Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 10:06
Mardi 13 OCTOBRE 2015. Eléments pour méditer, réfléchir, prier et mieux agir:

Livre de l'Ecclésiastique 31,8-11.

Heureux l'homme qui sera trouvé sans tache ; qui n'a pas couru après l'or, ni espéré dans l'argent et les trésors !
Qui est-il, pour que nous le proclamions heureux ? Car il a fait une chose merveilleuse parmi son peuple.
Quel est celui qui a été éprouvé à ce sujet et trouvé sans reproche ? Que cette épreuve lui soit un sujet de gloire ! Qui a pu violer la loi et ne l'a pas violée, faire le mal et ne l'a pas fait ?
Sa fortune sera affermie, et l'assemblée publiera ses bienfaits.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,35-40.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Ayez les reins ceints et vos lampes allumées !
Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent leur maître à son retour des noces, afin que, lorsqu'il arrivera et frappera, ils lui ouvrent aussitôt.
Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table et passera pour les servir.
Et si c'est à la deuxième ou à la troisième veille qu'il arrive et les trouve ainsi, heureux sont-ils !
Sachez-le bien, si le maître de maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il ne laisserait pas percer sa maison.
Vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme viendra. "

Pour que l’Eglise se laisse saisir par l’amour du Christ pour s’ouvrir, dans la fidélité à son Chef et Divin fondateur et la Tradition Apostolique,  aux générations nouvelles et aux cultures différentes qui sont à évangéliser, et que notre chrétienté Syro Francophone de "Chrétiens de St Thomas"  asiatique vive dans  un esprit de coresponsabilité  missionnaire (Clergé et fidèles),  pour annoncer  l’Evangile à tous ceux qui l’attendent encore ! Vous, notre Père, nous Vous en prions. R/ Kourie eleïson

Pour que l’Eglise se laisse saisir par l’amour du Christ pour s’ouvrir, dans la fidélité à son Chef et Divin fondateur et la Tradition Apostolique, aux générations nouvelles et aux cultures différentes qui sont à évangéliser, et que notre chrétienté Syro Francophone de "Chrétiens de St Thomas" asiatique vive dans un esprit de coresponsabilité missionnaire (Clergé et fidèles), pour annoncer l’Evangile à tous ceux qui l’attendent encore ! Vous, notre Père, nous Vous en prions. R/ Kourie eleïson

La première personne à avoir reconnu Jésus, c'était un enfant encore à naître! (Luc 1,41)

La première personne à avoir reconnu Jésus, c'était un enfant encore à naître! (Luc 1,41)

Par Saint Paschase Radbert

(?-v. 849), moine bénédictin 
Commentaire sur l'évangile de Matthieu, 11, 24; PL 120, 799-800 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 13) 

 

« Tenez-vous donc prêts »

 

« Veillez, car vous ne savez ni le jour ni l'heure. »

Bien que le Seigneur parle ainsi pour tous, il s'adresse à ses contemporains, comme dans beaucoup d'autres de ses discours qu'on lit dans l'Écriture.

Pourtant, ces paroles concernent tous les hommes parce que, pour chacun d'eux, le dernier jour arrivera pour lui, ainsi que la fin de ce monde, le jour où il devra quitter cette vie.

Il faut donc que chacun en sorte comme s'il devait être jugé ce jour-là.

C'est pourquoi tout homme doit veiller à ne pas se laisser égarer, mais à rester vigilant, afin que le jour du Seigneur, quand il viendra, ne le prenne pas au dépourvu.

Car celui que le dernier jour de sa vie trouvera sans préparation serait encore trouvé sans préparation au dernier jour du monde.
 

Pour que la lecture assidue des Evangiles et des Saints Pères de l'Eglise stimulent l’activité missionnaire de notre petite Eglise , tout spécialement par ceux qui ont tout quitté pour marcher à la suite du Christ ! Vous notre Père, nous Vous,en prions. R/Kourie eleïson

Pour que la lecture assidue des Evangiles et des Saints Pères de l'Eglise stimulent l’activité missionnaire de notre petite Eglise , tout spécialement par ceux qui ont tout quitté pour marcher à la suite du Christ ! Vous notre Père, nous Vous,en prions. R/Kourie eleïson

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,37-41.

Pendant que Jésus parlait, un pharisien l’invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et prit place.
Le pharisien fut étonné en voyant qu’il n’avait pas fait d’abord les ablutions précédant le repas.
Le Seigneur lui dit : « Bien sûr, vous les pharisiens, vous purifiez l’extérieur de la coupe et du plat, mais à l’intérieur de vous-mêmes vous êtes remplis de cupidité et de méchanceté.
Insensés ! Celui qui a fait l’extérieur n’a-t-il pas fait aussi l’intérieur ?
Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous.

Mardi 13 OCTOBRE 2015. Eléments pour méditer, réfléchir, prier et mieux agir:

Idéologie du genre et pouvoir financier : ce qui se cache derrière la campagne mondiale contre la famille

Les "nouveaux droits " désintègrent la famille pour créer un homme solitaire et sans racines : le parfait petit consommateur.

Source ALETEIA du 12 Octobre 2015

 

Le 30 septembre 2015, l’Angelicum, l’Université pontificale Saint Thomas d’Aquin à Rome a organisé un débat sur le thème “ Idéologie du genre : une révolution anthropologique ”, avec la participation de Filippo Savarese de la Manif Pour Tous Italie, de la psychiatre Dina Nerozzi, du père dominicain Giorgio Maria Carbone, spécialiste de bioéthique et de Federico Iadicicco, membre de l’association ProVita.

Federico Iadicicco a abordé notamment les grands intérêts financiers qui propagent ce qu’on appelle l’“indifférentisme sexuel” et, par là même, attaquent la structure familiale. Voici quelques observations de l’économiste italien :

  • De grandes multinationales tels Apple, Coca-Cola, Pepsi, Nike, Motorola, Kodak, l »Open Society Foundations (OSF) de George Soros, les fondations MacArthur, Ford, Goldman et Rockefeller, parmi les géants, soutiennent par des apports d’argent colossaux les “causes LGBT”.
  • Il est de l’intérêt de ces sociétés de désintégrer les « organismes intermédiaires », comme la famille, afin de détruire petit à petit les liens communautaires et relationnels, laissant l’être humain de plus en plus seul et sans aucune attache. Plus l’individu sera solitaire, plus il sera fragile, et cette fragilité en fera le parfait consommateur : il cherchera dans l’obsession de consommer à combler son propre vide. De plus, sans liens familiaux, sociaux et communautaires forts, il représente peu de danger, ou pas du tout, pour la gigantesque industrie qui gouverne le monde.
  • Dans cette stratégie de désintégration de l’homme, la popularisation et la généralisation du       « ventre à louer » revêtent une importance particulière car, en fin de compte, plus les gens seront nombreux à ignorer l’identité de leur propre mère et de leur propre père, plus fragiles seront les liens de paternité-maternité et de filiation.
  • Le pouvoir économique et financier impose son agenda aux pouvoirs politiques, qui deviennent alors des marionnettes entre les mains des grandes sociétés mondialisées. L’attention et le soin, par exemple, avec lesquels les entités supranationales imposent l’idéologie du genre dans les législations des pays, a de quoi surprendre. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui devrait davantage s’occuper de régler les véritables problèmes de santé qui affligent le monde, est bien plus intéressée à imposer des directives idéologiques d’éducation sexuelle pour les enfants et à implanter la théorie du genre dans les écoles pour manipuler très tôt les futures générations.
  • Tous les pays occidentaux ont déjà adopté une ou plusieurs lois anti-famille. Il y a beaucoup plus de projets visant à simplifier les divorces qu’à renforcer les mariages. Au lieu de s’appuyer sur la famille naturelle, composée d’un homme-père, d’une femme-mère et d’enfants engendrés dans l’amour, accueillis et élevés par eux, on s’acharne davantage à vider le concept naturel de mariage et à assimiler le mariage à un quelconque type d’ union romantique, même éphémère, improvisée et inconsistante.
  • Pour réduire au silence ceux qui s’opposent à l’assimilation des unions homosexuelles au mariage, ainsi qu’à l’adoption des enfants par les couples gays, on impose des lois présentées comme une « lutte contre l’homophobie »: celles-ci criminalisent essentiellement l’opinion, menaçant de prison les citoyens disposés à exercer leur droit de penser et de s’exprimer librement dans la défense du concept naturel de mariage, par exemple.
  • Les pouvoirs financiers mondiaux exercent une influence sur le monde entier, sans avoir une orientation politique exclusive. Cependant, il est notoire que la gauche occidentale se réclame systématiquement en ce début de XXIe siècle, de toute idéologie dite « progressiste » qui promeut ouvertement le laïcisme et l’individualisme. Ainsi, selon Federico Iadicicco,“l’idéologie de genre est à la gauche d’aujourd’hui ce que le marxisme fut pour la gauche d’hier ».
Pour que la Mère de Miséricorde, modèle missionnaire dans le don de soi, accompagne chaque baptisé de notre Eglise Syro-Orthodoxe-Francophone, selon son état de vie propre, à annoncer l’Evangile , d'Amour,de Justice,de Vérité et de Paix dans le milieu où il vit ! Ô notre Père, nous Vous en prions. R/Kourie eleïson

Pour que la Mère de Miséricorde, modèle missionnaire dans le don de soi, accompagne chaque baptisé de notre Eglise Syro-Orthodoxe-Francophone, selon son état de vie propre, à annoncer l’Evangile , d'Amour,de Justice,de Vérité et de Paix dans le milieu où il vit ! Ô notre Père, nous Vous en prions. R/Kourie eleïson

UN LIVRE:

La morale chrétienne n’est pas celle que vous croyez

Loin d’être un carcan, la morale qu’enseigne l’Église est un chemin de liberté. Encore faut-il en comprendre le fondement.

La morale chrétienne n’est pas une liste d’interdits ou d’impératifs catégoriques inaccessibles à la raison mais « une lumière pour l’action », explique Pascal Jacob, agrégé de philosophie, dans cet essai rigoureux et clair*. Ni rigide, ni laxiste, cette morale se veut pleinement réaliste, au plus près de la nature humaine, au point que ses exigences ne sont pas à l’usage exclusif des chrétiens, mais capables d’être reconnues et observées universellement. Avant l’énoncé de tout dogme ou de toute règle, l’Église catholique est en effet convaincue que « la vérité ne s’impose que par la force de la vérité elle-même qui pénètre l’esprit avec autant de douceur que de puissance » (affirmation de la déclaration conciliaire Dignitatis Humanae dont l’auteur est Karol Wojtyla, le futur saint Jean Paul II).

La morale chrétienne est aussi laïque

En ce sens, la morale chrétienne se veut aussi laïque, c’est-à-dire reconnaissable par tous, « au-delà de tout particularisme culturel, religieux ou communautaire ». Très concrètement, même les tenants du relativisme ou les pourfendeurs de « l’ordre moral » ne peuvent s’empêcher d’apprécier qu’on respecte la parole donnée ou qu’on ne les vole pas… Chassez la morale par la porte, elle reviendra par la fenêtre… souvent en boomerang !

Telle est, résumée de façon lapidaire, la pointe du propos de Pascal Jacob. Le sujet est particulièrement sensible puisqu’il concerne l’agir de chacun, qu’il soit ou non philosophe ou/et théologien. Il appartient au magistère de l’Église d’éclairer cet agir à l’intention de tous, savants ou non, car si l’on peut s’accorder aisément sur l’interdit du mensonge ou du vol, les choses se compliquent s’agissant par exemple de la destination universelle des biens, du respect de la vie ou de la morale sexuelle.

Encore faut-il que des théologiens ne brouillent pas et, a fortiori, ne contredisent pas l’enseignement de l’Église en distillant une doctrine prétendument catholique mais en réalité viciée par des théories incompatibles avec le réalisme de la foi. Sur certains sujets brûlants, le divorce entre des textes du magistère et l’exégèse qu’en font certains commentateurs qui peuvent être des ecclésiastiques, sème le trouble et le désarroi dans les consciences.

La foi ne s’accommode pas de n’importe quelle philosophie

Pascal Jacob prend le problème à bras le corps en montrant que « si la foi ne dépend pas d’une philosophie, elle ne peut s’accommoder de toutes ». La confiance dans les capacités humaines à connaître et à aimer le vrai, le bien et le beau est au cœur de la foi chrétienne. Pas d’enseignement authentiquement catholique, en morale comme ailleurs, sans le support d’une philosophie réaliste pour laquelle le vrai et le bien ne sont pas des « transcendantaux » inaccessibles à la raison comme l’a professé Kant, mais des réalités offertes à l’intelligence et à la volonté, comme l’ont montré le philosophe païen Aristote et le théologien chrétien Thomas d’Aquin.

Cet essai est donc aussi un appel au discernement adressé à tous ceux qui veulent mieux comprendre la morale chrétienne afin qu’ils ne se laissent pas égarer par des doctrines incompatibles avec la foi catholique parce qu’étrangères à la vérité. Il ne suffit pas qu’un auteur se présente comme « théologien » ou « moraliste » pour être un guide fiable notamment dans tout ce qui relève de la morale ou de l’éthique. S’il dilue, conteste ou contredit l’enseignement du magistère, attention, y a un loup !

*La morale chrétienne, carcan ou libération ? par Pascal Jacob, Desclée de Brouwer, 188 pages, 16,90 euros

Pour que  St Luc, l’évangéliste de la douceur, inspire le désir de servir la société humaine dans le cœur des responsables politiques de tous les pays, afin qu’ils  utilisent les moyens techniques, scientifiques modernes et surtout humains pour apporter une vie meilleure à tous , mais tout spécialement aux plus pauvres de leurs sociétés ! Ô notre Père, nous Vous en prions.  R/ Kourie eleïson

Pour que St Luc, l’évangéliste de la douceur, inspire le désir de servir la société humaine dans le cœur des responsables politiques de tous les pays, afin qu’ils utilisent les moyens techniques, scientifiques modernes et surtout humains pour apporter une vie meilleure à tous , mais tout spécialement aux plus pauvres de leurs sociétés ! Ô notre Père, nous Vous en prions. R/ Kourie eleïson

Par Saint Clément de Rome,

pape de 90 à 100 environ 
Epître aux Corinthiens, 14-16 (trad. SC 167, p. 123) 


 

Purifier l'intérieur de notre cœur

 

Il est juste et saint, frères, d'obéir à Dieu plutôt que de suivre les agitateurs orgueilleux...

Attachons-nous à ceux qui avec piété mettent la paix en pratique, non à ceux qui feignent de vouloir la paix.

Il est dit quelque part en effet :

« Ce peuple m'honore des lèvres, mais leur cœur est loin de moi » (Is 29,13 ;Mc 7,6).

Et encore :

« De bouche ils bénissaient, mais de cœur ils maudissaient » (Ps 61,5).

Et encore :

« Ils l'ont aimé de bouche, et de langue ils lui ont menti ; leur cœur n'a pas été droit avec lui et ils ne sont pas restés fidèles à son alliance » (Ps 77,36)... 


Le Christ appartient en effet à ceux qui sont humbles de cœur, non à ceux qui s'élèvent au-dessus de son troupeau.

Le sceptre de la majesté de Dieu (cf He 1,8), le Seigneur Jésus Christ, n'est pas venu accompagné de la fierté et de l'orgueil — et pourtant il le pouvait — mais avec l'humilité du cœur, comme l'Esprit Saint l'avait dit de lui :

« Qui a cru à notre parole ? et le bras du Seigneur à qui a-t-il été révélé ?

Nous l'avons annoncé comme un petit enfant, comme une racine en terre aride.

Il n'avait ni beauté, ni éclat ; nous l'avons vu...mais son aspect était méprisable » (Is 53,1-3)...

Vous voyez, bien-aimés, quel est le modèle qui vous a été donné.

Si le Seigneur s'est ainsi humilié, que devons-nous faire, nous à qui il donne de marcher sous le joug de sa grâce ?

 

Pour que notre Association caritative se ressaisisse pour exercer une charité inventive. Pour que ses membres s'engagent réellement pour une charité vraiment évangélique en France et au Cameroun afin d' accueillir d'une manière ou d'une autre les frères et les sœurs qui fuient une misère quelle quelle soit,  avec les bras grands ouverts du sens des responsabilités auquel devrait nous ouvrir l'amour fraternel!  Ô notre Père, nous Vous en  prions.  R/ Kourie eleïson.    Ô  Dieu, Notre Père, daignez accueillir les prières que nous formulons ainsi que celles murmurées au  fond du cœur de chaque croyant et veuillez les exaucer.  Par le Christ Jésus, notre Seigneur qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles des siècles . Amîn.

Pour que notre Association caritative se ressaisisse pour exercer une charité inventive. Pour que ses membres s'engagent réellement pour une charité vraiment évangélique en France et au Cameroun afin d' accueillir d'une manière ou d'une autre les frères et les sœurs qui fuient une misère quelle quelle soit, avec les bras grands ouverts du sens des responsabilités auquel devrait nous ouvrir l'amour fraternel! Ô notre Père, nous Vous en prions. R/ Kourie eleïson. Ô Dieu, Notre Père, daignez accueillir les prières que nous formulons ainsi que celles murmurées au fond du cœur de chaque croyant et veuillez les exaucer. Par le Christ Jésus, notre Seigneur qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles des siècles . Amîn.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens