Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2018 1 15 /01 /janvier /2018 14:42

Chers amis. Aloho m'barekh.

Après une bonne journée de Pèlerinage hier au Sanctuaire Marial de Notre Dame d'Espis (Moissac près de Toulouse ) où il y avait, chose rare à cette saison, une très belle affluence puisqu'un groupe vint fort opportunément grossir nos effectifs en même temps que palier à l'absence des membres habituels de la chorale ; ainsi donc, après cette journée toute emprunte de ferveur, nous nous retrouvions ce matin à célébrer le deuxième dimanche après l'Epiphanie en l'humilité de notre paroisse d'Angoulême (Jauldes ).

Nous étions heureux de nous retrouver en ce début d'année,réunis par N-D de Toutes Grâces et St Ubald pour célébrer le Christ notre Roi et prier pour les absents.

C'était un grand jour :les quarante cinq ans de mariage de Ginette et Jean-Michel. 
Leur fille Christelle me rappelait que c'était cette année un anniversaire: 
-Il y a vingt ans en effet , je les mariais en l'église de Lussac . 
Aujourd'hui le fils de Christelle et 
Joseph Raynaud servait la Sainte Messe.

Que de bons souvenirs ces évocations font-elles ressurgir !

À l'issue de la Messe, nous disions une prière Syriaque pour les défunts de l'année passée et du début de cette année ; nous faisions surtout une mémoire priante de notre cher Père Albert-Marie qui,il y a un an,le 10 Janvier, nous quittait pour "la Maison du Père" .

*Demain lundi 15 en la fête de Notre Dame des semences,date anniversaire de son inhumation, j'offrirai la Quadisha Qurbana à 6h du matin suivie d'un Office Syriaque des défunts.

*Mardi 16 , je visiterai malades et familles sur le Limousin et la Creuse.

*Mercredi , je rentrerai au Monastère non sans visiter Marthe près de Cholet et ensuite,si elle est disponible, Mélanie Lemardelé son époux et ses chers enfants près de Saumur. Sinon, je rentrerai directement au Monastère.

À bientôt mes amis pour défendre la vie de son commencement naturel jusqu'à sa fin naturelle en participant à la prochaine "Marche pour la Vie" le Dimanche 21 Janvier 2018 !

N'oubliez pas la Retraite Spirituelle de délivrance et de guérison intérieure au Monastère du 2 février au Dimanche 4 (Anniversaire de l'ordination sacerdotale du Père Isaac (Isaac Père)!

Votre fidèlement et fraternellement dévoué dans le Christ notre Seigneur.

Aloho m'barekh !

+Mor Philipose, Jauldes ce 14.I.18

-----------------------------------
 

Caros amigos. Aloho m'barekh.

Depois de um bom dia de peregrinação ontem ao Santuário Mariano de Nossa Senhora de Espis (Moissac, perto de Toulouse), onde havia, raramente, esta temporada, uma grande afluência, uma vez que um grupo veio muito oportunamente para aumentar nossos números ao mesmo tempo isso para a ausência dos membros usuais do coro; Assim, depois deste dia todos emprestados de fervor, nos encontramos esta manhã para celebrar o segundo domingo após a Epifania com a humildade de nossa paróquia de Angoulême (Jauldes).

Ficamos felizes em nos encontrar novamente no início do ano, reunidos por N-D de All Graces e St Ubald para celebrar o Cristo nosso Rei e rezar pela ausência.

Foi um grande dia: os quarenta e cinco anos de casamento de Ginette e Jean-Michel.
Sua filha Christelle me lembrou que era este ano um aniversário:
"Vinte anos atrás, eu me casei com eles na igreja de Lussac.
Hoje, o filho de Christelle e Joseph Raynaud serviram a Santa Missa.

Que boas lembranças essas evocações trazem de volta!

No final da missa, dissemos uma oração siríaca para a morte do ano passado e início deste ano; Acima de tudo, fizemos uma lembrança de oração ao nosso querido Padre Albert-Marie, que, há um ano, no dia 10 de janeiro, nos deixava para a "Casa do Pai".

* Amanhã, segunda-feira 15, na festa de Nossa Senhora das Sementes, o aniversário de seu enterro, vou oferecer o Quadisha Qurbana às 6h, seguido de um Escritório Syriac dos Mortos.

* Terça-feira, dia 16, visitaremos pacientes e famílias em Limousin e Creuse.

* Quarta-feira, voltarei ao Mosteiro não sem visitar Marthe perto de Cholet e, se estiver disponível, Mélanie Lemardelé, seu marido e seus queridos filhos, perto de Saumur. Caso contrário, irei diretamente ao Mosteiro.

Vejo você em breve amigos para defender a vida desde o seu início natural até seu fim natural, participando da próxima "Marcha pela Vida" no domingo 21 de janeiro de 2018!

Não se esqueça do Retiro Espiritual de resgate e cura interna no Mosteiro de 2 de fevereiro a domingo 4 (Aniversário da ordenação sacerdotal do Padre Isaac (Pai Isaac)!

Você é fiel e fraternalmente dedicado em Cristo nosso Senhor.

Aloho m'barekh!

+ Mor Philipose, Jauldes este 14.I.18
-----------------------------------------
 

Dear friends. Aloho m'barekh.

After a good day of Pilgrimage yesterday to the Marian Shrine of Our Lady of Espis (Moissac near Toulouse) where there was, rare this season, a very good affluence since a group came very opportunely to increase our numbers at the same time that to the absence of the usual members of the choir; Thus, after this day all borrowed of fervor, we found ourselves this morning to celebrate the second Sunday after the Epiphany in the humility of our parish of Angoulême (Jauldes).

We were happy to meet again at the beginning of the year, gathered by N-D of All Graces and St Ubald to celebrate Christ our King and pray for the absent.

It was a great day: the forty-five years of marriage of Ginette and Jean-Michel.
Their daughter Christelle reminded me that it was this year a birthday:
"Twenty years ago, I married them in the church at Lussac.
Today the son of Christelle and Joseph Raynaud served Holy Mass.

What good memories do these evocations bring back!

At the end of the Mass, we said a Syriac prayer for the dead of last year and beginning of this year; above all, we made a prayerful memory of our dear Father Albert-Marie who, a year ago, on the 10th of January, was leaving us for "the Father's House".

* Tomorrow, Monday the 15th, on the feast of Our Lady of Seeds, the anniversary of her burial, I will offer the Quadisha Qurbana at 6am followed by a Syriac Office of the Dead.

* Tuesday the 16th, I will visit patients and families on Limousin and Creuse.

* Wednesday, I will return to the Monastery not without visiting Marthe near Cholet and then, if it is available, Mélanie Lemardelé her husband and his dear children near Saumur. Otherwise, I will go directly to the Monastery.

See you soon friends to defend life from its natural beginning to its natural end by participating in the next "March for Life" on Sunday 21st January 2018!

Do not forget the Spiritual Retreat of rescue and inner healing at the Monastery from February 2 to Sunday 4 (Anniversary of the priestly ordination of Father Isaac (Isaac Father)!

Your faithfully and fraternally devoted in Christ our Lord.

Aloho m'barekh!

+ Mor Philipose, Jauldes this 14.I.18

 

Ce 15 janvier , c'est , dans nos Eglises Syro-Orthodoxes, la fête de la Vierge Marie pour les semailles (Hido d'yoldath Aloho hal zar'he), ce sera pour moi un jour de grandes peines et d'émotions, mais aussi d'espérance...

Il y a un an, le 16, en cette belle Fête de "Notre-Dame des Semences", nous mettions en terre, telle une semence, notre bon, notre regretté Dayroyo Albert-Marie Remij qui décédé le 10 Janvier, rejoignait Celui qu'il servit toute sa vie par une régularité exemplaire aux Services Canoniaux et le service pastoral de ses frères humains malgré une santé fragile...

Oui, le 10 Janvier, le Père Albert rejoignait le Christ, Souverain et Éternel Prêtre ...Nous croyons que, du Ciel, alors qu'il est, nous n'en doutons-pas dans la Lumière du Ressuscité, il intercède pour son Monastère, pour son Eglise Métropolitaine, pour chacun de ses frères prêtres, pour nos chers fidèles, pour l'avenir devant le Trône de la Grâce Divine.

*Je célébrerai demain la Messe en la fête de la Vierge Marie pour les semailles (Hido d'yoldath Aloho hal zar'he) à 6h du matin en la Chapelle de la "Maison Notre-Dame" à Jauldes (Angoulême). Cette Messe célébrée en privé sera suivie d'un Service Syriaque pour les défunts.

*Abouna Isaac offira au Monastère la Quadisha Qurbana suivie du même Service Liturgique à 10h30.

Merci de vous unir d'intention.

 

CHRÉTIEN ORTHODOXE:
 
"JE SUIS CHRETIEN, VOILA MA GLOIRE, MON ESP2RANCE ET MON SOUTIEN..."
 
 
Fichier hébergé par Archive-Host.com
 
Ste Olga d'Alaska
+
"Un cœur de femme 
doit être tellement caché en Christ,
 qu'un homme 
devrait avoir à Le chercher Lui d'abord,
 pour la trouver."
 
Sainte Olga d'Alaska


+
 
Quand je dis que je suis chrétien orthodoxe,  je ne proclame pas que "j'ai une vie pure". Je murmure: "J'étais perdu, mais maintenant je suis trouvé et pardonné. "
 
 
Le Fils prodigue
 
Quand je dis "Je suis chrétien orthodoxe", je ne parle pas de cela avec fierté. Je confesse que je trébuche et que j'ai besoin du Christ pour être mon guide.
 
 
 
 
Quand je dis "Je suis chrétien orthodoxe",  je n'essaie pas d'être fort. Je professe que je suis faible et que j'ai besoin de Sa force pour cheminer.
 
Sainte Marie-Madeleine
 
Quand je dis "Je suis chrétien orthodoxe", je ne me vante pas de ma réussite. J'admets que j'ai échoué, et que j'ai besoin de Dieu pour mettre de l'ordre dans mon désordre.
 
Saint Pierre l'Aléoutien
 
Quand je dis "Je suis chrétien orthodoxe,  je n'ai pas la prétention d'être parfait. Mes défauts sont trop visibles, mais Dieu croit que je vaux quelque chose.
 
Saint Germain d'Alaska
 
Quand je dis "Je suis chrétien orthodoxe",  je sens toujours l'aiguillon de la douleur. J'ai ma part de chagrins, alors  je fais appel  à Son Nom.
 
Saint Séraphim de Sarov 
 
Quand je dis "Je suis chrétien orthodoxe", je ne suis pas plus saint que toi,  je suis seulement un simple pécheur qui reçoit la bonne Grâce de Dieu!
 
 
S'il vous plaît 
partagez ceci 
avec les autres chrétiens orthodoxes
 que vous connaissez.
 
 
(Version & adaptation française Claude Lopez-Ginisty
d'après un texte orthodoxe américain 
qui circule par courriel sur internet 
 

HTTP://WWW.ORTHODOXOLOGIE.BLOGSPOT.COM/)

LA COMMUNION FRÉQUENTE PRÔNÉE PAR SAINT IGNACE D'ANTIOCHE
 
Saint Ignace d'Antioche, écrivant à la fin du premier siècle, a écrit ces paroles aux Ephésiens:
 
"Par conséquent faites tout effort pour vous réunir plus fréquemment pour rendre grâce [langage biblique pour parler de l'Eucharistie] et gloire à Dieu. Car, lorsque vous vous réunissez souvent, les pouvoirs de Satan sont renversés et sa destruction est annulée par l'unanimité de votre foi. Il n'y a rien de meilleur que la paix, par laquelle toute guerre entre ceux du ciel et ceux de la terre est abolie."
 
Le fait de "rendre grâce" est communément compris par l'Église pour signifier l'office de la Sainte Communion, connu sous le nom d'Eucharistie (mot grec pour rendre grâce) et il a été célébré au moins tous les dimanches dans l'Eglise apostolique, et il continue d'être la sainte Tradition de l'Eglise Orthodoxe jusques à aujourd'hui. 
Aujourd'hui, l'office que nous appelons Divine Liturgie est l'office de la sainte Communion et il a été compilé à l'aide de base comme les instructions de Saints Apôtres [Didachè].
Dans les chapitres 9, 10 et 14 de la "Didachè des Apôtres», écrit vers 70 après Jésus-Christ, on peut lire:

 
 

Chapitre 9 Rendre grâce ( L'eucharistie)
Quant à l'eucharistie, faites ainsi vos actions de grâce. D'abord pour la coupe :  " Nous Te rendons grâce, notre Père, pour la sainte vigne de David Ton serviteur que Tu nous a fait connaître par Jésus Ton Serviteur. A Toi est la gloire pour les siècles. "  Pour la fraction du pain : " Nous Te rendons grâces, notre Père, pour la vie et la connaissance que Tu nous a révélées par Jésus Ton Serviteur." A Toi est la gloire pour les siècles.  De même que ce pain rompu fut dispersé sur les collines et fut rassemblé, et devint un, qu'ainsi soit rassemblée ton Eglise des extrémités de la terre dans Ton Royaume. Car à Toi sont la gloire et la puissance par Jésus-Christ pour les siècles. "  Que personne ne mange ni ne boive de votre eucharistie sinon ceux qui ont été baptisés au Nom du Seigneur; car à ce sujet, le Seigneur a également dit : Ne donnez pas ce qui est saint aux chiens. ( Matthieu 7:6)

 

Chapitre 10. Prière après la communion
 
 
 
Après vous être rassasiés, rendez grâces ainsi : " Nous Te rendons grâces, Père saint, pour Ton saint Nom que Tu as fait habiter dans nos cœurs comme en un tabernacle et pour la connaissance et la foi et l'immortalité que Tu nous as révélées par Jésus Ton Serviteur.  
A Toi est la gloire pour les siècles.  Toi, Maître tout puissant, Tu as créé toutes choses à cause de Ton Nom, qui as donné la nourriture et le breuvage aux hommes pour qu'ils s'en réjouissent, afin qu'ils Te rendent grâces.  
Mais à nous, Tu as daigné accorder une nourriture et un breuvage spirituels et la vie éternelle par Ton Serviteur.  Avant toutes choses nous Te rendons grâces parce que Tu es puissant; à Toi est la gloire pour les siècles.  Souviens-Toi, Seigneur, de Ton Eglise, pour la délivrer de tout mal et la rendre parfaite en Ton amour et rassemble-la des quatre vents, sanctifiée pour Ton royaume que Tu as préparé pour elle, car à Toi sont la puissance et la gloire pour les siècles.  Que la grâce arrive et que ce monde passe ! Hosanna au Dieu (Fils) de David ! Si quelqu'un est saint, qu'il vienne; s'il ne l'est pas, qu'il se repente. Maran atha.  
 
Amen. "  Mais permettez aux prophètes de faire l'Action de grâces autant qu'ils le désirent.
 
Chapitre 14. Assemblée chrétienne au Jour du Seigneur
 
Mais tous les jours du Seigneur rassemblez-vous, et rompez le pain, et rendez grâces après avoir confessé vos péchés, afin que votre sacrifice soit pur. Mais que n'approche pas avec vous qui est en conflit avec son frère, jusqu'à ce qu'ils soient réconciliés, afin que votre sacrifice ne soit pas profané. Car c'est ce qui a été dit par le Seigneur: En tous lieux et temps,  offrez-moi un sacrifice pur, car je suis un grand roi, dit le Seigneur, et mon Nom est merveilleux parmi les nations.
 
Nous avons donc ici deux anciennes sources apostoliques pour confirmer l'enseignement de la Sainte Communion régulière et méthodique. Les Saints Apôtres sont allés jusques à décrire les prières devant effectivement être utilisées dans la célébration. La Divine Liturgie, que nous célébrons chaque dimanche, est construite sur ce fondement de l'Eglise ancienne.
 
Gardant ces déclarations à l'esprit comment peut-on continuer à prétendre, en tant que chrétiens, que nous pouvons modifier ces traditions ancestrales? Comment pouvons-nous prétendre que l'Eglise était aléatoire et "unique" dans chaque ville quand la preuve démontre clairement qu'il y avait une Eglise intégrée et connectée et hiérarchique?
 
Le temps est venu pour vous d'envisager sérieusement de ce que l'Église chrétienne orthodoxe a à offrir dans votre voyage vers le salut. Le temps est venu pour vous d'être orthodoxe!
Père Athanase C. Haros
 
Version française Claude Lopez-Ginisty d'après
 
voir aussi l'excellent article sur le blog de Maxime:
 
_________________________________________

« Combien de catholiques (L'auteur parle pour les fidèles de son Eglise Romaine-catholique, mais cela peut tout aussi bien concerner des fidèles qui se disent Chrétiens Orthodoxes) qui ne savent plus ce qu'est l'Eucharistie ! J'ai quelquefois peur d'entendre la plainte   de Jésus à sainte Marguerite-Marie :

« Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, qu'il n'a rien épargné jusqu'à s'épuiser et à se consommer pour leur témoigner son Amour ; et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu'ils ont pour moi, dans ce Sacrement d'Amour. »

Mais, non, Jésus-Christ n'est pas un souvenir, l'Eucharistie n'est pas un symbole. C'est ce Corps de Jésus moulé dans le sein de la Vierge Marie, son corps, sa chair pure qui vient purifier ma chair de misère, son Cœur de feu qui vient brûler mon pauvre cœur de pierre. Le Pain Vivant !


Il y a un homme qu'on appelle le prêtre. Ah ! chers Retraitants, n'acceptez jamais qu'on vous dise que le prêtre est un homme comme les autres.

C'est le dernier outrage qu'on puisse faire au Seigneur. Le prêtre, c'est avant tout un consécrateur d'hostie, c'est un « mis à part ».

Il est fait pour consacrer le Pain, et vous allez me dire que c'est un homme comme les autres ?


Cet homme, il est là, il va vous donner le Pain qui fait les forts, le Vin qui va vous rendre capables d'être purs dans vos corps, dans vos cœurs et dans vos âmes.


Peut-être ce Pain fera-t-il de vous des saints ? des martyrs ? Je ne sais pas, mais... c'est un Pain Vivant. S'il est Vivant, il parle. Alors, s'il parle, écoutez-le.


Je vous laisse en finale, un mot qui sort de la bouche de Marie, cette femme, la plus belle de toutes, le modèle de toutes les femmes, la pleine de grâce, qui dit à ceux qui l'entourent à Cana :

 
« FAITES TOUT CE QU'IL VOUS DIRA ! »
 
Ah ! la belle leçon ! Tendez bien l'oreille.

Vous êtes cinquante, il y a cinquante cœurs auxquels le Seigneur désire parler, alors, chers Retraitants, faites bien tout ce qu'il vous dira. Amen. »

P. Armand Roustand (1902-1973)
 

Après sa rénovation,

 

la Cathédrale Sainte Marie

 

qui fut celle de Saint Julius Alvarez

 

est désormais restaurée et consacrée.

 

 

L'expérience et la sagesse de Dom Raul Salvucci dans sa lutte contre le Mal au service de l'Église.

Le livre italien « Cosa fare con questi diavoli ? (Que faire avec tous ces démons ? Éditions Saint Augustin) de Dom Raul Salvucci est un manuel sur le monde de l’occulte. Aujourd’hui, nous entendons fréquemment parler de mystères, de troubles spirituels, de maux obscurs et de manifestations maléfiques.

Dans son livre, l’auteur illustre les origines de ces phénomènes et explique les raisons qui ont conduit à leurs montées en puissance :

« Il y a donc deux mondes opposés: celui du bien et celui du mal ; deux empires, respectivement sous la domination du Christ et de Satan. D’après le langage évangélique, les êtres humains aussi se divisent en « fils de la lumière ou fils des ténèbres », selon qu’ils vivent sous l’influence de la lumière du Christ ou des ténèbres de Satan. Dans cette lutte entre la lumière, symbole de l’amour de Dieu pour l’homme, et les ténèbres, symbole de la haine de Satan pour lui, il n’y a pas de terrain neutre. Le monde entier est plongé dans la réalité de cette situation : soit on est dans la lumière, soit dans l’obscurité. (…) De la période de l’après-guerre à nos jours, en moins d’un demi-siècle, la religiosité de la communauté chrétienne a chuté comme jamais auparavant, tant dans la vision de la vie que de la pratique religieuse. (…) Par conséquent, au cours des dernières décennies, de même que l’ardeur religieuse a faiblit, le royaume de Satan s’est étendu. »

Dans l’imaginaire collectif, on croit qu’un prêtre fait le choix de devenir exorciste au début de sa vocation, selon certains critères de qualités particulières et extraordinaires. Mais comme le raconte Dom Raul Salvucci d’après son propre parcours, on devient exorciste peu à peu, à travers des expériences concrètes et des épreuves nombreuses et difficiles.

« (…) Le soir du 10 Novembre 1975, vers 21h, j’étais rentré depuis peu au presbytère, après avoir dîné dehors, et j’étais seul à la maison. La cloche sonna, je demandai qui c’était et on me répondit : « Nous sommes deux dames et nous souhaitons vous parler. » J’ai ouvert la porte et les ai attendues sur le palier ; pendant qu’elles montaient les escaliers, le visage de l’une des deux se mit  à se transformer d’une manière impressionnante ; elle commença à gesticuler et à crier. C’est ainsi que j’ai été témoin de mon premier cas de possession diabolique. J’étais impressionné et abasourdi. Aidé par l’autre dame, nous l’avons portée jusqu’à un fauteuil dans le salon. J’ai demandé quelques explications à celle qui l’accompagnait, elle s’appelait Teresa, puis j’ai commencé à l’exorciser. Mais la peur et mon manque de préparation étaient tels que l’autre, l’invisible, s’en aperçut très bien et continua à me rire au nez disant: « Le pauvre, comme il se donne du mal, il fait vraiment tout ce qu’il peut ! » Et il ajouta : « Mais à moi tu ne me fais rien. » Retrouvant un peu de courage je lui dit : « Moi je ne te fais rien, mais c’est le Christ qui, par mon ministère, t’ordonne de t’en aller. » C’est alors qu’il prononça une expression qui marqua ma vie. D’une voix froide et métallique, avec une grande assurance, il répondit : « LE CHRIST A SON RÈGNE, MOI J’AI MON RÈGNE. CHRIST COMMANDE DANS LE SIEN, MOI DANS LE MIEN. » Après deux heures, j’ai pu la libérer. Redevenue normale, la femme demanda : « Où suis-je ? Quelle heure est-il ? » Je lui ai demandé si elle se souvenait de quelque chose et elle m’a dit : « Je me souviens seulement que lorsque, en haut de l’escalier, je vous ai vu de près, vous me sembliez monstrueux. Et puis je ne me souviens de rien d’autre. »

Après cette première rencontre avec le diable, le prêtre tombera sur un autre cas de possession, et ce par une « coïncidence » peu commune, à tel point qu’il commence à se demander si le Seigneur souhaite qu’il serve en tant qu’exorciste. Ce à quoi, dans un premier temps, il tente de se soustraire.

« (…) Environ deux mois après cette rencontre, quelqu’un me téléphona pour me demander de venir  immédiatement dans un vieux quartier de la ville où j’habite : on me dit qu’il y avait là une femme possédée, qui parlait des langues inconnues et que l’on arrivait pas à contrôler, même à plusieurs. La peur me revint, je ne savais pas quoi faire. J’ai prié un peu, j’ai pris la voiture et je suis parti. J’entrais dans la maison que l’on m’avait indiquée. C’était une pauvre habitation. Quelques  personnes sont venues à ma rencontre et m’ont dit : « Il l’a quittée il y a cinq minutes en disant :  “Maintenant, je dois m’en aller parce que le prêtre arrive.” Le Seigneur a été merveilleux avec moi, comme avec le prophète Jonas. Je me suis dit tout de suite : « Si c’est lui qui s’est échappé à mon arrivée, je n’ai donc aucune raison d’avoir peur. » Puis ils me conduisirent dans la chambre. Dans le lit était couchée une femme pâle et épuisée ; nous nous sommes regardés et nous nous sommes reconnus à l’instant. C’était Teresa, celle qui accompagnait la première possédée. C’est ainsi qu’à commencé mon expérience d’exorciste. Après cela, j’ai commencé à être attaqué fréquemment et parfois de façon violente par les forces du mal, surtout la nuit. Ainsi débuta un noviciat très dur qui a dura quelques années ; je priais tout le temps pour être libéré de tout cela. »

L’auteur, après avoir relaté le moment émouvant où il prend conscience de ce que le Seigneur lui demande d’affronter, nous révèle quel est le risque que court l’exorciste et le prix à payer pour son combat contre le Mal.

« La mort importe peu : il est certain que, parmi les intentions de tout bon démon qui se respecte, il y a certainement celle de faire disparaître physiquement l’exorciste. Si, toutefois, l’exorciste n’est pas volontairement imprudent, mais travaille en union avec l’Église, alors cela ne peut pas arriver. Par contre, la souffrance est inévitable dans ce ministère. Pour bien comprendre cela, il nous faut avoir recours au principe de la physique qui dit : « À chaque action correspond une réaction de valeur égale et opposée. » Plus la présence de Satan dans une personne est forte et ancrée depuis longtemps, plus intense est la façon dont Satan répond à l’exorciste. J’ai reçu l’étrange charisme, que je donnerais volontiers à quelqu’un d’autre, d’une grande sensibilité et une grande réceptivité aux présences du mal. (…) Il y a des moments où tout mon corps, intérieurement, de la tête aux pieds, semble être un terrain de bataille des forces invisibles. Et cela concerne tous les domaines : les relations affectives, les affaires, le travail, les rapports avec les supérieurs, la conduite en voiture, les appareils qui ne fonctionnent jamais, et ainsi de suite. Satan réussit à réunir en même temps une quantité inimaginable de facteurs contributifs,c’est-à dire de causes qui jouent ensemble jusqu’à donner un sentiment de destruction totale avec une puissance qui semble insurmontable. »

À ce stade on peut se demander comment –  face à la puissance insidieuse du Mal – cet homme qui le combat en tant que prêtre et exorciste, peut se défendre et ne pas être submergé par les attaques du démon.

« La véritable défense se trouve seulement dans la prière. Il faut prier plusieurs heures par jour et ce de façon méthodique ; je dis parfois que je suis comme une personne en dialyse. Si on manque d’exactitude dans les horaires de soins, on risque le coma. Je ne peux pas me permettre de manquer ne serait-ce qu’une demi-journée le temps dédié à la prière : sinon quelque chose m’assaille et vient me détruire. S’il le faut je saute un repas, mais pas la prière ; si je voyage seul en voiture, je dois m’arrêter pour prier. (…) À présent, je vous révèle la méthode d’exorcisme qu’utilise un exorciste pour lui-même. Quand je me sens fortement assailli par Satan, je me tiens immobile en adoration devant Jésus Eucharistie, jusqu’à ce qu’il s’en aille. »

Aujourd’hui, comme le rapporte l’auteur dans son livre, beaucoup se demandent si l’Église trouve son intérêt dans la stimulation de ces débats sur le malin afin de faire revenir les croyants vers la foi et les puissances invincibles, ou bien si la présence du diable dans la société d’aujourd’hui est effectivement plus forte.

« Non, justement non, ce n’est pas l’Église ! (…) Je suis convaincu en effet que Satan fait irruption  avec une violence exceptionnelle dans le contexte de notre vie. Je crois que mon expérience, longue et assez radicale, peut être communiquée à la communauté ecclésiale afin qu’elle n’ait plus honte de passer à l’acte et d’utiliser les mesures nécessaires pour contre-attaquer contre les forces du mal. »

Pourquoi y a-t-il aujourd’hui tant de réticence, même parmi les prêtres et les fidèles, de croire en l’existence du démon et de son œuvre destructrice et obscure ?

« (…) Les fausses certitudes d’aujourd’hui sur le sujet dont je vous parle se cachent derrière trois préjugés : « Ce sont  des histoires du Moyen Age », « Mais quelles sont ces blagues ? »,  « Je n’ai jamais cru à ces choses-là. » Dans ce livre, l’exposition est claire, documentée et minutieusement préparée. Il se peut qu’il soit en mesure de faire tomber ces trois préjugés : quelqu’un perdra peut-être la béatitude de l’ignorance vécue jusqu’à aujourd’hui à ce sujet.  Et comme ma vie est une mission d’amour, je pense qu’il est bien d’avertir le lecteur. Il pourrait bien perdre la béatitude d’une fausse assurance. »

MON ÂME MAGNIFIE LE SEIGNEUR

Dieu est sans accroissement ni diminution. Magnifier Dieu ne signifie par faire grandir Dieu, mais faire grandir son image en soi, être conformé au Christ :

« On se demande comment l’âme magnifie le Seigneur. En effet, si le Seigneur ne peut recevoir ni accroissement ni diminution et s’il est ce qu’il est, dans quelle mesure Marie peut-elle dire maintenant : Mon âme magnifie le Seigneur ? Si je considère que le Seigneur notre Sauveur est "l’image du Dieu invisible" (Col 1,15) et si je vois que mon âme est faite à "l’image du Créateur" (Gn 1,27), pour être l’image de l’image – mon âme en effet n’est pas expressément l’image de Dieu mais elle a été créée à la ressemblance de la première image – je comprendrais alors ceci :

à la manière de ceux dont le métier est de peindre des images et d’utiliser leur art à reproduire un modèle unique, par exemple le visage d’un roi, chacun de nous transforme son image à l’image du Christ et trace de lui une image plus ou moins grande, tantôt délavée ou ternie, tantôt claire et lumineuse, répondant à l’original.

Lors donc que j’aurai fait grandir l’image de l’image, c’est à dire mon âme, et que je l’aurai magnifiée par mes œuvres, mes pensées et mes paroles, alors l’image de Dieu aura grandi et le Seigneur lui-même dont notre âme est l’image, sera magnifié. » (1)

 

Dans un fragment grec on lit à ce propos, une observation qui mérite d’être signalée.

« Pour quelques-un "esprit" et "âme" signifient la même chose » (2).

Il n’en est pas ainsi pour Origène: l’esprit, pneuma, est l’élément divin, c’est le pédagogue de l’âme; l’âme (psychè) est le siège du libre arbitre, le pouvoir de choisir. Si l’âme se conforme à la conduite de l’esprit, elle devient toute spirituelle. Si elle se tourne vers la chair, elle devient charnelle.

 

La Vierge en rendant grande l’image divine en elle-même, sous la poussée de l’Esprit, devient avec son cantique un signe et un modèle de la configuration progressive au Christ.

 

Comme Marie, chaque chrétien est donc appelé avec les oeuvres, avec la pensée, avec la parole à se transformer de plus en plus en l’image de Dieu qui est le Christ « alors l’image de Dieu aura grandi et le Seigneur lui-même dont notre âme est l’image, sera magnifié » (homélie VIII, 2).

 

Origène conclut : l’âme de Marie glorifie d’abord le Seigneur, puis son esprit exulte en Dieu. Intéressante est la réflexion d’Origène sur la spiritualité chrétienne déduite de Lc 1,46-47: si on ne grandit pas dans la transformation en Christ on ne peut pas exulter (homélie VIII, 4).

 (Lc 1,46), Origène († 253) 


(1) Origène, Hom VIII,2 sur Luc, dans sources chrétiennes 87, Paris Cerf 1961, p. 165

(2) Origène, Fragment 26 sur Lc 1,48 H. CROUZEL, Origène, Homélies sur l’Evangile de saint Luc: sources chrétiennes 87, Paris Cerf 1961, p. 483

 

Source : http://www.mariedenazareth.com/

Foi et disponibilité de Marie


Origène (†253) décrit la foi et la disponibilité de Marie en s'appuyant sur la finale du récit de l'Annonciation.

« Marie avec toute sa générosité dit à l'ange : "Voici la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole" (Lc 1, 38).

L'ange, ayant reçu la profession de foi de la Vierge, la quitta.

Elle "partit chez sa cousine montant en toute hâte dans la région des montagnes" (Lc 1, 39), forcée par l'Esprit qui était venu sur elle avec la puissance du Très- Haut.

Puisque l'ange lui avait dit : "Voici que ta cousine a conçu", elle partit se réjouir avec elle puisqu'elle aussi avait conçu contre toute attente.

C'est pourquoi, comme si elle était convaincue de ce qu'elle avait appris au sujet d'Élisabeth, elle dit : Voici la servante du Seigneur. »

(Origène Fragment 16 sur Homélie Luc 7,2)

 

« Voici, dit-elle, la servante du Seigneur, c'est comme si elle disait : Je suis une tablette pour écrire, que l'écrivain écrive ce qu'il veut ; qu'il fasse ce qu'il veut, le Seigneur de l'univers »

(Origène Fragment 17 sur Homélie Luc 7,4)[1]

 

Dans le Fragment 16, Origène relit les paroles de Marie comme signe de la "générosité" de la Vierge, ou comme "profession de foi", sa conviction après avoir entendu tout ce qu'est été arrivé à Elisabeth.

Le Fragment 17, qui se trouve ad litteram chez Eusèbe, Athanase et Antipatros de Bostra, paraphrase élégamment la réponse de Marie.

(Source: H. CROUZEL, Origène, Homélies sur l'Evangile de saint Luc: sources chrétiennes 87, Paris Cerf 1961, p. 477, via  http://www.mariedenazareth.com/)

 

Fé e disponibilidade de Maria


Origen († 253) descreve a fé e a disponibilidade de Maria com base no final da história da Anunciação.

"Maria, com toda a sua generosidade, disse ao anjo:" Eis o servo do Senhor, que seja feito comigo segundo a tua palavra "(Lc 1, 38).

O anjo, tendo recebido a profissão de fé da Virgem, a deixou.

Ela "foi até a casa de seu primo, subindo rapidamente para a região das montanhas" (Lc 1, 39), forçado pelo Espírito que tinha vindo sobre ela com o poder do Altíssimo.

Como o anjo tinha dito a ela: "Aqui está o seu primo concebido", ela deixou de se alegrar com ela, uma vez que ela também havia concebido contra todas as probabilidades.

Portanto, como se estivesse convencida do que tinha aprendido sobre Elizabeth, ela disse: "Aqui está o servo do Senhor. "

(Origen Fragment 16 on Homily Luke 7,2)

 

"Eis que", disse ela, "o servo do Senhor, é como se ela estivesse falando, eu sou um comprimido para escrever, que o escritor escreve o que ele quer; Deixe-o fazer o que quiser, o Senhor do universo ".

(Origen Fragment 17 on Homily Luke 7,4) [1]

 

No fragmento 16, Orígenes lê as palavras de Maria como um sinal da "generosidade" da Virgem, ou como uma "profissão de fé", sua convicção depois de ouvir tudo o que aconteceu com Elizabeth.

O fragmento 17, que é ad litteram em Eusébio, Atanásio e Antipatros de Bostra, parafraseia elegantemente a resposta de Maria.

 

Faith and availability of Mary


Origen († 253) describes Mary's faith and availability based on the finale of the story of the Annunciation.

"Mary with all her generosity said to the angel," Behold the servant of the Lord, let it be done to me according to your word "(Lk 1:38).

The angel, having received the profession of faith of the Virgin, left her.

She "went to her cousin's house, hastily ascending to the region of the mountains" (Lk 1:39), forced by the Spirit who had come upon her with the power of the Most High.

Since the angel had said to her, "Here is your cousin conceived," she left to rejoice with her since she too had conceived against all odds.

Therefore, as if she were convinced of what she had learned about Elizabeth, she said, "Here is the servant of the Lord. "

(Origen Fragment 16 on Homily Luke 7,2)

 

"Behold," said she, "the handmaid of the Lord, it is as if she said: I am a tablet to write, that the writer writes what he wills; let him do what he wants, the Lord of the universe. "

(Origen Fragment 17 on Homily Luke 7,4) [1]

 

In Fragment 16, Origen reads Mary's words as a sign of the "generosity" of the Virgin, or as a "profession of faith", her conviction after hearing all that has happened to Elizabeth.

Fragment 17, which is ad litteram in Eusebius, Athanasius and Antipatros de Bostra, elegantly paraphrases Mary's response.

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

Alors qu’au Liban, malgré les nombreuses guerres qui l’ont déchiré et les différentes occupations étrangères qu’il a subit, la coexistence s’est accommodée d’une relative démocratie et d’une liberté qui n’existe dans aucun autre pays arabe. La diversité et la tolérance inter religieuses n’y sont pas factices, elles sont existentielles. Sans ses chrétiens, sans ses musulmans, sans ses dix-huit communautés religieuses, le Liban ne serait tout simplement pas le Liban. La chorale des orphelines de la Fondation de l’Imam Moussa al-Sadr venue chanter Noel à l’église Saint-Elie de Beyrouth en est la parfaite illustration. Ce spectacle, a priori anodin, peut représenter un exemple à suivre pour les autres pays, notamment en Europe, où malgré les vaines tentatives de formatage artificiel des esprits, les uns et les autres vivent dans une méfiance réciproque sans cesse grandissante. Abolir les fêtes religieuses, comme certains rêvent de le faire, en France ou ailleurs, est une aberration. Ces fêtes, il faut les célébrer toutes, et il faut les célébrer tous ensemble. Pour que les uns et les autres apprennent les croyances et les traditions des uns et des autres. En n’oubliant jamais les règles premières de l’hospitalité : l’hôte ne demande jamais à son invité de renier qui il est, et l’invité respecte en tous points les règles et les particularités de son hôte. Claude El Khal

Les vestiges de l’unité perdue

“Au cours du deuxième millénaire, malgré le schisme du XI° siècle et l’évolution postérieure de l’Occident, de nombreux vestiges de l’unité perdue restent discernables.

Augustin –

Il faut souligner d’abord que saint Augustin d’Hippone n’était pas un hérétique, et que, malgré les éléments erronés ou trop personnels de sa pensée, ses écrits transmettaient en même temps l’enseignement traditionnel de l’Église, exprimé avec un génie hors de pair. L’Occident a hérité également de cet aspect de l’oeuvre d’Augustin, et a su parfois, dans une mesure variable selon les auteurs, le dissocier des éléments plus discutables. C’est ainsi que les auteurs spirituels des XI° et XII° siècles appartiennent encore à l’univers des Pères de l’Église et restent proches de la tradition orthodoxe, telle qu’elle était vécue en Occident avant le schisme. On peut d’ailleurs en dire autant de presque toutes les productions – architecturales, plastiques ou littéraires – de l’époque romane. Les auteurs cisterciens qui gravitent autour de Bernard de Clairvaux découvrent même des éléments de la doctrine de Grégoire de Nysse et de Maxime le Confesseur, qu’ils conjuguent avec un héritage augustinien, moins consonant à la tradition grecque.

Thomas

“Au XIII° siècle, un Thomas d’Aquin, le plus éminent représentant de la scolastique, et défenseur des thèses catholiques contre les Grecs, se voulait cependant disciple des saints Pères beaucoup plus que d’Aristote; une réelle connaissance de Denys l’Aréopagite, de Grégoire de Nysse et d’autres textes patristiques grecs lui a permis de nuancer, sur des points importants, l’augustinisme trop exclusif de ses prédécesseurs, même s’il en reste fortement tributaire à d’autres égards.

Pères du désert

“Le caractère trop scolaire et abstrait pris par la théologie dogmatique dans les universités occidentales à partir du XIII° siècle, la rendit souvent suspecte aux yeux des hommes spirituels, et produisit une dissociation entre “théologie” et “spiritualité”. Ce divorce eut le résultat bénéfique de maintenir davantage la vie spirituelle dans le sillage de la tradition des dix premiers siècles, ce qui ne veut pas dire, évidemment, qu’elle soit restée intégralement “orthodoxe”. L’expérience de la prière et de la vie spirituelle a ainsi, en Occident, comme secrété sa propre théologie, et elle l’a fait en s’inspirant largement des Pères de l’Église. Les Vies des Pères du désert, saint Cassien, saint Jean Climaque, saint Dorothée de Gaza, ont compté parmi les principales sources de la doctrine ascétique, à côté de saint Augustin et de saint Grégoire le Grand. Les Cappadociens, connus d’abord à travers Scot Érigène, et surtout Denys l’Aréopagite, vénéré en Occident comme le premier évêque de Paris, ont été les principaux maîtres de la doctrine occidentale sur la contemplation.

L’Occident chrétien

C’est ce qui explique que saint Nicodème l’Hagiorite et saint Théophane le Reclus aient pu utiliser, en lui faisant subir quelques transpositions et modifications indispensables, un ouvrage occidental sur la vie spirituelle caractéristique de la Contre-Réforme, le Combat spirituel de Lorenzo Scupoli, qui est devenu, grâce à leurs traductions grecque et russe, un des classiques de la spiritualité orthodoxe.

“Une telle doctrine a porté ses fruits, grâce à la mystérieuse économie du Saint-Esprit, qui souffle où Il veut. Tout au long des neuf siècles qui ont suivi la séparation entre le catholicisme romain et l’orthodoxie, des hommes et des femmes innombrables ont donné en Occident d’admirables exemples d’amour de Dieu, de prière incessante, d’ascèse, d’humilité et de charité, d’obéissance évangélique, d’amour des ennemis et de pardon des offenses. Beaucoup ont scellé de leur sang leur fidélité au Christ.

“L’Occident n’a jamais cessé de s’intéresser aux Pères de l’Église et à la tradition commune des premiers siècles. Le XVI° siècle a connu un important effort d’édition, qui s’est développé au XVII°, en particulier avec l’oeuvre des Mauristes, et au XIX°, avec la gigantesque édition des deux patrologies, grecque et latine, par l’Abbé Migne; il se prolonge au XX° siècle, notamment avec les 350 volumes déjà parus de la collection “Sources Chrétiennes”

(Archimandrite Placide, “Divergences et convergences entre la Tradition orthodoxe et la Tradition occidentale”, Monastère Saint-Antoine-le-Grand, 1995, p. 18)
A côté du Clergé Monastique "Pauvre, Chaste et Obéissant pour suivre le Christ au plus près et être, à Son exemple,  tout disponible à l'Oeuvre de Dieu, existe dans nos Eglises Orthodoxes un Clergé marié qui , avec son épouse, doit manifester les Noces Éternelles du Christ et de Son Eglise.
10 choses sont à savoir lorsqu'une jeune femme veut devenir  
l’ épouse d'un prêtre

 

Le jeune clerc qui se prépare au Sacerdoce doit avoir choisi son épouse avant le Diaconat pendant qu'il est Lecteur puis Sous-diacre C'est en effet deux réelles vocations qui doivent se rencontrer sans quoi, cette union sera catastrophique tant pour le développement harmonieux du couple et de la famille que pour l'apostolat paroissial ...10 choses à savoir lorsque l’on épouse un jeune homme qui veut devenir prêtre parce qu'il en ressent l'Appel.

1. La vie d'une épouse de prêtre peut être passionnante mais peut générer des craintes

En effet, si vous voyez l’œuvre de Dieu de plus près à travers le ministère pastoral de votre époux, sachez que vous devenez aussi une cible. Dans le livre des Actes 20:28, Saint Paul prévient les anciens de 2 sources de problèmes :

-les méchants hors de l’église et

-les fauteurs de troubles dans l’église.

2. Votre relation avec Christ sera mise à l’épreuve

A l'exemple de Saint Jean de Chronstadt, vous aurez besoin d’une relation croissante et réelle avec le Christ.

Le Seigneur est Le seul à répondre à tous vos besoins, pas votre époux qui comme tout homme est imparfait.

Vous devrez donc porter des fardeaux que personne d’autre ne connaît, et dont seul le Seigneur peut se charger, d'où la très nécessaire période des fiançailles pour apprendre à connaître le jeune homme et discerner si, avec la Grâce du Saint Esprit et la confiance vous trouverez en vous assez de forces naturelles pour porter votre croix à la suite du Christ et persévérer dans la voie choisie....

3. Comptez uniquement sur « Celui qui pourvoit »

Continuez à vous dire « le Seigneur est mon berger » car il est Celui qui pourvoit à tous vos besoins. Réjouissez-vous en lui seul et trouvez votre force dans cette relation. C'est Lui qui, s'appuyant sur vos talents naturels, vous communiquera lumière et force du Saint Esprit.

4. Définissez votre rôle comme variable

Vous formerez un "couple sacerdotal". Le ministère des conjoints, en fonction de l'envoi du prêtre par son Évêque  ne sera peut-être pas rémunéré si le Diocèse est trop pauvre. De plus, vos rôles spécifiques peuvent varier d’un endroit à l’autre. Il est donc essentiel de prendre le temps dans chaque communauté paroissiale pour trouver votre place.

Si la mission du prêtre, ministre ordonné et envoyé est assez claire dans ce qui fait son essence même s'il doit s'adapter aux réalités locales, celle de l'épouse devra complètement s'ordonner à celle, ministérielle de son époux. Tous deux doivent marcher du même pas sur une même route...D'où la nécessité que se rencontrent deux vocations complémentaires...

5. Apprenez à étirer un budget

« Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement. Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? »
(Notre Seigneur en Saint Matthieu 6:25-27)

6. Soyez prête à faire face à la communauté paroissiale

Certains membres de la communauté auront de mauvaises attentes qui risqueraient de compromettre l'équilibre familial: que vous accompagniez le père curé, l'abouna (petit père) à chaque visite, que vous soyez une sorte de pasteur adjoint disponible 24/7…

Ça ne se peut pas parce que n'est pas votre vocation et que ça compromettrait le développement de la "cellule familiale" qui doit être aussi exemplaire que possible.

Affirmez-vous, affirmez votre devoir de ne jamais sacrifier votre famille, aimez-les paroissiens, mais comme la Très Sainte Vierge, vous n'êtes pas dans le rôle de "l'envoyé du Père", restez concentrée sur votre vie d'intimité avec Dieu en tant qu'épouse et mère... Soyez vous-même dans chaque communauté paroissiale où vous seriez envoyés, avec le soutien de votre mari et pour mieux le soutenir dans son Ministère pastoral.

7. Établissez certaines limites

Votre époux et vous même devez être clairs sur ce que vous allez faire ou pas. Il faut que les chrétiens sachent qu’ils ne peuvent pas attendre de l'épouse du prêtre une suppléance pastorale. Certes l'épouse pourra s'impliquer dans toutes les œuvres paroissiales, mais ce ne sera jamais au détriment de l'équilibre de sa famille et ce sera adapté à l'âge des enfants ainsi qu'aux diverses périodes de la vie... Mieux vaut surprendre la paroisse au départ en plaçant bien les limites de ce qui peut être fait ou non que de la décevoir ensuite.

8. Choisissez judicieusement vos amis

N’ayez pas peur d’avoir des amis proches dans la communauté. Mais faites-le avec prudence et sagesse. Une fois que vous vous trouvez de bons amis, ne l’annoncez pas ou ne montrez pas cette amitié ouvertement pour éviter de susciter jalousies et ressentiments. Loin de toute hypocrisie, votre relation à Dieu, par la contemplation, la prière et la réception des Saints Sacrements vous aidera à ne point être esclave des affectes et vous permettra d'être amicale avec tous les membres de la famille paroissiale. Avec le "Petit Père", l'Abouna", vous deviendrez ainsi, dans la discrétion qui caractérisa Marie, une "Petite Mère" .

9. Soyez fière d’avoir le rôle d’épouse

Si l'association paroissiale, lorsque vous arriverez avec votre sacerdotal  époux, vous demande quel ministère vous avez l’intention d’exercer au sein de l’église, vous pourrez dire :

« J'aurai pour "ministère" d'être son épouse et son soutien dans son ministère et l'édification de notre famille.

Je ferai tout ce qui est compatible avec notre vie familiale.

Si Le Seigneur a du travail supplémentaire pour moi dans le futur lorsque les enfants seront élevés, ce sera génial. Mais "à chaque jour suffit sa peine" et , en ce moment, notre foyer, notre "église domestique" a la priorité. »

10. On ne sait jamais! Attendez-vous à ce que le Seigneur, par l’Évêque, vous donne des opportunités

Peut-être aurez des possibilités que la plupart des gens n’ont pas si l’Évêque, sur l'invitation de l'association paroissiale ou sans elle, respectant toujours vos devoirs familiaux (Qui, comme nous l'avons vu, sont essentiels) , vous envoie pour accompagner votre époux, un pèlerinage ou vous invite à prendre la parole pour donner un témoignage  pendant des événements.

Dans la fidélité à la Tradition Apostolique, en gardant une forte vie de prière et d’étude biblique, sanctifiée par la Grâce du Saint Esprit, le Christ Prêtre, "Porte des Brebis" vous introduira dans l'intimité du Père Céleste, vous pourrez le faire et c'’est ainsi que Dieu vous développera et vous donnera un rôle de plus en plus large en épanouissant votre vocation d'épouse de prêtre.

AU FIL DU NET...INFORMATIONS POUR RÉFLÉCHIR ET...PORTER DANS LA PRIÈRE...:

12500 CHÔMEURS EN PLUS DEPUIS JANVIER 2017

Pôle Emploi a publié, le 27 décembre 2017, celles qui seront probablement les dernières statistiques sur le chômage telles qu’on les connaît, celles de novembre 2017.

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, veut en effet changer le mode de publication afin de ne plus devoir confronter la presse et les Français au niveau des variations mensuelles. D’ailleurs, comme depuis le début de son mandat, la ministre du Travail n’a pas commenté les chiffres de Pôle Emploi.

L’année 2017 a-t-elle été une bonne année sur le front du chômage ? Allons vérifier.

La Catégorie A en baisse

Sur le front du chômage une donnée l’emporte sur toutes les autres : le nombre d’inscrits en catégorie A soit les chômeurs n’ayant aucune activité. Pour le coup 2017 a été une année assez positive avec une baisse de 0,8 % du nombre d’inscrits entre novembre 2017 et octobre 2017 et même une baisse sur l’ensemble de l’année.

En novembre 2017, selon les données publiées le 27 décembre 2017, 3,4541 millions de Français étaient inscrits à Pôle Emploi en catégorie A. Un nombre en baisse de 0,1 % par rapport à novembre 2016 et même de 0,4 % par rapport à janvier 2017. Depuis le début de l’année 2017, en effet, 130 000 personnes sont sorties de cette catégorie A de Pôle Emploi.

Moins de chômeurs en catégorie A mais plus de chômeurs en catégories A, B et C

S’il y a moins de chômeurs de catégorie A, c’est une bonne nouvelle… mais elle cache d’autres données plus inquiétantes.

La Catégorie B, celle des chômeurs ayant une activité de moins de 78 heures par mois, voit ses effectifs augmenter. Ils passent de 716 100 personnes en janvier 2017 à 755 300 personnes en novembre 2017 soit une hausse de 39 200 personnes. Par rapport à novembre 2016 cette hausse est plus contenue : « seulement » 30 200 personnes de plus.

La situation est la même pour les chômeurs de catégorie C soit celles et ceux qui ont une activité de plus de 78 heures par mois. Il y en a 1,402 million en novembre 2017 contre 1,3024 million en janvier 2017 et même 1,2842 million en novembre 2016. La hausse depuis le début de l’année est de 99 600 personnes et de 117 800 personnes en un an.

Résultat : le nombre de chômeurs en catégories A, B et C a explosé en 2017 : 125 000 de plus depuis janvier 2017 et 144 200 de plus depuis novembre 2016. En novembre 2017 5,6114 millions de Français étaient inscrits dans l’une de ces trois catégories à Pôle Emploi.

Forte baisse du nombre d’inscrits dans les catégories D et E

Cette augmentation des catégories A, B et C est légèrement compensée par la baisse des deux autres catégories de Pôle Emploi sur l’année 2017 : la catégorie D (les chômeurs inscrits, sans emploi, mais qui sont en formation) et la catégorie E (les chômeurs inscrits à Pôle Emploi mais qui ont un emploi et qui ne doivent donc pas en chercher).

D’une manière générale, ces deux catégories sont en baisse en novembre 2017 par rapport à novembre 2016 : de 70 100 personnes pour la catégorie D et de 32 600 personnes pour la catégorie E. La baisse est bien présente également si on ne prend en compte que l’année 2017 : -66 800 inscrits en catégorie D entre janvier et novembre 2017 et -32 800 inscrits en catégorie E sur la même période.

De quoi compenser un peu, au niveau du nombre global de chômeurs en France toutes catégories confondues, la hausse des catégories A, B et C qui restent les plus importantes.

On compte, en France, en novembre 2017, 6,287 millions d’inscrits à Pôle Emploi toutes catégories confondues. Un nombre en hausse depuis janvier 2017 (+45 000 personnes) ainsi que depuis novembre 2016 (+58 300 personnes).

Les catégories D et E ayant baissé sur les mêmes périodes, tous ces nouveaux inscrits se sont rajoutés aux catégories A, B et C.

_____________________________________

Euthanasie et au suicide assisté, un nouveau projet de Loi,

CA VA DURER LONGTEMPS ENCORE ?

On me signale l'examen le 1er février d'une proposition de loi sur l'euthanasie, déposée par la France Insoumise. Le 1er février est en effet une journée réservée aux propositions du groupe FI. Il s'agit de la proposition de loi 

relative à l’euthanasie et au suicide assisté, pour une fin de vie digne

présentée par les députés Caroline FIAT, Alexis CORBIÈRE et Danièle OBONO.

A l'heure où le député LREM Jean-Louis Touraine s'apprête à publier une tribune militante pour inclure l'euthanasie dans le projet de loi sur la bioéthique, cette affaire est certainement un ballon d'essai du gouvernement pour évaluer les forces en présence et la capacité de réaction du mouvement pro-vie, voire pour faire passer cette mesure criminelle et l'évacuer du projet de loi sur la bioéthique.

Michel Janva

source

INVITATIONS:

Veuillez trouvez ci-joint le programme des événements du Centre spirituel et culturel orthodoxe russe (1, quai Branly, 75007, Paris) pour Janvier 2018.

Inscription - ambrusbranly@mail.ru

______________________

 
Flash info :
 
Découvrez dès aujourd'hui le Manuel bioéthique sur la Procréation médicalement assistée
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Une plateforme d’évaluation et d’analyse des objets connectés en santé à l'hôpital Bichat
L’AP-HP[1] a annoncé ce 10 janvier ouvrir à l’hôpital Bichat...
 
 
Chine : Le marché noir de la GPA en pleine expansion
En Chine, les couples en désir d'enfant sont de plus en plus nombreux à dépenser entre 45 000 et 126 000 euros sur le marché noir pour obtenir un enfant par gestation pour autrui. Le prix varie en fonction du sexe du bébé, des complications de la...
 
 
« Le métabolisme peut mimer la mort »
Un détenu espagnol s’est réveillé à la morgue plusieurs heures après son décès, déclaré par deux médecins consécutifs.   Ce n’est « pas la première fois » que les médias rapportent de telles histoires. Selon Christophe...
 
 
Avortement : extension des textes de loi aux territoires d’Outre-mer
Parmi plusieurs projets de loi « relatifs à la santé dans les Outre-mer » et présentés en Conseil des ministres vendredi, un texte « ratifie une ordonnance qui aligne certaines dispositions relatives à l’interruption volontaire de...
 
 
Canada : pour bénéficier des subventions emploi d’été, il faut reconnaître les "droits sexuels et reproductifs"
Fin décembre, le ministère fédéral de l’emploi et du développement canadien a modifié ses critères de financement du programme « Emploi Eté Canada », qui « permet aux organismes sans but lucratif, aux petites entreprises et aux employeurs du...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Procréation Médicalement Assistée - Manuel pour les jeunes
Le manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune consacré à la Procréation Médicalement Assistée veut apporter des réponses scientifique, juridique et éthique claires et précises.
 
 Faites un don à Gènéthique

Basé sur une étude de terrain, l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens apporte une analyse objective de la situation vécue par 215 millions de chrétiens dans les pays où la persécution est forte à extrême. Portes Ouvertes se tient à leurs côtés.

Extrait du rapport

Aujourd’hui, 215 millions (soit 1 chrétien sur 12) subissent un degré de persécution fort à extrême. Découvrez les tendances de la persécution contre les chrétiens.

 

Cliquez sur l'image ci-dessous :

index-persecutions-2018.jpg

 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

  

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Résultat de recherche d'images pour "cierge allumé"

Não nos esqueçamos de orar pelos bispos, sacerdotes e

Cristãos fiéis detidos pelos "islamitas"

Ou terroristas de todos os tipos!

Deixe-nos rezar implacavelmente pelo

Senhor, apoie-os. Ore por sua libertação ...

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Où nous trouver ? 

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):

NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

Une Prière de Saint Macaire d'Égypte:

« Ange saint qui veilles sur ma pauvre âme ne me quitte pas »

(On invoque Saint Macaire pour la sauvegarde du corps et de l'âme, contre les influences malveillantes)
« Ange saint, qui veilles sur ma pauvre âme et sur ma misérable vie, ne me quitte pas, moi qui suis pécheur, et ne m'abandonne pas à cause de mes souillures. 
Ne laisse pas approcher les esprits mauvais, dirige-moi en exerçant ton pouvoir sur mon corps périssable. 
Prends ma main blessée et impuissante, conduis-moi sur le chemin du salut. 
Oui, saint ange de Dieu, qui veilles sur mon âme et sur mon corps, pardonne-moi tout ce qui a pu t'offenser au cours de ma vie et toutes mes fautes d'aujourd'hui. 
Protège-moi dans la nuit qui s'approche et garde-moi des embûches et des attaques de l'Ennemi, pour que je n'offense point Dieu par un péché.
Intercède pour moi, auprès du Seigneur, afin qu'il m'affermisse dans sa crainte, et qu'il fasse de moi un serviteur digne de sa sainteté. 
Amîn. »

A Prayer of St. Macarius of Egypt:

"Holy angel who watches over my poor soul does not leave me"

(Saint Macaire is invoked for the safeguarding of the body and the soul, against malicious influences)
"Holy angel, who watch over my poor soul and my miserable life, do not leave me, I who am sinful, and do not abandon me because of my defilements.
Do not let evil spirits approach, direct me by exercising your power over my perishable body.
Take my injured and helpless hand, lead me to the path of salvation.
Yes, holy angel of God, who watch over my soul and my body, forgive me all that has offended you in my life and all my faults today.
Protect me in the approaching night and keep me from the pitfalls and attacks of the Enemy, so that I do not offend God with sin.
Intercede for me, before the Lord, that he may strengthen me in his fear, and make me a servant worthy of his holiness.
Amin. "

Uma Oração de São Macário do Egito:

"Santo anjo que vigia minha pobre alma não me deixa"

(São Macaire é invocado para a salvaguarda do corpo e da alma, contra influências maliciosas)
"Santo anjo, que cuida da minha pobre alma e da minha vida miserável, não me deixe, eu que sou pecador, e não me abandone por causa das minhas impurezas.
Não permita que espíritos malignos se aproximem, me dirigem exercitando seu poder sobre meu corpo perecível.
Pegue minha mão ferida e desamparada, leve-me ao caminho da salvação.
Sim, santo anjo de Deus, que cuida da minha alma e do meu corpo, me perdoe todos os que te ofenderam na minha vida e todas as minhas falhas hoje.
Proteja-me na noite que se aproxima e me impede das armadilhas e ataques do Inimigo, para que eu não ofenda Deus com o pecado.
Interceda por mim, diante do Senhor, para que ele me fortaleça no seu medo e faça-me um servo digno da sua santidade.
Amin. "

 

____________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

POUR AIDER LA MISSION EN

FRANCE ET AILLEURS, C'EST

SIMPLE...

Il faut impérativement:

*PENSER A VOUS ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

*CONFIER AU MONASTÈRE LA CÉLÉBRATION DE

VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

VOS FAMILLES,...

Tout don est déductible de votre revenu imposable

à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

  l'ordre de : Métropolie E S O F)

MERCI,

SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

Syro-Orthodoxe  Francophone Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

Adresse: 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________________________________________________

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale oecuménisme Société

Recherche

Articles Récents

Liens