Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 14:49

Raphaël signifie « Dieu guérit ».

Saint Raphaël est l’archange guérisseur. Il est le troisième archange reconnu par l’Eglise .

L’archange Saint Raphaël est le grand protecteur des désespérés mais aussi des personnes tentées par le suicide.

 

D’ailleurs, dans le livre de Tobie, il sauve du suicide deux personnes : Tobit qui est un israélite captif à Babylone  (Tobie 3-6) et la jeune Sarra (Tobie 3-10).

Tobit est aveugle. Son fils doit faire un voyage périlleux. Un homme qui paraît digne de confiance, nommé Azarias, se propose de lui servir de guide. Cet homme de confiance n’est autre que l’archange Saint Raphaël lui-même. Tobie ramènera de ce voyage du fiel d’un poisson pour enduire les yeux aveugles de Tobie. C’est ainsi qu’il sera guéri.

Pour ce qui est de Sarra, qui mariée sept fois, a eu le malheur de perdre chacun de ses époux. Saint Raphaël encourage le jeune Tobie à l’épouser. Il doit simplement mettre le foie et le cœur du poisson et le mettre sur les cendres d’encens afin d’éloigner le démon. Il doit aussi prier avec Sarra. C’est ainsi qu’il l’épouse avec bonheur.

Saint Raphaël peut être invoqué par la prière dans les cas de problèmes de santé de tous ordres, pour les situations désespérées et par les personnes qui seraient tentées par le suicide.

Saint Raphaël est aussi le soutien des professionnels de santé.

 

Prière à l’archange Raphaël

Dieu et Seigneur des anges, auxquels vous avez confié la garde des hommes, je vous offre les mérites de tous ces esprits supérieurs et en particulier ceux de votre archange Raphaël.

Bien qu’il fasse partie des princes qui se tiennent devant votre Trône dans le ciel, il a accepté cependant d’être le guide et le compagnon du jeune Tobie sur la terre, pour le préserver, au cours de son voyage, des dangers de l’âme et du corps.

Je vous supplie, du plus profond de mon cœur, de daigner me donner ce saint archange pour guide, gardien et protecteur, afin que sa puissante intercession auprès de Vous, pendant cette neuvaine, me fasse obtenir la grâce (exprimer la grâce demandée) que j’implore pour votre plus grand honneur et votre plus grande gloire. Amen.

Saint Raphaël, ange de la santé, de l’amour, de la joie et de la lumière, priez pour nous. 

 

Vous apercevez à la porte sud de l'iconostase du Monastère, la fresque de Saint Raphaël Archange et, à droite au dessus du lutrin, l'Icône de Saint Georges.

Préparons-nous au 29 Octobre,

 

Pèlerinage mensuel aux Saints

 

Archanges !

Vous apercevez à la porte nord de l'iconostase du Monastère, la fresque de Saint Michel et à gauche, au pied du vitrail de St Augustin,l'icône de St Thomas (Mar Thoma), l'Apôtre des Indes et Père de notre Tradition Malankare.

Aujourd'hui, 22 Octobre,entre autres saints et saintes, nous faisons mémoire de Ste Élodie .

Bonne fête aux Elodie !

Sainte Elodie est une martyre wisigothe décédée en 851.

Elodie ou Alodie et sa sœur Nunilone étaient deux jeunes filles de Huesca en Espagne.

Leur mère était wisigothe et chrétienne, mais leur père était un sarrasin musulman, et donc les enfants devaient, selon la loi de l’Islam embrasser la religion musulmane.

Elodie et sa sœur refusèrent et acceptèrent le martyre.

-------------------

Today, October 22, among other saints, we remember St. Elodie.

Happy birthday to Elodie!

Saint Elodie is a Visigothic martyr who died in 851.

Elodie or Alodie and her sister Nunilone were two girls from Huesca in Spain.

Their mother was Visigothic and Christian, but their father was a Muslim buckwheat, and so children had to, according to the law of Islam embrace the Muslim religion.

Elodie and her sister refused and accepted the martyrdom.

-------------------------

Hoje, 22 de outubro, entre outros santos, nos lembramos de St. Elodie.

Parabéns a Elodie!

São Elodie é um mártir visigodo que morreu em 851.

Elodie ou Alodie e sua irmã Nunilone eram duas meninas de Huesca na Espanha.

Sua mãe era visigótica e cristã, mas seu pai era um trigo mourisco muçulmano, e assim as crianças tinham que, de acordo com a lei do Islã, abraçar a religião muçulmana.

Elodie e sua irmã se recusaram e aceitaram o martírio.

-------------------------

اليوم ، 22 أكتوبر ، بين القديسين الآخرين ، نتذكر سانت Elodie.

عيد ميلاد سعيد ل Elodie!

سانت إيلودي هو شهيد القوط الغربيين الذي توفي في عام 851.

كانت إيلودي أو ألودي وأختها نونيلون فتاتان من هويسكا في إسبانيا.

كانت أمهم من القوط الغربيين والمسيحيين ، ولكن والدهم كان حنطة سوداء مسلمة ، ولذا كان على الأطفال ، وفقا للقانون الإسلامي ، احتضان الدين الإسلامي.

رفضت إيلودي وأختها وقبلت الشهادة.

 

 

COMMUNION ET VIE...

 

Au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
 
Nous entendons semaine après semaine, le Seigneur, dire: "Faites ceci en mémoire de Moi", et nous appliquons toujours  ces paroles, et à juste titre, à la célébration de la Cène, à la fraction du pain, au partage du Calice, au repas sacré que le Christ fit avec ses disciples.
 
Et nous avons raison de le faire parce que c'était la préfiguration du Banquet de l'Agneau, de la grande fête de l'éternité, parce que chacun d'entre nous a été créé par Dieu pour être Son compagnons pour l'éternité, et un compagnon est celui qui rompt le pain avec nous, qui est reçu à la table de l'hôte, qui est fait l'égal de son hôte par cette loi de l'hospitalité et de l'amour.
 
Et la dernière Cène fut cela, le Christ rompit le pain et partagea la coupe, il fit de Ses disciples Ses compagnons et, comme ce pain et ce vin étaient Lui, il réunit ses compagnons à Lui-même dans une indicible manière d'être un seul Corps et une seule Vie.
 
Mais les paroles que le Christ dit: "Faites ceci en mémoire de moi", ne s'appliquent pas uniquement à la dernière Cène, à la Liturgie Sainte et Divine que nous célébrons. Ce qu'il faisait dans la chambre haute a été aussi une image de ce que Sa vie et Sa mort ont été. La fraction du pain a été la rupture de Son Corps, le partage de la coupe a été l'écoulement de Son Sang, et ce qui a été signifié dans la dernière Cène, a été le jardin de Gethsémani dans l'angoisse et l'horreur de la mort à venir, sur Celui Qui était libre du mal et pourtant avait choisi de partager avec nous notre destin de déréliction et de la mortalité, et le Calvaire, la mort pour le salut des autres, - plus que cela: la mort de notre mort, afin que nous puissions partager et posséder Sa vie.
 
Et si nous voulons prendre au sérieux ce que nous faisons ici, semaine après semaine, fête après fête, célébrant la dernière Cène du Seigneur, la rupture ensemble du pain  et le partage de la coupe, nous devons nous rappeler que cet acte nous fait un avec l'autre, parce que nous devenons alors un avec le Christ, mais aussi parce que tout ce qui est vrai de la vie et de la mort sacrificielle du Christ doit devenir une réalité pour nous et en nous. Nous devons donc vivre comme le Christ, vivre pour les autres, nous devons donc mourir comme le Christ est mort, pour que d'autres puissent vivre. Nous devons donc nous élever de la vie vers cette mort sacrificielle généreuse et donatrice de vie, comme le Christ, et cela nous impose une responsabilité lourde, sérieuse et glorieuse.
 
Prenons cela sincèrement, parce que sinon notre célébration est vide de sens. Nous ne pouvons pas venir jour après jour demander au Christ de nous laisser devenir participants de ce qui se passe dans la chambre haute, si nous acceptons d'être étrangers à ce qu'elle représentait pour Sa vie, Son incarnation, Son enseignement, Sa confrontation avec la mort venir, Sa mort pour que par notre mort, nous puissions vivre.
 
Réfléchissons et reconsidérons toutes nos relations avec les autres, repensons l'ensemble de notre attitude envers ceux qui sont autour de nous. Vivons-nous pour eux? Notre vie est-elle une offrande? Sommes-nous comme les apôtres dont Paul parle dans l'Epître d'aujourd'hui, comme les hommes envoyés dans les derniers temps pour apporter un témoignage d'amour et en payer le coût, afin que la vie soit la leur, qu'elle appartienne à ceux qui nous entourent qu'ils nous aiment ou nous haïssent, et la mort doit être la nôtre, la mort du Christ, sacrificielle, sainte, offrande d'amour, non seulement apportée à Dieu, mais à toute personne qui en a besoin. Amen.
 
Antoine Métropolite de Souroge 
 
 
(Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Crédit image:

23 octobre: Saint Apôtre Jacques,

frère du Seigneur et premier

Evêque de Jérusalem

Jacques, ayant eu l'honneur d'être appelé le frère 
du Seigneur élevé sur le bois de la croix, 
au bois dont on le frappe n'a pu se soustraire. 
Le bienheureux apôtre mourut le vingt-trois. 
Par ses saintes prières, ô notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Tropaire, t. 4

En disciple du Seigneur, * tu as reçu l'Evangile du Christ; * tu as acquis le prestige des martyrs * et, comme frère de Dieu, tu lui parles librement; * comme pontife, tu es capable d'intercéder: * prie donc le Christ notre Dieu * d'accorder à nos âmes le salut.

Kondakion, t. 4

Le Fils unique du Père, le Verbe notre Dieu, * en ces derniers jours descendu jusqu'à nous, * saint Jacques, a fait de toi le premier * pasteur et docteur de Jérusalem, * le fidèle dispensateur des mystères spirituels, * saint Apôtre, c'est pourquoi * tous ensemble nous voulons te vénérer.

Ikos

Le fils de Joseph, le premier évêque de Jérusalem, * Jacques, le frère du Seigneur qu'il a vu de ses yeux, * par des hymnes de louange nous le chantons, * nous écriant avec foi: * accorde-nous ce don parfait * qui vient du Père des lumières; * délivre-nous de l'affliction nous menaçant * pour la multitude de nos péchés; * car nos ennemis ont levé contre nous le talon, * voici que nous encerclent les fils d'Ismaël; * vite, brise leur arc, * bienheureux Apôtre et Pontife sacré, * afin que tous ensemble nous puissions te vénérer.

Exapostilaire, t. 2

Premier de tous les Hiérarques du nouveau Testament, * sublime Apôtre, sage Pontife et Témoin de la vérité, * plus que tous ayant joui de l'insigne dignité * d'être le frère du Seigneur, * broyé par les roches, tu es passé de ce monde vers lui: * demande-lui pour nous, saint Jacques, le pardon de nos péchés.

Voici qu'est sur le seuil à présent * le grand, le terrible jour du jugement; * regarde, mon âme, sois vigilante, applique-toi, * de tout cœur prosterne-toi devant l'unique Mère de Dieu, * dans les larmes lui criant: Délivre-moi, * je t'en prie, Vierge pure, de tout châtiment, * place-moi parmi les brebis, à la droite de ton Fils.

« Seigneur, Tu es venu * comme la lumière en ce monde, * lumière sainte qui retire de la sombre ignorance * ceux qui Te chantent avec foi. » 

De Jacques Tu as fait, Seigneur, * un éclair de lumière éblouissant, * qui détourna les mortels * de l'ignorance et de l'erreur. 

Ton juste frère, Seigneur, * T'a prêché librement * et, par sa mort, est devenu * l'imitateur de Ta Passion.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Quel esprit de mortel, * saint Jacques, pourrait t'offrir * une hymne de louange appropriée * aux grâces de la vertu dont tu brillas?

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Ô Vierge, t'ayant trouvée * comme demeure divine en vérité, * le Verbe t'habita * pour veiller à notre salut. 

 

Ce 23 Octobre, nous célébrons Saint Jacques, le "Frère du Seigneur" (1)
 
Il était fils du premier mariage de Joseph le divin fiancé.
 
Cet homme fut béni par Dieu dès le sein de sa mère et à cause de son éminente justice, tous ceux de sa race l'appelaient «le Juste» et «Oblias», ce qui signifie en hébreux «rempart du peuple» et «justice».
 
Dès son enfance, il vécut dans l'ascèse la plus stricte. Il ne buvait ni vin, ni boisson fermentée. Comme Saint Jean le Précurseur, il ne mangea jamais rien qui eût vécu.
 
Le rasoir ne passa jamais sur sa tête, comme le recommande la Loi à ceux qui se consacrent à Dieu.
Il ne prenait jamais de bain et ne s'oignait pas d'huile, préférant le soin de l'âme à celui du corps.
 
Après l'Ascension aux Cieux du Seigneur, les Apôtres unanimes choisirent Jacques le Juste comme premier Evêque de Jérusalem.
 
Accompli dans toutes les vertus de la vie active et de la contemplation, Jacques pénétrait seul dans le sanctuaire de la Nouvelle Alliance - non pas une fois par an, comme le grand prêtre des Juifs, mais chaque jour - afin d'y célébrer les Saints Mystères.
 
Vêtu de lin, il pénétrait seul dans le Temple, et se tenait de longues heures à genoux, intercédant pour le peuple et le salut du monde, de telle sorte que ses genoux étaient endurcis comme la pierre.
 
C'est lui qui présidait au conseil des Anciens et qui, lors des discussions intervenues à Antioche sur la nécessité de circoncire les païens qui embrassaient la foi, demanda qu'on ne les tourmente pas avec les préceptes de l'ancienne Loi, mais qu'on leur demande seulement de s'abstenir des viandes immolées aux idoles et de la fornication (cf. Actes 15:20).
 
C'est lui qui écrivit également la Lettre qui porte son nom dans le canon des Ecritures.
Dans celle-ci, il corrige ceux qui considéraient Dieu comme la cause des maux. «Dieu, en effet ne tente personne, dit-il, mais chacun est tenté par sa propre convoitise qui le pousse et le séduit» (Jc 1:14).
 
Il exhorte aussi à ne pas se contenter de confesser sa foi dans le Christ, mais à la faire resplendir dans les oeuvres de la vertu.
 
Car «de même que sans le souffle de vie le corps est mort, ainsi la foi sans les oeuvres est morte» (Jc 2:26).
 
Il ajoute de nombreuses autres recommandations pour mener une vie agréable à Dieu et obtenir la sagesse d'En-Haut, nous apprenant à reconnaître en tout le don de Dieu:
 
« Tout don excellent et tout cadeau parfait viennent d'En-Haut et descendent du Père des lumières, qui ne connaît ni variations, ni obscurcissement passager» (Jc 1:16).
 
C'est lui aussi qui a rédigé la Divine Liturgie conservée sous son nom, source de toutes les Liturgies de l'Eglise Orthodoxe (2)
Vers l'an 62, alors que la Judée était dans le désordre et l'anarchie après la mort du gouverneur Festus, les Juifs, qui avaient échoué dans leur tentative de mettre Paul à mort (Actes 25-26), s'en prirent à Jacques, dont la réputation de juste parmi le peuple donnait forte créance à sa prédication. 
 
Beaucoup, et même des chefs du peuple, avaient déjà embrassé la foi, et les scribes et les pharisiens s'émouvaient et craignaient que tous reconnaissent bientôt en Jésus le Christ Sauveur. 
 
Ils allèrent donc perfidement vers Jacques, louèrent sa vertu et sa justice, et lui dirent: 
 
«Nous t'en prions, toi qui es juste et ne fais pas acception des personnes, persuade le peuple, qui va bientôt se réunir pour la Pâque, de ne pas s'égarer sur la personne de Jésus. 
 
Tiens-toi donc sur le pinacle du temple, afin que de là-haut tu sois en vue et que tes paroles soient entendues de tout le peuple et des païens qui sont accourus en foule pour la fête». 
 
Lorsqu'il fut monté au sommet du temple, les scribes et les pharisiens lui crièrent d'en-bas: 
«Juste en qui nous devons avoir confiance, puisque le peuple se trompe en suivant Jésus le Crucifié, annonce nous, qui est ce Jésus». 
 
Jacques répondit alors à haute voix: 
«Pourquoi m'interrogez-vous sur le Fils de l'homme? 
Il est assis maintenant au ciel à la droite de la Grande Puissance et il reviendra sur les nuées du ciel pour juger l'univers avec justice.» 
 
Beaucoup furent alors convaincus par le témoignage de Jacques et criaient: «Hosanna au Fils de David!» Mais les scribes et les pharisiens grinçaient les dents de rage et s'écriaient: 
«ô, même le Juste a été égaré». 
 
Et ils accomplirent la Prophétie écrite par Isaïe: 
«Enlevons le Juste, parce qu'il nous est insupportable» (Is. 3:10). 
 
Ils se ruèrent donc vers le pinacle du temple et jetèrent en bas le Juste. 
 
Jacques ne mourut pas en tombant, malgré la hauteur; mais s'étant retourné et mis à genoux, il cria vers Dieu: 
«Je T'en prie, Seigneur Dieu Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'il font».
 
Tandis qu'il priait ainsi pour ses bourreaux, à l'exemple du Christ et de Saint Etienne (cf. Luc 23:34; Act. 7:59-60), les juifs le lapidaient. 
 
L'un d'entre eux, devenu furieux en voyant la charité inébranlable du Juste, prit le bâton avec lequel il foulait les étoffes et lui en frappa la tête. 
 
C'est ainsi que Jacques le Juste rendit témoignage. 
 
On l'enterra sur les lieux mêmes, près du temple. 
 
Jacques était si admirable et si renommé pour sa vertu que les juifs les plus raisonnables virent dans son Martyre la cause immédiate du siège et de la ruine de Jérusalem en l'an 70.
 
1. Il faut distinguer Saint Jacques, fils d'Alphée (9 oct.) Apôtre et frère de l’Évangéliste Saint Matthieu; Saint Jacques le frère du Seigneur, commémoré aujourd'hui et le dimanche qui suit la Nativité; et Jacques, fils de Zébédée et frère de Saint Jean le Théologien (30 avril).
 
2. Dans les Eglises de Tradition Syro-Orthodoxe (Au Moyen Orient et au Malankare ainsi que leurs missions) on célèbre toujours, au moins partiellement en Araméen cette Liturgie de Saint Jacques, Liturgie Eucharistique d'Antioche Jérusalem, dite "Mère de toutes les Liturgies" .
-----------------------------
On October 23, we celebrate Saint James, the "Brother of the Lord" (1)
 
He was the son of the first marriage of Joseph the Divine Fiance.
 
This man was blessed by God from his mother's womb and because of his eminent justice, all of his race called him "the Just" and "Oblias", which means in Hebrew "bulwark of the people" and "justice" ".
 
From his childhood he lived in the strictest asceticism. He drank neither wine nor fermented drink. Like Saint John the Precursor, he never ate anything that would have lived.
 
The razor never passed over his head, as the Law recommends to those who consecrate themselves to God.
He never took a bath and did not avoid oil, preferring the care of the soul to that of the body.
 
After Ascension to the Lord's Heavens, the unanimous Apostles chose James the Just as the first Bishop of Jerusalem.
 
Accomplished in all the virtues of active living and contemplation, James penetrated alone into the sanctuary of the New Covenant - not once a year, as the high priest of the Jews, but every day - to celebrate the Saints mysteries.
 
Dressed in linen, he penetrated alone into the Temple, and stood for long hours on his knees, interceding for the people and the salvation of the world, so that his knees were hardened like stone.
 
It was he who presided over the Council of Elders and who, during the discussions in Antioch on the need to circumcise the Gentiles who embraced the faith, asked not to be tormented by the precepts of the Old Law, but they are only required to abstain from meat sacrificed to idols and from fornication (Acts 15:20).
 
He also wrote the Letter bearing his name in the canon of Scripture.
In it, he corrects those who considered God as the cause of evils. "God does not tempt anyone," he says, "but everyone is tempted by his own lust that drives and seduces him" (Jas 1:14).
 
He also exhorts not to confess his faith in Christ, but to make it shine in the works of virtue.
 
For "just as without the breath of life the body is dead, so faith without works is dead" (Jas 2:26).
 
He adds many other recommendations to lead a pleasing life to God and to obtain wisdom from above, teaching us to recognize in all the gift of God:
 
"Every good gift and every perfect gift comes from above and comes down from the Father of lights, who knows no variations, nor passing darkness" (Jas 1:16).
 
He also wrote the Divine Liturgy kept under his name, source of all the Liturgies of the Orthodox Church (2)
 
Around the year 62, when Judea was in disorder and anarchy after the death of Governor Festus, the Jews, who had failed in their attempt to put Paul to death (Acts 25-26), took it upon themselves to James, whose reputation as just among the people gave strong credence to his preaching.
 
Many, even leaders of the people, had already embraced the faith, and the scribes and Pharisees were moved and feared that all would soon recognize Jesus Christ the Savior.
 
So they went treacherously to James, praised his virtue and righteousness, and said to him,
 
"We pray you, who are just and do not respect people, persuade the people, who will soon meet for the Passover, not to stray on the person of Jesus.
 
Stand then on the pinnacle of the temple, so that from above you are in sight and your words are heard by all the people and the pagans who have come in crowds for the feast ".
 
When he ascended to the top of the temple, the scribes and Pharisees cried to him from below:
"Just in whom we must have confidence, since the people are mistaken in following Jesus the Crucified One, announce us, who is this Jesus".
 
James answered aloud:
"Why are you asking me about the Son of Man?
He is now sitting in heaven at the right hand of the Great Power and he will come back on the clouds of heaven to judge the universe with justice. "
 
Many were then convinced by the testimony of James and shouted, "Hosanna to the Son of David!" But the scribes and Pharisees gritted their teeth with rage and cried out:
"O, even the righteous has been lost."
 
And they fulfilled the prophecy written by Isaiah:
"Let us take away the righteous, because he is unbearable to us" (Is 3:10).
 
So they rushed to the pinnacle of the temple and threw down the Just.
 
Jacques did not die falling, despite the height; but turning and kneeling, he cried out to God,
"I beg you, Lord God Father, forgive them because they do not know what they are doing".
 
While praying for his executioners, following the example of Christ and Saint Stephen (see Luke 23:34, Act 7: 59-60), the Jews stoned him.
 
One of them, furious at seeing the unshakable charity of the Just, took the stick with which he trampled on the stuffs and struck his head.
 
This is how James the Just testified.
 
He was buried on the spot near the temple.
 
James was so admirable and so renowned for his virtue that the most reasonable Jews saw in his Martyrdom the immediate cause of the siege and ruin of Jerusalem in the year 70.
 
1. We must distinguish Saint James, son of Alpheus (Oct. 9) Apostle and brother of the Evangelist St. Matthew; Saint James the brother of the Lord, commemorated today and the Sunday following the Nativity; and James, son of Zebedee and brother of St. John the Theologian (April 30).

RETRAITE-PÈLERINAGE DE LIBÉRATION ET DE GUÉRISON INTÉRIEURE DES FESTIVITÉS DE ST GREGORIOS ET DE LA "TOUSSAINT"

 Du 1er  au dimanche 4 Novembre 2018

au Monastère Syriaque:

 

*Jeudi 1er Novembre,

Messe du jour au Sanctuaire N-D de Miséricorde, après-midi au Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon

*Vendredi 2 Novembre: Fête de Saint Grégorios de Parumala au Monastère Syriaque (Messe à 10h30), le soir à Chartres (Messe des Africains à 18h)

*Samedi 4 Novembre: Journée mariale réservée aux confessions et Onctions des malades (Prières de délivrances et de guérison, etc...) Messe à 10h30 .

*Dimanche 4 Novembre, Pèlerinage mensuelle à la Mère de Miséricorde, Solennité et clôture des Festivités de Saint Grégorios de Parumala. Messe au Monastère à 10h30, suivie du repas fraternel (A G E des Association Diocésaine et Caritative), réception des fidèles... 

DES ENSEIGNEMENTS SONT ASSURES LORS DES MESSES ET DE LE L'OFFICE LITURGIQUE DE L'APRES-MIDI

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

 

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° du montant de votre don). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale

Recherche

Articles Récents

Liens