Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 19:30

 

Chers amis, Aloho m'barekh .

Soyons en communion spirituelle avec le Chef , le clergé et les fidèles de l'Eglise Orthodoxe des Indes, notre Église-mère mère alors qu'elle se souvient de ce cette figure tellement évangélique que fût Son Éminence Zacharias Mar Theophilos et se prépare aux prochaines festivités de Saint Grégorios de Parumala.


Nous prions ce saint évêque et confesseur de la foi, cet ardent apôtre de la charité, d’intercéder pour l'Eglise Orthodoxe Malankare et ses missions afin que le Seigneur appelle de nombreuses et saintes vocations monastiques et sacerdotales,des vocations brûlantes comme lui d'un amour non feint du Seigneur et de leurs frères humains.

Les vocations incertaines ou instables éloignent en effet tôt ou tard les âmes de la Sainte Église et, au lieu d'édifier et réunir le troupeau autour du Christ Bon Pasteur, le dispersent par les scandales qu'elles induisent et les livrent aux loups qui, aux aguets, cherchent des proies.

Tous les fidèles de France qui l'ont bien connus lors de ses séjours en notre Monastère sur la recommandation de celui qui était son oncle,auront une prière particulière pour soutenir le cher Père Philipose et son Monastère.

Ces jours-ci, en notre Monastère Syro-Orthodoxe Francophone de la Bienheureuse Vierge Marie Mère de Miséricorde,centre de prières pour l'unanimité des Églises Apostoliques, particulièrement des Églises Orthodoxes Orientales, nous recevrons un prêtre de l'Eglise Patriarcale qui visite l'Europe. 
Pour qu'il n'y ait aucune ambiguïté, je redis ici l'entière fidélité, contre vents et marées, de l'Eglise-fille qui vit en France et ses missions à son Église-mère des Indes.

Merci de vous unir à nous dans vos prières pour que l'Eglise du Christ soit toujours plus sainte et rayonnante .

+Mor Philipose. Angoulême ce 25 X 18
---------------------------------


Dear friends, Aloho m'barekh.

Let us be in spiritual communion with the Chief, the clergy and the faithful of the Orthodox Church of the Indies, our Mother Mother Church as she remembers this evangelical figure who was His Eminence Zacharias Mar Theophilos and prepares for the next festivities of St. Gregorios de Parumala.


We pray to this holy bishop and confessor of the faith, this ardent apostle of charity, to intercede for the Malankara Orthodox Church and his missions so that the Lord may call many holy and monastic vocations vocations, burning vocations like him. an unfeigned love of the Lord and their human brethren.

The uncertain or unstable vocations in fact sooner or later remove the souls of the Holy Church and, instead of building and reuniting the flock around Christ the Good Shepherd, disperse it by the scandals they induce and deliver them to the wolves who, on the watch, look for prey.

All the faithful of France who knew him well during his stays in our Monastery on the recommendation of the one who was his uncle, will have a special prayer to support the dear Father Philipose and his Monastery.

These days, in our Francophone Syro-Orthodox Monastery of the Blessed Virgin Mary Mother of Mercy, a prayer center for the unanimity of the Apostolic Churches, especially Eastern Orthodox Churches, we will receive a priest from the Patriarchal Church who visits the 'Europe.
For there to be no ambiguity, I repeat here the complete fidelity, against all odds, of the Church-girl who lives in France and her missions to her Mother Church of the Indies.

Thank you for joining us in your prayers for the Church of Christ to be ever more holy and radiant.

+ Mor Philipose. Angoulême this 25 X 18


--------------------------------------------
Queridos amigos, Aloho m'barekh.

Vamos estar em comunhão espiritual com a cabeça, o clero e os fiéis da Igreja Ortodoxa da Índia, nossa mãe Igreja Matriz quando se lembra que esta figura muito evangélica como era Sua Eminência Zacharias Março Theophilos e preparar a próxima festividades de São Gregório de Parumala.


Oramos este santo bispo e confessor da fé, que apóstolo ardente da caridade, para interceder pela Igreja Ortodoxa Malankara e sua missão que o Senhor chama muitas vocações monásticas e sacerdotais santos, vocações queimando como ele um amor não fingido do Senhor e de seus irmãos humanos.

As vocações incertas ou instáveis ​​longe, na verdade, mais cedo ou mais tarde as almas da Santa Igreja e, em vez de construir e montar o rebanho em torno de Cristo Bom Pastor, dispersar por escândalos induzem e entregá-los para os lobos, no relógio, procure presas.

Todos os fiéis da França, que bem conhecido durante suas estadias em nosso mosteiro na recomendação do homem que era seu tio, terá uma oração especial para apoiar o querido Pai Philipose e Mosteiro.

Estes dias, em nossa siro-ortodoxo Mosteiro francófona da Santíssima Virgem Maria, Mãe de Misericórdia, centro de oração pela unanimidade das Igrejas Apostólicas, especialmente as Igrejas Ortodoxas Orientais, recebemos um padre da Igreja Patriarcal que visitam a Europa.
De modo que não há ambigüidade, repito aqui toda a fidelidade, contra todas as probabilidades, igreja-menina que vive em França e suas missões para a Igreja Matriz da Índia.

Obrigado por se juntar a nós em suas orações para que a Igreja de Cristo seja cada vez mais santa e radiante.

+ Mor Philipose. Angoulême isso 25 X 18
--------------------------------------------------------

أصدقائي الأعزاء ، ألوهو مبارك.

دعونا نكون بالتواصل الروحي مع رئيس، ورجال الدين والمؤمنين من الكنيسة الأرثوذكسية في الهند، والدتنا الكنيسة الأم عندما تتذكر أن هذا الرقم كثيرا الإنجيلية كما كان سماحته زكريا مارس ثيوفيلوس وإعداد المقبل احتفالات القديس غريغوريوس دي بارومالا.


نصلي هذا الأسقف القديس والمعترف الإيمان، أن الرسول المتحمسين لجمعية خيرية، ليشفع الكنيسة الأرثوذكسية ملانكرا ومهمتها أن الرب يدعو العديد من الدعوات الرهبانية والكهنوتية المقدسة، دعوات حرق مثله محبة غير شرعية من الرب وإخوانهم البشر.

المهن غير مؤكدة أو غير مستقرة بعيدا في الواقع إن عاجلا أو آجلا النفوس للكنيسة المقدسة، وبدلا من ذلك إلى بناء وتجميع القطيع حول المسيح الراعي الصالح، وتفريق فضائح أنها تحفز وتسليمها للذئاب، على الساعة ، ابحث عن الفريسة.

جميع المؤمنين من فرنسا الذي يعرف جيدا خلال إقامته في الدير لدينا بناء على توصية من الرجل الذي كان عمه، سيكون له صلاة خاصة لدعم أيها الاب Philipose ودير.

في هذه الأيام، لدينا في السريانية الأرثوذكسية دير الفرنكوفونية من الطوباوية مريم العذراء أم الرحمة، مركز الصلاة لإجماع الرسولية الكنائس، وخاصة الكنائس الأرثوذكسية الشرقية، التي نتلقاها كاهن الكنيسة البطريركية الذين يزورون أوروبا.
حتى لا يكون هناك أي غموض، وأكرر هنا الاخلاص بأكملها، رغم كل الصعاب، الكنيسة فتاة تعيش في فرنسا وبعثاتها إلى الكنيسة الأم في الهند.

نشكرك على انضمامك إلينا في صلواتك لكي تصبح كنيسة المسيح أكثر قداسة وإشراقًا.

+ مور فيليبوس. Angoulême هذا 25 X 18

 

 

SAINT FRUMENCE (IV ème Siècle)

 

 

(Icône contemporaine)

 

 

27 octobre

 

Au IVe siècle, ce serait un jeune libanais échoué sur les côtes de la Mer Rouge.

Il fut vendu au Roi d’Éthiopie. Il en profita pour l’évangéliser.

Pour cela, St Athanase l’ordonna évêque « et il convertit, selon Rufin, une multitude (presque) infinie de Barbares ».

Les Éthiopiens le vénèrent comme le fondateur de leur Église.

 

 

7eme Dimanche après la Fête de la Sainte Croix

  • Soirée :
    • Saint-Luc12: 13-21
  • Matin :
    • Saint Luc 12: 48 -59
  • Avant le Saint Qurbana :
    • Exode 12: 43 à 51
    • Job 23: 1-7
    • Isaïe 52: 1-15
  • Saint Qurbana :

 

    • I Pierre 2: 15 à 17
  • 15 Car la volonté de Dieu, c’est qu’en faisant le bien, vous fermiez la bouche aux insensés qui parlent sans savoir.
  • 16 Soyez des hommes libres, sans toutefois utiliser la liberté pour voiler votre méchanceté : mais soyez plutôt les esclaves de Dieu.
  • 17 Honorez tout le monde, aimez la communauté des frères, craignez Dieu, honorez l’empereur.

 

    • 1ère aux Corinthiens 6: 9 - 11
  • 09 Ne savez-vous pas que ceux qui commettent l’injustice ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, les idolâtres, les adultères, ni les dépravés et les sodomites,
  • 10 ni les voleurs et les profiteurs, ni les ivrognes, les diffamateurs et les escrocs, aucun de ceux-là ne recevra le royaume de Dieu en héritage.
  • 11 Voilà ce qu’étaient certains d’entre vous. Mais vous avez été lavés, vous avez été sanctifiés, vous êtes devenus des justes, au nom du Seigneur Jésus Christ et par l’Esprit de notre Dieu.

 

    • Saint Matthieu 5: 21 - 26
  • 21 « Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement.
  • 22 Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.
  • 23 Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
  • 24 laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
  • 25 Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison.
  • 26 Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou.

 

 

RETRAITE-PÈLERINAGE DE LIBÉRATION ET DE GUÉRISON INTÉRIEURE DES FESTIVITÉS DE ST GREGORIOS ET DE LA "TOUSSAINT"

 Du 1er  au dimanche 4 Novembre 2018

au Monastère Syriaque:

 

*Jeudi 1er Novembre,

Messe du jour au Sanctuaire N-D de Miséricorde, après-midi au Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon

*Vendredi 2 Novembre: Fête de Saint Grégorios de Parumala au Monastère Syriaque (Messe à 10h30), le soir à Chartres (Messe des Africains à 18h)

*Samedi 4 Novembre: Journée mariale réservée aux confessions et Onctions des malades (Prières de délivrances et de guérison, etc...) Messe à 10h30 .

*Dimanche 4 Novembre, Pèlerinage mensuelle à la Mère de Miséricorde, Solennité et clôture des Festivités de Saint Grégorios de Parumala. Messe au Monastère à 10h30, suivie du repas fraternel (A G E des Association Diocésaine et Caritative), réception des fidèles... 

DES ENSEIGNEMENTS SONT ASSURES LORS DES MESSES ET DE LE L'OFFICE LITURGIQUE DE L'APRES-MIDI

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

 

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

LA PRATIQUE DE "LA

CONFESSION" OU "SACREMENT

DE PÉNITENCE", OU

"SACREMENT DU PARDON"

Icône du Christ Pantocrator (Chilandar)

Christ Pantocrator
(Monastère de Chilandar, 
Mont Athos, XIIIe siècle)

 

 

par le Hiéromoine Nicolas (Molinier)

 

Le sacrement du pardon est l’acte de réconciliation par lequel le Seigneur nous ouvre à nouveau les portes du Royaume dont nous nous étions exclus par le péché. Dans ce sacrement, l’Église fait mémoire de l’obéissance du Fils qui nous a sauvé. Elle confesse l’actuelle fidélité du Père à son dessein bienveillant et prépare le Jour du Jugement en se faisant guider par l’Esprit Saint vers la vérité toute entière.

LES ENJEUX

Pour les pécheurs que nous sommes, le recours au sacrement de pénitence est l’expression d’un retour à Dieu à nouveau confessé comme Père, Fils et Saint Esprit, principe et fin de toute notre vie. C’est aussi un retour à l’Église dont nous nous sommes séparés, Église reconnue et confessée comme communauté de ceux qui professent la vraie foi, lieu où renaître, prémices du Royaume à venir. Mais c’est aussi un retour à nous mêmes : nous étant éloignés volontairement de Dieu par le péché, nous sommes tombés en dessous de notre propre nature, comme l’enseignent les saints Pères.

La célébration du sacrement de pénitence est donc notre résurrection des morts par la puissance de l’Esprit Saint de nouveau accueilli, une nouvelle entrée dans la communion de l’Église, corps du Christ. C’est aussi le renouvellement de l’alliance avec le Père dans l’amour et la vérité, le recouvrement de notre nature véritable d’image de Dieu en communion avec son Modèle. C’est enfin la restauration de l’harmonie voulue par le Créateur entre l’homme et le cosmos qui lui est soumis. En somme, c’est le renouvellement de notre vie baptismale.

Tels sont, trop brièvement rappelés, les enjeux. Venir confesser ses péchés au Seigneur ne peut donc pas être un acte désinvolte ou seulement juridique (parce qu’il faut bien en passer par là si on veut communier). Ce ne peut être un acte que l’on accomplit de mauvais cœur, que l’on expédie en vitesse, deux minutes avant la célébration de la Divine Liturgie, en prenant le célébrant de court et en se satisfaisant de quelques formules vagues.

LE REPENTIR

Le recours au sacrement de pénitence exprime la conscience que nous avons de notre état de pécheur, de la rupture de l’alliance aimante avec Dieu que nous avons commise. Cette aliance est union transformante, nous préparant à entrer dans la vie trinitaire.

Dans le repentir nous reconnaissons que nous avons fui l’appel de Dieu à cause de notre convoitise, volonté orgueilleuse de nous conduire nous-mêmes en totale liberté, nous faisant juges pour nous-mêmes du bien et du mal. Ce faisant, nous avons dévoyé le désir de l’éternité qui est un don de Dieu en recherche du plaisir. Nous nous sommes livrés à l’esclavage de nos passions et de nos désirs mauvais, encouragés par le Menteur, le Démon, qui promet toujours : Vous serez comme des dieux (Gn 3,5).

Dans le repentir nous reconnaissons notre impuissance à nous sortir du piège où nous nous sommes jetés. Nous confessons notre incapacité à nous procurer le remède à nos iniquités : Quand tu te lessiverais à la potasse, ton iniquité resterait marquée devant toi (Jr 2,22).

C’est pourquoi dans le repentir nous attendons le salut de Dieu seul. Et puisque nous n’avons aucune excuse à présenter pour nos péchés, la seule raison de notre espérance en Dieu n’est autre que lui-même. Nous confessons sa fidélité. Nous comprenons sa colère et sa jalousie comme l’image de son ardent amour pour nous. Bien qu’indignes, nous rappelons à Dieu sa propre parole :Reviens Israël… Je n’aurai plus pour toi un visage sévère, car je suis miséricordieux (Jr 3,6 ;12).

Bien plus, nous faisons mémoire de l’obéissance de son Fils Jésus. Nous représentons au Père qu’il a donné sa vie par amour pour les pauvres et les pécheurs que nous sommes. Mais nous confessons cependant que nous n’avons aucun droit à faire valoir pour être réconciliés. C’est ainsi que nous est donné par grâce un cœur broyé dont Dieu n’a pas de mépris (Ps 50,19).

LA PRÉPARATION

La confession des péchés est souvent précédée par une lutte contre la tentation de s’y soustraire. On remarquera que mille prétextes se présentent pour y échapper, ou si notre volonté est ferme sur ce point, mille pensées se pressent pour rendre l’aveu de nos fautes plus anodin. Tout ceci est une tentation à laquelle il convient de ne pas céder car on en viendrait rapidement non seulement à pécher, mais aussi à justifier ses errances, et enfin à les considérer comme tellement normales qu’il n’y aurait même plus besoin de les justifier. Parmi d’autres ruses, si nous avons une conscience plus délicate, le Démon peut essayer une autre voie : nous faire croire que nous sommes devenus indignes d’avoir recours à Dieu. Son but est, après avoir conduit à la chute, de nous plonger dans le désespoir.

La confession des péchés est précédée par la prière personnelle dans le silence et la solitude, prière de repentir accompagnée par l’examen sérieux des offenses commises à l’encontre du Seigneur, par le regret des fautes et la ferme décision, avec la grâce de Dieu, d’y porter remède. Prière d’action de grâces aussi, car celui que nous avons offensé, celui qui a subi la Passion pour les pécheurs que nous sommes, ne nous a pas abandonné mais a suscité, par la grâce de l’Esprit-Saint, le mouvement de notre cœur pour qu’il se tourne avec confiance vers le Père des miséricordes.

La confession des péchés est aussi précédée par un ferme propos : le désir de se laisser désormais guider par la Sagesse évangélique, dans la tradition des Pères qui nous ont enseigné les voies de sa vie spirituelle, afin de vivre en communion avec Dieu, qui, seul, nous justifie et nous unit à lui pour la vie éternelle.

La confession des péchés est encore précédée par le pardon des offenses, condition nécessaire pour être soi-même pardonné (cf. Mt 6,12-15 ; 18,23-25 ; Lc 17,3-4).

Bref, au terme de cette préparation, le pénitent croit et confesse la fidélité divine malgré ses propres infidélités. Se fondant sur la parole même de Dieu, il espère le renouvellement de l’alliance qui le fera à nouveau citoyen du Royaume, membre de l’Église orthodoxe, destiné à partager la vie éternelle avec tous les saints qui l’ont précédé dans le festin des noces, eux qui intercèdent maintenant pour lui. Le pénitent aime enfin. Dans un acte d’abandon à la miséricorde du Père, il renonce à lui-même et à sa volonté propre, se livre au Christ Sauveur et à l’Esprit vivifiant pour être conduit sur le chemin du salut.

Le pénitent, se préparant à la célébration du sacrement du pardon, attend sa réconciliation et une parole de salut qu’il a le ferme propos de mettre en pratique. C’est pourquoi le pénitent prie pour que Dieu donne à son confesseur sagesse et discernement, humilité et compassion.

ATTITUDE INTÉRIEURE DURANT LE SACREMENT

La confession des péchés requiert la simplicité. Le pénitent n’a pas à avoir honte, mais à se repentir, ce qui est bien différent. Le prêtre en présence de qui se confesse ses fautes est un pécheur comme lui, et qui le sait bien. Le ministère du confesseur ne consiste pas à juger, mais à compatir, à intercéder, à pardonner au nom du Seigneur et à déterminer les remèdes appropriés pour aider à la conversion.

Le pénitent ne doit pas avoir peur de la gravité de ses fautes. Le larron a été pardonné, Pierre aussi qui avait renié le Christ. Le pénitent ne doit craindre le confesseur, même s’il est d’aspect sévère et rude. Car il est courant de constater que l’humilité, la sincérité, la simplicité de la confession convertissent celui-là même qui a été charger de pardonner au nom du Seigneur. On peut même dire que c’est la volonté d’obéir du pénitent qui donne à son confesseur la sagesse et la prudence. Le confesseur, il faut le rappeler, est tenu au secret de façon très stricte, non seulement en ne divulguant pas ce qui lui a été révélé, mais aussi en ne changeant pas son attitude habituelle envers le pénitent à cause de ce qui lui a été révélé. Sauf, bien sûr, dans le sens d’une plus grande charité. S’il s’avérait qu’un prêtre ait manqué à ce devoir, il serait nécessaire d’avoir recours à son évêque pour que celui-ci prenne les dispositions prévues.

La confession, adressée à Dieu qui connaît nos manquements bien mieux que nous-mêmes, doit donc être complète (ne pas avouer le moustique en dissimulant le chameau), exacte (en disant simplement les circonstances aggravantes), claire (sans user d’habiles périphrases), sobre (sans vaine complaisance dans l’aveu, non plus), et humble (acceptant comme un remède salutaire la pénitence éventuelle indiquée par le confesseur, même s’il s’agit de l’abstention momentanée de la communion eucharistique). Le véritable repentir amène le pénitent à n’incriminer que lui-même sans s’excuser ni, par de pseudo aveux, dénoncer et accuser d’autres personnes.

QUELQUES CONSÉQUENCES PRATIQUES

La confession nécessite du temps. On s’organisera donc pour en avoir. La confession s’accomplit au cours d’un office liturgique. C’est une prière paisible et confiante, sous le regard de Dieu et en présence des anges et des saints qui ne cesse d’intercéder. Cette prière peut inclure un dialogue simple et vrai. En demandant au confesseur, le pénitent ne doit jamais craindre de déranger. Il considère plutôt cette crainte comme une tentation. Les prêtres, en communion avec leur évêque et mandatés par eux pour ce ministère, sont avec lui les intendants des Mystères de Dieu. Leur tâche principale, l’essentiel de leur activité, consiste à servir la sanctification de leurs frères. Les prêtres devraient être particulièrement disponibles pour cette forme de ministère auprès des pécheurs qui se repentent en droiture de cœur. A fortiori s’ils sont moines. Il ne devrait y avoir aucune raison au monde, hormis la célébration d’un autre sacrement, pour renvoyer un fidèle qui veut se réconcilier avec Dieu. Si Dieu est prêt à pardonner avant même que le pécheur ne se soit détourné, au nom de quoi pourrait-on remettre à plus tard ?

La confession, comme la communion, doit être régulière. Le recours au sacrement de pénitence, compris comme un moyen de sanctification et de progrès spirituel personnel, tend naturellement à devenir fréquent, puisque la croissance dans l’amour divin rend d’autant plus sensible le malheur d’avoir blessé celui qui nous a tant aimé. Cette expérience vivante permet de comprendre de l’intérieur le sens de la conjonction entre pratique de la pénitence et participation à la célébration eucharistique enseignée par l’Église : l’une est ordonnée à l’autre dans le mouvement de notre communion à la vie trinitaire.

C’est au pénitent de choisir son confesseur. Après avoir prié, ayant en lui-même un sentiment d’assurance, désireux qu’il est de progresser, il s’en remet au prêtre de son choix. Ce choix fait, il faut s’y tenir même si le confesseur se révèle être plus sévère qu’on ne le croyait au départ. Les raisons licites de quitter volontairement son confesseur habituel sont très peu nombreuses. De toutes façons, avant d’en venir là, on prendra conseil pour éviter l’écueil où se brisent ceux qui multiplient les confesseurs : ils renoncent ainsi subtilement à accueillir la lumière. Si le confesseur choisi n’est pas le prêtre de la paroisse que l’on fréquente, on veillera à avertir ce dernier de la relation spirituelle que l’on entretient par ailleurs et on l’informera du rythme de communion indiqué par celui à qui on demande conseil.

La relation du pénitent avec son confesseur est sous le signe de la liberté. Les confesseurs sont des serviteurs, à l’image du Seigneur qui s’est fait Serviteur de tous, même de ceux qui méprisaient son service. Infiniment patient, il n’agissait jamais par passion. Il n’usait pas de ruse ni ne contraignait, que ce soit par force ou par séduction. Les pénitents ne sont pas la propriété de leur confesseur, ni ses otages, troupeau obéissant pour conforter son désir de pouvoir : il est essentiel qu’ils grandissent dans la liberté, ne serait-ce que pour pouvoir l’offrir à Dieu dans une vraie obéissance, condition et expression de l’amour véritable. Si le pénitent doit veiller à ne pas se laisser infantiliser par un confesseur-gourou, il ne doit pas non plus en venir à la luxure, sans doute purement formelle, mais pas moins perverse, d’idolâtrer celui qui n’est pour lui que l’intendant de la grâce. Le confesseur véritable désigne toujours, au-delà de lui-même, celui qui l’a envoyé.

La coutume de " demander la prière (d’absolution) ", c'est-à-dire de demander l’absolution sans aveu des fautes, ne se comprend que dans le cadre d’une relation spirituelle suivie et dense : connaissant bien le pénitent, le confesseur habituel peut accéder à cette demande entre deux confessions plus formellement complètes. Mais cette pratique ne saurait se justifier si elle n’était que le moyen commode d’échapper au caractère pénible de l’aveu, surtout si l’on fait appel à un autre prêtre. Si un fidèle, désirant communier, ne peut avoir recours au ministère de confesseur, qu’il s’adresse au prêtre que le Seigneur aura mis sur sa route, confessant les fautes commises dont il veut être pardonné. Mais certains fidèles, par délicatesse d’âme, désirent recevoir cette absolution sans aveu avant chaque communion. Si l’on comprend que la tradition orthodoxe invite les fidèles à se repentir en tout temps, même quand leur conscience ne leur reproche rien, on doit cependant rappeler que cette repentance ne s’exprime pas obligatoirement par le recours au sacrement de pénitence. D’autres voies sont ouvertes pour accéder au pardon divin. L’Église orthodoxe, par exemple, sait bien que la prière pour demander pardon est celle qui est le plus sûrement exaucée puisqu’elle correspond exactement à la volonté salvifique de Dieu. Dès lors seule la pureté de notre intention est à examiner. Elle sait aussi que la pratique de l’ascèse évangélique, d’une vie de pénitence, est une réelle purification. Si donc la conscience du fidèle ne lui reproche pas de manquements graves, qu’il communie, après avoir jeûné et prié, demandant intérieurement le pardon de inévitables infidélités. Qu’il pardonne les offenses qui lui sont faites avec humilité et pratique les œuvres de miséricorde, particulièrement l’aumône, qui est icône de la divine bienveillance.

Source: Article paru dans le Messager (Archevêché des Églises orthodoxes russes en Europe occidentale), no. 5, avril 1996.

http://www.pagesorthodoxes.net

 

 

Chers amis.

Après l'inhumation de l'Archimandrite Barsanuphe mercredi matin à la Cathédrale de la Ste Trinité à Paris, moi-même et Ludovic avons rejoint les Charentes où nous attendaient Roger, Joël et Hélène venus pour leur déménagement en Normandie et faire des travaux à La Chapelle Faucher .

Je visitais hier une famille des Charentes Maritimes pendant que ces derniers déménageaient.

Voici le programme pour ce Weekend en Aquitaine :

*Samedi 27: Messe à La Chapelle Faucher (Périgueux ) à 10h30 et visite à un malade

*Dimanche 28 :Messe à Jauldes (Angoulême ) à 10h30

Je rentrerai dès dimanche soir au Monastère pour y assurer le 29 le petit Pèlerinage mensuel à St Michel et aux Saints Anges et Archanges. 
*Lundi 29: Messe au Monastère à 10h30

Envoyez vos intentions de prières !

Je suis toujours interloqué d'apprendre par des rumeurs ou des bruits que des gens prétendent être mieux informés que moi ou que le "Conseil de l'Eglise" sur ce qui se passe au Monastère ou dans le Diocèse !

Ainsi certains feraient courrir le bruit que le Monastère allait fermer.

Certes, en raison des temps difficiles que nous vivons, aussi bien la Métropolie (archidiocèse ) que le Monastère doivent être réorganisés.

Mais soyez rassurés et rassurez vos informateurs éventuels :
-Le Monastère comme la Métropolie (archidiocèse ) Syro-Orthodoxe doivent être certes réorganisés, mais l'avenir sera garanti.

Le Monastère n'est pas à la veille de fermer. S'il devait l'être vous en seriez les premiers informés.

Votre respectueusement et fraternellement dans le Christ notre Seigneur.

+Mor Philipose 


--------------------------------------------------


Queridos amigos.

Depois do enterro do Arquimandrita Barsanuphe na manhã de quarta-feira na Catedral da Santíssima Trindade em Paris, eu e Ludovic nos juntamos às Charentes, onde Roger, Joel e Helene estavam esperando por sua mudança para a Normandia e fazer alguns trabalhos em La Capela Faucher.

Eu estava visitando uma família Charentes Maritimes ontem enquanto eles estavam saindo.

Aqui está o programa para este fim de semana na Aquitânia:

* Sábado 27: Missa em La Chapelle Faucher (Périgueux) às 10h30 e visita a um doente

* Domingo 28: Missa em Jauldes (Angoulême) às 10:30

Retornarei ao mosteiro no domingo à noite para garantir a 29ª peregrinação mensal a São Miguel e aos Santos Anjos e Arcanjos.
* Segunda-feira 29: Missa no mosteiro às 10:30

Envie suas intenções de oração!

Fico sempre surpreso de aprender por rumores ou ruídos que as pessoas afirmam estar melhor informadas do que eu ou que o "Conselho da Igreja" sobre o que está acontecendo no Mosteiro ou na Diocese!

Então alguns correram o boato de que o Mosteiro ia fechar.

Certamente, por causa dos tempos difíceis em que vivemos, tanto o Metropolita (Arquidiocese) como o Mosteiro devem ser reorganizados.

Mas fique tranquilo e tranquilize seus informantes em potencial:
-O Mosteiro como o Metropolita Siro-Ortodoxo (arquidiocese) deve ser reorganizado, mas o futuro será garantido.

O Mosteiro não está prestes a fechar. Se fosse, você seria o primeiro a saber.

Respeitosa e fraternalmente em Cristo nosso Senhor.

+ Mor Philipose 


------------------------------------------------------
 

Dear friends.

After the interment of the Archimandrite Barsanuphe Wednesday morning at the Cathedral of the Holy Trinity in Paris, myself and Ludovic joined the Charentes where Roger, Joel and Helene were waiting for their move to Normandy and do some work in La Faucher Chapel.

I was visiting a Charentes Maritimes family yesterday while they were moving out.

Here is the program for this Weekend in Aquitaine:

* Saturday 27: Mass at La Chapelle Faucher (Périgueux) at 10:30 am and visit to a sick person

* Sunday 28: Mass in Jauldes (Angoulême) at 10:30

I will return to the monastery on Sunday evening to ensure the 29th monthly pilgrimage to St. Michael and the Holy Angels and Archangels.
* Monday 29: Mass at the Monastery at 10:30

Send your prayer intentions!

I am always taken aback to learn by rumors or noises that people claim to be better informed than me or that the "Council of the Church" about what is happening at the Monastery or in the Diocese!

So some would run the rumor that the Monastery was going to close.

Certainly, because of the difficult times that we live, both the Metropolitan (Archdiocese) and the Monastery must be reorganized.

But rest assured and reassure your potential informants:
-The Monastery as the Syro-Orthodox Metropolitan (archdiocese) must be reorganized, but the future will be guaranteed.

The Monastery is not about to close. If it were to be, you would be the first to know.

Respectfully and fraternally in Christ our Lord.

+ Mor Philipose 

 

 

 

CONVOCATIONS

A

 

- L’ASSEMBLEE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE de

L’Association Cultuelle de la

 

MÉTROPOLIE DE L’EGLISE SYRO-ORTHODOXE-FRANCOPHONE Mar Thoma

 

Le Dimanche 4 NOVEMBRE 2018

 

Pour rejoindre l'article, cliquez ci-dessous:

CONVOCATIONS AUX AGE, LE 4 NOVEMBRE 2018: DE L'ASSOCIATION DIOCÉSAINE ET DE LA CARITATIVE

Partager cet article

Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 14:49

Raphaël signifie « Dieu guérit ».

Saint Raphaël est l’archange guérisseur. Il est le troisième archange reconnu par l’Eglise .

L’archange Saint Raphaël est le grand protecteur des désespérés mais aussi des personnes tentées par le suicide.

 

D’ailleurs, dans le livre de Tobie, il sauve du suicide deux personnes : Tobit qui est un israélite captif à Babylone  (Tobie 3-6) et la jeune Sarra (Tobie 3-10).

Tobit est aveugle. Son fils doit faire un voyage périlleux. Un homme qui paraît digne de confiance, nommé Azarias, se propose de lui servir de guide. Cet homme de confiance n’est autre que l’archange Saint Raphaël lui-même. Tobie ramènera de ce voyage du fiel d’un poisson pour enduire les yeux aveugles de Tobie. C’est ainsi qu’il sera guéri.

Pour ce qui est de Sarra, qui mariée sept fois, a eu le malheur de perdre chacun de ses époux. Saint Raphaël encourage le jeune Tobie à l’épouser. Il doit simplement mettre le foie et le cœur du poisson et le mettre sur les cendres d’encens afin d’éloigner le démon. Il doit aussi prier avec Sarra. C’est ainsi qu’il l’épouse avec bonheur.

Saint Raphaël peut être invoqué par la prière dans les cas de problèmes de santé de tous ordres, pour les situations désespérées et par les personnes qui seraient tentées par le suicide.

Saint Raphaël est aussi le soutien des professionnels de santé.

 

Prière à l’archange Raphaël

Dieu et Seigneur des anges, auxquels vous avez confié la garde des hommes, je vous offre les mérites de tous ces esprits supérieurs et en particulier ceux de votre archange Raphaël.

Bien qu’il fasse partie des princes qui se tiennent devant votre Trône dans le ciel, il a accepté cependant d’être le guide et le compagnon du jeune Tobie sur la terre, pour le préserver, au cours de son voyage, des dangers de l’âme et du corps.

Je vous supplie, du plus profond de mon cœur, de daigner me donner ce saint archange pour guide, gardien et protecteur, afin que sa puissante intercession auprès de Vous, pendant cette neuvaine, me fasse obtenir la grâce (exprimer la grâce demandée) que j’implore pour votre plus grand honneur et votre plus grande gloire. Amen.

Saint Raphaël, ange de la santé, de l’amour, de la joie et de la lumière, priez pour nous. 

 

Vous apercevez à la porte sud de l'iconostase du Monastère, la fresque de Saint Raphaël Archange et, à droite au dessus du lutrin, l'Icône de Saint Georges.

Préparons-nous au 29 Octobre,

 

Pèlerinage mensuel aux Saints

 

Archanges !

Vous apercevez à la porte nord de l'iconostase du Monastère, la fresque de Saint Michel et à gauche, au pied du vitrail de St Augustin,l'icône de St Thomas (Mar Thoma), l'Apôtre des Indes et Père de notre Tradition Malankare.

Aujourd'hui, 22 Octobre,entre autres saints et saintes, nous faisons mémoire de Ste Élodie .

Bonne fête aux Elodie !

Sainte Elodie est une martyre wisigothe décédée en 851.

Elodie ou Alodie et sa sœur Nunilone étaient deux jeunes filles de Huesca en Espagne.

Leur mère était wisigothe et chrétienne, mais leur père était un sarrasin musulman, et donc les enfants devaient, selon la loi de l’Islam embrasser la religion musulmane.

Elodie et sa sœur refusèrent et acceptèrent le martyre.

-------------------

Today, October 22, among other saints, we remember St. Elodie.

Happy birthday to Elodie!

Saint Elodie is a Visigothic martyr who died in 851.

Elodie or Alodie and her sister Nunilone were two girls from Huesca in Spain.

Their mother was Visigothic and Christian, but their father was a Muslim buckwheat, and so children had to, according to the law of Islam embrace the Muslim religion.

Elodie and her sister refused and accepted the martyrdom.

-------------------------

Hoje, 22 de outubro, entre outros santos, nos lembramos de St. Elodie.

Parabéns a Elodie!

São Elodie é um mártir visigodo que morreu em 851.

Elodie ou Alodie e sua irmã Nunilone eram duas meninas de Huesca na Espanha.

Sua mãe era visigótica e cristã, mas seu pai era um trigo mourisco muçulmano, e assim as crianças tinham que, de acordo com a lei do Islã, abraçar a religião muçulmana.

Elodie e sua irmã se recusaram e aceitaram o martírio.

-------------------------

اليوم ، 22 أكتوبر ، بين القديسين الآخرين ، نتذكر سانت Elodie.

عيد ميلاد سعيد ل Elodie!

سانت إيلودي هو شهيد القوط الغربيين الذي توفي في عام 851.

كانت إيلودي أو ألودي وأختها نونيلون فتاتان من هويسكا في إسبانيا.

كانت أمهم من القوط الغربيين والمسيحيين ، ولكن والدهم كان حنطة سوداء مسلمة ، ولذا كان على الأطفال ، وفقا للقانون الإسلامي ، احتضان الدين الإسلامي.

رفضت إيلودي وأختها وقبلت الشهادة.

 

 

23 octobre: Saint Apôtre Jacques,

frère du Seigneur et premier

Evêque de Jérusalem

Jacques, ayant eu l'honneur d'être appelé le frère 
du Seigneur élevé sur le bois de la croix, 
au bois dont on le frappe n'a pu se soustraire. 
Le bienheureux apôtre mourut le vingt-trois. 
Par ses saintes prières, ô notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Tropaire, t. 4

En disciple du Seigneur, * tu as reçu l'Evangile du Christ; * tu as acquis le prestige des martyrs * et, comme frère de Dieu, tu lui parles librement; * comme pontife, tu es capable d'intercéder: * prie donc le Christ notre Dieu * d'accorder à nos âmes le salut.

Kondakion, t. 4

Le Fils unique du Père, le Verbe notre Dieu, * en ces derniers jours descendu jusqu'à nous, * saint Jacques, a fait de toi le premier * pasteur et docteur de Jérusalem, * le fidèle dispensateur des mystères spirituels, * saint Apôtre, c'est pourquoi * tous ensemble nous voulons te vénérer.

Ikos

Le fils de Joseph, le premier évêque de Jérusalem, * Jacques, le frère du Seigneur qu'il a vu de ses yeux, * par des hymnes de louange nous le chantons, * nous écriant avec foi: * accorde-nous ce don parfait * qui vient du Père des lumières; * délivre-nous de l'affliction nous menaçant * pour la multitude de nos péchés; * car nos ennemis ont levé contre nous le talon, * voici que nous encerclent les fils d'Ismaël; * vite, brise leur arc, * bienheureux Apôtre et Pontife sacré, * afin que tous ensemble nous puissions te vénérer.

Exapostilaire, t. 2

Premier de tous les Hiérarques du nouveau Testament, * sublime Apôtre, sage Pontife et Témoin de la vérité, * plus que tous ayant joui de l'insigne dignité * d'être le frère du Seigneur, * broyé par les roches, tu es passé de ce monde vers lui: * demande-lui pour nous, saint Jacques, le pardon de nos péchés.

Voici qu'est sur le seuil à présent * le grand, le terrible jour du jugement; * regarde, mon âme, sois vigilante, applique-toi, * de tout cœur prosterne-toi devant l'unique Mère de Dieu, * dans les larmes lui criant: Délivre-moi, * je t'en prie, Vierge pure, de tout châtiment, * place-moi parmi les brebis, à la droite de ton Fils.

« Seigneur, Tu es venu * comme la lumière en ce monde, * lumière sainte qui retire de la sombre ignorance * ceux qui Te chantent avec foi. » 

De Jacques Tu as fait, Seigneur, * un éclair de lumière éblouissant, * qui détourna les mortels * de l'ignorance et de l'erreur. 

Ton juste frère, Seigneur, * T'a prêché librement * et, par sa mort, est devenu * l'imitateur de Ta Passion.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Quel esprit de mortel, * saint Jacques, pourrait t'offrir * une hymne de louange appropriée * aux grâces de la vertu dont tu brillas?

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Ô Vierge, t'ayant trouvée * comme demeure divine en vérité, * le Verbe t'habita * pour veiller à notre salut. 

 

Ce 23 Octobre, nous célébrons Saint Jacques, le "Frère du Seigneur" (1)
 
Il était fils du premier mariage de Joseph le divin fiancé.
 
Cet homme fut béni par Dieu dès le sein de sa mère et à cause de son éminente justice, tous ceux de sa race l'appelaient «le Juste» et «Oblias», ce qui signifie en hébreux «rempart du peuple» et «justice».
 
Dès son enfance, il vécut dans l'ascèse la plus stricte. Il ne buvait ni vin, ni boisson fermentée. Comme Saint Jean le Précurseur, il ne mangea jamais rien qui eût vécu.
 
Le rasoir ne passa jamais sur sa tête, comme le recommande la Loi à ceux qui se consacrent à Dieu.
Il ne prenait jamais de bain et ne s'oignait pas d'huile, préférant le soin de l'âme à celui du corps.
 
Après l'Ascension aux Cieux du Seigneur, les Apôtres unanimes choisirent Jacques le Juste comme premier Evêque de Jérusalem.
 
Accompli dans toutes les vertus de la vie active et de la contemplation, Jacques pénétrait seul dans le sanctuaire de la Nouvelle Alliance - non pas une fois par an, comme le grand prêtre des Juifs, mais chaque jour - afin d'y célébrer les Saints Mystères.
 
Vêtu de lin, il pénétrait seul dans le Temple, et se tenait de longues heures à genoux, intercédant pour le peuple et le salut du monde, de telle sorte que ses genoux étaient endurcis comme la pierre.
 
C'est lui qui présidait au conseil des Anciens et qui, lors des discussions intervenues à Antioche sur la nécessité de circoncire les païens qui embrassaient la foi, demanda qu'on ne les tourmente pas avec les préceptes de l'ancienne Loi, mais qu'on leur demande seulement de s'abstenir des viandes immolées aux idoles et de la fornication (cf. Actes 15:20).
 
C'est lui qui écrivit également la Lettre qui porte son nom dans le canon des Ecritures.
Dans celle-ci, il corrige ceux qui considéraient Dieu comme la cause des maux. «Dieu, en effet ne tente personne, dit-il, mais chacun est tenté par sa propre convoitise qui le pousse et le séduit» (Jc 1:14).
 
Il exhorte aussi à ne pas se contenter de confesser sa foi dans le Christ, mais à la faire resplendir dans les oeuvres de la vertu.
 
Car «de même que sans le souffle de vie le corps est mort, ainsi la foi sans les oeuvres est morte» (Jc 2:26).
 
Il ajoute de nombreuses autres recommandations pour mener une vie agréable à Dieu et obtenir la sagesse d'En-Haut, nous apprenant à reconnaître en tout le don de Dieu:
 
« Tout don excellent et tout cadeau parfait viennent d'En-Haut et descendent du Père des lumières, qui ne connaît ni variations, ni obscurcissement passager» (Jc 1:16).
 
C'est lui aussi qui a rédigé la Divine Liturgie conservée sous son nom, source de toutes les Liturgies de l'Eglise Orthodoxe (2)
Vers l'an 62, alors que la Judée était dans le désordre et l'anarchie après la mort du gouverneur Festus, les Juifs, qui avaient échoué dans leur tentative de mettre Paul à mort (Actes 25-26), s'en prirent à Jacques, dont la réputation de juste parmi le peuple donnait forte créance à sa prédication. 
 
Beaucoup, et même des chefs du peuple, avaient déjà embrassé la foi, et les scribes et les pharisiens s'émouvaient et craignaient que tous reconnaissent bientôt en Jésus le Christ Sauveur. 
 
Ils allèrent donc perfidement vers Jacques, louèrent sa vertu et sa justice, et lui dirent: 
 
«Nous t'en prions, toi qui es juste et ne fais pas acception des personnes, persuade le peuple, qui va bientôt se réunir pour la Pâque, de ne pas s'égarer sur la personne de Jésus. 
 
Tiens-toi donc sur le pinacle du temple, afin que de là-haut tu sois en vue et que tes paroles soient entendues de tout le peuple et des païens qui sont accourus en foule pour la fête». 
 
Lorsqu'il fut monté au sommet du temple, les scribes et les pharisiens lui crièrent d'en-bas: 
«Juste en qui nous devons avoir confiance, puisque le peuple se trompe en suivant Jésus le Crucifié, annonce nous, qui est ce Jésus». 
 
Jacques répondit alors à haute voix: 
«Pourquoi m'interrogez-vous sur le Fils de l'homme? 
Il est assis maintenant au ciel à la droite de la Grande Puissance et il reviendra sur les nuées du ciel pour juger l'univers avec justice.» 
 
Beaucoup furent alors convaincus par le témoignage de Jacques et criaient: «Hosanna au Fils de David!» Mais les scribes et les pharisiens grinçaient les dents de rage et s'écriaient: 
«ô, même le Juste a été égaré». 
 
Et ils accomplirent la Prophétie écrite par Isaïe: 
«Enlevons le Juste, parce qu'il nous est insupportable» (Is. 3:10). 
 
Ils se ruèrent donc vers le pinacle du temple et jetèrent en bas le Juste. 
 
Jacques ne mourut pas en tombant, malgré la hauteur; mais s'étant retourné et mis à genoux, il cria vers Dieu: 
«Je T'en prie, Seigneur Dieu Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'il font».
 
Tandis qu'il priait ainsi pour ses bourreaux, à l'exemple du Christ et de Saint Etienne (cf. Luc 23:34; Act. 7:59-60), les juifs le lapidaient. 
 
L'un d'entre eux, devenu furieux en voyant la charité inébranlable du Juste, prit le bâton avec lequel il foulait les étoffes et lui en frappa la tête. 
 
C'est ainsi que Jacques le Juste rendit témoignage. 
 
On l'enterra sur les lieux mêmes, près du temple. 
 
Jacques était si admirable et si renommé pour sa vertu que les juifs les plus raisonnables virent dans son Martyre la cause immédiate du siège et de la ruine de Jérusalem en l'an 70.
 
1. Il faut distinguer Saint Jacques, fils d'Alphée (9 oct.) Apôtre et frère de l’Évangéliste Saint Matthieu; Saint Jacques le frère du Seigneur, commémoré aujourd'hui et le dimanche qui suit la Nativité; et Jacques, fils de Zébédée et frère de Saint Jean le Théologien (30 avril).
 
2. Dans les Eglises de Tradition Syro-Orthodoxe (Au Moyen Orient et au Malankare ainsi que leurs missions) on célèbre toujours, au moins partiellement en Araméen cette Liturgie de Saint Jacques, Liturgie Eucharistique d'Antioche Jérusalem, dite "Mère de toutes les Liturgies" .
-----------------------------
On October 23, we celebrate Saint James, the "Brother of the Lord" (1)
 
He was the son of the first marriage of Joseph the Divine Fiance.
 
This man was blessed by God from his mother's womb and because of his eminent justice, all of his race called him "the Just" and "Oblias", which means in Hebrew "bulwark of the people" and "justice" ".
 
From his childhood he lived in the strictest asceticism. He drank neither wine nor fermented drink. Like Saint John the Precursor, he never ate anything that would have lived.
 
The razor never passed over his head, as the Law recommends to those who consecrate themselves to God.
He never took a bath and did not avoid oil, preferring the care of the soul to that of the body.
 
After Ascension to the Lord's Heavens, the unanimous Apostles chose James the Just as the first Bishop of Jerusalem.
 
Accomplished in all the virtues of active living and contemplation, James penetrated alone into the sanctuary of the New Covenant - not once a year, as the high priest of the Jews, but every day - to celebrate the Saints mysteries.
 
Dressed in linen, he penetrated alone into the Temple, and stood for long hours on his knees, interceding for the people and the salvation of the world, so that his knees were hardened like stone.
 
It was he who presided over the Council of Elders and who, during the discussions in Antioch on the need to circumcise the Gentiles who embraced the faith, asked not to be tormented by the precepts of the Old Law, but they are only required to abstain from meat sacrificed to idols and from fornication (Acts 15:20).
 
He also wrote the Letter bearing his name in the canon of Scripture.
In it, he corrects those who considered God as the cause of evils. "God does not tempt anyone," he says, "but everyone is tempted by his own lust that drives and seduces him" (Jas 1:14).
 
He also exhorts not to confess his faith in Christ, but to make it shine in the works of virtue.
 
For "just as without the breath of life the body is dead, so faith without works is dead" (Jas 2:26).
 
He adds many other recommendations to lead a pleasing life to God and to obtain wisdom from above, teaching us to recognize in all the gift of God:
 
"Every good gift and every perfect gift comes from above and comes down from the Father of lights, who knows no variations, nor passing darkness" (Jas 1:16).
 
He also wrote the Divine Liturgy kept under his name, source of all the Liturgies of the Orthodox Church (2)
 
Around the year 62, when Judea was in disorder and anarchy after the death of Governor Festus, the Jews, who had failed in their attempt to put Paul to death (Acts 25-26), took it upon themselves to James, whose reputation as just among the people gave strong credence to his preaching.
 
Many, even leaders of the people, had already embraced the faith, and the scribes and Pharisees were moved and feared that all would soon recognize Jesus Christ the Savior.
 
So they went treacherously to James, praised his virtue and righteousness, and said to him,
 
"We pray you, who are just and do not respect people, persuade the people, who will soon meet for the Passover, not to stray on the person of Jesus.
 
Stand then on the pinnacle of the temple, so that from above you are in sight and your words are heard by all the people and the pagans who have come in crowds for the feast ".
 
When he ascended to the top of the temple, the scribes and Pharisees cried to him from below:
"Just in whom we must have confidence, since the people are mistaken in following Jesus the Crucified One, announce us, who is this Jesus".
 
James answered aloud:
"Why are you asking me about the Son of Man?
He is now sitting in heaven at the right hand of the Great Power and he will come back on the clouds of heaven to judge the universe with justice. "
 
Many were then convinced by the testimony of James and shouted, "Hosanna to the Son of David!" But the scribes and Pharisees gritted their teeth with rage and cried out:
"O, even the righteous has been lost."
 
And they fulfilled the prophecy written by Isaiah:
"Let us take away the righteous, because he is unbearable to us" (Is 3:10).
 
So they rushed to the pinnacle of the temple and threw down the Just.
 
Jacques did not die falling, despite the height; but turning and kneeling, he cried out to God,
"I beg you, Lord God Father, forgive them because they do not know what they are doing".
 
While praying for his executioners, following the example of Christ and Saint Stephen (see Luke 23:34, Act 7: 59-60), the Jews stoned him.
 
One of them, furious at seeing the unshakable charity of the Just, took the stick with which he trampled on the stuffs and struck his head.
 
This is how James the Just testified.
 
He was buried on the spot near the temple.
 
James was so admirable and so renowned for his virtue that the most reasonable Jews saw in his Martyrdom the immediate cause of the siege and ruin of Jerusalem in the year 70.
 
1. We must distinguish Saint James, son of Alpheus (Oct. 9) Apostle and brother of the Evangelist St. Matthew; Saint James the brother of the Lord, commemorated today and the Sunday following the Nativity; and James, son of Zebedee and brother of St. John the Theologian (April 30).

RETRAITE-PÈLERINAGE DE LIBÉRATION ET DE GUÉRISON INTÉRIEURE DES FESTIVITÉS DE ST GREGORIOS ET DE LA "TOUSSAINT"

 Du 1er  au dimanche 4 Novembre 2018

au Monastère Syriaque:

 

*Jeudi 1er Novembre,

Messe du jour au Sanctuaire N-D de Miséricorde, après-midi au Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon

*Vendredi 2 Novembre: Fête de Saint Grégorios de Parumala au Monastère Syriaque (Messe à 10h30), le soir à Chartres (Messe des Africains à 18h)

*Samedi 4 Novembre: Journée mariale réservée aux confessions et Onctions des malades (Prières de délivrances et de guérison, etc...) Messe à 10h30 .

*Dimanche 4 Novembre, Pèlerinage mensuelle à la Mère de Miséricorde, Solennité et clôture des Festivités de Saint Grégorios de Parumala. Messe au Monastère à 10h30, suivie du repas fraternel (A G E des Association Diocésaine et Caritative), réception des fidèles... 

DES ENSEIGNEMENTS SONT ASSURES LORS DES MESSES ET DE LE L'OFFICE LITURGIQUE DE L'APRES-MIDI

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

 

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° du montant de votre don). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article

Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 14:49

Raphaël signifie « Dieu guérit ».

Saint Raphaël est l’archange guérisseur. Il est le troisième archange reconnu par l’Eglise .

L’archange Saint Raphaël est le grand protecteur des désespérés mais aussi des personnes tentées par le suicide.

 

D’ailleurs, dans le livre de Tobie, il sauve du suicide deux personnes : Tobit qui est un israélite captif à Babylone  (Tobie 3-6) et la jeune Sarra (Tobie 3-10).

Tobit est aveugle. Son fils doit faire un voyage périlleux. Un homme qui paraît digne de confiance, nommé Azarias, se propose de lui servir de guide. Cet homme de confiance n’est autre que l’archange Saint Raphaël lui-même. Tobie ramènera de ce voyage du fiel d’un poisson pour enduire les yeux aveugles de Tobie. C’est ainsi qu’il sera guéri.

Pour ce qui est de Sarra, qui mariée sept fois, a eu le malheur de perdre chacun de ses époux. Saint Raphaël encourage le jeune Tobie à l’épouser. Il doit simplement mettre le foie et le cœur du poisson et le mettre sur les cendres d’encens afin d’éloigner le démon. Il doit aussi prier avec Sarra. C’est ainsi qu’il l’épouse avec bonheur.

Saint Raphaël peut être invoqué par la prière dans les cas de problèmes de santé de tous ordres, pour les situations désespérées et par les personnes qui seraient tentées par le suicide.

Saint Raphaël est aussi le soutien des professionnels de santé.

 

Prière à l’archange Raphaël

Dieu et Seigneur des anges, auxquels vous avez confié la garde des hommes, je vous offre les mérites de tous ces esprits supérieurs et en particulier ceux de votre archange Raphaël.

Bien qu’il fasse partie des princes qui se tiennent devant votre Trône dans le ciel, il a accepté cependant d’être le guide et le compagnon du jeune Tobie sur la terre, pour le préserver, au cours de son voyage, des dangers de l’âme et du corps.

Je vous supplie, du plus profond de mon cœur, de daigner me donner ce saint archange pour guide, gardien et protecteur, afin que sa puissante intercession auprès de Vous, pendant cette neuvaine, me fasse obtenir la grâce (exprimer la grâce demandée) que j’implore pour votre plus grand honneur et votre plus grande gloire. Amen.

Saint Raphaël, ange de la santé, de l’amour, de la joie et de la lumière, priez pour nous. 

 

Vous apercevez à la porte sud de l'iconostase du Monastère, la fresque de Saint Raphaël Archange et, à droite au dessus du lutrin, l'Icône de Saint Georges.

Préparons-nous au 29 Octobre,

 

Pèlerinage mensuel aux Saints

 

Archanges !

Vous apercevez à la porte nord de l'iconostase du Monastère, la fresque de Saint Michel et à gauche, au pied du vitrail de St Augustin,l'icône de St Thomas (Mar Thoma), l'Apôtre des Indes et Père de notre Tradition Malankare.

Aujourd'hui, 22 Octobre,entre autres saints et saintes, nous faisons mémoire de Ste Élodie .

Bonne fête aux Elodie !

Sainte Elodie est une martyre wisigothe décédée en 851.

Elodie ou Alodie et sa sœur Nunilone étaient deux jeunes filles de Huesca en Espagne.

Leur mère était wisigothe et chrétienne, mais leur père était un sarrasin musulman, et donc les enfants devaient, selon la loi de l’Islam embrasser la religion musulmane.

Elodie et sa sœur refusèrent et acceptèrent le martyre.

-------------------

Today, October 22, among other saints, we remember St. Elodie.

Happy birthday to Elodie!

Saint Elodie is a Visigothic martyr who died in 851.

Elodie or Alodie and her sister Nunilone were two girls from Huesca in Spain.

Their mother was Visigothic and Christian, but their father was a Muslim buckwheat, and so children had to, according to the law of Islam embrace the Muslim religion.

Elodie and her sister refused and accepted the martyrdom.

-------------------------

Hoje, 22 de outubro, entre outros santos, nos lembramos de St. Elodie.

Parabéns a Elodie!

São Elodie é um mártir visigodo que morreu em 851.

Elodie ou Alodie e sua irmã Nunilone eram duas meninas de Huesca na Espanha.

Sua mãe era visigótica e cristã, mas seu pai era um trigo mourisco muçulmano, e assim as crianças tinham que, de acordo com a lei do Islã, abraçar a religião muçulmana.

Elodie e sua irmã se recusaram e aceitaram o martírio.

-------------------------

اليوم ، 22 أكتوبر ، بين القديسين الآخرين ، نتذكر سانت Elodie.

عيد ميلاد سعيد ل Elodie!

سانت إيلودي هو شهيد القوط الغربيين الذي توفي في عام 851.

كانت إيلودي أو ألودي وأختها نونيلون فتاتان من هويسكا في إسبانيا.

كانت أمهم من القوط الغربيين والمسيحيين ، ولكن والدهم كان حنطة سوداء مسلمة ، ولذا كان على الأطفال ، وفقا للقانون الإسلامي ، احتضان الدين الإسلامي.

رفضت إيلودي وأختها وقبلت الشهادة.

 

 

COMMUNION ET VIE...

 

Au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
 
Nous entendons semaine après semaine, le Seigneur, dire: "Faites ceci en mémoire de Moi", et nous appliquons toujours  ces paroles, et à juste titre, à la célébration de la Cène, à la fraction du pain, au partage du Calice, au repas sacré que le Christ fit avec ses disciples.
 
Et nous avons raison de le faire parce que c'était la préfiguration du Banquet de l'Agneau, de la grande fête de l'éternité, parce que chacun d'entre nous a été créé par Dieu pour être Son compagnons pour l'éternité, et un compagnon est celui qui rompt le pain avec nous, qui est reçu à la table de l'hôte, qui est fait l'égal de son hôte par cette loi de l'hospitalité et de l'amour.
 
Et la dernière Cène fut cela, le Christ rompit le pain et partagea la coupe, il fit de Ses disciples Ses compagnons et, comme ce pain et ce vin étaient Lui, il réunit ses compagnons à Lui-même dans une indicible manière d'être un seul Corps et une seule Vie.
 
Mais les paroles que le Christ dit: "Faites ceci en mémoire de moi", ne s'appliquent pas uniquement à la dernière Cène, à la Liturgie Sainte et Divine que nous célébrons. Ce qu'il faisait dans la chambre haute a été aussi une image de ce que Sa vie et Sa mort ont été. La fraction du pain a été la rupture de Son Corps, le partage de la coupe a été l'écoulement de Son Sang, et ce qui a été signifié dans la dernière Cène, a été le jardin de Gethsémani dans l'angoisse et l'horreur de la mort à venir, sur Celui Qui était libre du mal et pourtant avait choisi de partager avec nous notre destin de déréliction et de la mortalité, et le Calvaire, la mort pour le salut des autres, - plus que cela: la mort de notre mort, afin que nous puissions partager et posséder Sa vie.
 
Et si nous voulons prendre au sérieux ce que nous faisons ici, semaine après semaine, fête après fête, célébrant la dernière Cène du Seigneur, la rupture ensemble du pain  et le partage de la coupe, nous devons nous rappeler que cet acte nous fait un avec l'autre, parce que nous devenons alors un avec le Christ, mais aussi parce que tout ce qui est vrai de la vie et de la mort sacrificielle du Christ doit devenir une réalité pour nous et en nous. Nous devons donc vivre comme le Christ, vivre pour les autres, nous devons donc mourir comme le Christ est mort, pour que d'autres puissent vivre. Nous devons donc nous élever de la vie vers cette mort sacrificielle généreuse et donatrice de vie, comme le Christ, et cela nous impose une responsabilité lourde, sérieuse et glorieuse.
 
Prenons cela sincèrement, parce que sinon notre célébration est vide de sens. Nous ne pouvons pas venir jour après jour demander au Christ de nous laisser devenir participants de ce qui se passe dans la chambre haute, si nous acceptons d'être étrangers à ce qu'elle représentait pour Sa vie, Son incarnation, Son enseignement, Sa confrontation avec la mort venir, Sa mort pour que par notre mort, nous puissions vivre.
 
Réfléchissons et reconsidérons toutes nos relations avec les autres, repensons l'ensemble de notre attitude envers ceux qui sont autour de nous. Vivons-nous pour eux? Notre vie est-elle une offrande? Sommes-nous comme les apôtres dont Paul parle dans l'Epître d'aujourd'hui, comme les hommes envoyés dans les derniers temps pour apporter un témoignage d'amour et en payer le coût, afin que la vie soit la leur, qu'elle appartienne à ceux qui nous entourent qu'ils nous aiment ou nous haïssent, et la mort doit être la nôtre, la mort du Christ, sacrificielle, sainte, offrande d'amour, non seulement apportée à Dieu, mais à toute personne qui en a besoin. Amen.
 
Antoine Métropolite de Souroge 
 
 
(Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Crédit image:

23 octobre: Saint Apôtre Jacques,

frère du Seigneur et premier

Evêque de Jérusalem

Jacques, ayant eu l'honneur d'être appelé le frère 
du Seigneur élevé sur le bois de la croix, 
au bois dont on le frappe n'a pu se soustraire. 
Le bienheureux apôtre mourut le vingt-trois. 
Par ses saintes prières, ô notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Tropaire, t. 4

En disciple du Seigneur, * tu as reçu l'Evangile du Christ; * tu as acquis le prestige des martyrs * et, comme frère de Dieu, tu lui parles librement; * comme pontife, tu es capable d'intercéder: * prie donc le Christ notre Dieu * d'accorder à nos âmes le salut.

Kondakion, t. 4

Le Fils unique du Père, le Verbe notre Dieu, * en ces derniers jours descendu jusqu'à nous, * saint Jacques, a fait de toi le premier * pasteur et docteur de Jérusalem, * le fidèle dispensateur des mystères spirituels, * saint Apôtre, c'est pourquoi * tous ensemble nous voulons te vénérer.

Ikos

Le fils de Joseph, le premier évêque de Jérusalem, * Jacques, le frère du Seigneur qu'il a vu de ses yeux, * par des hymnes de louange nous le chantons, * nous écriant avec foi: * accorde-nous ce don parfait * qui vient du Père des lumières; * délivre-nous de l'affliction nous menaçant * pour la multitude de nos péchés; * car nos ennemis ont levé contre nous le talon, * voici que nous encerclent les fils d'Ismaël; * vite, brise leur arc, * bienheureux Apôtre et Pontife sacré, * afin que tous ensemble nous puissions te vénérer.

Exapostilaire, t. 2

Premier de tous les Hiérarques du nouveau Testament, * sublime Apôtre, sage Pontife et Témoin de la vérité, * plus que tous ayant joui de l'insigne dignité * d'être le frère du Seigneur, * broyé par les roches, tu es passé de ce monde vers lui: * demande-lui pour nous, saint Jacques, le pardon de nos péchés.

Voici qu'est sur le seuil à présent * le grand, le terrible jour du jugement; * regarde, mon âme, sois vigilante, applique-toi, * de tout cœur prosterne-toi devant l'unique Mère de Dieu, * dans les larmes lui criant: Délivre-moi, * je t'en prie, Vierge pure, de tout châtiment, * place-moi parmi les brebis, à la droite de ton Fils.

« Seigneur, Tu es venu * comme la lumière en ce monde, * lumière sainte qui retire de la sombre ignorance * ceux qui Te chantent avec foi. » 

De Jacques Tu as fait, Seigneur, * un éclair de lumière éblouissant, * qui détourna les mortels * de l'ignorance et de l'erreur. 

Ton juste frère, Seigneur, * T'a prêché librement * et, par sa mort, est devenu * l'imitateur de Ta Passion.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Quel esprit de mortel, * saint Jacques, pourrait t'offrir * une hymne de louange appropriée * aux grâces de la vertu dont tu brillas?

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Ô Vierge, t'ayant trouvée * comme demeure divine en vérité, * le Verbe t'habita * pour veiller à notre salut. 

 

Ce 23 Octobre, nous célébrons Saint Jacques, le "Frère du Seigneur" (1)
 
Il était fils du premier mariage de Joseph le divin fiancé.
 
Cet homme fut béni par Dieu dès le sein de sa mère et à cause de son éminente justice, tous ceux de sa race l'appelaient «le Juste» et «Oblias», ce qui signifie en hébreux «rempart du peuple» et «justice».
 
Dès son enfance, il vécut dans l'ascèse la plus stricte. Il ne buvait ni vin, ni boisson fermentée. Comme Saint Jean le Précurseur, il ne mangea jamais rien qui eût vécu.
 
Le rasoir ne passa jamais sur sa tête, comme le recommande la Loi à ceux qui se consacrent à Dieu.
Il ne prenait jamais de bain et ne s'oignait pas d'huile, préférant le soin de l'âme à celui du corps.
 
Après l'Ascension aux Cieux du Seigneur, les Apôtres unanimes choisirent Jacques le Juste comme premier Evêque de Jérusalem.
 
Accompli dans toutes les vertus de la vie active et de la contemplation, Jacques pénétrait seul dans le sanctuaire de la Nouvelle Alliance - non pas une fois par an, comme le grand prêtre des Juifs, mais chaque jour - afin d'y célébrer les Saints Mystères.
 
Vêtu de lin, il pénétrait seul dans le Temple, et se tenait de longues heures à genoux, intercédant pour le peuple et le salut du monde, de telle sorte que ses genoux étaient endurcis comme la pierre.
 
C'est lui qui présidait au conseil des Anciens et qui, lors des discussions intervenues à Antioche sur la nécessité de circoncire les païens qui embrassaient la foi, demanda qu'on ne les tourmente pas avec les préceptes de l'ancienne Loi, mais qu'on leur demande seulement de s'abstenir des viandes immolées aux idoles et de la fornication (cf. Actes 15:20).
 
C'est lui qui écrivit également la Lettre qui porte son nom dans le canon des Ecritures.
Dans celle-ci, il corrige ceux qui considéraient Dieu comme la cause des maux. «Dieu, en effet ne tente personne, dit-il, mais chacun est tenté par sa propre convoitise qui le pousse et le séduit» (Jc 1:14).
 
Il exhorte aussi à ne pas se contenter de confesser sa foi dans le Christ, mais à la faire resplendir dans les oeuvres de la vertu.
 
Car «de même que sans le souffle de vie le corps est mort, ainsi la foi sans les oeuvres est morte» (Jc 2:26).
 
Il ajoute de nombreuses autres recommandations pour mener une vie agréable à Dieu et obtenir la sagesse d'En-Haut, nous apprenant à reconnaître en tout le don de Dieu:
 
« Tout don excellent et tout cadeau parfait viennent d'En-Haut et descendent du Père des lumières, qui ne connaît ni variations, ni obscurcissement passager» (Jc 1:16).
 
C'est lui aussi qui a rédigé la Divine Liturgie conservée sous son nom, source de toutes les Liturgies de l'Eglise Orthodoxe (2)
Vers l'an 62, alors que la Judée était dans le désordre et l'anarchie après la mort du gouverneur Festus, les Juifs, qui avaient échoué dans leur tentative de mettre Paul à mort (Actes 25-26), s'en prirent à Jacques, dont la réputation de juste parmi le peuple donnait forte créance à sa prédication. 
 
Beaucoup, et même des chefs du peuple, avaient déjà embrassé la foi, et les scribes et les pharisiens s'émouvaient et craignaient que tous reconnaissent bientôt en Jésus le Christ Sauveur. 
 
Ils allèrent donc perfidement vers Jacques, louèrent sa vertu et sa justice, et lui dirent: 
 
«Nous t'en prions, toi qui es juste et ne fais pas acception des personnes, persuade le peuple, qui va bientôt se réunir pour la Pâque, de ne pas s'égarer sur la personne de Jésus. 
 
Tiens-toi donc sur le pinacle du temple, afin que de là-haut tu sois en vue et que tes paroles soient entendues de tout le peuple et des païens qui sont accourus en foule pour la fête». 
 
Lorsqu'il fut monté au sommet du temple, les scribes et les pharisiens lui crièrent d'en-bas: 
«Juste en qui nous devons avoir confiance, puisque le peuple se trompe en suivant Jésus le Crucifié, annonce nous, qui est ce Jésus». 
 
Jacques répondit alors à haute voix: 
«Pourquoi m'interrogez-vous sur le Fils de l'homme? 
Il est assis maintenant au ciel à la droite de la Grande Puissance et il reviendra sur les nuées du ciel pour juger l'univers avec justice.» 
 
Beaucoup furent alors convaincus par le témoignage de Jacques et criaient: «Hosanna au Fils de David!» Mais les scribes et les pharisiens grinçaient les dents de rage et s'écriaient: 
«ô, même le Juste a été égaré». 
 
Et ils accomplirent la Prophétie écrite par Isaïe: 
«Enlevons le Juste, parce qu'il nous est insupportable» (Is. 3:10). 
 
Ils se ruèrent donc vers le pinacle du temple et jetèrent en bas le Juste. 
 
Jacques ne mourut pas en tombant, malgré la hauteur; mais s'étant retourné et mis à genoux, il cria vers Dieu: 
«Je T'en prie, Seigneur Dieu Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'il font».
 
Tandis qu'il priait ainsi pour ses bourreaux, à l'exemple du Christ et de Saint Etienne (cf. Luc 23:34; Act. 7:59-60), les juifs le lapidaient. 
 
L'un d'entre eux, devenu furieux en voyant la charité inébranlable du Juste, prit le bâton avec lequel il foulait les étoffes et lui en frappa la tête. 
 
C'est ainsi que Jacques le Juste rendit témoignage. 
 
On l'enterra sur les lieux mêmes, près du temple. 
 
Jacques était si admirable et si renommé pour sa vertu que les juifs les plus raisonnables virent dans son Martyre la cause immédiate du siège et de la ruine de Jérusalem en l'an 70.
 
1. Il faut distinguer Saint Jacques, fils d'Alphée (9 oct.) Apôtre et frère de l’Évangéliste Saint Matthieu; Saint Jacques le frère du Seigneur, commémoré aujourd'hui et le dimanche qui suit la Nativité; et Jacques, fils de Zébédée et frère de Saint Jean le Théologien (30 avril).
 
2. Dans les Eglises de Tradition Syro-Orthodoxe (Au Moyen Orient et au Malankare ainsi que leurs missions) on célèbre toujours, au moins partiellement en Araméen cette Liturgie de Saint Jacques, Liturgie Eucharistique d'Antioche Jérusalem, dite "Mère de toutes les Liturgies" .
-----------------------------
On October 23, we celebrate Saint James, the "Brother of the Lord" (1)
 
He was the son of the first marriage of Joseph the Divine Fiance.
 
This man was blessed by God from his mother's womb and because of his eminent justice, all of his race called him "the Just" and "Oblias", which means in Hebrew "bulwark of the people" and "justice" ".
 
From his childhood he lived in the strictest asceticism. He drank neither wine nor fermented drink. Like Saint John the Precursor, he never ate anything that would have lived.
 
The razor never passed over his head, as the Law recommends to those who consecrate themselves to God.
He never took a bath and did not avoid oil, preferring the care of the soul to that of the body.
 
After Ascension to the Lord's Heavens, the unanimous Apostles chose James the Just as the first Bishop of Jerusalem.
 
Accomplished in all the virtues of active living and contemplation, James penetrated alone into the sanctuary of the New Covenant - not once a year, as the high priest of the Jews, but every day - to celebrate the Saints mysteries.
 
Dressed in linen, he penetrated alone into the Temple, and stood for long hours on his knees, interceding for the people and the salvation of the world, so that his knees were hardened like stone.
 
It was he who presided over the Council of Elders and who, during the discussions in Antioch on the need to circumcise the Gentiles who embraced the faith, asked not to be tormented by the precepts of the Old Law, but they are only required to abstain from meat sacrificed to idols and from fornication (Acts 15:20).
 
He also wrote the Letter bearing his name in the canon of Scripture.
In it, he corrects those who considered God as the cause of evils. "God does not tempt anyone," he says, "but everyone is tempted by his own lust that drives and seduces him" (Jas 1:14).
 
He also exhorts not to confess his faith in Christ, but to make it shine in the works of virtue.
 
For "just as without the breath of life the body is dead, so faith without works is dead" (Jas 2:26).
 
He adds many other recommendations to lead a pleasing life to God and to obtain wisdom from above, teaching us to recognize in all the gift of God:
 
"Every good gift and every perfect gift comes from above and comes down from the Father of lights, who knows no variations, nor passing darkness" (Jas 1:16).
 
He also wrote the Divine Liturgy kept under his name, source of all the Liturgies of the Orthodox Church (2)
 
Around the year 62, when Judea was in disorder and anarchy after the death of Governor Festus, the Jews, who had failed in their attempt to put Paul to death (Acts 25-26), took it upon themselves to James, whose reputation as just among the people gave strong credence to his preaching.
 
Many, even leaders of the people, had already embraced the faith, and the scribes and Pharisees were moved and feared that all would soon recognize Jesus Christ the Savior.
 
So they went treacherously to James, praised his virtue and righteousness, and said to him,
 
"We pray you, who are just and do not respect people, persuade the people, who will soon meet for the Passover, not to stray on the person of Jesus.
 
Stand then on the pinnacle of the temple, so that from above you are in sight and your words are heard by all the people and the pagans who have come in crowds for the feast ".
 
When he ascended to the top of the temple, the scribes and Pharisees cried to him from below:
"Just in whom we must have confidence, since the people are mistaken in following Jesus the Crucified One, announce us, who is this Jesus".
 
James answered aloud:
"Why are you asking me about the Son of Man?
He is now sitting in heaven at the right hand of the Great Power and he will come back on the clouds of heaven to judge the universe with justice. "
 
Many were then convinced by the testimony of James and shouted, "Hosanna to the Son of David!" But the scribes and Pharisees gritted their teeth with rage and cried out:
"O, even the righteous has been lost."
 
And they fulfilled the prophecy written by Isaiah:
"Let us take away the righteous, because he is unbearable to us" (Is 3:10).
 
So they rushed to the pinnacle of the temple and threw down the Just.
 
Jacques did not die falling, despite the height; but turning and kneeling, he cried out to God,
"I beg you, Lord God Father, forgive them because they do not know what they are doing".
 
While praying for his executioners, following the example of Christ and Saint Stephen (see Luke 23:34, Act 7: 59-60), the Jews stoned him.
 
One of them, furious at seeing the unshakable charity of the Just, took the stick with which he trampled on the stuffs and struck his head.
 
This is how James the Just testified.
 
He was buried on the spot near the temple.
 
James was so admirable and so renowned for his virtue that the most reasonable Jews saw in his Martyrdom the immediate cause of the siege and ruin of Jerusalem in the year 70.
 
1. We must distinguish Saint James, son of Alpheus (Oct. 9) Apostle and brother of the Evangelist St. Matthew; Saint James the brother of the Lord, commemorated today and the Sunday following the Nativity; and James, son of Zebedee and brother of St. John the Theologian (April 30).

RETRAITE-PÈLERINAGE DE LIBÉRATION ET DE GUÉRISON INTÉRIEURE DES FESTIVITÉS DE ST GREGORIOS ET DE LA "TOUSSAINT"

 Du 1er  au dimanche 4 Novembre 2018

au Monastère Syriaque:

 

*Jeudi 1er Novembre,

Messe du jour au Sanctuaire N-D de Miséricorde, après-midi au Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon

*Vendredi 2 Novembre: Fête de Saint Grégorios de Parumala au Monastère Syriaque (Messe à 10h30), le soir à Chartres (Messe des Africains à 18h)

*Samedi 4 Novembre: Journée mariale réservée aux confessions et Onctions des malades (Prières de délivrances et de guérison, etc...) Messe à 10h30 .

*Dimanche 4 Novembre, Pèlerinage mensuelle à la Mère de Miséricorde, Solennité et clôture des Festivités de Saint Grégorios de Parumala. Messe au Monastère à 10h30, suivie du repas fraternel (A G E des Association Diocésaine et Caritative), réception des fidèles... 

DES ENSEIGNEMENTS SONT ASSURES LORS DES MESSES ET DE LE L'OFFICE LITURGIQUE DE L'APRES-MIDI

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

 

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° du montant de votre don). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article

Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 08:36

Chers amis. 
J'ai la douleur de vous faire part de la mort d'un ami: 
Le père archimandrite Barsanuphe (Ferrier), higoumène de l'ermitage (skit) Saint-Esprit au Mesnil-Saint-Denis dans les Yvelines et membre du clergé de la paroisse orthodoxe de Vanves est décédé ce matin à l'âge de 83 ans. Ses obsèques seront célébrés le mercredi 24 octobre à partir de 9h00 en la cathédrale orthodoxe russe de la Sainte-Trinité à Paris.
Que tous ceux qui l'ont connu et apprécié veuillent, s'i
l ne peuvent accompagner la Cérémonie Liturgique de ses obsèques, s'y unir d'intention.
Nous célébrerons quand à nous quotidiennement d'ici-là un petit Office Syriaque des défunt pour accompagner son âme vers la "Maison du Père" où il rejoindra, en l'attente de la résurrection finale, le Christ notre résurrection.
Votre respectueusement et fraternellement dans le Christ, notre Seigneur. Qu'il repose dans la paix du Seigneur ! Aloho mhasele!
+Mor Philipose, Brévilly ce 20.X.2018 

---------------------------

 

Queridos amigos.
Eu tenho a dor de falar sobre a morte de um amigo:
O pai arquimandrita Barsanuphe (Ferrier), hegumen do eremitério (esquete) Saint-Esprit em Mesnil-Saint-Denis no Yvelines e clérigo da paróquia ortodoxa de Vanves morreu esta manhã com a idade de 83 anos. Seu funeral será celebrado quarta-feira, 24 de outubro a partir das 9:00 na Catedral Ortodoxa Russa da Santíssima Trindade, em Paris.
Que todos os que o conheceram e apreciaram desejem, se não puderem acompanhar a cerimónia litúrgica do seu funeral, se unam na intenção.
Celebramos conosco diariamente a partir de então um pequeno escritório siríaco do falecido para acompanhar sua alma em direção à "Casa do Pai", onde ele se juntará, enquanto espera pela ressurreição final, Cristo, nossa ressurreição.
Seu respeitosamente e fraternalmente em Cristo, nosso Senhor. Que ele descanse na paz do Senhor! Aloho mhasele!
+ Mor Philipose 

-----------------------------------------

 

Dear friends.
I have the pain to tell you about the death of a friend:
The archimandrite father Barsanuphe (Ferrier), hegumen of the hermitage (skit) Saint-Esprit in Mesnil-Saint-Denis in the Yvelines and clergyman of the orthodox parish of Vanves died this morning at the age of 83 years. His funeral will be celebrated Wednesday, October 24 from 9:00 in the Russian Orthodox Cathedral of the Holy Trinity in Paris.
May all those who knew and appreciated him want, if they can not accompany the liturgical ceremony of his funeral, to unite in intention.
We will celebrate with us daily from then on a small Syriac Office of the deceased to accompany his soul towards the "House of the Father" where he will join, while waiting for the final resurrection, Christ our resurrection.
Your respectfully and fraternally in Christ, our Lord. May he rest in the peace of the Lord! Aloho mhasele!
+ Mor Philipose

 

 

In memoriam : l’archimandrite Barsanuphe (1935-2018)

 

 

 

L’archimandrite Barsanuphe (Ferrier), de l’Église orthodoxe russe (Patriarcat de Moscou), a remis son âme à Dieu le 20 octobre. Higoumène du skit du Saint Esprit (Le Mesnil Saint-Denis, Yvelines) et fondateur du monastère de l’icône de la Mère de Dieu de Korssoun (Charente) et de celui de l’icône de la Mère de Dieu de Znaménié (Cantal), il a été un travailleur infatigable au service de l’Église et de la tradition monastique orthodoxe. Depuis vingt-cinq ans, il est aussi connu pour son engagement en faveur de la paix.

Né en 1935 à Paris de parents français, ancien élève des beaux-arts de Paris, le père archimandrite Barsanuphe a été fait moine au skit du Saint-Esprit, en 1964 lors de la fête de la Transfiguration, par son père spirituel, le métropolite Antoine de Souroge, lui-même disciple de l’archimandrite Athanase (Netchaïev), venu du monastère de Valaam (nord-ouest de la Russie) à Paris, dans les années 1920. Par cette filiation, le père Barsanuphe a perpétué la tradition monastique de Valaam.

A son arrivée au skit du Saint-Esprit, sous l’higouménat de l’archimandrite Serge (Chévitch), il a vécu avec le grand moine iconographe, père Grégoire (Kroug) - qui a réalisé, dans l’église du skit et dans beaucoup d’autres lieux, une œuvre d’une évidente beauté ancrée dans la tradition byzantine -, et il a veillé sur ce dernier jusqu’à sa mort en 1969 et obtenu l’autorisation préfectorale de l’inhumer au chevet de l’église.
Par la suite, le père Barsanuphe a poursuivi sa vie au skit avec les pères Jean Climaque, Hilarion et Basile.
Au fil des années, il a enrichi l’architecture de l’église du skit, commencée en 1934 par le père archiprêtre André Serguienko. Il a construit la coupole sur l’abside, le narthex, le clocher, et édifié pour la célébration du millénaire du baptême de la Russie en 1988, le baptistère et le porche.
Le skit du Saint-Esprit a, le 9 juin 2014, reçu du ministère de la Culture le label « Patrimoine du XXe siècle », en présence de Monseigneur Nestor, évêque du diocèse de Chersonèse (Patriarcat de Moscou) en France.
Au cours de sa vie, le père Barsanuphe a reçu de nombreuses personnes, venues pour des entretiens spirituels. Par ailleurs, il a contribué à la renommée de ce lieu monastique en accueillant lui-même de nombreux visiteurs.

Durant ses cinquante-quatre années de vie monastique, l’archimandrite Barsanuphe a engendré spirituellement des personnes de tous horizons. Et il a été un inlassable bâtisseur de lieux monastiques et d’églises orthodoxes en France.
Pour répondre à la vocation monastique de jeunes filles, le père Barsanuphe a fondé deux monastères féminins : en 1987, le monastère de l’icône de la Mère de Dieu de Korssoun, à Grassac, en Charente, et en 1988, le monastère de l’icône de la Mère de Dieu de Znaménié, à Marcenat, dans le Cantal. Il a dessiné les églises de ces deux monastères dans le pur style byzantin russe.
Il a animé l’atelier d’icônes des moniales de ces monastères et a publié, en 1999, Icônes et fresques du père Grégoire et Le père Grégoire, moine iconographe du skit du Saint Espritainsi que, en 2015, Icônes et vies de trente saints moines russes. Il a également publié des vies de saints et plusieurs ouvrages et articles sur les icônes et les lieux monastiques.
Il a beaucoup œuvré pour la paroisse de Vanves (Hauts-de-Seine), dont il était vicaire, notamment par la reconstruction de l’église de la Sainte-Trinité et la création de l’église des Nouveaux-Martyrs et Confesseurs de Russie.
Au total, le père Barsanuphe a conçu, dessiné et bâti une dizaine d’églises orthodoxes un peu partout en France et aménagé et équipé huit églises domestiques aujourd’hui disparues.

L’archimandrite Barsanuphe s’est engagé dans le travail pour la paix. Vice-président de la Conférence mondiale des religions pour la paix (CMRP France), il a œuvré dans l’interreligieux et multiplié rencontres et actions pour la recherche de la paix. En 1998, il a été élevé au titre de délégué diocésain aux relations interreligieuses par son évêque Monseigneur Goury (Chalimov) et envoyé pour le représenter au grand rassemblement interreligieux de Bucarest organisé par la communauté chrétienne de Sant’ Egidio. La même année, le 27 octobre 1998, date anniversaire de la première rencontre d’Assise pour la paix, il a inauguré la série des rencontres interreligieuses de Doumérac, dans le Centre de rencontres interreligieuses multilatérales pour la paix qu’il a créé en Nouvelle Aquitaine.
En 2005, le Patriarcat de Moscou l’a décoré de l’ordre de Saint-Serge de Radonège au titre de son service pour l’Église et de son travail fructueux pour promouvoir la paix.

Par ailleurs, c’est dans un esprit d’ouverture sur le monde d’aujourd’hui et de demain que le père Barsanuphe, membre de plusieurs associations artistiques, a créé en 1992 l’association «l’art dans la cité l’art dans le hameau », pour permettre à des personnes en situation d’exclusion de découvrir une forme de beauté, la peinture abstraite construite.

Tout au long de sa vie, il a été donné à l’archimandrite Barsanuphe de faire fructifier la fidélité à une tradition millénaire, dans un esprit de discernement respectueux de tous et de chacun.

Au Skit du Saint Esprit, le 21 octobre 2018
Grégoire Charmois

Funérailles et inhumation

L’office des funérailles de l’archimandrite Barsanuphe et la liturgie seront présidés par Monseigneur Nestor à la cathédrale de la Sainte-Trinité (1, quai Branly, Paris 7e), le mercredi 24 octobre, de 9 heures à 12 heures.

L’inhumation aura lieu le jeudi 25 octobre à 14h30 au monastère de l’Icône de la Mère de Dieu de Korssoun (hameau de Doumérac, 16380 Grassac).

Contact : leskitdusaintesprit@free.fr, 06 61 82 01 10

 

GRASSAC

LE FONDATEUR DU MONASTÈRE DE GRASSAC EST MORT

 

Source:  charentelibre.fr, publié le , modifié .

 

Grande figure de l'église orthodoxe russe en France, l'Archimandrite Barsanuphe est mort samedi dernier. C'est lui qui a fondé le monastère de Korssoun à Grassac en 1987. En 1988, il fondait un monastère similaire dans le Cantal. Depuis, les deux communautés de soeurs se retrouvaient régulièrement pour échanger. 

Le Père Barsanuphe se rendait une fois par mois par Grassac pour célébrer la liturgie. Il a conçu le monastère dans le pur style bizantin russe. C'est le seul de ce type en Charente.Quatre soeurs y vivent toute l'année et y organisent régulièrement des expos-vente d'art. 

 

Né en 1935 à Paris, le Père Barsanuphe a été fait moine en 1964. Il vivait dans le skit du Saint-Esprit, un monastère orthodoxe situé dans les Yvelines. Au total, il  a dessiné et bâti une dizaine d'églises orthodoxes partout en France. Vice-président de la conférence mondiale des religions pour la paix, il était très engagé.

Ses funérailles seront célébrées à la cathédrale orthodoxe de la Sainte Trinité à Paris demain mercredi de 9h à 12h. Il sera inhumé jeudi à 14h30 au monastère de Grassac.

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans oecuménisme orthodoxie DIALOGUE INTERRELIGIEUX
19 octobre 2018 5 19 /10 /octobre /2018 17:51
 
L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité
 
seule la lumière le peut.
 
La haine ne peut pas chasser la haine
 
seul l’amour le peut.
--------------
Darkness can not chase darkness
 
only light can.
 
Hate can not drive hatred
 
only love can.
--------------
Escuridão não pode perseguir a escuridão
 
só a luz pode.
 
O ódio não pode dirigir o ódio
 
Só o amor pode.
--------------

الظلام لا يستطيع أن يطارد الظلام

يمكن للضوء فقط.

لا يمكن للكراهية أن تقود الكراهية

الحب الوحيد يمكن.

 

 

LA PERFECTION DE L'AMOUR

Celui qui est parfait  dans L'Amour  et  a atteint  le  sommet du détachement 
 ne connait pas de  différence entre  «le tien et le mien », 
 Entre  fidèles  et infidèles , entre  esclaves  et  hommes libres , 
ou entre hommes  et Femmes . 
 
«Ayant  dépassé  la tyrannie des  passions
 et  considérant  la nature , 
il examine tous  les hommes , 
il  tient compte de Tous de manière égale 
et  il est disposé  de manière égale envers  tous . 
 
Car en Lui, 
il n'y a  ni  Grec, ni  Juif , 
ni homme ni  femme , 
ni esclave  ni  homme libre ,
mais en Tous 
et en Toutes
le  Christ .

(Saint Maxime le Confesseur)

____________

PERFECTION OF LOVE

One who is perfect in Love and has reached the top of the detachment
  does not know any difference between "yours and mine",
  Between faithful and infidels, between slaves and free men,
or between men and women.
 
"Having gone beyond the tyranny of passions
  and considering nature,
he examines all men,
he takes All into account equally
and he is equally disposed to all.
 
Because in Him,
there is neither Greek nor Jew,
neither man nor woman,
neither slave nor free man,
but in All
and in All
Christ .

(Saint Maximus the Confessor)

_____________________

PERFEIÇÃO DO AMOR

Aquele que é perfeito no amor e alcançou o topo do desapego
  não sabe nenhuma diferença entre "seu e meu",
  Entre fiéis e infiéis, entre escravos e homens livres,
ou entre homens e mulheres.
 
"Tendo ido além da tirania das paixões
  e considerando a natureza,
ele examina todos os homens
ele leva tudo em conta igualmente
e ele é igualmente disposto a todos.
 
Porque nele,
não há grego nem judeu
nem homem nem mulher
nem escravo nem homem livre,
mas em todos
e em todos
Cristo

(São Máximo o Confessor)

_____________

الكمال من الحب

واحد من هو الكمال في الحب ووصل إلى قمة الانفصال
  لا يعرف أي فرق بين "لك و لي" ،
  بين المؤمنين والكفار ، بين العبيد والرجال الأحرار ،
أو بين الرجال والنساء.
 
"بعد أن تجاوزت طغيان المشاعر
  وبالنظر للطبيعة ،
يفحص جميع الرجال ،
يأخذ الجميع في الاعتبار على قدم المساواة
ويتم التخلص منه بنفس القدر للجميع.
 
لأنه فيه ،
لا يوجد يوناني ولا يهودي ،
لا رجل ولا امرأة ،
لا العبيد ولا الإنسان الحر ،
لكن في الكل
وفي الكل
المسيح.

(القديس مكسيموس المعترف)

 

Partager cet article

Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Spiritualité Chrétienne orthodoxie culture
17 octobre 2018 3 17 /10 /octobre /2018 09:10

Chers amis. Aloho m'barekh.

Comme annoncé lors de nos diverses manifestations cultuelles et caritatives, je vous rappelle la convocation aux deux réunions de l'Association diocésaine d'une part (Cultuelle) et caritative d'autre part.

Ces deux associations ont vocation de gérer les activités cultuelles et caritative au sein de notre Eglise Métropolitaine. IL ES IMPORTANT QUE CHACUN D'ENTRE VOUS S'Y ENGAGE D'UNE MANIÈRE OU D'UNE AUTRE EN FONCTION DE SES POSSIBILITÉS.

Ces AGE auront largement été préparée en aval pour permettre leur déroulement serein au cours du repas fraternel qui clôturera les festivités de Saint Gregorios de Parumala (Du 1er au 4 Novembre).

En plus des hélas trop habituels manquements au sens des responsabilités , de graves événements se sont produits au cours de ces derniers mois, il est donc crucial, pour l'avenir de la mission en France et en dehors de notre  territoire national que vous soyez présent(s) ou représenté(s).

Dans ce sens, tous avis sur le fonctionnement de la Métropolie en France et ses Missions seront les bienvenus sachant qu'ils ne peuvent interférer dans le domaine du dogme et de la discipline ecclésiastique réservés aux Pasteurs (Le Métropolite et ses collaborateurs prêtres)

D'ici-là, je vous invite, une fois de plus, à préparer ces réunions dans la prière, unis dans la Foi Apostolique, autour de Marie et des Saintes femmes, en un seul Cénacle pour implorer lumière et force dans l'Esprit Saint.

Votre respectueusement et fraternellement dévoué dans le Christ, notre Seigneur.

+Mor Philipose, Brévilly ce 7.X.18

 

 

Queridos amigos. Aloho m'barekh.

Conforme anunciado em nossos vários eventos de adoração e de caridade, recordo-vos convocar duas reuniões da Associação Diocesano de um lado (cultual) e também de caridade.

Essas duas associações pretendem administrar atividades de adoração e caridade dentro de nossa Igreja Metropolitana. ES TI importante que cada um de vocês não se envolver em qualquer MANEIRA OU QUALQUER OUTRA BASE DE suas oportunidades.

Estes ácidos graxos essenciais têm sido amplamente preparada a jusante para permitir o seu progresso sereno na refeição de confraternização que irá fechar as festividades de São Gregorios de Parumala (1º a 4 de novembro).

Além das violações muito usuais de responsabilidade, eventos graves têm ocorrido nos últimos meses, por isso é crucial para o futuro da missão na França e fora do nosso país que você está agora (s) ou representado.

Neste sentido, cada opinião sobre o funcionamento dos Metropolis na França e suas missões vai acolher sabendo que eles podem interferir no campo do dogma e da disciplina eclesiástica reservados para pastores (Metropolitan e sacerdotes colaboradores)

Até então, eu convido você, mais uma vez, para preparar estas reuniões em oração, unidos na fé apostólica, em torno de Maria e as santas mulheres, em um Cenáculo implorando luz e força no Espírito São.

Sua dedicação respeitosa e fraterna em Cristo, nosso Senhor.

+ Mor Philipose, Brévilly este 7.X.18

 

 

Dear friends. Aloho m'barekh.

As announced during our various cultural and charitable events, I remind you of the convocation to the two meetings of the Diocesan Association on the one hand (Cultuelle) and charity on the other hand.

These two associations are intended to manage worship and charity activities within our Metropolitan Church. IT IS IMPORTANT THAT EVERYONE OF YOU WILL ENGAGE IN ANY MANNER OR OTHERWISE IN ACCORDANCE WITH ITS POSSIBILITIES.

These AGEs have been largely prepared downstream to allow their serene progress during the fraternal meal that will end the festivities of Saint Gregorios de Parumala (November 1 to 4).

In addition to the all too common deficiencies in the sense of responsibility, serious events have occurred in recent months, so it is crucial for the future of the mission in France and outside our national territory that you are present (s) or represented.

In this sense, all opinions on the functioning of the Metropolitan France and its Missions will be welcome knowing that they can not interfere in the field of dogma and ecclesiastical discipline reserved for Pastors (The Metropolitan and his collaborators priests)

In the meantime, I invite you, once again, to prepare these meetings in prayer, united in the Apostolic Faith, around Mary and the Holy Women, in one Cenacle to implore light and strength in the Spirit. Saint.

Your respectful and fraternal dedication in Christ, our Lord.

+ Mor Philipose, Brévilly this 7.X.18

 

CONVOCATIONS

A

 

- L’ASSEMBLEE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE de

L’Association Cultuelle de la

MÉTROPOLIE DE L’EGLISE SYRO-ORTHODOXE-FRANCOPHONE Mar Thoma

Le Dimanche 4 NOVEMBRE 2018

Ordre du jour :

1) Compte rendu financier et moral et évaluation de 

-la gravité des situations en France et au Cameroun

-l'état des missions hors du territoire français

2) Renouvellement du bureau central et des bureaux paroissiaux.

3) Projets et décisions

P.S : Si vous étiez dans l’impossibilité de vous rendre à cette réunion, veuillez envoyer votre procuration au Monastère sur le modèle ci-dessous. Merci.

 

(Veuillez joindre une copie de votre carte d'identité ou de votre passeport. et envoyer au plus tôt votre procuration à l'adresse suivante:

 

Secrétariat de la Métropolie de l'ESOF

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.


Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Procuration pour Vote :

 

Je soussigné, Mr (Mme, Melle, Père,Sœur, Frère/ Nom et prénom):..........................................................

Demeurant à(Adresse):.........................................................................................................................................................................................................................................................................................,

étant dans l'impossibilité de me rendre à l'AGE de l'association cultuelle de la Métropolie(Archidiocèse) de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma ce prochain 4 NOVEMBRE 2018, je donne procuration à l'un ou l'autre des membres présents pour me représenter lors des délibérations.

Je donne pouvoir à l'un ou l'autre des membres présents pour voter en mon nom:

 

 

Fait à ...(Lieu), ce.....(Date) pour faire valoir ce que de droit.

 

Signature:

 

 

 

 

 

 

et à

 

-L’ASSEMBLEE GÉNÉRALE ORDINAIRE DE

 

L’Association Caritative

 

CARITAS Eglise-Syro-Orthodoxe Francophone

 

Ordre du jour :

1) Évaluation

2) Renouvellement éventuel du bureau

3) Projets et décisions.

P.S : Si vous étiez dans l’impossibilité de vous rendre à cette réunion, veuillez envoyer votre procuration au Monastère sur le modèle ci-dessous. Merci.

 

(Veuillez joindre une copie de votre carte d'identité ou de votre passeport. et envoyer au plus tôt votre procuration à l'adresse suivante:

 

Secrétariat de l’Association Caritative CARITASYR E S O F

 

15 Rue des Trois Communes

 

27580 CHAISE-DIEU-Du-THEIL

.

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

Merci)

 

Procuration pour Vote :

 

Je soussigné, Mr (Mme, Melle, Père,Sœur, Frère/ Nom et prénom):..........................................................

Demeurant à(Adresse):.........................................................................................................................................................................................................................................................................................,

étant dans l'impossibilité de me rendre à l'AGE de l'association caritative CARITASYR E S O F ce prochain 4 Novembre 2018, je donne procuration à l'un ou l'autre des membres présents pour me représenter lors des délibérations.

Je donne pouvoir à l'un ou l'autre des membres présents pour voter en mon nom:

 

 

Fait à ...(Lieu), ce.....(Date) pour faire valoir ce que de droit.

 

Signature:

 

 

VOUS NE VOUS SOUVENEZ-PLUS DES STATUTS QUI RÉGISSENT LA MÉTROPOLIE ?

CLIQUEZ CI-DESSOUS:

*STATUTS DE LA MÉTROPOLIE (ARCHIDIOCÈSE) DE L’EGLISE SYRO-ORTHODOXE-FRANCOPHONE MAR THOMA.

Statuts de la Métropolie (Archidiocèse) de l’EGLISE SYRO-ORTHODOXE-FRANCOPHONE Mar Thoma.

(Modification des Statuts à l’Assemblée Générale extraordinaire du dimanche 7 Décembre 2014, depuis, quelques modifications mineures ont été apportées et le bureau renouvelé. Toutes personnes le désirant peuvent demander au Secrétariat la dernière mise à jour des Statuts. N'hésitez-pas. Si je vous laisse ici cette version un peu ancienne, c'est uniquement pour rappel )

 

10637946 10203990689343435 385621268 n

 

 

L'EGLISE  SYRO-ORTHODOXE-FRANCOPHONE MAR THOMA

 

 

RETRAITE-PÈLERINAGE DE LIBÉRATION ET DE GUÉRISON INTÉRIEURE DES FESTIVITÉS DE ST GREGORIOS ET DE LA "TOUSSAINT"

 Du 1er  au dimanche 4 Novembre 2018

au Monastère Syriaque:

 

 

*Jeudi 1er Novembre,

Messe du jour au Sanctuaire N-D de Miséricorde, après-midi au Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon

*Vendredi 2 Novembre: Fête de Saint Grégorios de Parumala au Monastère Syriaque (Messe à 10h30), le soir à Chartres (Messe des Africains à 18h)

*Samedi 4 Novembre: Journée mariale réservée aux confessions et Onctions des malades (Prières de délivrances et de guérison, etc...) Messe à 10h30 .

*Dimanche 4 Novembre, Pèlerinage mensuelle à la Mère de Miséricorde, Solennité et clôture des Festivités de Saint Grégorios de Parumala. Messe au Monastère à 10h30, suivie du repas fraternel (A G E des Association Diocésaine et Caritative), réception des fidèles... 

DES ENSEIGNEMENTS SONT ASSURES LORS DES MESSES ET DE LE L'OFFICE LITURGIQUE DE L'APRES-MIDI

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

QUE FAIS-TU POUR TON

 

EGLISE, QUE FAIS TU POUR TA

 

 PAROISSE ?

 

icono enc familias

 

J’y vais !

 

C’est le plus important : la présence régulière, l’assiduité aux offices (Qurbana [divine Liturgie]), autres offices, notamment pour les défunts), aux réunions (assemblées, catéchèses, conférences), aux pèlerinages…

 

L’Église est notre mère, elle enracine et vivifie notre culture et notre vie.

 

Les baptisés sont des consacrés, des célébrants, membres du Peuple sacerdotal, l’Israël de Dieu.

 

Ils sont également, avec discernement, parti prenants de toutes les décisions, ainsi qu'ils l'on montré d'une manière éloquente hier tandis que, suite à diverses difficultés, la vie même de nos missions africaines était remis en cause par notre Primat: Les fidèles ont fait corps avec le Métropolite pour sauver ces missions et promouvoir le gouvernement collégial de la Sainte Eglise.

 

La présence à l’église est une offrande joyeuse de soi au Christ pour lui-même et pour le Salut du monde. Elle s’ouvre à tous les liens que la Paroisse a avec notre Métropolie (Archidiocèse),avec notre Église dans son ensemble et, au-delà, à toutes les Eglises locales et rituelles qui forment l'Eglise du Christ.

 

Des responsabilités

 

Il est gratifiant de servir le Christ dans son Église. Les formes de responsabilité sont multiples :

*ménage,

*linge,

*bibliothèque,

*librairie,

*préparation des fêtes,

*visite ou courrier aux malades et aux prisonniers,

*accueil des nouveaux,

*catéchèse,

*écoute fraternelle,

*conseil,

*prière personnelle pour les uns et pour les autres,

*témoignage social, services dans les offices : tout est liturgique…

Le service, don de soi par amour de Dieu, des Frères et du prochain, est une dimension essentielle de la vie chrétienne, suivant l’exemple du Christ, le Serviteur par excellence, qui a lavé les pieds de ses disciples.

 

C’est par le service que les dons de chacun, naturels et charismatiques, peuvent se manifester.

 

Il n’y a pas d’âge pour servir : ceux qui sont immobilisés par la maladie ou par le très grand âge, par exemple, servent par leur prière.

 

Le Conseil

 

La participation au Conseil de la Paroisse est l’occasion de manifester son sens et son amour de l’Église. Elle permet que les décisions intéressant la Communauté soient prises par le Recteur de façon conciliaire, car tout dans l’Église est à l’image de la sainte Trinité.

 

Le Christ a donné comme principe de prendre les décisions à deux ou trois.

 

Dans le Conseil, il y a des responsabilités plus précises, celles du Bureau (vice-présidence, trésorerie, secrétariat) et celles qui sont instituées en son sein : elles se réfèrent aux diverses formes de service déjà mentionnées.

 

En France, une association cultuelle double l'Archidiocèse (Métropolie) en interface avec la Société civile.

 

Les conseils paroissiaux locaux correspondent ainsi à son conseil d’administration, sans confusion du juridique et de l’Ecclésial.

 

La participation financière

 

Seul grâce au fruit de son travail , quelques revenus patrimoniaux et soutenu par de trop rares Chrétiens engagés, le Métropolite peut-il continuer de soutenir artificiellement et de manière pérenne la vie de l’Eglise ?

 

La participation financière de tous ceux qui le peuvent  -Aussi modeste soit-elle ! -  serait sage et utile à la vie de la Communauté et à son témoignage d’amour du sens des responsabilités au sein du monde, elle est essentiellement une offrande :

 

*Cotisation à l’Association,

*des offrandes régulières (par un prélèvement bancaire, par exemple) ou ponctuelles *accompagnant une liste de vivants et de défunts à recommander (Appelée "Dyptique"),

*des offrandes de Messes ;

cette participation peut se faire en écrivant à la

*Trésorerie Générale de la Métropolie de l'Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne en France et en Afrique par voie postale:

 

-Trésorerie Générale de la Métropolie de l'Eglise Syro Orthodoxe Francophone de Mar Thoma 

Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde

 Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel 02.33.24.79.58) ou par notre

*adresse courriels:

asstradsyrfr@laposte.net .

 

Elle reçoit alors immédiatement un reçu fiscal accusant sa réception (Pour déduction des impôts à raison de 66°/° du montant de votre don). 

 

Comme vous le constatez, il est essentiel pour la pérennité de la mission , là où il est, comme il le peut  en fonction de ses possibilités, prenne toute sa place dans la vie de l'Eglise, prenne ses responsabilités.

 

 

Le Conseil de l'Eglise Chandai ce 5.X.14

 

 

 

   

 

 

 S.O.S :

 

Le « DENIER DU CULTE », Une obligation ?

 

-Non, juste une nécessité !

 

Si du moins vous voulez garantir la

 

pérennité du Service Sacerdotal de vos

 

Prêtres qui, en retour de leur dévouement,

 

devraient pouvoir :

 

*Manger,

 

*Se vêtir,

 

*S’assurer

 

 

Nous vous rappelons que si vous décidez de faire un don à la Métropolie de l’Eglise Syro-Orthodoxe Francophone de Mar Thoma , et êtes résident en France, vous pouvez bénéficier d'une déduction fiscale.

Un don de 50 euros, par exemple, vous coûte en réalité 17 euros.


Pour la France, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion et la Guyane, depuis le décret du 18 janvier 2005, si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de vos impôts 66 % de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.


Quelques exemples :

 

*Si votre don est de 15 euros, le coût réel pour vous est de 5 euros
*Si votre don est de 50 euros, le coût réel pour vous est de 17 euros
*Si votre don est de 100 euros, le coût réel pour vous est de 34 euros
*Si votre don est de 500 euros, le co   ût réel pour vous est de 170 euros

 

De plus, dans notre Métropolie (Archidiocèse) , il n’est pas indifférent de vous souvenir que, puisqu’une Messe étant le renouvellement (actualisation) non sanglant du Sacrifice du Christ, elle ne saurait être payée.

 

Dès lors votre Participation au Sacrifice du Seigneur par l'offrande que vous faites fait partie intégrante du "DENIER DU CULTE" :

 

*Une Messe:12 euros,

*Une neuvaine de Messe:112 euros,

*Un trentain « Grégorien »: 382 euros;

 

en conséquence, le montant de ces offrandes de Messes sera donc joint, en fin d'année au reçu que nous vous enverrons (pour déduction de vos impôts à raison de 66 °/° de vos dons) pour votre participation à la vie de l'Eglise par le "DENIER DU CULTE".

 

Libellez vos Chèques à  E S O A (Métropolie de l’Eglise Syrio-Orthodoxe Francophone Mar Thoma)

 

712 1

 

 


 

La Messe est le renouvellement non sanglant, satisfactoire et propitiatoire de l'Unique Sacrifice que le Christ offre à Son Père, comme Pontife de la Nouvelle Alliance, sur le bois de la Croix (St Qurbana).

 

 

C'est un bien spirituel inestimable. ELLE N'A PAS DE PRIX!

 

Par l'offrande des Messes dont  vous pouvez, éventuellement, nous confier la célébration pour les vivants et les défunts, vous vous unissez, vous participez au Sacrifice du Christ notre Chef, aussi l'offrande des Messes (votre participation à ce Sacrifice de Notre-Seigneur) est estimée en fonction du coût de la vie.

 

Participation au Sacrifice du Seigneur, l'offrande  fait partie intégrante du "DENIER DU CULTE" , en soutenant vos prêtres (Qui doivent manger, s'assurer et cotiser pour une retraite vieillesse) elle collabore à l'élan missionnaire de l'Eglise en France et au Cameroun,au Pakistan, au Brésil:

 

 

*Une Messe:12 euros,

*Une neuvaine de Messe:112 euros,

*Un trentain Grégorien: 382 euros;

 

en conséquence, le montant de ces offrandes de Messes sera donc joint, en fin d'année au reçu que nous vous enverrons (pour déduction de vos impôts à raison de 66 °/° de vos dons) pour votre participation à la vie de l'Eglise par le "DENIER DU CULTE".

_____________________________________________

L&