Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2018 3 02 /05 /mai /2018 11:16

Le mois de mai est consacré à une dévotion particulière envers la Vierge Marie,

selon une tradition de l'Eglise d’Occident, on l’appelle le « mois de Marie », et il se termine, le 31, par la fête de la Visitation de Marie à Elisabeth.

L'Eglise Syrienne Orthodoxe au Moyen Orient a son "Mois de Marie" en Février. Pourquoi ?

-Parce que comme ici le mois de Mai, Février y symbolise le renouveau, les espérances que nous apportent les forces vives qui, endormies jusqu'alors pendant la période hivernale, bourgeonnent, fleurissent et s'épanouissent au printemps...

Quand on prie Marie, on s'adresse à elle afin qu'elle porte nos prières à Dieu.

Ainsi lit-on parfois dans les églises de France: "Ad Deum per Mariam", ce qui signifie "A Dieu par Marie".

Marie est le modèle de la sainteté, c'est à dire le modèle dans notre relation à Jésus et donc à Dieu, et notre modèle pour vivre selon les plans de Dieu. 


Rien d'extraordinaire dans sa vie, tout paraît normal...

Mais non pourtant ! L'ordinaire devient extraordinaire.

Sa vie simple est un lieu de contemplation du Dieu avec nous.

Marie devient un pont, un canal entre Dieu et les hommes.Par Marie et le Feu du Saint Esprit, le Père nous donne Son Fils, le Verbe qui prend d'elle notre chair; par elle, "Notre-Dame de Cana", nous allons à Jésus "L'image du Père Céleste" qui transforme, par la grâce du Saint Esprit, la pauvre eau de nos vies en un vin capiteux qui réjouis aussi bien le "Maitre des Noces" que les invités au "Festin des Noces de l'Agneau"...Elle prie avec nous et pour nous.

La vie de Marie est simple, mais difficile aussi : Marie connaît la douleur,la souffrance... Elle marche auprès de nous sur les chemins qu'emprunte la Sainte Eglise (Dont elle est le modèle) et nous ouvre le chemin...

Elle connaît la vie et ses moments difficiles ; elle peut donc comprendre nos épreuves et nous donner la force de nous tenir debout, d'être fidèles, de poursuivre le chemin.

Marie, personne n'a peur de l'approcher, elle est si accessible à tous les humains.

Son amour est comme une tour de garde. Elle nous avertit, elle vient au devant des dangers.

Elle est "la première en chemin et son amour nous entraîne", comme l'exprime un très beau cantique contemporain.

Elle est donc "la première en chemin" .

C'est par Marie que nous allons et que nous revenons à une coutume très répandue est de faire un pèlerinage lors du mois de mai dans un sanctuaire de la Vierge .

Un bon moment pour repartir d'un bon pied dans la vie spirituelle en se tournant vers Notre-Dame.


Le chant ci-dessous , un peu déssuet, est traditionnellement entonné en mai.

"C'est le mois de Marie, C'est le mois le plus beau ! À la Vierge chérie, Disons un chant nouveau…."

RÉVEILLONS-NOUS POUR MIEUX « RÉVEILLER LES ENFANTS MORTS DANS LE SEIN DE L’ÉGLISE »

 

Ô Rose parfumée, vermeille et pudique


qui,"pleine de grâces", avez toujours été épanouie et ornée de couleurs plus riches et belles que celles de l’arc-en-ciel,

ô Rose bénie entre toutes les fleurs qui embaument le jardin mystique de l’Eglise,

ô Rose, délice et ornement de la cour céleste,
force et secours des faibles mortels qui sont
attirés par l’odeur de votre piété à vous aimer 
et à vous invoquer comme leur protectrice spéciale dans tous leurs besoins, fortifiez, je vous en supplie,

la vertu chancelante de mon cœur languissant 
par vos parfums, par la douce vivacité 
de vos couleurs et par l’abondante rosée
des grâces dont vous êtes remplie, afin qu’animé par le désir de bénéficier 
de vos mérites, je m’efforce d’imiter vos vertus.

O Rose mystique, ô Mère et Vierge d’une chaste et incomparable fécondité, inspirez-moi 
un ardent amour pour la pureté de cœur, pour la mortification de mes passions,
pour la garde de mes sens intérieurs 
et extérieurs, afin que je puisse 
vous ressembler et vous plaire.

Donnez-moi des mœurs pures 
et une volonté forte pour remplir mes devoirs envers Dieu, envers le prochain et envers moi-même.

Que, par votre toute-puissante intercession,
je plaise aux regards purs de Dieu et que j’en sois béni.

J’obtiendrai infailliblement cette grâce si vous m’attirez fortement par la suave odeur de vos vertus et si vous m’animez par l’efficacité 
de votre puissant secours.

O Vierge et Mère, candide et vermeille
Rose de Dieu, priez pour moi qui ai recours à vous.

Amin !


--------------------------------
O perfumado rosa, corado e modesto


que, cheios de graça, sempre floresceram e adornaram com cores mais ricas e mais bonitas que as do arco-íris,

Ó bendita Rosa entre todas as flores que embelezam o jardim místico da Igreja,

O Rose, prazer e ornamento da corte celestial,
força e ajuda dos mortais fracos que são
atraído pelo cheiro da sua piedade para amar você
e invocá-lo como sua protetora especial em todas as suas necessidades, fortalecer, eu te imploro,

a virtude vacilante do meu coração lânguido
pelos seus perfumes, pela doce vivacidade
de suas cores e o orvalho abundante
graças de que você está preenchido, de modo que animado pelo desejo de beneficiar
de seus méritos, eu me esforço para imitar suas virtudes.

Ó Rosa mística, ó mãe e virgem de uma fecunda e casta e incomparável, me inspira
um ardente amor pela pureza de coração, pela mortificação de minhas paixões,
para o cuidado dos meus sentidos internos
e fora, para que eu possa
olhe e sinta como você

Dá-me pura moral
e uma forte vontade de cumprir meus deveres para com Deus, com meu próximo e comigo mesmo.

Que por sua intercessão todo-poderosa,
Eu agrada o olhar puro de Deus e seja abençoado.

Eu inevitavelmente obterei esta graça se você me atrair fortemente pelo doce odor de suas virtudes e se você me animar pela eficácia
da sua ajuda poderosa.

Ó virgem e mãe, sincero e vermelhão
Rosa de Deus, rogai por mim que te recorre.

Amin!


-----------------------------------
O perfumed rose, ruddy and modest,


who, full of grace, have always been blooming and adorned with colors richer and more beautiful than those of the rainbow,

O blessed Rose among all the flowers that embellish the mystical garden of the Church,

O Rose, delight and ornament of the heavenly court,
strength and help of the weak mortals who are
attracted by the smell of your piety to love you
and to invoke you as their special protectress in all their needs, strengthen, I implore you,

the wavering virtue of my languid heart
by your perfumes, by the sweet vivacity
of your colors and the abundant dew
graces of which you are filled, so that animated by the desire to benefit
of your merits, I strive to imitate your virtues.

O mystical Rose, O Mother and Virgin of a chaste and incomparable fecundity, inspire me
an ardent love for the purity of heart, for the mortification of my passions,
for the care of my inner senses
and outside, so that I can
look and feel like you

Give me pure morals
and a strong will to fulfill my duties to God, to my neighbor and to myself.

That by your all-powerful intercession,
I please the pure gaze of God and be blessed.

I will inevitably obtain this grace if you strongly attract me by the sweet odor of your virtues and if you animate me by the effectiveness
of your powerful help.

O Virgin and Mother, candid and vermillion
Rose of God, pray for me who have recourse to you.

Amin!

 

 

Je vous salue Marie, Fille de Dieu le Père Je vous salue Marie, Mère de Dieu le Fils Je vous salue Marie, Épouse du Saint Esprit Je vous salue Marie, Temple de la Très Sainte Trinité Je vous salue Marie, Lys blanc de la Très Sainte Trinité Je vous salue Marie, Rose agréable de la Cour Céleste Je vous salue Marie, Vierge pleine de douceur et d’humilité, de qui le Roi des Cieux a voulu naître, être nourri et être éduqué Je vous salue Marie, Vierge des Vierges Je vous salue Marie, Reine des Martyrs dont l’âme a été percée par un glaive de douleur Je vous salue Marie, Reine de l’Univers, à qui toute puissance a été donnée au Ciel et sur la terre Je vous salue Marie, Reine de mon coeur, ma joie, ma vie et tout mon espoir Je vous salue Marie, Mère très aimable Je vous salue Marie, Mère admirable Je vous salue Marie, Mère du bel amour . Je vous salue, toute pure et immaculée. Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et le Fruit de vos entrailles est béni. Béni soit votre époux, Saint Joseph Béni soit votre Père, Saint Joachim Bénie soit votre mère, Sainte Anne Béni soit votre ange, Saint Gabriel Béni soit le Père qui vous a élue Béni soit le Fils qui vous a aimé Béni soit le Saint Esprit qui vous a choisie comme épouse. Que tous ceux qui vous aiment vous bénissent Ô Bienheureuse Vierge Marie, Bénissez nous tous au nom de votre très cher fils, amîn.

Saint Philippe et saint Jacques le Mineur sont des disciples de Jésus morts au Ier s. Leur fête était fixée en Occident au Ier mai mais elle a été déplacée pour célébrer saint Joseph artisan.

 

Pourquoi fêter ensemble deux saints qui ne sont ni parents ni directement liés ? Parce qu’il s’agit de la fête du transfert de leurs reliques dans la basilique romaine des 12 apôtres. Donc ce sont deux apôtres ? Non, Jacques le Mineur a longtemps été confondu avec Jacques fils d’Alphée qui lui était l’un des 12 avec l’autre Jacques dit le Majeur. On a donc au moins trois Jacques dans l’entourage de Jésus

 

Jacques le Mineur ou « le petit » est appelé le frère du Seigneur, il n’est pas apôtre au sens stricte même si, au début de l'Eglise les membres du Collège Apostolique élargi seront appelés "Apôtres" avant que l'appellation soit ensuite réservée à ceux qui furent choisis par le Christ, préférant pour les autres le terme d'évêques successeurs des apôtres. Mais quoiqu'il en soit, Philippe voit Jésus ressuscité et  sera choisi pour devenir le premier évêque de Jérusalem. Il se distinguera comme le chef de file des "judéo-chrétiens", c'est-à-dire les chrétiens qui veulent garder les préceptes de la Loi juive. Les judéo-chrétiens seront de plus en plus marginalisés quand Paul s'adresse de plus en plus au païens...

 

Il est sans doute l’auteur de l’épître de Jacques et l’on sait par l’historien Flavius Josèphe qu’il a été lapidé en 62.

 

L’apôtre Philippe était de Bethsaïde, sur la rive nord du lac de Tibériade, comme Simon-Pierre et André.  Il est l’un des premiers à suivre Jésus et à faire des disciples " Nous avons trouvé le Messie... viens et vois." (Jean 1. 45-46)

On retrouve Philippe au moment de la multiplication des pains :"Jésus dit à Philippe : Où achèterons-nous des pains pour que tous ces gens puissent manger ?" (Jean 6. 5)

Peu avant la passion, des Grecs qui veulent voir Jésus, s'adressent à lui :" Nous voulons voir Jésus." (Jean 12. 20)

Au soir de la dernière Cène, Philippe lui, veut voir Dieu :"Montre-nous le Père et cela nous suffit. - Philippe qui me voit, voit le Père." (Jean 14. 8) Philippe, le disciple qui veut voir et fait voir ...

 

BONNE FÊTE AUX PHILIPPE, PHILIPPINE, OPHELIO ET OPHELIA, OPHELIE...

 

Pour approfondir, lire les Catéchèses du Pape de Rome S S Benoît XVI :
>>> Jacques le Mineur
 
[Allemand, Anglais, Croate, Espagnol, Français, Italien, Portugais]
>>> Philippe 
[Allemand, Anglais, Croate, Espagnol, Français, Italien, Portugais]

 

 

NOS PROCHAINS RENDEZ-

VOUS AUX PIEDS DE LA MÈRE

DE MISÉRICORDE:

 

¤DIMANCHE 6 MAI, GRAND PÈLERINAGE DU MOIS DE MARIE A NOTRE-DAME DE MISÉRICORDE

Et aux Saints

du Kerala

SOYEZ TOUS PRÉSENTS !

*10h30, Messe, suivie d'un repas fraternel.
*15h , Conférence du Professeur Sadek sur l'iconographie Copte et ses origines, réception des fidèles

--------------------------

¤JEUDI 10 MAI, ASCENSION DE NOTRE-SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST 


(Anniversaire des 38 ans de Sacerdoce de Mor Philipose )

*10 h Répétition de chants 
*10h30, Prière des Rogations et Messe, suivie d'un repas fraternel.
*15h , Prière œcuménique du Chapelet marial et
réception des fidèles par les prêtres pour accompagnements spirituels,prières de délivrances, exorcismes, prières de guérison intérieure. Etc...
*Clôture du Pèlerinage de l'Ascension à 20h30 avec l'Office de Soutoro (Complies)

---------------------------

¤DIMANCHE 20 MAI, PENTECÔTE:

*10 h Répétition de chants et Office du Matin 
*10h30,Messe , suivie d'un repas fraternel.
*15h , programme habituel.

---------------------------
PARIS (Relais Paroissial Mar Thoma Sainte Geneviève):
Permanence Pastoral du Vendredi 4 à 16h au Samedi 5 de 9h à 13h.
RAMASSAGE DES FIDELES POUR LE WEEKEND EN NORMANDIE à 15h
(Inscriptions:
-Abouna Isaac (Isaac Père): 0787110603
-Mor Philipose: 0648899489

_________________________________

 

Vous serez saints pour Moi, 
car je suis saint, Moi, le Seigneur ; 
Je vous ai séparés des peuples, afin que vous soyez à Moi.

(Livre du Lévitique chap. 20 vers. 26)


"Vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs 
et une nation sainte. 
Voilà les paroles que tu diras aux enfants d'Israël"

(Livre de l'Exode Chap19, vers. )

------------

You will be holy to Me,
for I am holy, I, the Lord;
I have separated you from the peoples, that you may be mine.

(Book of Leviticus chapter 20, verse 26)

 


"You will be to me a kingdom of priests
and a holy nation.
These are the words that you will say to the children of Israel "

(Book of Exodus Chap19, vers.)

-----------------

Você será santo para mim
porque eu sou santo, eu, o Senhor;
Eu te separei dos povos, para que você seja meu.

(Livro de Levítico, capítulo 20, verso 26)

 


"Você será para mim um reino de sacerdotes
e uma nação santa.
Estas são as palavras que você dirá aos filhos de Israel "

(Livro de Êxodo, cap. 19, vers.)

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

J'irai la voir un jour

 

- 1 -
J'irai la voir un jour
Au ciel dans la patrie
Oui, j'irai voir Marie
Ma joie et mon amour.
[Au ciel, au ciel, au ciel
J'irai la voir un jour.
] [bis]

- 2 - (Non chanté ici)
J'irai la voir un jour
O cri plein d'espérance
Qui calme ma souffrance
Et charme ce séjour.
[Au ciel, au ciel, au ciel
J'irai la voir un jour.
] [bis]

- 3 - (Non chanté ici)
J'irai la voir un jour
J'irai m'unir aux anges
Pour dire ses louanges
Et pour former sa cour.
[Au ciel, au ciel, au ciel
J'irai la voir un jour.
] [bis]

 - 4 - (Non chanté ici)
J'irai la voir un jour
J'irai près de son trône
Recevoir la couronne
Que m'offre un Dieu d'amour.
[Au ciel, au ciel, au ciel
J'irai la voir un jour.
] [bis]

- 5 -
J'irai la voir un jour
Cette Vierge si belle
Bientôt j'irai près d'elle
Lui dire mon amour.
[Au ciel, au ciel, au ciel
J'irai la voir un jour.
] [bis]

- 6 - (Non chanté ici)
J'irai la voir un jour
J'irai loin de la terre
Et sur son coeur de mère
Reposer sans retour.
[Au ciel, au ciel, au ciel
J'irai la voir un jour.
] [bis]

 

 VIE DE SAINT JÉRÉMIE:


Sanctifié et élu par Dieu avant même sa naissance (Jr. 1:5), le Saint Prophète Jérémie vit le jour au sein d'une famille sacerdotale d'Anatot, dans le pays de Benjamin, vers 650 avant J.C.. Dès son jeune âge, il fut appelé par Dieu au ministère prophétique. Comme il hésitait et alléguait sa jeunesse et son inexpérience, le Seigneur lui toucha la bouche et lui dit : « Voici que j'ai placé mes paroles en ta bouche » (1:10). Il l'établit comme guetteur, afin d'annoncer au peuple de Juda, endurci dans l'idolâtrie, la menace imminente de l'invasion assyrienne venue du nord. Comme la bouche de Dieu, avec une fermeté et une audace qui ne se démentiront pas tout au long de son ministère, Jérémie reprocha au roi, aux princes, aux prêtres et aux faux-prophètes leur apostasie et leurs recours aux idoles des nations étrangères. Il compare le peuple de Dieu à une épouse infidèle qui a oublié l'amour du temps de ses fiançailles, lorsquelle marchait au désert derrière le Seigneur (2:1 sv.). Puisqu'elle refuse de se repentir, elle sera répudiée et livrée, telle une prostituée, aux Assyriens qui la couvriront de honte. Rempli pourtant de compassion à l'égard de son peuple, le Prophète ressent à l'avance, en sa propre personne, les douleurs à venir, et il s'écrie : « Mes entrailles, mes entrailles ! Que je souffre... Mon cur s'agite en moi, je ne peux me taire ! » (4:19).

En effet, Jérémie n'est pas seulement le messager chargé d'annoncer les décrets divins, mais, préfigurant la mission de Notre Seigneur, il assume en lui-même le sort de son peuple et souffre pour son salut. Sans se lasser, pendant des années, il transmettra les oracles divins, soit par des paroles empreintes d'un lyrisme majestueux, soit par des actions symboliques commandées par Dieu, soit encore par sa propre vie et ses souffrances, annonciatrices de la Passion rédemptrice de Jésus-Christ.

Une fois, Dieu lui montra en vision une marmite bouillante, l'ouverture tournée vers le Nord, en lui disant que c'est du Nord qu'allait déborder le malheur. Une autre fois, Il l'envoya chez un potier qui travaillait au tour et qui, lorsqu'il manquait un vase, le défaisait et remodelait un autre avec l'argile. « Comme l'argile dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans Ma main, maison d'Israël » dit le Seigneur. Un Prophète doit être un signe, c'est pourquoi Dieu lui interdit de prendre femme et d'avoir une progéniture dans ce pays voué à l'épée et à la famine. Il lui défendit également d'entrer dans une maison où l'on festoie, car Il allait faire taire les chants d'allégresse et les consolations (16). Il allait retirer Sa grâce et rejeter son peuple dans un pays lointain. Toute la vie du Prophète sera donc vouée à dénoncer les vains espoirs forgés par le peuple sous l'influence des faux-prophètes et à annoncer la catastrophe, mais il prêchera aussi que, de loin, s'annonce la réconciliation messianique de Dieu avec Son peuple renouvelé.

Dès les premières années de sa mission Jérémie se heurta au mépris et aux moqueries de ces concitoyens, c'est pourquoi il compare le peuple obstiné à une vigne vendangée et désormais inutile. Alors Dieu lui apparut et l'exhorta à tenter encore une fois de trouver ne serait-ce qu'une grappe sur un sarment, c'est-à-dire une âme disposée à la conversion (6). Mais cette tentative se heurta de nouveau à un échec. Le Prophète est semblable à un forgeron qui aurait éprouvé le métal par le feu de la parole divine, et qui doit finalement constater que la rouille ne s'en détache pas et qu'il le faut mettre au rebut (6:27).

En 612, la chute de Ninive et la décomposition de l'empire assyrien semblèrent annoncer la libération des peuples soumis à sa domination. Trois ans plus tard, les armées du pharaon Nékao (609-595) tentèrent de traverser la Palestine pour aller combattre les Mèdes et les Perses. Craignant des conséquences néfastes pour son royaume, le roi Josias (640-609) s'efforça de leur barrer le passage, mais il mourut dans la bataille de Mégiddo, laissant le royaume de Juda soumis à l'Egypte. Peu de temps après sa victoire, le pharaon fut lamentablement vaincu par Nabuchodonosor, à Karkémish sur l'Euphrate (605), et la Palestine tomba cette fois sous le joug babylonien. Cette nouvelle situation semblait ruiner les espoirs de restauration religieuse et morale suscités par la réforme entreprise par le roi Josias après la découverte du Livre de la Loi (cf. IV Rois 22-23). Dès la mort du souverain, le peuple retomba dans l'injustice et la perversion des moeurs, il retourna aux cultes païens de Baal et Moloch, en leur ajoutant, de surcroît, d'autres divinités et cultes babyloniens. On ne se contentait plus que d'une pratique extérieure de la Loi, mêlée de superstitions et d'une quantité de pratiques magiques. Devant cette situation critique, Jérémie, après douze ans de silence, reprit la parole en public, dans le parvis du Temple, le jour de la fête de l'intronisation du roi, pour s'élever contre la confiance insensée que le peuple avait pour le Temple devenu "caverne de brigands", et il annonça sa prochaine destruction par la colère de Dieu si les Juifs refusaient de se repentir (7, 11:14). Dans un commun élan de rage, les prêtres, les faux-prophètes et le peuple s'emparèrent du Prophète et le conduisirent devant le roi, afin qu'il soit puni de mort pour avoir blasphémé contre le Temple (33:7). Il fut relâché, mais il allait désormais être poursuivi par la haine tenace des prêtres et des faux prophètes.

Ne trouvant autour de lui que mensonges et duperies, découragé, Jérémie souhaitait se retirer dans une cabane au désert, loin de ce peuple adultère qui allait de crime en crime et refusait de se convertir (9:1). Mais, confirmé par la parole de Dieu, qui était pour lui « son ravissement et l'allégresse de son cur » (15:16), il n'abandonna pas sa mission et annonça envers et contre tous, la destruction prochaine du royaume de Juda et la déportation de ses habitants. Cette prédication suscita une telle opposition que dans sa patrie même, Anatot, les prêtres et certains membres de sa famille tentèrent d'empoisonner le Prophète qui s'était offert à eux « tel un agneau confiant qu'on mène à l'abattoir » (11:19). Resté seul, maudit par ses compatriotes et privé de toute consolation, Jérémie éleva alors un cri de détresse vers Dieu, et le Seigneur lui répondit : « Ils lutteront contre toi, mais ne pourront rien contre toi, car Je suis avec toi pour te sauver et te délivrer... » (15:19). Sur l'ordre de Dieu, il alla, en présence des prêtres et des anciens du peuple, briser une cruche à la porte des Tessons, annonçant que le siège de la ville était imminent et que la vallée qui s'étendait en contre-bas serait appelée "Vallée du Carnage". Comme il répétait le même message, un jour de fête, dans le parvis du Temple, le prêtre Pashehur, chef de la police du Temple, frappa l'homme de Dieu, puis il le fit mettre au carcan. Délivré au matin, Jérémie reprit de plus belle sa prédication. On lui interdit dès lors l'accès au Temple et des espions furent envoyés partout où il prêchait, afin de surprendre ses paroles.

La victoire des Chaldéens sur l'Egypte, à Karkémish, fut pour le prophète l'occasion de souligner l'imminence du danger et de renouveler ses appels au repentir. Il dicta alors à son secrétaire Baruch (cf. 28 sept.) l'oracle du Seigneur et lenvoya lire ce rouleau manuscrit dans le Temple devant le peuple rassemblé (36). Le roi informé se fit lire le rouleau et, au fur et à mesure de la lecture, il le déchirait et le jetait au feu, puis il ordonna d'arrêter Jérémie et Baruch. Mais ceux-ci réussirent à se cacher et échappèrent ainsi aux recherches.

Après quelques années de soumission à Nabuchodonosor le roi Joaquim se révolta (599), entraînant une expédition punitive des Babyloniens qui ravagèrent les campagnes de Juda. L'année suivante, Nabuchodonosor vint lui-même faire le siège de Jérusalem. Au bout de trois mois, la ville tomba aux mains des Chaldéens et le nouveau roi, le jeune Jéchonias (Joakîn), fut exilé à Babylone avec sa mère, les notables et dix mille gens du peuple. Malgré cette catastrophe le peuple resté à Jérusalem ne se corrigea pas de ses moeurs dépravées et les faux-prophètes continuèrent à entretenir l'espoir d'un retour rapide des exilés et d'une révolte triomphante. Alors que des envoyés des peuples voisins s'étaient rendus à Jérusalem pour négocier avec le nouveau roi de Juda, Sédécias, une coalition contre les Chaldéens, Jérémie se présenta en public, chargé d'un joug et lié de cordes, disant au Nom de Dieu : « Toute nation qui ne se soumettra pas au joug du roi de Babylone, c'est par l'épée, la famine et la peste que je la visiterai... » (27:8). Quelque temps plus tard, le faux-prophète Hananya vint au Temple, il enleva le joug de dessus la nuque de Jérémie et le brisa, disant qu'après deux années les exilés reviendront et Dieu brisera le joug du roi de Babylone (28:1). Mais, sous l'inspiration de Dieu, Jérémie dénonça le mensonge d'Hananya, prédit sa mort prochaine et annonça que le joug de bois qu'il venait de briser serait remplacé par un joug de fer (28:12). Convaincu par le vrai prophète de Dieu, Sédécias refusa d'entrer dans la coalition et envoya des émissaires à Babylone pour témoigner de sa loyauté. Ceuxci étaient porteurs d'une lettre de Jérémie aux déportés, leur annonçant qu'à l'issue de leur exil, qui devait durer soixante-dix ans, Dieu allait se réconcilier avec eux et se laisserait trouver par ceux qui le chercheront de tout leur cur (29:13), et que les déportés du royaume d'Israël et du royaume de Juda reviendront vers la Terre Promise avec des cris de joie. Dieu rassemblera alors de nouveau ses brebis dispersées et conclura avec son peuple une Nouvelle Alliance, une alliance spirituelle et éternelle. « Je mettrai Ma loi au fond de leur être et Je l'inscrirai sur leur coeur. Alors Je serai leur Dieu et ils seront Mon peuple » (31:33).

A l'issue de cette période de calme, une nouvelle vague d'insurrection commença à agiter le royaume de Juda et les peuples voisins sous l'égide de l'Egypte (588). Confiant dans les promesses des Egyptiens et dans les fortifications de sa capitale, Sédécias refusa d'écouter les conseils de prudence et de soumission de Jérémie. Les événements vinrent toutefois rapidement confirmer les craintes du Prophète. Les Babyloniens arrivèrent en vue de Jérusalem, ravageant tout sur leur passage. Malgré l'aide des Egyptiens, qui permit une interruption provisoire du siège, les armées babyloniennes revinrent bientôt à l'attaque, pour un siège qui allait entraîner la ruine de Jérusalem. Pendant la trêve, alors que Jérémie sortait de la ville afin d'aller toucher une part d'héritage au pays de Benjamin, il fut arrêté et accusé de vouloir passer à l'ennemi. Frappé par les soldats et sans pouvoir se justifier, il fut jeté dans un souterrain voûté et humide, et soumis aux mauvais traitements. Le roi le fit alors convoquer en secret pour le questionner sur l'issue du siège. Au nom de Dieu, le Prophète lui dit qu'il allait être livré entre les mains du roi de Babylone. Jérémie fut alors enfermé dans la cour de garde du palais, au moment où les Chaldéens reprenaient le siège. Alors que la ville était livrée à la famine et à l'épidémie, les princes annoncèrent au roi que le prophète captif continuait de décourager le peuple en annonçant que seuls ceux qui se rendraient aux Chaldéens auraient la vie sauve. Avec l'accord de Sédécias, ils se saisirent de lui et le descendirent dans une citerne fangeuse, en le vouant à une mort certaine (1). Mais un Ethiopien servant à la cour, Ebed-Mélek, prit compassion de son sort et obtint du roi qu'il en soit tiré. Jérémie resta dans la cour de garde jusqu'à la prise de la ville.

En juillet 586, une brèche fut ouverte dans la muraille et, à la fin du mois suivant, Jérusalem la fière tomba en proie à la fureur des Chaldéens. Sédécias essaya de s'enfuir, mais il fut rattrapé par l'ennemi et conduit devant Nabuchodonosor qui fit massacrer ses fils sous ses yeux avant de l'aveugler et de l'envoyer en exil à Babylone. La ville et le Temple furent incendiés, la muraille abattue, les trésors pillés et la plus grande partie du peuple envoyée en déportation, accomplissant ainsi les prophéties de Jérémie.

Le vieux Prophète fut délivré de ses liens par les Babyloniens et emmené avec les captifs. C'est en laissant derrière lui la ville en flamme qu'il aurait prononcé, dit-on, ses sublimes Lamentations. Parvenu à Rama, il fut relâché et laissé libre d'aller où il voulait. Refusant d'aller à Babylone, il préféra se rendre à Miçpa auprès de Godolias, auquel avait été remis le gouvernement du petit peuple qui n'avait pas été déporté.

MJérémie lapidationais, après deux mois seulement, Godolias fut assassiné. Le peuple, craignant les représailles des Chaldéens, chercha alors à fuir en Egypte, malgré les avertissements de Jérémie qui recommandait de ne pas craindre le roi de Babylone et de se confier en la protection de Dieu. De nouveau, ni les officiers ni le peuple ne voulurent se soumettre à la parole de Dieu, et ils partirent pour l'Egypte. Suivant malgré lui les fuyards qui étaient parvenus à Tahpanhès, à l'est du Delta du Nil, Jérémie leur annonça la prochaine incursion de Nabuchodonosor en Egypte, où il allait servir une nouvelle fois d'instrument à la colère divine contre l'idolâtrie et l'endurcissement du coeur de Son peuple. En 568, Nabuchodonosor entra effectivement en Egypte, brisant tous les monuments du culte égyptien et répandant la mort et la ruine sur son passage. Seuls quelques rares rescapés Juifs purent retourner en Palestine.

Selon une tradition apocryphe, le Prophète Jérémie fut alors lapidé par ses compatriotes à Taphès, en Egypte, scellant par sa mort l'annonce prophétique de Celui qui devait s'offrir à la mort pour le Salut de tous les hommes (2).

1) - D'après certains Pères, cette descente de Jérémie dans la citerne préfigure la descente du Christ aux enfers.

2). D'après une tradition rapportée par le Livre des Maccabées (Il Mac. 2:48), Jérémie aurait caché la Tente du Témoignage, l'Arche d'Alliance et l'Autel des parfums dans une grotte située sur le mont Nabau, où Moïse rendit son âme à Dieu, et il déclara que ce lieu devait rester secret jusqu'au retour des exilés et jusqu'au rétablissement du culte.

 

 

Attendre :

pourquoi est-ce si difficile ?

 

Parce que l’attente est une contradiction vécue : elle est un mouvement immobile. Un mouvement : tout notre être est tendu vers ce bus qui doit venir…

Mais immobile : il n’est pourtant pas possible d’aller vers lui, sous peine de le croiser, et donc de le rater. Aussi trépigne-t-on dans cette salle qu’on dit « des pas perdus » : on va, sans avoir où aller.

J’ai toujours été sensible à l’impatience presque palpable qui flotte dans les halls de gare, les couloirs d’hôpital, l’antichambre des cabinets dentaires…

L’homme qui guette son tour dégage une énergie particulière, entre la peur de perdre sa place et le vif désir de la quitter.

Depuis quelque temps, je sens moins cette pesante atmosphère. L’homme serait-il devenu plus patient ?

Disons plutôt qu’il a un smartphone. Il joue en ligne. Il consulte ses messages. Il se distrait et s’extrait de ce qu’il subit. Hors-sol, il est moins désolé du temps qui reste.

La civilité y gagne quelque chose. Mais ce qu’on perd en tension, on le perd en attention. Quand en effet on est contraint à l’épaisseur du temps, ou bien on compte les minutes… ou bien on ouvre son regard.

Une fois reposé le magazine effeuillé par mille yeux, on s’attarde sur le visage de ces codétenus de quelques heures. On esquisse un sourire, parfois une conversation.

L’attente se fait attention. On est plus proche que jamais du souci véritable de sa vie – d’autant plus proche que, pour l’heure, on ne peut rien y faire, sinon le regarder, comme le sculpteur, avant de s’y mettre, prend le temps de contempler le bloc de marbre.

Attendre, c’est être interdit d’aller à son but. C’est le laisser venir à soi. Cette impuissance se nomme aussi hospitalité.

J’y pense, tout à coup : tendre son être au-delà de soi sans pour autant bouger, n’est-ce pas cela qu’on appelle prier ?

Martin Steffens

 

En annonçant une procédure pour la création d’une Église orthodoxe indépendante,

le pouvoir ukrainien veut signifier sa volonté de se séparer de la Russie.

 

Que l’annonce vienne du président ukrainien lors d’un voyage d’État en Turquie était un premier indice que l’affaire n’est pas strictement religieuse. Petro Poroshenko n’a d’ailleurs pas cherché à s’en cacher : le lancement d’une initiative pour la création d’une Église orthodoxe ukrainienne unifiée est une question de « géopolitique », a-t-il lancé aux parlementaires ukrainiens.

La déclaration initiale s’est faite à Istanbul le 17 avril, à la suite d’une longue rencontre entre le président ukrainien et le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomeos, l’autorité la plus importante pour la reconnaissance officielle d’une nouvelle Église orthodoxe. Coup politique pour le président ukrainien à un an de l’élection présidentielle, la question de l’autocéphalie est aussi une conséquence de la division de l’orthodoxie dans le pays.[…]

Le Patriarcat de Moscou est en perte de vitesse

Les temps changent, note le sociologue Mikhail Mishchenko : « Le nombre d’Ukrainiens se reconnaissant dans le Patriarcat de Kiev augmente de manière constante depuis 2000, représentant 29 % aujourd’hui ». Le Patriarcat de Moscou est lui en perte de vitesse depuis 2010 : 15 % des Ukrainiens s’en revendiquent.[…]

Le Patriarcat de Kiev s’était joint aux manifestants du Maidan

La reconnaissance d’une Église orthodoxe ukrainienne voudrait dire, pour le Patriarcat de Moscou, « qu’il ne serait plus dépositaire de la naissance historique de l’Église slave », note Nicolas Kazarian. Difficile à avaler pour Moscou, qui pourrait agiter le spectre d’une fragmentation de l’orthodoxie pour bloquer l’autocéphalie.

Au-delà des symboles, l’affrontement entre les deux Églises trouve aussi racine dans l’actualité récente. Les tensions entre le Patriarcat de Moscou et celui de Kiev ont ainsi atteint leur paroxysme avec la révolution de 2014 et le conflit dans l’Est du pays.

Tandis que des prêtres du Patriarcat de Kiev se sont joints aux manifestants du Maidan, le Patriarcat de Moscou a très vite été accusé d’être à la solde de la Russie et de soutenir les séparatistes. Les scandales se sont depuis succédé, contribuant à creuser le fossé entre les deux Églises et permettant au pouvoir ukrainien de présenter l’autocéphalie comme un enjeu de sécurité autant que de construction nationale.

 

La Croix

 

Déclaration de la conférence permanente des évêques orthodoxes ukrainiens hors des frontières de l’Ukraine (Patriarcat de Constantinople) au sujet de l’autocéphalie

Les six évêques de l’Église orthodoxe ukrainienne hors des frontières de l’Ukraine, qui dépendent du Patriarcat de Constantinople, ont rédigé l’appel suivant :

« Au vénérable clergé, membres de l’ordre monastique et fidèles de notre Sainte Église Orthodoxe Ukrainienne dans la diaspora.

Nous nous adressons à vous à tous après avoir été informés des événements récents en Ukraine concernant la vie de l’Église orthodoxe ukrainienne. Si vous n’avez pas encore entendu ou lu quelque chose au sujet de ces événements, qui emplissent les réseaux sociaux et les media tant en Ukraine qu’à l’étranger, nous vous informons par la présente que le président de l’Ukraine a rencontré au cours d’une audience d’une journée Sa Toute-Sainteté, le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomée Ier, le Lundi de Pâques, le 9 avril 2018. Le résultat de cette rencontre a été le début de l’examen, tant attendu, de l’autocéphalie de l’Église orthodoxe d’Ukraine par le Patriarcat. À son retour en Ukraine, le président Porochenko a commencé immédiatement le processus de ralliement des hiérarques des juridictions ukrainiennes orthodoxes en Ukraine et du parlement ukrainien. Tous les hiérarques de deux des trois juridictions [i.e. les deux groupes schismatiques, ndt] et la vaste majorité du parlement ont répondu à l’appel émotionnel du président à soutenir le processus de demande à Sa Toute-Sainteté le patriarche Bartholomée et au Saint-Synode de Constantinople d’avancer dans le processus d’octroi d’un Tomos d’autocéphalie à l’Église en Ukraine, qui a été pendant 1030 ans le territoire canonique du Patriarcat de Constantinople, depuis que notre nation a été baptisée et confirmée dans la sainte foi orthodoxe. Pas même durant les 332 ans de soumission non canonique et souvent sinueuse à un patriarcat orthodoxe étranger [le Patriarcat de Moscou, ndt] les fidèles d’Ukraine n’ont été convaincus qu’ils n’appartenaient pas à l’autorité du Patriarcat œcuménique. Cette l’histoire simple, documentée par des générations de patriarches et de synodes de Constantinople, qui n’ont jamais abandonné leurs droits et privilèges canoniques en Ukraine. Le patriarcat œcuménique, par son propre site internet et par les medias, a confirmé que le processus d’examen du statut autocéphale de l’Église d’Ukraine avait commencé et continuera jusqu’à la prochaine réunion du Saint-Synode qui sera tenue au mois de mai. Le président Porochenko, dans toutes ses apparitions publiques et ses déclarations au sujet des événements actuels, a été incroyablement enthousiaste quant à la possibilité de l’octroi à l’Église orthodoxe d’Ukraine dès même le 1030ème anniversaire, en juillet 2018, du baptême de l’Ukraine dans la foi orthodoxe par le Grand-Prince Vladimir, égal-aux-apôtres, en 988. La conférence permanente des évêques orthodoxes ukrainiens hors des frontières de l’Ukraine a écrit une lettre forte en soutien des actions entreprises par Sa Toute-Sainteté et le Saint-Synode de Constantinople concernant la possibilité d’octroyer un Tomos d’autocéphalie à l’Église d’Ukraine. Nous avons assuré Sa Toute-Sainteté des prières incessantes non seulement des hiérarques, mais aussi des millions de clercs et fidèles ukrainiens à l’intérieur et à l’extérieur de l’Ukraine, pour lui particulièrement durant ce processus.

† Georges, métropolite de l’Église orthodoxe ukrainienne du Canada
† Antoine, métropolite de l’Église orthodoxe ukrainienne des États-Unis et de la diaspora
† Jérémie, archevêque des diocèses orthodoxes ukrainiens du Brésil
† Daniel, archevêque de l’Église orthodoxe ukrainienne des États-Unis et d’Europe occidentale
† Hilarion, évêque de l’Église orthodoxe d’Ukraine du Canada
† André, évêque de l’Église orthodoxe d’Ukraine du Canada

Source via:https://orthodoxie.com/

Pourquoi je t’aime Ô Marie ! (Sainte Thérèse de Lisieux) "Oh ! je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t’aime ! Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur Et pourquoi la pensée de ta grandeur suprême Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur. Si je te contemplais dans ta sublime gloire Et surpassant l’éclat de tous les bienheureux Que je suis ton enfant je ne pourrais le croire O Marie devant toi, je baisserais les yeux !… Il faut pour qu’un enfant puisse chérir sa mère Qu’elle pleure avec lui, partage ses douleurs O ma Mère chérie, sur la rive étrangère Pour m’attirer à toi, que tu versas de pleurs !…." En méditant ta vie dans le saint Evangile J’ose te regarder et m’approcher de toi Me croire ton enfant ne m’est pas difficile Car je te vois mortelle et souffrant comme moi … Lorsqu’un ange du Ciel t’offre d’être la Mère Du Dieu qui doit régner toute l’éternité "Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ; il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n’aura pas de fin." (Lc 1, 31-33) Je te vois préférer, ô Marie, quel mystère ! L’ineffable trésor de la virginité. Je comprends que ton âme, ô Vierge Immaculée Soit plus chère au Seigneur que le divin séjour Je comprends que ton âme, Humble et Douce Vallée Peut contenir Jésus, l’Océan de l’Amour !… "Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes. " (Mt 11, 29)

Centrafrique : nouvelle attaque contre l’église Notre-Dame de Fatima

Tandis que le stage d'iconographie va rondement, Kyrilos, l'assistant de notre cher Armia Elkatcha ne perd pas son temps; il prépare les enduits à l'emplacement des deux fresques de Saint Michel Archange (Porte nord) et Saint Raphaël Archange (Porte sud ) qui orneront désormais l'entrée du Sanctuaire. 


Vous remarquerez que, petit à petit, les harpes des 24 vieillards se dotent de leurs cordes. Si les feuilles d'or ont pris place dans les oréoles et les trompettes de quelques uns des êtres célestes, elles prendront places ensuite pour les autres personnages. 


Voilà pour aujourd'hui,mes amis. 
La suite au prochain numéro. . .

---------------------------
While the iconography course goes smoothly, Kyrilos, the assistant of our dear Armia Elkatcha does not waste his time; He prepares the plasters on the site of the two frescoes of Saint Michael Archangel (North Door) and Saint Raphael Archangel (South Gate) which will now adorn the entrance to the Sanctuary.


You will notice that, little by little, the harps of the 24 old men are endowing themselves with their ropes. If the gold leaves have taken place in the ores and trumpets of some of the celestial beings, they will take places for the other characters.
So much for today, my friends.
Following the next number. . .


------------------------------------------
Enquanto o curso de iconografia transcorre suavemente, Kyrilos, o assistente de nossa querida Armia Elkatcha, não perde tempo; Ele prepara os rebocos no local dos dois afrescos de São Miguel Arcanjo (Porta Norte) e São Rafael Arcanjo (Portão Sul), que agora adornam a entrada do Santuário.


Você notará que, pouco a pouco, as harpas dos 24 velhos estão se dotando de suas cordas. Se as folhas de ouro tiverem ocorrido nos minérios e trombetas de alguns seres celestes, elas tomarão lugar para os outros personagens.
Tanto por hoje, meus amigos.
O resto da próxima edição. . .

 

Exercice du Mois de Marie

d'après Bossuet

 

 
Premier Jour

Jésus par Marie

Deux frères s'aimaient beaucoup : âgés de dix et douze ans, ils avaient été élevés si suavement, si pieusement que rien ne pouvait donner une idée de la délicatesse de leurs âmes. Le plus jeune tombe malade, et au bout de quelques jours son état devient très grave, inquiétant. Un matin surtout, de grosses larmes tombaient des yeux de la mère alors qu'elle accompagnait, à la porte de la maison, le médecin causant gravement et qui, hochant la tête, disait : « Je crains bien, madame, un dénouement fatal et prompt... ». Le frère aîné entend cette réflexion. Eperdu, il court à l'église, se prosterne devant l'autel de la Sainte Vierge et prie presque tout haut : « O ma Mère, ayez pitié, sauvez mon petit frère. Vous pouvez commander à Jésus, Lui est votre Fils, Lui est tout puissant. Je vous confie la cause de mon pauvre malade. Mère, j'ai foi en votre bonté, si vous parlez à Jésus, Il vous écoutera. » Il resta longtemps là, abîmé dans des sentiments de douleur suppliante. Soudain, il se relève, va droit au tabernacle où était l'Eucharistie et dit avec feu à Jésus : « Bon Maître, votre Mère vous parle pour moi, écoutez-la... » Et il repart à la maison. Justement le médecin en sortait venant de faire une seconde visite. La mère souriait et quand notre petit homme s'approche, il entend le docteur dire : « Eh bien, c'est fait, il est sauvé, il vient de se produire une réaction étonnante que je ne m'explique pas. Mais c'est maintenant l'affaire de quelques jours ! » L'enfant est devenu prêtre et c'est lui qui a raconté ce trait à l'auteur de ces lignes.

Résolution. – Confier l’affaire de notre salut à la Sainte Vierge.

 

Pratique du jour

Quel cœur d’homme n’est pas plus ou moins infesté d’égoïsme ? Poison subtil entre tous, cet égoïsme tend à s’infiltrer dans nos actions les meilleurs. Moi, ce qui dérive de moi ou ce qui s’y rapporte, ce qui me touche, ce qui tournera à ma considération, à mon avantage ou à mon profit, voilà, si je n’y prends point garde, ce que je ne recherche que trop fréquemment dans ma vie. Nos prières, nos bonnes œuvres, ne sont pas elles-mêmes à l’abri de ce venin redoutable. Et pourtant, né sur le Calvaire, à la grande ombre d’une Croix sanglante, le christianisme n’a pas pour base la recherche égoïste de soi-même. C’est l’oubli de soi, au contraire, qui lui sert de fondement. Avant tout, le vrai chrétien recherche Dieu et sa gloire ; il fait toujours passer les intérêts divins avant les siens.
Souvenons-nous-en aujourd’hui. Oublions-nous, travaillons pour celui dont la prodigue miséricorde nous a faits ce que nous sommes et nous a donné ce que nous avons. Plus nous nous oublierons, plus notre mère appellera sur nous les regards de son divin Fils. Plus aussi, par le fait même, nous serons inondés de grâces. Car le regard du Maître n’est pas un regard froid et mort. C’est un regard brûlant, vivificateur, chargé d’amour. Partout où il s’arrête, les bénédictions les plus précieuses abondent, et l’on y voit bientôt germer et s’épanouir, comme des fleurs célestes, les plus suaves vertus.

 

Prière

Digne temple du Saint-Esprit qui la devait féconder, votre chair virginale, ô Marie, ne fut pas plus immaculée que votre cœur. Dans ce cœur, toujours ignorant des calculs mesquins de l’égoïsme, Dieu régna seul. De même que sous le poids si lourd de la faute originelle nous sommes entraînés à nous rechercher sans cesse nous-mêmes, ainsi, sur les ailes de votre pureté incomparable, vous étiez portée à chercher Dieu. Et, comme votre divin Fils, dans votre fidélité sainte vous pouviez dire en toute vérité : « Je ne cherche pas ma gloire. Ego non quaero gloriam meam. »
Hélas ! combien nos cœurs ressemblent peu au vôtre ! Combien, malgré leur évidente misère, ne sont-ils pas exposés à se concentrer sur eux-mêmes pour ne voir qu’eux ! Venez donc vers nous, ô Vierge douce et forte. Enseignez-nous cet oubli de soi, aussi contraire à notre nature qu’il est agréable à Dieu. Comme les mères déploient une infatigable patience à former le cœur de leurs fils, de vos mains virginales modelez doucement les nôtres. Apprenez-nous cette pureté d’intention qui nous est si souvent étrangère, et en nous habituant ainsi à dépouiller de plus en plus nos pensées, nos sentiments et nos actes des scories de l’égoïsme, aidez-nous à les rendre tous les jours moins indignes de celui vers lequel ils doivent tendre et à qui de droit ils appartiennent, du Roi Jésus ! Ainsi soit-il.

 
  
Anecdotes et Résolutions extraites de « Un mois à la Sainte Vierge – Mai ou Octobre – Tiré de Bossuet » par l’Abbé A. Gonon, Chapelain du Sacré-Cœur de Paray-le-Monial, L. Cloix, Nevers & Charles Diard, Paray-le-Monial, s.d. [1907].
Pratiques du jour et Prières extraites de « La Très Sainte Vierge d’après Bossuet – Nouveau mois de Marie » par le P. Fréd. Rouvier, Tours, Maison Mame et Fils, 1900.
 

 

En marche vers une "Culture

 

 

 

de la Vie"...

 

 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Un « nœud torsadé » d'ADN pour activer ou désactiver les gènes ?
Des scientifiques de l'Institut Garvan de recherche médicale, de l'Université de New South Wales et de l'Université de Sydney en Australie ont découvert, pour la première fois, un « nœud torsadé » d'ADN, connu sous le nom d’« i-motif », dans les...
 
 
Des cerveaux de porcs hors corps maintenu artificiellement en vie pendant 36 heures
Lors d’une réunion organisée par les Instituts nationaux américains de la Santé (NIH), le neuroscientifique de l’Université de Yale, Nenad Sestan, a révélé que son équipe avait réussi, à l’occasion de recherches ayant pour objectif de produire un...
 
 
Les soins palliatifs génèrent des économies substantielles
Les soins palliatifs[1] réduisent les coûts hospitaliers et diminuent les temps de séjour à l’hôpital, c’est ce que vient de montrer une nouvelle étude publiée le 30 avril dans JAMA...
 
 
Une maladie génétique rare soignée in utero
Une injection protéinique au cours de la grossesse a permis de guérir tous les symptômes de trois enfants atteints de XLHED, une maladie génétique rare et parfois mortelle.   Le XLHED, ou Dysplasie ectodermique hypohidrotique...
 
 
PMA en Espagne : bébés garantis en 24 mois ou remboursés
La clinique de fertilité de Valence en Espagne, l’Institut IVI[1], lance un nouveau programme avec des garanties qui pourraient plaire aux Européennes : « Avec IVI Baby, vous aurez...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Procréation Médicalement Assistée - Manuel pour les jeunes
Le manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune consacré à la Procréation Médicalement Assistée veut apporter des réponses scientifique, juridique et éthique claires et précises.
 
 Faites un don à Gènéthique

pma_1a.jpg

Peut-on produire un enfant en éprouvette quand son couple est confronté à une infertilité pathologique ? Que deviennent les embryons congelés ? Comment un nouvel eugénisme est-il en train de dessiner le visage des générations naissantes à travers la sélection embryonnaire et le dépistage préimplantatoire ?

Cet ouvrage sur la Procréation Médicalement Assistée analyse avec précision les pratiques médicales, les enjeux éthiques et les textes juridiques qui régissent la procréation artificielle.

Télécharger le manuel PMA en PDF

Source et téléchargement des autres manuels à destination des jeunes : Fondation Jérôme Lejeune.

 

bioethique-1.jpg

Afin d’appeler le plus grand nombre à se former et s’informer dans le cadre de ces États généraux, le diocèse de Paris a choisi de diffuser un livret de 56 pages regroupant un ensemble de fiches (synthétiques et complètes) sur les 11 thématiques bioéthiques. À télécharger ici.

• 11 fiches synthétiques : la première page du début de chaque chapitre. Une première lecture qui se veut simple et rapide pour chaque thème, afin d’inviter ensuite le lecteur à accéder aux fiches complètes.

• 11 fiches complètes : une série de 2 ou 3 pages « Pour aller plus loin », un contenu plus détaillé pour accompagner la réflexion et le discernement personnel.

Dans son édito introduisant ce livret, Mgr Aupetit alerte : « Il semble qu’une partie de nos concitoyens, y compris des catholiques, ne prennent pas la mesure des changements de société qui peuvent nous impacter. C’est pourquoi l’Église souhaite apporter sa contribution à ce travail pour édifier un monde meilleur qui ne soit pas le « meilleur des mondes ».

 "Comprendre les enjeux de la bioéthique",
livret à télécharger

L’ensemble des fiches (synthétiques et complètes) sont accessibles dans un espace dédié.

Source : L’Église Catholique à Paris - Bioéthique.

 

______________________

 
 
Pays-Bas : le nombre d’euthanasies a augmenté de 67 % en cinq ans
4 188 euthanasies ont été réalisées aux Pays-Bas en 2012. En 2017 il y en a eu plus de 7 000. C’est une étude, publiée dans le British Medical Journal, qui annonce ces chiffres.   Steven Pleiter, « militant de l’...
 
 
Alfie Evans est décédé à l’hôpital Alder Hey samedi matin
Le petit britannique de 23 mois est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, à l’hôpital de Liverpool[1]. Ses parents espéraient le faire rentrer à la maison dès le samedi.  ...
 
 
Avortement en Belgique : pas de statistiques disponibles depuis 6 ans
Depuis 6 ans, aucun chiffre, ni d'aucune statistique n’ont été publiés concernant la pratique de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) en Belgique.   La loi de 1990 prévoyait l’évaluation de  l'application des dispositions...
 
 
Tennessee : le Sénat approuve la création d’un mémorial des victimes de l’avortement
Après la Chambre de l’Etat du Tennessee, c’est au tour du Sénat d’approuver, à vingt-trois voix pour et trois contre, la création d’un monument « en mémoire des victimes de l’avortement ».   Si le gouverneur approuve le...
Un son et lumière hors norme pour la cathédrale de Reims

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

  

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Résultat de recherche d'images pour "cierge allumé"

Não nos esqueçamos de orar pelos bispos, sacerdotes e

Cristãos fiéis detidos pelos "islamitas"

Ou terroristas de todos os tipos!

Deixe-nos rezar implacavelmente pelo

Senhor, apoie-os. Ore por sua libertação ...

_______________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Où nous trouver ? 

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):

NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

PROGRAMME GÉNÉRAL

 

DES RENDEZ-VOUS

 

LITURGIQUES DE MAI

 

2018 pour les Paroisses

 

Syro-Orthodoxes

 

francophones:

 

# MONASTERE SYRIAQUE (CHANDAI), Paroisse du Nord-Ouest:

Sanctuaire Notre-Dame de Miséricorde:


 


¤DIMANCHE 6 MAI, GRAND PÈLERINAGE DU MOIS DE MARIE A NOTRE-DAME DE MISÉRICORDE

Et aux Saints

du Kerala

SOYEZ TOUS PRÉSENTS !

*10h30, Messe, suivie d'un repas fraternel.
*15h , Conférence du Professeur Sadek sur l'iconographie Copte et ses origines, réception des fidèles

--------------------------

¤JEUDI 10 MAI, ASCENSION DE NOTRE-SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST 


(Anniversaire des 38 ans de Sacerdoce de Mor Philipose )

*10 h Répétition de chants 
*10h30, Prière des Rogations et Messe, suivie d'un repas fraternel.
*15h , Prière œcuménique du Chapelet marial et
réception des fidèles par les prêtres pour accompagnements spirituels,prières de délivrances, exorcismes, prières de guérison intérieure. Etc...
*Clôture du Pèlerinage de l'Ascension à 20h30 avec l'Office de Soutoro (Complies)

---------------------------

¤DIMANCHE 20 MAI, PENTECÔTE:

*10 h Répétition de chants et Office du Matin 
*10h30,Messe , suivie d'un repas fraternel.
*15h , programme habituel.

---------------------------
PARIS (Relais Paroissial Mar Thoma Sainte Geneviève):
Permanence Pastoral du Vendredi 4 à 16h au Samedi 5 de 9h à 13h.
RAMASSAGE DES FIDELES POUR LE WEEKEND EN NORMANDIE à 15h
(Inscriptions:
-Abouna Isaac (Isaac Père): 0787110603
-Mor Philipose: 0648899489

---------------------------
NANTES (Relais Paroissial et Groupe de Prière Saint Charbel):

¤JEUDI 24 MAI, permanence Pastorale (Réception des fidèles de 9h à 17h.
*18h, Messe

==============================
# Paroisse d'Aquitaine et Sud-Ouest (Notre-Dame de la Très Sainte Trinité):

ANGOULÊME (Jauldes), N-D de Toutes Grâces, St Ubald:

¤ DIMANCHE 13 MAI, Fête Patronale en l'honneur de Notre-Dame de Toutes Grâces et Saint Ubald.


*10h30, Messe (Chrismation de Ludovic), suivie d'un repas fraternel,réception des fidèles par les prêtres pour accompagnements spirituels,prières de délivrances, exorcismes(Imposition de la relique de St Ubald), prières de guérison intérieure. Etc...


¤ DIMANCHE 27, programme habituel.

----------------------------
PÉRIGUEUX (La Chapelle Faucher, Sanctuaire N-D de la très Ste Trinité)
¤SAMEDI 26 MAI
*10h30, Messe, suivie d'un repas fraternel,réception des fidèles

---------------------------

LOURDES (Relais paroissial Mar Gregorios de Parumala):

¤ PAS DE MESSE EN MAI
========================================

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

OUS AVONS BESOIN DE VOUS !

POUR AIDER LA MISSION EN

FRANCE ET AILLEURS, C'EST

SIMPLE...

Il faut impérativement:

*PENSER A VOUS ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

*CONFIER AU MONASTÈRE LA CÉLÉBRATION DE

VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

VOS FAMILLES,...

Tout don est déductible de votre revenu imposable

à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

  l'ordre de : Métropolie E S O F)

MERCI,

SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

Syro-Orthodoxe  Francophone Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

Adresse: 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article
Repost0

Recherche

Articles Récents

Liens