Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 20:59

Mercredi du Jeûne de Ninive

Soirée

    • Saint Luc 11:
    • 5-13 :
  • 05 Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : “Mon ami, prête-moi trois pains,
  • 06 car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.”
  • 07 Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : “Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.”
  • 08 Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
  • 09 Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.
  • 10 En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira.
  • 11 Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ?
  • 12 ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ?
  • 13 Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »
    •  
    •  29-32 :
  • 29 Comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
  • 30 Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération.
  • 31 Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.
  • 32 Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.
    •  

Matin

    • Exode 23: 1 -9 :
  • 01 « Tu ne répandras pas de vaines rumeurs. Tu ne prêteras pas main forte au méchant en lui servant de témoin à charge.
  • 02 Tu ne suivras pas la foule pour faire le mal ; et quand tu déposeras dans un procès, tu ne t’aligneras pas sur son opinion pour faire dévier le droit.
  • 03 Tu ne favoriseras pas un faible dans son procès.
  • 04 Quand tu rencontreras, égaré, le bœuf ou l’âne de ton ennemi, tu devras le lui ramener.
  • 05 Si tu vois l’âne de celui qui te déteste crouler sous la charge, tu ne le laisseras pas à l’abandon mais tu lui viendras en aide.
  • 06 Tu ne feras pas dévier le droit du malheureux qui s’adresse à toi lors de son procès.
  • 07 Tu te tiendras éloigné d’une cause mensongère. Ne tue pas l’innocent ni le juste, car je ne justifie pas le méchant.
  • 08 Tu n’accepteras pas de présent, car le présent aveugle les clairvoyants et compromet la cause des justes.
  • 09 Tu n’opprimeras pas l’immigré : vous savez bien ce qu’est sa vie, car vous avez été, vous aussi, des immigrés au pays d’Égypte.
    •  
    • Sophonie 1:
    • 11 :
    • 11 Hurlez, habitants du Maktèsh, car tout le peuple de Canaan est anéanti, ils sont supprimés, tous ceux qui brassent de l’argent.
    • 2: 4 :
    • 04 Voyez ! Gaza va être abandonnée, Ascalon sera dévastée. Ashdod, en plein midi, sera dépeuplée, Écrone sera déracinée.
    • Jonas 3: 1 à 10 :
  • 01 La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jonas :
  • 02 « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le message que je te donne sur elle. »
  • 03 Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur. Or, Ninive était une ville extraordinairement grande : il fallait trois jours pour la traverser.
  • 04 Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant : « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! »
  • 05 Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac.
  • 06 La chose arriva jusqu’au roi de Ninive. Il se leva de son trône, quitta son manteau, se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre.
  • 07 Puis il fit crier dans Ninive ce décret du roi et de ses grands : « Hommes et bêtes, gros et petit bétail, ne goûteront à rien, ne mangeront pas et ne boiront pas.
  • 08 Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac, on criera vers Dieu de toute sa force, chacun se détournera de sa conduite mauvaise et de ses actes de violence.
  • 09 Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne se repentira pas, s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère ? Et alors nous ne périrons pas ! »
  • 10 En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.
    •  
    • Isaïe 41: 17-26 :
  • 17 Les pauvres et les malheureux cherchent de l’eau, et il n’y en a pas ; leur langue est desséchée par la soif. Moi, le Seigneur, je les exaucerai, moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas.
  • 18 Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves, et des sources au creux des vallées. Je changerai le désert en lac, et la terre aride en fontaines.
  • 19 Je planterai dans le désert le cèdre et l’acacia, le myrte et l’olivier ; je mettrai ensemble dans les terres incultes le cyprès, l’orme et le mélèze,
  • 20 afin que tous regardent et reconnaissent, afin qu’ils considèrent et comprennent que la main du Seigneur a fait cela, que le Saint d’Israël en est le créateur.
  • 21 Vous, les dieux, présentez votre défense, – dit le Seigneur, avancez vos arguments, – dit le Roi de Jacob.
  • 22 Qu’ils approchent et nous annoncent ce qui doit arriver ! Les événements passés, que furent-ils ? Faites-en l’annonce : nous y prêterons attention et nous en connaîtrons la suite. Ou bien, parlez-nous de l’avenir !
  • 23 Annoncez-nous ce qui viendra, et nous saurons que vous êtes des dieux ! Allons ! Bien ou mal, mais agissez ! Cela nous troublerait, nous aurions peur !
  • 24 Or, vous n’êtes rien, et votre œuvre, moins que néant ; abominable, celui qui vous choisit !
  • 25 Du nord j’ai fait surgir un homme, et il est venu ; depuis l’orient, il se réclame de mon nom ; il piétine les gouverneurs comme de la boue, comme l’argile foulée par le potier.
  • 26 Qui l’avait annoncé dès le commencement pour que nous le sachions, dès les temps anciens, pour que nous disions : « C’est juste » ? Mais nul ne l’a annoncé, ne l’a fait entendre ; nul n’a entendu vos paroles.
    • Saint jacques 1: 13-27 :
  • 13 Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : « Ma tentation vient de Dieu. » Dieu, en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne.
  • 14 Chacun est tenté par sa propre convoitise qui l’entraîne et le séduit.
  • 15 Puis la convoitise conçoit et enfante le péché, et le péché, arrivé à son terme, engendre la mort.
  • 16 Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés,
  • 17 les présents les meilleurs, les dons parfaits, proviennent tous d’en haut, ils descendent d’auprès du Père des lumières, lui qui n’est pas, comme les astres, sujet au mouvement périodique ni aux éclipses.
  • 18 Il a voulu nous engendrer par sa parole de vérité, pour faire de nous comme les prémices de toutes ses créatures.
  • 19 Sachez-le, mes frères bien-aimés : chacun doit être prompt à écouter, lent à parler, lent à la colère,
  • 20 car la colère de l’homme ne réalise pas ce qui est juste selon Dieu.
  • 21 C’est pourquoi, ayant rejeté tout ce qui est sordide et tout débordement de méchanceté, accueillez dans la douceur la Parole semée en vous ; c’est elle qui peut sauver vos âmes.
  • 22 Mettez la Parole en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion.
  • 23 Car si quelqu’un écoute la Parole sans la mettre en pratique, il est comparable à un homme qui observe dans un miroir son visage tel qu’il est,
  • 24 et qui, aussitôt après, s’en va en oubliant comment il était.
  • 25 Au contraire, celui qui se penche sur la loi parfaite, celle de la liberté, et qui s’y tient, lui qui l’écoute non pour l’oublier, mais pour la mettre en pratique dans ses actes, celui-là sera heureux d’agir ainsi.
  • 26 Si l’on pense être quelqu’un de religieux sans mettre un frein à sa langue, on se trompe soi-même, une telle religion est sans valeur.
  • 27 Devant Dieu notre Père, un comportement religieux pur et sans souillure, c’est de visiter les orphelins et les veuves dans leur détresse, et de se garder sans tache au milieu du monde.
    •  
    • Romains 15: 24-33 :
  • 24 quand je me rendrai en Espagne. En effet, j’espère bien que je vous verrai en passant, et que je recevrai de vous l’aide nécessaire pour me rendre là-bas quand j’aurai d’abord un peu profité de cette rencontre avec vous.
  • 25 Maintenant, je m’en vais à Jérusalem pour le service des fidèles.
  • 26 Car la Macédoine et la Grèce ont décidé un partage fraternel en faveur des pauvres de la communauté de Jérusalem.
  • 27 Elles ont pris cette décision en effet, car elles ont une dette envers eux : puisque les nations ont reçu une part des biens spirituels des fidèles de Jérusalem, elles leur sont à leur tour redevables d’une aide matérielle.
  • 28 Quand donc j’aurai accompli ce service, après leur avoir remis en bonne et due forme le fruit de ce partage, je m’en irai en Espagne en passant par chez vous.
  • 29 Et je le sais bien : quand je me rendrai chez vous, c’est avec la pleine bénédiction du Christ que je viendrai.
  • 30 Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus Christ et par l’amour de l’Esprit, à soutenir mon combat en priant Dieu pour moi,
  • 31 afin que j’échappe à ceux qui, en Judée, refusent de croire, et que mon service à Jérusalem soit bien accepté par les fidèles.
  • 32 Alors je pourrai, par la volonté de Dieu, arriver chez vous dans la joie et prendre du repos au milieu de vous.
  • 33 Que le Dieu de la paix soit avec vous tous. Amen.
    •  
    • Saint-Luc 11 :27-36 :
  • 27 Comme Jésus disait cela, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire : « Heureuse la mère qui t’a porté en elle, et dont les seins t’ont nourri ! »
  • 28 Alors Jésus lui déclara : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »
  • 29 Comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
  • 30 Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération.
  • 31 Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.
  • 32 Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.
  • 33 Personne, après avoir allumé une lampe, ne la met dans une cachette ou bien sous le boisseau : on la met sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière.
  • 34 La lampe de ton corps, c’est ton œil. Quand ton œil est limpide, ton corps tout entier est aussi dans la lumière ; mais quand ton œil est mauvais, ton corps aussi est dans les ténèbres.
  • 35 Examine donc si la lumière qui est en toi n’est pas ténèbres ;
  • 36 si ton corps tout entier est dans la lumière sans aucune part de ténèbres, alors il sera dans la lumière tout entier, comme lorsque la lampe t’illumine de son éclat. »

 

Saint Qurbana

    • II Pierre 2: 1-18 :
  • 01 Mais il y eut aussi des prophètes de mensonge dans le peuple, comme il y aura parmi vous des maîtres de mensonge, qui introduiront des hérésies menant à la perdition et renieront le Maître souverain qui les a rachetés. Ils préparent pour bientôt leur perdition.
  • 02 Beaucoup les suivront dans leurs débauches ; à cause d’eux, suivre le chemin de la vérité fera l’objet d’outrages,
  • 03 et dans leur cupidité, ils vous exploiteront par des discours factices ; leur condamnation est en cours depuis longtemps, et leur perdition n’est pas en sommeil.
  • 04 Car Dieu n’a pas épargné les anges qui avaient péché, mais il les a livrés, enchaînés, aux ténèbres infernales, où ils sont gardés pour le jugement.
  • 05 Il n’a pas non plus épargné le monde des origines, mais, quand il a fait venir le déluge sur le monde des impies, il a protégé huit personnes, dont Noé qui proclamait la justice.
  • 06 Il a condamné aussi les villes de Sodome et Gomorrhe à la catastrophe en les réduisant en cendres ; il en a fait un exemple pour montrer aux impies ce qui les attend.
  • 07 Mais il a délivré Loth, le juste, accablé par la conduite débauchée de ces gens dévoyés :
  • 08 en effet, avec ce qu’il voyait et entendait, ce juste, en habitant au milieu d’eux, mettait, jour après jour, son âme de juste à la torture, à cause de leurs actions contraires à la loi.
  • 09 Le Seigneur peut donc délivrer de l’épreuve ceux qui pratiquent la piété, mais les injustes, il les garde pour le jour du jugement afin de les punir,
  • 10 ceux-là surtout qui, par convoitise impure, suivent les inclinations de la chair et dédaignent la seigneurie de Dieu. Présomptueux, arrogants, ils outragent sans trembler les anges appelés « Gloires »,
  • 11 alors que d’autres anges, supérieurs en force et en puissance, ne portent pas contre ceux-ci un jugement outrageant de la part du Seigneur.
  • 12 Ces gens-là sont comme des bêtes privées de raison, engendrées par la nature pour être capturées et détruites ; outrageant ce qu’ils ignorent, ils seront détruits comme ces bêtes seront détruites ;
  • 13 ils subiront l’injustice comme salaire de leur injustice. Ils pensent trouver leur plaisir à vivre dans les délices en plein jour, ils ne sont que taches et défauts, en se délectant de leurs tromperies quand ils font bombance avec vous.
  • 14 Ils ont les yeux remplis du désir d’adultère et sont insatiables de péchés. Ils séduisent les âmes mal affermies, ils ont le cœur exercé à la cupidité : ce sont des enfants de malédiction.
  • 15 Abandonnant le droit chemin, ils se sont égarés en s’engageant sur le chemin de Balaam fils de Bosor ; celui-ci fut heureux de recevoir un salaire d’injustice,
  • 16 mais il reçut une leçon pour sa transgression : une bête de somme sans voix s’est mise à parler avec une voix humaine et s’est opposée à la folie du prophète.
  • 17 Ces gens-là sont des sources sans eau, des brumes chassées par la tempête ; l’obscurité des ténèbres leur est réservée.
  • 18 En proférant des énormités vides de sens, ils séduisent, par des convoitises nées de la chair, par les débauches, ceux qui viennent à peine d’échapper aux gens qui vivent dans l’égarement.
    •  
    • I Thessaloniciens 5: 12-24 :
  • 12 Nous vous demandons, frères, de reconnaître ceux qui se donnent de la peine parmi vous, ceux qui, dans le Seigneur, vous dirigent et vous donnent des avertissements ;
  • 13 estimez-les infiniment avec amour en raison de leur travail. Vivez en paix entre vous.
  • 14 Nous vous en prions, frères : avertissez ceux qui vivent de façon désordonnée, donnez du courage à ceux qui en ont peu, soutenez les faibles, soyez patients envers tous.
  • 15 Prenez garde que personne ne rende le mal pour le mal, mais recherchez toujours ce qui est bien, entre vous et avec tous.
  • 16 Soyez toujours dans la joie,
  • 17 priez sans relâche,
  • 18 rendez grâce en toute circonstance : c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus.
  • 19 N’éteignez pas l’Esprit,
  • 20 ne méprisez pas les prophéties,
  • 21 mais discernez la valeur de toute chose : ce qui est bien, gardez-le ;
  • 22 éloignez-vous de toute espèce de mal.
  • 23 Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers ; que votre esprit, votre âme et votre corps, soient tout entiers gardés sans reproche pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ.
  • 24 Il est fidèle, Celui qui vous appelle : tout cela, il le fera.
    •  
    • Saint Matthieu 12: 38-50 :
  • 38 Quelques-uns des scribes et des pharisiens lui adressèrent la parole : « Maître, nous voudrions voir un signe venant de toi. »
  • 39 Il leur répondit : « Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas.
  • 40 En effet, comme Jonas est resté dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, le Fils de l’homme restera de même au cœur de la terre trois jours et trois nuits.
  • 41 Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.
  • 42 Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération, et elle la condamnera ; en effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.
  • 43 Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer, et il ne trouve pas.
  • 44 Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.” En arrivant, il la trouve inoccupée, balayée et bien rangée.
  • 45 Alors il s’en va, il prend avec lui sept autres esprits, encore plus mauvais que lui ; ils y entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début. Voilà ce qui arrivera à cette génération mauvaise. »
  • 46 Comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler.
  • 47 Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. »
  • 48 Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? »
  • 49 Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères.
  • 50 Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

    Jeudi / La fin des trois jours du Carême

    Avant de Saint Qurbana

      • Genese 18: 23-33 :

    23 Abraham s’approcha et dit : « Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le coupable ?

    24 Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville. Vas-tu vraiment les faire périr ? Ne pardonneras-tu pas à toute la ville à cause des cinquante justes qui s’y trouvent ?

    25 Loin de toi de faire une chose pareille ! Faire mourir le juste avec le coupable, traiter le juste de la même manière que le coupable, loin de toi d’agir ainsi ! Celui qui juge toute la terre n’agirait-il pas selon le droit ? »

    26 Le Seigneur déclara : « Si je trouve cinquante justes dans Sodome, à cause d’eux je pardonnerai à toute la ville. »

    27 Abraham répondit : « J’ose encore parler à mon Seigneur, moi qui suis poussière et cendre.

    28 Peut-être, sur les cinquante justes, en manquera-t-il cinq : pour ces cinq-là, vas-tu détruire toute la ville ? » Il déclara : « Non, je ne la détruirai pas, si j’en trouve quarante-cinq. »

    29 Abraham insista : « Peut-être s’en trouvera-t-il seulement quarante ? » Le Seigneur déclara : « Pour quarante, je ne le ferai pas. »

    30 Abraham dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère, si j’ose parler encore. Peut-être s’en trouvera-t-il seulement trente ? » Il déclara : « Si j’en trouve trente, je ne le ferai pas. »

    31 Abraham dit alors : « J’ose encore parler à mon Seigneur. Peut-être s’en trouvera-t-il seulement vingt ? » Il déclara : « Pour vingt, je ne détruirai pas. »

    32 Il dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère : je ne parlerai plus qu’une fois. Peut-être s’en trouvera-t-il seulement dix ? » Et le Seigneur déclara : « Pour dix, je ne détruirai pas. »

    33 Quand le Seigneur eut fini de s’entretenir avec Abraham, il partit, et Abraham retourna chez lui.

      •  
      • Josué 7: 6 à 20 :
    • 06 Josué déchira ses vêtements ; devant l’arche du Seigneur, il tomba face contre terre ; lui et les anciens d’Israël y restèrent jusqu’au soir. Ils répandirent de la poussière sur leur tête.
    • 07 Alors Josué dit : « Ah ! Seigneur Dieu, pourquoi as-tu forcé ce peuple à passer le Jourdain ? Est-ce pour nous livrer aux mains des Amorites et nous faire périr ? Si seulement nous avions décidé de rester en deçà du Jourdain !
    • 08 Je t’en prie, Seigneur, que puis-je dire, maintenant qu’Israël a battu en retraite devant ses ennemis ?
    • 09 Les Cananéens et tous les habitants du pays l’apprendront. Ils se tourneront contre nous pour retrancher notre nom de la terre. Que pourras-tu faire alors pour ton grand nom ? »
    • 10 Le Seigneur dit à Josué : « Relève-toi ! Pourquoi rester effondré ?
    • 11 Israël a péché ; ils ont transgressé l’alliance que je leur avais prescrite, et même ils ont pris ce qui était voué à l’anathème, ils l’ont volé, dissimulé et mis dans leurs affaires.
    • 12 Les fils d’Israël ne pourront pas faire face à leurs ennemis, ils battront en retraite : à présent, ils sont devenus anathèmes. Je cesserai d’être avec vous si vous n’éliminez pas du milieu de vous celui qui est devenu anathème.
    • 13 Lève-toi, sanctifie le peuple. Tu diras : “Sanctifiez-vous pour demain, car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : Un anathème est au milieu de toi, Israël. Tu ne pourras pas faire face à tes ennemis, tant que vous n’aurez pas écarté l’anathème du milieu de vous.”
    • 14 Au matin, vous vous approcherez par tribus. Et la tribu que le Seigneur aura désignée s’approchera par clans. Et le clan que le Seigneur aura désigné s’approchera par familles. Et la famille que le Seigneur aura désignée s’approchera, homme par homme.
    • 15 Celui qui sera désigné comme anathème sera brûlé, lui et tout ce qui lui appartient, puisqu’il a transgressé l’alliance du Seigneur et commis en Israël un acte insensé. »
    • 16 De bon matin, Josué se leva et fit approcher Israël par tribus : la tribu de Juda fut désignée.
    • 17 Il fit approcher les clans de Juda : le clan des Zarhites fut désigné. Il fit approcher le clan des Zarhites, homme par homme : Zabdi fut désigné.
    • 18 Alors, il fit approcher sa famille, homme par homme : Akane, fils de Karmi, fils de Zabdi, fils de Zèrah, de la tribu de Juda, fut désigné.
    • 19 Josué dit à Akane : « Mon fils, glorifie le Seigneur, Dieu d’Israël, et rends-lui grâce ; révèle-moi ce que tu as fait, ne me cache rien. »
      •  
      • Jonas 4: 1 à 11 :
    • 01 Jonas trouva la chose très mauvaise et se mit en colère.
    • 02 Il fit cette prière au Seigneur : « Ah ! Seigneur, je l’avais bien dit lorsque j’étais encore dans mon pays ! C’est pour cela que je m’étais d’abord enfui à Tarsis. Je savais bien que tu es un Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.
    • 03 Eh bien, Seigneur, prends ma vie ; mieux vaut pour moi mourir que vivre. »
    • 04 Le Seigneur lui dit : « As-tu vraiment raison de te mettre en colère ? »
    • 05 Jonas sortit de Ninive et s’assit à l’est de la ville. Là, il fit une hutte et s’assit dessous, à l’ombre, pour voir ce qui allait arriver dans la ville.
    • 06 Le Seigneur Dieu donna l’ordre à un arbuste, un ricin, de pousser au-dessus de Jonas pour donner de l’ombre à sa tête et le délivrer ainsi de sa mauvaise humeur. Jonas se réjouit d’une grande joie à cause du ricin.
    • 07 Mais le lendemain, à l’aube, Dieu donna l’ordre à un ver de piquer le ricin, et celui-ci se dessécha.
    • 08 Au lever du soleil, Dieu donna l’ordre au vent d’est de brûler ; Jonas fut frappé d’insolation. Se sentant défaillir, il demanda la mort et ajouta : « Mieux vaut pour moi mourir que vivre. »
    • 09 Dieu dit à Jonas : « As-tu vraiment raison de te mettre en colère au sujet de ce ricin ? » Il répondit : « Oui, j’ai bien raison de me mettre en colère jusqu’à souhaiter la mort. »
    • 10 Le Seigneur répliqua : « Toi, tu as pitié de ce ricin, qui ne t’a coûté aucun travail et que tu n’as pas fait grandir, qui a poussé en une nuit, et en une nuit a disparu.
    • 11 Et moi, comment n’aurais-je pas pitié de Ninive, la grande ville, où, sans compter une foule d’animaux, il y a plus de cent vingt mille êtres humains qui ne distinguent pas encore leur droite de leur gauche ? »
      •  

     

    Saint Qurbana

      • Saint-Jacques 4: 7-17 :
    • 07 Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au diable : il s’enfuira loin de vous.
    • 08 Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous. Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ; esprits doubles, purifiez vos cœurs.
    • 09 Reconnaissez votre misère, prenez le deuil et pleurez ; que votre rire se change en deuil et votre joie en accablement.
    • 10 Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.
    • 11 Frères, cessez de dire du mal les uns des autres ; dire du mal de son frère ou juger son frère, c’est dire du mal de la Loi et juger la Loi. Or, si tu juges la Loi, tu ne la pratiques pas, mais tu en es le juge.
    • 12 Un seul est à la fois législateur et juge, celui qui a le pouvoir de sauver et de perdre. Pour qui te prends-tu donc, toi qui juges ton prochain ?
    • 13 Vous autres, maintenant, vous dites : « Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ou telle ville, nous y passerons l’année, nous ferons du commerce et nous gagnerons de l’argent »,
    • 14 alors que vous ne savez même pas ce que sera votre vie demain ! Vous n’êtes qu’un peu de brume, qui paraît un instant puis disparaît.
    • 15 Vous devriez dire au contraire : « Si le Seigneur le veut bien, nous serons en vie et nous ferons ceci ou cela. »
    • 16 Et voilà que vous mettez votre fierté dans vos vantardises. Toute fierté de ce genre est mauvaise !
    • 17 Être en mesure de faire le bien et ne pas le faire, c’est un péché.
      •  
      • Ephésiens 5: 3-21 :
    • 03 Comme il convient aux fidèles la débauche, l’impureté sous toutes ses formes et la soif de posséder sont des choses qu’on ne doit même plus évoquer chez vous ;
    • 04 pas davantage de propos grossiers, stupides ou scabreux – tout cela est déplacé – mais qu’il y ait plutôt des actions de grâce.
    • 05 Sachez-le bien : ni les débauchés, ni les dépravés, ni les profiteurs – qui sont de vrais idolâtres – ne reçoivent d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu ;
    • 06 ne laissez personne vous égarer par de vaines paroles. Tout cela attire la colère de Dieu sur ceux qui désobéissent.
    • 07 N’ayez donc rien de commun avec ces gens-là.
    • 08 Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière –
    • 09 or la lumière a pour fruit tout ce qui est bonté, justice et vérité –
    • 10 et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur.
    • 11 Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt.
    • 12 Ce que ces gens-là font en cachette, on a honte même d’en parler.
    • 13 Mais tout ce qui est démasqué est rendu manifeste par la lumière,
    • 14 et tout ce qui devient manifeste est lumière. C’est pourquoi l’on dit : Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera.
    • 15 Prenez bien garde à votre conduite : ne vivez pas comme des fous, mais comme des sages.
    • 16 Tirez parti du temps présent, car nous traversons des jours mauvais.
    • 17 Ne soyez donc pas insensés, mais comprenez bien quelle est la volonté du Seigneur.
    • 18 Ne vous enivrez pas de vin, car il porte à l’inconduite ; soyez plutôt remplis de l’Esprit Saint.
    • 19 Dites entre vous des psaumes, des hymnes et des chants inspirés, chantez le Seigneur et célébrez-le de tout votre cœur.
    • 20 À tout moment et pour toutes choses, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, rendez grâce à Dieu le Père.
    • 21 Par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres 
      •  
      • Saint-Luc 12:
      • 54 S’adressant aussi aux foules, Jésus disait : « Quand vous voyez un nuage monter au couchant, vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir, et c’est ce qui arrive.
      • -13: 9 :
    • « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ?
    • 03 Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même.
    • 04 Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?
    • 05 Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. »
    • 06 Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas.
    • 07 Il dit alors à son vigneron : “Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?”

    _____________________________________________________________________

    Les humbles sentiments qu'on doit avoir de soi-même…

    1. Tout homme désire naturellement savoir; mais que sert la science sans la crainte de Dieu ?

    Un pauvre paysan qui sert bien Dieu vaut sans doute beaucoup mieux qu'un philosophe superbe, qui, négligeant les affaires de son salut, s'occupe à consi­dérer le cours des astres.

    Celui qui se connaît bien n'a que du mépris pour lui-même, et ne prend au­cun plaisir aux louanges des hommes.

    Quand je saurais toutes les choses qui sont dans le monde, si je ne suis pas dans la pratique de la charité, que me servira ma science devant Dieu, qui doit me juger sur mes œuvres ?

    2. Défaites-vous du trop grand désir de savoir, parce qu'il s'y rencontre beau­coup de distractions et de tromperies.

    Les savants sont bien aises de paraître et de passer pour sages. Il y a cependant plusieurs choses dont la connaissance ne sert guère, ou point du tout, au salut de l'âme ; et il faut être bien insensé pour s'appliquer à d'autres choses qu'à ce qui sert à nous sauver. Ce n'est point la mul­titude des paroles qui peut rassasier l'âme ; c'est l'innocence de la vie qui met l'esprit en repos, et une conscience pure donne une grande confiance auprès de Dieu.

    3. Plus vous avez de lumière touchant le bien, plus vous serez rigoureusement puni si vous n'en vivez pas plus sainte­ment.

    Quelque adroit et quelque habile que vous soyez, n'en tirez donc point vanité; craignez plutôt que ces connaissances que Dieu vous a données ne vous con­damnent.

    Si vous croyez savoir beaucoup de choses, et y être assez habite, songez que vous en ignorez infiniment plus que vous n'en savez.

    Gardez-vous déporter votre esprit trop haut (Rom. xi, 20); mais avouez plutôt votre ignorance. Quel sujet avez-vous de vous estimer plus qu'un autre, puisqu'il y en a tant qui en savent plus que vous, et qui entendent mieux la loi de Dieu ? Si vous voulez que ce que vous appre­nez et ce que vous savez vous soit utile, prenez plaisir à être inconnu, et à n'être compté pour rien dans le monde.

    4. La science la plus sublime et la plus salutaire étude est de se bien connaître et de se mépriser soi-même.

    N'avoir aucune bonne opinion de soi, et estimer beaucoup les autres, c'est une grande sagesse et une haute perfection. Quand vous verriez quelqu'un tomber dans des fautes visibles, ou commettre quelques grands crimes, vous ne devriez pas pour cela vous juger meilleur que lui, parce que vous ne savez pas combien de temps vous persévérerez dans le bien.

    Nous sommes tous fragiles; mais vous devez croire que personne ne l'est plus que vous.

    PRATIQUE

    Les sentiments de l'homme, dit l'Écriture, sont vains et inutiles s'il ne s'applique à con­naître Dieu et à l'aimer, à s'oublier et à se haïr lui-même. La foi simple et vive d'un esprit qui croit sans examiner et sans hésiter tout ce que Dieu veut que nous croyions, et qui porte le cœur à faire tout ce qu'il veut que nous fas­sions pour nous sauver, est préférable à toutes les sciences divines et humaines, qui sans cette foi vive enflent l'esprit, dessèchent le cœur, et sont inutiles au salut d'un Chrétien.

    prière

    Guérissez en moi, mon Sauveur, l'avidité que j'ai de tout apprendre, et la négligence que j'apporte à faire ce que je dois faire pour mon salut, puisque vous ne me jugerez pas sur ce que j'ai su, mais sur ce que j'ai fait ou manqué de faire pour me sauver.

    Puis-je m'appliquer à vous bien connaître sans vous admirer et sans vous aimer ? Mais puis-je en même temps m'appliquer a me bien connaître sans me mépriser et me haïr ?

    O vie abjecte, vie inconnue, vie cachée avec Jésus-Christ en Dieu, que vous êtes un excellent moyen de sanctifier et de sauver les Chrétiens ! Mais que Vous êtes peu en usage chez  les Chrétiens ! Donnez-leur, Seigneur, la connaissance et l'estime, l'amour et la pratique.  Ainsi soit-il.

     

    Je supplie ce divin Maître d'étendre sur ces Pratiques la bénédiction qu'il a répandue jusqu'à présent sur l'ouvrage, afin qu'elles servent à le faire lire avec encore plus de goût et de fruit, pour sa plus grande gloire, et pour la sanctification et la consolation des âmes dévotes.  Père De Gonnelieu

    (Extrait de L’Imitation de Jésus-Christ (Édition 1899) CHAPITRE II

    Père De Gonnelieu)

    SAINT ILDEFONSE DE TOLEDE

    Résultat de recherche d'images pour "Icône de SAINT ILDEFONSE DE TOLEDE"  

    Saint Ildefons, né d'une famille distinguée fut le neveu de saint Eugène, son prédécesseur sur le siège de Tolède.

    À un âge précoce, en dépit de l'opposition déterminée de son père, il embrassa la vie monastique au monastère d’Agali, près de Tolède.

    Alors qu'il était encore un simple moine, il a fonda un monastère de moniales. 

    On apprend de ses écrits qu'il a été ordonné diacre par saint Héllade et élu abbé d’Agali.

    A ce titre, il a participé, au huitième et neuvième concile de Tolède en 653 et 655.

    Résultat de recherche d'images pour "Icône de SAINT ILDEFONSE DE TOLEDE"

    Appelés par le roi Reccesvinth, vers la fin de 657, pour occuper le trône archiépiscopal, il a gouverné l'Eglise de Tolède un peu plus de neuf ans.

    On rapporte qu’un jour, Ildefons, priant devant les reliques de sainte Leocadia, la vit se lever  de sa tombe et le remercier pour le dévouement dont il avait fait preuve en prenant la défense de la Mère de Dieu.

     

    En une autre occasion, la très sainte Vierge lui apparut en personne dans son église, assise sur le trône épiscopal et entourée de jeunes filles, pour le revêtir d’une riche chasuble.

    Après sa mort, survenue à l’âge de 61 ans, le 23 janvier 667,  il fut enterré dans la basilique de Sainte-Leocadia.

    « Mère de mon Seigneur, donnez-moi l'Esprit de mon Rédempteur » 

    « Ô Notre Dame, ma souveraine, vous qui me dirigez, Mère de mon Seigneur, Servante de votre Fils, Mère du Créateur du monde, je viens vous prier.

    Je vous supplie, je vous implore, de m'obtenir l'esprit de mon Rédempteur, d'être digne de vous connaître telle que vous êtes, de parler de vous dignement et avec vérité, et de dire toutes les vérités sur vous qui méritent d'être dites. »

    (Saint Ildephonse de Tolède (607-667)  )

    "Mother of my Lord, give me the Spirit of my Redeemer"

    "O Our Lady, my sovereign, you who direct me, Mother of my Lord, Servant of your Son, Mother of the Creator of the world, I come to pray to you.

    I beg you, I implore you, to obtain the spirit of my Redeemer, to be worthy to know you as you are, to speak worthily and truthfully to you, and to say all the truths about you that are worthy of to be told. "

    (Saint Ildephonse of Toledo (607-667))

    "Mãe de meu Senhor, dê-me o Espírito do Redentor"

    "Ó Nossa Senhora, meu soberano, você que me dirige, Mãe de meu Senhor, Servo de seu Filho, Mãe do Criador do mundo, venho rezar para você.

    Peço-lhe, imploro-lhe que obtenha o espírito do meu Redentor, que seja digno de conhecê-lo como você é, de falar-lhe dignamente e verdadeiramente, e de dizer todas as verdades sobre você que merecem para ser informado. "

    (Saint Ildephonse de Toledo (607-667))

     

    Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

      maliath taiboothofull of grace
      
    moran a'amekh  - the Lord is with thee
      
    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
     
     wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
      
    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
      
    yoldath aloho Mother of God
      
    saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
      
    nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
     
     Amîn 

     

    Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

     

     

     

    jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

    PRIERE POUR LES VOCATIONS:

    Père, faites se lever parmi les chrétiens 
    de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
    qui maintiennent la foi vivante 
    et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
    par la prédication de sa parole 
    et l'administration des sacrements, 
    par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

    Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
    qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
    sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

    Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
    qui dispensent la joie de Votre pardon 
    par le sacrement de la réconciliation. 

    Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
    les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
    et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
    elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
    et à la vie consacrée. 

    Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
    les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
    afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
    au service de l'Évangile. 

    Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

    Amîn. 

    Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

    __________

     

    ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

    Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
    Pai, deixe repousar entre os cristãos
    numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
    que mantenham viva a fé
    e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
    pela pregação de sua palavra
    e administrar os sacramentos,
    pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

    Dê-nos santos ministros do vosso altar,
    que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
    sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

    Chamar ministros de sua mercê,
    que fornecem a alegria de Seu perdão
    através do Sacramento de reconciliação.

    Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
    as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
    e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
    ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
    e à vida consagrada.

    Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
    pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
    de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
    o serviço do Evangelho.

    Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
    Amin.

    Modern Coptic Madonna:

    Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

    Le vrai chrétien s'éprouve chaque jour.

     

    On se met chaque jour à l'épreuve pour voir si nous sommes devenus meilleurs ou pires, c'est tellement essentiels pour nous, au point que sans cela nous ne pouvons pas être appelés Chrétiens.

    Nous devons nous reprendre en main constamment et avec persévérance.

    Faites ceci: dès le matin, ayez fermement dans votre esprit des pensées à propos du Seigneur et ensuite, pendant toute la journée, résistez à toute déviation de ces pensées.

    Quoique vous fassiez, avec qui que vous parliez, que vous alliez quelque part ou que vous soyez assis, laissez votre esprit être avec le Seigneur. 


    Tu t'oublieras toi-même, et tu t'égareras de ce chemin; mais encore une fois, tourne-toi vers le Seigneur et reprends-toi avec tristesse.

    C'est l'effort et l'exploit de l'attention spirituelle.


    saint Théophane le Reclus

     

    O verdadeiro cristão se experimenta todos os dias.

    Nós nos testamos todos os dias para ver se nos tornamos melhores ou piores, é tão essencial para nós, ao ponto de que sem ele não podemos ser chamados de cristãos.

    Devemos nos controlar constantemente e com perseverança.

    Faça isso: de manhã cedo, tenha pensamentos em sua mente sobre o Senhor e, durante todo o dia, resista a qualquer desvio desses pensamentos.

    Seja lá o que fizer, quem quer que você fale, se você vai a algum lugar ou sente-se, deixe seu espírito estar com o Senhor.


    Você se esquecerá, e você se perderá desta maneira; Mas, mais uma vez, volte-se para o Senhor e repreenda-se com tristeza.

    É o esforço e a façanha da atenção espiritual.


    Saint Theophane the Recluse


    The true Christian tests himself every day.

     

    Daily testing to see whether we have become better or worse, is so essential for us that without it we cannot be called Christians.

    Constantly and persistently we must take ourselves in hand.

    Do this: from the morning establish thoughts about the Lord firmly in your mind and then during the whole day resist any deviation from these thoughts.

    Whatever you are doing, with whomever you are speaking, whether you are going somewhere or sitting, let your mind be with the Lord.

    You will forget yourself, and stray from this path; but again turn to the Lord and rebuke yourself with sorrow.

    This is the podvig of spiritual attentiveness.


    +Saint Theophan the Recluse

    _____________________
    Des trésors rarissimes découverts dans le monastère du Sinaï

    Le monastère Sainte-Catherine du Sinaï abrite une des plus anciennes bibliothèques du monde. Des récentes recherches sur des manuscrits millénaires ont révélé des informations étonnantes.

    Les premiers résultats d’une vaste campagne de recherche sur les palimpsestes — des manuscrits constitués de parchemins déjà utilisés, dont on a fait disparaître les inscriptions pour pouvoir y écrire de nouveau — ont mis au jour des belles surprises, révèle Le Figaro.

    Perdu au cœur du désert aride du Sinaï et protégé par une grande muraille, le monastère, construit au IVe siècle, renferme de nombreux manuscrits et livres précieux. Conservés dans une bibliothèque ultra confidentielle — une des plus anciennes du monde — , les ouvrages ne sont accessibles que par un petit nombre de privilégiés. Si vous êtes chercheur ou un invité spécial, vous aurez peut-être la chance d’y pénétrer !

    Cette pièce secrète, sur deux étages, a été rénovée récemment. Au niveau inférieur, on trouve des cabinets grillagés où sont conservés les manuscrits les plus fragiles, précieusement emballés, vieux de 1700 ans pour certains. La bibliothèque en compte environ 2000. « Chaque manuscrit a sa propre histoire, sa propre complexité […] ces récits ont été lus avant nous par les générations précédentes, on peut voir les coins des pages cornés, les gouttes de la cire des bougies… », confie le père Justin au Figaro. 

    Pour les manuscrits les plus précieux, un programme de numérisation a été mis en place il y a déjà cinq ans, pour préserver ces richesses, d’une part, mais aussi pour les rendre plus accessibles aux chercheurs.

    Découverte de textes inédits

    C’est l’équipe de l’Early Manuscrits Eletronic Library (Emel) — une organisation américaine à but non lucratif — qui s’attèle depuis 2011 à capturer, page par page, les 160 palimpsestes du monastère, considérées comme l’un des plus précieux trésors de la bibliothèque.

    Au Moyen Âge, pour des raisons certainement financières, les moines réutilisaient des livres en y effaçant des textes rédigés pour en réécrire de nouveaux. À l’aide de technologies de pointe, les équipes de l’Emel ont pu mettre au jour des textes invisibles à l’œil nu et recouverts par d’autres textes. « Les couches recouvertes contiennent des langages et des textes qui possèdent une valeur inestimable pour reconstruire l’histoire du Moyen Orient, de la fin de la période Antique et du Moyen Âge », confie l’un des chercheurs, présent sur le site.

    Parmi les découvertes exceptionnelles, Emel a révélé trois textes qui auraient été écrits par Hippocrate, considéré comme le père de la médecine. Une fois tous les textes mis au jour, les données seront envoyées à une équipe de 25 linguistes et spécialistes aux États-Unis, en Géorgie et au Liban. Cette étude, qui devrait prendre fin au début de l’année 2018, devra être révélée au grand public et accessible via un portail internet réalisé par l’université de Californie de Los Angeles.

    (Source:ALETEIA)

     

    AU FIL DU NET...INFORMATIONS

    POUR RÉFLÉCHIR ET...PORTER

    DANS LA PRIÈRE...:

    TÉMOIGNAGE D'UN SURVEILLANT DE PRISON

    "Ce dont on ne parle jamais, ce sont les conséquences de toute cette violence carcérale." Invité de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2, samedi 20 janvier, Jean-François Forget, secrétaire général de l'Ufap-Unsa pénitentiaire, a évoqué la santé menacée des surveillants de prison, et une "destruction à petit feu des personnels" pénitentiaires en France. 

    "Nous avons la profession d'Europe, tous corps et métiers confondus, privés et publics confondus, qui avons le taux de suicide le plus élevé, a dénoncé Jean-François Forget de l'Ufap-Unsa, sur le plateau d'"On n'est pas couché". Et ça ne chahute personne." 

    Près d'une semaine après le début d'un mouvement de protestation des surveillants de prison, à la suite de l'agression de plusieurs d'entre eux à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), les principaux syndicats ont rejeté le projet d'accord proposé par le gouvernement, samedi 20 janvier. Les gardiens de prison se préparent à un nouveau "blocage total" des établissements dès lundi. 

    Un espérance de vie de "64 ans"

    Selon une étude de l'Institut de veille sanitaire (InVS), publiée en 2015, il y a environ 20% de suicides en plus parmi les surveillants de prison qu'au sein de la population générale, rapporte Le Figaro

    "Vous savez quelle est l'espérance de vie d'un surveillant ? C'est 64 ans", a alerté Jean-François Forget, face à un public silencieux. "Et aujourd'hui on nous dit qu'on est des nantis parce qu'à 57 ans on a le droit de partir à la retraite", a-t-il regretté. 

     

    source

    ______________________________

    « Une fermeture facilitée par les ordonnances Macron »

    Chantal a 59 ans, dont 43 à travailler à Tupperware Joué-lès-Tours où elle a rencontré son mari, salarié également depuis 26 ans dans la même usine.

    Comme eux, ils sont une dizaine de couples « Tupp » parmi les 235 salariés qui perdront leur emploi d’ici deux mois. Une situation peu évidente à vivre, engendrant des incertitudes, des nuits courtes et de l’angoisse. « Pour moi, je suis à la retraite dans quelques mois, mais mon mari a encore 7 ans à faire, on s’interroge sur les perspectives derrière, surtout avec les enfants, la maison qui n’est pas finie d’être payée… »

    Pour Chantal comme pour ses collègues, l’annonce du 19 octobre dernier a été vécue comme un couperet brutal et incompréhensible, d’autant plus que les rumeurs d’une éventuelle fermeture avaient toujours été balayées par la direction de l’usine dans les mois précédents. « Quand on a vu des machines partir on s’est interrogé, mais on nous a assuré que l’usine ne fermerait pas ». Une direction depuis aux abonnées absentes. Depuis le 19 octobre dernier, le directeur est en effet parti de l’usine, remplacé par quelqu’un du siège France, venu faire le sale boulot nous dit-on. « Il n’y a plus personne, on reste seuls face à nous mêmes. On a l’impression de ne pas être respectés » témoigne un salarié.

    Un gâchis pour beaucoup de ces femmes et hommes qui évoquent et parlent désormais au passé de leur entreprise. « Tupperware c’était vraiment une bonne boite, si c’était pas le cas les gens ne seraient pas restés aussi longtemps dans l’entreprise » explique Pascal. Et ce dernier d’évoquer « de bonnes conditions de travail avec des primes vraiment intéressantes jusqu’à peu ». Un discours entendu ailleurs, dans d’autres entreprises, dans d’autres usines… un discours d’une classe ouvrière se sentant condamnée une nouvelle fois sur l’autel des bénéfices, malgré son esprit d’entreprise et son sens de l’effort et de l’investissement pendant parfois plusieurs décennies.

    « Une fermeture facilitée par les ordonnances Macron »

    Et c’est en cela que la pilule est d’autant plus difficile à avaler et que le sentiment de trahison n’en est que plus présent. Pour les salariés, si les raisons invoquées par l’entreprise, à savoir une baisse de production liée aux baisses des ventes ces dernières années, est une réalité, la solution adoptée de la fermeture d’usine est en revanche incomprise, d’autant plus que pour eux, toutes les solutions n’ont pas été explorées : « Sur les 235, nous sommes 63 à partir à la retraite d’ici 2020, ils auraient peut-être pu commencer par proposer un plan pour ceux-là dans un premier temps » explique Chantal.

    « On ne me fera pas croire que cette fermeture n’était pas prévue depuis de longs mois. Tout a été fait pour faire baisser la production, elle entre dans une stratégie globale et ils ont pu l’appliquer grâce aux ordonnances de la loi Macron » évoque un salarié. Les ordonnances de la loi Macron ont en effet modifié les règles. Désormais seuls les résultats sur le territoire national sont pris en compte dans l’appréciation et la justification d’un plan social. Or, si Tupperware connaît des difficultés en Europe et en France, ce que conçoivent les salariés, ils rappellent également que l’entreprise a réalisé 220 millions dollars de profit dans le monde. Difficile dans ce cas pour les salariés de ne pas se sentir comme les premières victimes des Ordonnances Macron.

    Mais si en France, Tupperware est en perte de vitesse, les salariés refusent également d’en endosser la responsabilité. Et Pascal, employé ici depuis 1976, de justifier cela par un certain immobilisme : « C’est vrai que les produits Tupperware se vendent moins, mais en même temps, depuis que je suis là je n’ai pas vu beaucoup de changements, ni d’innovation. Les produits n’ont pas été assez renouvelés et le principe de la vente à emporter en réunion est aujourd’hui dépassée. Si l’entreprise ne gagne plus assez d’argent c’est surtout parce qu’ils n’ont pas su s’adapter, pas parce qu’on coûte trop cher ».

     

    source

     CULTURE DE VIE: 
     
    SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
     
     
    Ethik IA, une initiative pour garantir un regard humain sur les algorithmes en santé
    Une initiative citoyenne et académique française a vu le jour, Ethik-IA, dans le but de « proposer une série d’outils et de notes de cadrage pour garantir un regard humain sur les algorithmes en santé ». Portée par des chercheurs de...
     
     
    Utah : une loi à l’étude pour interdire les avortements basés sur le diagnostic de trisomie 21
    Un parlementaire, dans l’état de l’Utah aux Etats-Unis, a présenté lundi un projet de loi visant à interdire les avortements de fœtus diagnostiqués porteurs de trisomie21. De tels avortements sont « discriminatoires », estime la député...
     
     
    Le préjudice "d’avoir fait vivre un enfant" devant la justice
    Le tribunal de grande instance de Grenoble, amené à se prononcer sur le bien-fondé d’une réanimation à la naissance, n’a pas tranché, mais a ordonné une nouvelle expertise. L’affaire a été portée devant la justice par une mère dont l’enfant,...
     
     
    Des cellules souches iPS obtenues grâce à CRISPR
    CRISPR permettrait d’obtenir plus simplement des cellules souches pluripotentes induites à partir de cellules de peau. C’est le constat de chercheurs des instituts Gladstone, qui ont travaillé sur la reprogrammation de cellules de souris par l’...
     
     
    OGM cachés : l’avocat général de la CJUE rend ses conclusions
    Pour l’avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne, les variétés obtenues par les nouvelles techniques de mutagenèse, surnommés « nouveaux OGM » ou « OGM cachés », peuvent être exemptées des obligations de la...
     
     
       AGENDA
     A Noter
      
    Procréation Médicalement Assistée - Manuel pour les jeunes
    Le manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune consacré à la Procréation Médicalement Assistée veut apporter des réponses scientifique, juridique et éthique claires et précises.
     
     

    PÈLERINAGE DE LA SAINT

     

    VALENTIN A LOURDES


    DU 10 AU 19 FÉVRIER 2017

     

    SERIEZ-VOUS INTÉRESSÉ ?

     

    Une fois de plus une petite portion des Chrétiens francophone

    de Saint Thomas (Mar Thoma) se retrouvera à Lourdes pour un Pèlerinage

    Syro-Orthodoxe francophone entre le 11 Février, anniversaire

    de l'Apparition de la "belle dame" à Bernadette (Devenue

    depuis" Journée mondiale de prière pour les malades") et le 18,

    fête de la Ste Bernadette.

    Nous prierons pour tous ceux et celles qui

    n'ont pu venir, nous prierons pour nos malades, la société

    Française elle aussi bien malade et la paix du monde bien

    compromise...

    Programme:

    *Samedi 10 FEVRIER, départ à 7 heures du Monastère.

    Déjeuner à St Martin de Tour ou Saint Laurent sur

    Sèvre (En fonction des ramassages éventuels sur Nantes), arrivée, dîner et

    coucher à ANGOULÊME.(Coucher au Presbytère avec un confort spartiate, possibilité de coucher à l'hôtel contre règlement personnel de son hébergement)
    *Dimanche 11, Messe de la journée des Malades à N-D de Toutes Grâces à JAULDES (ANGOULÊME)
    Après le déjeuner, réception des fidèles avec Mor Philipose, Abouna Simon et Abouna Isaac. 
    *Lundi 12 pèlerinage aux sanctuaires mariaux autour de Limoges (N-D de Sauvagnac, Sanctuaire Notre-Dame d’Arliquet ) visite de Saint Martial et explication sur la vie du 1er évêque de Limoges, retour à Jauldes.
    *Mardi 13 Sanctuaire et Source miraculeuse de Notre-Dame d’Espis (Moissac).Logement à Moissac.
    *Mercredi 14 Visite de Toulouse. Saint Sernin, Saint Etienne, Messe à l’Eglise Sainte Rita. Retour à Moissac
    *Jeudi 15 Sanctuaire de Sainte Germaine de Pibrac. L’après-midi, Notre-Dame de Garaison. Arrivée le soir à LOURDES.
    *Vendredi 16 Sortie en montagne, pour ceux qui voudraient, achats en Espagne.
    *Samedi 17 journée à Lourdes.
    *Dimanche 18* journée à Lourdes. 10h30 Messe Syro-Orthodoxe, Le soir, Procession des Reliques de Sainte Bernadette depuis l’Eglise Paroissiale jusqu’à la Grotte de Massabielle.
    *Lundi 19 Départ de Lourdes après le petit déjeuner, étape au Sanctuaire de Saine Quiterie (Aire Sur l’Adour). Arrivée en soirée...
    Coucher au Presbytère avec un confort spartiate, possibilité de coucher à l'hôtel contre règlement personnel de son hébergement)

    *Mardi 20 Février, départ pour le Monastère après le
    petit déjeuner, déjeuner près d'un Sanctuaire, arrivée en fin d'après-midi.


    Offrande estimée pour que le Diocèse (Métropolie) rentre dans ses frais :

    180 € (30 € d’arrhes à l’inscription. Chèques Bancaires libellés à : « Métropolie ESOF »)

    INSCRIVEZ-VOUS VITE !
    (Inscriptions closes le Dimanche 4 Février)

     

    Adresse ci-dessous:

    Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie,

    Mère de Miséricorde,

    Brévilly

    61300 CHANDAI.

    Tel: 02.33.24.79.58

    ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

     

    Partager cet article
    Repost0
    23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 14:38

    PÈLERINAGE DE LA SAINT

     

    VALENTIN A LOURDES


    DU 10 AU 19 FÉVRIER 2018

     

    SERIEZ-VOUS INTÉRESSÉ ?

     

    Une fois de plus une petite portion des Chrétiens francophone

    de Saint Thomas (Mar Thoma) se retrouvera à Lourdes pour un Pèlerinage

    Syro-Orthodoxe francophone entre le 11 Février, anniversaire

    de l'Apparition de la "belle dame" à Bernadette (Devenue

    depuis" Journée mondiale de prière pour les malades") et le 18,

    fête de la Ste Bernadette.

    Nous prierons pour tous ceux et celles qui

    n'ont pu venir, nous prierons pour nos malades, la société

    Française elle aussi bien malade et la paix du monde bien

    compromise...

    Programme:

    *Samedi 10 FEVRIER, départ à 7 heures du Monastère.

    Déjeuner à St Martin de Tour ou Saint Laurent sur

    Sèvre (En fonction des ramassages éventuels sur Nantes), arrivée, dîner et

    coucher à ANGOULÊME.(Coucher au Presbytère avec un confort spartiate, possibilité de coucher à l'hôtel contre règlement personnel de son hébergement)
    *Dimanche 11, Messe de la journée des Malades à N-D de Toutes Grâces à JAULDES (ANGOULÊME)
    Après le déjeuner, réception des fidèles avec Mor Philipose, Abouna Simon et Abouna Isaac. 
    *Lundi 12 pèlerinage aux sanctuaires mariaux autour de Limoges (N-D de Sauvagnac, Sanctuaire Notre-Dame d’Arliquet ) visite de Saint Martial et explication sur la vie du 1er évêque de Limoges, retour à Jauldes.
    *Mardi 13 Sanctuaire et Source miraculeuse de Notre-Dame d’Espis (Moissac).Logement à Moissac.
    *Mercredi 14 Visite de Toulouse. Saint Sernin, Saint Etienne, Messe à l’Eglise Sainte Rita. Retour à Moissac
    *Jeudi 15 Sanctuaire de Sainte Germaine de Pibrac. L’après-midi, Notre-Dame de Garaison. Arrivée le soir à LOURDES.
    *Vendredi 16 Sortie en montagne, pour ceux qui voudraient, achats en Espagne.
    *Samedi 17 journée à Lourdes.
    *Dimanche 18* journée à Lourdes. 10h30 Messe Syro-Orthodoxe, Le soir, Procession des Reliques de Sainte Bernadette depuis l’Eglise Paroissiale jusqu’à la Grotte de Massabielle.
    *Lundi 19 Départ de Lourdes après le petit déjeuner, étape au Sanctuaire de Saine Quiterie (Aire Sur l’Adour). Arrivée en soirée...
    Coucher au Presbytère avec un confort spartiate, possibilité de coucher à l'hôtel contre règlement personnel de son hébergement)

    *Mardi 20 Février, départ pour le Monastère après le
    petit déjeuner, déjeuner près d'un Sanctuaire, arrivée en fin d'après-midi.


    Offrande estimée pour que le Diocèse (Métropolie) rentre dans ses frais :

    180 € (30 € d’arrhes à l’inscription. Chèques Bancaires libellés à : « Métropolie ESOF »)

    INSCRIVEZ-VOUS VITE !
    (Inscriptions closes le Dimanche 4 Février)

     

    Adresse ci-dessous:

    Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie,

    Mère de Miséricorde,

    Brévilly

    61300 CHANDAI.

    Tel: 02.33.24.79.58

    ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

     

    PEREGRINAÇÃO DE SAINT VALENTINE EM LOURDES


    10 a 19 de fevereiro de 2018

    VOCÊ SERIA INTERESSADO?

     

    Mais uma vez, uma pequena porção de cristãos francófonos

    de St. Thomas vai se encontrar em Lourdes para uma peregrinação

    Francófago síro-ortodoxo entre 11 de fevereiro, aniversário

    da aparência da "linda senhora" a Bernadette (Devenir

    desde "Dia Mundial da Oração pelos Doentes") e no dia 18,

    festa de St. Bernadette.

    Vamos orar por todos aqueles que

    não poderia vir, iremos orar por nossos doentes, a sociedade

    Francês, ela também está doente e a paz do mundo bem

    comprometida ...

    programa:

    * Sábado 10 FEVEREIRO, partida às 7 horas do Mosteiro.

    Almoço em St Martin de Tour ou Saint Laurent em

    Sevre (dependendo das possíveis capturas em Nantes), chegada, jantar e

    para dormir em ANGOULÊME (dormir no Presbitério com um conforto espartano, possibilidade de dormir no hotel contra o assentamento pessoal de sua hospedagem)
    * Domingo 11, Missa do dia do enfermo N-D de All Graces em JAULDES (ANGOULÊME)
    Após o almoço, recepção dos fiéis com Mor Philipose, Abouna Simon e Abouna Isaac.
    * Segunda-feira 12 peregrinação aos santuários marianos em torno de Limoges (N-D de Sauvagnac, Santuário de Nossa Senhora de Arliquet) visita de São Marcial e explicação sobre a vida do 1º bispo de Limoges, retorno a Jauldes.
    * Terça-feira 13 SANTUÁRIO E FONTE DE Nossa Senhora de Espis (Moissac). Obras em Moissac.
    * Quarta-feira 14 de visita de Toulouse. Santo Sernin, Santo Estêvão, Missa na Igreja de São Rita. Voltar para Moissac
    * Quinta-feira, 15 Santuário de St. Germaine de Pibrac. À tarde, Notre-Dame de Garaison. Chegada à noite em LOURDES.
    * Sexta-feira 16 excursão de montanha, para quem quiser, comprando na Espanha.
    * Sábado 17 dias em Lourdes.
    * Domingo 18 * dia em Lourdes. 10:30 Missa síro-ortodoxa, à tarde, procissão das relíquias de St. Bernadette da Igreja Paroquial à Gruta de Massabielle.
    * Segunda-feira 19 Partida de Lourdes após o café da manhã, pare no Santuário de Saine Quiterie (Aire Sur l'Adour). Chegada à noite ...
    Para dormir no Presbitério com um conforto espartano, possibilidade de dormir no hotel contra a liquidação pessoal de sua hospedagem)

    * Terça-feira, 20 de fevereiro, partida para o Mosteiro depois da
    Café da manhã, almoço perto de um Santuário, chegada no final da tarde.


    Oferta estimada para a Diocese (Metropolita) para retornar

    em suas despesas:

    180 € (depósito de 30 € no check-in. Cheques escritos em "Métropolie ESOF")

    REGISTE-SE AGORA!
    (Inscrições fechadas no domingo 4 de fevereiro)

    Endereço abaixo:

    Mosteiro Syriac da Santíssima Virgem Maria,

    Mãe da Misericórdia,

    Brévilly

    61300 CHANDAI.

    Tel: 02.33.24.79.58

    ou: 06.48.89.94.89 (Por sms deixando seus detalhes)
    __________________________________________
     

    PILGRIMAGE OF SAINT VALENTINE IN LOURDES


    FEBRUARY 10-19, 2018

    WOULD YOU BE INTERESTED ?

     

    Once again a small portion of Francophone Christians

    of St. Thomas will meet in Lourdes for a Pilgrimage

    Syro-Orthodox Francophone between February 11, anniversary

    from the appearance of the "beautiful lady" to Bernadette (Devenir

    since "World Day of Prayer for the Sick") and on the 18th,

    feast of St. Bernadette.

    We will pray for all those who

    could not come, we will pray for our sick, the society

    French she as well sick and the peace of the world well

    compromised ...

    Program:

    * Saturday 10 FEBRUARY, departure at 7 o'clock from the Monastery.

    Lunch at St Martin de Tour or Saint Laurent on

    Sevre (Depending on the possible pickups on Nantes), arrival, dinner and

    to sleep in ANGOULÊME (to sleep in the Presbytery with a spartan comfort, possibility to sleep at the hotel against personal settlement of his lodging)
    * Sunday 11, Mass of the day of the sick N-D of All Graces in JAULDES (ANGOULÊME)
    After lunch, reception of the faithful with Mor Philipose, Abouna Simon and Abouna Isaac.
    * Monday 12 pilgrimage to Marian shrines around Limoges (N-D of Sauvagnac, Sanctuary of Our Lady of Arliquet) visit of Saint Martial and explanation on the life of the 1st bishop of Limoges, return to Jauldes.
    * Tuesday 13 SANCTUARY OF AND SOURCE OF Our Lady of Espis (Moissac) .Housing in Moissac.
    * Wednesday 14th Visit of Toulouse. Saint Sernin, Saint Stephen, Mass at the Church of St. Rita. Back to Moissac
    * Thursday 15 Sanctuary of St. Germaine de Pibrac. In the afternoon, Notre-Dame de Garaison. Arrival in the evening at LOURDES.
    * Friday 16 Mountain outing, for those who would like, shopping in Spain.
    * Saturday 17 day in Lourdes.
    * Sunday 18 * day in Lourdes. 10:30 Syro-Orthodox Mass, The evening, Procession of the Relics of St. Bernadette from the Parish Church to the Grotto of Massabielle.
    * Monday 19 Departure from Lourdes after breakfast, stop at the Sanctuary of Saine Quiterie (Aire Sur l'Adour). Arrival in the evening ...
    To sleep in the Presbytery with a spartan comfort, possibility to sleep at the hotel against personal settlement of his lodging)

    * Tuesday, February 20th, departure for the Monastery after the
    breakfast, lunch near a Sanctuary, arrival at the end of the afternoon.


    Estimated offering for the Diocese (Metropolitan) to return

    in his expenses:

    180 € (30 € deposit at the check in. Checks written at "Métropolie ESOF")

    REGISTER NOW!
    (Registrations closed on Sunday 4th February)

    Address below:

    Syriac Monastery of Blessed Virgin Mary,

    Mother of Mercy,

    Brévilly

    61300 CHANDAI.

    Tel: 02.33.24.79.58

    or: 06.48.89.94.89 (By sms leaving your details)

     

     

     

     

     

    Où nous trouver ? 

    Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

    (N-D de Miséricorde):

    NORMANDIE :

    CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

    * Le Sanctuaire Marial de la

    Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

    DSC01238

    (Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

     
    Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
    Brévilly
    61300 CHANDAI

    Tel: 02.33.24.79.58 

     Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

     

     

    DSC01245-copie-2

    (Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

     
    Messe journalières en semaine à 10h30

     

    Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

    (Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

    Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

    DSC01246-copie-1

    (Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

     

    Maison Ste Barbe 
    (Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

    15 Rue des 3 Communes
    27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

    Tel: 02.33.24.79.58 

     Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

     

    * Relais Paroissial St Michel

    S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

    14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

     Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

     

    Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

    NANTES:

    *Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

    18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

    ANGOULÊME (Jauldes):

    *Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

    MAISON NOTRE-DAME
    LE BOURG
    16560 JAULDES.

    Tel:05.45.37.35.13
    * Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

    * Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

    Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

    PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

    *Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

    Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
    ERMITAGE ST COLOMBAN
    *
    Puyroudier (Rte d'Agonac)
    24530
     LA CHAPELLE FAUCHER.

    Tel:05.45.37.35.13

     * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

    LOURDES:

    *"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

     * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

    20 Rte de Pau

     

    CAMEROUN:

    Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

    des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

     

    Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
    Brévilly
    61300 CHANDAI.

    Tel: 02.33.24.79.58 

     Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

    ___________________________________________________________

    Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

    Cliquez sur ce lien:

    Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

    Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

    _____________________________________________________

    ___________________________________________________________________________________

    POUR AIDER LA MISSION EN

    FRANCE ET AILLEURS, C'EST

    SIMPLE...

    Il faut impérativement:

    *PENSER A VOUS ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

    *CONFIER AU MONASTÈRE LA CÉLÉBRATION DE

    VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

    VOS FAMILLES,...

    Tout don est déductible de votre revenu imposable

    à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

      l'ordre de : Métropolie E S O F)

    MERCI,

    SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

    Syro-Orthodoxe  Francophone Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

    Adresse: 

    Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

    Brévilly

    61300 CHANDAI.

    Tel: 02.33.24.79.58

    ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

    Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

    _____________________________________________________

    "A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

       

    "L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

     

     

    "The future is in peace, there is no future without peace"

     

    "O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

     

    (SS Ignatius Aprem II)

    Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

     

    Note:

     

    Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

    Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

    ¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

    Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

    Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
    Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

    Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

    -------------------------------------------------------------

    Nota:

    Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

    O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

    ¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

    Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

    As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
    Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

    Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

    -----------------------------------------------------------------

    Note:

    A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

    The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

    ¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

    For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

    The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
    Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

    For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

    CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

    Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

    Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

    A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

    Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

    Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

    --------------------

    DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
    SIMPLES ...

    O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

    Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

    Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

    Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

    ---------------------

    GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
    SIMPLE...

    The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

    Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

    "The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

    Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

    humanity.

    Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

    Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

    If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

    Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

    Brévilly

    61300 CHANDAI.

    Tel: 02.33.24.79.58

    ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

    Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

    Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

     

     

     

     Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

    Partager cet article
    Repost0
    Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale oecuménisme Pèlerinages
    22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 21:03

    Jeûne ou "Carême" de Ninive:

    Aujourd'hui 22 JANVIER 2017 commençait le "Carême de Ninive" (Tren-Bshabo d'sawmo d-Ninwoyé) conformément au calendrier liturgique de l'église Malankare Orthodoxe.
    Ce jeûne de trois jours des Ninivites commémore les trois jours que le prophète Jonas passa dans le ventre du poisson et le repentir de la ville pénitente de Ninive, préfiguration des trois jours passés par le Christ Sauveur pour embrasser de l'oeuvre de Sa Rédemption les âmes justes avant de les entraîner dans Sa Résurrection Glorieuse.

    Après que Jonas se fut éloigné de Dieu et de la mission qu'Il lui confia, il fut jeté à la mer et demeura dans le ventre d'une baleine, c'est alors qu'éprouvé, Jonas tourne son cœur vers Dieu et crie vers Lui.

    Libéré,Jonas obéit enfin à l'injonction divine et proclame son message : " dans 40 jours, Ninive sera renversée." si les gens ne jeûnent et ne prient .

    Le Roi lui-même écoute le divin oracle et se met à prier et jeûner avec l'ensemble de la ville qui se tourne vers Dieu et Le supplient dans l' espoir que Dieu relâchera sa colère et fera miséricorde.

    C'est ainsi que Dieu manifesta Sa Miséricorde en "révisant" Son jugement en raison de leur sincère repentir et de leurs ferventes prières .

    Ces trois jours de jeûne sont une façon de nous préparer à l'entrainement du Grand et Saint Carême.

    Saint . Jérôme écrit :

    -" Le jeûne n'est pas seulement parfaitement vertueux : C'est la fondation de toutes les autres vertus ; il conduit à la sanctification, à la pureté et la prudence, ces vertus sans lesquelles personne ne peut voir Dieu."

    Extrait de l'hymne "qolo" des prières du lundi matin :

    -" Le tout-Puissant a appelé Jonas et l' envoya à Ninive
    pour prêcher, que la colère et la destruction menaçait d'arriver.
    Les Ninivites ont entendirent sa voix, ils se réfugièrent dans le repentir,et Dieu eut pitié de ceux qui l'appelaient"

     

     

    Abba Benjamin dit à ses fils au moment de mourir :

     

    Faites ces trois choses

    et vous pourrez être sauvés :

     

    Soyez toujours joyeux,

    priez sans cesse,

    en tout rendez grâces.

    Nous revivons liturgiquement, par ce petit "Carême" de trois jours, le repentir du peuple de Ninive suite à la prédication du prophète Jonas. Ce carême débute trois semaines avant le début du Grand Carême.

    Lundi du Jeûne de Ninive:

    Soirée

      • Saint Matthieu 12: 31-41 :
    • 31 C’est pourquoi, je vous le dis : Tout péché, tout blasphème, sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas pardonné.
    • 32 Et si quelqu’un dit une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné ; mais si quelqu’un parle contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné, ni en ce monde-ci, ni dans le monde à venir.
    • 33 Prenez un bel arbre, son fruit sera beau ; prenez un arbre qui pourrit, son fruit sera pourri, car c’est à son fruit qu’on reconnaît l’arbre.
    • 34 Engeance de vipères ! comment pouvez-vous dire des paroles bonnes, vous qui êtes mauvais ? Car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur.
    • 35 L’homme bon, de son trésor qui est bon, tire de bonnes choses ; l’homme mauvais, de son trésor qui est mauvais, tire de mauvaises choses.
    • 36 Je vous le dis : toute parole creuse que prononceront les hommes, ils devront en rendre compte au jour du Jugement.
    • 37 D’après tes paroles, en effet, tu seras reconnu juste ; d’après tes paroles tu seras condamné. »
    • 38 Quelques-uns des scribes et des pharisiens lui adressèrent la parole : « Maître, nous voudrions voir un signe venant de toi. »
    • 39 Il leur répondit : « Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas.
    • 40 En effet, comme Jonas est resté dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, le Fils de l’homme restera de même au cœur de la terre trois jours et trois nuits.
    • 41 Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.
      •  

    Matin

      • Nombres 5: 5-10 :
    • 05 Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :
    • 06 « Parle aux fils d’Israël : Lorsque un homme ou une femme commet l’un ou l’autre péché envers autrui, se rendant ainsi infidèle au Seigneur, ces gens-là sont coupables.
    • 07 Ils confesseront le péché qu’ils ont fait. Le coupable restituera entièrement l’objet du délit, il ajoutera un cinquième de sa valeur, et donnera le tout à celui envers qui il est coupable.
    • 08 Si ce dernier a disparu sans avoir de parent proche à qui restituer l’objet du délit, l’objet du délit restitué au Seigneur ira au prêtre ; il y aura en outre le bélier d’expiation pour le rite d’expiation sur le coupable.
    • 09 Toute part prélevée concernant les choses saintes que les fils d’Israël consacreront et apporteront au prêtre, lui reviendra.
    • 10 À chacun les choses saintes qu’il a consacrées. Mais ce qu’il donne au prêtre est au prêtre. »
      •  
      • Jonas 1:1 – 17 :
    • 01 LA PAROLE DU SEIGNEUR fut adressée à Jonas, fils d’Amittaï :
    • 02 « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, et proclame que sa méchanceté est montée jusqu’à moi. »
    • 03 Jonas se leva, mais pour s’enfuir à Tarsis, loin de la face du Seigneur. Descendu à Jaffa, il trouva un navire en partance pour Tarsis. Il paya son passage et s’embarqua pour s’y rendre, loin de la face du Seigneur.
    • 04 Mais le Seigneur lança sur la mer un vent violent, et il s’éleva une grande tempête, au point que le navire menaçait de se briser.
    • 05 Les matelots prirent peur ; ils crièrent chacun vers son dieu et, pour s’alléger, lancèrent la cargaison à la mer. Or, Jonas était descendu dans la cale du navire, il s’était couché et dormait d’un sommeil mystérieux.
    • 06 Le capitaine alla le trouver et lui dit : « Qu’est-ce que tu fais ? Tu dors ? Lève-toi ! Invoque ton dieu. Peut-être que ce dieu s’occupera de nous pour nous empêcher de périr. »
    • 07 Et les matelots se disaient entre eux : « Tirons au sort pour savoir à qui nous devons ce malheur. » Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Jonas.
    • 08 Ils lui demandèrent : « Dis-nous donc d’où nous vient ce malheur. Quel est ton métier ? D’où viens-tu ? Quel est ton pays ? De quel peuple es-tu ? »
    • 09 Jonas leur répondit : « Je suis Hébreu, moi ; je crains le Seigneur, le Dieu du ciel, qui a fait la mer et la terre ferme. »
    • 10 Les matelots furent saisis d’une grande peur et lui dirent : « Qu’est-ce que tu as fait là ? » Car ces hommes savaient, d’après ce qu’il leur avait dit, qu’il fuyait la face du Seigneur.
    • 11 Ils lui demandèrent : « Qu’est-ce que nous devons faire de toi, pour que la mer se calme autour de nous ? » Car la mer était de plus en plus furieuse.
    • 12 Il leur répondit : « Prenez-moi, jetez-moi à la mer, pour que la mer se calme autour de vous. Car, je le reconnais, c’est à cause de moi que cette grande tempête vous assaille. »
    • 13 Les matelots ramèrent pour regagner la terre, mais sans y parvenir, car la mer était de plus en plus furieuse autour d’eux.
    • 14 Ils invoquèrent alors le Seigneur : « Ah ! Seigneur, ne nous fais pas mourir à cause de cet homme, et ne nous rends pas responsables de la mort d’un innocent, car toi, tu es le Seigneur : ce que tu as voulu, tu l’as fait. »
    • 15 Puis ils prirent Jonas et le jetèrent à la mer. Alors la fureur de la mer tomba.
    • 16 Les hommes furent saisis par la crainte du Seigneur ; ils lui offrirent un sacrifice accompagné de vœux.
      •  
      • Isaïe 19: 17-22 :
    • 17 Le pays de Juda sera objet d’effroi pour l’Égypte : chaque fois qu’on l’évoquera, elle sera terrifiée à cause du projet que le Seigneur de l’univers a lui-même formé contre elle.
    • 18 Ce jour-là, il y aura au pays d’Égypte cinq villes pour parler la langue de Canaan et prêter serment au Seigneur de l’univers ; l’une d’elles se nomme « Ville-du-Soleil ».
    • 19 Ce jour-là, il y aura un autel pour le Seigneur au centre du pays d’Égypte, et près de sa frontière une stèle pour le Seigneur.
    • 20 Ce sera un signe, un témoin, pour le Seigneur de l’univers dans le pays d’Égypte : quand ils crieront vers le Seigneur devant ceux qui les oppriment, il leur enverra un sauveur, un défenseur qui les délivrera.
    • 21 Le Seigneur se fera connaître de l’Égypte et l’Égypte connaîtra le Seigneur, ce jour-là ; elle le servira par des sacrifices et des offrandes, elle fera des vœux au Seigneur et les accomplira.
    • 22 Le Seigneur frappera l’Égypte, il frappera et guérira. Elle reviendra au Seigneur qui l’écoutera et la guérira.
      • Actes 13: 6 à 12 :
    • 06 Ayant traversé toute l’île jusqu’à Paphos, ils rencontrèrent un mage, un faux prophète ; c’était un juif du nom de Barjésus,
    • 07 qui vivait auprès du proconsul Sergius Paulus, un homme avisé. Celui-ci fit venir Barnabé et Saul car il avait le désir d’entendre la parole de Dieu.
    • 08 Alors, en face d’eux se dressa Élymas « le mage » – car ainsi se traduit son nom –, qui cherchait à détourner le proconsul de la foi.
    • 09 Mais Saul, appelé aussi Paul, rempli d’Esprit Saint, le fixa du regard et dit :
    • 10 « Toi qui es plein de toute sorte de fausseté et de méchanceté, fils du diable, ennemi de tout ce qui est juste, n’en finiras-tu pas de faire dévier les chemins du Seigneur, qui sont droits ?
    • 11 Maintenant, voici que la main du Seigneur est sur toi : tu vas être aveugle, tu ne verras plus le soleil jusqu’au moment fixé. » Et aussitôt tombèrent sur lui brouillard et ténèbres ; il tournait en rond, cherchant une main pour le guider.
    • 12 Alors le proconsul, ayant vu ce qui s’était passé, devint croyant, car il était frappé par l’enseignement du Seigneur.
      •  
      • Colossiens 1: 3-13 :
    • 03 Nous rendons grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, en priant pour vous à tout moment.
    • 04 Nous avons entendu parler de votre foi dans le Christ Jésus et de l’amour que vous avez pour tous les fidèles
    • 05 dans l’espérance de ce qui vous est réservé au ciel ; vous en avez déjà reçu l’annonce par la parole de vérité, l’Évangile
    • 06 qui est parvenu jusqu’à vous. Lui qui porte du fruit et progresse dans le monde entier, il fait de même chez vous, depuis le jour où vous avez reçu l’annonce et la pleine connaissance de la grâce de Dieu dans la vérité.
    • 07 Cet enseignement vous a été donné par Épaphras, notre cher compagnon de service, qui est pour vous un ministre du Christ digne de foi ;
    • 08 il nous a fait savoir de quel amour l’Esprit vous anime.
    • 09 Depuis le jour où nous en avons entendu parler, nous ne cessons pas de prier pour vous. Nous demandons à Dieu de vous combler de la pleine connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle.
    • 10 Ainsi votre conduite sera digne du Seigneur, et capable de lui plaire en toutes choses ; par tout le bien que vous ferez, vous porterez du fruit et vous progresserez dans la vraie connaissance de Dieu.
    • 11 Vous serez fortifiés en tout par la puissance de sa gloire, qui vous donnera toute persévérance et patience. Dans la joie,
    • 12 vous rendrez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints, dans la lumière.
    • 13 Nous arrachant au pouvoir des ténèbres, il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé 
      •  
      • Saint Matthieu 7: 1-12 :
    • 01 « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ;
    • 02 de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera.
    • 03 Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ; et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ?
    • 04 Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère : “Laisse-moi enlever la paille de ton œil”, alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ?
    • 05 Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère.
    • 06 « Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ; ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les piétinent, puis se retournent pour vous déchirer.
    • 07 « Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.
    • 08 En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira.
    • 09 Ou encore : lequel d’entre vous donnera une pierre à son fils quand il lui demande du pain ?
    • 10 ou bien lui donnera un serpent, quand il lui demande un poisson ?
    • 11 Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent !
    • 12 « Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.

     

    Mardi du Jeûne de Ninive

    Soirée

      • Saint Luc 4:24-32 :
    • 24  « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.
    • 25 En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ;
    • 26 pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère.
    • 27 Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. »
    • 28 À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux.
    • 29 Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas.
    • 30 Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.
    • 31 Jésus descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il y enseignait, le jour du sabbat.
    • 32 On était frappé par son enseignement car sa parole était pleine d’autorité.
      •  

    Matin

      • Exode 22: 28 – 30 :
    • 28 Tu ne tarderas pas à offrir le fruit de tes champs et de ton pressoir. Le premier-né de tes fils, tu me le donneras.
    • 29 Tu feras de même pour ton bœuf et ton petit bétail : le premier-né restera sept jours avec sa mère ; le huitième jour, tu me le donneras.
    • 30 Vous serez pour moi des hommes de sainteté. Vous ne mangerez pas la viande d’une bête déchirée par un fauve dans la campagne ; vous la jetterez aux chiens.
      •  
      • Michée 1:1-16 :
    • 01 PAROLE DU SEIGNEUR qui fut adressée à Michée de Moréshèth, au temps de Yotam, d’Acaz et d’Ézékias, rois de Juda – ce qu’il a vu au sujet de Samarie et de Jérusalem.
    • 02 Vous, tous les peuples, écoutez ! Sois attentive, terre et toute ta richesse ! Dieu, le Seigneur, va témoigner contre vous, le Seigneur, du haut de son temple saint.
    • 03 Voici que le Seigneur sort du lieu où il demeure ; il descend, il foule les sommets de la terre.
    • 04 Les montagnes fondent sous ses pas, les vallées se fendent, comme la cire en présence du feu, comme l’eau qui coule sur une pente.
    • 05 Tout cela, à cause de la révolte de Jacob, à cause des péchés de la maison d’Israël. Qui donc est la révolte de Jacob ? N’est-ce pas Samarie ? Qui donc est le lieu sacré de Juda ? N’est-ce pas Jérusalem ?
    • 06 « Je ferai de Samarie un champ de décombres, une terre où planter des vignes. Je ferai rouler ses pierres au fond du ravin ; ses fondations, je les mettrai à nu.
    • 07 Toutes ses statues seront brisées, tous les cadeaux qu’elle a reçus seront brûlés. Toutes ses idoles, je les réduirai à rien : elles avaient été amassées avec les gains de prostituée, gains de prostituée elles redeviendront. »
    • 08 C’est pourquoi je vais me lamenter, moi, Michée, et hurler, je vais marcher déchaussé et nu. Je ferai une lamentation, comme les chacals, je pousserai des cris de deuil, comme les autruches.
    • 09 Car le coup porté par le Seigneur est sans remède, il atteint jusqu’à Juda, il frappe jusqu’à la porte de mon peuple, jusqu’à Jérusalem !
    • 10 Dans Gath, ne le publiez pas, ne faites pas entendre vos pleurs ! Mais à Beth-Léafra, roulez-vous dans la poussière !
    • 11 Va-t’en, honteuse et nue, habitante de Shafir ! Elle ne sortira plus, l’habitante de Saanane ! Lamente-toi, Beth-ha-Ésel : tout appui t’est retiré.
    • 12 L’habitante de Maroth est privée de bonheur. Car le Seigneur fait descendre le malheur jusqu’aux portes de Jérusalem.
    • 13 Attelle au char le coursier, habitante de Lakish, – ce fut bien là l’origine du péché pour la fille de Sion, comme ce fut l’occasion des révoltes d’Israël.
    • 14 On donnera donc des cadeaux d’adieu pour Morésheth-Gath, et les ateliers de Beth-Akzib ne seront que déception pour les rois d’Israël.
    • 15 Je ferai de nouveau venir contre toi le conquérant, habitante de Maréshah ! Jusqu’à Adoullam s’en ira la gloire d’Israël.
    • 16 Arrache tes cheveux, rase-toi le crâne, fille de Sion, à cause des fils qui faisaient ta joie ! Que ta tête devienne chauve comme celle du vautour, car ils sont exilés loin de toi !
      •  
      • Jonas 2:1-10 :
    • 01 Le Seigneur donna l’ordre à un grand poisson d’engloutir Jonas. Jonas demeura dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits.
    • 02 Depuis les entrailles du poisson, il pria le Seigneur son Dieu.
    • 03 Il disait : Dans ma détresse, je crie vers le Seigneur, et lui me répond ; du ventre des enfers j’appelle : tu écoutes ma voix.
    • 04 Tu m’as jeté au plus profond du cœur des mers, et le flot m’a cerné ; tes ondes et tes vagues ensemble ont passé sur moi.
    • 05 Et je dis : me voici rejeté de devant tes yeux ; pourrai-je revoir encore ton temple saint ?
    • 06 Les eaux m’ont assailli jusqu’à l’âme, l’abîme m’a cerné ; les algues m’enveloppent la tête,
    • 07 à la racine des montagnes. Je descendis aux pays dont les verrous m’enfermaient pour toujours ; mais tu retires ma vie de la fosse, Seigneur mon Dieu.
    • 08 Quand mon âme en moi défaillait, je me souvins du Seigneur ; et ma prière parvint jusqu’à toi dans ton temple saint.
    • 09 Les servants de vaines idoles perdront leur faveur.
    • 10 Mais moi, au son de l’action de grâce, je t’offrirai des sacrifices ; j’accomplirai les vœux que j’ai faits : au Seigneur appartient le salut.
      •  
      • Nahum 1:1-14 :
    • 01 PROCLAMATION sur Ninive. Livre de la vision de Nahoum, du village d’Elqosh.
    • 02 Un Dieu jaloux et vengeur, tel est le Seigneur ! Il se venge, le Seigneur, il est empli de fureur ! Le Seigneur se venge de ses adversaires, lui, il garde rancune à ses ennemis.
    • 03 Le Seigneur est lent à la colère, et sa puissance est grande, mais il ne laisse absolument rien d’impuni, lui, le Seigneur. Dans l’ouragan et la tempête, son chemin ! La nuée est la poussière que soulèvent ses pas.
    • 04 Il menace la mer et la dessèche, il fait tarir tous les fleuves. Le Bashane et le Carmel sont flétris, flétrie, la fleur du Liban !
    • 05 Les montagnes tremblent devant lui, les collines chancellent, la terre se soulève devant sa face, le monde et tous ses habitants.
    • 06 Devant son indignation, qui peut tenir ? Qui peut se dresser devant l’ardeur de sa colère ? Sa fureur se répand comme le feu, et les rochers se brisent devant lui.
    • 07 Le Seigneur est bon, c’est une forteresse au jour de la détresse. Il protège ceux qui se réfugient en lui,
    • 08 quand déborde le flot impétueux. Il réduit à néant ceux qui se dressent contre lui, il poursuit ses ennemis jusqu’aux ténèbres.
    • 09 Quelle idée vous faites-vous du Seigneur ? C’est lui qui réduit à néant Ninive ; vous ne connaîtrez pas une nouvelle détresse.
    • 10 Tels des fourrés d’épines enchevêtrées, tels des liserons entrelacés, tes ennemis seront dévorés comme de la paille bien sèche.
    • 11 Le voici loin de toi celui qui trame le mal contre le Seigneur, l’homme aux projets de vaurien.
    • 12 Ainsi parle le Seigneur : Si nombreux et si prospères soient-ils, ils seront fauchés et ils disparaîtront. Si je t’ai humiliée, désormais je ne t’humilierai plus.
    • 13 Et maintenant, je vais briser le joug qui pèse sur toi, et rompre tes chaînes.
    • 14 Voici ce que le Seigneur a décrété contre le roi de Ninive : Nulle descendance ne perpétuera ton nom. De la maison de tes dieux je supprimerai les idoles, qu’elles soient sculptées ou en métal fondu. Je te prépare un tombeau car tu es méprisable.
      • Isaïe 57: 13-19 :
    • 13 Qu’elles te délivrent, lorsque tu crieras, tes collections d’idoles ! Le vent les emportera toutes, un souffle les enlèvera. Mais qui s’abrite en moi héritera le pays et possédera ma sainte montagne !
    • 14 Et l’on dira : « Frayez, frayez la route, préparez le chemin ! Enlevez tout obstacle du chemin de mon peuple !
    • 15 Car ainsi parle Celui qui est plus haut que tout, lui dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint : J’habite une haute et sainte demeure, mais je suis avec qui est broyé, humilié dans son esprit, pour ranimer l’esprit des humiliés, pour ranimer le cœur de ceux qu’on a broyés.
    • 16 Car je ne serai pas, pour toujours, en procès, ni sans cesse irrité ; sinon devant moi l’esprit défaillirait ainsi que les êtres à qui j’ai donné le souffle.
    • 17 À cause de ses profits coupables, je me suis irrité contre mon peuple ; je l’ai frappé en me détournant, j’étais irrité : il suivait, en renégat, le chemin de son cœur.
    • 18 Ses chemins, je les ai vus, mais je le guérirai, je le conduirai, je le comblerai de consolations, lui et les siens qui sont en deuil ;
    • 19 et, sur leurs lèvres, je vais créer la louange. Paix ! La paix à celui qui est loin, et à celui qui est proche ! – dit le Seigneur. Oui, ce peuple, je le guérirai.
      •  
      • Actes 8: 9-25 :
    • 09 Il y avait déjà dans la ville un homme du nom de Simon ; il pratiquait la magie et frappait de stupéfaction la population de Samarie, prétendant être un grand personnage.
    • 10 Et tous, du plus petit jusqu’au plus grand, s’attachaient à lui en disant : « Cet homme est la Puissance de Dieu, celle qu’on appelle la Grande. »
    • 11 Ils s’attachaient à lui du fait que depuis un certain temps il les stupéfiait par ses pratiques magiques.
    • 12 Mais quand ils crurent Philippe qui annonçait la Bonne Nouvelle concernant le règne de Dieu et le nom de Jésus Christ, hommes et femmes se firent baptiser.
    • 13 Simon lui-même devint croyant et, après avoir reçu le baptême, il ne quittait plus Philippe ; voyant les signes et les actes de grande puissance qui se produisaient, il était stupéfait.
    • 14 Les Apôtres, restés à Jérusalem, apprirent que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu. Alors ils y envoyèrent Pierre et Jean.
    • 15 À leur arrivée, ceux-ci prièrent pour ces Samaritains afin qu’ils reçoivent l’Esprit Saint ;
    • 16 en effet, l’Esprit n’était encore descendu sur aucun d’entre eux : ils étaient seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus.
    • 17 Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent l’Esprit Saint.
    • 18 Simon, voyant que l’Esprit était donné par l’imposition des mains des Apôtres, leur offrit de l’argent
    • 19 en disant : « Donnez-moi ce pouvoir, à moi aussi, pour que tous ceux à qui j’imposerai les mains reçoivent l’Esprit Saint. »
    • 20 Pierre lui dit : « Périsse ton argent, et toi avec, puisque tu as estimé pouvoir acheter le don de Dieu à prix d’argent !
    • 21 Tu n’as aucune part, aucun droit, en ce domaine, car devant Dieu ton cœur manque de droiture.
    • 22 Détourne-toi donc de ce mal que tu veux faire, et prie le Seigneur : il te pardonnera peut-être cette pensée que tu as dans le cœur.
    • 23 Car je le vois bien : tu es plein d’aigreur amère, tu es enchaîné dans l’injustice. »
    • 24 Simon répondit : « Priez vous-mêmes pour moi le Seigneur, afin que rien ne m’arrive de ce que vous avez dit. »
    • 25 Quant à Pierre et Jean, ayant rendu témoignage et proclamé la parole du Seigneur, ils retournèrent à Jérusalem en annonçant l’Évangile à un grand nombre de villages samaritains.
      •  
      • Romans 1: 18 – 32 :
    • 18 La colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et contre toute injustice des hommes qui, par leur injustice, font obstacle à la vérité.
    • 19 En effet, ce que l’on peut connaître de Dieu est clair pour eux, car Dieu le leur a montré clairement.
    • 20 Depuis la création du monde, on peut voir avec l’intelligence, à travers les œuvres de Dieu, ce qui de lui est invisible : sa puissance éternelle et sa divinité. Ils n’ont donc pas d’excuse,
    • 21 puisque, malgré leur connaissance de Dieu, ils ne lui ont pas rendu la gloire et l’action de grâce que l’on doit à Dieu. Ils se sont laissé aller à des raisonnements sans valeur, et les ténèbres ont rempli leurs cœurs privés d’intelligence.
    • 22 Ces soi-disant sages sont devenus fous ;
    • 23 ils ont échangé la gloire du Dieu impérissable contre des idoles représentant l’être humain périssable ou bien des volatiles, des quadrupèdes et des reptiles.
    • 24 Voilà pourquoi, à cause des convoitises de leurs cœurs, Dieu les a livrés à l’impureté, de sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leur corps.
    • 25 Ils ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge ; ils ont vénéré la création et lui ont rendu un culte plutôt qu’à son Créateur, lui qui est béni éternellement. Amen.
    • 26 C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Chez eux, les femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature.
    • 27 De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne le salaire dû à leur égarement.
    • 28 Et comme ils n’ont pas jugé bon de garder la vraie connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à une façon de penser dépourvue de jugement. Ils font ce qui est inconvenant ;
    • 29 ils sont remplis de toutes sortes d’injustice, de perversité, de soif de posséder, de méchanceté, ne respirant que jalousie, meurtre, rivalité, ruse, dépravation ; ils sont détracteurs,
    • 30 médisants, ennemis de Dieu, insolents, orgueilleux, fanfarons, ingénieux à faire le mal, révoltés contre leurs parents ;
    • 31 ils sont sans intelligence, sans loyauté, sans affection, sans pitié.
    • 32 Ils savent bien que, d’après le juste décret de Dieu, ceux qui font de telles choses méritent la mort ; et eux, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font.
      •  
      • Saint Matthieu 24: 36-46 :
    • 36 Ce jour et  cette heure-là, nul ne les connaît, pas même les anges des cieux, pas même le Fils, mais seulement le Père, et lui seul.
    • 37 Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme.
    • 38 En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ;
    • 39 les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l’homme.
    • 40 Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé.
    • 41 Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée.
    • 42 Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.
    • 43 Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
    • 44 Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.
    • 45 Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu ?
    • 46 Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !

    ___________________________________________________________________

    QUELQUES TEXTES:

    La Prière de Saint Isaac le Syrien de Ninive:

    « Seigneur Jésus-Christ, mon Dieu, donne-moi le repentir » : « Seigneur Jésus-Christ, mon Dieu, donne-moi le repentir, mon cœur est en peine, pour que de toute mon âme j'aille à Ta recherche, car sans Toi je suis privé de tout bien.

    Ô Dieu bon, donne-moi Ta grâce.

    Que le Père, qui dans l'éternité hors du temps T'a engendré dans son sein, renouvelle en moi les formes de Ton image.

    Je T'ai abandonné, ne m'abandonne pas ; je me suis éloigné de Toi, sors à ma recherche.

    Conduis-moi dans Ton pâturage, parmi les brebis de Ton troupeau élu.

    Avec elles, nourris-moi de l'herbe fraîche de Tes mystères dont ton Cœur pur est la demeure, ce Cœur qui porte en Lui la splendeur de Tes révélations, la consolation et la douceur de ceux qui se sont donné de la peine pour Toi dans les tourments et les outrages.

    Puissions-nous être dignes d'une telle splendeur, par Ta grâce et Ton amour de l'homme, ô Jésus-Christ, notre Sauveur, dans les siècles des siècles. Amen. »

    Saint Isaac le Syrien de Ninive (vers 630-700)

    A Oração de São Isaque, o sírio de Nínive:

    "Senhor Jesus Cristo, meu Deus, dê-me arrependimento": "Senhor Jesus Cristo, meu Deus, dê-me arrependimento, meu coração está com dor, de modo que com toda a minha alma eu vou à sua busca, pois sem você estou privado de tudo bem.

    Ó Deus bom, dê-me sua graça.

    Que o Pai, que na eternidade fora do tempo, engendrou você no seu ventre, renome em mim as formas de sua imagem.

    Eu abandonei você, não me abandone; Eu me afastei de você e saí procurando por mim.

    Ligue-me no seu pasto, entre as ovelhas do seu rebanho escolhido.

    Com eles, alimente-me com a erva fresca de Seus mistérios, dos quais seu coração puro é a morada, aquele Coração que traz nele o esplendor de suas revelações, o consolo e a doçura daqueles que se entregaram tristeza por você em tormentos e ultrajes.

    Que possamos ser dignos de tal esplendor, pela Sua graça e amor ao homem, Jesus Cristo, nosso Salvador, pelos séculos dos séculos. Amém. "

    São Isaque, sírio de Nínive (c. 630-700)

    The Prayer of Saint Isaac the Syrian of Nineveh:

    "Lord Jesus Christ, my God, give me repentance": "Lord Jesus Christ, my God, give me repentance, my heart is in pain, so that with all my soul I go to Your search, for without you I am deprived of all good.

    O good God, give me Your grace.

    May the Father, who in eternity out of time has engendered you in his womb, renew in me the forms of your image.

    I have abandoned you, do not abandon me; I went away from you, go out looking for me.

    Lead me in Your pasture, among the sheep of Your chosen flock.

    With them, feed me with the fresh grass of Your mysteries of which your pure Heart is the dwelling place, that Heart which bears in Him the splendor of your revelations, the consolation and the sweetness of those who have given themselves sorrow for you in torments and outrages.

    May we be worthy of such splendor, by Your grace and love of man, O Jesus Christ, our Savior, for ever and ever. Amen. "

    Saint Isaac the Syrian of Nineveh (c. 630-700)


    -------------------------
    Par Saint Romanos le Mélode (?-v. 560,

    compositeur d'hymnes . Hymne « Ninive » § 4-17; SC 99 (trad. SC p. 415 rev.) 
     

    « Ils se sont convertis »

    Méditons sur les Ninivites, écoutons ce qu'ils ont fait. Après la proclamation effrayante que Jonas a faite devant ce peuple glouton et ivrogne, comme des ouvriers habiles, ils se sont empressés de consolider la cité, que leurs mauvaises actions avaient ébranlée, en prenant pour fondation un rocher sûr :

    *le repentir.


    Ayant lavé sa souillure dans des flots de larmes, ils ont orné leur ville de leur prière, et Ninive convertie a plu au Miséricordieux.

    Car elle a présenté aussitôt la beauté de son cœur à « celui qui sonde les cœurs » (Ps 7,10); frottée de l'huile des bonnes œuvres, parfumée de jeûne, elle est retournée à Celui qui l'aime, et il a embrassé son repentir.

    Son roi, un homme sage, a préparé les bêtes et les troupeaux comme pour les apporter en dot, disant :

    -« Je vous offre tout, mon Dieu, mon Sauveur : réconciliez seulement, faites rentrer en grâce celle qui s'est prostituée, qui a trahi votre pureté : car voici que, dans son amour, elle vous offre comme un présent son repentir. 


    « Si moi, le roi souverain, j'ai péché, frappez-moi seul et prenez en pitié tous les autres. Mais si nous avons tous failli, écoutez la voix de tous.

    Que votre secours vienne sur nous, et toute crainte sera dissipée. Rien ne nous effrayera, si vous recevez ce que nous vous offrons : notre repentir. 


    « Ninive, la rebelle, se jette à vos pieds, et moi, roi misérable et votre misérable serviteur, puisque je suis indigne du trône, je m'assieds sur de la cendre (Jon 3,6).

    Puisque j'ai insulté la couronne, je répands la poussière sur ma tête. Puisque je ne mérite pas la pourpre, j'ai revêtu un sac et j'ai éclaté en lamentations.

    Ne me méprisez donc pas, jetez un regard sur nous, mon Sauveur, et accueillez notre repentir ».

    Fils de l'Unique, ô Dieu unique, vous qui faites la volonté de ceux qui vous aiment, protégez-les dans votre miséricorde.

    Comme jadis vous avez eu pitié des Ninivites, aujourd'hui affranchis du jugement ceux qui vous chantent ; et accordez-moi le pardon en récompense de ma confession.

    Puisque je n'ai pas d'œuvres dignes de votre gloire, mon Sauveur, sauvez-moi au moins pour mes paroles de contrition, vous qui aimez le repentir.

    Por Saint Romanus o Melode (? -v.

    compositor de hinos. Hino "Nínive" § 4-17; SC 99 (versão SC 415 rev.)


    "Eles se converteram"

    Deixe-nos meditar sobre os ninivitas, ouçam o que fizeram. Após a proclamação assustadora que Jonas fez diante deste povo voraz e bêbado, como trabalhadores qualificados, eles se apressaram a consolidar a cidade, que suas más ações haviam abalado, tomando como base uma pedra segura:

    * arrependimento.


    Tendo lavado sua mancha em córregos de lágrimas, eles adornaram sua cidade com sua oração, e Nineveh converteu agradou ao Misericordioso.

    Pois ela imediatamente apresentou a beleza de seu coração ao "aquele que busca os corações" (Sl 7,10); esfregou com o óleo de boas obras, perfumado de jejum, voltou para aquele que o ama, e abraçou seu arrependimento.

    Seu rei, sábio, preparou os animais e os rebanhos para trazê-los em dote, dizendo:

    - "Eu te ofereço tudo, meu Deus, meu Salvador: concilie-se apenas, faça voltar à graça aquele que se prostituiu, que traiu sua pureza: por enquanto, em seu amor, ela oferece você como presente seu arrependimento.


    "Se eu, o rei soberano, pecou, ​​me acertar e ter piedade de todos os outros. Mas se todos nós falhamos, ouça a voz de todos.

    Que sua ajuda venha sobre nós, e todo o medo será dissipado. Nada nos assustará se você receber o que oferecemos: nosso arrependimento.


    "Nínive, o rebelde, joga-se aos seus pés, e eu, miserável rei e miserável servo, desde que eu não sou digno do trono, eu me sento em cinzas (Jon 3,6).

    Como insultasse a coroa, espalhei a poeira na minha cabeça. Como eu não mereço roxo, peguei um saco e explodi em lamentação.

    Não me despreze, olhe para nós, meu Salvador, e seja bem vindo ao nosso arrependimento ".

    Filho do Um, Ó somente Deus, você que faz a vontade daqueles que o amam, proteja-os em sua misericórdia.

    Como você já teve piedade dos ninivitas, hoje libertou do julgamento aqueles que cantam para você; e conceda-me o perdão como recompensa pela minha confissão.

    Como não tenho obras dignas da sua glória, meu Salvador, salve-me pelo menos por minhas palavras de contrição, vocês que amam o arrependimento.

    By Saint Romanus the Melode (? -v.

    composer of hymns. Hymn "Nineveh" § 4-17; SC 99 (SC version 415 rev.)


    "They converted"

    Let us meditate on the Ninevites, listen to what they have done. After the frightening proclamation that Jonah made before this greedy and drunken people, as skilled workers, they hastened to consolidate the city, which their bad deeds had shaken, taking as foundation a sure rock:

    *Repentance.


    Having washed his taint in streams of tears, they adorned their city with their prayer, and Nineveh converted pleased the Merciful.

    For she immediately presented the beauty of her heart to "he who searches the hearts" (Ps 7,10); rubbed with the oil of good works, perfumed with fasting, she returned to him who loves him, and he embraced his repentance.

    His king, a wise man, prepared the beasts and the flocks as to bring them in dowry, saying:

    - "I offer you everything, my God, my Savior: reconcile only, make return to grace the one who prostituted herself, who betrayed your purity: for now, in her love, she offers you as a gift her repentance.


    "If I, the sovereign king, have sinned, strike me alone and take pity on all the others. But if we've all failed, listen to everyone's voice.

    May your help come upon us, and all fear will be dispelled. Nothing will frighten us if you receive what we offer you: our repentance.


    "Nineveh, the rebel, throws himself at your feet, and I, miserable king and your wretched servant, since I am unworthy of the throne, I sit on ashes (Jon 3,6).

    Since I insulted the crown, I spread dust on my head. Since I do not deserve purple, I put on a bag and burst into lamentation.

    Do not despise me, look on us, my Savior, and welcome our repentance. "

    Son of the One, O only God, you who do the will of those who love you, protect them in your mercy.

    As you once had pity on the Ninevites, today freed from judgment those who sing to you; and grant me forgiveness as a reward for my confession.

    Since I have no works worthy of your glory, my Savior, save me at least for my words of contrition, you who love repentance.

    ------------------------


    DE SAINT GRÉGOIRE DE NAREK.

    « Descends vite »

    Je ne me suis pas élevé de cette terre misérable,comme Zachée le publicain,

    Sur l'arbre élevé de la sagesse pour te contempler dans ta divinité.

    La courte taille de l'homme spirituel en moi n'a pas grandi par de bonnes œuvres :Tout au contraire, elle a diminué sans cesse jusqu'à me faire retourner à boire du lait comme les enfants (cf 1Co 3,2).

    En prenant la parabole à l'envers, je suis monté sur l'arbre de la sensualité par l'amour des choses de ce monde au goût agréable, comme un autre Zachée sur un autre figuier.

    De là, grâce à ta parole puissante, fais-moi descendre en hâte comme lui ; viens loger dans la maison de mon âme,et, avec toi, le Père et le Saint Esprit.

    Fais que ce corps qui a causé du tort à mon âme Lui rende le quadruple en service et donne la moitié de ses biens à mon libre arbitre appauvri,

    Afin que selon ta parole de salut adressée à Zachée, je sois digne d'entendre ta voix moi aussi, en étant moi aussi fils d'Abraham, suivant la foi de notre patriarche.

    POR SAINT GRÉGOIRE DE NAREK.

    "Desça rapidamente"

    Não me levantei desta terra miserável, como Zaqueu, o publicano,

    Na árvore alta da sabedoria para contemplá-lo na sua divindade.

    O tamanho curto do homem espiritual em mim não cresceu por boas obras: ao contrário, diminuiu constantemente até voltar a beber leite como crianças (cf. 1Co 3,2).

    Ao tirar a parábola de cabeça para baixo, subi na árvore da sensualidade através do amor das coisas deste mundo de sabor agradável, como outro Zaqueu em outra figueira.

    De lá, graças à sua palavra poderosa, faça-me descer com pressa como ele; Venha e hospede-se na casa da minha alma, e com você, o Pai e o Espírito Santo.

    Faça esse corpo que prejudicou minha alma Faça-o quadruplicar em serviço e dar metade de sua propriedade ao meu livre arbítrio empobrecido,

    De modo que, de acordo com a sua palavra de salvação dirigida a Zaqueu, sou digno de ouvir sua voz também, sendo eu mesmo filho de Abraão, seguindo a fé do nosso patriarca.

    BY SAINT GRÉGOIRE DE NAREK.

    "Get down quickly"

    I did not rise from this miserable land, like Zacchaeus the publican,

    On the high tree of wisdom to contemplate you in your divinity.

    The short size of the spiritual man in me did not grow by good works: On the contrary, it decreased constantly until I returned to drink milk as children (cf 1Co 3,2).

    By taking the parable upside down, I climbed on the tree of sensuality by the love of things of this world of pleasant taste, like another Zacchaeus on another fig tree.

    From there, thanks to your powerful word, make me come down in haste like him; come and lodge in the house of my soul, and with you, the Father and the Holy Spirit.

    Make this body that has wronged my soul Make him quadruple in service and give half of his property to my impoverished free will,

    So that according to your word of salvation addressed to Zacchaeus, I am worthy to hear your voice also, being myself also son of Abraham, following the faith of our patriarch.

     

    Fasting or "Lent" of Nineveh:

    Today 22 JANUARY 2017 began the "Lent of Nineveh" (Tren-Bshabo of Sawmo d-Ninwoye) according to the liturgical calendar of the Malankara Orthodox Church.
    This three-day fast of the Ninevivites commemorates the three days that the prophet Jonah passed through the belly of the fish and the repentance of the penitent city of Nineveh, foreshadowing the three days spent by Christ the Savior to embrace the work of His Redemption the righteous souls before leading them into His Glorious Resurrection.

    After Jonah had departed from God and the mission that He entrusted to him, he was thrown into the sea and remained in the belly of a whale, it is then that, proven, Jonah turns his heart towards God and shouts towards him.

    Freed, Jonah finally obeys the divine injunction and proclaims his message: "In forty days, Nineveh will be overthrown." if people do not fast and pray.

    The King himself listens to the divine oracle and begins to pray and fast with the whole of the city that turns to God and begs him in the hope that God will release his anger and have mercy.

    This is how God manifested His Mercy by "reviewing" His judgment because of their sincere repentance and fervent prayers.

    These three days of fasting are a way of preparing us for the training of the Great and Holy Lenten.

    Saint. Jerome writes:

    - "Fasting is not only perfectly virtuous: It is the foundation of all other virtues, it leads to sanctification, purity and prudence, those virtues without which no one can see God."

    From the hymn "qolo" prayers on Monday morning:

    - "The Almighty called Jonah and sent him to Nineveh
    to preach, that anger and destruction was threatening to happen.
    The Ninevites heard his voice, they took refuge in repentance, and God had mercy on those who called him "

    -----------------------------------------------
    O jejum ou "Quaresma" de Nínive:

    Hoje, 22 de janeiro de 2017 começou a "Quaresma de Nínive" (Tren-Bshabo de Sawmo d-Ninwoye) de acordo com o calendário litúrgico da Igreja Ortodoxa de Malankara.
    Este jejum de três dias dos Ninevivites comemora os três dias que o profeta Jonas passou pela barriga do peixe e o arrependimento da cidade penitente de Nínive, prefigurando os três dias que passou por Cristo Salvador para abraçar a obra de Sua Redenção o Almas justas antes de levá-las à Sua Gloriosa Ressurreição.

    Depois que Jonas se afastou de Deus e da missão que Ele confiou a ele, ele foi jogado no mar e permaneceu na barriga de uma baleia, é então que, comprovado, Jonah volta seu coração para Deus e grita para ele.

    Liberado, Jonas finalmente obedece à injunção divina e proclama sua mensagem: "Em quarenta dias, Nínive será derrubada". se as pessoas não acelerarem e rezarem.

    O próprio rei escuta o oráculo divino e começa a orar e a agilizar com toda a cidade que se volta para Deus e implora-o com a esperança de que Deus libere sua ira e tenha misericórdia.

    Foi assim que Deus manifestou a Sua Misericórdia ao "rever" o seu julgamento por causa de seu sincero arrependimento e orações fervorosas.

    Estes três dias de jejum são uma maneira de nos preparar para o treinamento da Grande e Santa Cento.

    Santo. Jerome escreve:

    - "O jejum não é apenas perfeitamente virtuoso: é o fundamento de todas as outras virtudes, leva a santificação, pureza e prudência, aquelas virtudes sem as quais ninguém pode ver Deus".

    Do oração "qolo" na segunda-feira de manhã:

    - "O Todo-Poderoso chamou Jonas e enviou-o a Níniveh
    para pregar, que raiva e destruição ameaçavam acontecer.
    Os ninivitas escutaram a sua voz, refugiaram-se no arrependimento, e Deus tinha piedade daqueles que o chamavam "

     

     

    ETRE BON

    Extrait du remarquable petit livre Paix et joie dans le Saint-Esprit du Père Thaddée, publié récemment aux Éditions L'Âge d'Homme dans la coll. «Grands spirituels orthodoxes du XXe siècle», dirigée par J.-C. Larchet.

    « Vous dites habituellement qu’il est facile d’être bon dans un monastère ; je voudrais savoir s’il en est réellement ainsi ou si la recherche de la pureté n’est pas rendue plus difficile dans le monastère dans la mesure où toutes les faiblesses humaines s’y expriment ?
    Tadej 05— C’est quand même plus facile dans un monastère. Nombre de gens y sont libérés des scandales séculiers, les contacts avec le monde extérieur sont réduits, et cela facilite les choses. Mais cela dépend beaucoup de l’homme lui-même et des sentiments qui l’animent en arrivant au monastère. Ce qui est demandé aux moines et aux moniales est en fait ce qui est demandé aux chrétiens. Les Saints Pères disent d’ailleurs qu’entre le moine et le laïc, il n’y a pas de différence en dehors du célibat. En fait, la position du moine est facilitée par le fait qu’il n’a pas de charge de famille : il n’a pas besoin de prendre soin de son épouse et des enfants, il n’a pas à les élever et à les aider à fonder une famille. Le moine n’a qu’à prendre soin de lui-même mais il doit prier pour le monde entier, et cette tâche lui est rendue facile. Le laïc peut accéder à un degré de spiritualité beaucoup plus élevé devant Dieu au point de vue de l’humilité et de la douceur que celui qui a été moine tout au long de sa vie sans essayer d’atteindre le degré de perfection qui lui est demandé. Car pour celui qui ne prie pas, ni le saint lieu où il se trouve ni les reliques qui y reposent ne sauraient être un secours. »

    (Starets ThaddéePaix et joie dans le Saint-Esprit.  Chap.  XIII)

    A propos des Icônes et des fresques :
    quelle différence? 

     

    Unité du message évangélique –

    La foi de l’Église est confessée par l’image, autant que par la parole et par les actes. L’un et l’autre de ces modes d’expression a sa cohérence, sa justesse, sa beauté et sa vérité. Le Christ, invisiblement présent par le saint Esprit, irradie, par l’image, la parole et les actes de son Corps, la grâce qui l’habite. C’est Lui qui fait sentir sa présence dans l’image vraie; c’est Lui qui parle par sa propre parole et par celle de ses messagers; c’est Lui encore qui agit dans ceux qui oeuvrent avec amour. Il n’y a pas de différence substantielle entre les modes d’expression que le Verbe incarné utilise pour se manifester aux hommes et à sa Création tout entière. L’unité de sa personne divine et de son message de Salut assure la cohérence de toutes les formes du langage ecclésial.

    L’image

    La fresque, comme toute autre forme d’iconographie murale, par exemple la mosaïque, exprime la vérité de la Foi à travers l’Histoire, depuis la création jusqu’à l’accomplissement du monde. Elle montre des personnes, des lieux, des paysages par lesquels le Seigneur a manifesté, d’une façon ou d’une autre, sa miséricorde. Elle traduit des récits, oraux ou écrits, accessible dans la Bible, dans la vie des saints ou dans les textes liturgiques. Elle montre de façon éloquente la sainte Face du Verbe incarné, ses yeux plein d’amour pour les hommes qui se laissent regarder par lui. Elle rapporte des évènements inoubliables qui structurent l’histoire universelle des hommes et de la Création.

    Les supports

    La fresque et l’icône ne diffèrent pas dans cette mission d’enseignement de l’oeuvre salvifique du Seigneur, et dans l’actualisation même des grands moments du Salut. Elles ne diffèrent pas non plus dans la présentation des visages et des corps déifiés des saints. Le style, les formes, les couleurs ne les séparent pas non plus. Quelle différence, alors? – la fresque, la peinture murale, sont liées à l’architecture: celle-ci est elle-même un langage, exprimant l’union du ciel et de la terre et présentant comme l’icône architectonique de l’Église. La peinture s’intègre alors dans cette composition symbolique, et les différentes images du programme iconographique trouvent leur place dans les éléments spécifiques du bâtiment – à l’intérieur, bien sûr, mais également à l’extérieur. Le même rôle est d’ailleurs assuré par la sculpture en bas relief.

    L’icône

    L’icône n’est associée à l’architecture que par sa présence sur l’iconostase qui unit la nef – la terre – et le sanctuaire – le ciel. À cette place, sa position est rigoureuse: le Verbe et la Mère de Dieu de part et d’autre de l’entrée, qui est le symbole fondamental de ce chancel. En dehors de cela, l’icône est associée, non à l’architecture, mais au culte, à la liturgie, qui est elle-même une architecture en mouvement, et, à bien des égards, une chorégraphie. À la fresque la stabilité du bâtiment; à l’icône, le mouvement rituel. À la fresque, la sanctification du temps par l’espace consacré – parois et colonnes; à l’icône, la sanctification de l’espace par le temps consacré – gestes et évolutions. Car le mouvement liturgique transfigure l’espace par le temps dans lequel se déploie l’hommage rendu à la Parole et qui est ainsi consacré, comme les formes architecturales transfigurent l’Histoire, donc le temps, sur l’espace mural consacré à exprimer la vérité divine.

    La cohérence

    La mission apostolique de la Liturgie se réalise par la cohérence du temps et de l’espace consacrés et transfigurés où résonne, comme dans le Principe, le Verbe rempli de l’Esprit du Père. Le mouvement historique s’intégre dans l’immobilité de la fresque et des murs consacrés; et l’icône, portée en procession, placée au centre de la mobilité liturgique, atteste l’immuabilité de la Révélation et de la sanctification de l’homme dans le Christ. La fresque immobile entoure le Peuple par le réseau béni de l’histoire sainte; l’icône portative est au milieu du Peuple qui l’entoure en en vénérant la vérité. La bonté, la vérité et la beauté du message évangélique rayonnent à la fois des parois de l’église et du milieu d’elle.

    Le Milieu

    Fréquemment,chez les byzantins, le saint Évangile et l’icône du jour sont exposés ensemble au centre de l’espace consacré, c’est-à-dire au milieu du monde, chaque édifice cultuel étant au centre de tout, au “nombril de la terre” (Ez 38, 12), le Christ Lui-même étant présent dans ce centre, Lui qui „est au milieu de nous”. Nous entourons l’icône, et les fresques nous entourent. Et, lorsque nous pénétrons dans l’église dont les parois chantent les grands mystères de la miséricorde divine, nous sommes accueillis dans la Présence, inclus, embrassés par la Vérité, la Vie et la Voie divines, étreints par le Verbe: nous sommes, alors, “au milieu de lui”, au coeur de son amour lumineux.

    Cinq paroles des Pères du désert pour passer une bonne semaine
    Lundi

    L’abbé Hyperéchios a dit : « Aie toujours à l’esprit le royaume des cieux, et tu le recevras en héritage ».

    Mardi

    L’abbé Or a dit : « La couronne d’un moine est l’humilité ».

    Mercredi

    Un frère demanda à l’abbé Sisoès (mort en 429) : « Quelle est la voie qui mène à l’humilité ? ». Le vieillard lui dit : « La voie de l’humilité, c’est la tempérance, prier, et considérer que l’on est en-dessous de tout autre créature. »

    Jeudi

    L’abbé Sarmate a dit : « Je préfère un homme qui a commis un péché mais qui le reconnaît et en fait pénitence, à celui qui, n’ayant pas péché comme l’autre, se croit juste et innocent. »

    Vendredi

    Un frère demanda à l’abbé Sisoès : « Que dois-je faire, Abba, car je suis tombé ? ». Le vieillard lui dit : « Relève-toi. » Le frère dit : « Je me suis relevé et je suis tombé de nouveau. » Le vieillard dit : « Relève-toi encore et encore. » Alors le frère demanda : « Jusqu’à quand ? » Le vieillard répondit : « Jusqu’à ce que tu sois emporté ou dans le bien ou dans la chute ; car dans l’état où se trouve l’homme, ainsi s’en va-t-il au jugement. »

     

     
    Flash info :
     
    Les rendez-vous des Etats généraux de la bioéthique sont dans l'agenda Gènéthique !
     
     
    SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
     
     
    Après le rejet de sa première greffe, un homme reçoit un second visage
    Le patient avait reçu une greffe de visage il y a quelques années. En novembre, « la gravité du rejet » chronique oblige les médecins à la lui retirer. Depuis, l’homme était « hospitalisé en réanimation » et « inscrit sur...
     
     
    Des Etats-Unis à la France : les "Marches pour la vie" mobilisent
    « Vous êtes tous venus pour une cause magnifique pour construire une société où la vie est célébrée, protégée et chérie ». La 24e « Marche pour la vie » organisée à Washington a rassemblée vendredi 19 janvier plusieurs...
     
     
    Des infirmières belges quittent les unités de soins palliatifs, « maisons de l’euthanasie »
    Des infirmières belges et des assistantes sociale spécialisées dans les soins aux personnes en fin de vie quittent les unités de soins palliatifs  parce qu’elles se transforment en « maisons en l’euthanasie ». Parmi les équipes hospitalières, un...
     
     
       AGENDA
     A Noter
      
    Procréation Médicalement Assistée - Manuel pour les jeunes
    Le manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune consacré à la Procréation Médicalement Assistée veut apporter des réponses scientifique, juridique et éthique claires et précises.
     
     Faites un don à Gènéthique

    "A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

       

    "L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

     

     

    "The future is in peace, there is no future without peace"

     

    "O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

     

    (SS Ignatius Aprem II)

    Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

     

    Note:

     

    Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

    Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

    ¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

    Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

    Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
    Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

    Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

    -------------------------------------------------------------

    Nota:

    Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

    O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

    ¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

    Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

    As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
    Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

    Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

    -----------------------------------------------------------------

    Note:

    A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

    The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

    ¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

    For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

    The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
    Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

    For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

    CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

    Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

    Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

    A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

    Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

    Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

    --------------------

    DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
    SIMPLES ...

    O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

    Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

    Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

    Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

    ---------------------

    GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
    SIMPLE...

    The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

    Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

    "The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

    Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

    humanity.

    Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

    Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

    If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

    Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

    Brévilly

    61300 CHANDAI.

    Tel: 02.33.24.79.58

    ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

    Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

    Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

     

     

     

     Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

    Partager cet article
    Repost0
    Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale oecuménisme
    20 janvier 2018 6 20 /01 /janvier /2018 07:57

    Lettre aux Hébreux 11,33-39.

    Frères, c'est grâce à leur foi que les saints ont conquis des royaumes, exercé la justice, obtenu l'accomplissement des promesses ; ils ont fermé la gueule des lions,
    éteint la violence du feu, échappé au tranchant de l'épée, triomphé de la maladie, déployé leur vaillance à la guerre, mis en fuite des armées ennemies ;
    par eux des femmes ont recouvré leurs morts ressuscités. Les uns ont péri dans les tortures, refusant la délivrance afin d'obtenir une meilleure résurrection ;
    d'autres ont souffert les moqueries et les verges ; de plus, les chaînes et les cachots ;
    ils ont été lapidés, sciés, éprouvés ; ils sont morts par le tranchant de l'épée ; ils ont erré çà et là, couverts de peaux de brebis et de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités,
    - eux dont le monde n'était pas digne ; ils ont été errants dans les déserts et les montagnes, dans les cavernes et dans les antres de la terre.
    Cependant eux tous que leur foi a rendus recommandables, n'ont pas obtenu l'objet de la promesse

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 6,17-23.

    En ce temps-là, Jésus descendit de la montagne et s'arrêta sur un plateau. Un grand nombre de ses disciples étaient là, ainsi qu'une foule de gens de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon,
    qui étaient venus pour l'entendre et pour être guéris de leurs maladies ; et ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris.
    Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu'une vertu sortait de lui et les guérissait tous.
    Et lui, levant les yeux sur ses disciples, disait : " Heureux, vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous !
    Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés ! Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez !
    Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu'ils vous excommunieront et insulteront, et proscriront votre nom comme mauvais à cause du Fils de l'homme.

    Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez de joie, car voici que votre récompense est grande dans le ciel : c'est ainsi en effet que leurs pères traitaient les prophètes.


     

    Livré aux hommes et à son Père, le Christ nous nourrit de la Parole et du Pain de vie.
     

    Tu m'es témoin, mon Dieu, que rien ne peut me satisfaire, que personne ne peut m'apaiser ; c'est toi seul, mon Dieu, que je désire contempler éternellement. Mais cela n'est pas possible tant que je serai dans ce corps mortel...

    En attendant, les livres saints seront mes guides, le miroir de ma vie ; et par-dessus tout, ton corps sacré sera mon remède et mon refuge. 

    Je sais que deux choses me sont ici-bas absolument nécessaires, sans lesquelles cette misérable vie me deviendrait insupportable. Lié aux servitudes de mon corps, j'ai besoin d'aliments et de lumière.

    C'est pourquoi tu m'as donné ton corps sacré pour soutenir mon corps et mon âme malades, et « Ta parole comme une lampe pour éclairer mes pas » (Ps 118,105).

    Sans cela, je ne pourrais pas vivre dignement, car la parole de Dieu est la lumière de l'âme, et ton sacrement le pain de vie. 

    On peut dire aussi que ce sont deux tables dressées parmi les trésors de la sainte Église. L'une est la table de l'autel, qui porte le pain sacré, c'est-à-dire le corps précieux de Jésus Christ ; l'autre est la table de la loi divine, contenant la doctrine éternelle, celle qui enseigne la vraie foi et conduit avec sûreté vers le repos de Dieu. 

    Je te remercie, ô Créateur et Rédempteur des hommes, qui, pour manifester ton amour au monde entier, nous as préparé ce grand banquet au cours duquel tu donnes en nourriture, non pas le symbole de l'agneau, mais la réalité de ton corps et de ton sang. Banquet sacré où tous les fidèles boivent avec allégresse au calice du salut qui renferme toutes les joies du paradis.

    (De L'Imitation de Jésus Christ, traité spirituel Occidental du 15e siècle 
    Livre IV, ch. 11 (trad. Ravinaud/Driot, Médiaspaul 1984, p. 237) )

    SAINTS FABIEN ET SEBASTIEN:
    Sts_Fabien_Sebastien_1b.jpg
    SAINT FABIEN
    Martyr
    (
    † 250)


    Saint Fabien monta sur la chaire de saint Pierre à Rome en 236 (N'oublions jamais que la lumière de l'évangélisation vint à Rome par l'Orient. N'oublions dès lors pas la Chaire de Pierre à Antioche qui précéda celle de Rome et préside au Patriarcat d'Antioche et de Tout l'Orient) .

    Dieu manifesta le choix qu'Il avait fait de lui par une colombe descendue d'En-Haut, qui alla se poser sur sa tête.

    Une telle entrée dans le gouvernement de l'Église suppose de hautes vertus et promet des événements remarquables, mais l'histoire en a peu conservé le souvenir.

    Saint Cyprien résume l'éloge de saint Fabien en lui donnant le titre d'homme incomparable.

    Le martyre couronna sa vie l'an 250.

    Saint Sébastien

      Résultat de recherche d'images pour "Icônes de Saint Sébastien"

    (Martyr romain du IIIème s).

     

    Saint Sébastien, né à Narbonne, a reçu le glorieux titre de Défenseur de l'Église romaine. On pense que, renonçant à une brillante carrière dans sa patrie, il entra dans l'armée afin de pouvoir plus facilement servir ses frères dans la foi. 

    Ses grandes qualités le firent bientôt connaître à la cour; il s'y distingua et devint en peu de temps un des favoris de Dioclétien qui le nomma capitaine de la première compagnie de ses gardes. Cette position favorisa ses desseins. Bon nombre de chrétiens lui durent de ne pas faiblir devant les supplices. Il fut pour les païens l'occasion d'une foule de conversions : la grâce de Dieu était en lui, et le Ciel confirmait son zèle par les miracles.

    Un apostat le trahit enfin, et il fut traduit comme chrétien devant l'empereur. Sébastien parut sans frayeur en face du tyran, et se proclama disciple de Jésus-Christ : "Quoi! lui dit Dioclétien, je t'ai comblé de mes faveurs, tu habites mon palais, et tu es l'ennemi de l'empereur et des dieux? - J'ai toujours invoqué Jésus-Christ pour votre salut et la conservation de l'empire, reprit Sébastien, et j'ai toujours adoré le Dieu du Ciel."

    L'empereur, écumant de rage, le livra à une troupe d'archers pour être percé de flèches. Tout couvert de blessures, on le laissa pour mort, baigné dans son sang. Mais, recueilli par une dame chrétienne, il fut bientôt providentiellement guéri. Il alla lui-même se présenter devant Dioclétien, qui, stupéfait de le voir, lui dit : "Quoi! Tu es Sébastien, que j'avais ordonné de faire mourir à coups de flèches? - Le Seigneur, dit Sébastien, m'a guéri, afin de protester, en présence de tout le peuple, contre l'injuste persécution dont vous accablez les chrétiens, qui sont les meilleurs et les plus fidèles citoyens de l'empire."

    L'empereur le fit traîner dans le cirque, pour y être assommé à coups de bâton. Ce fut le 20 janvier 288 qu'il acheva son sacrifice. - On l'invoque avec succès contre la peste et les maladies contagieuses.

     

    BONNE FETE AUX SEBASTIEN, SEBASTIENNE, BASTIEN, BASTIENNE... 

    SAINT FABIEN

     
    mártir
    († 250)

    São Fabian subiu o púlpito de São Pedro em Roma em 236 (Nunca esqueçamos que a luz da evangelização veio a Roma do Oriente, não nos esqueçamos da cadeira de Pedro em Antioquia, que precedeu a de Roma. e preside o Patriarcado de Antioquia e todo o Oriente).

    Deus manifestou a escolha que Ele havia feito dele por uma pomba descendente de cima, que foi descansar na cabeça dele.

    Essa entrada no governo da Igreja pressupõe altas virtudes e promete eventos notáveis, mas a história tem pouca memória deles.

    Saint Cyprien resume o louvor de Saint Fabien, dando-lhe o título de homem incomparável.

    O martírio coroou sua vida no ano 250.

    San Sebastian

    Résultat de recherche d'images pour "Icônes de Saint Sébastien"

    (Mártir romano do século III).

    São Sebastião, nascido em Narbonne, recebeu o glorioso título de Defensor da Igreja Romana. Pensa-se que, renunciando a uma carreira brilhante em sua terra natal, ele entrou no exército para poder servir mais facilmente seus irmãos na fé.

    Suas grandes qualidades logo o tornaram familiar com a corte; Ele se distinguiu e logo se tornou um dos favoritos de Diocleciano, que o nomeou capitão da primeira companhia de seus guardas. Esta posição favoreceu seus projetos. Muitos cristãos são obrigados a ele a não enfraquecer antes das torturas. Era uma ocasião para os pagãos fazerem muitas conversões: a graça de Deus estava nele, e o céu confirmou seu zelo por milagres.

    Um apóstata o traiu finalmente, e ele foi traduzido como um cristão diante do imperador. Sebastian apareceu sem medo diante do tirano e se proclamou discípulo de Jesus Cristo: "O que", disse Diocleciano, "eu te enchei de meus favores, você mora no meu palácio e você é o inimigo do imperador e Deuses? "" Sempre invoquei Jesus Cristo para a sua salvação e a preservação do império ", disse Sebastien," e sempre adorei o Deus dos céus ".

    O Imperador, espumoso de raiva, entregou-o a uma tropa de arqueiros para ser perfurado com flechas. Tudo coberto de feridas, ele foi deixado morto, banhado em seu sangue. Mas, recolhido por uma senhora cristã, ele logo foi providencialmente curado. Ele foi apresentar-se diante de Diocleciano, que, estupefato ao vê-lo, disse-lhe: "O que, você é Sebastian, a quem ordenei matar com flechas?" "O ​​Senhor", disse Sebastian, "tem curado, para protestar, na presença de todo o povo, contra a perseguição injusta da qual dominam os cristãos, que são os melhores e mais fiéis cidadãos do império ".

    O Imperador o arrastou para o circo, para ser atordoado com palitos. Era 20 de janeiro de 288 que ele completou seu sacrifício. - É invocado com sucesso contra a peste e doenças contagiosas.
     

    Le Seigneur veut  la patience, Il veut que vous exprimiez votre foi.

    "Vous pensez que votre voix n'est pas immédiatement parvenue aux saints, à notre Panagia (La Très Sainte Vierge Mère de Dieu) et au Christ. 

    Au contraire, avant même que vous n'ayez crié, les saints se sont empressés à votre secours, sachant que vous alliez les invoquer et chercher leur protection donnée par Dieu. 

    Cependant, puisque vous ne voyez pas au-delà de ce qui est apparent et que vous ne savez pas comment Dieu gouverne le monde, vous voulez que votre demande soit accomplie comme la foudre.

    Mais ce n'est pas comme ça que les choses se passent.

    Le Seigneur veut de la patience. 

    Il veut que vous montriez votre foi."

    (Ancien Joseph l'Hésychaste)

    Prends-moi, Seigneur,

    dans la richesse divine de Ton silence,

    plénitude capable de tout combler en mon âme.

    Fais taire en moi ce qui n’est pas Toi,

    ce qui n’est pas Ta présence toute pure,

    toute solitaire, toute paisible.

    Impose le silence à mes désirs,

    à mes caprices, à mes rêves d’évasion, à la violence de mes passions.

    Couvre par Ton silence,

    la voix de mes revendications, de mes plaintes.

    Imprègne de Ton silence ma nature trop impatiente de parler,

    trop portée à l’action extérieure et bruyante.

    Impose même silence à ma prière, pour qu’elle soit élan vers Toi.

    Fais descendre Ton silence jusqu’au fond de mon être

    et fais remonter ce silence vers Toi en hommage d’amour !

     (Jean de la Croix)

    O Senhor quer paciência, Ele quer que você expresse sua fé.

    "Você acha que sua voz não alcançou imediatamente os santos, nossa Panagia (A Santíssima Virgem Mãe de Deus) e Cristo.

    Pelo contrário, mesmo antes de você gritar, os santos se apressaram em seu socorro, sabendo que você iria invocá-los e buscar sua proteção dada por Deus.

    No entanto, uma vez que você não vê além do que é aparente e não sabe como Deus governa o mundo, você quer que seu pedido seja cumprido como um raio.

    Mas não é assim que as coisas funcionam.

    O Senhor quer paciência.

    Ele quer que você mostre sua fé. "

    (Velho Joseph the Hesychaste)

    Leve-me, Senhor,

    na riqueza divina do seu silêncio,

    plenitude capaz de preencher tudo na minha alma.

    Silêncio em mim, o que você não é,

    que não é sua presença pura,

    Todos solitários, todos pacíficos.

    Impete o silêncio em meus desejos,

    aos meus caprichos, aos meus sonhos de fuga, à violência das minhas paixões.

    Abrange seu silêncio,

    a voz das minhas exigências, das minhas queixas.

    Impregna com o seu silêncio minha natureza muito impaciente para falar,

    muito desgastado para a ação externa e ruidoso.

    Imponha o silêncio até a minha oração, para que seja apressado para você.

    Faça o seu silêncio para as profundezas do meu ser

    e traga este silêncio de volta para você em homenagem ao amor!

      (João da Cruz)

    The Lord wants patience, He wants you to express your faith.

    "You think that your voice did not immediately reach the saints, our Panagia (The Most Holy Virgin Mother of God) and Christ.

    On the contrary, even before you shouted, the saints hastened to your rescue, knowing that you were going to invoke them and seek their protection given by God.

    However, since you do not see beyond what is apparent and do not know how God rules the world, you want your request to be fulfilled like lightning.

    But that's not the way things work.

    The Lord wants patience.

    He wants you to show your faith. "

    (Old Joseph the Hesychaste)

    Take me, Lord,

    in the divine wealth of Your silence,

    fullness able to fill everything in my soul.

    Silence in me what is not You,

    which is not Your pure presence,

    all solitary, all peaceful.

    Impose silence on my desires,

    to my caprices, to my dreams of escape, to the violence of my passions.

    Covers by Your silence,

    the voice of my demands, of my complaints.

    Impregnates with your silence my nature too impatient to speak,

    too worn to outside action and noisy.

    Impose silence even to my prayer, so that it may be rushed towards you.

    Bring down your silence to the depths of my being

    and bring this silence back to you in homage of love!

      (John of the Cross)

    ________

    Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

      maliath taiboothofull of grace
      
    moran a'amekh  - the Lord is with thee
      
    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
     
     wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
      
    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
      
    yoldath aloho Mother of God
      
    saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
      
    nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
     
     Amîn