Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2018 6 21 /07 /juillet /2018 14:41

 

PÈLERINAGE A SAINT CHRISTOPHE

¤DIMANCHE 22 JUILLET, 9ème Dimanche après la Pentecôte, Pèlerinage à SAINT CHRISTOPHE, BENEDICTION DES VOITURES

Saint Christophe, protègez les voyageurs !

10h30, Messe du 8ème Dimanche après la Pentecôte suivie du programme habituel

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

22 JUILLET (Pèlerinage à SAINT CHRISTOPHE, BENEDICTION DES VOITURES ),

ANGOULÊME

(Jauldes):

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. Tel:05.45.37.35.13

 

Au cœur de l'été, nous sommes invités à faire remonter vers Dieu, à travers nos prières, tous les besoins de notre monde.

R/ Seigneur Dieu, Vous êtes avec nous, Pasteur de Votre Peuple vous nous guidez et nous rassurez, kourie eleïson !

- Avec Sainte Marie-Madeleine, premier témoin de la résurrection du Christ, pensons à notre Eglise qui est le Corps du Christ, qu'elle se laisse toujours guider par le souffle de l'Esprit pour porter le message de la vie, de l'amour et de la vérité. Supplions le Seigneur.

R/Seigneur Dieu, Vous êtes avec nous, Pasteur de Votre Peuple vous nous guidez et nous rassurez, kourie eleïson !

- Seigneur, Ô Bon Berger, daignez augmenter les capacités d'écoute et d'action en conséquence des responsables des pays, des communautés humaines, ainsi que des parents au sein des familles !  Supplions le Seigneur.

R/Seigneur Dieu, Vous êtes avec nous, Pasteur de Votre Peuple vous nous guidez et nous rassurez, kourie eleïson !

- Seigneur, Ô Bon Berger, prenez soin de nos prêtres souffrant de la fatigue et de la solitude dans leur travail pastoral durant ce temps estival ! Supplions le Seigneur.

R/Seigneur Dieu, Vous êtes avec nous, Pasteur de Votre Peuple vous nous guidez et nous rassurez, kourie eleïson !

- Seigneur, Dieu de paix, regarde les gens déboussolés sur cette terre par manque d'amour. Qu’ils puissent croiser une « Marie-Madeleine » dans leur vie, un frère ou une sœur qui les aide à se laisser guérir pour qu'à leur tour ils puissent aller annoncer la Bonne Nouvelle aux autres !  Supplions le Seigneur.

R/Seigneur Dieu, Vous êtes avec nous, Pasteur de Votre Peuple vous nous guidez et nous rassurez, kourie eleïson !

- Seigneur, Dieu de paix, aidez nous à bien profiter de ce temps estival pour être à côté de ceux qui nous sont chers, pour nous occuper de notre jardin (aussi bien le jardin intérieur que le jardin extérieur) et pour également visiter nos frères et sœurs humains… ! Supplions le Seigneur.

R/Seigneur Dieu, Vous êtes avec nous, Pasteur de Votre Peuple vous nous guidez et nous rassurez, kourie eleïson !

Dieu de tendresse et de pitié, écoutez et recevez nos prières. Comme Vous avez changé le cœur de Marie-Madeleine, donnez-nous la grâce de nous convertir, ainsi que la lumière du Saint Esprit pour qu'Il nous aide à annoncer au monde la joie d'être sauvés par Votre Fils, le Christ, notre Seigneur Qui vit et règne avec Vous, Père et ce même Esprit Saint pour les siècles des siècles. Amîn.

Journée des "VACANCES FAMILIALES et du "PATRONAGE " en ce 16 Juillet 2018

 

Aujourd'hui pas de sorties ni d'activités extraordinaires en dehors des activités ordinaires de la ferme du Monastère

(Les petits étaient ravis de collaborer avec les grands ) et, par ces temps de canicule, une baignade au Monastère même dans les deux rivières qui passent en contrebas de notre "Maison Sainte Barbe" sur Chaise-Dieu-Du-Theil.

 

Day of "FAMILY HOLIDAYS and PATRONAGE" on July 16, 2018

Today no outings or extraordinary activities outside the ordinary activities of the farm of the Monastery (The little ones were delighted to collaborate with the great) and, in

these times of heat wave, a swim in the Monastery even in the two rivers that pass below our "House Sainte Barbe" on Chaise-Dieu-Du-Theil.

 

Dia de "FAMÍLIA e PATRONAGEM" em 16 de julho de 2018

Hoje não há passeios ou atividades extraordinárias fora das atividades comuns da fazenda do Mosteiro (Os pequenos

ficaram encantados em colaborar com os grandes) e, nestes tempos de onda de calor, um mergulho no Mosteiro, mesmo nos dois rios que passe abaixo da nossa "Casa Sainte Barbe" em Chaise-Dieu-Du-Theil.

 

 

LA LIBERTE
St Augustin lit et commente St Jean

 

 

 

C'est dans les traités anti-pélagiens qu'Augustin parle le plus de la liberté, mais alors il étudie le statut philosophique de la liberté.

Dans les œuvres antérieures, et notamment dans les Tractatus sur l'Evangile de St Jean, Augustin parle de la liberté d'une façon sans doute plus "spirituelle" car la liberté a à voir avec la grâce.

Il convient de rappeler ce qui est fondamental chez Augustin :

  • ce qui est entrave à la liberté de l'homme, c'est le péché
  • la liberté nous est donnée (la vraie liberté) quand nous avons choisi Dieu (déjà librement)

Dieu a créé l'homme libre (au moins doté de libre-arbitre). Il a été écarté de cette "liberté des enfants de Dieu" par la faute originelle. Toute la vie de l'homme est lutte contre les entraves du mal, contre l'esclavage du péché, pour retrouver cette liberté qu'il ne peut trouver qu'en Dieu.

La vérité de la relation de l'homme avec Dieu ne peut être que le fruit de la liberté : il n'y a pas d'amour dans la contrainte.

Le Christ nous délivre de l'esclavage du péché.

Délivrer, c'est rendre libre :

"Se présentant aux regards dans la faiblesse de la chair et demeurant caché selon la majesté divine, notre Seigneur Jésus Christ dit à ceux qui avaient cru en lui quand il parlait : Si vous demeurez dans ma parole, vous serez vraiment mes disciples, car celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé, et vous connaîtrez la Vérité qui vous est cachée maintenant et qui vous parle et la Vérité vous délivrera. Ce mot : vous délivrera, le Seigneur l'a tiré du mot de liberté : il délivre ne signifie en effet rien d'autre au sens propre que : il rend libre. De même que sauver ne signifie rien d'autre que rendre sauf, que guérir ne signifie rien d'autre que rendre sain, qu'enrichir ne signifie rien d'autre que rendre riche, ainsi délivrer ne signifie rien d'autre que rendre libre. Cette signification est plus claire dans le mot grec, car selon l'usage du latin nous disons la plupart du temps qu'un homme est délivré alors qu'il ne s'agit pas de sa liberté, mais de sa santé, comme on dit de quelqu'un qu'il est délivré de sa maladie ; c'est le langage habituel, ce n'est pas pourtant le terme propre. Mais le Seigneur a choisi ce mot : La Vérité vous délivrera de telle sorte qu'en grec personne ne puisse douter qu'il ait parlé de la liberté." (Tr. 41, 1)

Allusion constante aussi à Rm 7, 7-25. En particulier Rm 7, 6-24 :

"Or si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais, d'accord avec la Loi, qu'elle est bonne ; en réalité ce n'est plus moi qui accomplis l'action, mais le péché qui habite en moi. Car je sais que nul bien n'habite en moi, je veux dire dans ma chair ; en effet, vouloir le bien est à ma portée, mais non pas l'accomplir : puisque je ne fais pas le bien que je veux et commets le mal que je ne veux pas. Or si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui accomplis l'action, mais le péché qui habite en moi. Je trouve donc une loi s'imposant à moi, quand je veux faire le bien : le mal seul se présente à moi. Car je me complais dans la loi de Dieu du point de vue de l'homme intérieur ; mais j'aperçois une autre loi dans mes membres qui lutte contre la loi de ma raison et m'enchaîne à la loi du péché qui est dans mes membres. Malheureux homme que je suis ! Qui me délivrera de ce corps qui me voue à la mort ?"

De fait, le chrétien en cette vie ne connaît qu'une situation mélangée de servitude et de liberté qui restera la sienne jusqu'à la mort.

Certes le Christ est venu pour nous délivrer du péché, mais nous sommes encore régulièrement détournés du bien, de l'Amour, dans lequel est la liberté de l'homme.

"Le Seigneur n'avait pas dit : Vous serez libres, mais : La Vérité vous délivrera [Jn 8, 32]" (Tr. 41, 2)
(à ceux qui protestent : nous sommes la descendance d'Abraham, nous n'avons jamais été esclaves).

Augustin explique qu'il ne s'agit pas de l'esclavage ordinaire : même si les Juifs protestent, il rappelle que le peuple hébreu a connu l'esclavage (en Egypte, à Babylone…) mais ce n'est pas de cet esclavage-là qu'il s'agit dans la bouche du Christ, mais de l'esclavage du péché. Augustin cite à répétition Jn 8, 34 :

"Amen, amen, je vous dis que quiconque commet le péché est esclave du péché."

"Il est esclave, on souhaiterait que ce soit d'un homme et non du péché" (Tr. 41, 3)

Augustin insiste sur la signification du double "Amen" = c'est vrai. Il insiste sur l'importance de ce "Je vous dis vrai" quand c'est la Vérité (le Christ) qui le dit.

Augustin avait écrit dans la Cité de Dieu (4, 3) :

"L'homme bon, même s'il est esclave est libre, mais le méchant, même s'il règne, est esclave, et non pas d'un seul homme, mais, ce qui est plus pesant, d'autant de maîtres qu'il a de vices."

Mais cet esclavage du péché est pire que l'esclavage d'un maître humain :

"Le plus souvent quand ils ont des maîtres méchants, les hommes demandent à être vendus ; ils ne cherchent pas à n'avoir plus de maître, ils veulent seulement en changer. Que pourrait faire l'esclave du péché ? A qui s'adressera-t-il ? Auprès de qui aura-t-il recours ? A qui demandera-t-il de le vendre ? Quelquefois aussi un esclave d'homme accablé par les dures exigences de son maître trouve du répit dans la fuite ; où peut fuir l'esclave du péché ? Où qu'il fuie, il se traîne avec lui-même ; la conscience coupable ne se fuit pas elle-même, il n'est pas de lieu où elle puisse aller, elle se suit elle-même, ou plutôt elle ne s'éloigne pas d'elle-même, car le péché qu'elle commet se trouve à l'intérieur d'elle" (Tr. 41, 4).

Il faut nous réfugier auprès du Christ :

"… demandons à être mis en vente pour être rachetés par son sang" (ibid. 41, 4)

car le Christ est le seul qui peut nous délivrer de l'esclavage du péché :

"Le Seigneur est donc le seul qui délivre de cet esclavage ; celui qui ne l'a pas subi en délivre : seul en effet, il est venu sans péché dans cette chair. Les tout-petits enfants que vous voyez portés dans les bras de leurs mères ne marchent pas encore, et déjà ils sont chargés d'entraves, car ils ont tiré d'Adam ce qui sera brisé par le Christ. Cette grâce que le Seigneur promet s'étend même à eux quand ils sont baptisés, parce que, seul, peut délivrer du péché celui qui est venu sans péché et qui s'est fait sacrifice pour le péché." (Tr. 41, 5).

 
La liberté comme promesse.

La liberté plénière et parfaite : nous ne la connaîtrons qu'à la résurrection. Le Christ disant (Jn 8, 35) : "L'esclave ne demeure pas toujours dans la maison. Le Fils, lui y demeure pour toujours" nous fait peur mais :

"Ce n'est pas sans raison, commente Augustin, qu'il nous a effrayés et qu'il nous a donné l'espérance : il nous a effrayés pour que nous n'aimions pas le péché, il nous a donné l'espérance pour que nous ne mettions pas en doute la rémission du péché" (Tr. 41, 8).

Quelle est notre espérance ?

"Le Fils y demeure pour toujours. Donc, si le Fils nous délivre, vous serez vraiment libres. (Jn 8, 34-36]. Notre espérance, frères, c'est que nous soyons délivrés par celui qui est libre et qu'en nous délivrant il nous rende esclaves : nous étions en effet les esclaves de la convoitise ; délivrés, nous sommes rendus les esclaves de la charité." (Tr. 41, 8).

Et Augustin insiste : nous ne sommes pas libre pour pécher, mais pour aimer ; nous sommes "esclaves les uns des autres" selon le mot de St Paul (Gal 5, 13) :

"C'est également ce que dit l'Apôtre : Vous, frères, vous avez été appelés à la liberté ; seulement, ne faites pas de la liberté une occasion pour la chair, mais par la charité rendez-vous esclaves les uns des autres. Que le chrétien ne dise donc pas : Je suis libre ; j'ai été appelé à la liberté ; j'étais esclave, mais j'ai été racheté et par ce rachat j'ai été rendu libre ; que je fasse ce que je veux, que personne ne s'oppose à ma volonté si je suis libre. Si par cette volonté tu commets le péché, tu es l'esclave du péché. N'abuse donc pas de la liberté pour pécher librement, mais uses-en pour ne pas pécher. Ta volonté en effet sera libre si elle est religieuse. Tu seras libre si tu es esclave, libre à l'égard du péché, esclave de la justice selon le mot de l'Apôtre : Quand vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice, mais maintenant, affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous portez des fruits qui conduisent à la sanctification et qui ont pour fin la vie éternelle. C'est à cela que nous devons tendre, c'est cela que nous devons faire." (Tr. 41, 8)

Nous ne sommes de toutes façons pas sans péché : il nous faut au moins être sans péché grave. Ce n'est donc pas la liberté parfaite, en ce monde, mais une première liberté qui consiste à ne pas commettre de péchés graves : l'homme commence à "lever la tête vers la liberté", qui ne sera totale que dans l'éternité :

  • dans la mesure où nous servons Dieu, nous sommes libre
  • dans la mesure où nous servons la loi du péché, nous sommes encore esclaves.

L'homme de ce temps est un homme divisé.

La liberté totale et parfaite se trouve dans le Christ : comme dans l'histoire du bon Samaritain (Lc 10, 30-37), laissons-nous porter pour être soignés à l'hôtellerie :

"Frères, en ce temps l'Eglise où le blessé est soigné est encore l'hôtellerie du voyageur, mais à cette même Eglise est réservé là-haut l'héritage du possesseur" (Tr. 41, 13)

Dans le Sermon 131, 6, 6, Augustin dit aussi :

"Si vous le reconnaissez, l'hôtellerie est l'Eglise, une hôtellerie pour le moment, car notre vie est un passage ; ce sera une maison d'où nous ne repartirons pas quand nous serons parvenus en bonne santé au Royaume des cieux.".

Encore quelques débats autour de la liberté.

1) N'y a-t-il pas contradiction entre prescience divine et liberté humaine ?

La question est discuté dans le Tr. 53. (à propos de l'incrédulité des Juifs). Dans le De libero arbitrio, Augustin répond clairement :

"Nous n'avons pas à nier que Dieu connaisse d'avance tous les événements futurs et nous, pourtant, nous voulons ce que nous voulons, car comme il connaît d'avance notre volonté, c'est précisément celle qu'il connaît qui sera ; ce sera donc une volonté, puisque c'est une volonté qu'il connaît d'avance et ce ne pourrait pas être une volonté si elle ne devait pas être en notre pouvoir. Il connaît donc aussi d'avance ce pouvoir." (3, 3, 8)

Il s'agit de ne pas confondre prescience et causalité : la prescience n'exerce pas plus d'action contraignante sur l'avenir que la mémoire sur le passé :

"De même que toi par ton pouvoir tu ne forces pas les événements passés à s'être réalisés, de même Dieu par sa prescience ne force pas les événements à venir à se réaliser" (Ibid. 3, 4, 11).

2) Que répondre à ceux qui nient l'utilité de la prière pour demander l'aide de la grâce ?

"Que personne n'ose défendre le libre arbitre au point de chercher à nous enlever la prière dans laquelle nous disons : Ne nous soumets pas à la tentation…" (Tr. 53, 8).

Le Christ lui-même ne dit-il pas : "J'ai prié pour toi, Pierre, afin que ta foi ne défaille pas" [Lc 22, 32] ?

"… reconnaissons les bienfaits de Dieu. Car il faut rendre grâce aussi parce que ce pouvoir nous a été donné, et il faut prier de peur que la faiblesse ne succombe." (Tr. 53, 8)

A diverses reprises Augustin reviendra là-dessus avec beaucoup de netteté :

Dans De peccatorum meritis et remissione (2, 2, 2) :

"Il y en a certains qui présument tellement du libre arbitre de la volonté humaine qu'ils pensent que nous n'avons pas à être aidés pour ne pas pécher, puisque le libre arbitre de la volonté a été une fois pour toutes accordé à notre nature. Il s'ensuit donc que nous ne devons pas prier non plus pour ne pas entrer dans la tentation, c'est-à-dire pour ne pas être vaincus par elle, soit quand elle trompe et abuse des ignorants, soit quand elle presse et assiège des faibles".

De même in De bono uiduitatis (17, 21) :

"Ils prétendent défendre le libre arbitre de l'homme au point de prétendre que, par lui seul, sans même être aidés par la grâce de Dieu, nous serions capables d'accomplir ce qui est ordonné par Dieu. Il s'ensuit dès lors que le Seigneur a dit inutilement : Veillez et priez pour ne pas entrer dans la tentation, Matth., 26, 41, et que nous redisons inutilement chaque jour dans la prière du Seigneur : Ne nous soumets pas à la tentation. En effet, s'il est en notre pouvoir de ne pas être vaincus par la tentation, pourquoi prions-nous pour ne pas entrer en elle ou ne pas lui être soumis ?".

3) La grâce et la liberté.

Il faut tenir deux vérités :

  • la nécessité de la grâce
  • l'existence du libre arbitre.

De fait l'affirmation de l'une risque toujours d'être comprise comme la négation de l'autre. Il ne s'agit pas de deux opinions entre lesquelles il serait loisible de faire un choix, mais de deux vérités qu'il faut garder ensemble si l'on veut rester fidèle à l'enseignement du Seigneur comme aux exigences de la vie spirituelle.

Evitant dans les Tractatus toute discussion théologique, Augustin engage seulement ses auditeurs à écouter le Seigneur : les commandements qu'il donne à ses disciples ne peuvent se comprendre que si l'homme est libre et responsable de ses actes et la prière qu'il leur apprend n'a de sens que s'ils ont besoin en même temps de l'aide de la grâce.

Dans le Tr. 53, Augustin fait appel à deux paroles de l'Evangile pour mettre en lumière la mystérieuse coopération dans la foi de la grâce de Dieu et du libre arbitre de l'homme :

  • si Jésus a prié pour que la fois de Pierre ne défaille pas devant le scandale de la Passion (Lc 22, 32) c'est "pour que nous n'imaginions pas que la foi est tellement au pouvoir de notre arbitre qu'elle n'a pas besoin du secours de Dieu",
  • mais à l'inverse l'évangéliste Jean nous déclare que nous a été "donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu" (Jn 1, 12) pour que nous comprenions que la foi dépend aussi de notre volonté.

Prions pour le Kerala et l'Eglise-mère (Malankare Orthodoxe) qui, comme les habitants, subit les dégâts résultants d'importantes inondations. 
Décidément, partout dans le monde les catastrophes naturelles se multiplient. 
Comme le demande la Mère du Verbe Incarné dans toutes ses manifestations en tant que "Servante de la Révélation", que ces faits nous soient un encouragement pour revenir à Dieu l'unique nécéssaire, et de tout notre cœur, dans un véritable souci de conversion!...

------------------------

 

Pray for Kerala and the Mother Church (Malankare Orthodox) which, like the inhabitants, is suffering the damage resulting from major floods.
Decidedly, everywhere in the world natural disasters are multiplying.
As the Mother of the Word Incarnate in all her manifestations as "the Servant of Revelation", that these facts be an encouragement to us to return to God the only necessary, and with all our heart, in a real concern for conversion ! ...

-------------------------

 

Ore por Kerala e a Igreja Matriz (Malankare Ortodoxa) que, como os habitantes, está sofrendo os danos resultantes de grandes enchentes.
Decididamente, em todo o mundo, os desastres naturais estão se multiplicando.
Como a Mãe da Palavra Encarnada em todas as suas manifestações como "a Serva do Apocalipse", que estes fatos sejam um encorajamento para nós retornarmos a Deus, o único necessário, e com todo nosso coração, em uma preocupação real pela conversão. ! ...

-------------------------
نصلي من أجل كيرالا والكنيسة الأم (Malankare Orthodox) التي تعاني ، مثل السكان ، من الضرر الناجم عن الفيضانات الكبرى.
بكل تأكيد ، في كل مكان في العالم تتكاثر الكوارث الطبيعية.
بما أن أم الكلمة تجسد في جميع مظاهرها "خادم الوحي" ، فإن هذه الحقائق تشجّعنا على العودة إلى الله الوحيد الضروري ، ومن كل قلوبنا ، في قلق حقيقي للتحويل ! ...

Souvenir de la Journée des activités des "VACANCES FAMILIALES et du Patronage du 17 Juillet 2018.


Joies simples d'une journée au Monastère avec 
*visite matinale au marché de l'Aigle pour admirer les animaux. 


*jeux et partage d'activités au Monastère 


*piscine 
*virée du soir au parc d'Aube

 

----------------------

Remembrance of the Day of the activities of "FAMILY HOLIDAYS and Patronage of July 17, 2018.
Simple joys of a day at the Monastery with
* Morning visit to the Eagle Market to admire the animals.


* games and activity sharing at the Monastery


*swimming pool
* Evening trip to Aube Park

 

-------------------------

Lembrança do Dia das atividades de "FAMÍLIA e Patronato de 17 de julho de 2018.
Alegrias simples de um dia no mosteiro com


* Visita matinal ao Eagle Market para admirar os animais.


* jogos e compartilhamento de atividades no Mosteiro
* piscina
* Viagem noturna ao Aube Park

 

« Quand tu es tourné vers Dieu, ne fais surtout aucun retour sur toi-même.

Ne te demande pas où tu en es avec Dieu.

 

La tristesse de ne pas être parfait et de se découvrir pécheur est encore un sentiment humain, trop humain. Il faut élever ton regard plus haut, beaucoup plus haut.

Il y a Dieu, l'immensité de Dieu et son inaltérable splendeur. Le cœur pur est celui qui ne cesse d'adorer le Seigneur vivant et vrai.

Il prend un intérêt profond à la vie même de Dieu, et il est capable, au milieu de toutes ses misères, de vibrer à l'éternelle joie de Dieu.

Un tel cœur est à la fois dépouillé et comblé. Il lui suffit que Dieu soit Dieu. En cela même, il trouve sa paix, tout son plaisir.

Et Dieu lui-même est alors toute sainteté. Car si Dieu réclame notre effort et notre fidélité, la sainteté n'est pas un accomplissement de soi, ni une plénitude que l'on se donne.

Elle est d'abord un vide que l'on se découvre et que l'on accepte, et que Dieu vient remplir dans la mesure où l'on s'ouvre à sa plénitude. »

(P. Eloi Leclerc, "Sagesse d'un pauvre", Éditions Franciscaines, Paris, 1959.)
--------------------------------------

"When you are turned to God, do not make any return on yourself.

Do not ask where you are with God.

The sadness of not being perfect and being a sinner is still a human feeling, too human. You must raise your gaze higher, much higher.

There is God, the immensity of God and his unalterable splendor. The pure heart is one who never ceases to worship the living and true Lord.

He takes a deep interest in the very life of God, and is able, in the midst of all his miseries, to vibrate to the eternal joy of God.

Such a heart is both stripped and filled. It is enough for him that God be God. In this very thing, he finds his peace, all his pleasure.

And God himself is then all holiness. For if God claims our effort and our fidelity, holiness is not a self-fulfillment, nor a fullness that we give ourselves.

It is first of all a void that one discovers and accepts, and that God comes to fill to the extent that one opens to its fullness. "

(P. Eloi Leclerc, "Wisdom of a poor man", Franciscan Publishing, Paris, 1959.)
----------------------------------------

"Quando você está voltado para Deus, não faça nenhum retorno sobre si mesmo. Não pergunte onde você está com Deus.

A tristeza de não ser perfeito e ser um pecador ainda é um sentimento humano, humano demais. Você deve elevar seu olhar mais alto, muito mais alto.

Existe Deus, a imensidão de Deus e seu esplendor inalterável. O coração puro é aquele que nunca deixa de adorar o Senhor vivo e verdadeiro.

Ele se interessa profundamente pela própria vida de Deus e é capaz, no meio de todas as suas misérias, de vibrar para a alegria eterna de Deus.

Esse coração é tanto despido quanto preenchido. É suficiente para ele que Deus seja Deus. Nessa mesma coisa, ele encontra sua paz, todo seu prazer.

E o próprio Deus é então toda a santidade. Pois se Deus reivindica nosso esforço e nossa fidelidade, a santidade não é uma auto-realização, nem uma plenitude que nos damos.

É antes de mais nada um vazio que se descobre e aceita, e que Deus vem preencher na medida em que se abre à sua plenitude. "

(P. Eloi Leclerc, "Sabedoria de um homem pobre", Franciscan Publishing, Paris, 1959.)
----------------------------------
"عندما تتحول إلى الله ، لا تجعل أي عائد على نفسك. لا تسأل أين أنت مع الله.

حزن عدم الكمال وكونه آثم لا يزال شعور إنساني ، إنساني للغاية. يجب رفع نظراتك أعلى ، أعلى من ذلك بكثير.

هناك الله ، قوة الله وروعة غير قابل للتغيير. القلب النقي هو الذي لا يتوقف عن عبادة الرب الحقيقي الحي.

إنه يولي اهتماما عميقا بحياة الله ذاتها ، وهو قادر ، في خضم كل بؤسه ، على أن يهتز لفرح الله الأبدي.

مثل هذا القلب يتم تجريده وتملؤه. يكفي له أن يكون الله الله. في هذا الشيء نفسه ، يجد سلامه ، كل سروره.

والله نفسه هو كل القداسة. لأنه إذا كان الله يدعي جهدنا وإخلاصنا ، فإن القداسة ليست إنجازًا ذاتيًا ولا كمالًا نعطيه لأنفسنا.

إنه أولاً الفراغ الذي يكتشفه المرء ويقبله ، وأن الله يأتي ليملأ إلى المدى الذي يفتحه المرء لملامحه. "

______________________________________________________

PRIONS POUR LES CHRÉTIENS DIRAC QUI COMMENCENT A RENTRER CHEZ EUX...

Chers amis

Au mois de décembre 2017, le premier ministre irakien Haider al-Abadi annonçait officiellement la fin de la guerre en Irak. Cette guerre contre Daech commencée en 2014, faillit mettre à terre l’Irak et fit des milliers de victimes parmi les chrétiens et la minorité Yézidie. Les chrétiens étaient plus d’un million en Irak, fin 2015 il n’en restait plus que 240 000.

 

Il fallut attendre mars 2016 pour que John Kerry, secrétaire d’état américain, reconnaisse qu’il s’agissait d’un génocide.  Les Etats-Unis n’avaient plus reconnu de génocide officiellement depuis celui du Darfour en 2004. Quelques mois plus tard, en octobre 2017, c’est au tour du Parlement Européen de dénoncer le génocide commis à l’encontre des chrétiens et des yézidis par Daech.

Un retour était-il possible pour les centaines de milliers de chrétiens irakiens survivants qui avaient fui ? Les chrétiens voudraient-ils revenir là où ils n’ont plus rien et où ils ont vécu de telles atrocités ? Fin 2016 après la libération de Qaraqosh, les doutes étaient nombreux à ce sujet. Cependant, la reconstruction a commencé et des familles sont revenues au compte-gouttes. En septembre 2017, 2000 familles étaient revenues à Qaraqosh. 5000 familles de plus étaient de retour au printemps 2018, soit 60% de la population d’avant guerre.

Ce retour annonce les prémices d’une résurrection extraordinaire du christianisme en Irak et constitue une spectaculaire leçon de pardon de la part des chrétiens comme le relate Info Chrétienne :

« Entendre ces chrétiens qui pardonnent et qui prient pour ceux qui les ont persécutés est un témoignage de l’action du Seigneur. Il est humainement très difficile de pardonner à celui qui vous a jeté hors de chez vous, qui a fait en sorte que vous perdiez tout ou qui a assassiné un de vos proches. »

Les défis sont encore nombreux devant les chrétiens irakiens victimes de la folie meurtrière de Daech, prions ensemble pour eux aujourd’hui.

Prions pour tous les chrétiens irakiens qui sont toujours loin de chez eux dans des camps de réfugiés ou dans des situations précaires dans des pays étrangers. Prions pour qu’ils puissent rapidement rentrer chez eux, en sécurité.  

Prions pour tous les chrétiens de retour en Irak et qui n’ont plus rien et qui doivent pourtant tout reconstruire, afin que le Seigneur les aide et les soutienne.

Prions pour que la communauté internationale, qui a pris conscience de l’ampleur de ce génocide intervienne matériellement pour faciliter leur retour à une vie normale.

Envoyé avec amour,

Guillaume

________________________________________________________

 

Souvenir d'une journée d'activités des "VACANCES FAMILIALES et du Patronage en ce 18 Juillet 2018 :


*Avec les aînés du "Patro" initiation à la mécanique et au débroussaillage. 
*Pendant que se poursuivent,pour les uns travaux d'entretien, pour les autres des travaux de secrétariat ou encore l'élaboration de livrets liturgiques (traduction,composition. ..) nos jeunes amis et leurs parents sous l’œil vigilant et compétant d'Abouna Syméon s'amusaient à la Plage de Soligny La Trappe. 


*Le soir, en dehors des vacanciers et des campeurs, pour le repas en plein air, plusieurs enfants du "patro" sont rentrés à la maison. Ils reviendront demain pour une autre journée d'aventure sous le regard de Notre Seigneur et la protection de la Mère de Miséricorde. 



____________________


Lembrança de um dia de atividades de "FAMÍLIA FERIADOS e Patrocínio em 18 de julho de 2018:


* Com os anciões da introdução de "Patro" à mecânica e à escovadela.
* Continuando, para alguns trabalhos de manutenção, para outros trabalhos de secretariado ou para o desenvolvimento de folhetos litúrgicos (tradução, composição ...) nossos jovens amigos e seus pais sob o olhar atento e competente Abouna Simeon se divertiu na praia de Soligny La Trappe.


* À noite, além de turistas e campistas, para a refeição ao ar livre, várias crianças do "patro" voltaram para casa. Eles voltarão amanhã para outro dia de aventura sob a vigilância de Nosso Senhor e a proteção da Mãe da Misericórdia.
 


________________________


Remembrance of a day of activities of "FAMILY HOLIDAYS and Patronage on July 18, 2018:


* With the elders of "Patro" introduction to mechanics and brushing.
* While continuing, for some maintenance work, for others secretarial work or the development of liturgical booklets (translation, composition ...) our young friends and their parents under the watchful eye and competent Abouna Simeon had fun at the Soligny Beach La Trappe.


* In the evening, apart from holidaymakers and campers, for the outdoor meal, several children of the "patro" have returned home. They will come back tomorrow for another day of adventure under the watch of Our Lord and the protection of the Mother of Mercy.
 

 

HEUREUX CEUX QUI ONT FAIM...

 

Bienheureux ceux qui ont faim...
 
Avec une épée flamboyante dirigée de tous côtés, les chérubins gardaient l'Arbre de Vie. Ayant mangé pour leur propre intérêt, nos premiers parents se sont égarés. Ils ont cru au mensonge du serpent, ils ont pensé qu'ils deviendraient semblables à Dieu en se rassasiant, en s'appuyant sur leurs propres forces. Moment dans le temps où tout d'un coup, manger n'était plus Communion, mais rassasiement de soi.
 
C'est dans la prière de la sixième heure que le péché est nommé, celui qui a causé la chute de nos premiers parents. Présomption. Cette pensée maligne qui chuchote le mensonge, me dit que d'une certaine manière, en m'appuyant sur mes propres forces, je peux devenir Lui sans Lui.
 
Et pourtant c'est dans le fait de manger. C'est dans le poids d'un ventre plein que nous nous trouvons dans la présomption. Malheur à vous qui êtes rassasiés!
 
Le plus sûr moyen d'oublier Dieu est, pour vous, d'être rassasiés.
 
 
 
Ô Toi qui le sixième jour et à la sixième heure clouas à la Croix le péché qu'Adam, par présomption, commit dans le Paradis, déchire aussi la cédule de nos iniquités, ô Christ Dieu, et sauve-nous.
Extrait de la sixième heure
 
Seuls ceux qui désirent Dieu seulement ont faim du fruit de l'Arbre de Vie. L'épée flamboyante ne garde plus l'Arbre. Heureux ceux qui ont faim et soif. Ils seront rassasiés de bonnes choses.
 
Et ainsi, nous jeûnons.
 
Ayant reçu l'Esprit à genoux à la Pentecôte, il est temps de se vider. Nous partîmes avec la bénédiction de l'Eglise et ensemble, nous œuvrons. Jours des occasions, chance de nous débarrasser de toutes ces choses qui conduisent à la présomption. Jours à avoir mal et faim de la grâce, de faire l'expérience de la faiblesse qui conduit à la véritable force.
 
 
 
 
Aujourd'hui, en ce lundi après la Fête de tous les Saints, nous commençons les jours du Jeûne des Apôtres. Et comme les apôtres, ayant reçu l'Esprit à la Pentecôte, nous nous préparons par la prière et le jeûne.
 
Nous nous préparons à sortir comme une lumière dans l'obscurité, à vivre une vie qui fait resplendir la lumière de la résurrection dans le monde. La grande œuvre spirituelle de déterrer le cœur, de  le réorienter encore et encore. Le combat béni qui écarte l'obscurité qui y réside, les ombres qui font obstacle à Sa Lumière.
 
Les Chérubins ne gardent plus l'Arbre, ils nous conduisent dans la Grande Entrée à son Fruit. Le moment où soudain, manger n'est plus remplissage de soi-même, mais Communion.
 
Dans nos efforts, puissions-nous être bénis. La grâce de Dieu.
 
 
 
Traduction française Claude Lopez-Ginisty
d'après

http://orthodoxologie.blogspot.com/http://evlogiaonline.com/2011/06/20/blessed-are-those-who-hunger/

 
dans
le blog de  Katherine
_________________________________________________________

Souvenirs de cette journée d'activités des VACANCES FAMILIALES et du Patronage en ce Jeudi 19 Juillet 2018 :


*Matinée au Monastère avec toutes sortes d'activités d'éveil. 


*Repas fraternel entre tous et en plein air. Soeur Marie-Andre et Thérèse avaient gâté leurs hôtes en concoctant un bon repas avec , en finale, un bon gâteau l'accompagnait la confiture de melons d'eau et d'oranges que j'avais faite suite à un cadeau de la famille Tarrade. 


*L'après-midi,le temps de débarrasser les tables, faire la vaisselle et esquisser quelques travaux de motoculture, il était temps de partir pour la Maison Sainte Barbe sur Chaise-Dieu-Du-Theil où petits et grands s'amuserent dans les deux rivières et la chute d'eau qui se trouvent sur notre propriété. 


Bonne nuit à vous tous, vous étiez tout à l'heure dans nos prières à l'Office Liturgique de Soutoro (Complies ) que le Saint Prophète Elie dont nous faisons mémoire en ce Vendredi intercède pour nous !
----------------------------


Memories of this FAMILY HOLIDAY and Patronage activity day on Thursday, July 19, 2018:


* Morning at the Monastery with all kinds of awakening activities.

 

* Fraternal meal between all and outdoors. Sister Marie-Andre and Therese had spoiled their guests with a good meal, and in the end a good cake accompanied the jam of watermelons and oranges that I had made following a gift from the Tarrade family. .


* In the afternoon, the time to clear the tables, do the dishes and sketch some work of motoculture, it was time to leave for the House Sainte Barbe on Chaise-Dieu-Du-Theil where young and old had fun in the two rivers and the waterfall that are on our property.


Good night to you all, you were just now in our prayers to the Liturgical Office of Soutoro (Compline) that the Holy Prophet Elijah which we remember this Friday intercede for us!
-----------------------------


Memórias deste dia de atividade de FAMÍLIA FERIADO e Patronato na quinta-feira, julho 19, 2018:


* Manhã no mosteiro com todos os tipos de atividades de despertar.


* Refeição fraterna entre todos e ao ar livre. A irmã Marie-Andre e Therese tinham estragado os convidados com uma boa refeição e, no final, um bom bolo acompanhou a geléia de melancias e laranjas que eu fizera depois de um presente da família Tarrade. .


À tarde, a hora de limpar as mesas, lavar a louça e esboçar algum trabalho de motocultura, era hora de partir para a casa Sainte Barbe em Chaise-Dieu-Du-Theil, onde jovens e velhos se divertiam os dois rios e a cachoeira que estão em nossa propriedade.


Boa noite a todos vós, estavas agora mesmo em nossas orações ao Escritório Litúrgico de Soutoro (Completas) que o Santo Profeta Elias, que nos lembramos nesta sexta-feira, intercede por nós!

______________________________________________

SAINT ELIE LE PROPHETE

 

Le Saint et grand Prophète Elie, cet ange dans la chair qui reçut de Dieu le pouvoir d'ouvrir et de fermer les cieux, était originaire de Thishbé en Galaad (1). 
On raconte qu'au moment de sa naissance son père vit des hommes vêtus de blanc l'envelopper de langes de feu et, en lui attribuant son nom, ils lui donnèrent à manger une flamme, symbole du zèle divin qui allait le dévorer pendant toute sa vie.
Dès son enfance, il observait rigoureusement tous les commandements de la Loi et se tenait en permanence devant Dieu par une virginité impassible, un jeûne permanent et une prière ardente, qui rendirent son âme comme le feu et firent de lui le modèle de la vie monastique.

Achab ayant accédé au trône du royaume du Nord, qui avait fait schisme depuis Jéroboam, porta à son comble l'impiété et la dépravation de ses prédécesseurs. 
Encouragé par sa femme, l'exécrable Jézabel, il persécutait les Prophètes et tous les hommes qui restaient fidèles à Dieu, et s'adonna au culte des faux dieux: Baal et Astarté.
Le Prophète Élie se rendit alors auprès du roi et lui déclara: « Il vit le Seigneur, Dieu des Armées, le Dieu d'Israël, devant lequel je me tiens aujourd'hui! 
Non, il n'y aura, ces années-ci, ni rosée ni pluie, si ce n'est par une parole de ma bouche! » 
À la parole du Prophète une terrible sécheresse s'abattit alors, comme une fièvre, sur la terre: tout fut desséché, dévasté, brûlé; hommes, femmes, enfants, animaux domestiques et bêtes sauvages, tous mouraient faute de nourriture, les sources tarissaient, les plantes se flétrissaient, et rien n'échappait au fléau que Dieu avait permis, dans l'espoir que la famine porterait le peuple d'Israël au repentir et à la conversion.

Sur ordre de Dieu, le Prophète, qui était vêtu d'une peau de mouton et d'un pagne de cuir, quitta le royaume d'Israël et se rendit au torrent de Chorrath (Kerrith), situé au-delà du Jourdain (2).

Il s'abreuvait de l'eau du torrent et le Seigneur lui envoyait des corbeaux - animaux considérés comme impurs par les Juifs et réputés pour leur cruauté envers leur progéniture - pour lui apporter du pain au matin et de la viande le soir, incitant ainsi son Prophète à la miséricorde envers le peuple souffrant (3). Quand le torrent vint à se tarir lui aussi, Dieu envoya son serviteur à Sarepta de Sidon, lui faisant observer au long de la route les effets désastreux de la sécheresse pour l'inviter, encore une fois, à la compassion.

Il parvint chez une pauvre veuve païenne, qui était en train de ramasser du bois en vue de faire cuire du pain pour elle et son fils. 
Malgré la nécessité extrême dans laquelle elle se trouvait, elle mit avant toutes choses les devoirs de l'hospitalité, et dès que le Prophète le lui demanda, elle prépara à son intention une galette, avec la farine et l'huile qui lui restait. 


Elle reçut sans retard la récompense de son hospitalité: à la parole du Prophète sa jarre de farine et sa cruche d'huile ne désemplirent pas, jusqu'à ce que la pluie revint. 
Elie était hébergé chez cette veuve depuis quelques jours, quand son fils vint à mourir. 
Comme la femme, dans sa douleur, accusait l'homme de Dieu d'avoir apporté le malheur sur sa maison, Élie prit l'enfant, le monta à l'étage où il demeurait et, après avoir soufflé à trois reprises sur le corps inanimé en invoquant à grands cris le Seigneur, il rendit le jeune garçon vivant à sa mère, prophétisant ainsi la résurrection des morts.

La sécheresse affligeait la contrée depuis plus de trois ans, et une grande partie de la population avait déjà été décimée; mais Dieu, respectant le serment de son Prophète, ne voulait pas montrer sa miséricorde avant qu'Élie n'eût compris qu'Il ne désire pas la mort des pécheurs mais qu'ils se convertissent (cf. Éz. 33:11).

Il envoya alors le Prophète auprès du roi Achab, pour lui annoncer que le fléau allait bientôt cesser. 
Élie apparut devant le roi stupéfait de voir venir à lui, librement, celui qu'il avait fait rechercher partout, et il l'invita à rassembler tout le peuple d'Israël sur le mont Carmel, afin qu'il soit témoin de sa confrontation avec les 450 prophètes de Baal et les 400 prophètes des bois sacrés entretenus par l'infâme Jézabel. 
Une fois cette grande assemblée réunie, Élie dit aux faux prophètes: « Jusques à quand boiterez-vous sur les deux jarrets? 
Si le Seigneur est Dieu, allez à sa suite! Si c'est Baal, allez à lui! »
Il prescrivit d'apprêter deux taureaux pour le sacrifice et de les placer sur le bûcher, mais sans allumer de feu, et il laissa les faux prophètes sacrifier les premiers.

Ceux-ci invoquèrent à grands cris le dieu Baal, en se lacérant, de l'aube jusqu'au soir, mais en vain. 
Élie se moquait d'eux, les encourageant à crier plus fort, de peur que leur dieu ne soit endormi ou occupé à quelque autre affaire. 
Le soir venu, le Prophète érigea un Autel avec douze pierres, représentant les douze tribus d'Israël, creusa un large fossé autour de l'Autel, sur lequel il avait placé le taureau dûment dépecé, et il ordonna de verser, à trois reprises, de l'eau en abondance sur la victime, de manière à ce qu'elle remplisse le fossé en débordant. 
Puis il poussa un grand cri vers le ciel, invoquant le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. 


Aussitôt un feu tomba du ciel et dévora l'holocauste, le bois et l'eau. 
Le peuple entier tomba alors la face contre terre en criant: 
-« Vraiment le Seigneur est le seul Dieu! » 
Sur l'ordre d'Élie, on s'empara des faux prophètes, et l'homme de Dieu les égorgea de ses propres mains au torrent de Cisson. 
Il annonça ensuite à Achab que la sécheresse allait bientôt cesser, puis monta au sommet du Carmel et, se penchant vers la terre, la tête entre les genoux et l'intelligence rassemblée dans le cœur, il se mit en prière. 
À sept reprises il envoya son serviteur observer l'horizon, en direction de la mer, et la septième fois un petit nuage apparut, le ciel s'obscurcit et la pluie tomba en abondance, répandant sur la terre la bénédiction céleste.

Quand la reine Jézabel apprit le massacre de ses prophètes, elle entra dans une terrible colère et jura de se venger. 
Élie, qui n'avait pas craint la foule des faux prophètes, fut abandonné par la grâce de Dieu et, gagné par la pusillanimité, il s'enfuit à Bersabée dans la terre de Juda. 
Épuisé par sa marche dans le désert, il s'assit à l'ombre d'un arbre et demanda à Dieu de reprendre sa vie. 
Un Ange du Seigneur lui apparut alors, et lui présenta une galette de pain et une cruche d'eau. 

Revigoré par cette assistance divine, il put marcher quarante jours dans le désert, jusqu'à la montagne de Dieu, l'Horeb (4). 


Il entra dans le creux du rocher où Moïse s'était jadis caché, et Dieu lui adressa, de nuit, la parole. Élie répondit: 
-« Je suis rempli de zèle jaloux pour le Seigneur tout-puissant, car les fils d'Israël ont abandonné Ton alliance, abattu Tes Autels et tué Tes Prophètes; et je suis resté tout seul et ils cherchent à m'enlever la vie. » 
Dieu lui ordonna de sortir et de se tenir sur la montagne pour le voir. 
Il y eut alors un violent ouragan qui fendit les montagnes et brisa les rochers, mais le Seigneur n'était pas dans l'ouragan; et après l'ouragan, un tremblement de terre, mais le Seigneur n'était pas dans le tremblement de terre; et après le tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n'était pas dans le feu. 
Après le feu, on perçut le bruit d'une brise légère. 
Dès qu'il l'entendit, Élie se voila la face de son manteau et se tint sous la grotte, car Dieu était dans la brise légère Le Seigneur lui affirma que, loin d'être le seul juste, sept mille autres Israélites n'avaient pas fléchi les genoux devant Baal, et Il lui ordonna de s'en retourner par le même chemin conférer l'onction royale à Hazaèl, comme roi de Syrie, et à Jéhu, comme roi d'Israël, puis d'oindre Élisée pour successeur. 
Ayant trouvé Élisée occupé à labourer avec douze paires de bœufs, Élie jeta sur lui son manteau et fit de lui son disciple

Le roi Achab continuait cependant à commettre des actes d'impiété et il s'était accaparé la vigne de Nabot de Yizréel, en le faisant mourir sur le conseil de Jézabel. 


Le Prophète Élie, qui était resté dans le silence pendant quelque temps, fut envoyé par le Seigneur à Samarie et dit au roi: 
-« À l'endroit même où les chiens ont lapé le sang de Nabot, les chiens laperont ton sang à toi aussi, et les prostituées se vautreront dans ton sang ». 
Il ajouta que le malheur allait s'abattre sur toute la maison d'Achab et que les chiens dévoreraient le corps de Jézabel sur l'avant-mur d'Yizréel. 
A ces mots, le roi fut saisi de componction: il déchira ses vêtements, se revêtit d'un sac et observa un jeûne. 
Le Seigneur regarda avec faveur son repentir et annonça par son Prophète qu'Il ne donnerait libre cours à Sa colère que sous le règne de son fils.

Achab mourut peu après, et son fils Ochozias, homme superstitieux, prit le pouvoir. Étant tombé malade, il envoya des messagers en quête d'un oracle auprès de Baal Zéboud à Éqron (Akkaron). Le Prophète Élie se présenta devant les messagers, annonçant que le roi ne se relèverait pas. 
Quand ils transmirent ce message, en donnant la description du Prophète, le roi, comprenant qu'il s'agissait d'Élie, envoya une troupe de cinquante hommes pour l'arrêter. 
Mais à deux reprises, sur l'injonction du Prophète, un feu descendit du ciel et dévora les soldats. Le troisième officier, l'ayant supplié de l'épargner, Élie obtempéra et se rendit auprès du roi, lui annonçant de vive voix qu'il allait périr, parce qu'il avait eu recours aux faux dieux. 
Ochozias mourut effectivement peu de jours après, et son frère Joram devint roi d'Israël. 
Pendant les douze années de son règne, il fit supprimer le culte de Baal, mais ne mit pas fin au péché de Jéroboam, qui avait provoqué le schisme dans le peuple de Dieu et avait encouragé l'idolâtrie. 
C'est pourquoi Dieu fit venir le malheur sur sa maison et réalisa la prophétie prononcée par Élie au temps d'Achab: Jéhu s'empara du pouvoir, à la suite d'une conspiration contre Joram et, entrant dans la ville d'Yizréel, il fit mettre à mort Jézabel en la précipitant du haut d'une fenêtre. Son sang éclaboussa le mur et les chiens dévorèrent son corps avant qu'on n'ait pu l'ensevelir.

Au bout de quinze ans de ministère prophétique, ayant accompli la mission que Dieu lui avait confiée, Élie se rendit de Galgal à Béthel, accompagné d'Élisée qui refusait de quitter son maître. De là, ils se rendirent à Jéricho. 
Arrivé sur la rive du Jourdain, Élie prit son manteau de peau de mouton, le roula et frappa les eaux, qui se divisèrent pour les laisser passer à pied sec. Élisée lui ayant demandé de recevoir double part de son esprit prophétique, Élie répondit: 
« Si tu me vois pendant que je serai enlevé au ciel, il en sera ainsi pour toi. » Alors qu'ils marchaient ainsi dans le désert en devisant, un char de feu tiré par des chevaux flamboyants apparut entre eux. 
Élie monta dans le char et fut emporté "comme" au ciel (6), dans un tourbillon, tandis qu'Élisée criait: « Père, père, char d'Israël et son attelage! »
Il saisit le manteau du Prophète, qui était tombé sur lui, et frappant les eaux à deux reprises, il put traverser le Jourdain, salué par les Fils des Prophètes qui criaient: « L'esprit d'Élie s'est reposé sur Elisée! »

En étant ainsi enlevé dans les hauteurs avec son corps, le Prophète Élie préfigurait l'Ascension de Notre Seigneur Jésus-Christ, et par l'envoi de son manteau sur son disciple, il annonçait la descente du Saint-Esprit, le jour de la Pentecôte (7).

Représentant éminent de l'ordre prophétique et parvenu par son zèle au sommet de la vertu, Élie fut jugé digne de voir, face à face, la gloire du Dieu incarné, en compagnie de Moïse et des trois Apôtres, le jour de la Transfiguration (cf. Mat. 17), qui annonçait le Second Avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ. 
En descendant du Thabor, les disciples demandèrent au Seigneur si Élie devait venir avant la résurrection des morts pour rétablir toutes choses, comme l'enseignent les Prophètes (Malachie 3:23). 
Le Christ leur répondit: « Élie est déjà venu, et ils ne l'ont pas reconnu, mais l'ont traité à leur guise », en faisant allusion à Saint Jean Baptiste qui était venu préparer Sa venue, avec l'esprit et la puissance d'Élie (Luc 1, 17). De même que Jean fut le Précurseur du premier avènement dans la chair du Fils de Dieu, ainsi Élie sera, croit-on, le précurseur de Son second et glorieux avènement, à la fin des temps (8).

1). La tradition apocryphe, qui a transmis ces détails concernant la naissance du Prophète, précise qu'il était de la tribu d'Aaron et donc Prêtre. Mais on n'en trouve nulle trace dans le récit de l'Ecriture que nous résumons par la suite (cf. III Rois 17-20 ; IV Rois 1 à 2).

2). D'après la tradition ecclésiastique, c'est à cet endroit que fut érigé ensuite le monastère de Chozéba, qui subsiste aujourd'hui (cf. 8 janv.).

3). C'est le thème de plusieurs homélies patristiques sur le Prophète Élie, en particulier le Kontakion de St. Romanos le Mélode. Ces homélies sont maintenant disponibles en traduction française dans: Le Saint Prophète Elie d'après les Pères de l'Eglise, "Spiritualité Orientale n°53", Abbaye de Bellefontaine, 1992.

4). Le sommet du mont Sinaï, à l'endroit même où Dieu s'était révélé à Moïse (cf. Ex. 33).

5). Les Pères ont interprété cette manifestation de Dieu dans la brise légère comme une figure prophétique de l'Incarnation, supérieure aux théophanies terrifiantes de l'Ancien Testament.
6). Les Pères ont souligné que ce "comme", ajouté par la version des Septante, montre qu'Élie n'a pas été emporté corporellement au Ciel, chose impossible avant la résurrection et l'ascension du Christ, mais qu'il a échappé à la mort, comme Énoch, et a été gardé par Dieu en un lieu inconnu, jusqu'au dernier jour.

7). St. Romanos, Kontakion sur le Prophète Élie, 33.

8). La tradition ecclésiastique a souvent vu dans les deux témoins, qui succomberont lors de l'ultime combat contre l'Antéchrist (Apoc. 11), Énoch et Élie, qui ont été préservés de la mort à cette fin.

(Tiré du Synaxaire, vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe par le hiéromoine Macaire de Simonos Pétra)

Je reviendrai à la maison de mon Père comme le prodigue (Lc 15,18), et je serai accueilli.

Comme il a fait, lui, ainsi ferai-je : ne m'exaucera-t-il pas ?... Car je suis mort par le péché, comme d'une maladie ; relève-moi de ma ruine, que je loue ton nom !

Je t'en prie, Maître de la terre et du ciel, viens à mon aide et montre-moi ton chemin, que j'aille vers toi.

Amène-moi vers toi, Fils du Très-Bon, et mets le comble à ta miséricorde.

J'irai vers toi et là je me rassasierai, dans l'allégresse.

Le froment de vie, mouds-le pour moi en cette heure où je suis épuisé.

Je suis parti à ta recherche et le Mauvais m'a épié comme un voleur (cf Lc 10,30).

Il m'a lié et enchaîné dans les plaisirs du monde mauvais ; il m'a incarcéré dans ses plaisirs et m'a fermé la porte au nez ; et personne qui me libère pour que je parte à ta recherche, ô bon Seigneur !...

Je désire, Seigneur, être à toi et marcher avec toi.

Voici que je médite sur tes commandements, nuit et jour (Ps 1,2).

Donne-moi ce que je demande et accueille mes prières, ô miséricordieux !

Ne tranche pas, Seigneur, l'espoir de ton serviteur, car il t'attend.

(De saint Jacques de Saroug (v. 449-521) ,Moine et Évêque Syro-Orthodoxe. 
Poème (trad. P. Grelot ; cf Orval))

I will return to my Father's house as the prodigal (Lk 15:18), and I will be welcomed.

As he did, he will do so: will he not answer me? ... For I died by sin, as of an illness; lift me from my ruin, let me praise your name!

I beg you, Master of earth and heaven, come to my help and show me your way, that I go to you.

Bring me to you, Son of the Most-Good, and make the most of your mercy.

I will go to you and there I will be satisfied, in the joy.

The wheat of life, grind it for me at this hour when I am exhausted.

I went to look for you and the Evil spied on me like a thief (cf Lk 10,30).

He bound me and chained me into the pleasures of the evil world; he imprisoned me in his pleasures and closed the door in my face; and no one who frees me to leave for your search, O good Lord!

I desire, Lord, to be yours and walk with you.

Here I meditate on your commandments, night and day (Ps 1,2).

Give me what I ask and welcome my prayers, O merciful!

Do not cut off, Lord, the hope of your servant, because he is waiting for you.

(From St. James of Sarug (v. 449-521), Monk and Syro-Orthodox Bishop.
Poem (P. Grelot, see Orval)

Retornarei à casa de meu pai como filho pródigo (Lc 15,18), e serei bem-vindo.

Como ele fez, ele fará isso: ele não vai me responder? ... Porque eu morri pelo pecado, como de uma doença; tire-me da minha ruína, deixe-me elogiar o seu nome!

Eu te imploro, Mestre da terra e do céu, venha em minha ajuda e me mostre o seu caminho, que eu vou até você.

Traga-me a você, Filho do Bem-Maior, e aproveite ao máximo sua misericórdia.

Eu irei para você e lá estarei satisfeito, na alegria.

O trigo da vida, moa para mim a esta hora quando estou exausto.

Fui procurar-te e o Mal espiou-me como um ladrão (cf. Lc 10,30).

Ele me ligou e me acorrentou aos prazeres do mundo maligno; ele me aprisionou em seus prazeres e fechou a porta na minha cara; e ninguém que me liberte para partir para a sua busca, ó bom Deus!

Eu desejo, Senhor, ser seu e andar com você.

Aqui eu medito em teus mandamentos, noite e dia (Sl 1,2).

Dê-me o que eu peço e saúdo minhas orações, ó misericordioso!

Não cortem, Senhor, a esperança de seu servo, porque ele está esperando por você.

(De S. Tiago de Sarug (v. 449-521), Monge e Bispo Siro-Ortodoxo.
Poema (P. Grelot, veja Orval)

سأعود إلى بيت أبي كالمسرف (لو 15 ، 18) ، وسأكون مرحبًا بي.

كما فعل ، سوف يفعل ذلك: ألا يجيبني؟ ... لأني متُوت بسبب الخطيئة ، ارفعني عن خرابتي ، اسمح لي أن أمدح اسمك!

أتوسل إليكم ، سيد الأرض والسماء ، تعالوا لمساعدتي وأظهروا لي طريقك ، بأنني أذهب إليك.

احضرني اليك ، ابن الأكثر جيدة ، واحصل على أقصى استفادة من رحمتك.

سوف أذهب إليك وهناك سأكون راضية ، في الفرح.

قمح الحياة ، طهيه لي في هذه الساعة عندما استنفدت.

ذهبت للبحث عنك ، وتجسس الشر على لي مثل اللص (راجع لك 10،30).

لقد ربطني وقيدني في ملذات العالم الشرير. سجنني في ملذاته وأغلق الباب في وجهي. ولا أحد يحرّرني أن أغادر لبحثك ، يا ربّ جيد!

أشتهي يا رب ، لأكون لك والسير معك.

هنا أتأمل في وصاياك ، ليلا ونهارا (ملاحظة 1 ، 2).

اعطنى ما اطلبه وارحب بصلواتى يا رحيم!

لا تقطع ، يا رب ، رجاء عبدك ، لأنه في انتظارك.

(من سانت جيمس ساروغ (v. 449-521) ، مونك والرهبان الأرثوذكسي.
قصيدة (P. Grelot ، انظر Orval)

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

 

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

Souvenirs de cette journée d'activités des VACANCES FAMILIALES et des petits du Patronage en ce Vendredi 20 Juillet 2018 :


*Après les activités au Monastère et un bon repas, visite du parc Guillaume le Conquérant à Verneuil Sur Avre pour s'amuser et goûter.


*Visite aux Pompiers


*Visite à l'Eglise Sainte Marie Madeleine où, comme vous le voyez, nos "petits monstres" n'ont pas toujours une conduite appropriée.


-----------------------------
Memórias do dia de atividade FAMÍLIA FAMILIAR e dos pequeninos do Patronato nesta sexta-feira, 20 de julho de 2018:


* Após as atividades no Mosteiro e uma boa refeição, visite o Parque William the Conqueror em Verneuil Sur Avre para se divertir e provar.


* Visita aos bombeiros


* Visita à Igreja de Santa Maria Madalena, onde, como você pode ver, nossos "monstrinhos" nem sempre têm um comportamento adequado.


----------------------------------


Memories of this FAMILY HOLIDAYS activity day and Patronage's little ones on this Friday, July 20th, 2018:


* After the activities at the Monastery and a good meal, visit the William the Conqueror Park in Verneuil Sur Avre to have fun and taste.


* Visit to the Firemen


* Visit to the Church of St. Mary Magdalene where, as you can see, our "little monsters" do not always have an appropriate behavior.

 

L’HUMILITÉ ET LA PUISSANCE DU

CHRIST ROI VUS PAR LE

PÈRE GUY GILBERT

 

L'humilité, la puissance de Jésus-Christ ?
L’humilité nous permet de voir l’autre plus grand que nous-même.
 
Le Christ savait avoir pour tous ceux qu’il rencontrait, souvent les plus pauvres, un regard aimant qui fait progresser en humanité. C’est à cette attitude que nous sommes appelés.
 
1. La royauté du Christ n’est vraiment pas de ce monde : elle s’exprime dans l’humilité, sans éclat. Il ne cherche pas à ressembler aux puissants mais va vers les plus pauvres ; et sa royauté demeure. 
 
La royauté qui ne passe pas, ne se pare pas
 
Je vais commencer par un exemple qui me frappe : durant la fête des rameaux, le Seigneur demande un ânon pour monture. L’âne pourtant est l’animal méprisable.
 
Deux mille ans plus tard, même le pape circule dans une papamobile offerte par une grande marque. Les grands de ce monde circulent dans des équipages extraordinaires.
 
Je suis frappé de voir comment on voulait les toucher, y compris des figures maléfiques comme Hitler. Il rassemblait des foules qui voulaient le toucher.
 
De Gaulle, qui a relevé la France, a connu aussi le toucher de la foule. Mais tous ces hommes sont passés.
 
L’Eucharistie consacre éternellement l’humilité du Christ
 
Aux rameaux, la foule s’est rassemblée pour saluer le Christ, et en faire un roi. À cet instant, Jésus prend une bête méprisable comme signe de solennité.
 
Et deux mille ans après, ce sont 1,2 milliard de personnes qui veulent le rencontrer, et qui peuvent le toucher et le saisir dans l’Eucharistie.
 
Dans son humilité, le Christ nous a laissé une trace vivante dans le pain et le vin de l’Eucharistie, célébrée dans le monde entier par quelques 400.000 prêtres.
 
Sa vie reste parmi nous dans la plus grande humilité, dans le dépouillement de l’hostie, la simplicité du pain quotidien.
 
2. Jésus a vécu une vie au service des plus pauvres, jusqu’au dépouillement absolu de la Croix. Il place au centre les enfants, les malades, les méprisés. Son attention va aux plus petits qui sont révélés dans leur dignité d’enfants de Dieu.
 
Jésus nous a enseigné à nous mettre au service
 
Un autre signe incroyable est le lavement des pieds. Le Fils de Dieu veut laver les pieds de ses disciples.
 
Pierre commence par refuser tellement c’est invraisemblable. C’est le signe de l’humilité que nous devons avoir sur terre les uns pour les autres.
 
Les pauvres sont le trésor de l’Église nous rappelle le pape François. Il a fait installer des sanitaires pour les miséreux qui vivent sous les colonnes du Vatican.
 
Le pape s’intéresse vraiment aux pauvres.
 
Il porte une attention concrète aux personnes, prises pour ce qu’elles sont
 
Le Christ a des actes précis envers les plus pauvres, quand il guérit un paralysé qui désespérait de pouvoir entrer dans le bassin qui devait le guérir (Jean 5,3), quand il reconnaît la beauté du don de la vieille femme qui donne en aumône tout ce qu’elle a (Marc 12,41), quand il évite la lapidation d’une pécheresse (Jean 8,7).
 
Ce sont des actes admirables ; « Je ne suis pas venu pour les bien portants mais pour les malades » affirme-t-il (Matthieu 9,9).
 
Lorsqu’on lui demandait de guérir des personnes absentes, il pouvait agir, non comme un magicien, mais en insistant sur le fait que c’est leur foi qui les sauve.
 
Dès sa naissance, le Christ est sur les routes, émigré, petit, refusé à l’auberge. Il a vécu dans la pauvreté, s’est fait baptiser par Jean-Baptiste.
 
Il nous appelle : « mettez-vous à mon école car je suis doux et humble de cœur » (Matthieu 11,29).
 
Sa Passion pour les pauvres transcende l’Histoire
 
Le plus frappant pour tous les chrétiens est finalement la Résurrection, un relèvement après les pires humiliations, la souffrance et la mort en croix. « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jean 15,13).
 
La volonté de toucher et de connaître le Christ demeure 2000 ans après. Ce qu’il était nous l’apprenons par l’Évangile, dans la foi et la méditation.
3. L’humilité consiste à toujours voir l’autre plus grand que soi. Jésus nous enseigne à porter sur toute personne, en particulier les rejetés, un regard de confiance, qui honore son humanité. Ce regard peut changer une vie. « Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes. » (Saint Vincent de Paul)
 
L’essentiel est le regard même
 
Sans cesse voir l’autre plus grand que soi, surtout le petit, le blessé, d’apparence ingrate, et l’aimer comme soi-même.
 
À un homme qui était sorti de voiture pour donner à un clochard, je demandais « as-tu vu la couleur de ses yeux ? ».
 
Sans humilité, on risque de donner comme à une borne, sans attention, sans un mot ou un regard ; alors manque l’essentiel.
 
L’humilité consiste à regarder l’autre en profondeur.
 
Le regard humble est un véritable miracle
 
Le Christ avait ce regard de confiance capable de transformer une vie, pour le collecteur d’impôts, pour la Samaritaine ; c’est là son véritable miracle, et c’est un miracle dont nous sommes capables.
 
C’est en posant sur toute personne ce regard que nous pouvons vivre l’humilité du Christ 2000 ans après.
 
Porter notre attention aux petits de notre temps
 
Dans notre monde troublé, nous pouvons en particulier faire la rencontre des autres religions et cultures.
 
On peut penser aux habitants des banlieues de nos villes. Même s’ils nous rejettent, nous avons à les voir et à les aimer. Porter sur tous un regard humble, qu’ils soient petits ou qu’ils soient grands, mais surtout s’ils sont petits.
 
La façon dont on regarde les gens peut les changer.
 
« Les pauvres sont tes maîtres » (Saint Vincent de Paul)
 
« Jeanne, tu verras bientôt que la charité est lourde à porter. Plus que le broc de soupe et le panier plein… mais tu garderas ta douceur et ton sourire. Ce n’est pas tout de donner le bouillon et le pain. Cela les riches peuvent le faire.
 
Tu es la petite servante des pauvres, la fille de la charité, toujours souriante et de bonne humeur ; ils sont tes maîtres, des maîtres terriblement susceptibles et exigeants, tu verras.
 
Alors, plus ils seront laids et sales, plus ils seront injustes et grossiers, plus tu devras leur donner de ton amour !
 
Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes. » (Saint Vincent de Paul dans le film Monsieur Vincent)
 
4. On peut compter aujourd’hui de nombreux lieux de notre société où les petits sont écrasés par l’orgueil humain. Ce sont autant de chantiers d’humilité.
L’orgueil menace la vie et écrase la faiblesse
 
Avec les dernières lois, l’IVG ne nécessite plus d’autorisation parentale, plus de dialogue.
 
Alors que l’avortement avait été donné pour les femmes les plus pauvres, pour subvenir à des situations de détresse, il s’agit maintenant de taire les explications, d’écraser sous le silence les moindres complications.
 
L’orgueil nie la souffrance de nombreuses femmes.
 
L’euthanasie à son tour vient de l’orgueil des gens qui ne veulent pas souffrir. On pique et c’est fini.
 
Il y a un orgueil démesuré vis-à-vis de la personne, et des plus faibles en particulier.
 
L’humilité fait passer les personnes avant le confort
 
Un père, sous-directeur de son supermarché, avait décidé de ne pas être directeur pour ne conserver deux heures quotidiennes avec ses enfants. Il a vu avec humilité le fait de rester présent à sa famille.
 
De nos jours, 70% des personnes âgées meurent seules à l’hôpital, alors qu’il y a 50 ans ils mourraient la main dans la main de leur enfant.
 
Le prêtre a son propre chantier d’humilité
 
Le charisme du prêtre est de faire la messe pour le peuple ; l’Eucharistie doit être proche des petits, des jeunes et des vieux à la fois.
 
C’est là l’humilité du prêtre qui doit comprendre que l’Eucharistie n’est pas pour lui-même mais pour les jeunes et les vieux. Il faut une liturgie vivante, que les jeunes puissent comprendre.
 
L’humilité n’est pas la voie facile, mais elle est la voie de la vie en vérité
 
L’homme veut que tout soit beau et jeune ; le reste est nié ; c’est d’un orgueil phénoménal.
 
Cependant ce n’est pas inéluctable. Le chrétien s’il est humble saura trouver les moyens d’aider la fille qui veut se faire avorter, de s’engager, de trouver un travail et un logement.
 
L’humilité demande beaucoup de travail sur soi-même et au service des autres.
 
Guy Gilbert
________________________________________________________________________
 

Vous voulez être vraiment libre?

Céder et succomber à nos passions est le plus bas des esclavages, de même que les dominer est la seule liberté.

(Saint Justin le Philosophe et martyr)

 

 

Você quer ser realmente livre?

Ceder e sucumbir às nossas paixões é o mais baixo da escravidão, assim como dominá-las é a única liberdade.

(São Justino, o Filósofo e Mártir)

Le pape émérite (de l'Eglise Romaine-catholique) coule des jours heureux à Mater Ecclesiae.

 

Dans le calme et la quiétude du petit monastère, il ne craint pas l'approche de la mort.

« Il faut se  préparer à mourir.

Non pas en accomplissant certains actes, mais en vivant tout en se préparant à passer le  dernier examen devant Dieu.

À quitter ce monde et à  se retrouver devant Lui et les saints, devant ses amis et ses ennemis.

En quelque sorte, à accepter la finitude de cette vie et à se mettre en chemin pour se retrouver en présence de Dieu.

Je cherche à le faire en gardant toujours à l'esprit que la fin se rapproche ; en cherchant à me préparer à ce moment et surtout en l'ayant toujours en tête.

L'important, ce n'est pas de se l'imaginer, mais de vivre avec la conscience que la vie tout entière tend vers cette rencontre. »

Charles de Pechpeyrou

________________________________________________

LE 21 JUILLET:

 

Saint Victor

 

 

C'est un martyr marseillais exécuté en 290.

 

Victor était un officier de l'armée romaine.

Converti au christianisme, il refusa d'abjurer lors d'une persécution.

Il aurait été humilié par la foule hostile, puis emprisonné avec trois hommes qu'il aurait convertis, Longin, Alexandre et Félicien.

Tous condamnés à mort, les trois disciples furent décapités mais Victor fut broyé par une meule devant les bains publics.

Son image est parfois accompagnée par une meule, le voici en chevalier.

 

Un grand monastère St Victor existait à Marseille dès le Vème siècle, à Paris la célèbre abbaye St Victor, fut un grand centre  de la vie intellectuelle.

 

A la recherche de la lance de Longinus

Selon l'Evangile de saint Jean, lorsque Jésus fut crucifié, un soldat romain du nom de Longinus transperça le flanc du Christ avec sa lance pour s'assurer qu'il était bien mort.

Cette arme, baptisée la «lance du destin» ou «sainte lance», est aussitôt devenue une relique très convoitée. Après l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne, en 1938, Hitler s'est précipité à Vien

Qui doit prier sans cesse?
(st Grégoire)
 

Que personne ne pense, mon cher ami Chrétien, que seuls les prêtres et

les moines ont besoin de prier sans cesse, et non pas les laïcs.

Non, tout Chrétien, sans exception, doit toujours demeurer dans la prière.


saint Grégoire Palamas

Quem deve orar constantemente?

(São Gregório)

Que ninguém pense, meu querido amigo Chrétien, que somente padres e

os monges precisam orar constantemente, e não os leigos.

Não, todo cristão, sem exceção, deve sempre permanecer em oração.


São Gregório Palamas

 



Let not one think, my fellow Christian, that only priests and monks need to pray without ceasing and not laymen. No, every Christian without exception ought to dwell always in prayer.

من يجب أن يصلي باستمرار؟
(سانت غريغوري)

دعونا لا أحد يفكر ، صديقي العزيز كريتيان ، أن الكهنة فقط و

يحتاج الرهبان للصلاة باستمرار ، وليس للعلمانيين.

لا ، كل مسيحي ، دون استثناء ، يجب أن يبقى دائماً في الصلاة.


القديس غريغوريوس بالاماس

 

AU FIL DU NET POUR ALIMENTER VOTRE RÉFLEXION ET .....VOS PRIÈRES.
Atteintes à la laïcité : jusqu'à 30 signalements par jour dans les établissements scolaires

Publié le 17 Juillet 2018 par France Révolution

Jean-Michel Blanquer à l'Assemblée nationale

Jean-Michel Blanquer à l'Assemblée nationale

Les professeurs signalent jusqu'à 30 fois par jour des atteintes à la laïcité en France, via un site dédié, créé en mai. Jean-Michel Blanquer avait tenu à préciser que ces signalements étaient peu souvent liés à des signes de radicalisation.

Le ministère de l'Education nationale a rapporté, ce 16 juillet, que les signalements de professeurs et autres personnels de l’Education nationale concernant des atteintes à la laïcité atteignaient parfois le nombre de trente par jour, avant les vacances d'été. Il y a eu «un appel d'air au démarrage, ce qui montre que ce dispositif répondait à un besoin» avant «que les choses se ralentissent, notamment à cause des vacances», a rapporté le ministère, cité par l'AFP.

Une «adresse de saisine» sur internet a été créée au cours du mois de mai par le ministère, afin que le personnel scolaire puisse signaler des actes ou des comportements portant atteinte à la laïcité. A la suite d'un signalement, un appel téléphonique est établi sous 24 heures (sauf le week-end) avec la personne signalant le fait et l'un des membres de l'équipe de veille.

C'est le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer qui est à l'origine de ce dispositif, inclus dans son plan laïcité. Ce plan comprennd également la distribution d'un vade-mecum, un livret servant de référence en matière de laïcité pour les établissements. Un «conseil des sages» a aussi été mis en place sur cette thématique, ainsi qu'une équipe laïcité dans chaque rectorat.

Invité sur la radio Europe 1 le 15 juillet, Jean-Michel Blanquer avait déclaré que ces signalements n'étaient «heureusement» pas toujours liés à des soupçons de radicalisations d'un élève, mais étaient souvent dus à un «problème d'atteinte à la laïcité» moins inquiétant. «C'est à l'institution de réagir, à l'établissement ou au rectorat d'assurer l'interface avec la police», a-t-il ajouté concernant le rôle du corps professoral vis-à-vis des forces de l'ordre.

 

 
Flash info :
 
Le site Gènéthique a été indisponible suite à une panne de serveur. Merci de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée.
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Opinions contradictoires au sein du gouvernement sur la loi élargissant l’accès à la PMA
François de Rugy, président de l’Assemblée Nationale a annoncé jeudi dernier qu’il comptait sur les députés pour faire une proposition de loi ouvrant la PMA aux femmes lesbiennes et célibataires, dissociant ainsi la loi PMA de la révision des...
 
 
En Israël, l’extension de la loi sur la gestation pour autrui votée "à pile ou face"
Mercredi, la Knesset a adopté le projet de loi sur l’extension de l’éligibilité à  la gestation pour autrui[1] « aux femmes célibataires et aux femmes qui ne peuvent pas devenir...
 
 
33% des américains ont eu recours ou connaissent une personne ayant eu recours à une technique de reproduction artificielle
Quarante ans après la naissance de Louise Brown, premier bébé éprouvette née d’une fécondation in vitro, une étude du Pew research Center of fertility treatment révèle que 33% des adultes américains reconnaissent qu’eux-mêmes ou...
 
 
Chute de la fécondité française : la politique familiale en cause
L’indice de fécondité est tombé à 1,88 en France. La France n'encourage plus à avoir des enfants. Au contraire la natalité allemande progresse, remontée à 1,59 en 2015.   La natalité française continue à chuter....
 
 
En Angleterre, malgré une population vieillissante, les soins palliatifs ne sont pas prioritaires
Le King's College de Londres vient de publier une étude montrant que les autorités locales en Angleterre ne donnent pas la priorité aux soins palliatifs, et ce, malgré les problèmes de santé posés par une population vieillissante....
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Procréation Médicalement Assistée - Manuel pour les jeunes
Le manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune consacré à la Procréation Médicalement Assistée veut apporter des réponses scientifique, juridique et éthique claires et précises.
 
 Faites un don à Gènéthique

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Où nous trouver ? 

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):

NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Prochains Rendez-Vous

 

Liturgique en fin JUIN,

 

début Juillet 2018:

*Messes tous les dimanches au Monastère.

*En Semaine Services Liturgiques réguliers.

Dimanche 10, Messe à 10h30 suivie d'un repas fraternel,
programme habituel.

*Tous les 22,, Petit Pèlerinage autour des reliques de St Charbel et Sainte Rita

*Tous les 29, Petit Pèlerinage à Saint Michel Archange 

¤DIMANCHE 22 JUILLET, 9ème Dimanche après la Pentecôte, Pèlerinage à SAINT CHRISTOPHE, BENEDICTION DES VOITURES

Saint Christophe, protègez les voyageurs !

10h30, Messe du 8ème Dimanche après la Pentecôte suivie du programme habituel

-+-

Neuvième dimanche après la Pentecôte

  • Saint Qurbana
    • Actes 28:11-22 :
  • 11 C’est au bout de trois mois que nous avons repris la mer à bord d’un navire d’Alexandrie, portant comme emblème les Dioscures, et qui avait passé l’hiver dans l’île.
  • 12 Nous avons abordé à Syracuse et nous y sommes restés trois jours.
  • 13 Après avoir levé l’ancre, nous avons atteint Reggio. Le lendemain, est survenu un vent du sud, et en deux jours nous sommes arrivés à Pouzzoles.
  • 14 Nous y avons trouvé des frères qui nous ont invités à passer sept jours chez eux. Voici comment nous sommes arrivés à Rome.
  • 15 De la ville, les frères, qui avaient entendu parler de nous, sont venus à notre rencontre jusqu’au lieu-dit Forum-d’Appius et à celui des Trois-Tavernes. En les voyant, Paul a rendu grâce à Dieu et repris courage.
  • 16 À notre arrivée à Rome, il a reçu l’autorisation d’habiter en ville avec le soldat qui le gardait.
  • 17 Trois jours après, il fit appeler les notables des Juifs. Quand ils arrivèrent, il leur dit : « Frères, moi qui n’ai rien fait contre notre peuple et les coutumes reçues de nos pères, je suis prisonnier depuis Jérusalem où j’ai été livré aux mains des Romains.
  • 18 Après m’avoir interrogé, ceux-ci voulaient me relâcher, puisque, dans mon cas, il n’y avait aucun motif de condamnation à mort.
  • 19 Mais, devant l’opposition des Juifs, j’ai été obligé de faire appel à l’empereur, sans vouloir pour autant accuser ma nation.
  • 20 C’est donc pour ce motif que j’ai demandé à vous voir et à vous parler, car c’est à cause de l’espérance d’Israël que je porte ces chaînes. »
  • 21 Ils lui répondirent : « Pour notre part, nous n’avons pas reçu à ton sujet de lettre en provenance de Judée, et aucun frère venu ici n’a rapporté ou dit du mal de toi.
  • 22 Nous souhaitons pourtant apprendre de toi ce que tu penses, car nous avons été informés que votre groupe est contesté partout. »
    •  
    • 1ère aux Corinthiens 6: 1-11 :
  • 01 Lorsque l’un d’entre vous a un désaccord avec un autre, comment ose-t-il aller en procès devant des juges païens plutôt que devant les fidèles ?
  • 02 Ne savez-vous pas que les fidèles jugeront le monde ? Et si c’est vous qui devez juger le monde, seriez-vous indignes de juger des affaires de moindre importance ?
  • 03 Ne savez-vous pas que nous jugerons des anges ? À plus forte raison les affaires de cette vie !
  • 04 Et quand vous avez de telles affaires, vous prenez comme juges des gens qui n’ont pas d’autorité dans l’Église !
  • 05 Je vous le dis à votre honte. N’y aurait-il parmi vous aucun homme assez sage pour servir d’arbitre entre ses frères ?
  • 06 Pourtant, un frère est en procès avec son frère, et cela devant des gens qui ne sont pas croyants !
  • 07 C’est déjà un échec pour vous d’avoir des litiges entre vous. Pourquoi ne pas plutôt supporter l’injustice ? Pourquoi ne pas plutôt vous laisser dépouiller ?
  • 08 Au contraire, c’est vous qui commettez l’injustice et qui dépouillez les autres, et cela, vous le faites à des frères !
  • 09 Ne savez-vous pas que ceux qui commettent l’injustice ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, les idolâtres, les adultères, ni les dépravés et les sodomites,
  • 10 ni les voleurs et les profiteurs, ni les ivrognes, les diffamateurs et les escrocs, aucun de ceux-là ne recevra le royaume de Dieu en héritage.
    •  
    • Saint-Luc 14: 7-11 :
  • 07 Jésus dit une parabole aux invités lorsqu’il remarqua comment ils choisissaient les premières places, et il leur dit :
  • 08 « Quand quelqu’un t’invite à des noces, ne va pas t’installer à la première place, de peur qu’il ait invité un autre plus considéré que toi.
  • 09 Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendra te dire : “Cède-lui ta place” ; et, à ce moment, tu iras, plein de honte, prendre la dernière place.
  • 10 Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira : “Mon ami, avance plus haut”, et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui seront à la table avec toi.
  • 11 En effet, quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé. »
    •  

 

¤DIMANCHE 29 JUILLET, 10ème Dimanche après la Pentecôte, Pèlerinage à SAINTE ANNE  d'AURAY

Programme:

¤Samedi 28 à 17h, Messe de Vigile au Monastère (Logement sur place)

¤Dimanche 29, départ du Monastère à 6h du matin

 

INSCRIVEZ-VOUS VITE !

-+-

¤DIMANCHE 5 AOÛT, Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de Miséricorde et aux Saints du Kerala

10h30, Messe suivie du programme habituel (Prière pour l'unité,réception des fidèles...), départ le lundi matin des "Vacances familiales" vers le Sud-Ouest.

-+-

¤MERCREDI 15  AOÛT, Grand Pèlerinage annuel de l'Assomption à Notre-Dame de Miséricorde

 

10h30, Messe suivie de la Procession Mariale et du Renouvellement de la Consécration de la France à Marie Reine et, par elle, au Christ son Roi. Repas fraternel et programme habituel (Prière pour l'unité,réception des fidèles...)

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

__________________________________________________________

NANTES (Relais Paroissial et Groupe de Prière Saint Charbel):

¤ PLUS DE PERMANENCES PASTORALES JUSQU’À LA RENTRÉE SCOLAIRE, cependant, JEUDI 5 et Vendredi 6 JUILLET, VISITES DES FAMILLES ET DES MALADES, BENEDICTIONS DES LIEUX,
*18h, Messe. En AOÛT, AUCUNE PERMANENCE PASTORALE EN RAISON DES "VACANCES FAMILIALES".

==============================


# Paroisse d'Aquitaine et Sud-Ouest

ANGOULÊME (Jauldes):

¤ DIMANCHES  8 et

22 JUILLET (Pèlerinage à SAINT CHRISTOPHE, BENEDICTION DES VOITURES ),

12 et 26 AOÛT . Programme habituel.

ANGOULÊME (Jauldes):

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. Tel:05.45.37.35.13

 

PÉRIGUEUX (La Chapelle Faucher)
¤SAMEDIS 21 JUILLET et 25 AOÛT
*10h30, Messe, suivie d'un repas fraternel,réception des fidèles

 

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER. Tel:05.45.37.35.13

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 21:04

L'EGLISE...St Augustin lit et

 

commente St Jean

 

L'Eglise est très présente dans les Homélies sur l’Évangile de Jean, et même dans le Commentaire sur la 1ère Epître.

Augustin est encore très pris par la querelle avec les donatistes qu'il accuse de déchirer l'Eglise. On retrouvera un peu partout exposé ce thème fondamental de l'unité et de l'universalité de l'Eglise.

Les donatistes prétendaient que seul un ministre saint pouvait donner un sacrement valide. Augustin comprend que par là les donatistes dépossèdent le Christ de ses prérogatives au profit de l'Eglise et de ses évêques : y a-t-il encore salut dans le Christ avec de telles thèses ? Augustin qui exprime sa souffrance de voir ainsi l'Eglise déchirée rappelle sans relâche que le baptême est don du Christ, que sa valeur et sa sainteté ne dépendent que des mérites du Christ : c'est en eux que les baptisés doivent placer leur espérance.

De nombreux symboles sont utilisés par Augustin pour représenter l'Eglise : la colombe, l'épouse, l'arche, la pierre, la pêche miraculeuse…

 

L'Eglise, épouse du Christ


Augustin s'interroge dans le Commentaire sur la 1ère Epître, Tr. II, 2, sur ce que l'on peut dire de l'Epouse quand on sait de l'Epoux qu'il "fallait que le Christ souffrît et ressuscitât le troisième jour." :

"Au sujet de l'Epouse, voyons ce qu'il dit : connaissant l'Epoux et l'Epouse, c'est en connaissance de cause que tu viendras aux noces. Car toute célébration est célébration nuptiale : on y célèbre les noces de l'Eglise. Le Fils du Roi doit prendre femme, et le Fils du Roi est lui-même Roi ; et ceux qui assistent aux noces sont eux-mêmes l'Epouse. Il n'en est point comme des noces charnelles : autres y sont les assistants, autre l'épouse ; dans l'Eglise, les assistants, s'ils sont dans les dispositions voulues, deviennent l'Epouse. Toute l'Eglise en effet est l'Epouse du Christ, elle dont l'origine et les prémices sont la chair du Christ : c'est là que l'Epouse s'est unie à l'Epoux dans la chair. C'est à juste titre que, nous montrant le prix de sa chair, il a rompu le pain ; et c'est à juste titre que, à la fraction du pain, s'ouvrirent les yeux des disciples et qu'ils le reconnurent." (p. 155)

Il insiste : l'Eglise, commencée à Jérusalem, s'est étendue à toutes les Nations : le Christ l'a placée en plein soleil, l'a plantée à la vue de tous, cette Eglise qui est sa chair ; le Christ, Tête, montant au ciel, laisse son Corps demeurer ici-bas, sur toute la terre (op. cit., X, 9) :

"Garde-toi de le frapper, garde-toi de lui faire violence, garde-toi de le fouler aux pieds : telles sont les dernières paroles du Christ au moment d'aller au ciel."

Augustin insiste sur l'importance de respecter les dernières paroles du Christ :

"Frères, pensez-y avec votre cœur de chrétien. Si les paroles de celui qui va au tombeau sont pour ses héritiers si douces, si chères, d'un si grand poids, que ne doivent pas être pour les héritiers du Christ les dernières paroles qu'il ait dites, alors qu'il allait, non pas pour retourner au tombeau, mais monter au ciel ! (Commentaire sur la 1ère Ep., X, 9, p. 435).

Et Augustin dénonce ainsi ceux qui divisent l'Eglise : "la langue est une épée plus acérée que le fer." Il affirme à la fin de ce Traité (X, 10) :

"Où est la rémission des péchés, là est l'Eglise. Comment, l'Eglise ? C'est en effet à elle qu'il a été dit : "Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux, et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux [Mt 16, 19]." Jusqu'où s'étend cette rémission des péchés ? "A toutes les nations, à commencer par Jérusalem". [Lc 24, 47]. Voilà : crois au Christ !" (p. 439).

L'Eglise est mêlée de justes et de pécheurs (Tr VI), comme Tertullien l'avait déjà souligné en notant que, comme dans l'arche, il y a dans l'Eglise "le corbeau et la colombe, le loup, le chien et le serpent" (De idolatria, 24). Augustin dénonce ainsi les donatistes qui veulent se séparer des pécheurs, prétendant que cette rupture les garde de toute contamination.

"Il était juste que le corbeau fut lâché de l'arche et qu'il n'y revînt pas ; la colombe aussi fut lâchée de l'arche et elle revint ; ce sont ces deux oiseaux que Noé a lâchés. Il avait un corbeau dans l'arche, il avait aussi une colombe. L'arche renfermait ces deux espèces d'oiseaux et, si l'arche était une figure de l'Eglise, vous voyez dès lors que dans le déluge de ce siècle l'Eglise doit nécessairement contenir ces deux espèces d'hommes, le corbeau et la colombe. Qui sont les corbeaux ? Ceux qui recherchent leurs propres intérêts. Qui sont les colombes ? Ceux qui recherchent les intérêts du Christ." (Homélies sur l'Evangile de Jean, Tr. VI, 2, pp. 345-347).

Augustin précise d'ailleurs que ce ne sont pas seulement les schismatiques et les hérétiques qui représentent le corbeau, "mais encore ceux qui tout en étant mêlés corporellement à son Unité en sont séparés par une vie mauvaise" (De baptismo, 1, 10, 14).

On trouve ici toute la question de la "sainteté du ministre" : son péché n'empêche pas le passage de la grâce : c'est le Christ qui baptise dans l'Esprit Saint :

"Que Pierre baptise, c'est lui [le Christ] qui baptise ; que Paul baptise, c'est lui qui baptise ; que Judas baptise, c'est lui qui baptise" (Tr VI, 7, p. 357).

Cette prérogative du Christ assure l'unité du baptême :

"Comment donc se fait-il que si l'un [un saint de l'Eglise], par exemple, est baptisé par un ministre juste et saint, et l'autre par un ministre d'un moindre mérite devant Dieu, d'un rang moins élevé dans la hiérarchie, d'une moindre continence, d'une moindre sainteté de vie, ils reçoivent cependant l'un et l'autre quelque chose d'identique, d'égal et de pareil, sinon parce que c'est lui qui baptise ?" (Tr. Vi, 7, p. 359).

Le baptême, en outre, ne produit ses fruits que dans l'Eglise : le baptême est inutile hors de l'Eglise (cf. Tr VI, 13-16). Augustin distingue le baptême de ses effets : or ses effets sont nuls sans la charité.

 

L'unité de l'Eglise.


Augustin rappelle toujours l'unité fondamentale de l'Eglise. Divers symboles servent cette proclamation : par exemple la référence à la tunique du Christ (tunique en une seule pièce) :

"Il y avait une tunique. Voyons comment elle était : tissée depuis le haut. Que signifie cette tunique tissée depuis le haut, sinon la charité ? Que signifie cettetunique tissée depuis le haut, sinon l'Unité ? Considère cette tunique que les bourreaux du Christ eux-mêmes n'ont pas partagée. Il est écrit en effet : Ils se disent entre eux : Ne la partageons pas, mais tirons-la au sort [Jn 19, 23-24]. Voilà bien ce que vous avez entendu dans le Psaume. Les bourreaux n'ont pas déchiré le vêtement, des chrétiens divisent l'Eglise." (Hom. sur l'Ev. de Jean, Tr. XIII, 13) [cf. les Donatistes].

Cette idée est d'ailleurs fortement reprise dans l'Enn. In Ps. 21, 2e discours, 19 :

"Ils se sont partagés mes vêtements. Ses vêtements, ce sont ses sacrements. Ses vêtements, ses sacrements ont pu être divisés par les hérésies, mais il y avait là un vêtement que personne n'a divisé. Et ils ont tiré mon vêtement au sort (Ps., 21, 19). Il y avait là, dit l'Evangéliste, une tunique tissée depuis le haut. Par conséquent du ciel, par conséquent du Père, par conséquent du Saint-Esprit. Quelle est cette tunique sinon la charité, que personne ne peut diviser ? Quelle est cette tunique sinon l'Unité ? On la tire au sort, personne ne la divise. Les hérétiques ont pu se diviser les sacrements, ils n'ont pas divisé la charité. Et parce qu'ils n'ont pas pu la diviser, ils se sont éloignés, mais elle-même demeure absolument intacte. Par le sort elle est octroyée à certains : celui qui la possède est en sécurité ; personne ne le pousse hors de l'Eglise catholique et, s'il commence à la posséder au dehors, il est introduit en elle, comme le rameau d'olivier par la colombe."

 

L'Eglise est bâtie sur la pierre.


Au Tr. VII, Augustin nous précise que dans le nom de Pierre donné par Jésus, le nom de l'Eglise est figuré.

Il faut rappeler que la pierre dont l'apôtre tient son nom est à identifier avec le Christ.
Insister aussi sur le fait que la pierre est identifiée avec l'Eglise.
"S'il écoute et met en pratique, il bâtit sur la pierre ; s'il écoute et ne met pas en pratique, il bâtit sur le sable." (Tr. VII, 14, p. 439)

puis :

"Il y a deux sortes de bâtisseurs, ceux qui bâtissent sur la pierre et ceux qui bâtissent sur le sable. Que dire dès lors de ceux qui n'écoutent pas ? Sont-ils en sécurité ? Le Seigneur les déclare-t-il en sécurité parce qu'ils ne bâtissent rien ? Ils sont nus sous la pluie, en face des vents et des torrents : quand ceux-ci se déchaînent, ils les emportent avant de renverser les maisons. Il n'y a donc de sécurité qu'à bâtir, et à bâtir sur la pierre. Si tu veux écouter sans mettre en pratique, tu bâtis sans doute, mais tu bâtis une ruine et, quand la tentation vient, elle renverse la maison et elle t'emporte avec ta ruine. Mais si tu n'écoutes pas, tu restes sans abri et c'est toi-même qui seras emporté par ces tentations. Ecoute donc et mets en pratique : c'est l'unique remède. Combien peut-être aujourd'hui, parce qu'ils ont écouté sans mettre en pratique, ont été emportés par le torrent de cette fête ? Ils écoutaient en effet et ne mettaient pas en pratique, cette fête annuelle est arrivée comme un fleuve, le torrent a débordé, il passera et se desséchera, mais malheur à celui qu'il aura emporté ! Que votre Charité le sache donc, à moins d'écouter et de mettre en pratique on ne bâtit pas sur la pierre et on ne relève pas de ce nom si grand, que le Seigneur a ainsi recommandé ! "

 

Et Augustin dit à propos de Pierre :

 

"Le Seigneur a donc voulu qu'il porte d'abord un autre nom, afin que le changement même de son nom fasse mieux ressortir la force du mystère."

En outre, le Christ a bâti l'Eglise sur la pierre et non sur l'injustice ; il a donné le pouvoir de baptiser aux évêques et non aux injustes (cf. en particulier, ce sont encore les donatistes qu'Augustin vise ici !). La pierre qui porte l'Eglise est la foi en la divinité du Christ, telle qu'elle a été confessée par Pierre.

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans CATECHISME et CATECHESE Spiritualité Chrétienne
16 juillet 2018 1 16 /07 /juillet /2018 07:51

PÈLERINAGE A SAINT CHRISTOPHE

¤DIMANCHE 22 JUILLET, 9ème Dimanche après la Pentecôte, Pèlerinage à SAINT CHRISTOPHE, BENEDICTION DES VOITURES

Saint Christophe, protègez les voyageurs !

10h30, Messe du 8ème Dimanche après la Pentecôte suivie du programme habituel

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

22 JUILLET (Pèlerinage à SAINT CHRISTOPHE, BENEDICTION DES VOITURES ),

ANGOULÊME

(Jauldes):

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. Tel:05.45.37.35.13

 

Une prière à saint Christophe avant de partir en vacances
SAINT CHRISTOPHER
 

L'heure des grands départs en vacances approche. En voiture, en bateau, en avion, en train : quel que soit le mode de locomotion, il est toujours bon de confier son itinéraire à saint Christophe.

La tradition rapporte que Reprobus, un géant qui servait le Diable, se convertit après avoir découvert la puissance du Christ. Il met alors sa force et sa stature au service de son prochain, en se postant près d’un cours d’eau et en proposant ses services pour le franchir.

Un jour, il entend un petit enfant l’appeler. Il le prend alors sur ses épaules pour traverser les flots. Mais le petit enfant est tellement lourd qu’il est sur le point de se noyer. Une fois l’autre berge atteinte, il demande à l’enfant la raison de son poids. Celui-ci répond qu’il n’a pas seulement porté un enfant, mais aussi le monde entier qu’Il a créé. Car c’était l’Enfant Jésus.

Depuis ce jour, Reprobus a pris le nom de « Christophe », étymologiquement, « celui qui porte le Christ » en grec. Il est martyrisé vers 250 en Lycie. Il est le patron des voyageurs et de l’arme du train dans l’armée.

Prière avant de partir en voyage
Accordez-moi, Seigneur, une main ferme et un regard vigilant ;
que personne ne soit blessé quand je passe.
Vous nous avez donné la vie,
je prie pour qu’aucun de mes actes ne puisse enlever ou endommager ce Don de Votre bonté.
Abritez, Ô Seigneur, ceux qui m’accompagnent,
des maux du feu et de toutes les calamités.
Apprenez-moi à utiliser mon véhicule pour le besoin des autres,
et à ne pas manquer, par amour de la vitesse excessive,
la beauté du monde ;
et qu’ainsi, je puisse continuer ma route avec joie et courtoisie.
Saint Christophe, saint patron des voyageurs,
protège-moi et conduis-moi en toute sécurité vers ma destination.

 

Quel saint porte l’Enfant-Jésus sur ses épaules ?
SAINT CHRISTOPHE
© Shutterstock
Saint Christophe, fresque d'une façade de maison à Graz en Autriche.

Comment identifier un saint que l'on rencontre au détour d'une rue, d'un musée, d'une église, sous la forme d'une statue ou d'une peinture ? Aleteia vous donne les clés pour reconnaître les symboles de chaque personnage et devenir ainsi incollable. Aujourd'hui : saint Christophe.

Représentation :

Saint Christophe est généralement représenté sous la forme d’un géant, tenant à la main un bâton fleuri, et traversant un cours d’eau avec l’Enfant-Jésus sur ses épaules. L’Enfant est souvent représenté nu, la main tendue en geste de bénédiction ou tenant un globe. Quelques représentations illustrent son martyre mais elles sont beaucoup plus rares. En Orient, on rencontre une iconographie plus particulière : saint Christophe cynocéphale possédant une tête de chien. On a voulu voir un lien entre Anubis, dieu égyptien mais sans vraiment établir une filiation certaine entre les deux personnages.

© Wikimedia
Représentation de saint Christophe à Kermina en Grèce.
Vie et légende :

Depuis le Ve siècle, une légende s’est constituée autour d’un certain Christophoros (« qui porte le Christ »), martyrisé sous Dèce. Il serait à rapprocher d’un certain Reprobus appartenant au peuple des cynocéphales, qui, lors de son baptême reçoit le nom de Christophoros et prend forme humaine.

Petit à petit, le culte de Christophe se répand dans le monde chrétien. Il est représenté sous la forme d’un géant de Cana. D’abord engagé auprès de Satan, qu’il croyait être le souverain le plus puissant du monde, il remarque que celui-ci fuit à la vue d’un crucifix. Il décide alors de servir le Christ et aide les voyageurs à traverser un cours d’eau dangereux.

© Wikimedia
Saint Christophe par Mostaert.

Un soir, alors qu’il transporte un enfant sur ses épaules, celui-ci devient de plus en plus lourd. Arrivé sur le rivage l’enfant lui déclare : « Je suis le Christ, ton roi, lui révèle alors l’enfant, tu as porté sur tes épaules celui qui a crée le monde. Pour preuve, enfonce ton bâton dans le sol : demain il aura fleuri et portera des fruits ».

Par la suite, Christophe part prêcher en Lycie mais il est arrêté et torturé. Il finit par mourir décapité.

Patron :

Saint Christophe est devenu en occident le patron des mourants et des automobilistes.

PRIÈRE À SAINT CHRISTOPHE

 

Seigneur, écoutez favorablement nos supplications, afin que, célébrant votre glorieux martyr, Saint Christophe, nous ne soyons troublés, ni par les menaces d’injustes persécuteurs, ni par aucune adversité.

Nous vous le demandons par Notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils qui vit et règne avec vous, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles.

Amen !

 

Saint Christophe, priez pour nous.

Nos Saints Anges Gardiens, veillez sur nous.

Amen !

Pour faire une neuvaine à Saint-Christophe, répéter cette prière pendant 9 jours.

Piste de reflexion: 

« Pourquoi je voyage … Parce que le monde n’est pas tout entier ici ! » Discours de Jean Paul II à des enfants d’une paroisse roumaine.

Que ce soit pour un pèlerinage, une mission humanitaire, une découverte d’un pays, etc , le voyage est beau et riche s’il est effectué avec le cœur.  Aujourd’hui, nous prions le Saint Patron des voyageurs, Saint Christophe feté le 21 aout. 

On dit que Christophe de Lycie était un géant qui s’était libéré du pouvoir du diable et mis au service de Dieu. Il était passeur de voyageurs à travers un torrent impétueux.

Un jour, arrive un petit enfant. S’appuyant sur son bâton, Christophe le prend sur ses épaules pour lui faire traverser le torrent et son danger mortel. Il s’étonne de son lourd poids mais l’enfant lui répond :  «En me portant, c’est le monde entier que tu as porté » .

Martyr, son culte est attesté dès le Ve siècle, en Bithynie, où une basilique lui fut dédiée.

 

Prière:

Prions saint Christophe pour que nos voyages se passent dans les meilleures conditions et qu’ils soient riches en rencontre, et en hospitalité !

Christophore sancte, virtutes saut tibi tantae, 
Qui te mane vident, nocturno tempore rident. 
Christophore sancte, speciem qui eumque tuetur, 
Ista nempe die non morte mala morietur. 
Christophorum videas, postea tutus eas.


« Saint Christophe, tes vertus sont si grandes que quiconque te voit le matin est joyeux quand la nuit tombe. 
Saint Christophe, qui voit ton portrait est assuré de ne pas mourir ce jour-là de malemort 
Regarde Saint Christophe, puis va-t-en rassuré. » 

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2018 7 15 /07 /juillet /2018 21:02

 

Hier, le 11 Juillet 2018 se tenait, faisant suite à une large consultation des membres du "Conseil de l'Eglise" Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma une réunion du comité de rédaction d'un document relatif à l'avenir de nos fondations au Cameroun et de la pérennité de la mission en ce Pays.
Les fidèles Français et Africains qui participèrent aux réunions successives de l'Association Cultuelle, de l'Association archidiocésaine, connaissent le dossier.
Le document final sera transmis en heure et en temps aux membres de l'association cultuelle de la Métropolie de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma en même temps qu'à nos frères Camerounais.

---------------------------

 

Yesterday, July 11, 2018 was held, following a wide consultation of the members of the "Council of the Church" Syro-Orthodox Francophone Mar Thoma a meeting of the drafting committee of a document on the future of our foundations in Cameroon and the durability of the mission in this country.
The faithful French and Africans who participated in successive meetings of the Cultuelle Association, the Archdiocesan Association, know the file.
The final document will be sent on time to members of the Metropolitan Association of the Syro-Orthodox Church Francophone Mar Thoma at the same time as our brothers Cameroonians.

----------------------------

 

Ontem, 11 de julho de 2018 foi realizada, após uma ampla consulta dos membros do "Conselho da Igreja" francófono ortodoxo-ortodoxo Mar Thoma, uma reunião do comitê de redação de um documento sobre o futuro de nossas fundações nos Camarões e a durabilidade da missão neste país.
Os fiéis franceses e africanos que participaram de sucessivas reuniões da Associação Cultuelle, a Associação Arquidiocesana, conhecem o arquivo.
O documento final será enviado a tempo aos membros da Associação Metropolitana da Igreja Siro-Ortodoxa Francófona Mar Thoma, ao mesmo tempo que nossos irmãos camaroneses.

VACANCES FAMILIALES ET PATRONAGE :
Hier, le 11 Juillet , les jeunes et moins jeunes présents aux "Vacances familiales" participaient aux activités suivantes :
*Visite aux moines Trapistes de Soligny-La-Trappe où ils écoutèrent et virent un documentaire sur la vie monastique selon la règle de Saint Benoît telle que transmise dans la tradition cistercienne. (Photos)
*Activités sportives et récréatives à la Plage de Soligny (Vous n'aurez pas de photos, trop occupés à s'amuser, ces "chenapans" on oublié de satisfaire à leur promesse de m'en faire. )
---------------------------
FÉRIAS E PATRONAGEM FAMILIARES:
Ontem, dia 11 de julho, jovens e idosos presentes na "Family Vacations" participaram das seguintes atividades:
* Visita aos monges Trapistes Soligny-La-Trappe, onde ouviram e viram um documentário sobre a vida monástica de acordo com o governo de São Bento transmitido na tradição cisterciense. (Fotos)
* Atividades esportivas e recreativas na Praia de Soligny (Você não terá fotos, ocupado demais para se divertir, esses "chenapans" nos esquecemos de cumprir sua promessa de me fazer.)
-----------------------------
FAMILY HOLIDAYS AND PATRONAGE:
Yesterday, the 11th of July, young and old people present at "Family Vacations" took part in the following activities:
* Visit to the monks Trapistes Soligny-La-Trappe where they listened and saw a documentary on the monastic life according to the rule of Saint Benedict as transmitted in the Cistercian tradition. (Photos)
* Sports and recreational activities at the Soligny Beach (You will not have photos, too busy to have fun, these "chenapans" we forgot to fulfill their promise to make me.)

 

 

 

Merveilleux témoignage de Saint Augustin:

Tu as appelé, tu as crié et tu as brisé ma surdité
tu as brillé, tu as resplendi et tu as dissipé ma cécité
tu as embaumé, j’ai respiré et haletant j’aspire à toi
j’ai goûté, et j’ai faim et j’ai soif ;
tu m’as touché et je me suis enflammé pour ta paix.

-----------

 

Maravilhoso testemunho de Santo Agostinho:

Você ligou, você gritou e você quebrou minha surdez
você brilhou, você brilhou e você dissipou minha cegueira
você perfumou, eu respirei e ofegante eu aspiro a você
Eu provei e estou com fome e sede;
você me tocou e eu te acendi para a sua paz.

----------

 

Wonderful testimony of St. Augustine: