Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 20:58

INTRODUCTION ET EXCUSES:

Tout d'abord je tiens à vous demander pardon de vous envoyer si tard et un peu de bric et de broc ce "Lettre de nouvelles "

La fatigue en es la cause.

La maladie qu'on découvrit à la suite des examens qui suivirent mes deux derniers AVC de Janvier dernier était déjà là, rampante, hypocrite. . .Aujourd'hui, elle continue son labeur.

Plusieurs d'entre vous me demandent de leur donner des nouvelles. Il m'a semblé le faire régulièrement. Merci pour votre sollicitude,  pour tout vous dire, il me pèse d'avoir toujours à redonner des nouvelles.

Ne vous faites pas plus de soucis que moi, simplement, priez avec moi avec une confiance inébranlable  le Christ , Divin Médecin de nos âmes et de nos corps; en Notre-Dame pour qu'elle étende sur chacun de nous sa protection maternelle.

Plusieurs analyses sanguines ont été effectuées qui révèlent entre autres anomalies, une descente de plaquettes (Ceci suggère que "le crabe" se nourrit ici ou là, ici et là.

Les derniers examens ont révélé qui rie n'avait évolué, le médecin qui effectuait ces examen notait toutefois une taille anormalement petite de la vésicule biliaire en même temps que son peu de remplissage; il notait un problème à la veine cave (Anormalement grosse, mais le plus inquiétant, c'est que la Rate (A laquelle j'eux jadis de précédentes évolution cancéreuses qui ici comme ailleurs s'étaient calcifiées), ma rate normale en Juillet avait triplé de volume le 31 Octobre.

Le 1er Novembre d'autres examens firent l'objet de biopsies portées à l'analyses.


Le 27 Octobre dernier, lors de ma visite chez le spécialiste, je m'attendais à une lecture autorisée des divers examens accomplis récemment et dont je vous faisais le compte-rendu .  


En vain, après des propos lénifiants me laissant dans un floue "Hamiltonien", j'apprenais qu'il allait convoquer un collège de médecins pour envisager la suite ...

J'aurai l'avis du collège médical le 8 Décembre le jour de la Conception de la Toute Pure et Immaculée Vierge Marie dans le sein de Sainte Anne

Si le collège de médecins doit  envisager la suite, de mon côté aussi, il faut "envisager la suite", ma suite en raison de ces problèmes de santé et la suite, la pérennité de notre Métropolie en raison de ses problème de santé (Viabilité matérielle et santé spirituelle).


Dans ce sens des démarches ont déjà commencé depuis plusieurs mois avec pour interlocuteurs tel ou tel Prélat de notre Eglise-mère ainsi que d'autres Eglises Orthodoxes Orientales. 

L'Œuvre de Dieu et le Service des frères ne peut s'arrêter.

Les forces que j'y ai dépensé et le patrimoine que j'y ai englouti ne l'auront pas été en vain. L'Œuvre de Dieu et le Service des frère sera pérenne grâce aux soins attentif qu'un clergé pieux et fidèle assurera.


PSAUME 40:
"Heureux qui pense au pauvre et au faible :
le Seigneur le sauve au jour du malheur !
Il le protège et le garde en vie, heureux sur la terre.
Seigneur, ne le livre pas à la merci de l'ennemi !
Le Seigneur le soutient sur son lit de souffrance :
si malade qu'il soit, tu le relèves.
J'avais dit : 
" Pitié pour moi, Seigneur, guéris-moi, car j'ai péché contre toi ! "
Mes ennemis me condamnent déjà :
" Quand sera-t-il mort ? son nom, effacé ? "
Si quelqu'un vient me voir, ses propos sont vides ; il emplit son cœur de pensées méchantes, il sort, et dans la rue il parle.
Unis contre moi, mes ennemis murmurent,
à mon sujet, ils présagent le pire :
" C'est un mal pernicieux qui le ronge ;
le voilà couché, il ne pourra plus se lever. "
Même l'ami, qui avait ma confiance
et partageait mon pain, m'a frappé du talon.
Mais toi, Seigneur, prends pitié de moi ;
relève-moi, je leur rendrai ce qu'ils méritent.
Oui, je saurai que tu m'aimes si mes ennemis ne chantent pas victoire.
Dans mon innocence tu m'as soutenu
et rétabli pour toujours devant ta face.
Béni soit le Seigneur, Dieu d'Israël, 
depuis toujours et pour toujours !
Amen ! Amen !"

"Ô que de bien Dieu m'a fait, que Lui seul connaît, et que de maux mon ingratitude a suscités ! 
Par mes œuvres, mes paroles et mes pensées, j'irrite toujours le Bienfaiteur."
(Saint Pierre Damascène)
Comme le disait en commentaire de ces paroles de Saint Pierre de Damas la Moniale Elisabeth, c'est une invitation :" Restons éveillés" !

Oui, tout est là, restons éveillés dans la prière et l'assiduité aux Sacrements du Christ Divin Médecin de nos âmes et de nos corps! Nous sommes encore dans le début de l'Année Liturgique Syro-Orthodoxe et commençons le cycle des Annonciations.

Merci de bien prier pour nous et surtout, n'oubliez-pas que cette communauté, journellement vous porte dans la prière et l'amour fraternel.

+Métropolite Mor Philipose.

 

Nos prochains Rendez-Vous Liturgiques au

 

Monastère et en dehors:

 

¤Dimanches 15, 22, 29 NOVEMBRE
(Mor Philipose et se et ses confrères) ,
Programme habituel*
 

 

*Dimanche 6 Décembre , Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de Miséricorde

et aux Saints du Kerala.(AG E DE L'ASSOCIATION CULTUELLE DE LA METROPOLIE (Pendant le déjeuner)

Programme habituel*

 

"NOEL, NOEL, CHANTONS-TOUS NOEL !"

 

Ne restez pas seul pour les Fêtes

 

de la Nativité ! 

Si vous avez peu de moyens pour fêter décemment Noël en

 

famille, grâce au partage c'est possible !

 

Venez fêter la Nativité au Monastère en famille !

Si vous êtes pas en famille et au loin, retrouvez-vous, du moins, ,en communion avec

les Chrétiens d'Orient, avec vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes francophones de St

Thomas (Mar Thoma) en France pour fêter Noël!

 

 


(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes le 20 Décembre)

 

Programme:

 

 

*Jeudi 24 Décembre. Nativité de Notre-Seigneur

 18h, réveillon avec les fidèles familiers. Veillée de Noël, Bénédiction du Feu nouveau et Procession de l’Enfant-Jésus à l’Eglise selon l'usage Syriaque, suivis de la Messe de minuit selon l'usage local.

 

 

*Vendredi 25, Nativité de Notre-Seigneur

Messe du jour à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

*Samedi 26 Décembre, Fête des « Félicitations à la Mère de Dieu »

Messe en l’honneur de « la Toute Pure et Immaculée Mère du Verbe-Dieu » à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30

 

VEILLÉE POUR LA VIE dans la nuit du 26 au 27

 

*Dimanche 27 Décembre, Fête des « Saints Innocents »

Messe en l’honneur pour les enfants à naître et les victimes de l’avortement à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30


Inscriptions:


Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

Permanence pastorale en région Parisienne:
Après avoir été plusieurs fois reculée en raison d'une indisponibilité des locaux des Pères qui nous hébergent ,
nous apprenons qu'ils suspendent l'accueil pendant un an
suite au Covid 19 et pour effectuer des travaux.
Ma prochaine visite aux malades et pour bénir les appartements sera le MERCREDI 21 OCTOBRE (INSCRIPTIONS closes pour ce mois-ci/ Pensez au mois prochain en vous préinscrivant au 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)
NOUS DEVONS NOUS REORGANISER ET, PLUS QUE JAMAIS, RECHERCHONS UN LOCAL STABLE (Au loyer modéré) pour abriter le "Relais paroissial de St Thomas et Ste Geneviève .
En attendant, le Monastère n'est pas si loin! (Liturgie tous les dimanches) ...

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191012/ob_2edb42_genevieve-ste.jpg#width=238&height=300

En ces lieux ci-dessous, suspension des célébrations publiques.

Possibilité de visiter les personnes. En faire la demande ici: asstradsyrfr@laposte.net

¤ANGOULÊME (Jauldes):

 

¤LA CHAPELLE FAUCHER (Périgueux):

¤LOURDES (65):

« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. »
A VOTRE ATTENTION:
Tous les Offices et Messes sont célébrés normalement au Monastère. Les Messes sont toujours à 10h30.
Participent à ces Services Liturgiques les habitants du Monastère et AUCUN FIDELE DE L'EXTERIEUR N'EN SERA EXCLUS pourvu qu'il respecte les consignes sanitaires.
¤ Tous les jours et dimanches, Messe à 10h30
Après les Messes (Quadisha Qubana ) possibilité de partager un repas fraternel. Ensuite, réception des fidèles par le clergé pour confessions, accompagnements spirituels, prières de délivrances ou d'exorcismes, prières de guérisons intérieures, etc...
ASRESSE::
Monastère Syro-Orthodoxe de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,
Brévilly,4
61300 CHANDAI (France)
Tel: 02.33.24.79.58
Courriel: asstradsyrfr@laposte.net
+++
En Occident Chrétien, nous prions, pendant le Mois de Novembre, pour nos chers défunts.
 
# Prions pour eux, demandons au Monastère de prier pour eux ...
 
# Si nous ne pouvons pas nous déplacer, faisons-nous représenter au Monastère en faisant brûler une veilleuse et en demandant à un frère de prier pour tel ou tel défunt.
 
# Faisons célébrer des Messes pour le repos de leurs âmes. ..
Une adresse: pour ce faire
Monastère Syro-Orthodoxe de la Bienheureuse Vierge Marie
Brevilly 4
61300 CHANDAI
(Tel: 0233247958 / Courriel :asstradsyrfr@laposte.net)
***

 

*Programme habituel et disponibilité d'un ou de plusieurs prêtres  pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

Koodhosh Eetho  FÊTE DE LA SANCTIFICATION DE l'EGLISE

Fêté le 1er dimanche après le 30 Octobre. Ce Dimanche est appelé "Koodhosh Eetho" (De la sanctification de l'Église). Ce dimanche marque le début de l'Année Liturgique de l'Eglise.

 

Saint Qurbana(Ste Messe):

  • 1 de St Pierre 2 :1-12 :

01 Rejetez donc toute méchanceté, toute ruse, les hypocrisies, les jalousies et toutes les médisances ;

02 comme des enfants nouveau-nés, soyez avides du lait non dénaturé de la Parole qui vous fera grandir pour arriver au salut,

03 puisque vous avez goûté combien le Seigneur est bon.

04 Approchez-vous de lui : il est la pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu.

05 Vous aussi, comme pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus Christ.

06 En effet, il y a ceci dans l’Écriture : Je vais poser en Sion une pierre angulaire, une pierre choisie, précieuse ; celui qui met en elle sa foi ne saurait connaître la honte.

07 Ainsi donc, honneur à vous les croyants, mais, pour ceux qui refusent de croire, il est écrit : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle,

08 une pierre d’achoppement, un rocher sur lequel on trébuche. Ils achoppent, ceux qui refusent d’obéir à la Parole, et c’est bien ce qui devait leur arriver.

09 Mais vous, vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple , pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

10 Autrefois vous n’étiez pas un peuple, mais maintenant vous êtes le peuple de Dieu ; vous n’aviez pas obtenu miséricorde, mais maintenant vous avez obtenu miséricorde.

11 Bien-aimés, puisque vous êtes comme des étrangers résidents ou de passage, je vous exhorte à vous abstenir des convoitises nées de la chair, qui combattent contre l’âme.

12 Ayez une belle conduite parmi les gens des nations ; ainsi, sur le point même où ils disent du mal de vous en vous traitant de malfaiteurs, ils ouvriront les yeux devant vos belles actions et rendront gloire à Dieu, le jour de sa visite.

  •  
  • I Corinthiens 3: 16-17 :

16 Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ?

17 Si quelqu’un détruit le sanctuaire de Dieu, cet homme, Dieu le détruira, car le sanctuaire de Dieu est saint, et ce sanctuaire, c’est vous.

  • 6: 15 -20 :

15 Ne le savez-vous pas ? Vos corps sont les membres du Christ. Vais-je donc prendre les membres du Christ pour en faire les membres d’une prostituée ? Absolument pas !

16 Ne le savez-vous pas ? Celui qui s’unit à une prostituée ne fait avec elle qu’un seul corps. Car il est dit : Tous deux ne feront plus qu’un.

17 Celui qui s’unit au Seigneur ne fait avec lui qu’un seul esprit.

18 Fuyez la débauche. Tous les péchés que l’homme peut commettre sont extérieurs à son corps ; mais l’homme qui se livre à la débauche commet un péché contre son propre corps.

19 Ne le savez-vous pas ? Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit Saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes,

20 car vous avez été achetés à grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps.

  •  
  • Saint Matthieu 16:13-23 :

13 Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? »

14 Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »

15 Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »

16 Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »

17 Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.

18 Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.

19 Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

20 Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ.

21 À partir de ce moment, Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué, et le troisième jour ressusciter.

22 Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches : « Dieu t’en garde, Seigneur ! cela ne t’arrivera pas. »

23 Mais lui, se retournant, dit à Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tu es pour moi une occasion de chute : tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »

 

DANS LA LUMIÈRE DE LA FÊTE DE
 
 
TOUS LES SAINTS ET MARTYRS
 
Ceux qui ont lavé leur robe

Je n’ai pas souvenance d’avoir déjà prêché sur la fête d’aujourd’hui, mais, comme dit le proverbe allemand, «deux fois cousu tient mieux.»

Nous fêtons aujourd’hui tous les saints, c’est-à-dire tous ceux qui se sont sanctifiés pour le Christ, – «ceux qui ont lavé leur robe» – non seulement ceux que l’Église a canonisés mais aussi les myriades de saints ignorés, que Dieu seul connaît.

L’Apocalypse donne symboliquement le nombre de : «cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre.» (Apo 14,3)

Tous les saints attendent le dernier Jugement, mais je pense que ceux que l’Église a canonisés sont déjà passés par la seconde résurrection et ne seront plus jugés. «Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux.» (Apo 20,6) Le Seigneur ratifiera le jugement de l’Église, à qui il a donné le pouvoir de lier et de délier.

Lors des «noces de l’Agneau», les saints seront de nouveau réunis à leur corps, qui sera, cette fois-ci, glorifié et transfiguré. Seule la Toute Sainte est déjà montée au ciel avec son corps, selon la pieuse croyance dans l’Orthodoxie. L’Église n’en a jamais fait un dogme,  mais garde le mystère.

Le synaxaire dit : «Aujourd'hui, (...) nous célébrons la mémoire de tous les saints qui ont vécu dans le monde entier, en Asie, en Afrique, en Europe, dans les terres Boréales et Australes.» Il faudrait encore ajouter l’Amérique car depuis l’écriture du synaxaire, la terre d’Amérique fut également sanctifiée pas des  nombreux saints, comme saint Germain d’Alaska, saint Pierre l’Aléoute et tant d’autres.

Les saints ne sont pas nés tels, mais chacun a du lutter et porter sa croix, comme nous autres. Au lieu de gémir sous le poids de notre petite croix, qui est taillée juste à notre mesure, regardons un peu ce que les saints ont souffert et supplions-les de nous assister sur notre chemin terrestre qui finira aussi un jour.

La fête d’aujourd’hui est, pour ainsi dire, la récolte de ce que l’Esprit Saint a semé lors de la Pentecôte.

Chaque saint s’est sanctifié dans un contexte et des circonstances qui lui étaient  propres, comme le Christ lui-même, qui est né à Bethlehem, fut élevé à Nazareth et a vécu en Terre sainte. Pour nous aussi, Dieu, dans sa sagesse, nous a mis sur un chemin qui nous est propre et nous a octroyé des épreuves bien particulières.

Nous ne serons pas fusionnés dans un Nirvana, – pas plus que les saints qui ont vécu avant nous, et dont chacun a une sainteté particulière – mais notre personnalité s’épanouira et sera unique. 

L’Apocalypse dit : «A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit.» (Apo 2,17)

Terminons avec un chant de la fête : «Célébrons par des cantiques sacrés sur toute la terre le peuple saint des apôtres, des martyrs, des hiérarques, des saintes femmes, comme il se doit, car les mortels unis aux célestes esprits grâce au Christ ont reçu pour leur passion l'immortalité; comme des astres ils nous éclairent brillamment et pour nos âmes ils intercèdent maintenant.» (Vêpres) 

(Archimandrite Cassien)

 

Dieu daigne être le Dieu de ceux qui, grâce à leurs mérites, s'élèvent, à l'instar des montagnes, vers les hauteurs et les régions supérieures, c'est-à-dire de tous les saints.

Montagnes, les patriarches, montagnes, les prophètes, montagnes aussi, les apôtres, montagnes, les martyrs.

Notre Dieu nous est présenté comme le Dieu de tous ces saints.

D'où nous lisons cette parole du Seigneur : «Je suis le Dieu d'Abraham, et le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob.» Et il ajouta : «Ce n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants.»(Mt 22,32)  

Au contraire, Dieu se refuse à être le Dieu des vallées, c'est-à-dire des hommes pêcheurs et sans foi, qui, comme les vallées, sont enfoncés dans les bas-fonds.

Car impies et pécheurs ne méritent pas que notre Dieu soit dit leur Dieu, lui dont ils méprisent ou ignorent la foi et la connaissance. Selon la  puissance de sa divinité, Dieu est le Dieu de toute créature, puisqu'il est le créateur de toute chose; mais, selon sa faveur et sa grâce, il est désigné comme le Dieu de ceux qui gardent ses commandements et sa foi.

(Chromace évêque d’’Aquilée,sermon 5)

 

(Source :http://www.seraphim-marc-elie.fr/)

NOUVELLE PUBLICATION A PROPOS
DE PROPOS SUPPOSES DE FRANCOIS
AU SUJET DES "UNIONS
HOMOSEXUELLES":

 

Plusieurs parmi nos fidèles se sont émus des propos que l'on prête a l'actuel occupant du Siège de Saint Pierre à Rome ( Pierre fonda tout d'abord l'Eglise d'Antioche ), le Pape François.
Je ne sais pas ce qu'il a dit ou non.
Qu'il nous suffise de lire ce que disait son prédécesseur, position qui correspond à la notre dans l'Eglise Syro-Orthodoxe de Mar Thoma :
Note de la Congrégation pour la Doctrine de la foi publié en 2003 et signé par le cardinal Ratzinger sur les Considérations à propos des projets de reconnaissance juridique des unions entre personnes homosexuelles.
Ce texte avait été signé le jour de la mémoire de saint Charles Langwa et ses compagnons, martyrs, brûlés vifs pour s’être refusés aux avances du roi homosexuel dont ils étaient les pages.
Extrait :
« L’Église enseigne que le respect envers les personnes homosexuelles ne peut en aucune façon conduire à l’approbation du comportement homosexuel ou à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles.
Le bien commun exige que les lois reconnaissent, favorisent et protègent l’union matrimoniale comme base de la famille, cellule primordiale de la société.
Reconnaître légalement les unions homosexuelles ou les assimiler au mariage, signifierait non seulement approuver un comportement déviant, et par conséquent en faire un modèle dans la société actuelle, mais aussi masquer des valeurs fondamentales qui appartiennent au patrimoine commun de l’humanité.
L’Église ne peut pas ne pas défendre de telles valeurs pour le bien des hommes et de toute la société. »
Bonne continuation à vous tous et que la Très Sainte Vierge Marie, Trône du Christ Sagesse Incarnée et Mère du Bon Conseil soit à vos côtés ! Union de prières !
+Mor Philipose.
*******************
Tous au Monastère le "Weekend de Toussaint" pour les Festivités de Saint Grégoire de Parumala ( 31 Octobre, 1er et 2 Novembre)
RETRAITE DE LIBÉRATION ET DE GUÉRISON INTÉRIEURE LORS DES FESTIVITÉS DE ST GREGORIOS "WE DE LA TOUSSAINT"
*Samedi 31 OCTOBRE: Journée mariale réservée aux confessions et Onctions des malades (Prières de délivrances et de guérison, etc...) Messe à 10h30 .
*DIMANCHE 1er Novembre,
Pèlerinage mensuel à la Mère de Miséricorde, Solennité des Festivités de Saint Grégorios de Parumala, Messe du jour à 10h30 . Après-midi, réception des fidèles.
*Lundi 2 Novembre: Fête de Saint Grégorios de Parumala au Monastère Syriaque (Messe à 10h30 suivie de la prière pour les défunts), l'après-midi, visite du Sanctuaire N-D de Montligeon.
DES ENSEIGNEMENTS SONT ASSURES LORS DES MESSES OFFICES LITURGIQUES
POUR LA RETRAITE, INSCRIVEZ-VOUS !
Adresse ci-dessous :
Monastère Syro-Orthodoxe de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,
Brévilly,4
61300 CHANDAI.
Tel: 02.33.24.79.58
ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)
Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net
----------------
----------------------------
----------------------------
Vários de nossos fiéis ficaram comovidos com as palavras atribuídas ao atual ocupante da Sé de São Pedro em Roma (Pedro fundou a Igreja de Antioquia), o Papa Francisco.
Não sei o que ele disse ou não. Basta-nos ler o que disse o seu antecessor, posição que corresponde à nossa na Igreja Siro-Ortodoxa de Mar Thoma:
Nota da Congregação para a Doutrina da Fé publicada em 2003 e assinada pelo Cardeal Ratzinger sobre Considerações a respeito de projetos para o reconhecimento legal de uniões entre pessoas homossexuais.
Este texto havia sido assinado no dia em memória de São Carlos Langwa e seus companheiros, mártires, queimados vivos por recusarem os avanços do rei homossexual, de quem eram pajens.
Extrair:
“A Igreja ensina que o respeito pelas pessoas homossexuais não pode de forma alguma levar à aprovação do comportamento homossexual ou ao reconhecimento legal de uniões do mesmo sexo.
O bem comum exige que as leis reconheçam, promovam e protejam a união conjugal como base da família, célula primária da sociedade.
Reconhecer legalmente as uniões entre pessoas do mesmo sexo, ou equipará-las ao casamento, significaria não só aprovar comportamentos desviantes e, portanto, torná-los um modelo na sociedade atual, mas também ocultar valores fundamentais que pertencem ao patrimônio comum da humanidade.
A Igreja não pode deixar de defender esses valores para o bem dos homens e de toda a sociedade. "
Boa sorte a todos e que a Santíssima Virgem Maria, Trono da Sabedoria Encarnada de Cristo e Mãe do Bom Conselho esteja ao seu lado! União de orações!
+ Mor Philipose.
----------------------------
Several of our faithful were moved by the words attributed to the current occupant of the See of Saint Peter in Rome (Peter first founded the Church of Antioch), Pope Francis.
I don't know what he said or not. It suffices for us to read what his predecessor said, a position which corresponds to ours in the Syro-Orthodox Church of Mar Thoma:
Note from the Congregation for the Doctrine of the Faith published in 2003 and signed by Cardinal Ratzinger on Considerations concerning projects for the legal recognition of unions between homosexual persons.
This text had been signed on the day in memory of Saint Charles Langwa and his companions, martyrs, burned alive for refusing the advances of the homosexual king, of whom they were the pages.
Extract:
“The Church teaches that respect for homosexual people can in no way lead to the approval of homosexual behavior or the legal recognition of same-sex unions.
The common good requires that the laws recognize, promote and protect the marital union as the basis of the family, the primary cell of society.
To legally recognize same-sex unions, or to equate them with marriage, would mean not only approving deviant behavior, and therefore making it a model in today's society, but also hiding fundamental values ​​which belong to the common heritage of humanity.
The Church cannot but defend such values ​​for the good of men and of all of society. "
Good luck to you all and may the Blessed Virgin Mary, Throne of Christ Incarnate Wisdom and Mother of Good Counsel be at your side! Union of prayers!
+ Mor Philipose.
----------------------------
Varios de nuestros fieles se sintieron conmovidos por las palabras atribuidas al actual ocupante de la Sede de San Pedro en Roma (Pedro fundó por primera vez la Iglesia de Antioquía), el Papa Francisco.
No sé lo que dijo o no. Basta con leer lo que dijo su predecesor, cargo que corresponde al nuestro en la Iglesia Siro-Ortodoxa de Mar Thoma:
Nota de la Congregación para la Doctrina de la Fe publicada en 2003 y firmada por el Cardenal Ratzinger sobre Consideraciones sobre proyectos para el reconocimiento legal de las uniones entre personas homosexuales.
Este texto había sido firmado el día en memoria de San Carlos Langwa y sus compañeros, mártires, quemados vivos por rechazar las insinuaciones del rey homosexual, del que eran páginas.
Extraer:
“La Iglesia enseña que el respeto por las personas homosexuales de ninguna manera puede conducir a la aprobación del comportamiento homosexual o al reconocimiento legal de las uniones del mismo sexo.
El bien común requiere que las leyes reconozcan, promuevan y protejan la unión marital como base de la familia, célula primaria de la sociedad.
Reconocer legalmente las uniones entre personas del mismo sexo, o equipararlas con el matrimonio, significaría no solo aprobar el comportamiento desviado y, por tanto, convertirlo en un modelo en la sociedad actual, sino también ocultar valores fundamentales que pertenecen al patrimonio común de la humanidad.
La Iglesia no puede dejar de defender estos valores por el bien de los hombres y de toda la sociedad. "
¡Buena suerte a todos y que la Santísima Virgen María, Trono de Cristo Encarnado Sabiduría y Madre del Buen Consejo esté a su lado! Unión de oraciones!
+ Mor Philipose.
L’image contient peut-être : 2 personnes
 
 
 
 
 
 

APPEL A L'UNITE DES EGLISES EN

ARMENIE

Après l’accord de cessez-le-feu au Haut-Karabakh signé le 9 novembre, mettant fin aux combats entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, les arméniens ont manifesté leur colère dans les rues d’Erevan. Face à cette violence, les responsables des Églises catholique et apostolique appellent à l’unité et au calme. 

Des manifestations ont éclaté dans la nuit de lundi à mardi dans la capitale arménienne, Erevan, dès l’annonce de l’accord passé entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan mettant fin au conflit dans le Haut-Karabakh.

Un moment jugé « difficile, crucial, délicat » par l’archevêque pour les Arméniens catholiques d’Europe orientale, Mgr Raphaël François Minassian. Tandis que Nikol Pashinyan, premier ministre arménien, évoque un accord « incroyablement douloureux ».

Le peule arménien, qui a subit de lourdes pertes dans ces conflits qui ont fait 1300 morts, se révolte contre ce cessez-le-feu qu’il ne comprend pas. Bercés d’illusions par de « faux » communiqués de victoire, les arméniens sont déconcertés. C’est aussi le cas du catholicos Karekin II, patriarche de l’Église apostolique arménienne qui demande aux autorités « de fournir immédiatement des explications claires et complètes à notre peuple, dans notre patrie, en Artsakh et dans la diaspora ».

Dans ce climat de tensions, l’archevêque Raphaël François Minassian et le catholicos Karekin II se sont chacun exprimés pour lancer un appel au calme et à l’unité. 

Vatican News rapporte la déclaration du responsable catholique Mgr Minassian : « Je lance à toute la nation un appel à l’unité ».

« Laissons les intérêts et les égoïsmes de côté car ils tuent toute aspiration à la paix, toute possibilité d’avenir. »

Karekin II quant à lui à lancé mardi 10 novembre un appel à « la sagesse et l’unité nationale » dans un message filmé émis depuis le Saint-Siège d’Etchmiadzine.

 

Le catholicos de « tous les arméniens » a encouragé la population arménienne à s’abstenir de toute violence et a rappelé la « nécessité de l’unité nationale ».

« Bien conscients des leçons de notre histoire séculaire et de la nécessité de l’unité nationale, nous appelons à rester calmes et à ne pas céder aux manifestations inutiles des sentiments qui nous assaillent, en nous abstenant de la violence et des émeutes. »

C.P

 

© Info Chrétienne 

Trois courtes méditations:
 
Dieu ne punit pas par St porphyrios
 
Prière du Père F Brune
 
Du Jeûne pas St J de Chronstadt)
 
"Non, Dieu ne punit pas !
L'homme se punit lui-même, se distanciant de Dieu.
C'est comme si nous disions :
-" Voici de l'eau, et voici du feu. Je suis libre de choisir.
Je mets ma main dans l'eau, et je me rafraîchi ; Je mets ma main dans le feu, et je me brûle. " (Saint Porphyrios de Kavsokalyvia)
***
La Prière du Père François Brune :
« Dieu n’est qu’Amour » :
« Dieu n’est qu’Amour,
son Amour rayonne sans cesse,
comme le soleil rayonne sans cesse.
Mais le soleil ne peut ouvrir vos volets.
Tout ce qu'il peut faire,
c'est laisser filtrer un peu de lumière
à travers les fentes de vos volets
pour vous donner envie de les ouvrir.
Mais c’est à vous d’ouvrir vos volets.
L’Amour de Dieu ne peut pénétrer en vous
et vous transformer
que si vous voulez bien Le laisser faire
car Dieu n’est qu’Amour
mais l’Amour ne peut nous dispenser
de l’effort de L’accueillir,
ce n’est pas une exigence de la Justice de Dieu
mais une question d’efficacité
Ainsi, si l'homme souffre,
ce n'est pas l'effet de la Volonté
ni d'une décision issue de la Justice de Dieu
mais d'un refus de l’Amour ».
Amen.
(Père François Brune (1931-2019) – « Le soleil et les volets »)
***
De Saint Jean de Chonstadt:Le jeûne est indispensable au Chrétien, pour clarifier son esprit, éveiller et développer ses sentiments, stimuler sa volonté.
Ces facultés humaines, nous les obscurcissons et asphyxions principalement... “ par l’excès du manger et du boire et par les soucis de cette vie ” ( St. Luc 21.34 ) nous nous détachons de Dieu, la Source de Vie, et tombons dans la corruption et la vanité, défigurant et souillant l’image de Dieu en nous.
La débauche et la sensualité nous clouent à la terre et coupent, pour ainsi dire, les ailes de notre âme.
... Ne te laisse pas aller au désespoir lorsque tu sens dans ton âme un souffle meurtrier, un bouillonnement de méchanceté et de mal, d’impatience et de blasphème, ou un fléchissement sous l’emprise des mauvaises pensées.
Combats sans relâche et résiste courageusement, invoque de tout cœur le Seigneur, Jésus-Christ, le Vainqueur de l’enfer.
Humilie-toi profondément, reconnaissant du fond de l’âme que tu es le premier des pécheurs, indigne d’être compté parmi les hommes, et le Seigneur, voyant ton humilité et ton combat, te viendra en aide.
Appelle aussi à ton secours notre Protectrice, la très Sainte Vierge Mère de Dieu, et dis-lui : « Guéris, ô toute Pure, les blessures amères de mon âme et terrasse tes ennemis qui ne cessent de me faire la guerre ». (Saint Jean de Cronstadt)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Deux belles méditations.
 
L'une tirée de
 
Saint Irénée, Evêque de Lyon,
 
l'autre du «Chant des larmes» de Saint
 
André de Crète :
 
Notre Foi. Par saint Irénée Evêque de Lyon:
C'est dans la nouveauté de l'Esprit que nous sommes appelés, non dans la vétusté de la lettre selon la prophétie de Jérémie :
-« Voici venir des jours, oracle du Seigneur, où je conclurai avec la maison de David une alliance nouvelle.
Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l'écrirai sur leur cœur. »
Isaïe annonce que ces promesses doivent être un héritage pour la vocation des gentils — pour eux aussi le livre de la Nouvelle Alliance a été ouvert — lorsqu'il dit :
-« Voici ce que dit le Dieu d'Israël : en ce jour-là, l'homme regardera vers son Créateur et tournera les yeux vers le Saint d'Israël.
Ils ne mettront plus leur espérance dans des autels d'idoles ni dans des oeuvres de leurs mains, fabriquées de leurs doigts. »
II est bien évident que cela s'adresse à ceux qui abandonnent les idoles et croient en Dieu, notre Créateur grâce au Saint d'Israël ; et le Saint d'Israël, c'est le Christ.
Dans Isaïe, le Verbe lui-même dit qu'il devait se manifester parmi nous — le Fils de Dieu, en effet, s'est fait fils d'homme — et se laisser trouver par nous qui auparavant ne le connaissions pas.
« Je me suis manifesté à ceux qui ne me cherchaient pas, j'ai été trouvé par ceux qui ne me questionnaient pas, j'ai dit : me voici, à un peuple qui n'avait pas invoqué mon nom. »
Que ce peuple, dont parle Isaïe, doive être un peuple saint, cela a été annoncé dans les douze Prophètes par Osée :
-« J'aimerai Non-Aimée et à Pas-mon-peuple je dirai :
tu es mon peuple et ils seront appelés fils du Dieu vivant. »
C'est aussi le sens de ce qu'a dit Jean Baptiste :
-« Dieu peut, de ces pierres, faire surgir des fils à Abraham. » En effet, après avoir été arrachés par la foi au culte des pierres, nos cœurs voient Dieu et deviennent fils d'Abraham qui a été justifié par la foi.
Le Verbe de Dieu s'est incarné et a planté sa tente parmi nous comme dit Jean, son disciple.
Grâce à lui, par la vocation nouvelle, le cœur des païens est changé.
L'Église porte désormais beaucoup de fruits, en ceux qui sont sauvés ; et ce n'est plus un intercesseur, comme Moïse, ni un messager comme Élie, mais le Seigneur lui-même qui nous sauve en donnant à l'Église plus d'enfants qu'à la synagogue des anciens, comme Isaïe l'avait prédit en disant :
-« Réjouis-toi, stérile qui n'as pas enfanté... »
Dieu s'est complu à donner son héritage aux nations folles, à ceux qui n'appartenaient pas à la cité de Dieu et ne savaient pas qui était Dieu.
Maintenant donc que, grâce à cet appel, la vie nous a été donnée et que Dieu a récapitulé en nous la foi d'Abraham nous ne devons plus retourner en arrière, je veux dire à la première législation, car nous avons reçu le Maître de la Loi, le Fils de Dieu, et, par la foi en lui, nous apprenons à aimer Dieu de tout notre cœur et le prochain comme nous-mêmes.
***
De St André de Crète (660 + 740) extrait du «Chant des larmes» :
"Si j’examine ma destinée, ô Sauveur,
je ne vois que mal où je surpasse tous les hommes.
Car j’ai péché non dans l’inconscience mais avec la complicité de mon coeur.
Seigneur, donne la grâce à ta créature.
Pardonne-moi ; toi seul es sans péché, hors toi, nul n’est exempt de souillure...
Profond est le puits, mon Seigneur.
Alors fais jaillir sur moi l’eau de ton coeur que je la boive et n’aie plus jamais soif, comme la samaritaine.
Car tu m’abreuves de ta vie.
Que mes larmes soient pour moi une piscine de Siloé où je laverai les yeux aveugles de mon âme, pour que, guéri, je te comtemple, toi, Lumière d’éternité." (Raporté par Olivier Clément édition DDB)
 
----------------
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
Célébrations à la mémoire
 
Son Éminence le regretté Zacharias Mar Thophilose

Ce 23 . X. 2020 en la Fête de Saint Jacques fils d'Alphée, à Jauldes (Angoulême ), nous commençons trois jours de célébrations à la mémoire d'une des gloires de notre bien aimée Église-mère ( Orthodoxe Indienne / Malankare Orthodoxe ) :

Son Éminence le regretté Zacharias Mar Thophilose, un géant de la charité que ses contemporains avaient surnommé " l'évêque des pauvres ".
Certains d'entre vous avez connu son neveu : le Père Philipose que SE Zacharias Mar Thophilose envoyait passer ses vacances universitaires en notre Monastère.
En raison d'une expérience douloureuse consécutive de cette initiative bienveillante du saint Évêque, nous avons pris l'habitude d'implorer son intercession pour la sanctification des prêtres, tant ceux de notre Église Métropolitaine Syro-Orthodoxe de Mar Thoma que de ceux de l'Eglise-Mère…
Que l'intercession de Saint Grégoire du Parumala et celle de SE Zacharias Mar Thophilose ( mort en odeur de sainteté ), accompagnent nos journées pour que, comme eux, nous sanctifions le temps qui nous est imparti pour vivre de Dieu, en Dieu, et Le rayonner alentours par un témoignage cohérent de nos vies !
Programme des festivités :
¤ Le 23 en notre paroisse de Angoulême ( Jauldes )*
¤ Le 24 en notre paroisse de Périgueux (La-Chapelle-Faucher )*
¤ Le 25 de nouveau en notre paroisse de Jauldes. *
Programmes habituels: ...Messes à 10h30, repas fraternel avec les fidèles. Réception des fidèles. ...
ADRESSES:
 
ANGOULÊME (Jauldes):
 
*Paroisse N-D de Toutes Grâces et St Ubald*
 
MAISON NOTRE-DAME
 
66,Place Schoeneck, LE BOURG
 
16560 JAULDES.
 
Tel: 05.45.37.35.13
PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):
*Paroisse Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front*
ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER.
Tel:05.45.37.35.13
* Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Restrictions gouvernementales

sur la religion

« En 2018, le niveau médian mondial des restrictions gouvernementales sur la religion […] a continué de grimper, atteignant un niveau record depuis que le Pew Research Center a commencé à suivre ces tendances en 2007. »

Le Pew Research Center a publié hier son onzième rapport annuel sur les persécutions religieuses gouvernementales, dans le cadre du projet Pew-Templeton Global Religious Futures, qui analyse le changement religieux et son impact sur les sociétés du monde entier. L’étude, menée dans 198 pays, évalue les « restrictions gouvernementales » et les « hostilités sociales » au cours de l’année 2018.

Et dès la première page, le bilan est sans appel, « en 2018, les restrictions gouvernementales sur la religion atteignent le plus haut niveau mondial en plus d’une décennie ».

« En 2018, le niveau médian mondial des restrictions gouvernementales sur la religion – c’est-à-dire les lois, les politiques et les actions des fonctionnaires qui empiètent sur les croyances et pratiques religieuses – a continué de grimper, atteignant un niveau record depuis que le Pew Research Center a commencé à suivre ces tendances en 2007. […] L’augmentation des restrictions gouvernementales reflète une grande variété d’événements dans le monde, y compris une augmentation de 2017 à 2018 du nombre de gouvernements utilisant la force – comme les détentions et les violences physiques – pour contraindre les groupes religieux. »

Le rapport dénonce également la hausse du « nombre total de pays avec des niveaux de restrictions gouvernementales ‘élevés’ ou ‘très élevés’ », principalement dans la région Asie-Pacifique et dans la région Moyen-Orient-Afrique du Nord. « Ce nombre est passé de 52 pays (26% des 198 pays et territoires inclus dans l’étude) en 2017 à 56 pays (28%) en 2018 », affirment les experts.

« Certains pays de la région Asie-Pacifique ont enregistré des sommets sans précédent dans leurs scores globaux de restrictions gouvernementales. Cela inclut la Chine, qui a continué à avoir le score le plus élevé sur l’indice des restrictions gouvernementales (GRI) sur les 198 pays et territoires de l’étude. La Chine a été près du sommet de la liste des gouvernements les plus restrictifs chaque année depuis le début de l’étude, et en 2018, elle a atteint un nouveau sommet dans son score (9,3 sur 10). […] Il existe également plusieurs pays notables de la catégorie ‘élevée’ qui ont connu une augmentation de leurs scores. L’Inde, par exemple, a atteint un nouveau sommet de son score GRI en 2018, avec un score de 5,9 sur 10 sur l’indice, tandis que la Thaïlande a également enregistré un record historique (5,4). »

Autre réalité révélée par le Pew Research Center, « le harcèlement des groupes religieux continue d’être signalé dans plus de 90% des pays », qu’il s’agisse de la part des gouvernements ou de celles des groupes sociaux ou individus.

« Le harcèlement peut inclure un large éventail d’actions, de la violence verbale à la violence physique et aux meurtres, motivées au moins en partie par l’identité religieuse de la cible. »

Et les premières victimes sont les chrétiens et les musulmans.

« Comme les années précédentes, les chrétiens et les musulmans ont été victimes de harcèlement dans plus de pays que tout autre groupe religieux en 2018. Ce schéma est resté constant depuis le début de l’étude en 2007. »

Le rapport poursuit en précisant que « les chrétiens et les musulmans sont les deux plus grands groupes religieux au monde et sont plus dispersés géographiquement ». Et d’ajouter que les Juifs sont le troisième groupe le plus persécuté alors que lui ne représente que 0,2% de la population mondiale.

Au sujet des chrétiens, le Pew Research Center explique que c’est « la région Moyen-Orient-Afrique du Nord » qui « comptait la plus grande part de pays où les chrétiens ont été harcelés en 2018 ».

« Sur les 20 pays de la région, 19 avaient une forme de harcèlement ciblant les chrétiens (soit par les gouvernements, soit par des groupes sociaux). Le harcèlement social a eu lieu dans 15 pays, la part la plus élevée (75%) depuis le début de l’étude, tandis que le harcèlement gouvernemental des chrétiens a été signalé dans 19 pays de la région, contre 20 en 2017. »

Dans la région Aise-Pacifique, les chrétiens ont été harcelés dans 80% des pays étudiés. En Europe, c’est le cas dans 76% des pays. En Afrique sub-saharienne dans 67% des pays. Tandis que dans les Amériques, ce harcèlement aurait lieu dans 20 pays.

La conclusion du rapport précise le cadre de ces données :

« Cette étude fournit des données sur le nombre de pays dans lesquels les différents groupes religieux sont harcelés ou intimidés. Mais l’étude n’évalue ni la gravité ni la fréquence du harcèlement dans chaque pays. Par conséquent, les résultats ne doivent pas être interprétés comme évaluer quel groupe religieux est le plus victime de harcèlement ou de persécution dans le monde. »

M.C.

Source:Info Chrétienne

Saint Martin , Évêque de Tours,
"Apôtre des Gaules"
 
 
 
 
(v. 316-397)
 
 
 
, qui êtes-vous
 
 
(Vie et prières) ?

 

 

 

 
Martin, né en Pannonie, suivit en Italie son père, qui était tribun militaire au service de Rome. Bien qu'élevé dans le paganisme, il en méprisait le culte, et comme s'il eût été naturellement chrétien, il ne se plaisait que dans l'assemblée des fidèles, où il se rendait souvent malgré l'opposition de sa famille.
 
***
 
PRIERE:
 
Ta miséricorde envers le pauvre sans vêtement t’a valu, ô Martin,
 
De contempler le Christ qui disait aux anges :
 
Martin m’a revêtu de ce vêtement,
 
Aie pitié de nous qui sommes pauvres
 
Et qui n’avons pas d’œuvres bonnes pour nous vêtir,
 
Et prie le Seigneur de l’univers
 
Qu’il fasse miséricorde à nos âmes.
 
***
 
Dès l'âge de quinze ans, il fut enrôlé dans les armées romaines, et alla servir dans les Gaules, pays prédestiné qu'il devait évangéliser un jour. Le fait le plus célèbre de cette époque de sa vie, c'est la rencontre d'un pauvre grelottant de froid, presque nu, par un hiver rigoureux. Martin n'a pas une obole ; mais il se rappelle la parole de l'Évangile : J'étais nu, et vous m'avez couvert. « Mon ami, dit-il, je n'ai que mes armes et mes vêtements. » Et en même temps, taillant avec son épée son manteau en deux parts, il en donna une au mendiant. La nuit suivante il vit en songe Jésus-Christ vêtu de cette moitié de manteau et disant à ses anges : « C'est Martin, encore simple catéchumène, qui m'a ainsi couvert. » Peu de temps après il recevait le Baptême.
 
***
 
PRIERE:
 
Humble et simple de cœur, évêque Martin ;
 
Tu as fait paître ton troupeau, Tu as guéri les malades et chassé les démons
 
Tu as dompté le feu et tu as ressuscité les morts.
 
Par ta vie angélique et ta prière incessante
 
Tu as rendu fertiles les cœurs assoiffés
 
Et offert au Seigneur de la vigne une vendange surabondante.
 
Ô pontife vraiment saint qui ne juges personne
 
Assiste-nous à l’heure redoutable du jugement.
 
***
 
Charité, désintéressement, pureté, bravoure, telle fut, en peu de mots, la vie de Martin sous les drapeaux. Il obtint son congé à l'âge d'environ vingt ans. La Providence le conduisit bientôt près de saint Hilaire, évêque de Poitiers. Après avoir converti sa mère et donné des preuves éclatantes de son attachement à la foi de Nicée, il fonda près de Poitiers, le célèbre monastère de Ligugé, le premier des Gaules. L'éclat de sa sainteté et de ses miracles le fit élever sur le siège de Tours, malgré sa vive résistance.
 
Sa vie ne fut plus qu'une suite de prodiges et de travaux apostoliques. Sa puissance sur les démons était extraordinaire. Il porta à l'idolâtrie des coups dont elle ne se releva pas. Après avoir visité et renouvelé son diocèse, l'homme de Dieu se sentit pressé d'étendre au dehors ses courses et ses travaux. Vêtu d'une pauvre tunique et d'un grossier manteau, assis sur un âne, accompagné de quelques religieux, le voilà qui part en pauvre missionnaire pour évangéliser les campagnes. Il parcourt presque toutes les provinces gauloises : ni les montagnes, ni les fleuves, ni les dangers d'aucune sorte ne l'arrêtent ; partout sa marche est victorieuse, et il mérite par excellence le nom de Lumière et d'Apôtre des Gaules.
 
***
 
PRIERE:
 
Psaume 82(81),3-4.6-7.
 
« Rendez justice au faible, à l'orphelin ; faites droit à l'indigent, au malheureux.
 
« Libérez le faible et le pauvre, arrachez-le aux mains des impies. »
 
« Je l'ai dit : Vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut, vous tous !
 
« Pourtant, vous mourrez comme des hommes, comme les princes, tous, vous tomberez ! »
 
HYMNE.
 
 
Christ Roi, de Martin la gloire : vous êtes sa louange, il est la vôtre ; vous honorer en lui, comme lui-même en vous, est notre désir.
 
 
Vous qui d’un pôle à l’autre du monde faites briller la perle des Pontifes, délivrez-nous par son très grand mérite des lourds péchés qui nous oppressent.
 
 
Il était pauvre ici-bas et humble : et voici qu’au ciel il fait son entrée dans l’abondance, que les phalanges des cieux viennent au-devant de lui, que toute langue, toute tribu, toute nation applaudit au triomphe.
 
 
Comme avait fait sa vie, resplendit sa mort, admiration de la terre et des cieux : pour tous, c’est acte pie que se réjouir ; pour tous que ce jour soit un jour de salut.
 
 
Martin, l’égal des Apôtres, bénissez-nous célébrant votre fête : jetez sur nous les yeux, vous qui pour vos disciples demeurez prêt à vivre comme à mourir.
 
 
Faites maintenant ce que vous fîtes autrefois : des Pontifes faites briller les vertus, de l’Église accroissez la gloire, de Satan déjouez les embûches.
 
 
Vous qui trois fois avez dépouillé l’abîme, sauvez ceux que leurs fautes ont engloutis ; en souvenir du manteau partagé, revêtez-nous de justice.
 
 
Et vous rappelant cette gloire qui dans le temps fut vôtre à titre spécial, de l’Ordre monastique aujourd’hui presque éteint montrez-vous le secours.
 
 
Gloire soit à la Trinité, dont par sa vie Martin fut le confesseur ; puisse-t-il faire que chez nous aussi la foi en soit appuyée par les œuvres.
 
 
 
 
 
Amen.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
« Les ouvriers sont peu
 
nombreux »,
 
suivie de la
 
prière pour la sanctification des
 
prêtres:
 
 
 
Voici une belle et tellement opportune méditation alors que le Peuple de Dieu est atterré et dispersé par l'attitude de "Mauvais prêtres" et que nous célébrons la mémoire d'un Saint Evêque S E Zacharia Mor Theophilos qui aurait pu se regarder sans rougir dans cette méditation comme dans un miroir, tellement il fut identifié au Christ Bon Pasteur .
Cette méditation est tirée DE SAINT GRÉGOIRE LE GRAND « Les ouvriers sont peu nombreux », suivie de la prière pour la sanctification des prêtres:
« Les ouvriers sont peu nombreux »:
'Écoutons ce que dit le Seigneur aux prédicateurs qu'il envoie :
-La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux.
Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour la moisson.
Les ouvriers sont peu nombreux pour une moisson abondante ; nous ne pouvons le répéter sans une grande tristesse.
Il y a des gens pour entendre dire de bonnes choses, il n'y en a pas pour les dire.
Le monde est rempli de prêtres, mais on rencontre rarement un ouvrier dans la moisson de Dieu ; nous acceptons bien la fonction sacerdotale, mais nous ne faisons pas le travail de cette fonction.
Considérez, frères très chers, considérez le poids de cette parole : -Priez le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson.
Vous-mêmes, priez pour nous, afin que nous puissions faire le travail auquel vous avez droit : que notre langue ne soit pas engourdie, quand il faut exhorter ; une fois que nous avons accepté la charge de la prédication, que notre silence ne nous assigne pas devant le juste juge !
Souvent en effet la langue des prédicateurs est paralysée par leurs mauvaises dispositions ; mais souvent, c'est par la faute de leurs peuples que les supérieurs s'abstiennent de prêcher.
La langue des prédicateurs est paralysée par leurs mauvaises dispositions, nous dit le Psalmiste : Dieu déclare au pécheur : Comment peux-tu redire mes lois ?
Et que la parole des prédicateurs soit arrêtée par les vices de leurs peuples, le Seigneur le dit à Ézéchiel :
-Je ferai adhérer ta langue à ton palais, tu seras muet et tu cesseras de les avertir, car c'est une engeance de rebelles.
Comme s'il disait clairement : La prédication te sera enlevée car, puisque ce peuple me défie par sa conduite, il ne mérite pas d'être exhorté à la vérité.
Par suite de quel vice la parole est retirée au prédicateur, il n'est pas facile de le savoir.
Mais ce que l'on sait avec certitude, c'est que le silence du pasteur est nuisible quelquefois à lui-même, mais toujours à son peuple.
Il y a encore autre chose, frères très chers, qui m'afflige vivement, dans la vie des pasteurs ; mais pour que mes paroles ne permettent de critiquer personne injustement, je m'accuse moi-même également, bien que ce soit malgré moi que je succombe, contraint par la nécessité de cette époque de barbarie.
Nous avons glissé vers des affaires extérieures et la charge honorable que nous avons acceptée est bien différente des fonctions que nous exerçons en fait.
Nous abandonnons le ministère de la prédication et c'est pour notre châtiment, je crois, qu'on nous appelle évêque, car nous en avons le titre, mais nous n'en avons pas la valeur.
En effet, ceux qui nous ont été confiés abandonnent Dieu, et nous nous taisons. Ils sont tombés, par leur mauvaise conduite, et nous ne leur tendons pas la main en les corrigeant.
Mais quand pourrions-nous corriger la vie d'autrui, nous qui négligeons la nôtre ?
Pris par des tâches profanes, nous devenons d'autant plus insensible à l'intérieur que nous paraissons plus adonné à tout ce qui se passe à l'extérieur.
L'Église a donc bien eu raison de dire, à propos de ses membres en mauvaise santé : On m'a chargé de garder ces vignes : ma propre vigne, je ne l'ai pas gardée.
Nous qui avons été institué gardien des vignes, nous n'avons aucunement gardé notre propre vigne parce que, en nous laissant prendre par des actions extérieures, nous avons négligé le ministère de notre tâche propre."

 

 
****************
Ô Notre-Dame, Mère de Miséricorde, qui avez mis au monde Jésus, le Prêtre parfait, obtenez-nous des prêtres saints !
Donnez-leur:
assez d'amour pour aimer tous les hommes ;
assez de zèle pour se donner sans réticence ni lassitude ;
assez de bonté pour être, à votre image:
- Consolation des affligés,
Secours des chrétiens, et Espérance des âmes en quête de Dieu.
Que leur vie tout entière soit comme la vôtre, une offrande !
Qu'en leurs messes ferventes, le Sang de Jésus votre Fils -Par leur ministère- soit fécond de force et de lumière.
Obtenez-leur:
Persévérance dans leur labeur,
ténacité dans leurs travaux,
sérénité dans leurs échecs.
Libres de toute attache et tout chargés de grâces, qu'ils trouvent Dieu partout pour le donner à tous.
Amîn. (Prière à réciter avec le Peuple de Dieu, prière obligatoire dans notre Eglise Métropolitaine après chaque Quadisha Qurbana (Sainte Messe).

 

Dr Zachariah Mar Theophilos was born on September 16, 1952 to M P Chandapilla and Achamma Chandapilla, Manjanamkuzhiyil, Puthussery South, Kallupara, Tiruvalla.
He had his early education in local schools at Kallupara, and college education at Marthoma College, Tiruvalla. After taking his bachelor’s degree in Science (BSc Maths) from University of Kerala, he joined Orthodox Theological Seminary, Kottayam, for theological studies. After his Graduate Degree in Sacred Theology (GST) from the Orthodox Theological Seminary, he joined the Bachelor of Divinity (BD)degree at the Senate of Serampore University.
He also did his MTh from FFRRC, Serampore, (Federated Faculty for Research in Religion and Culture) and completed research studies in ‘Holy Bible and Holy Land Past and Present’at St George College, Jerusalem. The St Vladimir’s Orthodox Theological Seminary, New Jersey, US, conferred on him a Degree of Doctor of Ministry in the faculty of Theology for his dissertation ‘Strengthening Prayer Life in Parishes’.
He had widely travelled in Gulf and European countries. He received the order of Deacon from His Grace Yuhannon Mar Severios in 1977. On May 15, 1991, Dr Philipose Mar Theophilos Metropolitan ordained him a priest at the St George Orthodox Church, Chengannur. He served the Church as fulltime General Secretary of MGOCSM from 1999 onwards and held the post of warden, Student Centre, Thiruvananthapuram and Kottayam.
On August 7, 2004 Fr. M.C. Cherian was elevated as Ramban with title Zacharias by Baselios Mar Thoma Mathews II at Devalokam Catholicate Aramana Chapel. He was elected Bishop by the Malankara Christian Association held at Parumala Seminary on 10th June 2004 and subsequently, consecrated as a Bishop on March 5, 2005. On December 2, 2006, he was enthroned as Metropolitan of the Malabar diocese of the Malankara Orthodox Syrian Church. His main field of work was MGOCSM, in which he served and excelled in different capacities including as its full time General Secretary and Bishop Vice-President. He was the Visiting Faculty of St Basil Bible School, Sasthamcotta, Governing Board Member of Thadakam and Manganam Ashrams.
Mar Theophilos, was a friend of the marginalized, a champion of the poor and a hope for the hopeless all through his life. He has voiced his opinion on public issues like Endosulfan prohibition. Thirumeni’s contributions towards the society are immense. From providing education to the needy, helping the poor, conducting marriages of poor, building houses for the homeless and drug rehabilitation centres, deaddiction programs – he has helped the needy in every domain. Thirumeni offered a meal to almost 1000 people daily, including bystanders in hospitals. He is also backed two tribal villages with daily food for an entire year.
The unforgettable Metropolitan Theophilos distinguished himself for his deep piety, service to His people, his ecclesiastical ethos and the special love he had for the sacred services of our Orthodox liturgical tradition. With faith in Christ and in the hope of resurrection, we share of the passing away His Grace Dr. Zachariah Mar Theophilus, Metropolitan of the Malabar Diocese, Tuesday, October 24th, 2017. He lay interred at Thadakam Christu Sishya Ashram at Coimbatore. May the memory of His Grace Dr. Zachariah Mar Theophilus, be eternal!
Jacob. P. Varghese.
 
LETTRE DE SAINT AUGUSTIN À PROBA
 
SUR LA PRIÈRE DANS LES ÉPREUVES.
 

 

 
Peut-être allez-vous chercher pourquoi l'Apôtre a dit :
-Nous ne savons pas ce que nous devons demander pour prier comme il faut ?
En effet, nous ne pouvons aucunement croire que lui-même ou ceux à qui il parlait ainsi ne connaissaient pas la prière du Seigneur.
L'Apôtre a montré qu'il ignorait, lui aussi, à quoi servent nos épreuves, car peut-être ne savait-il pas ce qu'il devait demander pour prier comme il faut, lorsque lui fut infligée une écharde dans sa chair, un envoyé de Satan pour le gifler, afin de lui éviter tout orgueil dans ses révélations exceptionnelles.
À cause de cela, il a demandé trois fois au Seigneur d'écarter de lui cette épreuve : il ignorait évidemment ce qu'il fallait demander pour prier comme il faut.
Finalement, il entendit la réponse de Dieu expliquant pourquoi la prière d'un tel homme n'obtenait pas de résultat, et pourquoi le résultat n'en aurait pas été avantageux :
-Ma grâce te suffit : ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse.
C'est donc dans ces épreuves qui peuvent nous être soit utiles soit nuisibles que nous ne savons pas ce que nous devons demander pour prier comme il faut.
Cependant, parce qu'elles sont dures, pénibles, contraires au sentiment naturel de notre faiblesse, par un mouvement de volonté qui est commun à tous les hommes, nous prions pour qu'elles soient écartées.
Mais si Dieu ne le fait pas, nous devons lui être assez attachés pour comprendre qu'il ne nous délaisse pas ; bien plus, nous devons espérer recevoir des biens plus grands pour cette religieuse acceptation de nos maux.
Car c'est ainsi que la puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse.
De telles paroles ont été écrites pour qu'on ne tire pas vanité de ce qu'on a été exaucé : peut-être avait-on demandé avec impatience quelque chose qu'il aurait mieux valu ne pas obtenir ?
Et il faut pas non plus se décourager et désespérer de la pitié divine, si l'on n'est pas exaucé : car peut-être demandait-on quelque chose dont la possession apporterait une épreuve encore plus cruelle, ou bien qui amènerait, avec la prospérité, la corruption et la ruine définitive ?
Dans de tels cas, nous ne savons donc pas ce qu'il faut demander pour prier comme il faut.
Par conséquent, si ce qui arrive contredit notre prière, en le supportant patiemment et en rendant grâce pour tout, nous ne devons aucunement douter que ce qui était conforme à la volonté de Dieu, et non à la nôtre, devait s'accomplir bien davantage.
Le Médiateur nous a donné l'exemple sur ce point. Il avait dit : Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi !
Mais, en sublimant la volonté humaine qu'il tenait de son incarnation, il ajouta aussitôt : cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux. Il est donc juste que tous deviennent justes parce qu'un seul a obéi.

Le dimanche de la « Dédicace de l’Eglise » (Hoodhosh Eetho)

est célèbré après "Koodhosh Eetho" (De la sanctification de l'Église) .

 

o    Apocalypse 3:14-22 :

  • 14 À l’ange de l’Église qui est à Laodicée, écris : Ainsi parle celui qui est l’Amen, le témoin fidèle et vrai, le principe de la création de Dieu :
  • 15 Je connais tes actions, je sais que tu n’es ni froid ni brûlant – mieux vaudrait que tu sois ou froid ou brûlant.
  • 16 Aussi, puisque tu es tiède – ni brûlant ni froid – je vais te vomir de ma bouche.
  • 17 Tu dis : « Je suis riche, je me suis enrichi, je ne manque de rien », et tu ne sais pas que tu es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu !
  • 18 Alors, je te le conseille : achète chez moi, pour t’enrichir, de l’or purifié au feu, des vêtements blancs pour te couvrir et ne pas laisser paraître la honte de ta nudité, un remède pour l’appliquer sur tes yeux afin que tu voies.
  • 19 Moi, tous ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige. Eh bien, sois fervent et convertis-toi.
  • 20 Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ; je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi.
  • 21 Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon Trône, comme moi-même, après ma victoire, j’ai siégé avec mon Père sur son Trône.
  • 22 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises.

o     

o    Hébreux 9: 1-14 :

  • 01 La première Alliance avait donc ses préceptes pour le culte ainsi que son Lieu saint dans ce monde.
  • 02 Une tente y était disposée, la première, où se trouvaient le chandelier à sept branches et la table avec les pains de l’offrande ; c’est ce qu’on nomme le Saint.
  • 03 Derrière le second rideau, il y avait la tente appelée le Saint des saints,
  • 04 contenant un brûle-parfum en or et l’arche d’Alliance entièrement recouverte d’or, dans laquelle se trouvaient un vase d’or contenant la manne, le bâton d’Aaron qui avait fleuri, et les tables de l’Alliance ;
  • 05 au-dessus de l’arche, les kéroubim de gloire couvraient de leur ombre la plaque d’or appelée propitiatoire. Mais il n’y a pas lieu maintenant d’entrer dans les détails.
  • 06 Les choses étant ainsi disposées, les prêtres entrent continuellement dans la première tente quand ils célèbrent le culte.
  • 07 Mais dans la deuxième tente, une fois par an, le grand prêtre entre seul, et il ne le fait pas sans offrir du sang pour lui-même et pour les fautes que le peuple a commises par ignorance.
  • 08 L’Esprit Saint montre ainsi que le chemin du sanctuaire n’a pas encore été manifesté tant que la première tente reste debout.
  • 09 C’est là une préfiguration pour le temps présent : les dons et les sacrifices qui sont offerts ne sont pas capables de mener à la perfection dans sa conscience celui qui célèbre le culte ;
  • 10 ces préceptes, liés à des observances pour les aliments, boissons et ablutions diverses, concernent seulement la chair et ne sont valables que jusqu’au temps du relèvement !
  • 11 Le Christ est venu, grand prêtre des biens à venir. Par la tente plus grande et plus parfaite, celle qui n’est pas œuvre de mains humaines et n’appartient pas à cette création,
  • 12 il est entré une fois pour toutes dans le sanctuaire, en répandant, non pas le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais son propre sang. De cette manière, il a obtenu une libération définitive.
  • 13 S’il est vrai qu’une simple aspersion avec le sang de boucs et de taureaux, et de la cendre de génisse, sanctifie ceux qui sont souillés, leur rendant la pureté de la chair,
  • 14 le sang du Christ fait bien davantage, car le Christ, poussé par l’Esprit éternel, s’est offert lui-même à Dieu comme une victime sans défaut ; son sang purifiera donc notre conscience des actes qui mènent à la mort, pour que nous puissions rendre un culte au Dieu vivant.

o     

o    Saint-Jean 10: 22 à 38 :

  • 22 Arriva la fête de la dédicace du Temple à Jérusalem. C’était l’hiver.
  • 23 Jésus allait et venait dans le Temple, sous la colonnade de Salomon.
  • 24 Les Juifs firent cercle autour de lui ; ils lui disaient : « Combien de temps vas-tu nous tenir en haleine ? Si c’est toi le Christ, dis-le nous ouvertement ! »
  • 25 Jésus leur répondit : « Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais, moi, au nom de mon Père, voilà ce qui me rend témoignage.
  • 26 Mais vous, vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis.
  • 27 Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent.
  • 28 Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main.
  • 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut les arracher de la main du Père.
  • 30 Le Père et moi, nous sommes UN. »
  • 31 De nouveau, des Juifs prirent des pierres pour lapider Jésus.
  • 32 Celui-ci reprit la parole : « J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes qui viennent du Père. Pour laquelle de ces œuvres voulez-vous me lapider ? »
  • 33 Ils lui répondirent : « Ce n’est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, mais c’est pour un blasphème : tu n’es qu’un homme, et tu te fais Dieu. »
  • 34 Jésus leur répliqua : « N’est-il pas écrit dans votre Loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux ?
  • 35 Elle les appelle donc des dieux, ceux à qui la parole de Dieu s’adressait, et l’Écriture ne peut pas être abolie.
  • 36 Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : “Tu blasphèmes”, parce que j’ai dit : “Je suis le Fils de Dieu”.
  • 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire.
  • 38 Mais si je les fais, même si vous ne me croyez pas, croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. »

o     

 

Dimanche 8  NOVEMBRE 2015: Dimanche de la "Dédicace de l'Eglise"(Hoodhosh Eetho). Lectionnaire ( Accordé au Calendrier de l'Eglise Orthodoxe Malankare)

8 novembre :

Synaxe des Archistratèges de la milice

 

céleste: Sts MICHEL, GABRIEL et les AUTRES

 

PUISSANCES CELESTES ET INCORPORELLES

 


Grands chefs des milices célestes,
Nous vous supplions, indignes que nous sommes,
de nous protéger par vos prières
et de nous garder à l’ombre des ailes
de votre immatérielle gloire.
Nous qui à genoux, vous implorons instamment:
« Délivrez nous des dangers,
Ô Princes des Puissances d’en haut ».

Exapostilaire 
Le Dieu créateur a fait de toi, / Archistratège divin, / le chef, le défenseur, la providence du genre humain / et t'a couvert d'ineffable gloire pour chanter sans cesse / l'hymne de victoire à la louange du Seigneur trois fois saint. 
Eclairé par l'ineffable splendeur / qui surpasse toute lumière en la divine Trinité, / tu parcours, tel un éclair, l'entière création, / archange Michel au clair aspect, / pour accomplir ce que t'ordonne le Seigneur, / toi qui défends, gardes et protèges les fidèles qui te chantent avec joie.

Illustre Michel, archistratège divin, / Dieu t'a mis à la tête des Vertus, / des Trônes, des Archanges, des Dominations, / des Anges, des Puissances, des Principautés; / toi qui es proche du trône de Dieu, / garde, protège, défends / et sauve tous les fidèles te glorifiant / comme l'intercesseur par qui le monde est secouru.

Vierge pure et toute-digne de nos chants, / tu es plus vénérable que les illustres Chérubins, / sans conteste plus glorieuse que les redoutables Séraphins / et tu surpasses tous les Anges en sainteté, / ô Mère de Dieu, car tu as enfanté / le Créateur de l'univers / d'ineffable et corporelle façon: / demande-lui d'accorder à tes fidèles le pardon de leurs péchés. 


Source:http://www.icones-grecques.com/…/synaxe-des-archistrateges-…

Dimanche 8  NOVEMBRE 2015: Dimanche de la "Dédicace de l'Eglise"(Hoodhosh Eetho). Lectionnaire ( Accordé au Calendrier de l'Eglise Orthodoxe Malankare)
 
LES MIRACLES:
De saint Augustin (+ 430)
Les miracles de notre Seigneur et Sauveur, Jésus Christ, font certainement impression sur tous les croyants qui les entendent raconter. Mais cette impression n'est pas la même pour tous.
Les uns s'extasient devant ses miracles matériels, mais n'ont pas l'intelligence d'autres miracles plus grands encore.
Les autres s'émerveillent bien davantage de voir s'accomplir aujourd'hui dans les âmes les miracles que le Christ a opérés dans les corps.
Que personne donc, s'il est chrétien, ne doute qu'aujourd'hui encore des morts ressuscitent.
Tout homme, il est vrai, a des yeux qui lui permettent de voir un mort ressusciter, comme le fils de la veuve, dont parle l'évangile qui vient d'être lu.
Quant à voir ressusciter des hommes morts spirituellement, tous n'en sont pas capables.
Seuls le peuvent ceux qui sont déjà eux-mêmes ressuscites spirituellement.
Ressusciter quelqu'un pour la vie éternelle est un miracle plus grand que de ressusciter quelqu'un qui est destiné à mourir une seconde fois.
La veuve, mère de ce jeune homme, s'est réjouie de sa résurrection.
L'Église, notre mère, se réjouit de voir chaque jour des hommes ressusciter spirituellement.
Lui, il était mort de la mort du corps; eux, de la mort de l'âme.
Sa mort visible avait donné lieu à des lamentations publiques, puisque leur mort invisible n'a attiré ni l'attention ni les regards des hommes.
Le seul à se soucier d'eux était celui qui les savait morts, et le seul qui les savait morts était celui qui pouvait leur rendre la vie.
Oui, vraiment, si le Seigneur n'était pas venu ressusciter les morts, l'Apôtre n'aurait pas pu dire:
-Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d'entre les morts, et le Christ t'illuminera (Ep 5,14).
Quand tu l'entends dire:
-Réveille-toi, ô toi qui dors, tu penses que quelqu'un est en train de dormir. Mais les mots suivants:
-Relève-toi d'entre les morts te font comprendre qu'il s'agit bien d'un mort.
Des morts visibles aussi, on dit souvent qu'ils dorment.
De toute évidence, ils dorment tous pour celui qui a le pouvoir de les réveiller.
Pour toi, un mort est réellement mort: tu as beau le secouer à ton gré, le pincer, mettre son corps en pièces, il ne se réveillera pas.
Mais pour le Christ qui a dit au jeune homme: Lève-toi (Lc 7,17), celui-ci était en train de dormir, et il s'est levé aussitôt.
Il est plus facile au Christ de faire lever un mort de sa tombe qu'à quiconque de réveiller un homme dans son lit.
En vérité, notre Seigneur Jésus Christ voulait que ses actions visibles soient également comprises dans leur sens spirituel.
Or il n'opérait pas de miracles pour faire des miracles seulement, mais pour que ses oeuvres soient un sujet d'admiration pour ceux qui les voyaient, et une source de vérité pour ceux qui les comprenaient.
Prenons un exemple:
Celui qui voit dans un livre des lettres d'une belle écriture, mais ne sait pas lire, peut bien admirer la beauté des caractères et louer la dextérité du copiste: il ne sait pas ce que ces lettres signifient ni ce qu'elles représentent. Ainsi, il loue ce que voient ses yeux, mais son esprit ne saisit rien.
Un autre, en revanche, loue l'habileté du scribe et comprend le sens des mots.
Il voit, bien sûr, le texte que tous peuvent voir, mais en outre il peut le lire: ce qui est impossible au premier, qui ne l'a pas appris.
De même, parmi ceux qui ont vu les miracles du Christ, les uns n'ont pas compris ce qu'ils signifiaient, ni ce qu'ils enseignaient, d'une certaine manière, à ceux qui en avaient l'intelligence; ils n'ont fait qu'admirer de simples faits matériels.
Les autres sont tombés en admiration devant ces prodiges et ont compris en outre ce qu'ils signifiaient.
A l'école du Christ, nous devons leur ressembler.

𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐀 𝐅𝐀𝐈𝐑𝐄 𝐀𝐔 𝐑𝐄𝐕𝐄𝐈𝐋 𝐃'𝐔𝐍 𝐑𝐄𝐕𝐄


Souvent c'est dans nos rêves que nos ennemis nous attaque, cette prière faite au réveil nous permettra de limiter les dégâts et de nous mettre à l'abrit sous la protection de Dieu.
𝘼 𝙛𝙖𝙞𝙧𝙚 𝙖𝙫𝙚𝙘 𝙘𝙤𝙣𝙛𝙞𝙖𝙣𝙘𝙚:
Dieu éternel et Tout-Puissant, je te remercie pour ce temps de repos que tu m’as accordé. Merci pour ce que tu viens de me faire voir. Je te l’offre ; je te prie de couvrir toutes ces choses par le précieux sang de Jésus Christ.
Couvre les par le puissant feu de ton Esprit Saint afin que ce qui est satanique, œuvre de sorcellerie, empoisonnement satanique, programmation de décès sur moi ou sur un membre de ma famille ou un ami ; la destruction de mes biens, de ceux des membres de ma famille, de mes amis (que ces biens soient passés, présents ou futurs) ; toutes sortes de maladies spirituelles qui ne sont pas l’œuvre de Dieu, toutes sortes de malheurs programmés par les sorciers, les mauvais esprits, sur moi ou sur les membres de ma famille ou mes amis, soient neutralisées et détruites pour toujours.
Détruis tous les effets néfastes de ces œuvres sataniques dans nos vies, sur nos biens et nos projets maintenant et pour toujours, au nom de Jésus Christ de Nazareth. Amen !
Par contre, tout ce qui est bon, tout ce qui vient de Dieu, Père Tout-Puissant, réalise-le pour nous maintenant et pour toujours, au nom de Jésus Christ de Nazareth.
Amîn !
----------------------------------

𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐀 𝐅𝐀𝐈𝐑𝐄 𝐀𝐔 𝐑𝐄𝐕𝐄𝐈𝐋 𝐃'𝐔𝐍 𝐑𝐄𝐕𝐄
Muitas vezes é em nossos sonhos que nossos inimigos nos atacam, essa oração feita ao acordar nos permitirá limitar os danos e nos colocar em segurança sob a proteção de Deus.
𝘼 𝙛𝙖𝙞𝙧𝙚 𝙖𝙫𝙚𝙘 𝙘𝙤𝙣𝙛𝙞𝙖𝙣𝙘𝙚:
Deus Eterno e Todo-Poderoso, te agradeço por este tempo de descanso que me deste. Obrigado pelo que você acabou de me mostrar. Eu dou a você; Oro para que você cubra todas essas coisas com o precioso sangue de Jesus Cristo.
Cubra-os com o fogo poderoso do seu Espírito Santo para que o que seja satânico, obra de feitiçaria, envenenamento satânico, programação de morte sobre mim ou sobre um membro da minha família ou um amigo; a destruição de minha propriedade, de meus familiares, de meus amigos (seja esta propriedade passada, presente ou futura); todos os tipos de doenças espirituais que não são obra de Deus, todos os tipos de desgraças programadas por magos, espíritos malignos, em mim ou em meus familiares ou amigos, são neutralizados e destruídos para sempre.
Destruir todos os efeitos nocivos dessas obras satânicas em nossas vidas, em nossa propriedade e nossos planos agora e para sempre, em nome de Jesus Cristo de Nazaré. Amém!
Por outro lado, tudo o que é bom, tudo o que vem de Deus, Pai Todo-Poderoso, faça-o por nós agora e para sempre, em nome de Jesus Cristo de Nazaré.
Amîn!

----------------------------------

𝐏𝐑𝐈𝐄𝐑𝐄 𝐀 𝐅𝐀𝐈𝐑𝐄 𝐀𝐔 𝐑𝐄𝐕𝐄𝐈𝐋 𝐃'𝐔𝐍 𝐑𝐄𝐕𝐄
Often it is in our dreams that our enemies attack us, this prayer made when we wake up will allow us to limit the damage and put us in the shelter under the protection of God.
𝘼 𝙛𝙖𝙞𝙧𝙚 𝙖𝙫𝙚𝙘 𝙘𝙤𝙣𝙛𝙞𝙖𝙣𝙘𝙚:
Eternal and Almighty God, I thank you for this time of rest that you have given me. Thank you for what you just showed me. I give it to you ; I pray that you cover all these things with the precious blood of Jesus Christ.
Cover them with the powerful fire of your Holy Spirit so that what is satanic, work of witchcraft, satanic poisoning, programming of death on me or on a member of my family or a friend; the destruction of my property, that of my family members, my friends (whether this property is past, present or future); all kinds of spiritual illnesses that are not the work of God, all kinds of woes programmed by wizards, evil spirits, on me or on my family members or friends, are neutralized and destroyed forever.
Destroy all the harmful effects of these satanic works in our lives, on our possessions and our plans now and forever, in the name of Jesus Christ of Nazareth. Amen!
On the other hand, whatever is good, whatever comes from God, Father Almighty, realize it for us now and forever, in the name of Jesus Christ of Nazareth.
Amîn!

----------------------------------

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

 

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!


Clôture des 3èmes cérémonies
commémoratives du rappel à Dieu de Son Éminence Zacharias Mar Thophilose, mort "en odeur de sainteté".

 

 

Ce 25.X.2020 quelques souvenirs photographiques de la Quadisha Qurbana (Sainte Messe) célébrée en notre petite paroisse Syro-Orthodoxe francophone d'Angoulême (JAULDES / Seuls les hymnes et quelques réponds sont chantés en Syriaque-Araméen)) dédiée à Notre-Dame de Toutes Grâces et Saint Ubald.

 
En ce 6ème dimanche après l'exaltation de la Sainte Croix, c'était la clôture des 3èmes cérémonies commémoratives du rappel à Dieu de Son Éminence Zacharias Mar Thophilose, mort "en odeur de sainteté".
 
Nous étions en union avec nos frères et soeurs de l'Eglise-mère Orthodoxe Indienne (Malankare Orthodoxe ). Vous apercevrez parmi les photos, celle du nouvel et très bel édicule édifié sur sa tombe.
 
Comme toujours à Jauldes, tant pour la Sainte Messe que pour le repas fraternel qui s'en suit et la réception des fidèles, tout se passe dans la sérénité et la bonne humeur qui conviennent pour célébrer dignement le Jour du Seigneur.
 
 
 
Bonne après-midi à vous et aux vôtres. Union de prières !
--------------------------
Este 25.X..2020 algumas memórias fotográficas da Quadisha Qurbana (Santa Missa) celebrada na nossa pequena paróquia siro-ortodoxa francófona de Angoulême (JAULDES / Apenas os hinos e algumas respostas são cantados em siríaco-aramaico)) dedicada à Nossa -Lady de Todas as Graças e Santo Ubald.
Neste 6º domingo após a exaltação da Santa Cruz, foi o encerramento das 3ª cerimónias comemorativas da memória a Deus de Sua Eminência Zacharias Mar Thophilose, que morreu "no cheiro da santidade".
Estávamos em união com nossos irmãos e irmãs da Igreja Matriz Ortodoxa Indiana (Malankare Orthodoxe). Você verá entre as fotos a da nova e belíssima edícula construída em seu túmulo.
Como sempre em Jauldes, tanto para a Santa Missa como para a refeição fraterna que se segue e a recepção dos fiéis, tudo se realiza com a serenidade e o bom humor próprios para celebrar com dignidade o Dia do Senhor.
Boa tarde para você e seu. União de orações!
--------------------------
On this 6th Sunday after the exaltation of the Holy Cross, it was the closing of the 3rd commemorative ceremonies of the remembrance to God of His Eminence Zacharias Mar Thophilose, who died "in the odor of holiness".
We were in union with our brothers and sisters of the Indian Orthodox Mother Church (Malankare Orthodoxe). You will see among the photos, that of the new and very beautiful aedicule built on his tomb.
As always in Jauldes, as much for the Holy Mass as for the fraternal meal which follows and the reception of the faithful, everything takes place in the serenity and the good humor which is appropriate to celebrate with dignity the Day of the Lord.
Good afternoon to you and yours. Union of prayers!
--------------------------
En este sexto domingo después de la exaltación de la Santa Cruz, fue la clausura de las III ceremonias conmemorativas del recuerdo a Dios de Su Eminencia Zacharias Mar Thophilose, quien murió "en olor de santidad".
Estábamos en unión con nuestros hermanos y hermanas de la Iglesia Madre Ortodoxa India (Malankare Orthodoxe). Verá entre las fotos, la del nuevo y muy hermoso edículo construido sobre su tumba.
Como siempre en Jauldes, tanto para la Santa Misa como para la comida fraterna que sigue y la recepción de los fieles, todo transcurre con la serenidad y el buen humor que conviene celebrar con dignidad el Día del Señor.
Buenas tardes a ti y a los tuyos. Unión de oraciones!
--------------------------
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mirei
29 partages
 
J’aime
 
Commenter
 
Partager
 
 

 "Heureux l’homme qui

ne va pas au

conseil des impies"

de Saint Hilaire Évêque de Poitiers tirée de son commentaire de Commentaire sur le Psaume 1:

  « Heureux l’homme qui ne va pas au conseil des impies, qui ne se tient pas sur le chemin des pécheurs, et qui ne s’assied pas sur le siège pestilentiel des moqueurs, mais prend son plaisir (uoluntas) dans la Loi du Seigneur, et médite cette Loi jour et nuit » (Ps 1, 1-2). 
    Le Prophète rappelle que pour l’homme heureux, le fondement de sa vie repose sur une observance en cinq points : d’abord, 
« ne pas aller au conseil des impies » ; ensuite, 
« ne pas s’engager sur le chemin des pécheurs » ; en troisième lieu, 
« ne pas s’asseoir sur le siège pestilentiel des moqueurs » ; ensuite, 
« placer tout son désir d’aimer dans la Loi du Seigneur » ; finalement, 
« faire de cette Loi l’objet de sa méditation, jour et nuit ». 
Il est donc nécessaire de distinguer l’impie du pécheur, le pécheur de la pestilence, et, précisément, de faire la distinction entre 
« le conseil des impies », 
« le chemin des pécheurs », 
« le siège pestilentiel des moqueurs » ; 
ensuite, distinguer entre le fait d’être allé au conseil des impies plus que de s’y être établi, entre le fait de s’être tenu sur le chemin des pécheurs plus que d’y être allé. 

     Afin que nous puissions comprendre le pourquoi de ces expressions, il nous faut discerner combien diffère le pécheur de l’impie, pour que, par là, puisse être saisi la raison pour laquelle il est assigné un chemin au pécheur, et un conseil à l’impie. 

    Ensuite, il faudra se demander pourquoi on parle de 
« se tenir sur le chemin » et 
« d’aller au conseil » quand la coutume parle plutôt de
 « se tenir au conseil » et 
« d’aller sur le chemin ». 

    Tout pécheur n’est pas nécessairement impie, mais l’impie, par contre, ne peut pas ne pas être également pécheur. 

   Prenons un exemple tiré de la conscience commune : les fils peuvent aimer leurs pères quoique ceux-ci soient portés au vin, lascifs et prodigues ; et malgré ces vices qu’ils entretiennent, ils demeurent sans impiété, eux qui pourtant ne sont pas sans reproche. 

    Bien que les impies soient en quelque sorte portés aux vertus de continence et de tempérance, ils considéreront comme une faute tout ce qui sera autre que l’impiété, et ils le transgresseront en le tenant pour irrespectueux envers leurs parents(...)

    Il y a d’autres « conseils des impies », à savoir: 
les « conseils » de ceux qui sont tombés dans l’hérésie et qui ne s’en tiennent ni aux lois du Nouveau, ni aux lois de l’Ancien Testament. 

     Leur parole est proférée, se disant et se contredisant, circulant sans cesse dans le monde en s’infléchissant dans l’erreur, ne s’attachant à rien de solide : 
toute la consistance de cette parole tient dans un discours imprécis. 

    Le Dieu de leur impiété est non pas le Dieu qui atteste par lui-même qu’il est « de Dieu », mais qui est mesuré à l’étalon de la volonté de leur propre conseil (arbitrium), ignorant que ce n’est pas une moindre impiété de parler d’un Dieu façonné que de totalement le nier. 

    Lorsque tu requiers d’eux de signifier par quelle espérance et par quelle foi ils adhèrent à l’espoir d’une issue heureuse de leur sort final, ils deviennent confus ; perturbés, ils dissimulent, tournent autour de la question et de l’enjeu de la recherche ; ils évitent d’en discuter. 

    « Bienheureux », donc, « est l’homme qui ne va pas en ce conseil des impies », 
c’est-à-dire qui ne consentira pas à y aller, car c’est une faute d’adhérer aux impiétés comme ç’en est déjà une d’y avoir seulement pensé....

Dimanche de l’Annonciation à Zacharie (jour des parents).

En ce dimanche est commémorée l'annonce de la naissance de Jean le Baptiste par l'Archange Gabriel à Zacharie.

Saint Qurbana

    • II Pierre 1: 1-15 :
  • 01 SYMEON PIERRE, serviteur et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont reçu en partage une foi d’aussi grand prix que la nôtre, par la justice de notre Dieu et Sauveur Jésus Christ.
  • 02 Que la grâce et la paix vous soient accordées en abondance par la vraie connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur.
  • 03 Sa puissance divine nous a fait don de tout ce qui permet de vivre avec piété, grâce à la vraie connaissance de celui qui nous a appelés par la gloire et la force qui lui appartiennent.
  • 04 De la sorte nous sont accordés les dons promis, si précieux et si grands, pour que, par eux, vous deveniez participants de la nature divine, et que vous échappiez à la dégradation produite dans le monde par la convoitise.
  • 05 Et pour ces motifs, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la connaissance de Dieu,
  • 06 à la connaissance de Dieu la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété,
  • 07 à la piété la fraternité, à la fraternité l’amour.
  • 08 Si vous avez tout cela en abondance, vous n’êtes pas inactifs ni stériles pour la vraie connaissance de notre Seigneur Jésus Christ.
  • 09 Mais celui qui en est dépourvu est myope au point d’être aveugle : il oublie qu’il a été purifié de ses péchés d’autrefois.
  • 10 C’est pourquoi, frères, redoublez d’efforts pour confirmer l’appel et le choix dont vous avez bénéficié ; en agissant de la sorte, vous ne risquez pas de tomber.
  • 11 C’est ainsi que vous sera généreusement accordée l’entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ.
  • 12 Voilà pourquoi je tiendrai toujours à vous remettre cela en mémoire, bien que vous le sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité qui est déjà là.
  • 13 Et il me paraît juste, tant que je suis ici-bas, de vous tenir éveillés par ces rappels,
  • 14 car je sais que bientôt je partirai d’ici-bas, comme notre Seigneur Jésus Christ me l’a fait savoir.
  • 15 Mais je redoublerai d’efforts pour qu’après mon départ vous puissiez en toute occasion faire mémoire de cela.
    •  
    • Ephésiens 5: 21 :
    • 21 Par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres ;
    • 6: 4 :
    • 04 Et vous, les parents, ne poussez pas vos enfants à la colère, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements inspirés par le Seigneur.
    • Saint Luc 1: 5 – 25 :
  • 05 Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie. Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth.
  • 06 Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur de façon irréprochable.
  • 07 Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.
  • 08 Or, tandis que Zacharie, durant la période attribuée aux prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu,
  • 09 il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres, pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur.
  • 10 Toute la multitude du peuple était en prière au dehors, à l’heure de l’offrande de l’encens.
  • 11 L’ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l’autel de l’encens.
  • 12 À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit.
  • 13 L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée : ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean.
  • 14 Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance,
  • 15 car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ;
  • 16 il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu ;
  • 17 il marchera devant, en présence du Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, ramener les rebelles à la sagesse des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. »
  • 18 Alors Zacharie dit à l’ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, en effet, je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge. »
  • 19 L’ange lui répondit : « Je suis Gabriel et je me tiens en présence de Dieu. J’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle.
  • 20 Mais voici que tu seras réduit au silence et, jusqu’au jour où cela se réalisera, tu ne pourras plus parler, parce que tu n’as pas cru à mes paroles ; celles-ci s’accompliront en leur temps. »
  • 21 Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire.
  • 22 Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent que, dans le sanctuaire, il avait eu une vision. Il leur faisait des signes et restait muet.
  • 23 Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique, il repartit chez lui.
  • 24 Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait :
  • 25 « Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »
    •  

Commentaire de Saint Ephrem (v. 306-373)
(SC 121 (traduction française L Leloir; Ed. du Cerf 1966, p. 49 rev.)

L'ange lui dit :

« Dieu a exaucé la voix de ta prière ».

Si Zacharie croyait que sa prière serait exaucée, il priait bien ; s'il ne croyait pas, il priait mal.

Sa prière était sur le point d'être exaucée ; pourtant, il en a douté.

C'est donc à bon droit qu'à ce moment même la parole s'est éloignée de lui.

Auparavant, il priait pour obtenir un fils ; au moment où sa prière a été exaucée, il a changé et a dit :

« Comment cela se fera-t-il ? »

Puisque sa bouche a douté de sa prière, il a perdu l'usage de la parole (...).

Tant que Zacharie croyait, il parlait ; dès qu'il n'a plus cru, il s'est tu.

Tant qu'il croyait, il parlait :

« J'ai cru et c'est pourquoi j'ai parlé » (Ps 115,10).

Parce qu'il a méprisé la parole de l'ange, cette parole l'a tourmenté, afin qu'il honore par son silence la parole qu'il avait méprisée.

Il convenait que devienne muette la bouche qui avait dit :

« Comment cela se fera-t-il ? »,

pour qu'elle apprenne la possibilité du miracle.

La langue qui était déliée a été liée pour qu'elle apprenne que Celui qui avait lié la langue pouvait délier le sein.

Ainsi donc, l'expérience a instruit celui qui n'avait pas accepté l'enseignement de la foi. (...)

Il apprit ainsi que celui qui avait fermé une bouche ouverte pouvait ouvrir un sein fermé.

------------------------

Comentário sobre Saint Ephrem (v. 306-373)
(SC 121 (tradução francesa L Leloir; Ed. Du Cerf 1966, p. 49 rev.)

O anjo disse-lhe:

"Deus ouviu a voz da sua oração".

Se Zacharie acreditava que sua oração seria atendida, ele orava bem; se ele não acreditou, orou mal.

Sua oração estava prestes a ser respondida; no entanto, ele duvidava disso.

Portanto, é certo que, neste exato momento, o discurso se afastou dele.

Anteriormente, ele orou por um filho; No momento em que sua oração foi respondida, ele mudou e disse:

"Como isso será feito?" "

Como sua boca duvidava de sua oração, ele perdeu o uso da fala (...).

Enquanto Zacharie acreditava, ele falava; assim que ele não acreditou mais, ele ficou em silêncio.

Enquanto ele acreditava, ele falava:

"Eu acreditei e é por isso que falei" (Sl 115,10).

Por desprezar a palavra do anjo, essa palavra o atormentou, para que ele honrasse com seu silêncio a palavra que desprezara.

A boca que tinha dito:

"Como isso será feito?" "

para aprender a possibilidade do milagre.

A língua que foi desamarrada foi amarrada para que ela aprendesse que Aquele que havia amarrado a língua poderia desatar o peito.

Assim, a experiência ensinou aqueles que não aceitaram o ensino da fé. (...)

Ele aprendeu, assim, que quem tivesse fechado a boca aberta poderia abrir um peito fechado.

------------------------

Commentary on Saint Ephrem (v. 306-373)
(SC 121 (French translation L Leloir; Ed. Du Cerf 1966, p. 49 rev.)

The angel said to him:

"God has heard the voice of your prayer".

If Zacharie believed that his prayer would be answered, he prayed well; if he did not believe, he prayed badly.

Her prayer was about to be answered; however, he doubted it.

It is therefore right that at this very moment speech moved away from him.

Previously, he prayed for a son; the moment his prayer was answered, he changed and said:

"How will it be done?" "

Since his mouth doubted his prayer, he lost the use of speech (...).

As long as Zacharie believed, he spoke; as soon as he no longer believed, he was silent.

As long as he believed, he spoke:

"I believed and that is why I spoke" (Ps 115,10).

Because he despised the word of the angel, this word tormented him, so that he would honor with his silence the word he had despised.

The mouth that had said:

"How will it be done?" "

to learn the possibility of the miracle.

The tongue that was untied was tied so that she would learn that the One who had tied the tongue could untie the breast.

Thus, experience has taught those who did not accept the teaching of the faith. (...)

He thus learned that whoever had closed an open mouth could open a closed breast.

------------------------

Comentario sobre San Efrén (v. 306-373)
(SC 121 (traducción al francés L Leloir; Ed. Du Cerf 1966, p. 49 rev.)

El ángel le dijo:

"Dios ha escuchado la voz de tu oración".

Si Zacharie creía que su oración sería respondida, oraba bien; si no creía, rezaba mal.

Su oración estaba a punto de ser contestada; sin embargo, lo dudaba.

Por lo tanto, es correcto que en este mismo momento el discurso se aleje de él.

Anteriormente, rezaba por un hijo; En el momento en que su oración fue respondida, cambió y dijo:

"¿Cómo se hará?" "

Como su boca dudaba de su oración, perdió el uso del habla (...).

Mientras Zacharie creía, él hablaba; Tan pronto como ya no creía, guardó silencio.

Mientras creía, hablaba:

"Creí y por eso hablé" (Ps 115,10).

Debido a que despreciaba la palabra del ángel, esta palabra lo atormentaba, para que honrara con su silencio la palabra que había despreciado.

La boca que había dicho:

"¿Cómo se hará?" "

para aprender la posibilidad del milagro.

La lengua que estaba desatada estaba atada para que ella supiera que Aquel que había atado la lengua podía desatar el pecho.

Así, la experiencia ha enseñado a aquellos que no aceptaron la enseñanza de la fe. (...)

Así aprendió que quien había cerrado la boca abierta podía abrir un seno cerrado.

Un an déjà, le Catholicos de l'Est Sa Sainteté Marthoma Paulos II était fraternellement reçu par l'Eglise Russe Orthodoxe et Sa Sainteté le Patriarche Philarète. HONNEUR A L'EGLISE RUSSE POUR LA DEFENSE DES CHRETIENS D'ORIENT !

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Image of the Saviour Not Made by Hand: a traditional Orthodox iconography in the interpretation of Simon Ushakov (1658).:

Où nous trouver ?

Grande Paroisse NORD-OUEST et NORD-EST (Paroisse Cathédrale N-D de Miséricorde):

 NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

 * Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Messe journalières en semaine à 10h30 (Teléphoner en cas d'absence)

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

PARIS ET REGION PARISIENNE:

* Relais Paroissial Sainte Geneviève Mar Thoma

Permanence pastorale tous les Vendredis et Samedi précédents les 1ers Dimanches de chaque mois.(Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

ALSACE-LORRAINE (Grand Est):

* Relais Paroissial Sainte Sainte Clotilde Permanence pastorale épisodique à organiser  sur asstradsyrfr@laposte.net ou  par SMS au 06 48 89 94 89 ,Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . Sainte 

Grande Paroisse "NOUVELLE AQUITAINE" , OCCITANIE

(N-D de la Très Sainte Trinité) : 

NANTES:

 *"relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

NOUS RECHERCHONS UN LOCAL SUR NANTES POUR DONNER AUX FIDÈLES AU MOINS UN DIMANCHE PAR MOIS LA SAINTE MESSE AINSI QU'UN MEILLEUR SERVICE PASTORAL

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces et St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. 

Tel: 05.45.37.35.13
Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*Relais paroissial St Gregorios de Parumala

 Messes épisodiques ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

Rte de Pau

 

-+-

AFRIQUE ET AMÉRIQUE LATINE :

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDÉ,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé,  Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain. De même pour les Paroisses du Brésil et d'Amérique Latine: 

 Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

Cliquez sur ce lien: