journées terrestres. Servez votre prochain, il est un trésor pour votre vie, il vous montre votre place. Moi, charpentier sur la terre, je servais mon humble prochain, il était pour moi un moment où je servais Dieu. Dieu m’accordait la présence de mon cher et aimable prochain afin que je puisse m’incliner devant ma petitesse qui devait les servir. Je me mettais à leur service par les grâces qu’ils recevaient de Dieu et qu’ils laissaient pleuvoir sur moi. Je ne m’accordais rien, tout était de Dieu, en passant par eux.

Mon cher et amoureux prochain qui me critiquait me montrait que je devais me maintenir encore plus petit, plus petit, devant la grâce que Dieu m’accordait: il m’apprenait à être encore et encore l’objet de Dieu. Moi qui devais prendre soin du Sauveur du monde, Dieu m’en rendait digne que par la présence de mon prochain. Mon cher prochain: il m’accordait leur présence afin que je sois devant leur présence plus petit qu’eux. Je devais les servir comme Dieu voulait que je les serve. Je leur accordais tout mon temps. Mon temps était précieux et j’en prenais soin pour eux.

Adoration_des_bergers_-_Poussin_-_Alte_Pinakothek_München

  •  C’est vers eux que Dieu m’envoya: je devais présenter l’Enfant-Dieu à ceux qui étaient les plus humbles de la terre. Ces bergers n’étaient-ils pas ceux qui devaient me montrer combien était grande la présence de Dieu parmi nous?

 

L’humble Marie fut pour moi une grande, une grande joie. Quelle joie d’être auprès de Celle qui était toute petite parmi les toutes petites! Elle qui avait été choisie pour porter l’Enfant-Dieu, elle qui était la promesse de tous les enfants de Dieu pour porter l’Enfant-Dieu, Dieu l’approcha de moi et il m’approcha d’elle, et c’est avec un regard rempli de reconnaissance envers Dieu que je me suis approché.

  •  Ne comprenant pas la douleur qui devait m’atteindre, j’acceptai de m’approcher tout en me gardant petit. Cette douleur qui atteignit mon Cœur me fit reculer d’un pas. Dieu envoya son ange pour me dire: «Joseph, n’aie crainte. Sois le protecteur de l’humble Marie, car tout est de moi.» Lors de la prononciation du Sauveur, de Jésus présent, tout mon être s’inclina. Tel était le Vouloir de Dieu, car tout ce qui était à Dieu n’appartenait qu’à Dieu.

Qui était l’être que j’étais pour être choisi? Moi le protecteur du Sauveur du monde, j’ai avancé, j’ai avancé. J’ai regardé le regard de l’humble Marie et c’est ensemble que nous avons déposé nos pas dans les pas qui nous amenaient vers un destin éternel: être les parents de Jésus, Fils de Dieu. Cela nous amenait à être des parents qui devaient montrer à tous les parents sur la terre à bien se maintenir auprès de leurs enfants.

  •  Tout en moi n’était que le Vouloir de Dieu. Constamment, le Saint-Esprit me visitait. Il me montrait tout ce que je devais accorder à l’Enfant-Dieu. Mon travail était une joie pour moi, car tous mes moments d’humilité se transformaient en des moments de richesse que je présentais à mon Dieu. À genoux devant l’humble Marie, je rendais adoration à l’Enfant-Dieu qui grandissait et le Saint-Esprit me préparait à rendre hommage et grâce à Celui qui devait venir sur la terre.

Quand l’Enfant-Dieu s’installa dans cette crèche, quelle fut ma joie d’être l’artisan de cette crèche! Je rendais l’humilité par l’Humilité, car l’Humilité recevait l’humilité: il venait de prendre place parmi nous, il venait de se donner à chacun de nous.

  •  L’humble Marie et l’humble petit que j’étais, nous étions en adoration devant l’Humilité. Tout ravissait notre cœur. C’est dans ce ravissement que nous avons reçu les petits de ce monde: les bergers. Et c’est dans la royauté voulue de Dieu que nous avons accepté les présents des Rois Mages. Dieu nous accordait cette place pour chacun de vous, car chacun de vous doit recevoir cette grâce, une grâce qui vous montre que la royauté de Dieu est en chacun de vous.

 

Vous êtes les enfants de la Promesse et seuls les enfants de la Lumière peuvent s’approcher et vivre la Promesse: un Dieu resplendissant de beauté, un Dieu au-dessus de toute création, un Dieu qui s’ouvre et qui se donne et qui reçoit ce qu’il est lui-même. Chacun de nous qui sommes créés, nous nous donnons à Dieu tout comme l’Enfant-Dieu s’est donné à chacun de nous.

  •  Et c’est dans cette humilité que l’humble Marie et que l’humble Joseph que je suis vous présentent à Dieu. Aucun de vous ne peut avoir cet honneur si ce n’est que Dieu lui-même. Dieu a mis dans notre Cœur la joie de vous présenter à Dieu. Recevez cette joie. Nous, le Cœur Immaculé de Marie, le Cœur de Joseph, le Sacré Cœur de Jésus, nous vous ouvrons à cette grandeur, ce qui vous aidera à accueillir avec humilité la place que Dieu vous accordera.

Chacun de vous, vous entrerez dans le refuge de votre humble prochain et c’est avec cette grâce que vous accepterez de vivre ce que votre amoureux prochain est pour vous. Reconnaissez que c’est votre prochain qui est amoureux de vous, et soyez dans l’humilité pour tout accueillir, cet amour. Rien ne vient de vous, tout viendra de votre cher et amoureux prochain. Soyez dans l’appel de Dieu tout comme Marie, mon humble épouse et moi son humble époux avons été.

  •  Recevez mon humble merci. Dieu m’a accordé cette grâce pour vous aujourd’hui même. C’est ensemble, dans le ‘Je t’aime’ du Christ, que je prononce le ‘je t’aime’. Rien ne vient de moi et tout vient de Dieu. Ce que vous recevez, j’en rends grâce à Dieu. Tout pour la Gloire de Dieu.

barre-original

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Merci, mon Dieu. (Tous: Merci, mon Dieu. Merci, Saint-Joseph…) Saint Joseph, quel homme plus humble que lui? C’est lui qui a reçu une goutte du Cœur du Père pour avoir ce bonheur de prendre soin du Fils de Dieu. Eh, comme il nous le rend bien! Il prend soin de nous, et cela faisait partie de son oui. Oui, il a accepté de prendre comme épouse l’humble Marie: oui, il a accepté de passer après Dieu. Ce n’est pas lui qui a déposé en Marie la présence de Dieu, il a laissé passer Dieu avant lui.

  •  Quel moment merveilleux de comprendre que nous sommes sous le modèle de Joseph:

 

laisser passer Dieu avant nous.

– Joseph était continuellement dans sa liberté: Joseph ne connaissait pas la peur.

  •  Bien que Joseph ait la connaissance du mal en lui: Joseph ne connaissait pas la peur.

–  Ce n’est pas la peur qui a guidé Saint Joseph vers l’Égypte: c’était l’obéissance.

  •  Lorsque Joseph chercha avec Marie, pendant trois jours, l’Enfant-Dieu: c’était l’obéissance de prendre soin de l’Enfant-Dieu.

–  Joseph, toujours humble, voulait tout le temps obéir à son oui qui appartenait à Dieu: il n’appartenait pas à Joseph le oui, il appartenait à Dieu.

  •  Même le oui prononcé, Joseph ne se l’est jamais attribué: il laissait tout à Dieu, tel était Saint Joseph.

 Joseph a connu comme nous la souffrance,

Joseph a connu comme nous l’humiliation.

visitation-1

  •  Lorsque Maman Marie partit vers sa cousine Élisabeth et qu’elle revint vers l’endroit où elle devait se maintenir près de Saint Joseph, elle avait maintenant une apparence de femme accomplie. Et tout le monde voyait combien Marie était dans son accomplissement de maman: celle qui porte son enfant.
  • Et Joseph acceptait qu’on le regarde, qu’on le juge, parce qu’il prenait tout ce que Marie était, et lui il le vivait. C’est lui qui vivait cette humiliation, c’est lui qui vivait ces regards de jugements, car Joseph acceptait tout cela par amour pour Marie.

Joseph ne voulait pas prendre la place de Celui qui était le Père de l’enfant qu’elle portait. Est-ce que Joseph aurait eu un jugement, lui, l’humble Joseph, le parfait Joseph, contre le Père de l’enfant? Il porta tout cela sur lui, et dans l’humilité il se retira. Eh, quelle récompense! Dieu lui-même vint durant la nuit pour lui dire: «Ne crains pas, car Celui qu’elle porte en son sein est voulu de Dieu et tu lui donneras le nom de Jésus.»

  •  Il venait de lui annoncer qu’elle portait le Sauveur du monde. Quelle grâce pour Joseph, quel bonheur pour Joseph! Et encore une fois, il laissa passer devant lui son humilité: Dieu. Il servit Marie comme un bon époux en la protégeant, en lui donnant ce qui était nécessaire pour la nourrir: il ne prenait pas autre place que celle que Dieu lui donnait.

 

Toujours cette humilité qui se laissait refléter sur Joseph. Et d’où lui venait cette humilité? De Joseph lui-même? Non, du Ciel: Dieu le Père faisait refléter sur Joseph son humilité. Et tous ceux qui étaient en contact avec Joseph sentaient que Joseph était quelqu’un de spécial. Ils ne demandaient rien à Joseph:  »D’où tu tiens ton humilité? D’où tu tiens ta simplicité? »

  •  Il acceptait, Joseph, autant les plus pauvres que les plus riches, car telle était sa clientèle. C’était toujours le même regard, toujours le même service. N’était-il pas sous la puissance de Dieu? Dieu le Père qui envoie son Fils pour prendre, ‘prendre’, tous les péchés du monde, du plus petit pécheur au plus grand pécheur, c’était le même regard.

Encore et encore, Joseph ne cesse de se montrer à nous comme étant le patron de tous les modèles d’humilité. Joseph ne se donne pas cela, c’est Dieu qui nous a présenté Joseph lui-même.

  • Et nous avons ici, au Canada, le bonheur d’avoir eu comme compagnon le Frère André, ‘saint Frère André’, et saint Frère André nous a tant, tant fait aimer Saint Joseph. Merci, bon Frère André. Nous ne pouvons pas séparer Saint Joseph d’avec le Frère André et du Frère André de Saint Joseph, ils semblent ne faire qu’un seul modèle.
  • Alors, lorsque notre quotidien va continuer cet après-midi, et encore et encore, n’oublions pas que nous avons reçu le reflet de Dieu le Père lui-même par la présence de Saint Joseph aujourd’hui: aujourd’hui, nous l’avons entendu. Et il ne faut pas oublier l’humble Marie qui se tient près de Saint Joseph, elle était présente. Hé, juste avant de débuter, Jésus, il a dit: «C’est moi qui vais débuter avant Saint Joseph.» Jésus voulait avoir cette joie de présenter son père de la terre. Quel cadeau pour nous! N’est-ce pas ce que ce chant nous a apporté au début? C’est Saint Joseph qui a accordé autant d’amour à cet humble compositeur pour ce chant.

Et je voudrais remercier une personne en particulier que je tiens beaucoup à cœur, c’est Guilmer:  »Richard, la première fois que nous avons entendu ce chant, qui l’a chanté lorsque nous étions dans le refuge? » (R: Guilmer, il ne chantait pas de même!) Il la chantait cette chanson, Guilmer.

  •  C’est vrai qu’il chantait tout le temps. Il aimait beaucoup Saint Joseph, Guilmer. C’est un ami à nous qui était présent lorsque nous avons construit, ce n’est pas nous là. C’est lorsque le Seigneur nous a fait mettre les clous tout rouillés à la bonne place et que cela s’est rassemblé puis ça a formé des petits refuges. Merci, mon Dieu, pour tous les cadeaux que nous recevons.

 

Il y aura donc encore d’autres cadeaux que nous allons aussi recevoir dans les jours qui vont suivre ces jours, et cela va se multiplier parce que plus nous allons vivre notre liberté, plus la peur va prendre son … trou (R: Trou. Rires.)

  •  Et nous, nous allons prendre notre place sur le terrain et nous allons faire de bonnes passes d’amour, et là, nous allons scorer but sur but (R: but). Oui, est-ce que nos enfants, nous allons les emmener jouer sur le terrain avec nous? (R: Oui.) Hé, combien, les célibataires, vous avez des enfants! (R: Des centaines.) Vous ne pouvez pas les compter vous autres. Vous avez double d’ouvrage que nous: merci, d’être là. Merci, parce que ce temps est précieux pour tous les célibataires. (R: Pourquoi?) ‘Pourquoi’, prendre soin de nos enfants! Nous ne vous mettrons pas au chômage, occupez-vous-en de nos enfants. Merci, Seigneur. (Tous: Merci, Seigneur.)

Alors, nous allons nous dire un merci entre nous. Prenons cinq minutes, s’il vous plaît, un gros cinq minutes, et disons-nous merci: merci d’être là, merci d’être là.

  •  Entre nous, allons-y:  »Merci de ta présence. » (Tous: Merci… Merci… Merci…)  »Merci, Nicole. Merci… »
Confinement :

 

– Découvre 3 priorités pour Résister  (Alberto Maalouf, Jeune médecin catholique)

Confinement.. 3 Priorités pour Résister ! Nouvelle Vidéo d’Alberto Maalouf à ne pas manquer ! A partager sans modération pour redonner Espérance !

Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre… Apprenons à discerner sa voix.

Nous aspirons tous à entendre la voix de Dieu, à reconnaître quand il nous parle, quand ils nous indique le chemin. Pour commencer, il est important de prendre conscience que « Dieu parle tantôt d’une manière, et tantôt d’une autre », et ce n’est que dans une recherche d’intimité que nous apprenons à discerner sa voix, au travers des 7 façons qu’à le Seigneur de révéler sa volonté.

1. Sa parole

Quand vous ouvrez votre Bible, Dieu ouvre sa bouche, et sa parole ne revient pas à lui sans avoir produit un effet.

2. Les portes ouvertes et les opportunités

Ecris à l’ange de l’Eglise de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera , celui qui ferme, et personne n’ouvrira : Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte , que personne ne peut fermer.
Apocalypse 3:7-8

3. Les autres

Comme Mardoché pour Esther, ou Nathan pour David, Dieu peut se servir de l’un de vos proches pour vous parler.

Moïse lui répondit: Es-tu jaloux pour moi? Puisse tout le peuple de l’Éternel être composé de prophètes; et veuille l’Éternel mettre son esprit sur eux!
Nombres 11:29

4. Le désir

Car c’est Dieu qui crée en nous le vouloir et le faire, si nous faisons de l’Éternel nos délices, certains de nos désirs, et certaines de nos idées viendront de lui.

Fais de l’Éternel tes délices, Et il te donnera ce que ton coeur désire.
Psaume 37:4

5. Les songes

Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes.
Actes 2:17

6. L’invitation

Apprenez à obéir aux murmures du Saint-Esprit.

Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira: Voici le chemin, marchez-y! Car vous iriez à droite, ou vous iriez à gauche.
Esaïe 30:21

7. La douleur

C.S. Lewis a dit, « Dieu murmure à travers nos plaisirs, mais crie à travers notre douleur ».

La souffrance est une école au travers de laquelle nous développons notre relation avec Dieu et comprenons mieux ses enseignements.

Source:La rédaction de https://www.infochretienne.com/, librement inspiré d'un article précédent

DiadoquePour ceux qui commencent à s'éprendre de la piété, le chemin de la vertu apparaît très rude et pénible, non qu'il le soit en réalité, mais parce que la nature humaine, dès le sein maternel, se trouve en affinité avec les plaisirs.

Mais à ceux qui ont réussi à dépasser le milieu du chemin, il se montre agréable et facile.

En effet, si la pratique du bien soumet les tendances mauvaises à la discipline de la vertu, elles disparaissent en même temps que le souvenir des plaisirs irrationnels.

Désormais l'âme se plaît à parcourir tous les sentiers des vertus.

C'est pourquoi le Seigneur, lorsqu'Il nous met sur la route du salut, dit :

Étroit et resserré est le chemin qui mène à la vie et ils sont peu nombreux ceux qui le trouvent (Mt 7, 14).

Mais pour ceux qui veulent, avec une grande détermination, progresser dans l'observance de ses saints commandements, Il affirme : 

-En effet, mon joug est doux et mon fardeau léger (Mt 11, 30).

Il faut donc, au début du combat, forcer en quelque sorte notre volonté à accomplir les saints commandements de Dieu, de telle manière que le Seigneur, dans sa bonté, en voyant notre résolution et notre effort, nous envoie une volonté toute prête à accomplir avec un grand plaisir, ses glorieux commandements. 

La volonté t'est préparée par le Seigneur (Pr 8, 35), en sorte que nous pratiquions sans cesse le bien, avec une grande joie.

Alors nous sentirons vraiment que c'est Dieu qui opère en nous le vouloir et le faire pour son bon plaisir (Ph 2, 13).

(Saint Diadoque de Photicé : Les propos ascétiques. Cent chapitres.)

 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

  

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Résultat de recherche d'images pour "cierge allumé"

Não nos esqueçamos de orar pelos bispos, sacerdotes e

Cristãos fiéis detidos pelos "islamitas"

Ou terroristas de todos os tipos!

Deixe-nos rezar implacavelmente pelo

Senhor, apoie-os. Ore por sua libertação ...

_______________________

LE COIN DU CATÉCHISME ET...

DE LA TRANSMISSION

FAMILIALE:

Chapitre IX(9): De la Mort, de la Résurrection et de l'Ascension de Notre- Seigneur Jésus- Christ.

Publié le 25 Mars 2009 par Servus dans Catéchisme - Catéchèse.

Chapitre IX(9): De la Mort, de la Résurrection et de l'Ascension de Notre- Seigneur Jésus- Christ.

Chapitre Neuf Jesus Le Messie JESUS," D ie u l ' a é l e vé t r è s ha u t e t l ui a d o nn é l e n o m q u i e s t a u - d e s s u s d e t ou t n o m , a f i n q u' a u n o m de J é s u s se p l i e to u t g e n o u de s ê t r e s c é l este s , t e...

Lire la suite

 

ANNONCES POUR LA PERIODE DE CONFINEMENT

 ¤ Relais paroissial Mar Thoma Ste Geneviève: REGION PARISIENNE

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191012/ob_fe1449_thomas-st.jpg#width=640&height=960

La Permanence pastorale mensuelle prévue avant le Pèlerinage du début Avril (Au Monastère habituel) les:

*Vendredi 3 AVRIL toute la journée jusqu'à 18h

*Samedi 4 AVRIL en matinée pour accompagnements spirituels, Sacrements (Confessions, Onction des malades...), Prières de délivrances ou d'exorcismes, prières de guérison... .(Inscriptions:06 48 89 94 89)

Samedi 4 à 15h , et le  départ des fidèles de Région Parisienne qui veulent participer au Pèlerinage du 5 AVRIL, DIMANCHE DES RAMEAUX, à Notre-Dame de Miséricorde (Inscriptions:06 48 89 94 89) SONT ANNULES EN RAISON DU CONFINEMENT IMPOSE EN NOS DEUX MONASTERES

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191012/ob_2edb42_genevieve-ste.jpg#width=238&height=300

ANNONCE: Nous recherchons toujours un local pour y installer Chapelle et permanence pastorale continue sur Paris...L'année 2020 Célébrera les 1600 ans de Sainte Geneviève, lui aurons-nous trouvé son Sanctuaire des Chrétiens Syro-Orthodoxes de Mar Thoma sur Paris ?

 Merci de rechercher pour nous et de nous avertir de toute opportunité.

* P rogramme habituel: Messe à 10h30 et disponibilité d'un ou de plusieurs prêtres  pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

Sont annulées toutes les célébrations Liturgiques en Charente (16), Dordogne (24), Lourdes (65) et Est (90,68,67) jusqu'à la fin de la Pandémie.

En raison de la suppression de toutes tournées pastorales du fait de

la nécessité de réduire tous déplacements au strict nécessaire et de

se soumettre au "confinement" afin d'éviter la propagation de

l'épidémie du Coronavirus et d'en réduire la durée:

 

¤ Tous les Offices Liturgiques sont célébrés au

Monastère.

 

¤ Les Messes en semaine comme le dimanche sont à

10h30.

"LE SILENCE DES BONS ,

ASSURE LA VICTOIRE DES MÉCHANTS"

(G Bernanos)

Pour accéder à votre Droit (Conformément à la Constitution Française et à la

Déclaration universelle des Droits Humains" ) de vous nourrir spirituellement,

lorsque vous remplissez les Feuilles d'Autorisation de déplacement,

vous devez expliciter "Pour répondre à mes besoins spirituels

conformément à la Liberté de conscience et de l'exercice du Culte

tels qu'ils sont reconnus par le Droit Français et la Constitution des

Droits de l'Homme" 

 

La Liberté de Culte est un Droit Constitutionnel.

Les Eglises sont séparées de l'Etat.

La Liberté de Culte est un Droit que devrait défendre l'Etat Laïque. Sauf trouble à l'Ordre Publique, l'Etat Laïque n'a pas à interférer dans les affaires internes aux Cultes...

Ici nous glissons d'un Etat Laïque vers un Etat Athéiste à tendance totalitaire lorsque ce même Etat autorise des pratiques hautement plus risquées que laisser prier les Croyants.

« Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu».

"En Avril ne te découvre pas d'un fil, en Mais, fais ce qui te plait".

Les Chrétiens qui ont le bonheur d'être citadins ou de trouver dans nos campagnes des Eglises ouvertes avec célébrants officiants pourront toujours s'organiser , mais certains Chrétiens parmi les Orthodoxes (Toutes Juridictions confondues), par exemple, ne trouveront d'Eglises qu'au-delà des 100 Km de circulation permis.

Ce sont déjà ces distances qu'ils parcourent, lorsque tout va bien pour se nourrir spirituellement, c'est eux qui seront les grands perdants dans l'affaire.

Pour notre part, en dehors de ces derniers qui, selon toutes probabilités ne pourront nous rejoindre et que nous ne pourrons pas rejoindre , voilà ce que sera le

CALENDRIER DE LA REPRISE DES MESSES DE L'EGLISE SYRO-ORTHODOXE DE MAR THOMA (Métropolie de Tradition Malankare Orthodoxe pour l'Europe et ses missions) DES APRES LE CONFINEMENT :

 

 Nos prochains Rendez-vous Liturgiques au Monastère

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20190913/ob_1ed58f_324352-p.jpg

et en dehors pour Mai- Juin 2020 après le confinement:

¤Au Monastère:

¤ Dimanche 17 Mai , Pèlerinage mensuel reporté du "Mois de Marie à N-D de Miséricorde à Saint Ubald (Saint exorciste, vénération de sa relique) et aux Saints du Kérala

Messe à 10h 30 Suivie du programme habituel

 

¤ Jeudi 21 Mai, ASCENSION DE NOTRE SEIGNEUR:

10h Procession des Rogations et Messe (Suivies du programme habituel), à partir de 17h, Vigile de  Sainte Rita (autour de ses reliques)

 

¤Dimanche 31 Mai, Messe à 10h30 Suivie du programme habituel

 

¤LA CHAPELLE FAUCHER (Périgueux):- Samedi 23 MAI et 27 JUIN *

¤ANGOULÊME (Jauldes):

-Dimanche 24 MAI , dimanche 14 et 28 JUIN*

 

¤LOURDES (65):

-Pas de Messe ni de permanence pastorale en MAI

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191129/ob_24091a_44045983-10209809158904059-61217510016.jpg#width=620&height=800

 

Où nous trouver ?

Grande Paroisse NORD-OUEST et NORD-EST (Paroisse Cathédrale N-D de Miséricorde):

 NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

 * Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Messe journalières en semaine à 10h30 (Teléphoner en cas d'absence)

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

PARIS ET REGION PARISIENNE:

* Relais Paroissial Sainte Geneviève Mar Thoma

Permanence pastorale tous les Vendredis et Samedi précédents les 1ers Dimanches de chaque mois.(Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

ALSACE-LORAINE (Grand Est):

* Relais Paroissial Sainte Sainte Clotilde Permanence pastorale épisodique à organiser  sur asstradsyrfr@laposte.net ou  par SMS au 06 48 89 94 89 ,Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . Sainte 

-+-

Grande Paroisse "NOUVELLE AQUITAINE" , OCCITANIE

(N-D de la Très Sainte Trinité) : 

NANTES:

 *"relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

NOUS RECHERCHONS UN LOCAL SUR NANTES POUR DONNER AUX FIDÈLES AU MOINS UN DIMANCHE PAR MOIS LA SAINTE MESSE AINSI QU'UN MEILLEUR SERVICE PASTORAL

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces et St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. 

Tel: 05.45.37.35.13
Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*Relais paroissial St Gregorios de Parumala

 Messes épisodiques ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

Rte de Pau

 

-+-

CAMEROUN, PAKISTAN ET BRÉSIL et PEROU :

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDÉ,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain. De même pour les Paroisses du Brésil et du Pakistan: 

 Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

_____________________________________________________

 

S.O.S

 

Chers amis. Shlomo ikoulkoun (Paix à vous)!

 

L'heure est grave pour le monde, nos pays, notre Eglise

Pourtant, ne cédons pas à la peur et croyons que le Seigneur est aux commandes et tirera de ce mal un bien!...

 

Si vous observez le cours des choses, vous entrevoyez déjà que cette crise met chacun devant ses responsabilités et tend à opérer un tri entre ceux qui sont ou non véritablement mu par la Foi fervente qui les habite ou non.

 

Je viens d'écouter avec la plus grande attention l'allocution du Président de la République Française, notre Président.

Intervention brillante.

Je n'ai pas à me prononcer sur ceci ou cela.

D'autres s'en chargeront et les polémiques me paraissent stériles et malsaines alors que nous vivons des heures très sombres qui ne manqueront pas d'orienter l'avenir de l'humanité dans une direction pour laquelle nous prions afin qu'elle soit heureuse....

 

En tant que Père en Dieu des membres de notre Eglise Syro-Orthodoxe de Mar Thoma (Eglise métropolitaine de Tradition Syro Orthodoxe Malankare fondée initialement par l'Eglise Malankare-Orthodoxe /Eglise Orthodoxe des Indes, pour l'Europe et ses Missions), je vous dois la vérité et vous dire très simplement que:

 

-En raison de la précarité financière de notre Monastère et de notre Eglise Métropolitaine, sans la solidarité des fidèles qui, si ils sont confinés hors de notre Monastère et loin des Paroisses, recourent habituellement ou occasionnellement à nos services pastoraux, avec l'annonce (Juste) du gèle des loyer (Or la Métropolie toute entière survit grâce à un loyer parisien qui m'est, en principe patrimonial), nous ne pouvons pas imaginer comment nous en sortir matériellement.

 

Lors de mes très nombreux périples missionnaires à l'intérieur et à l'extérieur du Pays, jusqu'à présent déjà, les offrandes des fidèles étaient largement insuffisantes pour pourvoir aux frais de ces déplacements pastoraux, sans parler des charges en tous genre qui pèsent sur la vie d'une Institution Religieuse .

 

Toutes activités de Métropolie étaient possibles grâce à mon acharnement missionnaire,la mise en commun de tout ce que je reçois, ce loyer parisien patrimonial et un emploi que j'avais initialement pris auprès d'une entreprise comme Conseiller en déontologie et spiritualité afin d'être assuré et d'assurer deux prêtres...

 

Dans l'actuel contexte de vie, nous ne pouvons pas imaginer comment nous en sortir matériellement.

 

Je confie notre avenir à vos prières fraternelles et à votre solidarité si vous souhaitez que nous survivions ensemble à cette crise pour témoigner du Christ notre Sauveur et collaborer à étendre Son Règne d'Amour, de Vérité, de Justice et de Paix.

 

Nous sommes vraiment entre les mains du Seigneur !

 

En vous remerciant pour l'attention que vous aurez cru devoir apporter à cette note d'information sur notre situation dans les circonstances présentes, je reste votre respectueusement et fraternellement dans le Christ, notre Seigneur. Aloho m'barekh (Dieu vous bénisse)!

 

+Métropolite Mor Philipose. Brévilly ce 16.III.2020

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:
Eglise Métropolitaine fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare) pour l'Europe et ses missions, notre Eglise Syro-Orthodoxe de Mar Thoma, située en francophonie et ses missions d'Afrique, du Brésil, du Pakistan et en Amérique latine* est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l’Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Métropolite et Sœur Marie-André M'Bezele, moniale (06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:
A Igreja Metropolitana fundada graças ao ímpeto missionário da Igreja Ortodoxa Síria das Índias (Malankare) para a Europa e suas missões, nossa Igreja Siro-Ortodoxa de Mar Thoma, localizada em Francofonia e suas missões da África, Brasil, do Paquistão e da América Latina * é uma Igreja Ortodoxa Oriental.

O mosteiro siríaco é um centro de oração pela unidade das igrejas apostólicas, a unanimidade do testemunho cristão e a paz do mundo.

¤ Pastoral em várias regiões da França para: acompanhamento espiritual, sacramentos, sacramentais (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações para cura) ...

Para os serviços pastorais prestados ao mosteiro como a recepção dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não exigimos nenhum pagamento fixo.

As ofertas são gratuitas e não são obrigatórias, no entanto, qualquer oferta é deduzida da sua renda tributável em 66% da sua renda.
Rotule todos os C B com a seguinte ordem "Metropolitan E S O F"

Para a capelania francófona siro-ortodoxa de africanos que vivem na França, entre em contato com os chefes: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-André M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:
Metropolitan Church founded thanks to the missionary impetus of the Syrian Orthodox Church of the Indies (Malankare) for Europe and its missions, our Syro-Orthodox Church of Mar Thoma, located in Francophonie and its missions from Africa, Brazil, of Pakistan and Latin America * is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Prayer Center for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral office in various regions of France for: spiritual accompaniment, sacraments, sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers for healing) ...

For the pastoral services rendered to the monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

Offerings are free and not obligatory. However, any offer is deducted from your taxable income at 66% of your income.
Label all C B with the following order "Metropolitan E S O F"

For the Francophone Syro-Orthodox Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-André M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

----------------------------------------------------------------

Nota:
La Iglesia Metropolitana, fundada gracias al ímpetu misionero de la Iglesia Ortodoxa Siria de las Indias (Malankare) para Europa y sus misiones, nuestra Iglesia Siro-Ortodoxa de Mar Thoma, ubicada en la Francofonía y sus misiones desde África, Brasil, de Pakistán y América Latina * es una iglesia ortodoxa oriental.

El monasterio siríaco es un centro de oración por la unidad de las iglesias apostólicas, la unanimidad del testimonio cristiano y la paz del mundo.

¤ Presencia pastoral en varias regiones de Francia para: acompañamiento espiritual, sacramentos, sacramentales (bendiciones, oraciones de liberación o exorcismo, oraciones para sanar) ...

Para los servicios pastorales prestados al monasterio como la recepción de los fieles para estancias cortas o retiros espirituales, no requerimos ninguna reparación.

Las ofertas son gratuitas y no obligatorias, sin embargo, cualquier oferta se deduce de su ingreso imponible al 66% de su ingreso.
Etiquete todos los C B con el siguiente orden "Metropolitan E S O F"

Para la Capellanía franco-ortodoxa francófona de africanos que viven en Francia, comuníquese con los Jefes: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitana y la Hermana Marie-André M'Bezele, monja (06.17.51.25.73).

* Pour aller plus loin, cliquez ci-dessous:

 

 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU

 

MONASTÈRE, C'EST SIMPLE...

Le Moine ne rompt pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux

les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ

Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son

amour pour tous les hommes…

 

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et

intercède pour l’humanité.

 

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence,

participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le

monde…

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de

prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

 

 

Monastère Syro-Orthodoxe de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly, 4

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article
Repost0
22 avril 2020 3 22 /04 /avril /2020 16:13

 

23 Avril fête de Saint Georges le Grand-Martyr.

Ci-dessous la tombe du Grand Martyr à Lydde en

Palestine.

Le prêtre bénit les visiteurs avec la sainte myrrhe qui

s’écoule du tombeau !

 

Esprit Saint et Prière (Prière de St Isaac le Syrien)

Seigneur,
quand Votre Esprit Saint
vient habiter dans un homme,
cet homme ne peut plus cesser de prier, car l'Esprit en lui prie sans 
cesse.

Qu'il dorme, qu'il Veille,
dans son cœur la prière est toujours à l'œuvr
e.

Qu'il mange, qu'il boive,
qu'il se repose ou qu'il travaille, l'encens de la prière monte spontanément de son cœu
r.

La prière en lui n'est plus liée à un temps déterminé, elle est ininterrompue.

Même durant son sommeil, elle se poursuit, bien cachée.

Car le silence d'un homme qui est devenu libre
est en lui-même déjà prièr
e.

Ses pensées sont inspirées par Vous, mon Dieu.

Le moindre mouvement de son cœur est comme une Voix qui, silencieuse et secrète, chante pour Vous l'Invisible.

(St Isaac le Syrien)

AU NOM DU PÈRE, DU FILS ET DU SAINT-ESPRIT, DIEU UNIQUE ET VRAI. AMÎN.

 

Le Prêtre :    Subaho Labo labro valaruho kadisho/(Gloire au Père…)

Les fidèles :         Que Sa miséricorde et Sa compassion soient sur nous, serviteurs faibles et pécheurs, dans les deux mondes à jamais, Amin.

 

 

TRISAGION 

(Trois fois de suite:)

Ô Dieu Saint. 

ô Dieu Saint et Fort; ô Dieu Saint et Immortel, crucifié  (en se signant) pour nous, Ethraham elaïn. (Ayez pitié de nous !)

Aboun d’bashmayo (Notre Père).

    Les fidèles :

 

   Qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien (substantiel), pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Car à vous appartiennent le règne, la puissance et la gloire, dans les siècles des siècles. Amîn.

   Nethqadash shmokh, titheh malkouthokh, nehwe sebyonokh, aïkano d-bashmayo

of bar'o. Hablan

laĥmo d-sounqonan yawmono. Washbouqlan ĥawbaïn waĥtohaïn, aïkano dof ĥnan shbaqan lĥayobaïn. Ou-lo ta'lan l-nesyouno, elo fasolan

men bisho, metoul dilokhi malkoutho

Ou-ĥaïlo ou-teshbouĥto l'olam 'olmin. Amin.

 

Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

    Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amîn.

    Shlom lekh bthoulto Mariam, malyath tayboutho, Moran'amekh mbarakhto

at bneshé, wambarakhou firo dab-karsekh,

Moran Yeshu'.

    O Qadishto Mariam, Yoldath Aloho,

saloï ĥlofayn ĥatoyé, hosho wabsho'ath mawtan. Amin.

 

NEUVAINE A SAINT GEORGES (Prière pour demander Protection, Force et Courage)

Saint Georges est réputé pour venir en aide à ceux qui ont des problèmes de travail, qui peinent sans résultats, qui sont victimes de la jalousie ou tout simplement qui sont à la recherche d’un emploi.

On peut également réciter cette neuvaine pour les examens afin d’obtenir une bonne réussite et généralement dans tous les cas difficiles scolaires.

INVOCATION