Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 10:03

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone
30 mars 2019 6 30 /03 /mars /2019 09:15

 

 

RETRAITE SPIRITUELLE ET

 

PÈLERINAGE DE

 

SEMAINE SAINTE DU 14

 

AVRIL AU 21

 

en union avec les

Chrétientés martyrs de Moyen

Orient et de partout où l'Eglise est

crucifiée.

(Les trois 1ers jour: Lundi,mardi et mercredi Saints, visites de plusieurs Sanctuaires: N-D de Chartres, N-D de Tilly et Dozulé, N-D de Montligeon.)

 

Enseignements chaque jour lors des Offices Liturgiques.

Des prêtres seront à la disposition des retraitants pour tous services pastoraux (Accompagnements spirituels, Confessions, Sacrement de l'Onction des malades et prières de guérison, exorcismes ou prières de délivrances, etc...)

 

 

Si vous êtes intéressés , inscrivez-

vous vite  !*

 

Adresse ci-dessous:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie,

Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Courriels: asstradsyrfr@laposte.net

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

Chers frères et sœurs, Aloho m'barekh.

Ce Weekend, conformément au Calendrier Liturgique de notre Tradition Syrienne Orthodoxe Malankare, CÉLÉBRATION DU 5ème samedi (Guérison de l'homme à la main desséchée par Jésus,Maître du Sabbat ) et 5eme DIMANCHE DE CARÊME ( Du Bon Samaritain ).

J'ai le bonheur de vous informer que ce Dimanche 31 mars 2019, la Divine Liturgie (Quadisha Qurbana ) pour le cinquième dimanche du Grand Carême sera célébrée par votre serviteur en l' église de notre Monastère métropolitain à Chandai .

Comme de coutume, confessions de 8h à 9h30,
répétition de chants à 10h, Sainte Messe à 10h30 .

Étant invité par mon frère Nicolas je m'éclipserai pour le déjeuner et reviendrai aussitôt pour assurer avec le cher Père Georges la réception de ceux d'entre vous qui auraient besoin de nous rencontrer.

Avec ce beau soleil, hier nous déjeunions dehors; avec un peu de chance il en sera de même ce dimanche.

Vous trouverez ci-dessous le Lectionnaire Français pour la Liturgie Eucharistique de ce samedi puis de ce Dimanche ainsi qu'une méditation sur "la paix du Sabbat par un moine français du 12ème siècle .

En plus des images saintes, les photos sont des sont des souvenirs de l'installation du Mercredi de la Mi-careme au Monastère et du repas fraternel partagé hier avec quelques familiers du Monastère.

Bon weekend à vous tous , que la grâce du Seigneur soit avec vous et à demain Dimanche.

+Mor Philipose

PS:
N'oubliez pas ! CONVOCATIONS AUX Assemblées Générales, LE 7 AVRIL 2019 : DE L'ASSOCIATION DIOCÉSAINE (AGE) ET DE LA CARITATIVE (AGO)!
Si vous étiez dans l’impossibilité de vous rendre à cette réunion, veuillez envoyer votre procuration au

Secrétariat de la Métropolie de l'ESOF
Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,
Brévilly
61300 CHANDAI.
Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

* Ce cinquième dimanche du Grand Carême est unique du point de vue liturgique.

Dans le passé, les variations entre les calendriers liturgiques n'étaient pas rares, en particulier entre les traditions occidentales (ma'erbo) et orientales (madenho) au sein de l'Église syriaque orthodoxe.

Les Suryoye du Moyen-Orient et leur diaspora commémorent la parabole du Bon Samaritain (al Shamryoyo tobo).

Cependant, l'église de Malankara (Inde) semble avoir été influencée par les traditions liturgiques de la tradition orientale; c'est pourquoi les calendriers liturgiques de Malankara consacrent le cinquième dimanche à la guérison de la femme estropiée (al Kfifto). Fait intéressant, les hymnes utilisés en malankara correspondent toujours au thème du "bon samaritain"

 

 

Cinquième samedi du Grand Carême

Saint Qurbana

    • Actes 5 : 33 à 42 :
  • 33 Ceux qui les avaient entendus étaient exaspérés et projetaient de les supprimer.
  • 34 Alors, dans le Conseil suprême, intervint un pharisien nommé Gamaliel, docteur de la Loi, qui était honoré par tout le peuple. Il ordonna de les faire sortir un instant,
  • 35 puis il dit : « Vous, Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire à ces gens-là.
  • 36 Il y a un certain temps, se leva Theudas qui prétendait être quelqu’un, et à qui se rallièrent quatre cents hommes environ ; il a été supprimé, et tous ses partisans ont été mis en déroute et réduits à rien.
  • 37 Après lui, à l’époque du recensement, se leva Judas le Galiléen qui a entraîné beaucoup de monde derrière lui. Il a péri lui aussi, et tous ses partisans ont été dispersés.
  • 38 Eh bien, dans la circonstance présente, je vous le dis : ne vous occupez plus de ces gens-là, laissez-les. En effet, si leur résolution ou leur entreprise vient des hommes, elle tombera.
  • 39 Mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez pas les faire tomber. Ne risquez donc pas de vous trouver en guerre contre Dieu. » Les membres du Conseil se laissèrent convaincre ;
  • 40 ils rappelèrent alors les Apôtres et, après les avoir fait fouetter, ils leur interdirent de parler au nom de Jésus, puis ils les relâchèrent.
  • 41 Quant à eux, quittant le Conseil suprême, ils repartaient tout joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des humiliations pour le nom de Jésus.
  • 42 Tous les jours, au Temple et dans leurs maisons, sans cesse, ils enseignaient et annonçaient la Bonne Nouvelle : le Christ, c’est Jésus.
    •  
    • 1 Thessaloniciens 2 13-20 :
  • 13 Voici pourquoi nous ne cessons de rendre grâce à Dieu : quand vous avez reçu la parole de Dieu que nous vous faisions entendre, vous l’avez accueillie pour ce qu’elle est réellement, non pas une parole d’hommes, mais la parole de Dieu qui est à l’œuvre en vous, les croyants.
  • 14 En effet, frères, vous avez imité les Églises de Dieu qui vivent en Judée dans le Christ Jésus, parce que vous avez souffert de la part de vos compatriotes de la même manière qu’elles ont souffert de la part des Juifs.
  • 15 Ceux-ci ont tué le Seigneur Jésus et les prophètes, et nous ont persécutés ; ils déplaisent à Dieu ; ils sont les adversaires de tous les hommes,
  • 16 puisqu’ils nous empêchent de proclamer la Parole aux païens pour qu’ils soient sauvés ; cela met sans cesse un comble à leurs péchés. Mais, à la fin, la colère de Dieu les a rejoints.
  • 17 Quant à nous, frères, séparés de vous pour un temps – de visage mais non de cœur – nous avons tout fait pour revoir votre visage, tellement nous en avions le désir.
  • 18 Nous avons donc voulu aller chez vous – moi, Paul, j’ai essayé une fois, même deux fois – mais Satan nous en a empêchés.
  • 19 En effet, qui est notre espérance ? Qui est notre joie et la couronne dont nous serons fiers devant notre Seigneur Jésus lors de sa venue ? N’est-ce pas vous ?
  • 20 Oui, c’est vous qui êtes notre gloire et notre joie.
    •  
    • Saint Luc 6: 1 – 11 :
  • 01 Un jour de sabbat, Jésus traversait des champs ; ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains.
  • 02 Quelques pharisiens dirent alors : « Pourquoi faites-vous ce qui n’est pas permis le jour du sabbat ? »
  • 03 Jésus leur répondit : « N’avez-vous pas lu ce que fit David un jour qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ?
  • 04 Il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de l’offrande, en mangea et en donna à ceux qui l’accompagnaient, alors que les prêtres seulement ont le droit d’en manger. »
  • 05 Il leur disait encore : « Le Fils de l’homme est maître du sabbat. »
  • 06 Un autre jour de sabbat, Jésus était entré dans la synagogue et enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était desséchée.
  • 07 Les scribes et les pharisiens observaient Jésus pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat ; ils auraient ainsi un motif pour l’accuser.
  • 08 Mais lui connaissait leurs raisonnements, et il dit à l’homme qui avait la main desséchée : « Lève-toi, et tiens-toi debout, là au milieu. » L’homme se dressa et se tint debout.
  • 09 Jésus leur dit : « Je vous le demande : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver une vie ou de la perdre ? »
  • 10 Alors, promenant son regard sur eux tous, il dit à l’homme : « Étends la main. » Il le fit, et sa main redevint normale.
  • 11 Quant à eux, ils furent remplis de fureur et ils discutaient entre eux sur ce qu’ils feraient à Jésus.
    •  

 

MÉDITATION pour ce Samedi :

Entrer dans la vraie paix du sabbat

Par Saint Aelred de Rievaulx (1110-1167), moine cistercien. 
Dans "Le Miroir de la charité", III, 3-6 
(Edition de Bellefontaine 1992, p. 193)

 

Lorsque l'homme, s'arrachant au brouhaha extérieur, s'est recueilli au secret de son cœur, qu'il a fermé sa porte à la foule bruyante des vanités..., 
quand il n'y a plus rien en lui d'agité ni de désordonné, rien qui le tiraille, rien qui le tenaille..., 
c'est la joyeuse célébration d'un premier sabbat. Mais on peut quitter cette chambre intime pour l'auberge de son cœur..., 
pour entrer dans le repos joyeux et paisible de la douceur de l'amour fraternel.

C'est un deuxième sabbat, celui de la charité fraternelle...

Une fois purifiée dans ces deux formes d'amour [de soi-même et de son prochain], l'âme aspire d'autant plus ardemment aux joies de l'étreinte divine qu'elle est plus assurée.

Brûlant d'un désir extrême, elle passe au-delà du voile de la chair et, entrant dans le sanctuaire (He 10,20), où le Christ Jésus est esprit devant sa face, elle est totalement absorbée par une lumière indicible et une douceur inhabituelle.

Le silence s'étant fait par rapport à tout ce qui est corporel, sensible, changeant, elle fixe d'un regard pénétrant 
Ce qui Est, 
Ce qui est toujours tel, identique à soi-même, 
Ce qui est Un.

Libre pour voir que le Seigneur lui-même est Dieu (Ps 45,11), elle célèbre sans aucun doute le sabbat des sabbats dans les douces étreintes de la Charité elle-même.

 

 

Cinquième Dimanche du Grand Carême  (« Du Bon Samaritain »)

  • 1 Pierre 3: 8-16
  • 3:8
  • Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d'amour fraternel, de compassion, d'humilité.
  • 3:9
  • Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure ; bénissez, au contraire, car c'est à cela que vous avez été appelés, afin d'hériter la bénédiction.
  • 3:10
  • Si quelqu'un, en effet, veut aimer la vie Et voir des jours heureux, Qu'il préserve sa langue du mal Et ses lèvres des paroles trompeuses,
  • 3:11
  • Qu'il s'éloigne du mal et fasse le bien, Qu'il recherche la paix et la poursuive ;
  • 3:12
  • Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal.
  • 3:13
  • Et qui vous maltraitera, si vous êtes zélés pour le bien ?
  • 3:14
  • D'ailleurs, quand vous souffririez pour la justice, vous seriez heureux. N'ayez d'eux aucune crainte, et ne soyez pas troublés ;
  • 3:15
  • Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous,
  • 3:16
  • et ayant une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion.

 

  • Romains 12: 1-15

1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. 2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. 3 Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. 4 Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, 5 ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres. 6 Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l'exerce selon l'analogie de la foi; 7 que celui qui est appelé au ministère s'attache à son ministère; que celui qui enseigne s'attache à son enseignement, 8 et celui qui exhorte à l'exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. 9 Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur; attachez-vous fortement au bien. 10 Par amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres; par honneur, usez de prévenances réciproques. 11 Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur. 12 Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l'affliction. Persévérez dans la prière. 13 Pourvoyez aux besoins des saints. Exercez l'hospitalité. 14 Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. 15 Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent; pleurez avec ceux qui pleurent. 16 Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux. 17 Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. 18 S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.

 

St Luc 13 10-17 :

13.10

Jésus enseignait dans une des synagogues, le jour du sabbat.

13.11

Et voici, il y avait là une femme possédée d'un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans; elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser.

13.12

Lorsqu'il la vit, Jésus lui adressa la parole, et lui dit: Femme, tu es délivrée de ton infirmité.

13.13

Et il lui imposa les mains. A l'instant elle se redressa, et glorifia Dieu.

13.14

Mais le chef de la synagogue, indigné de ce que Jésus avait opéré cette guérison un jour de sabbat, dit à la foule: Il y a six jours pour travailler; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat.

13.15

Hypocrites! lui répondit le Seigneur, est-ce que chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache pas de la crèche son boeuf ou son âne, pour le mener boire?

13.16

Et cette femme, qui est une fille d'Abraham, et que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de cette chaîne le jour du sabbat?

13.17

Tandis qu'il parlait ainsi, tous ses adversaires étaient confus, et la foule se réjouissait de toutes les choses glorieuses qu'il faisait.

 

MÉDITATION pour ce Dimanche:

La parabole du bon samaritain, l’hôpital et saint Jean Chrysostome

Beaucoup de gens ne vont pas à l’église en prenant prétexte que les églises sont remplies de gens hypocrites.

Mais ce n’est pas le cas, les églises sont remplies de gens malades qui essaient de se sentir mieux.

Observez bien, nous avons tous besoin d’un hôpital où nos âmes pourraient être soignées et guérir.

Avez-vous déjà été à un hôpital ?

Eh bien, vous y avez été probablement, comme un nouveau-né. Mais peut-être vous avez cassé le bras ou peut-être vous avez été malade…

Lorsque vous êtes très malade et que vous avez besoin d’aide, vous savez que l’hôpital est le meilleur endroit pour vous.

...Nous entendons dans l’Évangile une histoire que vous avez probablement apprise quand vous étiez très petit.

C’est l’histoire du Bon Samaritain.

Vous vous rappelez comment un homme a été battu et laissé sur le côté de la route. Vous vous rappelez comment personne ne voulait l’aider, jusqu’à ce qu’un étranger soit venu et l’a conduit à une auberge.

Cet étranger s’occupa de lui, et lui promit de revenir et de vérifier si tout allait bien.

Lorsque nous lisons ces paraboles ou ces histoires dans la Bible, nous savons qu’elles ne sont pas seulement pour notre divertissement.

Elles ont d’autres significations aussi, n’est-ce pas? Bien sûr, nous savons que nous devrions être comme le bon Samaritain, l’étranger qui a aidé le pauvre, le malade.

Mais certaines personnes expliquent l’histoire d’autres façons aussi. Saint Jean Chrysostome (qui a écrit beaucoup, et fait de très nombreux sermons) nous dit que l’Eglise est notre hôpital.

Nous allons pour y être guéris. Nous allons pour chercher des médicaments (la Sainte Communion).

Nous allons à l’église pour essayer de nous améliorer et nous rapprocher du meilleur Docteur, le Christ Lui-même.

C’est lui qui prend soin de nous, comme l’étranger l’a fait dans la parabole du bon samaritain.

Source : http://myocn.net/the-church

Queridos irmãos e irmãs, Aloho m'barekh.

Este fim de semana, de acordo com o calendário litúrgico da nossa tradição síria Malankara ortodoxo, CELEBRAÇÃO 5º sábados (ressequido mão cura Humano Jesus Senhor do sábado) e 5 QUARESMA domingo (Do Bom Samaritano).

Tenho o prazer de informar que este domingo, 31 de março, 2019, Divina Liturgia (Quadisha Qurbana) para o quinto domingo da Grande Quaresma é celebrado por mim na igreja de nossa Mosteiro metropolitana Chandai.

Como de costume, confissões das 8h às 9h30,
Cantando às 10:00, Santa Missa às 10:30.

Ser convidado pelo meu irmão Nicolas eu me éclipserai para o almoço e voltar imediatamente para garantir o querido Pai Georges receber aqueles de vocês que precisam atender.

Com este lindo sol, ontem almoçamos lá fora; com um pouco de sorte será o mesmo neste domingo.

Você vai encontrar abaixo do Lecionário francês para a Liturgia Eucarística no sábado e no domingo, e uma meditação sobre "a paz do sábado por um monge francês do século 12.

Além das fotos sagradas, as fotos são lembranças da instalação da quarta-feira do Mi-careme no Mosteiro e da refeição fraterna compartilhada ontem com alguns parentes do Mosteiro.

Bom fim de semana para todos vocês, que a graça do Senhor esteja com você e te veja amanhã no domingo.

+ Mor Philipose

PS:
Não esqueça! CONVOCAÇÕES ÀS ASSEMBLEIAS GERAIS, 7 DE ABRIL DE 2019: A ASSOCIAÇÃO DIOCESANA (IDADE) E O CARITANTE (AGO)!
Se você não pôde participar desta reunião, por favor envie seu proxy para

Secretaria Metropolitana do ESOF
Mosteiro siríaco da Bem-Aventurada Virgem Maria, Mãe da Misericórdia,
Brévilly
61300 CHANDAI.
Endereço de email: asstradsyrfr@laposte.net

* Este quinto domingo da Grande Quaresma é único do ponto de vista litúrgico.

No passado, as variações entre os calendários litúrgicos não eram incomuns, especialmente entre as tradições Ocidental (ma'erbo) e Oriental (madenho) dentro da Igreja Ortodoxa Siríaca.

Os Suryoye do Oriente Médio e sua diáspora comemoram a parábola do Bom Samaritano (al Shamryoyo tobo).

No entanto, a igreja de Malankara (Índia) parece ter sido influenciada pelas tradições litúrgicas da tradição oriental; É por isso que os calendários litúrgicos de Malankara dedicam o quinto domingo à cura da mulher aleijada (al Kfifto). Curiosamente, os hinos usados em Malankara ainda correspondem ao tema "bom samaritano"

 

MEDITAÇÃO para este sábado:

Entre na verdadeira paz do sábado

Por Saint Aelred de Rievaulx (1110-1167), monge cisterciense.
Em "O Espelho da Caridade", III, 3-6
(Bellefontaine Edition 1992, 193)

Quando o homem, arrancando-se do tumulto exterior, refugiou-se no segredo do seu coração, fechou a porta à barulhenta multidão de vaidades.
quando não há mais nada nele que seja agitado ou desordenado, nada que o atraia, nada que o apunhale ...
é a alegre celebração do primeiro sábado. Mas podemos deixar este quarto íntimo para o albergue do coração dele ...
entrar no repouso feliz e pacífico da doçura do amor fraterno.

É um segundo sábado, o da caridade fraterna ...

Uma vez purificada nessas duas formas de amor [de si mesmo e do próximo], a alma aspira com mais ardência às alegrias do abraço divino que lhe é mais garantida.

Queimando com extremo desejo, ela passa além do véu da carne e, entrando no santuário (Hb 10,20), onde Cristo Jesus é espírito diante de seu rosto, ela é totalmente absorvida por uma luz inexprimível e um doçura incomum.

O silêncio sendo feito em relação a tudo o que é corporal, sensível, cambiante, se fixa com um olhar penetrante
O que é,
O que é sempre assim, idêntico a si mesmo?
O que é um?

Livre para ver que o próprio Senhor é Deus (Sl 45,11), celebra-se, sem dúvida, o sábado dos sábados nos gentis abraços da própria Caridade.

**********************************************
MEDITAÇÃO para este domingo:

A parábola do bom samaritano, o hospital e São João Crisóstomo

Muitas pessoas não vão à igreja sob o pretexto de que as igrejas estão cheias de pessoas hipócritas.

Mas esse não é o caso, as igrejas estão cheias de pessoas doentes tentando se sentir melhor.

Observe, todos nós precisamos de um hospital onde nossas almas possam ser curadas e curadas.

Você já foi a um hospital?

Bem, você provavelmente estava lá, como um bebê recém-nascido. Mas talvez você quebrou seu braço ou talvez você estivesse doente ...

Quando você está muito doente e precisa de ajuda, sabe que o hospital é o melhor lugar para você.

... Nós ouvimos no evangelho uma história que você provavelmente aprendeu quando era muito pequena.

Esta é a história do bom samaritano.

Você se lembra de como um homem foi espancado e deixado do lado da estrada. Você se lembra de como ninguém queria ajudá-lo, até que um estranho veio e o levou para uma pousada.

Este estranho cuidou dele e prometeu voltar e verificar se estava tudo bem.

Quando lemos essas parábolas ou histórias na Bíblia, sabemos que elas não são apenas para nosso entretenimento.

Eles também têm outros significados, não têm? É claro que sabemos que devemos ser como o bom samaritano, o estranho que ajudou os pobres, os doentes.

Mas algumas pessoas explicam a história de outras formas também. São João Crisóstomo (que escreveu muito e fez muitos sermões) nos diz que a Igreja é nosso hospital.

Nós vamos ser curados. Nós vamos procurar remédio (Santa Comunhão).

Nós vamos à igreja para tentar melhorar a nós mesmos e nos aproximar do melhor Doutor, o próprio Cristo.

Ele é quem cuida de nós, como o estrangeiro fazia na parábola do bom samaritano.

Fonte: http://myocn.net/the-church

Dear brothers and sisters, Aloho m'barekh.

This Weekend, in accordance with the Liturgical Calendar of our Malankar Orthodox Syrian Tradition, CELEBRATION of the 5th Saturday (Healing of the man in the withered hand of Jesus, Master of the Sabbath) and 5th SUNDAY OF LENT (Of the Good Samaritan).

I have the pleasure to inform you that this Sunday, March 31, 2019, the Divine Liturgy (Quadisha Qurbana) for the fifth Sunday of the Great Lent will be celebrated by your servant in the church of our Metropolitan Monastery in Chandai.

As usual, confessions from 8am to 9.30am,
singing at 10:00, Holy Mass at 10:30.

Being invited by my brother Nicholas I will disappear for lunch and will return soon to ensure with dear Father George the reception of those of you who need to meet us.

With this beautiful sun, yesterday we had lunch outside; with a little luck it will be the same this Sunday.

You will find below the French Lectionary for the Eucharistic Liturgy of this Saturday then of this Sunday as well as a meditation on "the peace of the Sabbat by a French monk of the 12th century.

In addition to the holy pictures, the photos are memories of the installation of Wednesday of the Mi-careme at the Monastery and the fraternal meal shared yesterday with some relatives of the Monastery.

Good weekend to you all, may the grace of the Lord be with you and see you tomorrow Sunday.

+ Mor Philipose

PS:
Do not forget ! CONVOCATIONS TO THE GENERAL ASSEMBLIES, APRIL 7, 2019: THE DIOCESAN ASSOCIATION (AGE) AND THE CARITATIVE (AGO)!
If you were unable to attend this meeting, please send your proxy to

Metropolitan Secretariat of the ESOF
Syriac Monastery of Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy,
Brévilly
61300 CHANDAI.
Email address: asstradsyrfr@laposte.net

* This fifth Sunday of Great Lent is unique from the liturgical point of view.

In the past, variations between liturgical calendars were not uncommon, especially between the Western (ma'erbo) and Eastern (madenho) traditions within the Syriac Orthodox Church.

The Suryoye of the Middle East and their diaspora commemorate the parable of the Good Samaritan (al Shamryoyo tobo).

However, the church of Malankara (India) seems to have been influenced by the liturgical traditions of the Eastern tradition; this is why the liturgical calendars of Malankara devote the fifth Sunday to the healing of the crippled woman (al Kfifto). Interestingly, the hymns used in Malankara still correspond to the "good Samaritan" theme

 

MEDITATION for this Saturday:

Enter the true peace of the Sabbath

By Saint Aelred of Rievaulx (1110-1167), Cistercian monk.
In "The Mirror of Charity", III, 3-6
(Bellefontaine Edition 1992, 193)

When the man, tearing himself away from the outside hubbub, took refuge in the secret of his heart, he closed his door to the noisy crowd of vanities.
when there is nothing left in him that is agitated or disordered, nothing that pulls him, nothing that stabs him ...
it is the joyful celebration of a first Sabbath. But we can leave this intimate room for the hostel of his heart ...,
to enter the happy and peaceful repose of the sweetness of fraternal love.

It is a second Sabbath, that of fraternal charity ...

Once purified in these two forms of love [of oneself and one's neighbor], the soul aspires all the more ardently to the joys of the divine embrace that it is more assured.

Burning with extreme desire, she passes beyond the veil of the flesh and, entering the sanctuary (Heb 10,20), where Christ Jesus is spirit before his face, she is totally absorbed by an unspeakable light and a unusual sweetness.

The silence being made in relation to all that is bodily, sensitive, changing, it fixes with a penetrating gaze
Which is,
What is always such, identical to oneself,
What is One.

Free to see that the Lord Himself is God (Ps 45,11), it undoubtedly celebrates the Sabbath of Sabbaths in the gentle embraces of Charity itself.

****************************
MEDITATION for this Sunday:

The parable of the good Samaritan, the hospital and Saint John Chrysostom

Many people do not go to church on the pretext that churches are filled with hypocritical people.

But that's not the case, the churches are filled with sick people trying to feel better.

Observe, we all need a hospital where our souls could be healed and healed.

Have you ever been to a hospital?

Well, you probably were there, like a newborn baby. But maybe you broke your arm or maybe you were sick ...

When you are very sick and need help, you know that the hospital is the best place for you.

... We hear in the gospel a story that you probably learned when you were very small.

This is the story of the Good Samaritan.

You remember how a man was beaten and left on the side of the road. You remember how nobody wanted to help him, until a stranger came and drove him to an inn.

This stranger took care of him, and promised to come back and check if everything was fine.

When we read these parables or stories in the Bible, we know that they are not just for our entertainment.

They have other meanings too, do not they? Of course, we know that we should be like the good Samaritan, the stranger who helped the poor, the sick.

But some people explain the story in other ways too. St. John Chrysostom (who has written a lot, and made many sermons) tells us that the Church is our hospital.

We are going to be healed. We are going to seek medicine (Holy Communion).

We go to church to try to improve ourselves and get closer to the best Doctor, Christ Himself.

He is the one who takes care of us, as the stranger did in the parable of the good Samaritan.

Source: http://myocn.net/the-church

 

Une prière avant de Communier.

Une belle prière avant de communier . L'auteur (Saint Syméon Métaphraste) est un saint de tradition Byzantine, mais soyez sans crainte, tous peuvent la dire, Syriaques, Coptes, Cathos, etc...Comme vous le constaterez, très belle, elle convient à tous les disciples du Christ. :

« Seigneur Toi qui seul es pur et sans péché, Toi qui, dans l’indicible compassion de Ton amour pour les hommes as assumé notre nature tout entière, la prenant du sang pur et virginal de celle qui T’a enfanté, d’une manière qui dépasse la nature, par la venue de l’Esprit divin et par la bienveillance du Père éternel, 
ô Christ Jésus, Sagesse, Paix et Puissance de Dieu, Toi qui, ayant ainsi assumé notre humanité, as daigné souffrir Ta Passion vivifiante et salutaire, la Croix, les clous, la lance et la mort, mets à mort les passions de mon corps qui tuent mon âme.

Toi qui, par ton ensevelissement, as dépouillé l’enfer de sa domination, ensevelis mes pensées mauvaises par Tes bonnes inspirations et disperse les esprits du mal.

Toi qui, par Ta résurrection vivifiante au troisième jour, a relevé notre premier père qui était tombé, relève-moi aussi, enfoncé que je suis dans le péché, en me suggérant les voies du repentir.

Toi qui, par Ta glorieuse Ascension, as déifié la chair assumée par Toi et l’as comblée d’honneur en la faisant siéger à la droite du Père, rends-moi digne, par la communion à Tes Saints Mystères, de prendre place à Ta droite parmi les sauvés.

Toi qui, par la descente de l’Esprit consolateur as fait de Tes saints disciples des vases d’honneur, fais de moi un réceptacle digne de Sa venue.

Toi qui dois venir à nouveau pour juger l’univers avec justice, permets que je vienne, moi aussi, au devant de Toi, sur les nuées avec tous les saints, ô mon Juge et mon Créateur, pour Te louer et Te chanter sans fin, ainsi que Ton Père éternel et Ton très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen. »
---------------------
A prayer before Communing.

A beautiful prayer before communing. The author (Saint Symeon Metaphrast) is a saint of Byzantine tradition, but be without fear, all can say it, Syriacs, Copts, Cathos, etc ... As you will see, very beautiful, it is suitable for all the disciples of the Christ. :

"Lord, you alone who are pure and without sin, who, in the unspeakable compassion of Your love for men, have assumed our whole nature, taking it from the pure and virginal blood of the one who gave birth to you, from a way that goes beyond nature, by the coming of the Divine Spirit and by the benevolence of the eternal Father,
O Christ Jesus, Wisdom, Peace and Power of God, who, having thus assumed our humanity, have deigned to suffer Your life-giving and healing Passion, the Cross, the nails, the spear and the death, put to death the passions of my body who kill my soul.

You who, by your burial, have stripped hell of his dominion, buried my evil thoughts with your good inspirations and scatters the spirits of evil.

You who, by your life-giving resurrection on the third day, raised our first fallen father, lift me up too, depressed that I am in sin, suggesting to me the ways of repentance.

You who, by Your glorious Ascension, have deified the flesh assumed by You and filled it with honor by making it sit at the right hand of the Father, make me worthy, by communion with Your Holy Mysteries, to take place at Your right among the saved.

You who, by the descent of the Comforter Spirit, have made your holy disciples the vessels of honor, make me a receptacle worthy of His coming.

You who must come again to judge the universe with righteousness, allow me to come, too, to meet you, in the clouds with all the saints, O my Judge and my Creator, to praise You and sing to you endlessly. as well as your eternal Father and your most holy, good and invigorating Spirit, now and always and for ever and ever. Amen. "
------------------------------------
Uma oração antes de se comungar .

Uma bela oração antes de comungar. O autor (São Simeão Metaphrastes) é um santo de tradição bizantina, mas não se preocupe, tudo pode dizer, siríaca, copta, Cathos, etc ... Como você vai ver, muito bonito, ele é adequado para todos os discípulos de Cristo. :

"Senhor, Tu que por si só são puro e sem pecado, que, na compaixão inefável de Teu amor para os homens têm assumido toda a nossa natureza, levando o sangue puro e virginal de que o nascimento T'a, um um caminho que vai além da natureza, pela vinda do Espírito Divino e pela benevolência do Pai eterno,
O Cristo Jesus, sabedoria, paz e poder de Deus, Tu que, tendo assim assumiu a nossa humanidade, se dignou a sofrer Ta Passion revigorante e benéfico, a Cruz, pregos, lança e morte, morrer as paixões do meu corpo quem mata minha alma.

Você que, pelo seu enterro, despojou o inferno de seu domínio, enterrou meus maus pensamentos com suas boas inspirações e espalhou os espíritos do mal.

Você, que por sua ressurreição dá vida no terceiro dia, observou que nosso primeiro pai tinha caído, levantar-me também, eu estou para baixo no pecado, sugerindo-me os caminhos do arrependimento.

Tu que por Tua gloriosa Ascensão, têm deificado a carne assumida por Você e tens honra cheio, fazendo-o sentar-se à direita do Pai, tornar-me digno, pela comunhão em seus santos mistérios, a ter lugar Seu direito entre os salvos.

Você que, pela descida do Espírito Consolador fizeste teus discípulos santos vasos de honra, faça-me um receptáculo digno de Sua vinda.

Vocês que vieram de novo para julgar o mundo com justiça, deixe-me vir, também, na frente de você, nas nuvens com todos os santos, meu Juiz e meu Criador, para elogiar você e Te cantar sem fim assim como seu eterno Pai e seu mais sagrado, bom e revigorante Espírito, agora e sempre e para todo o sempre. Amém. "

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIÈRE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

_____________________________________________________________________

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

EFFORT DE CARÊME ?

POUR AIDER LA MISSION EN

FRANCE ET AILLEURS, C'EST

SIMPLE...

Il faudrait impérativement:

*PENSER A VOUS ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

*CONFIER AU MONASTÈRE LA CÉLÉBRATION DE

VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

VOS FAMILLES,...

Tout don est déductible de votre revenu imposable

à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

  l'ordre de : Métropolie E S O F)

MERCI,

SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

Syro-Orthodoxe  Francophone Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

Adresse: 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________________________________________________

LES CHRÉTIENS ET LES MIGRANTS...

L'Eglise, ou plutôt une certaine Eglise, est touchée par des scandales à répétition.

La crise migratoire est-elle la goutte d'eau qui fait déborder le vase ?

Le journaliste Pierre Jova a mené pendant deux années une enquête de terrain auprès des Chrétiens, déchirés entre méfiance à l'égard des migrants et devoir religieux. Un entretien choc.

Merci de me dire, de m'écrire ce que vous en pensez sur asstradsyrfr@laposte.net  

 
Atlantico : Votre livre-enquête, "Les Chrétiens face aux migrants" (éditions Tallandier) commence avec la crise des migrants en 2015. Depuis la question migratoire semble être devenu l'un des axes de débats sur la scène politique. Cette enquête montre une certaine ambivalence de la réponse des Chrétiens face à ce défi entre une véritable volonté d'accueil et les craintes ou le rejet de ce qui peut être perçu comme une menace. Les questionnements que vous soulevez, ne sont-ils pas les même que ceux qui traversent la société de manière plus générale ?

Pierre Jova : Si, précisément. J'ai choisi de m'intéresser aux communautés chrétiennes car c'est en leur sein qu'on entend le discours le plus accueillant et aussi le plus sceptique concernant les migrants. C'est donc un symptôme intéressant de cette controverse. Il n'y a pas de vote ou de catégorie socio-professionnelle qui soient spécifiques aux chrétiens. Ils sont même minoritaires en tant que pratiquants. Mais malgré leur petit nombre, ils sont parmi les plus investis dans l'accueil des migrants. Leur réflexion sur le rôle migratoire est chargée de métaphysique : puisque Dieu s’est fait homme, beaucoup de chrétiens voient dans les migrants l'image de Dieu. C’est une question de salut qui se joue. Toutefois, beaucoup craignent pour l'identité chrétienne de la France, en redoutant que les migrants ne renforcent la présence de l'islam.

Sur cette question importante de l'islam dont se réclament un certain nombre de migrants, quel regard portent les Chrétiens et l'Eglise sur cette "concurrence" importante ?

Le débat sur l'islam est forcément lié à la question migratoire, puisque cette religion n'existait pratiquement pas en France métropolitaine avant les grandes vagues migratoires du 20ème siècle. Mais il faut relativiser, car beaucoup de migrants qui viennent en Europe ne sont pas musulmans. Il y a de nombreux chrétiens d'Afrique sub-saharienne qui, eux, au contraire, renforcent ce paysage chrétien ainsi que les immigrés orthodoxes d'Europe de l'Est.

Par contre, la présence de l'islam ne laisse pas les Chrétiens indifférents. Jusqu'à présent les Eglises insistaient beaucoup sur le dialogue interreligieux et les points communs unissant le christianisme à l'islam. Ces dernières années, il y a une prise de conscience dans un noyau de fidèles qu'il faut aussi proposer le christianisme aux musulmans. Il faut accueillir l'autre, mais être clair sur sa propre doctrine et la partager. Chez les protestants évangéliques, cette idée est forte depuis longtemps. C'est chez eux qu'on observe le plus grand nombre de conversions de musulmans au christianisme, qu’ils soient migrants récents ou Français d'origine immigrée.

Doit-on voir dans l’opposition de certains chrétiens à accueillir les migrants l’affirmation d’un christianisme identitaire ?

La question des migrants divise profondément les chrétiens, à l'image de la société française. La hiérarchie épiscopale et le clergé catholique sont très engagés en faveur de l’accueil et ils attirent donc sur eux les critiques de certains fidèles. C'est moins visible dans le protestantisme mais ces clivages existent tout autant. Il y a des gens qui s'inquiètent du phénomène migratoire pour des raisons sociales et économiques puisqu'ils sont dans des situations précaires et ils vivent mal ce qu'ils perçoivent comme un deux poids, deux mesures.

Ce reproche s'entend dans les Gilets jaunes, pourtant loins des Eglises, et plus largement chez beaucoup de catholiques culturels. Chez les pratiquants, il y a une inquiétude plus métapolitique au niveau de l'identité française et de la nostalgie d'un "âge d'or" d'une France catholique, homogène, stable. Là, on ne touche pas seulement aux migrations mais aussi aux dernières lois de bioethique, à la perte générale des repères et au laïcisme. Cela s’inscrit dans une quête identitaire commune à toute la société : régionaliste, ethnique, genrée... Beaucoup de chrétiens veulent donc exprimer plus fort leur identité confessionnelle, ainsi que nationale. Ce qui ne veut pas dire qu'ils sont tous contre les migrants. Il y a des gens qui affirment leur identité chrétienne ou française tout en étant accueillants. Je pense, comme l’analysait Olivier Roy dans son dernier ouvrage « l’Europe est-elle chrétienne ? » (Le Seuil), que, dans une large mesure, le populisme de droite et les mouvements identitaires sont très sécularisés. Ils folklorisent l'identité chrétienne et la réduisent aux clochers, à la crèche mais ne l'accompagnent pas d’une pratique religieuse nécessaire à la faire vivre. 

Est-ce que les Eglises se sont renforcées ou affaiblies à la suite de cette crise ?

C'est difficile à dire : dans la foi chrétienne, il y a ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas. Au niveau des chiffres, la France se déchristianise depuis plusieurs décennies, voire plusieurs siècles, mais on assiste aussi à de vrais réveils spirituels. D’un côté, la crise des migrants a divisé les chrétiens entre eux, ouvrant des blessures communautaires. De l’autre, l’urgence humanitaire a renforcé les Eglises, puisqu'elle leur a permis d'accomplir leur mission évangélique de charité et d’accueil. On a vu de nombreuses initiatives fleurir, qui attestent de la créativité chrétienne et de sa bonne santé.

Au regard de la façon dont les Chrétiens ont affronté ces défis d'accueil, quelle place selon vous peut-on s'attendre qu'ils occupent face aux futures crises migratoires ?

Quel que soit l'avenir, l'Eglise sera toujours là. L'Eglise n'est pas une ONG, le pape François l'a bien dit. Son rôle, son existence, c'est la communauté de chrétiens qui prêche et distribue les sacrements. Dans ce schéma, que l'Europe soit submergée ou qu’elle arrive à intégrer tous les migrants, l'Eglise sera toujours là puisqu'elle s'adressera à tout le monde. Tant qu'elle sera là, elle fera son travail d'accueil élémentaire, pour dispenser une œuvre matérielle et spirituelle (ce que l'Etat ne peut pas faire). Je pense que si les mouvements migratoires s'accentuent depuis l'Afrique, ce sera peut-être une opportunité pour les Eglises puisque la grande majorité de ces immigrés sont croyants. En venant en Europe ils sont surpris de voir à quel point les sociétés occidentales sont sécularisées, alors qu’ils tiennent à leur foi. On peut donc se demander si une africanisation de l'Europe ne serait pas sa rechristianisation voire sa pentecôtisation, car beaucoup sont protestants évangéliques. 

Le défi des futures migrations est donc écologique, politique, économique, mais aussi spirituel. On ne peut pas juste répondre à l’immigration par des frontières, du co-développement et une meilleure redistribution des richesses. Lorsque des étrangers arrivent sur notre sol, il faut avoir quelque chose à leur dire. C'est là où le bât blesse. L'Europe ne sait plus qui elle est, ni où elle va. L'une des bonnes attitudes à adopter serait de revenir à son identité culturelle ou de formuler quelque chose de nouveau à partir d’elle. Les Eglises sont aussi là pour rappeler que l'Europe ne sort pas de n'importe où. Que son héritage chrétien n'est pas un boulet mais une force pour proposer quelque chose à ces migrants et leur dire où ils arrivent.

Source: Atlantico via http://www.seraphim-marc-elie.fr

LE COIN DU CATÉCHISME ET DE LA

TRANSMISSION FAMILIALE...

 

Aujourd'hui un peu de Catéchèse par

l'humour:

 

 

 

Où nous trouver ? 

 

Grande Paroisse NORD-OUEST et NORD-EST (Paroisse Cathédrale N-D de Miséricorde):

 

NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

 

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

-+-

Grande Paroisse "NOUVELLE AQUITAINE" , OCCITANIE (N-D de la Très Sainte Trinité) :

 

NANTES:

 *Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces et St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. 

Tel: 05.45.37.35.13
Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front


ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

LOURDES:

*Relais paroissial St Gregorios de Parumala

 Messes épisodiques ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

Rte de Pau

 

-+-

CAMEROUN, PAKISTAN ET BRÉSIL:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDÉ,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain. De même pour les Paroisses du Brésil et du Pakistan: 

 Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

_____________________________________________________

 

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

 

 

À partir du 22 Juin au Monastère,un stage

 

d’iconographie avec Armia Elkatcha au

 

Monastère.

(Participation, logement et repas compris 250 euros)

 

Si vous êtes intéressés , inscrivez-

vous vite  !

Par ailleurs, une exposition d'icônes est prévue et le chantier des fresques à l'église du Monastère sera visible, si bien que vous pourrez voir à l'oeuvre le Chef d'atelier du Patriarcat d'Alexandrie et son assistant.

 

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS RAPIDEMENT

 

Adresse ci-dessous:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie,

Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Courriels: asstradsyrfr@laposte.net

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale Retraites Spirituelles Pèlerinages
29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 08:57

 

Quand un homme naît, le monde entier se réjouit et il pleure. Mais il doit vivre sa vie de telle manière que lorsqu'il meurt, le monde entier pleure et lui seul se réjouit.

(Patriarche Pavle de Serbie)

PROGRAMME DE LA

 

SEMAINE

 

SAINTE

 

DU 14  AU 21 AVRIL

 

 

2019,  

 

 

RETRAITE SPIRITUELLE

 

 

ET

 

 

PÈLERINAGES DE

 

 

SEMAINE SAINTE

 

en union avec les

 

Chrétientés martyrs de Moyen

 

Orient et de partout où l'Eglise est

 

crucifiée.

(Naturellement, tous sont invités à participer, en fonction de leurs emplois du temps, soit à l'ensemble de cette Retraite et des Exercices de Semaine Sainte, soit à une partie seulement de ceux-ci.

Nous vous recommandons de favoriser le "tridduum pascal" (Jeudi, Vendredi et Samedi Saint)

*DIMANCHE 14 AVRIL "DES HOSANNAS" (RAMEAUX)

à 10h, Messe (Quadisha Qurbana, Bénédiction des Rameaux et

Procession.Repas fraternel et programme habituel.

Les trois 1ers jours:

 

*Lundi,

 

*mardi et

 

*mercredi Saints,

Messe à 7h au Monastère.

Visites de plusieurs Sanctuaires:

 

¤N-D de Chartres,

 

¤N-D de Tilly et Dozulé,

 

¤N-D de Montligeon ...)

Triduum Pascal:

*Jeudi Saint:Messe à 10h30.

15h, Cérémonie du Lavement des pieds.

18h, deuxième Messe

*Vendredi Saint, 15h  Chemin de Croix (Selon la tradition locale) suivi de l'Office Syriaque de la Crucifixion et de la Communion aux Présanctifiés.

*Samedi Saint, 10h30...,

21h, début des Cérémonies de la Veillée Pascale.

*DIMANCHE 21 AVRIL, DIMANCHE DE PÂQUE,

Quadisha Qurbana (Ste Messe) à 10h30

 

Enseignements chaque jour lors des Offices Liturgiques.

Des prêtres seront à la disposition des retraitants pour tous services pastoraux (Accompagnements spirituels, Confessions, Sacrement de l'Onction des malades et prières de guérison, exorcismes ou prières de délivrances, etc...)

 

 

Si vous êtes intéressés pour la Retraite, inscrivez-vous vite  !

Si vous venez pour l'une ou l'autre journée, prévenez-nous une journée à l'avance . Merci. *

 

Adresse ci-dessous:

*Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie,

Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Courriels: asstradsyrfr@laposte.net

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

«Notre chagrin à la mort de nos proches serait inconsolable et illimité si le Seigneur ne nous avait pas donné la vie éternelle.

Notre vie n'aurait aucun sens si elle se terminait par la mort.

Quel bénéfice y aurait-il alors de la vertu ou des bonnes actions?

Ils auraient raison de dire:

«Laissez-nous manger et boire, car demain nous mourrons !»

Mais l'homme a été créé pour l'immortalité… »

(Saint Jean Maximovitch de Shanghai et de San Francisco)

"Nossa tristeza pela morte de nossos entes queridos seria inconsolável e ilimitada se o Senhor não nos tivesse dado a vida eterna.

Nossa vida seria sem sentido se terminasse em morte.

Que benefício haveria então virtude ou boas ações?

Eles estariam certos em dizer:

"Vamos comer e beber, porque amanhã vamos morrer!"

Mas o homem foi criado para a imortalidade ... "

(São João Maximovich de Xangai e São Francisco)

 

"Our sorrow at the death of our loved ones would be inconsolable and unlimited if the Lord had not given us eternal life.

Our life would be meaningless if it ended in death.

What benefit would there be then virtue or good deeds?

They would be right to say:

"Let us eat and drink, because tomorrow we will die!"

But man was created for immortality ... "

(St. John Maximovich of Shanghai and San Francisco)

 

SPIRITUAL RETREAT AND PILGRIMAGE

OF HOLY WEEK OF 14 APRIL 21,

in union with the martyred Christians of the

Middle East and wherever the Church is

crucified.

(The first three days: Monday, Tuesday and Wednesday Saints, visits of several Sanctuaries: N-D of Chartres, N-D of Tilly and Dozulé, N-D of Montligeon.)


Teachings every day at the Liturgical Offices.

Priests will be at the disposal of the retreatants for all pastoral services (Spiritual accompaniment, Confessions, Sacrament of the Anointing of the sick and prayers of healing, exorcisms or prayers of deliverance, etc ...)


If you are interested, register quickly!*

 

 

 

RETIRO ESPIRITUAL E PEREGRINAÇÃO DA SEMANA SANTA DE 14 A 21 DE ABRIL

 

em união com os cristãos martirizados do Oriente Médio e onde quer que a Igreja seja crucificada.em união com os

cristãos martirizados do Oriente

Médio e onde quer que a Igreja

seja crucificada.

 

(Os três primeiros dias: segunda, terça e quarta-feira Santos, visitas de vários santuários: N-D de Chartres, N-D de Tilly e Dozulé, N-D de Montligeon.)


Ensinamentos todos os dias nos Escritórios Litúrgicos.

Os sacerdotes estarão à disposição dos retiros para todos os serviços pastorais (acompanhamento espiritual, confissões, sacramento da unção dos enfermos e orações de cura, exorcismos ou orações de libertação, etc ...).



Se você estiver interessado, registre-se rapidamente!*

 

 

*Adresse ci-dessous:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie,

Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Courriels: asstradsyrfr@laposte.net

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

 

N'agir qu'en vue de Dieu...De la joie d’une

 

bonne conscience…

 

"Il sera aisément en paix et content, celui dont la conscience est pure. "

La gloire d’un homme de bien est témoignage que lui rend sa conscience. (II Cor. I, 12.)

Ayez cette bonne conscience, et vous aurez une joie continuelle. La bonne conscience peut supporter beaucoup de choses, et goûter une grande joie au milieu des adversités.

La mauvaise conscience est toujours timide et inquiète.

Vous jouirez d’un agréable repos, si votre intérieur ne vous reproche rien. Ne vous réjouissez jamais sauf quand vous aurez bien fait.


Les méchants n’ont jamais de joie véritable, et ne sentent point la paix intérieure, parce qu’il n’y a point de paix, pour les impies, dit le Seigneur. (Is. lvii 21.)

Quand ils diraient : Nous somme, en paix, les maux ne viendront point sur nous : qui est-ce qui osera nous nuire ?

Ne les croyez pas ; car la colère de Dieu s’élèvera tout d’un coup, et leurs actions seront anéanties, et leurs pensées se dissiperont.

Il n’est pas difficile à celui qui aime de se glorifier dans la tribulation, parce que se glorifier de la sorte, c’est se glorifier dans la croix du Seigneur. (Rom. v, 3. Gai. vi, 4.)


La gloire que les hommes se donnent réciproquement passe vite ; elle est toujours accompagnée de tristesse.

La gloire des bons est dans leur conscience même et non dans la bouche des hommes.

La joie des justes est de Dieu et en Dieu leur joie est dans la vérité.

Celui qui aspire à la gloire véritable et éternelle ne se soucie pas de la gloire temporelle ; et celui qui cherche la gloire du siècle, ou qui ne la méprise pas sincèrement, fait bien voir qu’il n’aime pas assez l’éternelle. 
Celui qui est indifférent aux louanges ou au blâme jouit d’une grande tranquillité d’esprit.

L’homme qui a la conscience pure sera aisément content et paisible. La louange des hommes ne vous rend pas plus saint, et leur blâme ne vous rend pas moins estimable.

Vous êtes ce que vous êtes; et ce que les hommes peuvent dire de vous ne vous rendra pas aux yeux de Dieu plus grand que vous ne l’êtes.


Si vous considérez ce que vous êtes au dedans de vous, vous ne vous mettrez pas en peine de ce que l’on dira de vous.

 

L’homme ne voit que le dehors ; mais Dieu voit jusqu’au cœur. (I Reg. xvi, 7.)

L’homme regarde les œuvres ; mais Dieu considère l’intention. Faire toujours bien et s’estimer peu, c’est la marque d’une âme humble.

Ne vouloir recevoir de consolation d’aucune créature, c’est le signe d’une grande pureté et d’une confiance intérieure en Dieu.

Celui-là fait bien voir qu’il s’est entièrement abandonné à Dieu, qui ne cherche au dehors aucun témoignage en sa faveur. 
Car, comme dit saint Paul : Ce n’est pas celui qui se rend témoignage à soi-même qui mérite d’être estimé, mais celui à qui Dieu rend témoignage. (II Cor. x, 18.)

Marcher avec Dieu au dedans, et n’être lié d’aucune affection au dehors, c’est la disposition d’un homme intérieur.


PRATIQUE:

La paix d’une bonne conscience n’exclut pas toujours les troubles que les tentations et les peines intérieures forment dans l’esprit ; mais elle fait que parmi tous les orages qui s’y élèvent, le cœur est soumis et fidèle à Dieu : soumis à souffrir la peine, et fidèle à ne pas succomber, mais à résister, à combattre, et à ne rien négliger par découragement.

C’est ainsi qu’une âme peinée et soumise est, dit le Prophète — Roi —, un sacrifice agréable à Dieu, qui ne rebute jamais un cœur contrit et humilié :
- humilié de se voir assujetti au sentiment de ses misères, et contrit du sujet qu’il a donné à Dieu de les lui faire sentir.

Prenons là-dessus une résolution ferme et constante de ne nous laisser abattre ni par nos chutes, ni par nos peines, ni par le sentiment et l’expérience de nos misères, mais de nous humilier devant Dieu de nous voir si misérables, et lui demander pardon des fautes que nous avons faites en ne résistant pas comme nous le devons aux attaques de l’ennemi de notre salut ; de nous en punir sur l’heure, en nous privant de quelque satisfaction ; et après cela demeurons en repos, car la bonne conscience est celle qui est exempte de péché par la fidélité, ou qui en est épurée par la pénitence.

 

PRIÈRE


Vous savez, Seigneur, à combien de tentations, de peines intérieures et de périls du salut nous sommes exposés, et par le penchant naturel et violent que nous avons pour le mal, et par la répugnance continuelle que nous avons au bien, et par les assauts des tentations.

Comment pourrions-nous résister à tant d’ennemis si puissants et si animés à notre perte, si vous n’aviez la bonté de nous secourir ?

C’est donc à vous que nous élevons nos cœurs, nos esprits et nos yeux, pour vous supplier de ne nous pas laisser périr, et de ne pas permettre que nous succombions à la tentation, mais de nous délivrer du plus grand et du seul mal à craindre, qui est le péché. Amen

(Extrait de : IMITATION DE JÉSUS-CHRIST,CHAPITRE VI Édition de 1899)
-----------------------------------------------------------------
Atuar somente em vista de Deus ... Da alegria de uma boa consciência ...

"Ele ficará facilmente em paz e contente, aquele cuja consciência é pura."

A glória de um homem bom é testemunho que lhe devolve sua consciência. (II Cor I, 12.)

Tenha essa boa consciência e você terá uma alegria contínua. A boa consciência pode suportar muitas coisas e desfrutar de grande alegria no meio da adversidade.

A má consciência é sempre tímida e preocupada.

Você vai desfrutar de um descanso agradável, se o seu interior não o culpar. Nunca se alegre a menos que tenha feito bem.


Os iníquos nunca têm verdadeira alegria e não sentem paz interior, porque não há paz para os iníquos, diz o Senhor. (É I.vii 21.)

Quando eles dizem: Estamos em paz, os males não virão sobre nós: quem se atreverá a nos prejudicar?

Não acredite neles; porque a ira de Deus se levantará subitamente e seus feitos serão destruídos, e seus pensamentos serão dissipados.

Não é difícil para aquele que gosta de se gloriar na tribulação, porque gloriar-se desta maneira é gabar-se na cruz do Senhor. (Rom, v, 3. Gay vi, 4.)


A glória que os homens dão um ao outro passa rapidamente; ela é sempre acompanhada de tristeza.

A glória do bem está em sua própria consciência e não na boca dos homens.

A alegria dos justos é de Deus e em Deus sua alegria está na verdade.

Aquele que aspira à verdadeira e eterna glória não se importa com a glória temporal; e quem quer que busque a glória da época, ou que não a despreze sinceramente, mostra claramente que ela não ama o eterno o suficiente.
Quem é indiferente a elogiar ou culpar tem grande paz de espírito.

O homem que tem consciência pura será facilmente feliz e pacífico. O louvor dos homens não os torna mais santos, e a culpa deles não os torna menos dignos.

Você é o que você é; e o que os homens podem dizer sobre você não o fará maior aos olhos de Deus do que você é.


Se você considera o que você é dentro, você não vai se preocupar com o que você diz.

 

O homem só vê o exterior; mas Deus vê o coração. (Regi xvi, 7)

O homem olha para as obras; mas Deus considera a intenção. Fazer sempre bem e estimar-se pouco é a marca de uma alma humilde.

Desejar receber consolo de qualquer criatura é sinal de grande pureza e confiança interior em Deus.

Este mostra claramente que ele se abandonou inteiramente a Deus, que não busca nenhum testemunho a seu favor.
Pois, como diz São Paulo, não é ele quem dá testemunho de si mesmo, que merece ser estimado, mas a quem Deus testifica. (II Coríntios x, 18.)

Andar com Deus por dentro e não se deixar vincular por qualquer afeição ao exterior é a disposição de um homem interior.


PRÁTICA:

A paz de uma boa consciência nem sempre exclui os problemas que as tentações e tristezas internas formam na mente; mas faz com que, entre todas as tempestades que se levantam ali, o coração seja submisso e fiel a Deus: sujeito a sofrer a dor e fiel a não sucumbir, mas a resistir, lutar e a não negligenciar nada por desencorajamento. .

É assim que uma alma aflita e submissa é, diz o Profeta-Rei, um sacrifício agradável a Deus, que nunca repele um coração contrito e humilhado:
humilhado por ter sido submetido ao sentimento de suas misérias, e arrependido do assunto que ele deu a Deus para fazê-los sentir.

Assumimos esta firme e constante resolução para não nos deixarmos derrotar pelas nossas quedas, pelos nossos problemas, pelo sentimento e pela experiência das nossas misérias, mas humilhando-nos perante Deus para nos ver tão miseráveis, e ele pedir desculpas pelas falhas que cometemos ao não resistir, como deveríamos, aos ataques do inimigo de nossa salvação; para nos punir na hora, privando-nos de alguma satisfação; e depois descansemos, porque a boa consciência é aquela que é livre do pecado pela fidelidade, ou que é purificada pela penitência.

 

ORAÇÃO


Sabe, Senhor, quantas tentações e tribulações interiores e os perigos da salvação que estão expostos, e a inclinação natural e violenta que temos para o mal, ea relutância contínua que temos boa, e por ataques de tentações.

Como poderíamos resistir a tantos inimigos tão poderosos e tão animados para nossa ruína, se você não tivesse a bondade de nos ajudar?

Portanto, é para você que nós elevamos nossos corações, nossas mentes e nossos olhos, para implorar que você não nos deixe perecer, e não para permitir que nós sucumbamos à tentação, mas para nos libertar do maior e único mal a temer, que é pecado. amém

(Excerto de: IMITAÇÃO DE JESUS ​​CRISTO, CAPÍTULO VI Edição de 1899)
---------------------------------
To act only in view of God ... Of the joy of a good conscience ...

"He will be easily at peace and content, he whose conscience is pure."

The glory of a good man is testimony that gives him back his conscience. (II Cor I, 12.)

Have this good conscience, and you will have a continual joy. Good conscience can endure many things, and enjoy great joy in the midst of adversity.

The bad conscience is always shy and worried.

You will enjoy a pleasant rest, if your interior does not blame you. Never rejoice unless you have done well.


The wicked never have true joy, and do not feel inward peace, because there is no peace for the wicked, says the Lord. (Is I.vii 21.)

When they say, We are in peace, the evils will not come upon us: who will dare to harm us?

Do not believe them; for the wrath of God will rise up suddenly, and their deeds will be destroyed, and their thoughts will be dispelled.

It is not difficult for him who loves to boast in the tribulation, because to boast in this way is to boast in the cross of the Lord. (Rom.v, 3. Gay vi, 4.)


The glory that men give each other passes quickly; she is always accompanied by sadness.

The glory of the good is in their very consciousness and not in the mouths of men.

The joy of the righteous is of God and in God their joy is in the truth.

He who aspires to true and eternal glory does not care about temporal glory; and whoever seeks the glory of the age, or who does not sincerely despise it, shows clearly that he does not love the eternal enough.
Whoever is indifferent to praise or blame has great peace of mind.

The man who has pure consciousness will be easily happy and peaceful. The praise of men does not make you more holy, and their blame does not make you any less worthy.

You are what you are; and what men can say about you will not make you bigger in the eyes of God than you are.


If you consider what you are within, you will not worry about what you say.

 

Man sees only the outside; but God sees to the heart. (I Reg xvi, 7.)

Man looks at works; but God considers the intention. To always do well and to estimate oneself little is the mark of a humble soul.

To want to receive consolation from any creature is a sign of great purity and inner confidence in God.

This one shows clearly that he has abandoned himself entirely to God, who does not seek out any testimony in his favor.
For, as St. Paul says, It is not he who bears witness to himself, who deserves to be esteemed, but to whom God testifies. (II Corinthians x, 18.)

To walk with God within, and not to be bound by any affection to the outside, is the disposition of an inner man.


CONVENIENT:

The peace of a good conscience does not always exclude the troubles which internal temptations and sorrows form in the mind; but it causes that among all the storms which rise up there, the heart is submissive and faithful to God: subject to suffer the pain, and faithful not to succumb, but to resist, to fight, and to neglect nothing by discouragement .

It is thus that a pained and submissive soul is, says the Prophet - King, a sacrifice pleasing to God, which never repels a contrite and humiliated heart:
humiliated at being subjected to the feeling of his miseries, and contrite of the subject which he has given to God to make them feel.

Let us take on this a firm and constant resolution not to let ourselves be defeated by our falls, by our troubles, by the feeling and the experience of our miseries, but by humbling ourselves before God to see us so miserable, and him to apologize for the faults we have made by not resisting, as we ought, the attacks of the enemy of our salvation; to punish us on the hour, depriving us of some satisfaction; and after that let us rest, for the good conscience is that which is free from sin by fidelity, or which is cleansed by penance.

 

PRAY:


You know, Lord, how many temptations, inner sorrows and perils of salvation we are exposed to, and by the natural and violent inclination we have for evil, and by the continual repugnance we have for good, and by the attacks of temptations.

How could we resist so many enemies so powerful and so animated to our ruin, if you did not have the kindness to help us?

It is therefore to you that we raise our hearts, our minds and our eyes, to beg you not to let us perish, and not to allow us to succumb to temptation, but to deliver us from the greatest and only evil to fear, which is sin. Amen

(Excerpt from: IMITATION OF JESUS ​​CHRIST, CHAPTER VI Edition of 1899)

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

La Rédemption dans l’Orthodoxie par le Professeur Alexis Osipov

 

Comme nous approchons de la Passion du Christ, je proposerais quelques textes ( à la portée de tout le monde ) auxquels j’adhère totalement.
Nous retrouvons la même pensée dans les livres du Père Brune, bien sûr..
____________________________
V. Golovanow
"Le Christianisme occidental a continué le nihilisme, le matérialisme, le déisme, l'athéisme. Cela vient de leur théologie même et de plus, toute la civilisation occidentale est fondée sur cette théologie occidentale avec tous les résultats que nous constatons." Professeur Alexis Osipov, conférence en 1999.

"Ce qui distingue l'Orthodoxie du Christianisme occidental"
Le professeur Alexis Osipov (né en 1938), célèbre théologien orthodoxe russe, professeur à l'Académie théologique de Moscou, est connu pour ses positions traditionnelles et slavophiles Apologiste de l'Orthodoxie basée sur l'enseignement des Pères et pourfendeur des doctrines catholique romaine et protestante, le professeur Osipov a fait en 1999 conférence à Dmitrov (Russie) intitulée "Ce qui distingue l'Orthodoxie du Christianisme occidental".
Il n'y aborde pas les thèmes connus de la primauté, du "filioque" ou de l'Immaculée Conception mais développe la différence d'approche du thème central de la Rédemption.

Comme trop souvent dans ce type d'articles, plus polémique que scientifique, il force le trait en prenant pour base d'attaque non la doctrine centrale des confessions occidentales mais des cas extrêmes spécifiquement sélectionnés (il reconnait d'ailleurs qu'il ne s'agit là que d'un "résumé" des doctrines occidentales); il ne donne pas non plus les références de ses citations pour permettre de les replacer dans leur contexte.
Ainsi pour le Catholicisme il insiste sur le fait que "Rédemption" provient étymologiquement du latin "redimere", qui signifie "racheter", "comme on rachète un esclave" écrit le professeur et il joue du fait que le verbe russe "оправдать" signifie aussi bien "justifier" que "relaxer" pour ne voir qu'un sens juridique dans la "justification" et le "rachat" des pêchés devant Dieu par le Christ. il fait un grand exposé sur une doctrine des "mérites superfétatoires", dont je n'ai jamais entendu parler et que je n'ai pas trouvé dans la lexicologie catholique (peut-être ai-je mal interprété "сверхдолжные заслуги"? Je suis preneur de toute contribution sur ce sujet!)
Cette doctrine justifierait orgueil et autosatisfaction des mystiques catholiques comme saint François d'Assise et les saintes Thérèse de l’Enfant Jésus et Catherine de Sienne … qu'il qualifie de "déments" à la suite de saint Ignace Briantchaninov (1807-1867). La doctrine protestante est pour sa part caricaturée en un court paragraphe: "pour eux la solution du problème est encore plus simple.
En fait le Christ a racheté tous les péchés passés et à venir et nous sommes tous saints de Sa Sainteté. Les croyants ne sont pas incriminés pour leurs fautes. C'est comme cela qu'ils interprètent la glorieuse parole de l'apôtre Paul "Il n'y a que la foi qui sauve"," dit le professeur.
Par contre sa présentation de la doctrine orthodoxe de la Rédemption reste intéressante et je vous en propose ci-dessous de larges extraits.

1. Le cadre général
Toutes les confessions chrétiennes proclament que l'objet, le sens et le but final du Christianisme est le Christ. Il est notre sauveur, notre idéal, Celui par Qui, selon 'apôtre Paul, nous nous unissons à Dieu. Les représentants de toutes les confessions chrétiennes reconnaissent que là nous sommes effectivement unis.
Mais dès que nous entrons dans le vif du sujet: qu'est-ce que cela veut dire croire en Christ comme Sauveur? Comment comprenez-vous ce qu'Il a fait pour nous? Aussitôt apparaissent les différences qui ont conduit jusqu'aux guerres…
Et de fait, les trois principales confessions répondent différemment à l'interrogation comment comprendre ce que le Christ a fait pour nous.
Pour les Catholiques et les Protestants: le cœur de la doctrine c'est que les premiers humains ont infiniment offensé Dieu par leur crime, leur désobéissance, et nous continuons après eux. Cela signifie ou sous-entend donc que Dieu, être immuable et impassible, se trouve dans la situation de celui qui souffre des péchés ou crimes de sa créature. L'Immuable devient changeant, l'Impassible – profondément passionné. Dans les textes symboliques les plus importants des Protestants il est dit que Dieu a changé: avant le Christ il était en colère contre les humains, maintenant il ne l'est plus… Dieu a changé et non les humains! Et le dogme catholique central sur la "Salvation" ("spacénié") du genre humain s'appelle le dogme de la Rédemption – ce qui signifie "le rachat", le rachat d'un esclave. Les Protestants parlent du dogme de la Justification/acquittement; comme lors d'un procès, on a accusé et maintenant on est acquitté (justifié) pour tel et tel motif.
Mais les Orthodoxes le récusent: pour nous c'est nous même que nous blessons par nos péchés. Chaque péché est une blessure sur le corps de notre âme car nous transgressons les lois de notre existence que Dieu a établies. Nous ne sommes pas des amibes, mais des êtres crées à l'image de Dieu et ce n'est pas à Dieu que nous faisons tort mais à nous-mêmes. Je ne ferai rien à la loi de la gravité si je me jette du 11e étage, mais moi je vais en subir les conséquences. Celui qui pèche devient l'esclave du péché En pêchant nous n'insultons pas Dieu - nous nous tuons nous-mêmes. Alors ce qu'a fait le Christ pour l'humanité prend un tout autre sens: pour les Occidentaux, il nous a rachetés de la juste colère de Dieu. C'est pour nous, nos péchés, qu'il a supporté toutes les souffrances pour clamer la juste colère de Dieu. Voilà l'idée.
Ainsi l'Orthodoxie parle du Christ – Sauveur. Nous ne récusons pas les qualifications de justification, rédemption – il y a beaucoup de termes dans les écritures, mais là ces mots expriment COMMENT nous comprenons l'œuvre du Christ et, si les Occidentaux considèrent la rédemption/acquittement (de l'humanité) comme une action de type juridique, pour nous c'est un acte d'amour.

2. La doctrine Orthodoxe
Que signifie "Il n'y a que la foi qui sauve" pour l'Orthodoxie? Comment comprenons-nous le Sacrifice du Christ? Ce qu'Il a fait pour nous? La théologie patristique nous apprend qu'il n'est pas question de "rachat". Grégoire le Théologien écrit: à qui est apporté le sacrifice du Christ? Je suis très préoccupé de cette question: à qui? Au Diable? – Demande Grégoire le Théologien. Ce serait insensé que Dieu apporte un sacrifice à Sa créature. Et quelle créature – une créature déchue! Et il continue: l'apporte-t-il au père? Et de répondre immédiatement: mais est-ce que le Père aime moins que le Fils? Même Abraham n'a pas pu apporter son fils en sacrifice: Dieu l'a remplacé par un bélier, une brebis et Il refuse donc cela; Grégoire le Théologien termine en déclarant qu'il fallait en fait que l'humanité soit sanctifiée par Dieu.
Il est donc clair qu'il n'est pas question de rachat. Aucune relation de type juridique ou légal n'est applicable entre l'homme et Dieu tout comme elles ne sont pas applicables entre un enfant et ses parents car ce sont des principes totalement différents qui fonctionnent. L'Orthodoxie porte toute son attention à ce qui est oublié, pratiquement rejeté, en Occident et qui est le cœur même du Christianisme: Dieu est Amour. L'Amour est Dieu.
C'est par amour que Dieu s'abaisse jusqu'à la nature humaine, s'unit à l'humanité, prend sur Lui sa nature, s'unit à la nature humaine déchue et la guérit par les souffrances, l'abaissement, la Croix, la mort et Il la ressuscite. Regardez comme le Christ change dans ses apparitions aux apôtres: avant la Résurrection Il est tout le temps avec eux, Il a faim et soif, sur la croix Il dit même "mon Dieu, mon Dieu pourquoi m'as-Tu abandonné?" Après la Résurrection: Il marche avec les pèlerins, commence à rompre le pain et disparait, rejoint les apôtres "toutes portes closes." D'un côté Il semble boire et manger avec eux, mais d'un autre côté Il montre des facultés qu'on ne Lui connaissait pas auparavant. Voilà cette nature transfigurée, originelle, glorifiée, indépendante des éléments de ce monde, dans laquelle l'homme a été créé et à laquelle il est destiné dans la vie éternelle.
Que disent les Pères sur ce sujet?
Ils expliquent clairement que l'être humain a été divisé en trois éléments: l'intelligence, le cœur et le corps qui se sont en quelque sorte individualisés; chacun a acquis sa propre volonté et ils ont commencé à s'opposer. "Hélas, deux âmes habitent dans ma poitrine, et elles s'opposent et cherchent à se séparer". Et chacun s'en rend compte – il n'y a aucune unité en nous. L'intelligence nous dit où est la vérité, comment il faut agir, et la conscience nous parle, mais le cœur, mais le corps nous tirent à l'opposé.
Et bien le Christ à reconstitué, il a guéri cette nature humaine et il l'a fait par l'amour de toute la Sainte Trinité. Il n'est pas question d'un quelconque rachat. C'est grâce à cette nature restituée que nous pouvons maintenant naitre de Lui en esprit; oui, en esprit nous pouvons naitre de Lui, recevoir cette nature renouvelé dans le sacrement du Baptême.
Dans le baptême nous recevons le germe de cet homme nouveau; comme l'écrit Siméon le Nouveau Théologien (949-1022) de façon extraordinaire: "alors Dieu le Verbe pénètre dans le baptisé comme dans le sein de la Très Sainte Vierge et y demeure comme un germe". Donc voilà comment nous recevons en nous-même les fruits du sacrifice christique! Il semble que rien ne soit modifié extérieurement. Quand le Christ a ressuscité, les gens sont restés tels qu'ils étaient, les guerres continuent, les maladies, les péchés, les crimes continuent… Pourtant il s'est produit quelque chose de grandiose: chaque personne qui a vu que le Christ est en réalité la Vérité, qu'Il est ce sacré dont mon âme est assoiffée perçoit que c'est en Lui que je vois le sens et la justification de la vision du monde qui me conduit au bien dans mon existence. Quand je me persuade de cela - je peux m'unir à Lui!
Dans ce sacrement de naissance dans l'Église, ce mystère du Baptême, je peux recevoir ce germe de grâce et ce germe pourra grandir en moi si je mène une véritable vie chrétienne. Que signifie grandir en moi? Je peux recevoir le baptême et rester celui que j'étais avant – un païen. Je peux vivre en païen mais je peux aussi vivre d'une façon totalement différente.
Et l'Église nous donne une liste infinie de ces personnes qui ont montré l'action que produit sur l'homme ce germe d'une vie nouvelle, que nous recevons au baptême. Ce n'est pas un hasard si saint Séraphin de Sarov disait «Recherche l'esprit de paix et des milliers seront sauvés autour de toi!» C'est exact! Celui qui fait croitre en lui ce germe de la juste vie chrétienne, qui se repend de ses péchés, qui comprend parfaitement non seulement qu'il n'a aucun mérite, mais qu'il NE PEUT en avoir aucun. Qui se repend même de ses bonnes actions, en comprenant que même cette bonne action je ne l'ai pas accomplie comme il faut, de la bonne façon… Cet homme se sanctifie petit à petit, son germe se transforme en un arbre qui apporte de grands fruits sanctifiant le monde autour de lui. Pas question de rachat, pas de justifications, une toute autre approche de la vie chrétienne, une autre vision du Christ et de la vie spirituelle que dans la conception occidentale du Christianisme. “
Fin de citation. Traduction, sous-titres et liens de VG.

Où nous trouver ? 

 

Grande Paroisse NORD-OUEST et NORD-EST (Paroisse Cathédrale N-D de Miséricorde):

 

NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

 

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

-+-

Grande Paroisse "NOUVELLE AQUITAINE" , OCCITANIE (N-D de la Très Sainte Trinité) :

 

NANTES:

 *Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces et St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. 

Tel: 05.45.37.35.13
Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front


ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

LOURDES:

*Relais paroissial St Gregorios de Parumala

 Messes épisodiques ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

Rte de Pau

 

-+-

CAMEROUN, PAKISTAN ET BRÉSIL:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDÉ,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain. De même pour les Paroisses du Brésil et du Pakistan: 

 Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

_____________________________________________________________________

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

EFFORT DE CARÊME ?

POUR AIDER LA MISSION EN

FRANCE ET AILLEURS, C'EST

SIMPLE...

Il faudrait impérativement:

*PENSER A VOUS ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

*CONFIER AU MONASTÈRE LA CÉLÉBRATION DE

VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

VOS FAMILLES,...

Tout don est déductible de votre revenu imposable

à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

  l'ordre de : Métropolie E S O F)

MERCI,

SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

Syro-Orthodoxe  Francophone Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

Adresse: 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________________________________________________

 

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

_____________________________________________________

 

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article
Repost0
27 mars 2019 3 27 /03 /mars /2019 08:31

Aujourd'hui 27 Mars 2019, nous entrons en mi-Carême

 


Chers amis. Aloho m'barekh .

 

La Mi-Carême arrive le 25ème jour du carême, qui est toujours célébré un mercredi, est connu comme mi prêté. 

C'est l'un des rares jours du Grand Carême où le Saint Qurbana soit partout célébré un jour de la semaine autre que le dimanche ou le samedi. 

En ce jour, on fait une une procession autour de l'église en portant la croix. 

Cette procession est suivi par une exaltation de la croix (Sleeba Aaghosham) face aux quatre points cardinaux: Est, Ouest, Nord et Sud. 

Ensuite, la croix est placée disposée sur un golgotha symbolique décoré d'un tissus rouge (Jésus est le Roi des Martyrs) au milieu de l'église . 

Cette pieuse installation demeure jusqu'à la fête de l'Ascension de notre Seigneur, qui a lieu 40 jours après le Kyomtha (Fête de la Résurrection, autrement connu sous le nom de Pâques).

 

Cette exaltation de la croix est  évidemment en lien direct avec la lecture de l'Évangile du Carême en Saint Jean , chapitre 3, versets  14 et 15 dit :

14 "De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,

15 afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle".

 Moïse éleva en effet le serpent de bronze vers le milieu de la période de l'Exode, ce cheminement des Israélites qui allaient de l'esclavage vers la terre qui leur avait été promise par Dieu. 

 

Au Livre des Nombres (21:8), nous lisons:
"L'Eternel dit à Moïse: Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie."

(21:9) :
"Moïse fit un serpent d'airain, et le plaça sur une perche; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d'airain, conservait la vie."

 

De même, au milieu de notre cheminement de Carême. au milieu d